crazy of you - nathaniel&opéhlie - Page 2



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 crazy of you - nathaniel&opéhlie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends
comme un mirage

• il a le coeur sur la main • il est solitaire • veuf depuis plus d'un an • n'a jamais connu ses parents • originaire de grande bretagne •

• INSCRIS LE : 22/09/2017
• MESSAGE : 40 • POINTS : 122
• CÉLÉBRITÉ : henry cavill
• CRÉDITS : angie
MessageSujet: Re: crazy of you - nathaniel&opéhlie
Sam 30 Sep 2017 - 20:11






crazy of you
nathaniel&ophélie



Cela lui brisait le cœur de savoir que quelque part sa fille ne connaissait pas son père depuis sa naissance, lui qui était orphelin, aurait aimé que ces deux parents soient là, même s'il aimait énormément ses parents adoptifs, connaître l'identité de ses parents biologique n'a jamais été une priorité, mais plutôt de connaître les raisons de leur absence. 

« Elle à l'air d'être une enfant très emphatique. La raison pour laquelle les personnes ne sont pas curieuse la plupart du temps, c'est qu'il ressente le mal-être des personnes.. »

Son esprit d'analyse refaisait surface mal grès lui..

« Il y a une règle cependant que je voudrais imposer, n'en parle pas à ma femme. Sous aucun prétexte, n'essaie pas de la contacter, de quelques façons qui soit. Mia est notre fille et elle ne la concerne pas, elle..enfin elle ne pourrait pas le supporter. »

Nathaniel sombrait de jour en jour, faire croire que sa femme était en vie, c'était une protection contre les éventuels blessures. Il était protéger de tout grâce à sa vie fictive, mais aussi de ne pas pouvoir replonger dans les bras d'Ophélie.

« Ce n'est pas que...enfin, tu aurais pu lui dire que son père était quelqu'un d'autre..à moins que tu comptais me revoir un jour ? »

C'était un interrogatoire sur sa vie, Nathaniel étant très protecteur il allait fouiller pour savoir si oui ou non, Ophélie fréquentait quelqu'un, elle pouvait tout à fait lui mentir. Même s'il la suivait depuis peu, elle passait son temps à travailler. Il ne la suivait pas assez pour savoir si elle fréquentait quelqu'un. Il n'avait pas non plus croiser Mia, et puis de toute évidence il n'aurait pas fait le lien avec lui.

« Mia...ne pourra pas venir chez moi, pour des raisons évidentes. Je prétexterais un voyage, ou bien un déplacement. J'irais dans un hôtel ou autre s'il faut la voir. Ça ne serait pas le cadre idéal, mais c'est tout ce que je peux lui offrir. »

Non sa femme n'était pas la raison, mais chez lui ça ressemblait à ce qu'il se passait dans son esprit. Un brouillard total, des vêtements dans tous les coins, de la vaisselle qui déborde, les volets sont fermés depuis des mois sans être ouverts.



©️ Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart




lost&broken
i'm still alive but i'm barely breathing,
just prayed to a God that i don't believe in, 'cause i got time while she got freedom, 'cause when a heart breaks, no,  it don't breakeven. @the script ≈ breakeven©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


* Elle est la maman d'une petite fille de cinq ans : Mia

* Elle vit une relation houleuse et secrète avec un homme marié qu'elle a connu alors qu'elle vivait dans la rue.

* Elle est sobre depuis 5 ans après plusieurs années de consommation d’alcool et de drogues de toutes sortes. Elle assiste régulièrement à des meetings et voit une psychologue pour ne pas rechuter.

* Elle est née au sein d’une famille nombreuse. Elle a deux frères (Enzo & Maël) et une sœur (Jazz). Ses parents sont toujours ensemble après plus de quarante ans de mariage. Elle est très proche de sa sœur Jazz et de ses frères. Ces derniers ne l’ont jamais laissé tomber et ce dans les moments les plus difficiles.

*Ophélie a un grand cœur. Elle déteste la violence et l’injustice. Elle fait souvent appel à sa sœur qui est avocate pour venir en aide à des gens dans le besoin.



