crazy of you - nathaniel&opéhlie



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 crazy of you - nathaniel&opéhlie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends
comme un mirage

• il a le coeur sur la main • il est solitaire • veuf depuis plus d'un an • n'a jamais connu ses parents • originaire de grande bretagne •

• INSCRIS LE : 22/09/2017
• MESSAGE : 40 • POINTS : 122
• CÉLÉBRITÉ : henry cavill
• CRÉDITS : angie
MessageSujet: crazy of you - nathaniel&opéhlie
Lun 25 Sep 2017 - 16:34






crazy of you
nathaniel&ophélie


Nathaniel avait une routine bien rôdé depuis deux semaines, il commençait plus tôt le matin, pour avoir ces soirées plus ou moins libre. Il cherchait quelque chose de bien précis. C'est en général aux alentours de 17h qu'il quittait son poste, en ayant toujours son téléphone professionnel allumé au cas ou une urgence devrait le faire venir. Il allait chercher à 17h15 un sandwich pour faire son repas de la soirée et ainsi se poster dans les rues de Downtown Eastside pour pouvoir chercher une jeune femme blonde, une sihlouette élancée et un sourire à en faire tomber plus d'un. Il faisait une filature jusqu'à environ 3 heures du matin puis rentrait chez lui.

Il notait tous ses déplacements sur un petit carnet, notant le moindre changement. Deux semaines de filature ne représentait pas une source fiable, mais il ne pouvait pas attendre plus longtemps pour des explications, même si ce n'est qu'au bout de la troisième semaine qu'il avait prit son courage à deux mains pour pouvoir l'affronter. Il était assis dans sa voiture, son sandwich toujours dans son emballage, et pourtant il était déjà 22h. Il avait attendu toute la nuit, au moindre déplacement il sortait de sa voiture à pied ou bien prenait la voiture si elle prenait la sienne. Il connaissait son adresse et n'osait pourtant pas venir toquer chez elle.

Quand Ophélie rentra chez elle, il avait attendu une bonne vingtaine de minute. Se pointer au milieu de la nuit ? Il n'en tirait peut être pas le meilleur, seulement comment combattre son insassable curiosité ? Il voulait des réponses. Il n'eut pas le courage de venir la déranger cette nuit-là, il avait choisi de dormir dans sa voiture, devant chez elle. Quand les premiers rayons du soleil l'avait réveillé. Il était parti se chercher un café et décida de marcher jusqu'à chez Ophélie, laissant sa voiture plus loin. Il ne savait pas ce qu'il allait bien pouvoir dire, mais il devait le faire pour passer à autre chose.

Devant sa porte, Nathaniel prit une grande inspiration, son café entre les mains et il toqua à la porte de trois coups secs. La machine était lancée, il attendait droit comme un piquet devant celle-ci et imaginait tout un tas de scénario possible. Du meilleur comme du pire.

©️ Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


* Elle est la maman d'une petite fille de cinq ans : Mia

* Elle vit une relation houleuse et secrète avec un homme marié qu'elle a connu alors qu'elle vivait dans la rue.

* Elle est sobre depuis 5 ans après plusieurs années de consommation d’alcool et de drogues de toutes sortes. Elle assiste régulièrement à des meetings et voit une psychologue pour ne pas rechuter.

* Elle est née au sein d’une famille nombreuse. Elle a deux frères (Enzo & Maël) et une sœur (Jazz). Ses parents sont toujours ensemble après plus de quarante ans de mariage. Elle est très proche de sa sœur Jazz et de ses frères. Ces derniers ne l’ont jamais laissé tomber et ce dans les moments les plus difficiles.

*Ophélie a un grand cœur. Elle déteste la violence et l’injustice. Elle fait souvent appel à sa sœur qui est avocate pour venir en aide à des gens dans le besoin.



• INSCRIS LE : 01/06/2017
• MESSAGE : 220 • POINTS : 1047
• CÉLÉBRITÉ : Blake Lively
• CRÉDITS : Bazzart - Sawyer
• DC : Kayla / Sean / Amsterdam
MessageSujet: Re: crazy of you - nathaniel&opéhlie
Lun 25 Sep 2017 - 18:29

La nuit avait été longue et difficile. J’étais épuisée et j’avais à peine dormi quand j’entendis la sonnette retentir dans toute la maison. Durant mon quart de travail, nous avions découvert deux jeunes itinérants dans une ruelle. Les deux étaient morts suite à une overdose due au fentanyl. Depuis un plus d’un an, on comptait plus de 6000 surdoses liées à ce poison dans la région de Vancouver. Mélangée à de la cocaïne ou de l’héroïne cet opiacé provoquait des désastres chez les petits comme les grands consommateurs de drogues. Moi qui avais été accroc à l’héroïne durant plusieurs années, je bénissais le ciel chaque jour de m’avoir envoyé Mia dans ma vie pour décrocher de la drogue. Sans Mia, je serais probablement encore dépendante et victime moi aussi de ce poison.

Couchée dans mon lit, je dus faire un effort surhumain pour m’en extirper et descendre au rez-de-chaussée pour répondre à la porte. J’étais dans un sale état et j’espérais qu’il ne s’agissait pas du propriétaire de la maison. J’étais en retard d’un mois pour le paiement du loyer et je n’avais pas encore les moyens de le rembourser. Lorsque j’ouvris finalement la porte et que je me trouvai nez à nez devant Nathaniel, mon cœur fit deux tours dans ma poitrine. Je crus durant un moment qu’il s’agissait d’un mauvais rêve, mais il était bien réel. Je bafouillai quelques paroles stupides avant de refermer la porte pour éviter qu’il ne voie les jouets de Mia qui traînait au salon. J’étais prise de panique. J’aurais dû me douter que ce jour allait arrivé. Nathaniel était policier, il avait accès à plusieurs bases de données alors il lui suffisait de me repérer dans les registres pour trouver mon adresse à moins qu’il est retrouvé ma trace en me suivant. Je trouvais juste curieux qu’il ne l’est pas fait avant. Pourquoi avoir attendu si longtemps?

