portrait criminel ft. ray



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 portrait criminel ft. ray

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/t1307-iva-northwood-jamais-s http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• INSCRIS LE : 23/09/2017
• MESSAGE : 32 • POINTS : 0
• CÉLÉBRITÉ : Gal Gadot.
• CRÉDITS : ANGIE.
• DC : Aucun.
MessageSujet: portrait criminel ft. ray
Dim 24 Sep 2017 - 3:41


the true face of human kind is how we act and how we speak.

Je n'ai jamais été une femme comme tous les autres et même si je n'ai jamais tenté d'être comme tous les autres femmes qui essayait ou qui se prennait pour quelqu'un d'autre. J'ai toujours appris à m'accepter comme je suis et ce, sans hésitation. Chaque matin, je m'injectais environ 40 ml d'insuline dans mon corps. J'attend quelques minutes avant de manger, car je dois aussi prendre de la médication pour des nausées qui franchement très hachalante. Une routine qui ne change pas du tout, car je dois faire attention à mon allimentation et surtout à mon sang. Je ne devrais pas m'en faire, car je fais toujours attention, mais j'ignore toujours comment mon corps va réagir lors de mon réveille.
Il y a beaucoup d'alliment et de boisson que je n'ai jamais eu la chance goûter, car le niveau du sucre était justement trop élevé, mais je ne peux pas mettre de côté mon jus d'orange le matin,
car j'ai besoin de mes vitamines C. Je garde toujours mon café en dernier, car il m'arrive parfois de ne plus savoir comment boire et je tache un peu trop souvent mes vêtements. J'arrivais quand même de bonne heure à l'université. J'aimais organiser l'auditorium que j'occupais depuis maintenant 3 ans et je ne changerais pas d'endroit, car je suis habitué à cette salle. Je plaçais des feuillaits sur les bureaux, car ceci signifiait un nouveau chapitre dans la classe, mais cette fois-ci, c'est le début des classes qui débutait. Je redescendais vers mon bureau et je m'installait sur ma chaise pour commencer à organiser mon cahier avant l'arrivé de mes étudiants.

EXORDIUM.


cuz' no matter what you do, always keep your smile on your face because this is how you can battle all your demons. before the thunder.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Mouette échouée sur la banquette arrière de la voiture de sa mère au sud de la Californie en 1986. Il vivait jusqu'ici à Huntington Beach mais, pour certaines raison qu'il préfère taire il se retrouve à se geler les burnes à Vancouver.

Ce qui le démarque de ses frères c'est qu'il est pas particulièrement facile à cerner. Bon d'accord on peut facilement voir sur sa tronche qu'il aime boire, bouffer et baiser la règle des trois "B" c'est la base quoi. Il aime aussi particulièrement s'amuser, avec un peu de poudre et une lias de billet pour s'enfourner direct le tout dans sa narine préférée... Quand il utilise pas le fessier d'un gonzesse comme support pour le faire.

Ray a commencé comme ses frères ce qu'il appelle des "jobs" très jeune. Faut dire qu'avec une mère cleptomane ils étaient à bonne école. Puis les petits larcins sont devenus des gros, plus important, et le butin avec aussi forcément.

Son frère aîné Neal est en taule depuis quatre ans. C'est un peu à cause de lui forcément si il était pas rentré dans cette foutue poubelle sa n'aurait pas alerté les flics avec autant de boucan. Ray c'est promit de rembourser cette dette une fois que l'aîné de la bande sortira de prison. Depuis ils ont jamais envisagés de braquer une banque.

Ray c'est comment dire... Pas le genre de mec à vraiment réfléchir. Il agit, c'est pas un con ignare heureusement mais, disons que l'action c'est comme une seconde peau, un instinct de survie voilà c'est ça un putain d'instinct animal en lui.

Clean ? Ray aussi loin qu'on se souvient de lui il a jamais été clean. Bien sûr il déchire en tant que shapers tout autant que sur les vagues c'est carrément du délire ce mec. Y'a pas que le surf qu'il déchire crois moi copain.

Vancouver, c'est plus par défaut que par choix finalement qu'il s'y retrouve à se geler les miches. Se faire oublier qu'il m'a dit. De qui ? Des flics ? D'une gonzesse hystérique ? D'un bon gros mafieux mexicain qu'il a entubé une fois de trop ? Croyez moi il tiendra pas une foutue semaine sans ses frères et sa mère avec lui. Il avait l'air en colère quand je lui est dit... Sa explique le coup de poing dans la gueule... Je crois que j'ai saisis l'idée.