• INSCRIS LE : 01/06/2017
• MESSAGE : 220 • POINTS : 1047
• CÉLÉBRITÉ : Blake Lively
• CRÉDITS : Bazzart - Sawyer
• DC : Kayla / Sean / Amsterdam
MessageSujet: Re: crazy of you - nathaniel&opéhlie
Lun 2 Oct 2017 - 18:21

Maintenant que je lui avais tout dit, je me sentais beaucoup mieux. Il mettrait probablement un certain temps à digérer ce que je venais de lui révéler, mais j’étais au moins rassuré de savoir qu’il tenait à faire connaissance avec Mia. J’espérais du fond du cœur que notre fille lui apporte autant de bonheur et de sérénité qu’elle m’avait apportée depuis sa venue au monde. Cette petite merveille est mon rayon de soleil quotidien et ma joie de vivre. Sans Mia ma vie ne serait pas ce qu’elle est actuellement. Je lui étais redevable et par conséquent redevable à son père. Ma tasse étant vide, je m’excusai un instant pour commander un autre café. Je profitai de l’attente pour l’observer. Il n’a pas changé d’un iota à part peut-être le fait qu’il aujourd’hui les traits tirés, mais c’est probablement la fatigue et l’inquiétude due aux problèmes de santé de sa femme. Je ne veux pas penser que ce soit moi qui lui cause des ennuis. C’est ce que j’ai cherchée à éviter depuis que je le connais. Mon café prêt, je retourne m’asseoir devant lui. Il tripote la photo de Mia entre ses mains. Il semble perdu dans ses pensées et pour le ramener vers moi, je lui dis doucement : « Je te la donne… »

Il soulève la tête vers moi et le regard grave, il me dit : « Il y a une règle cependant que je voudrais imposer, n'en parle pas à ma femme. Sous aucun prétexte, n'essaie pas de la contacter, de quelques façons, qui soit. Mia est notre fille et elle ne la concerne pas, elle… enfin elle ne pourrait pas le supporter. »

Je suis surprise par sa requête parce que je n’ai jamais cherché à en savoir plus sur sa femme en dehors de ce qu’il a bien voulu me dire à son sujet. Jamais je n’oserais communiquer avec elle. Il devrait pourtant savoir que je me sens suffisamment coupable d’avoir des sentiments pour lui et de l’avoir entraîner vers l’adultère. Je garde pourtant mon calme et lui répond : « Tu n’as aucun souci à te faire à ce sujet, je n’ai jamais cherché a contacté ta femme par le passé et je n’ai pas l’intention de le faire aujourd’hui… »

Je prends une gorgée de café. Je l’observe alors qu’il semble perdu dans ses pensées. Il doit certainement penser aux répercussions que ma révélation va avoir dans sa vie de couple et sa vie en général. Moi qui voulais lui éviter des ennuis, j’ai vraiment merdé sur toute la ligne et je m’en veux. Un lourd silence s’installe entre nous avant qu’il ne me questionne à nouveau sur ce que j’ai raconté à Mia le concernant. Il me demande ensuite si je comptais un jour le revoir.

- Ho, mais je t’aie revue souvent depuis mon retour tu sais, je n’avais juste pas la force d’aller vers toi. Je t’ai fuie… J’avais terriblement honte et j’avais peur de ta réaction si tu découvrais l’existence de Mia. Mes excuses sont nulles, mais c’est tout ce que j’aie…, peu importe ce que je dirai, cela ne pourra jamais combler le fossé que j’ai créé entre nous… cela ne veut pas dire que je t’ai oubliée… jamais je ne le pourrai…

Il fait un léger signe de tête. Son visage ne laisse rien transpirer de ses pensées aussi, je n’arrive pas à savoir s’il accepte ou non mes excuses. Il a toutes les raisons du monde de m’en vouloir alors je laisse couler. Je dois assumer les conséquences de mes actes.