Durant les trois dernières années, j’avais tout fait pour éviter cette rencontre. À présent, qu’il était devant moi, je me sentais honteuse et terrifiée. Il avait toutes les raisons de m’en vouloir et de me faire des reproches. J’étais disparue sans un mot sans aucune explication du jour au lendemain. La gorge sèche, je déglutis avec difficulté avant de lui dire bonjour. Je me trouvais idiote, mais que pouvais-je lui dire d’autre. Peu importe, ce que j’allais lui dire rien ne pourrait effacer mon si long silence.




young and beautiful
(c) ystananas

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends
comme un mirage

• il a le coeur sur la main • il est solitaire • veuf depuis plus d'un an • n'a jamais connu ses parents • originaire de grande bretagne •

• INSCRIS LE : 22/09/2017
• MESSAGE : 40 • POINTS : 122
• CÉLÉBRITÉ : henry cavill
• CRÉDITS : angie
MessageSujet: Re: crazy of you - nathaniel&opéhlie
Lun 25 Sep 2017 - 21:48






crazy of you
nathaniel&ophélie


Le jeune homme attendait que la porte s'ouvre, il espérait secrètement qu'Ophélie n'est pas entendu, mais aussi qu'elle lui ouvre. Il était partagé entre deux sentiments, celui de savoir et celui de ne plus la revoir. La question ne se posa pas longtemps quand elle ouvrit la porte, on pouvait clairement lire sur son visage l'inquiétude, la surprise et la panique. Nathaniel mit quelques secondes avant de pouvoir prononcer quelques mots.

« Bonjour, Ophélie. »

Il y était arrivé les dires, ses quelques mots, sans bégayer, sans baisser les yeux. Il serra un peu plus fort son café entre ses mains. Il se sentait d'articuler plus que 5 syllabes, le plus dur c'était de s'y mettre...

« Tu ne peux pas fuir cette fois-ci, même si tu me claques la porte au nez, sache que je pourrais rester des semaines entières en attendant que tu daignes me parler. »

Il avait employé un ton si froid et strict, ça ne ressemblait pas à l'homme qui aidait des gens en difficultés. Il prit une gorgée de son café, de façon pas très naturelle. Aucune expression faciale, il attendait simplement la réponse de la jeune femme. Il ne s'attendait à ce qu'elle admette tous ses torts ou bien qu'elle lui fasse de plates excuse. Il aurait pu déballer tout ce qu'il avait à dire et partir, mais quelque part au fond de lui il cherchait des réponses à son comportement.

« J'ai besoin de te parler Ophélie, peu importe quand, il faut qu'on parle. Tu ne peux pas me tourner le dos à chaque fois que tu me vois, le jeu du chat et de la souris, c'est plus de notre âge. »

Il se voulait plus gentil qu'il n'y paraissait, c'était ce côté bon flic qui réapparaissait. Un peu de psychologie pouvait faire naître un début de dialogue entre les deux jeunes gens.

©️ Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


* Elle est la maman d'une petite fille de cinq ans : Mia

* Elle vit une relation houleuse et secrète avec un homme marié qu'elle a connu alors qu'elle vivait dans la rue.

* Elle est sobre depuis 5 ans après plusieurs années de consommation d’alcool et de drogues de toutes sortes. Elle assiste régulièrement à des meetings et voit une psychologue pour ne pas rechuter.

* Elle est née au sein d’une famille nombreuse. Elle a deux frères (Enzo & Maël) et une sœur (Jazz). Ses parents sont toujours ensemble après plus de quarante ans de mariage. Elle est très proche de sa sœur Jazz et de ses frères. Ces derniers ne l’ont jamais laissé tomber et ce dans les moments les plus difficiles.

*Ophélie a un grand cœur. Elle déteste la violence et l’injustice. Elle fait souvent appel à sa sœur qui est avocate pour venir en aide à des gens dans le besoin.



• INSCRIS LE : 01/06/2017
• MESSAGE : 220 • POINTS : 1047
• CÉLÉBRITÉ : Blake Lively
• CRÉDITS : Bazzart - Sawyer
• DC : Kayla / Sean / Amsterdam
MessageSujet: Re: crazy of you - nathaniel&opéhlie
Mer 27 Sep 2017 - 14:12

Debout dans l’embrasure de la porte, j’ai du mal à calmer les battements de mon cœur et ma respiration tant je suis nerveuse. Plus je sens son regard sur moi et plus mon cœur se serre dans ma poitrine. Il n’a pas changé d’un iota depuis cette nuit que nous avons passée ensemble. Je suis à la fois soulagée de le revoir et terroriser par ce qui va suivre. Je pouvais sentir son impatience et son animosité dans sa voix, mais je ne pouvais lui en vouloir. Si je n’arrive qu’à lui dire un simple bonjour, il semble avoir préparé déjà ce qu’il voulait me dire et je reste un moment sans voix.

