Rencontre autour d’une oeuvre mémorable



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Rencontre autour d’une oeuvre mémorable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Ceci est un compte pnj, merci de ne pas le mp. Si besoin, contacter un membre du staff.

• INSCRIS LE : 01/10/2017
• MESSAGE : 98 • POINTS : 3634
• CÉLÉBRITÉ : Sans célébrité fixe.
• CRÉDITS : Beraberel
MessageSujet: Rencontre autour d’une oeuvre mémorable
Dim 12 Nov 2017 - 21:10


Rencontre autour d’une oeuvre mémorable
ft. Anthony & James


Anthony Wyatt est l’heureux propriétaire et fondateur du Seal The Deal. Il s’agit en fait d’un bar branché qui offrira une fois ouvert des prestations musicales. Désireux d’offrir un décor unique pour ses futurs clients, Anthony a fait paraître récemment dans un journal de la ville une petite annonce. Il cherche non seulement des employés, mais surtout un artiste pour créer une murale ou une œuvre d’art dans son bar.

Artiste peintre à ses heures, James LLyod vient de revenir d’un voyage en Asie pour faire des fouilles archéologiques lorsqu’il tombe sur une petite annonce dans le journal qui attire son attention. Un jeune entrepreneur est à la recherche d’un artiste pour faire exécuter une murale ou une œuvre d’art sur le mur d’un bar. L’idée lui plaît et il décide de se rendre sur place pour voir de quel type de bar il s’agit. Une fois sur place, il remarque que le bar n’est pas encore ouvert aussi il lui est impossible de voir l’intérieur des lieux. Il tente donc je rejoindre par téléphone le propriétaire des lieux pour avoir plus de détails, mais aussi pour planifier une visite des lieux.

À vous de jouer… sait-on jamais ce qui pourra arriver de votre rencontre?

Aucune intervention du PNJ. N'oubliez pas de respecter les règles du rp, établies par le forum. Pour toute aide, n'hésitez pas à contacter un membre du staff. Lorsque votre sujet est terminé, merci de le signaler. Bon rp à vous.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il a été marié deux fois et il a divorcé deux fois.+ Il a trois enfants, deux qu'il ne connait pas et une petite fille qui est décédée+ Il est archéologue et peintre à ses heures perdus+ Il a vécu deux ans en Égypte et une dizaines d'années en Angleterre+ Son père le battait quand il était plus jeune. + Il parle plusieurs langue, espagnole, français, italien, allemand et russe.+ C'est quelqu'un d'optimiste en général, il cache sa peine sous ses blagues à deux balles et ses sourires.+ Il adore partir à l'aventure et voyager, il a déjà vu plusieurs pays,égypte, russie, angleterre, france, nouvelle zélande ... + Il garde toujours son alliance à son doigt,il est au fond incapable de tourner la page de sa première épouse, même s'il s'est remarié par la suite.+ Sa deuxième femme l'a épousé seulement pour avoir ses papiers et pour pouvoir rester en Amérique.+ Il l'a très mal pris et depuis ne croit plus en son rêve de fonder sa propre famille.+ Il a un tatouage sur le bras droit, des petite flèche tout le long de son avant bras.



• INSCRIS LE : 03/08/2017
• MESSAGE : 375 • POINTS : 6415
• CÉLÉBRITÉ : jeremy renner
• CRÉDITS : tag
• DC : Ulysse/Mickey/amberlee
MessageSujet: Re: Rencontre autour d’une oeuvre mémorable
Dim 19 Nov 2017 - 14:40

Le voyage avait long et périlleux. J'avais besoin de me poser, mais comme je ne le fais jamais, je suis directement retourné à la galerie. J'ai de plus en plus de notoriété et on a même parlé de moi dans le journal. Je suis heureux des tourneurs que ça prends et j'espère que je pourrais avoir encore plus de visibilité. Je ne manque pas d'occasions de me faire connaître, entre les salons et les expositions, je n'ai plus vraiment de temps pour moi mais au moins ça me fait oublié que je suis toujours aussi seul. Je lis le journal régulièrement et une annonce attire mon attention. Ils recherchent un artiste peintre pour décorer un bar. C'est pile dans mes cordes tout ça. Sans réfléchir une seconde de plus je vais voir ce fameux bar, mais je fais chou blanc c'est fermé.