« Mia...ne pourra pas venir chez moi, pour des raisons évidentes. Je prétexterais un voyage, ou bien un déplacement. J'irais dans un hôtel ou autre s'il faut la voir. Ça ne serait pas le cadre idéal, mais c'est tout ce que je peux lui offrir. »

- Je comprends. Il faudra y allez doucement avec elle au départ. Elle est encore petite, mais je suis certaine que vous allez bien vous entendre. Si cela ne te gêne pas, je crois que ce serait mieux lors de vos premières rencontres que je sois présente




young and beautiful
(c) ystananas

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends
comme un mirage

• il a le coeur sur la main • il est solitaire • veuf depuis plus d'un an • n'a jamais connu ses parents • originaire de grande bretagne •

• INSCRIS LE : 22/09/2017
• MESSAGE : 40 • POINTS : 122
• CÉLÉBRITÉ : henry cavill
• CRÉDITS : angie
MessageSujet: Re: crazy of you - nathaniel&opéhlie
Lun 2 Oct 2017 - 20:21






crazy of you
nathaniel&ophélie



Nathaniel plaça la photo dans son portefeuille, de façon à la voir à chaque fois qu'il l'ouvrira. Quand la jeune femme s'éclipsa pour faire sa recharge en café lui, restait perdu dans les limbes. Il songea à ce que sa vie allait devenir, avec l'arrivé de Mia mais surtout d'Ophélie à nouveau dans sa vie. Toute sa vie entière était un mélange de travail et de fatigue. Il passait ses heures aux bureaux et ne dormait presque pas. Il avait honte de ne pas pouvoir accueillir sa propre fille chez lui, mais Ophélie devinerait qu'il mentirait à propos de sa femme. Elle saurait qu'en ce moment il se laissait complètement aller. C'était simplement trop dur de se dire qu'elle était parti et qu'il avait passé plus de 10 ans de sa vie dans une relation qu'il l'avait tué à petit feu. Ses parents lui avaient déjà conseillés de partir et de la laisser à un personnel beaucoup plus compétent, mais il n'avait rien voulu entendre.

La jeune blonde revint à table, ce qui coupa Nathaniel de ses pensées. Elle lui expliqua logiquement sa pensée, elle n'avait jamais chercher à connaître l'identité de sa femme, oui, mais aujourd'hui maintenant, qu'elle n'était plus là et qu'elle représentait la folie de Nate, il était encore plus important de la garder secret.

« Ce que tu me dis, n'a pas lieu d'être Ophélie. Tu ne peux pas me dire que tu ne m'as jamais oublié quand pendant cinq années je n'ai rien eu de toi, alors que.. »

Il aurait voulu finir sa phrase par : alors que moi, j'ai pensé à toi tous les jours en espérant que tu reviennes, que tu viennes rayonner dans ma vie, je t'ai attendu longtemps. J'aurais pu tout quitter pour toi, mais il n'en était pas de la même chose pour toi.

Sa gorge se serra, il était d'autant plus dur de se taire quand son âme intérieur lui criait de dire sa vérité. Il souffrait énormément de ce sentiment d'abandon.

« J'aimerais aussi participer aux frais de scolarité, même si je n'ai pas vraiment mon mot à dire étant donné que je ne la connais que depuis 20 minutes...mais il me semble essentiel qu'elle reçoive la meilleure éducation possible. Je suis plus pour une école privée...j'ai toujours été mieux en école privée. Je voudrais également subvenir à ses besoins que ça soit alimentaire, habillement, sorties...je ne peux pas dire que je sois milliardaire, mais je peux être d'une aide essentiel. Je connais la situation des mères célibataires avec un enfant à charge, refuser mon aide c'est t'infliger des souffrances inutiles. »

Il avait reprit un peu d'aisance, parler d'autres sujets ne le faisaient pas flanché, il voulait aider Ophélie qui aujourd'hui vivait avec un salaire maigre, il le savait ça n'était pas en travaillant dans le social qu'on devenait riche. En revanche lui depuis la mort de sa femme, n'avait pas touché à un seul centime, il avait accumulé une économie assez imposante et étant donné que son salaire comblait très largement ses besoins, il pouvait subvenir aux besoins de sa fille et indirectement ceux d'Ophélie.