« Tu ne peux pas fuir cette fois-ci, même si tu me claques la porte au nez, sache que je pourrais rester des semaines entières en attendant que tu daignes me parler. »

Le ton de sa voix est froid et vindicatif. Il vaut mieux ne pas se jouer de lui en ce moment. Alors je lui réponds seulement : « Je sais fort bien que tu en serais capable, mais ce ne sera inutile puisque je n’avais pas l’intention de te claquer la porte au nez… »

Il prend une gorgée de café et me lance ensuite qu’il veut me parler. J’acquiesce d’un léger signe de tête et ajoute : « Je suis d’accord… laisse-moi prendre une douche et me changer et je te retrouve au café du coin dans une heure. Je promets que je ne vais pas me défiler ni me sauver… je vais tout t’expliquer »

Il semble hésiter. Il n’a pas confiance et je comprends son hésitation, mais pas question de le faire entrer dans la maison pour m’attendre. J’ajoute alors : « Attends-moi dans les marches si tu ne me crois pas, mais je viens de rentrer du boulot alors j’ai vraiment besoin de me doucher avant d’aller ou que ce soit »





young and beautiful
(c) ystananas

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends
comme un mirage

• il a le coeur sur la main • il est solitaire • veuf depuis plus d'un an • n'a jamais connu ses parents • originaire de grande bretagne •

• INSCRIS LE : 22/09/2017
• MESSAGE : 40 • POINTS : 122
• CÉLÉBRITÉ : henry cavill
• CRÉDITS : angie
MessageSujet: Re: crazy of you - nathaniel&opéhlie
Mer 27 Sep 2017 - 16:08






crazy of you
nathaniel&ophélie


Nathaniel restait devant sa porte, sa détermination était certaine et pourtant quand elle lui dit qu'elle devait effectivement lui parler, il ne s'attendait à ce qu'elle plie aussi facilement. Elle lui proposa de l'attendre à un café, mais il ne serait pas duppe. Il l'attendrait dans sa voiture, et si elle prenait la fuite, il recommençerait à la suivre, il n'était pas quelqu'un qui lâchait facilement l'affaire. Cependant elle se montrait prudente en proposant d'attendre sur les marches, Nate acquiesça.

- « Je sais que tu rentres du boulot. »

Il ne voulait pas se montrer arrogant ou bien menaçant mais lui faire comprendre qu'il avait l'avantage de savoir ce qu'elle faisait, où elle allait. Quand elle referma la porte, il se retourna et vint prendre une grande inspiration, il n'avait montré aucune signe de faiblesse. Il jeta un coup d'oeil à sa montre avant d'attendre avachi sur un petit muret. Il plongea son regard sur son gobelet, pensif, comment çela allait-il se dérouler ? Il resterait aussi froid il le savait, quand on lui brisait le coeur, il n'y avait pas de retour possible en arrière.

Il ne vit pas vraiment les minutes passées, tant il était absorbé par les différents scénarios possibles. Il s'y était préparé depuis des mois, et pourtant c'était comme si ce qu'il venait de faire était imprévisible, il pensait agir comme un novice, il était tellement destabilisé par Ophélie mais dans le même temps lui en voulait aussi. Elle avait été la seule pour qui, il avait rempli rompu ses voeux de mariages, ses obligations de mari, il avait à l'époque espéré qu'elle lui redonne l'envie de vivre à nouveau...et ceux depuis leur première rencontre...

** FLASH BACK **


Nathaniel faisait sa tournée du soir comme à son habitude, il était en équipe avait un collègue qu'il n'aimait pas plus que ça, il le trouvait trop immature. Il écoutait vaguement ce qu'il disait quand il avait aperçu au loin, Ophélie acheter de la drogue et il l'interpella et bien qu'elle se montrait hostile envers Nathaniel, il était un habitué des recalcitrantes. Il l'avait emmené au poste et verbalisé en conséquence, une fois mise en garde à vue il était resté de garde toute la nuit et avait essayé d'entamer la discussion avec la jeune femme, même si elle ne semblait pas si ouverte à un échange verbale.

- « Je ne vais pas te faire un cours de prévention sur la drogue et ses effets, je pense que tu es loin d'être au stade de la prévention, seulement sache que tant que tu seras dehors dans cette situation, Nathaniel Dalgliesh sera là pour t'arrêter. »

Il était assis devant son écran d'ordinateur entrain de notifier les PV non payés, quand il aperçu qu'Ophélie lui faisait en signe de protestation un doigt d'honneur, il se mit à rire en jetant à peine un regard.

« Eh bien je crois que je vais t'arrêter souvent Ophélie....Dellaney. Je vais mettre plusieurs personnes sur ton dos, à chaque coin de rue tu peux être certain qu'on sera là pour te surveiller. Une vraie star chez les flics. »

Il avait de l'humour, mais c'était il y avait bien longtemps..

**

©️ Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart




lost&broken
i'm still alive but i'm barely breathing,
just prayed to a God that i don't believe in, 'cause i got time while she got freedom, 'cause when a heart breaks, no,  it don't breakeven. @the script ≈ breakeven©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


* Elle est la maman d'une petite fille de cinq ans : Mia

* Elle vit une relation houleuse et secrète avec un homme marié qu'elle a connu alors qu'elle vivait dans la rue.

* Elle est sobre depuis 5 ans après plusieurs années de consommation d’alcool et de drogues de toutes sortes. Elle assiste régulièrement à des meetings et voit une psychologue pour ne pas rechuter.

* Elle est née au sein d’une famille nombreuse. Elle a deux frères (Enzo & Maël) et une sœur (Jazz). Ses parents sont toujours ensemble après plus de quarante ans de mariage. Elle est très proche de sa sœur Jazz et de ses frères. Ces derniers ne l’ont jamais laissé tomber et ce dans les moments les plus difficiles.

*Ophélie a un grand cœur. Elle déteste la violence et l’injustice. Elle fait souvent appel à sa sœur qui est avocate pour venir en aide à des gens dans le besoin.