Je contact le numéro inscrit. Il devrait arriver dans quelques instants. Il a une bonne voix au téléphone. Jeune mais ça ne me dérange pas de travailler pour des plus jeune que moi. Je commence à être un ancêtre et ça ne me plaît pas du tout, cela dit je n'ai pas vraiment le choix. On passe tous par là, c'est la seule justice sur terre, on finira tous au même endroit un jour où l'autre. Je n'ai cela dit pas envie que ça arrive maintenant, j'ai encore pleins de choses à vivre, j'aimerais fonder à nouveau une famille, j'aimerais être père et voir grandir mes enfants, mais ça me semble tellement infaisable … Je préfère ne pas penser à ça.

Je vois une silhouette au loin arriver. Un grand type assez bien foutu et comme je l'avais deviné jeune, sans doute la trentaine. Je me dirige vers lui et lui dit :

« Salut, Anthony c'est ça ? Je suis James, je viens de vous avoir au téléphone. »


J'ai toujours été très sociale et je me fiche de ce qu'on pense de moi. J'aime le contact humain, découvrir de nouvelles chose m'a toujours fasciné et intrigué alors je suis content de le rencontrer et j'espère que cette collaboration pourra se faire, j'ai besoin d'exprimer mon art, d'exprimer mes sentiments, c'est par la peinture que je fais tout ça et ça me permet de tenir.


We don’t know where we’re going but we know where we belong No we started Two hearts in one home
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
friendship never ends


Né le 28 octobre 1981, à Montréal ✗ À Vancouver depuis ses 7 ans. ✗ Rock / Blues ✗ Tout récemment propriétaire du Seal the Deal, bar-spectacle (ouverture novembre 2017) ✗ Fume trop ✗ Musicien versatile ✗ Réduit substantiellement sa consommation d'alcool ✗ Nocturne ✗ Il parle couramment français… québécois… ✗ Hypersensible incapable de le gérer ✗ une ligne de coke de temps en temps, de moins en moins ✗ Technicien du son ✗ Voyageur ✗ Possessif ✗ Malgré le grain rauque de sa voix, il arrive à moduler la hauteur avec assez d’amplitude ✗ Touche à tout musical ✗ Interprète, peu auteur, mais compose la musique ✗ Sa guitare, c'est la Gibson de son père ✗ Essaie d'être sobre de plus en plus souvent ✗ Agréable ✗ Charmeur ✗ Divertissant ✗ Moqueur ✗ Adorable ✗ Grégaire ✗ Festif (trop ?) ✗ Hope I don’t fall in love with you ✗

✗ Wishing you would stay ✗

✗ C'est un tourbillon, un grand vertige complètement doux. On dit qu'en haute voltige on peut tomber et se rompre le cou. C'est pas mon premier vol, arrêtez bande de jaloux ✗

RP EN COURS

JoanUlysseMickeyCassidyJamesAmberleeNew YearScarlet PartySethMarcJessy


✗ Burn the house down ✗


• INSCRIS LE : 23/10/2017
• MESSAGE : 644 • POINTS : 13127
• CÉLÉBRITÉ : Michael Pitt
• CRÉDITS : Leeyarom (avatar) Tumblr (gifs)
• DC : Ariadne
MessageSujet: Re: Rencontre autour d’une oeuvre mémorable
Mar 28 Nov 2017 - 18:46

Une oeuvre mémorable
Ft. @James Llyod


Peindre les murs blancs, c’est pas vraiment son style. Il aurait pu opter pour quelque chose de classique, mais Tony est un artiste et il adore les artistes, alors il a besoin d’artistes autour de lui. Qui de mieux qu’un artiste pour agrémenter son nouveau petit paradis ? Malheureusement, les rares qu’il avait rencontré ne l’avaient pas vraiment impressionné. Peut-être était-il trop vieux jeu ? Va savoir, sinon, il allait peindre en une couleur et tant pis. Mais bon, il restait encore un peu de temps. Et puis il voulait quand même que le StD reste polyvalent, parce qu’il avait en tête de pouvoir également en faire quelque chose de varié.