« Je n'ai pas vraiment dormi de la nuit, je n'ai pas vraiment mangé non plus. Il faut que je rentre me reposer, mais avant si tu veux on peut aller manger quelque part, pour continuer à discuter. C'est maladroit, mais je pense que ça vaut la peine qu'on discute de Mia. »




©️ Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart




lost&broken
i'm still alive but i'm barely breathing,
just prayed to a God that i don't believe in, 'cause i got time while she got freedom, 'cause when a heart breaks, no,  it don't breakeven. @the script ≈ breakeven©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


* Elle est la maman d'une petite fille de cinq ans : Mia

* Elle vit une relation houleuse et secrète avec un homme marié qu'elle a connu alors qu'elle vivait dans la rue.

* Elle est sobre depuis 5 ans après plusieurs années de consommation d’alcool et de drogues de toutes sortes. Elle assiste régulièrement à des meetings et voit une psychologue pour ne pas rechuter.

* Elle est née au sein d’une famille nombreuse. Elle a deux frères (Enzo & Maël) et une sœur (Jazz). Ses parents sont toujours ensemble après plus de quarante ans de mariage. Elle est très proche de sa sœur Jazz et de ses frères. Ces derniers ne l’ont jamais laissé tomber et ce dans les moments les plus difficiles.

*Ophélie a un grand cœur. Elle déteste la violence et l’injustice. Elle fait souvent appel à sa sœur qui est avocate pour venir en aide à des gens dans le besoin.



• INSCRIS LE : 01/06/2017
• MESSAGE : 220 • POINTS : 1047
• CÉLÉBRITÉ : Blake Lively
• CRÉDITS : Bazzart - Sawyer
• DC : Kayla / Sean / Amsterdam
MessageSujet: Re: crazy of you - nathaniel&opéhlie
Jeu 5 Oct 2017 - 19:02

Mon café me donne la sensation durant un moment de me sentir bien. Alors que c’est tout à fait superficiel comme sensation parce que je suis à cran. J’essaie de rester calme alors que je suis craintive. J’ai beau lui avoir présenté mes excuses, je sais que cela ne règlera pas tout. Il me suffit de le regarder pour savoir qu’il m’en veut terriblement d’être parti sans un mot. À l’époque, j’étais certaine que c’était la chose à faire, mais aujourd’hui je regrette cette décision. Il me suffit d’écouter ses reproches pour réaliser combien il a souffert. Combien je nous ai tous fait souffrir.

« Ce que tu me dis n'a pas lieu d'être Ophélie. Tu ne peux pas me dire que tu ne m'as jamais oublié quand pendant cinq années je n'ai rien eu de toi, alors que.. »

- Alors que quoi Nate? Tu étais et tu es toujours marié… il n’y avait pas de place pour moi dans ta vie. Je t’ai dit et redit que je ne voulais pas devenir un problème pour toi… tu sembles avoir oublié de quoi était faite ma vie à l’époque ! Tu aurais vraiment voulu faire ta vie avec une toxicomane?

Ses paroles heurtent ma sensibilité et je dois refouler ma peine pour ne pas m’emporter et lui dire tout haut ce que je brûle de lui dire depuis qu’il a cogné à ma porte. Il a raison de m’en vouloir, mais je suis déçue qu’il puisse douter de mes sentiments pour lui. Et puis alors que je cherche à détendre l’atmosphère, il me parle de la place qu’il aimerait prendre dans la vie de Mia. Il dit vouloir subvenir à ses besoins et me donner un coup de main pour les dépenses. Indépendante, je serais certainement du genre à refuser, mais pour le moment je me contente d’un léger signe de tête. Nous aurons tout le temps pour en reparler. Pour le moment, pas question de faire changer d’école a Mia. Je ne veux pas bouleverser davantage son univers.