• INSCRIS LE : 01/06/2017
• MESSAGE : 220 • POINTS : 1047
• CÉLÉBRITÉ : Blake Lively
• CRÉDITS : Bazzart - Sawyer
• DC : Kayla / Sean / Amsterdam
MessageSujet: Re: crazy of you - nathaniel&opéhlie
Mer 27 Sep 2017 - 18:05

La porte refermée sur Nathaniel, j’essaie de me calmer. J’ai l’impression que mon cœur va me sortir de la poitrine tellement je crains le moment où je devrai tout lui dire. J’ai peur de sa réaction. Peur qu’il ne veuille plus jamais m’adresser la parole. Peur qu’il tente de vouloir m’enlever Mia. Bref, je suis totalement paniquée. Je monte les marches deux par deux et je file rapidement sous la douche. L’eau chaude est réconfortante et j’essaie pour un moment de mettre mes idées en ordre. Par où commencer. Quoi lui dire et surtout comment lui présenter les choses. Je sais qu’il n’y a pas trente-six moyens de dire les choses. Il a droit à la vérité. Il a le droit de savoir. J’aurais dû le faire depuis si longtemps. Une dois ma douche terminée je texte rapidement ma mère pour lui demander de gardé Mia pour le reste de la journée. Elle accepte. Elle aime passer du temps avec sa petite fille et la petite lui rend bien. La chose réglée, je me poste devant ma garde-robe. Je ne sais pas du tout ce que je dois mettre. Je me sens alors tellement stupide et je souris à la pensée de ce que je portais habituellement quand on se croisait dans la rue. À l’époque, je portais souvent des jeans troués avec un blouson de cuir. J’avais un style parfois très provocateur lorsque je terminais de danser, mais jamais il ne m’a fait de commentaires sur mes tenues. Au fond, je crois qu’il s’en moquait après tout je vivais dans la rue et j’étais une toxicomane. Je ne passais pas mes journées à faire les magasins et les boutiques de couturier. Je me décide donc pour une tenue confortable. Une petite robe toute simple de couleur noire et des ballerines de la même couleur. Je fais un léger maquillage et je me fais une queue de cheval avant de prendre mon sac. Je suis certaine qu’il doit m’attendre à l’extérieur donc je fais tout mon possible pour ne pas le faire attendre davantage. Une fois la porte verrouillée, je me tourne vers lui et je lui dis simplement : « Je suis prête… ».

Il acquiesce d’un léger signe de tête et je lui fais signe de me suivre jusqu’au coin de la rue. Une fois dans le café je me commande un grand latté. Je vais en avoir besoin si je veux aller jusqu’au bout de cette conversation que j’aurais dû avoir avec lui cinq ans plus tôt. Alors que j’attends ma commande, je ne peux le quitter des yeux et une vague de souvenirs déferle dans ma tête. Je le revois dans sa voiture de police dans les rues de Vancouver alors qu’il fait sa ronde de nuit. Il surveille le quartier avec son collègue afin d’éviter des conflits entre les toxicos et les revendeurs. Le Downton Eastside de Vancouver a toujours été un quartier chaud et violent. Ici itinérants, jeunes en fugues, putains et toxicos occupent jour et nuit les trottoirs. C’est dans cette faune dangereuse que je me suis retrouvée à l’âge de dix-sept ans. Dans ce même environnement que j’ai fait sa connaissance il y a plus de dix ans. Je me souviendrai toujours de ce qu’il m’a dit la toute première fois que je l’ai rencontré… « Qu’est-ce qu’un ange fait dans ce trou perdu… » J’étais restée sans voix devant la douceur de sa voix. J’avais plutôt l’habitude de me faire crier dessus par les policiers qui m’approchaient. Ses collègues étaient plutôt du genre à nous pourchasser pour nous empêcher de squatter des immeubles abandonnés ou trouver refuge dans les stations de métro en hiver. Lui, il nous payait des cafés et nous apportait parfois des sandwichs. Nous parlions de tout et de rien et jamais je ne me suis sentie jugée. Il a toujours été compréhensif envers moi alors que je lui en ai fait voir de toutes les couleurs. Avec du recul, je sais que sans lui je ne saurais probablement plus de ce monde. Il est l’une de mes raisons qui m’a fait ralentir sur ma consommation et je lui saurai éternellement reconnaissant.

Lorsque finalement on me remet ma tasse de café, je trouve une table à l’écart des autres et je m’assois face à lui. Je prends une grande respiration et je me jette à l’eau.

- Je te dois des excuses Nathaniel, mais tu dois me croire si je te dis que tout ce que j’ai fait, je l’ai fait pour toi… Je suis partie parce que je ne voulais pas devenir un poids de plus dans ta vie… je ne voulais pas te causer d’ennuis alors j’ai préféré partir avant que les choses ne deviennent trop sérieuses entre nous… je me connais. Je sais comment je suis faite et je ne voulais pas remplacer ma dépendance à la drogue et l’alcool pour une dépendance envers toi.




young and beautiful
(c) ystananas

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends
comme un mirage

• il a le coeur sur la main • il est solitaire • veuf depuis plus d'un an • n'a jamais connu ses parents • originaire de grande bretagne •

• INSCRIS LE : 22/09/2017
• MESSAGE : 40 • POINTS : 122
• CÉLÉBRITÉ : henry cavill
• CRÉDITS : angie
MessageSujet: Re: crazy of you - nathaniel&opéhlie
Jeu 28 Sep 2017 - 11:17






crazy of you
nathaniel&ophélie



Nathaniel toujours plongé dans ses pensées fut interrompu par la voix d'Ophélie, il se redressa, jeta son gobelet de café et la suivit, très silencieux. Il ne voulait pas entamer les hostilités maintenant, voulant laisser les minutes glissés au fil du temps, pour pouvoir choisir les bons mots, le bon ton et le bon regard.