L’appel qu’il reçoit de jour là le met tout de suite en confiance. Surtout que ce James Llyod l’informe qu’il veut le rencontrer tout de suite, devant le StD pour voir l’endroit. Ah bon, enfin quelqu’un qui veut voir les lieux avant d’avoir des idées. Ça c’est rassurant. Alors oui, tout de suite, il est disponible… juste le temps de se laver, s’habiller, essayer de chasser la légère gueule de bois, encore, et il est là. Évidemment, il n’explique pas ces détails, il dit juste qu’il peut être là dans une trentaine de minutes. Wo, ok, alors go. Il se fait un café, bien fort, il mangera après. Il dévale l’escalier fait le tour du building pour se donner une peu de contenance et surtout pour chasser le sommeil. Lorsqu’ils passe par l’avant du building, il se sent assez réveillé pour tenir une conversation parfaitement lucide… espère-t-il. Dès le premier abord, ce James lui plaît. Il ne l’appelle pas monsieur Wyatt, ce qui lui plait tout de suite. Alors il lui serre la main avec vigueur et enthousiasme.

- Exactement ! C’est moi ! Oui, je me doutais qu’après s’être dit que nous allions nous retrouver ici que vous seriez le James du téléphone. Vous voulez voir à l’intérieur ? Ça me plaît !

Alors comme ça il est peintre, bien, il en a pas l’air, mais en même temps, il ne saurait pas dire de quoi il a l’air en fait, alors peintre, c’est très possible. Il déverrouille la porte de son nouveau jouet et invite James à entrer, avant de se dépêcher et d’ouvrir toutes les lumières. Il marque un temps d’arrêt. C’est bizarre de voir tant de lumières allumées, mais bon il faut bien voir, non ? Si lui doit entendre pour pratiquer son art, James doit bien voir, non ?

- Alors voilà, c’est… bah… la toile de fond ?

Il est assez fier de l’endroit. Ça commence vraiment à prendre forme. C’était excitant.


Leeyarom


And I'd rather never know I would do anything, anything not to bring who I am to meet me. This useless suffering, ugly part of me is screwing me as it feeds me, but it is what it is. You don't know how to live with what it is, but it is what it is. It may seem impossible, but I will embrace who I really am. If it's a son of a bitch or a terrified kid then that's what it is.
- Jonathan Davis

En italic quand le québécois de Tony s'expose.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il a été marié deux fois et il a divorcé deux fois.+ Il a trois enfants, deux qu'il ne connait pas et une petite fille qui est décédée+ Il est archéologue et peintre à ses heures perdus+ Il a vécu deux ans en Égypte et une dizaines d'années en Angleterre+ Son père le battait quand il était plus jeune. + Il parle plusieurs langue, espagnole, français, italien, allemand et russe.+ C'est quelqu'un d'optimiste en général, il cache sa peine sous ses blagues à deux balles et ses sourires.+ Il adore partir à l'aventure et voyager, il a déjà vu plusieurs pays,égypte, russie, angleterre, france, nouvelle zélande ... + Il garde toujours son alliance à son doigt,il est au fond incapable de tourner la page de sa première épouse, même s'il s'est remarié par la suite.+ Sa deuxième femme l'a épousé seulement pour avoir ses papiers et pour pouvoir rester en Amérique.+ Il l'a très mal pris et depuis ne croit plus en son rêve de fonder sa propre famille.+ Il a un tatouage sur le bras droit, des petite flèche tout le long de son avant bras.



• INSCRIS LE : 03/08/2017
• MESSAGE : 375 • POINTS : 6415
• CÉLÉBRITÉ : jeremy renner
• CRÉDITS : tag
• DC : Ulysse/Mickey/amberlee
MessageSujet: Re: Rencontre autour d’une oeuvre mémorable
Mar 12 Déc 2017 - 19:47

La tête de ce jeune homme me plaît. Il a l'air un peu rebelle, un peu rockeur et j'adore son style et son idée de décorer son bar d'une œuvre d'art. C'est tout ce que j'apprécie. Je n'ai pas attendu une seconde pour lui téléphoner et pour aller voir le bar. Je l'attends impatiemment devant son enseigne. Je me présente à lui et je souris quand il me dit qu'il se doutait que ça serait mon nom. J'ai tendance à oublier ce que je viens de dire, vieillesse quand tu nous tiens …

«Oui c'est vrai, je vous l'ai dit au téléphone et je suis emballé par votre idée comme vous le savez, mais on peut commencer par se tutoyer si ça ne te dérange pas. »

Je suis content de voir que mon initiative lui plaît. Il a l'air de savoir exactement ce qu'il veut et je ne voudrais pas le décevoir. Il me propose alors de visiter les lieux. Je ne peux pas lui refuser ce genre de chose. J'ai hâte d'en voir plus et de voir si le lieu m'inspire, mais je suis certain que oui. On entre et je découvre les lieux. Je me sens toute de suite bien et imagine déjà l'endroit quand il y aura de la musique et des clients. Ça me plaît beaucoup. Il n'y a encore rien de fait mais j'ai tellement d'imaginations que ça déborde et je n'ai pas de mal à me projeter. Je souris en voyant l'endroit et dit :