J’avale une gorgée de café et je regarde à l’extérieur. Je cherche un moyen pour prendre congé de Nate sans le froisser. Cette rencontre risque de bouleverser nos vies et j’ai besoin de faire le point, mais surtout, il m’est de plus en plus difficile de rester près de lui sans pouvoir le toucher. Je meurs d’envie de l’embrasser, mais je n’ose pas prendre les devants ne sachant pas comment il réagirait. Je ne dois surtout pas oublier que sa situation n’a pas changé. Alors que je cherche mes mots, il me dit : « Je n'ai pas vraiment dormi de la nuit, je n'ai pas vraiment mangé non plus. Il faut que je rentre me reposer, mais avant si tu veux on peut aller manger quelque part, pour continuer à discuter. C'est maladroit, mais je pense que ça vaut la peine qu'on discute de Mia. »

Je l’inviterais à la maison, mais j’ai peur que ce soit précipité alors je hoche simplement de la tête et lui demande ce qu’il a envie de manger. Pour ma part, je n’ai pas encore mangé et je commence aussi à avoir faim. Nous sortons du café et je lui montre les quelques restaurants qui se trouvent autour. Il est tout près de moi je pourrais presque humer son parfum. Je me répète que je dois garder mes distances. Il est trop tôt pour savoir s’il va ou non me pardonner. Une fois le choix du restaurant fait nous prenons place et passons en revue le menue avant de commander. Je le questionne ensuite sur son travail. Il me raconte qu’il a été nommé inspecteur ce qui lui donne plus de pouvoir pour intervenir dans les secteurs chauds de la ville. Je le félicite et bois silencieusement mon verre d’eau. Moi qui n’avais autrefois aucun mal à lui parler de tout et de rien, je me sens stupide. J’ai l’impression d’être constamment sur la défensive et cela ne me plaît pas du tout.

- Nathaniel… maintenant que tu m’as retrouvée, qu’est-ce que tu attends de moi …




young and beautiful
(c) ystananas

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends
comme un mirage

• il a le coeur sur la main • il est solitaire • veuf depuis plus d'un an • n'a jamais connu ses parents • originaire de grande bretagne •

• INSCRIS LE : 22/09/2017
• MESSAGE : 40 • POINTS : 122
• CÉLÉBRITÉ : henry cavill
• CRÉDITS : angie
MessageSujet: Re: crazy of you - nathaniel&opéhlie
Lun 9 Oct 2017 - 14:14






crazy of you
nathaniel&ophélie



Même si l'argumentaire d'Ophélie n'était pas faux, lui, ne le voyait pas de cet oeil là. Il restait sur son point de vue, celui qui avait souffert, qui avait enduré par sa seule faute, un mariage sous le thème de la souffrance. Personne ne l'y avait contraint, il était le seul responsable de ce choix, et pourtant il continuait à en vouloir au monde entier. Plusieurs fois avec ses parents ils s'étaient fâchés sur sa manière de vivre, lui se damné tout seul à des perpétuelles souffrances, et ses parents ne comprenaient pas. Bien qu'ils soient passés par ce stade, à prétendre vivre une vie qui n'était pas la leur, mais eux n'avait pas le choix, c'était presque hors-la-loi de vivre avec une personne du même sexe.

Lui, se condamnait à un mariage dont il ne voulait pas, qui n'avait aucune fin heureuse. Pourtant, quand sa femme était morte, ils n'avaient pas éprouvés de peine de sa femme mais pour leur fils, ils savaient qu'il allait être anéanti et c'était pour cela qu'il n'avait donné aucune nouvelle depuis. Nate sortit du café et ne sachant pas vraiment vers quoi se tourner, il choisit finalement un italien, il s'installe à table. Il regarde le menu perdu, et s'il avait quitté sa femme plus tôt, peut-être qu'aujourd'hui il n'en serait pas là, peut-être même qu'elle serait vivante, peut-être qu'Ophélie et lui seraient ensemble.

Il n'avait aucune certitude mais il fût arracher à ses pensées par le serveur. Il commanda un plat de lasagne, puis la jeune femme le questionne sur son travail, il reste assez cordial dans les échanges et ne développe pas plus que ça. Il ne mentionne pas le temps qu'il passe au bureau, ni les nuits blanches qu'il y fait quand il n'y a personne et que soudainement il se met à pleurer au milieu d'un bureau vide.