Quand il entre dans le café, il se détache volontairement de la jeune femme blonde. Lorsque le serveur prit la commande d'Ophélie, il ne voulait pas qu'il croit qu'ils soient ensemble d'une quelconque manière, voulant mettre le plus d'espace entre eux. Pour sa part, il se commanda un thé au fruit rouges, il avait déjà bu son café du matin. Il s'installa en face d'Ophélie en tournant sa cuillère dans sa tasse de thé, il écoute Ophélie mais ne crois pas un mot de ce qu'elle peut lui dire, c'est comme il l'avait imaginé, des excuses simples sans vraiment trop de complications. Il attendit une brève minute avant de la regarder et de parler à son tour.

- « Tu ne peux pas prétendre avoir fait la moindre chose pour moi, tu es partie sans un mot, ou une explication, tu m'as laissé seul, en sachant que je souffrais de ma relation avec ma femme, que j'étais vide, tu es venu dans ma vie et j'ai commis l'interdit pour toi. Tu es parti, personne ne t'y à forcer, je t'ai tout montré de moi et la seule chose que tu as réussis à faire c'est partir. Tu ne sais pas ce que j'étais capable de faire pour toi, tu n'en avais aucune idée et tu ne m'as laissé que quelques semaines dans ta vie, on a couchés ensemble Ophélie, tu ne te rends pas compte que j'ai brisé mes valeurs pour toi ? Est-ce que tu imagines un instant dans quelle situation j'étais quand tu es parti? »

Sa vois était serrée par l'émotion mais son regard si froid et perçant, il ne pouvait pas faire l'insensible bien longtemps même si quelque part il ne voulait lui montrer aucune faiblesse venant de sa part.

- « Ma femme est malade, notre mariage ne repose que sur des compromis éternels, je suis là pour être car finir ses jours seule c'est bien la pire chose qui existe au monde, seulement j'aurais pu déplacer des montagnes pour ça marche, j'étais convaincu que quelque part, ça allait être un nous, et pas un adieu . »

Sans vraiment le vouloir, il avait dit que sa femme était vivante, toujours malade, le deuil n'était pas passé encore dans son esprit, elle était toujours là, il s'en voulait toujours autant de ce qu'il avait fait et se rendait coupable de tous les malheurs du monde.


©️ Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart




lost&broken
i'm still alive but i'm barely breathing,
just prayed to a God that i don't believe in, 'cause i got time while she got freedom, 'cause when a heart breaks, no,  it don't breakeven. @the script ≈ breakeven©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


* Elle est la maman d'une petite fille de cinq ans : Mia

* Elle vit une relation houleuse et secrète avec un homme marié qu'elle a connu alors qu'elle vivait dans la rue.

* Elle est sobre depuis 5 ans après plusieurs années de consommation d’alcool et de drogues de toutes sortes. Elle assiste régulièrement à des meetings et voit une psychologue pour ne pas rechuter.

* Elle est née au sein d’une famille nombreuse. Elle a deux frères (Enzo & Maël) et une sœur (Jazz). Ses parents sont toujours ensemble après plus de quarante ans de mariage. Elle est très proche de sa sœur Jazz et de ses frères. Ces derniers ne l’ont jamais laissé tomber et ce dans les moments les plus difficiles.

*Ophélie a un grand cœur. Elle déteste la violence et l’injustice. Elle fait souvent appel à sa sœur qui est avocate pour venir en aide à des gens dans le besoin.



• INSCRIS LE : 01/06/2017
• MESSAGE : 220 • POINTS : 1047
• CÉLÉBRITÉ : Blake Lively
• CRÉDITS : Bazzart - Sawyer
• DC : Kayla / Sean / Amsterdam
MessageSujet: Re: crazy of you - nathaniel&opéhlie
Sam 30 Sep 2017 - 14:06

J’ai l’estomac noué par l’émotion. Je voudrais lui toucher les mains, mais je n’ose pas. Après tout, j’ai perdu tout droit sur lui à la minute ou j’ai osé le fuir et lui mentir. Les regards qu’ils me jettent sont sombres et je n’ose imaginer ce qu’il a dû penser de moi lorsqu’il s’est rendu compte que je l’avais fui. Si aujourd’hui, j’ai pleinement conscience du mal que je lui ai causé à l’époque cela me semblait tout à fait juste d’agir de la sorte. Je l’écoute avec attention et tout ce qu’il me dit me fait encore plus souffrir. Comme j’ai été stupide et égoïste. Je m’en veux terriblement de l’avoir fait autant de mal. Je voudrais pouvoir revenir en arrière, mais c’est impossible et je dois assumer ce que j’ai fait.

- Je sais que cela n’excuse pas tout le mal que j’ai pu te faire, mais pour ma défense tu sembles oublier qu’à l’époque j’étais loin d’être dans un état normal pour envisager une véritable relation… je me voyais davantage comme un poids pour toi. Je ne suis pas convaincue que j’aurais réussie à me désintoxiquer par amour… il m’a fallu beaucoup plus pour y arrivé

Je fais une légère pause. J’avale du café. Je sais que je dois continuer mon récit. Il doit savoir, et ce même si je risque de le perdre pour toujours.

- Je ne suis pas partie parce que je ne t’aimais pas… bien au contraire… seulement comme je t’ai dit je ne voulais pas te créer d’ennuis avec ta femme et puis… et…

J’ai dû mal à continuer. Des larmes se mettent à couler sur mes joues, mais je prends sur moi et je continue.

- J’étais dans un état lamentable Nate… je me droguais, je buvais et j’étais constamment en quête d’argent pour me payer ma prochaine dose. J’étais une larve, une moins que rien et tu méritais tellement plus. J’ai encore du mal à croire que tu es pu t’intéresser à moi… que tu es pu voir au-delà de ce que j’étais. Sans toi je me serais certainement enfoncée, mais tu as été si bon et gentil pour moi que j’ai commencé à croire qu’il était possible d’avoir une vie en dehors de la rue… Sans toi, je n’y saurais pas arriver. Aujourd’hui, je suis sobre depuis 5 ans… je n’ai rien pris depuis. J’ai suivi un grand nombre de thérapies pour tenter d’exorciser mes démons qui me poussaient à me détruire, mais c’est grâce à toi et ce que tu m’as donné que j’ai trouvé la force de continuer…

Je sors mon porte-monnaie et je dépose sur la table une photo de Mia et la pousse devant lui.