• INSCRIS LE : 18/09/2017
• MESSAGE : 20 • POINTS : 32
• CÉLÉBRITÉ : ft. Ben Robson
• CRÉDITS : Bangbang
• DC : X
MessageSujet: Re: portrait criminel ft. ray
Dim 24 Sep 2017 - 21:36


Portrait criminel

Ah l'université ! Les joies des soirées alcoolisées, des associations sportives et autres conneries dans ce genre pour vous occuper encore plus que vous ne l'êtes pas déjà dans les grandes bibliothèques du campus. Ici il y a de tout des étrangers, des natifs de chez nous des intellos, des branleurs comme moi et des paires de miches aussi roulantes que les paires de seins rebondissantes. Il y avait beaucoup trop de marginaux dans notre famille comme aimait nous le rappeler Neal mais, on s'en foutait on préférait prendre que les côtés positifs de notre vie quitte à plonger pour le restant de nos vies. Non autant faire face au S.W.A.T ça c'est bandant ! Une bonne course poursuite, adrénaline et overdose de poudre et s'est partie ! Cette idée était plutôt amusante à imaginer bon évidemment sa se finirait dans un trou au milieu du cimetière dans une boxe sans personne pour venir nous voir mais, qui s'en souciait franchement ? Je réajustais mes lunettes de soleil rattachant mes cheveux en arrière avant d'entrer dans l'amphithéâtre que j'avais repéré il y a quelques minutes auparavant. Moi qui avait passé le plus clair de mon temps sécher les cours dans ma vie j'allais suivre en entrée libre un cours dont je connais et bien pas grand chose finalement.

Je suivais la masse comme leur misérable et ennuyante vie de mouton bien cadrée par papa maman pour la majorité de leurs cas du moins. À dire vraie s'était pas difficile de se fondre dans la masse avec les allures de vieux jeunes que la plupart se tapaient avec leurs coupes de cheveux et leurs barbichettes mal rasées. Bon d'accord je leur ressemblais mais ils étaient moins canon que moi faut bien l'avouer. Du coup je passais ces foutues portes d'entrée et j’apercevais l'amphi dans toute sa splendeur. Le professeur en contrebas ok, les grands tableaux noires sur plusieurs mètres de hauteurs d'accord sympa pour mater un film cette salle finalement. Je suivais du regard certaines filles gloussants sur mon passage rien d’inhabituel mais j'étais pas ici pour m'en taper une dans l'arrière salle ou contre le rebord de la cuvette des toilettes. Ouch plutôt good faut l'avouer... Merde Ray arrête de penser avec ta bite et trouves toi une place bordel ! Je passais en revue les rangées de bancs je voulais ni être trop près du prof pour pas qu'il me les brises ni trop loin pour passer pour un geek allant sur un site de boule histoire de faire passé le temps plus vite.

C'est à ce moment là que je l'ai remarqué la quatrième rangée sur la droite alors que tout le monde semblait déjà s'être installer et que j'étais encore un des rares bouffons à être resté debout. Je remontais rapidement les marches des allées positionnées entre chaque vaste rangées de semi-table banc universitaire et que j'allais me poser à côté de ce qui m'avait semblé être une de ces rares nanas sexy et intelligente en même temps que l'on trouve étrangement de plus en plus maintenant qu'avant. Ou étaient les filles comme ça quand je séchais les cours ? Bref je me posais à côté d'elle sortant de mon sac un morceau de papier et un stylo histoire de... Non en faite rien à foutre on verra c'est juste pour paraître... Non même pas besoin de se justifier tout le monde s'en branle sérieux ! Je relevais mes lunettes de soleil le haut de mon crâne reniflant rapidement pour me débarrasser de cette légère démangeaison qui titille vos narines alors qu'il y a rien dedans. Et merde le stylo qui s'envole et qui tombe à trois rangées devant sans que personne y face gaffe. Combien de temps j'allais tenir là dedans ? Faudrait que je sorte pour me taper un splife ou au moins une clope ou deux pour décompresser après cette dure journée d'étudiant mal luné. Je zieutais à côté de moi l'observant elle et ses cheveux bruns aussi long et soyeux qu'ils étaient. Harmonieusement bien foutue la gonzesse fallait pas se leurrer avec sa plastique d'enfer d'adolescente qui grimpe, grimpe au rideau comme jamais. Crissant légèrement ma barbe je me décalais légèrement à côté d'elle l'observant du coin de l’œil avant d'entamer en chuchotant. « Hey, t'aurais un stylo à me prêter ? » Lui demandais-je en la fixant espérant qu'elle soit pas aussi bonne que chiante comme certaines garces de Newport.

Le charme avait opéré, j'obtenais un stylo la gratifiant d'un sourire puis je m'aperçois que le prof en question est en faite une foutue bombasse à la peau aussi veloutée qu'une pêche sortie fraîchement du verger d'à côté. Je fronce les sourcils en fixant celle-ci, rien à voir avec ces petites adolescentes aux allures de suceuses garage à bip.
made by black arrow




« DON'T TAKE STUPID RISKS »

Revenir en haut Aller en bas
 

portrait criminel ft. ray

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» René Civil devant le tribunal criminel
» portrait de personnages illustres
» Portrait chinois
» le portrait de Dorian Gray
» Exécution d'un criminel troll

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bang Bang Vancouver :: City of Vancouver :: nord est-