- « Je voulais des réponses, je les ai maintenant. J'ai même eu des réponses auquel je n'imaginais même pas la question, ce que je veux c'est simplement connaître Mia, je devais aussi comprendre pourquoi tu étais parti, même si tes raisons ne sont pas suffisantes à mes yeux, je peux peut-être tourner une page de ma vie et commencer une nouvelle. Je n'ai jamais pu écrire la fin de cette histoire où que ce soit, c'était comme bloqué dans mon esprit. »

Des mots poétiques et pourtant, il ne se voulait pas charmant. Il parlait à coeur ouvert et se laissait doucement porter dans le fleuve des sentiments. Nathaniel était à fleur de peau, il pensait à ce qu'aurait été sa vie sans Alia, et tout cela le rendait mélancolique, un fort trouble de l'humeur dirons-nous, mais pour le jeune homme c'était son quotidien.



©️ Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart




lost&broken
i'm still alive but i'm barely breathing,
just prayed to a God that i don't believe in, 'cause i got time while she got freedom, 'cause when a heart breaks, no,  it don't breakeven. @the script ≈ breakeven©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


* Elle est la maman d'une petite fille de cinq ans : Mia

* Elle vit une relation houleuse et secrète avec un homme marié qu'elle a connu alors qu'elle vivait dans la rue.

* Elle est sobre depuis 5 ans après plusieurs années de consommation d’alcool et de drogues de toutes sortes. Elle assiste régulièrement à des meetings et voit une psychologue pour ne pas rechuter.

* Elle est née au sein d’une famille nombreuse. Elle a deux frères (Enzo & Maël) et une sœur (Jazz). Ses parents sont toujours ensemble après plus de quarante ans de mariage. Elle est très proche de sa sœur Jazz et de ses frères. Ces derniers ne l’ont jamais laissé tomber et ce dans les moments les plus difficiles.

*Ophélie a un grand cœur. Elle déteste la violence et l’injustice. Elle fait souvent appel à sa sœur qui est avocate pour venir en aide à des gens dans le besoin.



• INSCRIS LE : 01/06/2017
• MESSAGE : 220 • POINTS : 1047
• CÉLÉBRITÉ : Blake Lively
• CRÉDITS : Bazzart - Sawyer
• DC : Kayla / Sean / Amsterdam
MessageSujet: Re: crazy of you - nathaniel&opéhlie
Dim 15 Oct 2017 - 16:49

Assisse devant lui dans le restaurant, j’ai l’estomac noué. Je me demande si j’arriverai à manger quoique ce soit tant je suis tendue. Je me sens tellement mal de l’avoir blessé. Ce n’est que maintenant que je mesure combien ma fuite la perturbée. Jamais je n’aurais pu imaginer que j’occupais une place si importante dans sa vie. À l’époque, j’étais si troublée et intoxiquer que tout était confus pour moi. Notre histoire me semblait alors impossible parce que je le voulais que pour moi et je savais que jamais il n’allait quitter sa femme. Avec du recul, je me dis que j’aurais peut-être dû lui laisser une chance plutôt que de disparaître aussi sauvagement après une seule nuit passée ensemble. J’étais dégoûtée par mon attitude, mais malheureusement je ne pouvais changer le passée et j’allais devoir assumer. J’avais perdu sa confiance et probablement son affection, mais au moins il semblait tout disposer à faire la rencontre de Mia et de lui faire une place dans sa vie.

Mal à l’aise et ne sachant comment aborder l’avenir de notre relation, je me mis à le questionner sur son travail et sa vie en général question de savoir ce qui s’était passé pour lui durant les cinq dernières années. Bon joueur, il me répond vaguement m’annonçant qu’il a obtenu une promotion et qu’il n’est plus un simple patrouilleur, mais qu’il a été nommé Lieutenant-Inspecteur. Heureuse pour lui, je m’empresse de le féliciter. Nous parlons de tout et de rien, mais je n’ose pas le questionner au sujet de la santé de sa femme. Une serveuse vient prendre nos commandes et je me contente de prendre une omelette et un peu de pain. Et puis alors qu’un lourd silence s’installe à nouveau entre nous, je me décide à lui demander ce qu’il attend de moi. J’ai peur de sa réponse, mais en même temps je préfère savoir plutôt que de continuer à m’imaginer toutes sortes de scénarios impossibles dans ma tête.