- C’est ta fille… notre fille Mia. Elle a cinq ans. C’est elle qui m’a sauvée. A la minute où j’ai découvert que j’étais enceinte, j’ai tout arrêté. Elle est née en parfaite santé …

Ca y est je lui ai dit et maintenant je crains le pire. Je n’ose pas le regarder. J’ai trop peur de ce qu’il va me dire.




young and beautiful
(c) ystananas

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends
comme un mirage

• il a le coeur sur la main • il est solitaire • veuf depuis plus d'un an • n'a jamais connu ses parents • originaire de grande bretagne •

• INSCRIS LE : 22/09/2017
• MESSAGE : 40 • POINTS : 122
• CÉLÉBRITÉ : henry cavill
• CRÉDITS : angie
MessageSujet: Re: crazy of you - nathaniel&opéhlie
Sam 30 Sep 2017 - 14:30






crazy of you
nathaniel&ophélie



Nathaniel savait que leur relation à l'époque était fragile, que ça n'était qu'un début, mais il aimait sans condition et donnait tout lorsqu'il était attaché à quelqu'un, plus particulièrement en amour. Il ne se laissait pas avoir par des larmes lorsqu'il avait une idée en tête, il avait ses positions, son avis, ses ressentis et mal grès les excuses rationnelles de la jeune femme, il ne pouvait s'empêcher de bouillir d'énervement, lui qui est d'un naturel calme et agréable. Il avait été blessé et laissé pour compte, étant orphelin ce sentiment il ne l'avait connu qu'une seule et ça n'avait pas pour autant conduis sa vie à se sentir abandonné, mais elle, elle l'avait fait. 

« Je ne suis pas nié que c'était de la folie, mais tu ne pouvais pas m'abandonner comme ça. Je ne l'aurais jamais fait, même si tu avais un mari. Tu savais que j'ét..je suis malheureux avec ma femme, que je reste avec elle parce qu'elle est malade, je suis plus là en tant qu'aide, qu'en guise de mari. Tu as détruit sur ton passage et depuis je n'arrive plus à tourner aucune page. »

Il prit une gorgée de son thé, quand il le reposa et qu'elle lui annonça. Nathaniel resta figé, il plongea son regard dans celui d'Ophélie, si surpris qu'il saisit la photo la main tremblante, dès lors qu'il regarda la photo de la jeune fille, il pleura. Il mit sa main devant sa bouche, choqué. Il regarda à nouveau Ophélie. C'était tout ce dont qu'il avait toujours désiré, un enfant. Il regarda de très longues minutes à contempler la photo. Il était complètement sonné par cette annonce.

« Tu es sûre qu'elle est de moi ? Est-ce que tu es certaine à 100% ? »

Il essuya ses larmes avec le revers de sa manche et tenta de reprendre ses esprits mais il était beaucoup trop choqué de ce qu'elle venait de lui annoncer.

« Pourquoi tu l'as gardé ? Non pas que...enfin ma question est maladroite, mais tu savais qu'elle était de moi, pourquoi l'avoir gardé ? »

Il se rendit compte qu'il avait une fille, quelque part. Qu'il n'avait pas pu assister à ses premiers pas, ni à ses premiers mots, qu'elle ne l'avait jamais connu, il passa sa main sur son visage et prit une profonde inspiration. 

« Qu'es que tu lui a dit sur son père ? Pourquoi tu ne m'as rien dit, tu m'as privé de ma fille, tu n'avais aucun droit de faire ça. »

La colère reprit encore le dessus, il y avait tellement d'émotions mélangé dans le cœur de Nathaniel, il était profondément perturbé, depuis que sa femme était morte, il devenait de plus en plus seul, il perdait complètement pied et Ophélie l'avait totalement bouleversé.

©️ Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart




lost&broken
i'm still alive but i'm barely breathing,
just prayed to a God that i don't believe in, 'cause i got time while she got freedom, 'cause when a heart breaks, no,  it don't breakeven. @the script ≈ breakeven©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


* Elle est la maman d'une petite fille de cinq ans : Mia

* Elle vit une relation houleuse et secrète avec un homme marié qu'elle a connu alors qu'elle vivait dans la rue.

* Elle est sobre depuis 5 ans après plusieurs années de consommation d’alcool et de drogues de toutes sortes. Elle assiste régulièrement à des meetings et voit une psychologue pour ne pas rechuter.

* Elle est née au sein d’une famille nombreuse. Elle a deux frères (Enzo & Maël) et une sœur (Jazz). Ses parents sont toujours ensemble après plus de quarante ans de mariage. Elle est très proche de sa sœur Jazz et de ses frères. Ces derniers ne l’ont jamais laissé tomber et ce dans les moments les plus difficiles.

*Ophélie a un grand cœur. Elle déteste la violence et l’injustice. Elle fait souvent appel à sa sœur qui est avocate pour venir en aide à des gens dans le besoin.