«J'adore. Tu sais déjà quel style tu va instaurer ? Et quel style de toile tu aimerais ? Ce que je fais pourrais ne pas te plaire … si tu veux je peux te montrer ma galerie, tu verra si ce que je fais te plaît ou pas … c'est assez différent et sombre ça pourrait peut-être déplaire dans un endroit qui est destiné à la fête ou au contraire être décalé. »

Je lui souris. Je sais que mon art n'est pas celui des autres et qu'il ne plaît pas à tout le monde. Il dépeint mes sentiments et mon ressenti et tout ce que je sais faire jusqu'à maintenant est sombre. J'ai déjà fait une grande toile en noir et blanc que j'ai exposé dans le fond de ma galerie, elle n'a pas encore été vendus mais je pense la garder finalement pour moi. Je me fiche qu'on aime pas ce que je fais ce n'est pas ça qui m'importe, c'est plutôt de continuer à plaire à tout ceux qui aime et aussi à rester fidèle à moi-même et à mes principes. L'art est une deuxième passion, pour rien au monde je voudrais qu'elle soit fausse.


We don’t know where we’re going but we know where we belong No we started Two hearts in one home
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
friendship never ends


Né le 28 octobre 1981, à Montréal ✗ À Vancouver depuis ses 7 ans. ✗ Rock / Blues ✗ Tout récemment propriétaire du Seal the Deal, bar-spectacle (ouverture novembre 2017) ✗ Fume trop ✗ Musicien versatile ✗ Réduit substantiellement sa consommation d'alcool ✗ Nocturne ✗ Il parle couramment français… québécois… ✗ Hypersensible incapable de le gérer ✗ une ligne de coke de temps en temps, de moins en moins ✗ Technicien du son ✗ Voyageur ✗ Possessif ✗ Malgré le grain rauque de sa voix, il arrive à moduler la hauteur avec assez d’amplitude ✗ Touche à tout musical ✗ Interprète, peu auteur, mais compose la musique ✗ Sa guitare, c'est la Gibson de son père ✗ Essaie d'être sobre de plus en plus souvent ✗ Agréable ✗ Charmeur ✗ Divertissant ✗ Moqueur ✗ Adorable ✗ Grégaire ✗ Festif (trop ?) ✗ Hope I don’t fall in love with you ✗

✗ Wishing you would stay ✗

✗ C'est un tourbillon, un grand vertige complètement doux. On dit qu'en haute voltige on peut tomber et se rompre le cou. C'est pas mon premier vol, arrêtez bande de jaloux ✗

RP EN COURS

JoanUlysseMickeyCassidyJamesAmberleeNew YearScarlet PartySethMarcJessy


✗ Burn the house down ✗


• INSCRIS LE : 23/10/2017
• MESSAGE : 644 • POINTS : 13127
• CÉLÉBRITÉ : Michael Pitt
• CRÉDITS : Leeyarom (avatar) Tumblr (gifs)
• DC : Ariadne
MessageSujet: Re: Rencontre autour d’une oeuvre mémorable
Sam 16 Déc 2017 - 2:43

Une oeuvre mémorable
Ft. @"James Lloyd"


Ce James a une bonne tête, selon Tony. Il propose déjà de se tutoyer, ce qui est beaucoup mieux. Tony est de ces gens qui ne refusent pas de vieillir, mais qui refusent d’être traités comme des vieux. Et le vouvoiement fait parti de ces trucs attitrés aux vieux. Pour Tony, le tu ne signifiait pas être impoli, tout comme le vous ne signifiait pas systématiquement une marque de respect. Et de nature, Tony est familier, alors le tutoiement est de mise.

- Ah, oui, je préfère et heureusement que tu le proposes, parce que dès que j’aurais été un peu enthousiaste, j’aurais mélangé les deux jusqu’à en devenir insupportablement mal à l’aise, confie-t-il, d’emblée, sans timidité apparente.

Une fois à l’intérieur, Tony allume toutes les lumières tout d’abord, pour que James puisse voir sa toile de fond. Ça lui plait que cet artiste ait voulu voir comment c’était. Lorsque celui-ci dit qu’il adore, Tony ne peut s’empêcher d’avoir une bouffée de fierté. Ouaip, ça commence à ressembler à quelque chose et il répond d’un sourire ravi.