« Je voulais des réponses, je les ai maintenant. J'ai même eu des réponses auquel je n'imaginais même pas la question, ce que je veux c'est simplement connaître Mia, je devais aussi comprendre pourquoi tu étais parti, même si tes raisons ne sont pas suffisantes à mes yeux, je peux peut-être tourner une page de ma vie et commencer une nouvelle. Je n'ai jamais pu écrire la fin de cette histoire où que ce soit, c'était comme bloqué dans mon esprit. »

Je restai un moment sans mot. Que pouvais-je dire de plus? Je n’avais aucune autre excuse à lui donner pour expliquer ma disparition. J’avais fait une terrible erreur de jugement. Et pourtant mon amour pour lui était intact. Que devais-je faire? Lui laisse prendre contact avec Mia en restant dans l’ombre ou lui avouer que mes sentiments pour étaient pareils voir même plus grand qu’il y a cinq ans. Le cœur gros, je posai doucement ma main sur la sienne et lui dit : « Peu importe ce que tu vas décider, je veux que tu saches que je n’ai jamais cessé de t’aimer et d’espérer qu’un jour ce soit possible entre nous… je regrette de t’avoir abandonné… de t’avoir fait souffrir… »




young and beautiful
(c) ystananas

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends
comme un mirage

• il a le coeur sur la main • il est solitaire • veuf depuis plus d'un an • n'a jamais connu ses parents • originaire de grande bretagne •

• INSCRIS LE : 22/09/2017
• MESSAGE : 40 • POINTS : 122
• CÉLÉBRITÉ : henry cavill
• CRÉDITS : angie
MessageSujet: Re: crazy of you - nathaniel&opéhlie
Mar 17 Oct 2017 - 10:56






crazy of you
nathaniel&ophélie



Alors que Nate, était encore fébrile, il sentait son coeur s'ouvrir, il passait dans sa période sensible. Il avait le souffle court, mais il fut prit de court quand elle lui dit ses quelques mots. La vérité lui revenait en pleine figure, sa vie, ses mensonges, sa folie. Elle disait l'aimer toujours, lui, ne savait même pas s'il était encore en vie à vrai dire, il était si perturbé ses derniers temps, un vrai cauchemar, il fixa de longue minute Ophélie, immobile. Comme si tout son être venait d'être démoli, il se leva brusquement et ne prit même pas la peine de l'affronter du regard pour lui annoncé ce qui devait lui dire.

- « Je suis désolé, mais je ne peux pas, je ne peux plus entendre ça. Je vais partir et prétendre que cela n'a jamais été dit. Contacte moi quand tu veux organisé une rencontre avec Mia. »

Il s'en alla brusquement, il prit une grande bouffé d'air fraîche une fois dehors, il avait le coeur qui brûlait, il s'empressa de quitter la devanture du restaurant pour qu'Ophélie ne le voit pas explosé, il était incroyable triste, il retenait ses larmes du mieux qu'il pouvait mais à vrai dire, la réalité était beaucoup trop dure à supporter..


©️ Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart




lost&broken
i'm still alive but i'm barely breathing,
just prayed to a God that i don't believe in, 'cause i got time while she got freedom, 'cause when a heart breaks, no,  it don't breakeven. @the script ≈ breakeven©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
friendship never ends
MessageSujet: Re: crazy of you - nathaniel&opéhlie

Revenir en haut Aller en bas
 

crazy of you - nathaniel&opéhlie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]
» First Night : " A Crazy Man in Délirium" [pv Ed Free & Hélène Metz]
» Nathaniel Ourobor [ACCEPTE] ~> Serpentard
» Crazy Minds
» la Crazy Time recrute!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bang Bang Vancouver :: Confidential archives :: section souvenirs :: RP Terminés-