• INSCRIS LE : 01/06/2017
• MESSAGE : 220 • POINTS : 1047
• CÉLÉBRITÉ : Blake Lively
• CRÉDITS : Bazzart - Sawyer
• DC : Kayla / Sean / Amsterdam
MessageSujet: Re: crazy of you - nathaniel&opéhlie
Sam 30 Sep 2017 - 14:57

Le fait de lui avoir enfin révélé toute la vérité me libère d’un terrible poids qui me pèse sur le cœur depuis cinq ans. Je me sens plus légère, et ce même si je sais combien j’ai eu tort de me taire si longtemps. Il me suffit de le regarder pour savoir que j’ai eu tort d’avoir peur. Tort de ne pas lui faire davantage confiance. Je me sens stupide et je voudrais pouvoir tout réparer sans savoir comment. Et puis quand je le vois pleure devant moi lorsqu’il regarde la photo de notre fille mon cœur est sur le point d’éclater. Je comprends alors tout le mal que j’ai causé à cet homme formidable. Je réalise alors à quel point, il m’aimait et combien j’ai eu tort de croire à toutes les idées noires que je m’étais fait croire.

- J’ai eu tort Nathaniel… je le sais… Je n’aurais pas dû partir comme je l’ai fait, mais malheureusement le mal est fait et je ne peux rien faire ni rien dire qui pourra réparer le mal que je t’ai fait.

À cet instant, je voudrais prendre sa main dans la mienne, mais je n’ose toujours pas alors j’ajoute simplement :

- J’ai pensé à toi chaque jour… chaque moment… tu as toujours été avec moi… et puis pour répondre à ta question, j’ai toujours su que c’était toi le père. C’était une évidence. Tu as été le seul avec qui… enfin… tu vois ce que je veux dire. J’ai connu un autre homme après mon départ de Vancouver, mais les dates ne coordonnaient pas et puis après que j’ai appris que j’attendais un enfant je l’ai également quittée pour rentrer en cure.

Je fais une légère pause le temps de vider mon café et je prends une grande respiration avant de répondre à son autre question. Pourquoi l’avoir gardée. Tout simplement parce que c’était le signe que j’attendais depuis si longtemps. Le signe qu’il était temps que je cesse de jouer à l’enfant et que je me reprends en main.

- Je l’ai gardée parce qu’il était de toi justement… si je ne pouvais pas t’avoir complètement au moins j’aurais cet enfant pour me consoler. Je sais c’est terrible égoïste… et puis je me suis dit que c’était un signe. Un signe qu’il était temps pour moi que je cesse de me faire du mal et que je me prenne en main. Mia m’a sauvée… elle m’a remise sur le droit chemin. Grâce à elle, j’ai trouvé la force de cesser de consommer et de faire un véritable travail sur moi. J’ai longtemps voulu te le dire, mais j’avais peur… peur de ta réaction et honte d’avoir si mal agit vis-à-vis de toi. Je suis consciente que c’est mal de t’avoir caché quelques choses de si important … c’est peu, mais je n’ai pas d’autres excuses !




young and beautiful
(c) ystananas

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends
comme un mirage

• il a le coeur sur la main • il est solitaire • veuf depuis plus d'un an • n'a jamais connu ses parents • originaire de grande bretagne •

• INSCRIS LE : 22/09/2017
• MESSAGE : 40 • POINTS : 122
• CÉLÉBRITÉ : henry cavill
• CRÉDITS : angie
MessageSujet: Re: crazy of you - nathaniel&opéhlie
Sam 30 Sep 2017 - 15:21






crazy of you
nathaniel&ophélie



Nathaniel est presque apaisé par ses mots, lorsqu'il évoque le nom de sa petite fille, c'était comme si elle avait déjà son cœur à ses pieds alors qu'il ne la connaissait pas, il se sentit si démuni face à cette nouvelle et pourtant, quelque part, il sentait cette force de pouvoir faire n'importe quoi pour Mia. Il voulait un enfant depuis plus de 8 ans, seulement, ça n'a jamais été possible. Nathaniel et sa femme avaient essayés et non pas de manière naturelle mais en passant par un hôpital, Alia et Nathaniel ne pouvait plus avoir de relations, elle était beaucoup trop malade et Nathaniel ne s'était rendu comme qu'après à quel point c'était de la folie d'avoir un enfant avec une femme malade.

Nathaniel saisit la main d'Ophélie, en fermant les yeux, quelque part dans le monde Mia était là, elle avait gardé l'enfant parce qu'il était de lui, elle avait fait d'elle une meilleure personne et c'est tout ce qu'il souhaitait.

« Merci de l'avoir gardé, même si je ne peux pas décrire à quel point je t'en veux, je dois tout de même te remercier d'avoir gardé Mia. C'est comme un rêve qui se réalise. »


Il relâcha sa main et reprit une gorgé de son thé. Cette nouvelle soulevait beaucoup de questions, toute autre que celles que Nathaniel avait en tête. Il ne pouvait de toute évidence, rester dans l'anonymat.

« Je veux la rencontrer, je ne suis pas le genre d'homme à fuir mes responsabilités et tu le sais. En ce moment je travaille énormément mais j'ai énormément de jours de congés à prendre. »

Nathaniel saisit à nouveau la photo et il ne se rendait pas encore bien compte que cette petite fille au nom de Mia était la sienne. Dans un sens, il n'y croyait pas vraiment mais, Ophélie ne lui mentirait pas où du moins il espérait. Il ne lui faisait pas confiance, même si pendant 5 ans elle avait du éléver Mia sans lui, aujourd'hui il comptait bien prendre cette place qu'Ophélie avait laissé vide, ou du moins il l'espérait.

« Y a t'il quelqu'un dans ta vie ? Ce quelqu'un qu'elle prendrait pour son père par hasard.. »

Une pointe de jalousie et de méfiance venait à germer dans l'esprit du jeune homme. Il souhaitait être le seul homme qu'elle appellerait « papa ».


©️ Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart




lost&broken
i'm still alive but i'm barely breathing,
just prayed to a God that i don't believe in, 'cause i got time while she got freedom, 'cause when a heart breaks, no,  it don't breakeven. @the script ≈ breakeven©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


* Elle est la maman d'une petite fille de cinq ans : Mia

* Elle vit une relation houleuse et secrète avec un homme marié qu'elle a connu alors qu'elle vivait dans la rue.

* Elle est sobre depuis 5 ans après plusieurs années de consommation d’alcool et de drogues de toutes sortes. Elle assiste régulièrement à des meetings et voit une psychologue pour ne pas rechuter.

* Elle est née au sein d’une famille nombreuse. Elle a deux frères (Enzo & Maël) et une sœur (Jazz). Ses parents sont toujours ensemble après plus de quarante ans de mariage. Elle est très proche de sa sœur Jazz et de ses frères. Ces derniers ne l’ont jamais laissé tomber et ce dans les moments les plus difficiles.

*Ophélie a un grand cœur. Elle déteste la violence et l’injustice. Elle fait souvent appel à sa sœur qui est avocate pour venir en aide à des gens dans le besoin.



• INSCRIS LE : 01/06/2017
• MESSAGE : 220 • POINTS : 1047
• CÉLÉBRITÉ : Blake Lively
• CRÉDITS : Bazzart - Sawyer
• DC : Kayla / Sean / Amsterdam
MessageSujet: Re: crazy of you - nathaniel&opéhlie
Sam 30 Sep 2017 - 17:00

Bien que soulagée de lui avoir tout avoué, je savais que rien n’était pour autant réglé entre nous. Je m’attendais à sa colère et je la méritais. Je m’attendais également à ce qu’ils me fassent des commentaires désobligeants voir même injures et attaques personnelles. Je les méritais également. J’étais à présent toute disposée à faire le nécessaire pour pouvoir un jour mériter son pardon. Je l’avais privé de son enfant durant cinq ans. À présent, que nous étions face à face je mesurais toute l’ampleur du désastre que j’avais causé.

Je me souvenais vaguement que nous avions un jour parlé d’enfants. Nathaniel m’avait alors confié son désir de devenir père, mais malheureusement lui et son épouse n’y arrivaient pas. À l’époque, il n’était pas question pour moi d’envisager d’avoir un jour une famille. J’étais incapable de prendre soin de moi et j’étais beaucoup trop intoxiquée pour pouvoir m’occuper d’un nourrisson. Et puis je m’étais retrouvée enceinte après ce qui avait été de loin le plus beau moment de ma vie. Jamais je n’avais pensé me débarrasser de cet enfant. C’était hors de question. Il était de lui. Du seul homme que je n’avais jamais aimé.

Lorsqu’il se saisit de ma main, je frissonne au contact de sa peau. J’ai alors l’impression qu’un feu incandescent vient de s’allumer au fond de mon ventre. Je le sens se rapprocher un peu de moi. Sa voix est douce, mais je sens tout de même une pointe d’animosité ce qui est ma foi tout à fait normal.

« Merci de l'avoir gardé, même si je ne peux pas décrire à quel point je t'en veux, je dois tout de même te remercier d'avoir gardé Mia. C'est comme un rêve qui se réalise. »

- Je n’aurais jamais pu m’en débarrasser Nate… il était de toi… et malgré tout le mal que je t’aie fait je t’aimais…

Je ne termine pas ma phrase. Il est encore tôt pour cela. Je ne veux rien brusquer alors je garde le silence. Il relâche finalement ma main pour boire un peu de ton thé. Je sais que nous avons beaucoup à rattraper et je ne suis pas surprise lorsqu’il me dit vouloir faire la connaissance de Mia. Je hoche simplement de la tête. Il est inutile qu’il me dise qu’il n’est pas homme à fuir ses responsabilités. Je n’en ai jamais douté seulement, je sais combien cela risque de compliquer les choses avec son épouse. C’était après tout ce que je voulais éviter depuis le tout début et ce qui avait motivé ma fuite.

- Mia sait qu’elle a un papa quelque part. Je ne lui ai pas fait croire que tu es mort ou quelque chose du genre. Je lui ai simplement dit que nous ne pouvions pas vivre ensemble et elle n’a jamais posé plus de questions. À présent, qu’elle vient de commencer l’école, je m’attendais toutefois à ce qu’elle se montre plus curieuse à ton sujet. Elle est anormalement sage et raisonnable pour une enfant de son âge… c’est comme si elle savait que c’était difficile pour moi de parler de toi…

Il saisit alors de nouveau de la photo qu’il ne cesse de fixer et en un instant je vois notre fille à travers lui. Cette douceur et cette sagesse lui viennent de lui, c’est indéniable. Elle me ressemble peut-être physiquement, mais plus elle grandit et plus elle tient de lui. Un lourd silence s’installe entre nous avant qu’il ne me demande : « Y a-t-il quelqu'un dans ta vie? Ce quelqu'un qu'elle prendrait pour son père par hasard. »

Je lui souris tendrement et lui réponds : « Non il n’y a personne et ce depuis plus de cinq ans Nate… j’ai tentée de t’oublier je ne te le cacherai pas, mais je n’y suis jamais arrivé. Et puis, j’ai beau avoir commis plusieurs erreurs jamais je n’aurais permis à qui que ce soit de prendre ta place dans la vie de notre fille… »




young and beautiful
(c) ystananas

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
friendship never ends
MessageSujet: Re: crazy of you - nathaniel&opéhlie

Revenir en haut Aller en bas
 

crazy of you - nathaniel&opéhlie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]
» First Night : " A Crazy Man in Délirium" [pv Ed Free & Hélène Metz]
» Nathaniel Ourobor [ACCEPTE] ~> Serpentard
» Crazy Minds
» la Crazy Time recrute!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bang Bang Vancouver :: Confidential archives :: section souvenirs :: RP Terminés-