- C’est pas mal, han ? Ça commence à ressembler pas mal à l’idée que j’avais. Il sourit, jusqu’à ce qu’il ait une pensée peut-être un peu plus pessimiste. Ouais, bon évidemment j’imagine la salle avec nettement moins de lumières et beaucoup de gens partout et surtout, un band de la mort sur la scène, dit-il en désignant la scène des deux mains. Et une superbe oeuvre d’art partout, ajoute-t-il, théâtral.

James semble s’inquiéter à l’idée que son style puisse ne pas plaire à Tony. D’accord, oui, ce serait dommage qu’au final, Tony ne s’y sente pas à l’aise. Le musicien était bien placé pour savoir que l’art est personnel. Tony, même dans une interprétation d’une chanson ultra connue y mettait sa touche personnelle, il la jouait pour lui, d’abord, ensuite pour les autres. C’était un partage. Il partageait ce que lui inspirait cette chanson.

- Écoutes, mon domaine à moi, c’est la musique. Si j’avais été le moindrement pictural, je l’aurais fait faire selon mes idées. J’en sais rien. Déjà, que t’aie voulu voir la salle, c’est déjà un gros plus. T’imagine, y’en a une qui m’a dit d’envoyer des photos quand je lui ai demandé si elle voulait voir les lieux. Les quelques autres n’ont même pas posé de questions, sauf peut-être vaguement les dimensions. C’est un peu comme me demander de composer la musique en me disant ouais, ben je veux de la guitare… acoustique. Nan, mais fournit moi les paroles, ou au moins l’ambiance.

Il ne semble vraiment pas enthousiaste au sujet des autres « artistes » l’ayant rejoint. À vrai dire, ils ne l’ont pas vraiment impressionnés. Au moins, James avait vraiment l’air intéressé et il observait les lieux avec intérêt. Un peu comme lorsque Tony entendait une chanson et envisageait déjà comment la projeter dans une salle bondée, James semblait déjà voir les possibilités à peindre sur les murs. Et ça, c’était important.

- Ouaip, ça m’intéresse de voir ce que tu fais. Pas tant parce que je veux savoir ce qui pourrait se retrouver sur mes murs, mais parce que ça m’intéresse. Je suis d’origine blues rock, et c’est déjà généralement assez sombre, alors ça ne m’effraie pas. Fondamentalement, je suis blues rock, mais ça ne veut pas dire que je ne peux pas m’éclater sur Smoke weed everyday. Et il revient soudainement sur un mot qu’a prononcé James quelques minutes plus tôt. T’as ta propre galerie ? Et tu exposes tes propres trucs ? Woo ! C’est bien ça.


Leeyarom


And I'd rather never know I would do anything, anything not to bring who I am to meet me. This useless suffering, ugly part of me is screwing me as it feeds me, but it is what it is. You don't know how to live with what it is, but it is what it is. It may seem impossible, but I will embrace who I really am. If it's a son of a bitch or a terrified kid then that's what it is.
- Jonathan Davis

En italic quand le québécois de Tony s'expose.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il a été marié deux fois et il a divorcé deux fois.+ Il a trois enfants, deux qu'il ne connait pas et une petite fille qui est décédée+ Il est archéologue et peintre à ses heures perdus+ Il a vécu deux ans en Égypte et une dizaines d'années en Angleterre+ Son père le battait quand il était plus jeune. + Il parle plusieurs langue, espagnole, français, italien, allemand et russe.+ C'est quelqu'un d'optimiste en général, il cache sa peine sous ses blagues à deux balles et ses sourires.+ Il adore partir à l'aventure et voyager, il a déjà vu plusieurs pays,égypte, russie, angleterre, france, nouvelle zélande ... + Il garde toujours son alliance à son doigt,il est au fond incapable de tourner la page de sa première épouse, même s'il s'est remarié par la suite.+ Sa deuxième femme l'a épousé seulement pour avoir ses papiers et pour pouvoir rester en Amérique.+ Il l'a très mal pris et depuis ne croit plus en son rêve de fonder sa propre famille.+ Il a un tatouage sur le bras droit, des petite flèche tout le long de son avant bras.



• INSCRIS LE : 03/08/2017
• MESSAGE : 375 • POINTS : 6415
• CÉLÉBRITÉ : jeremy renner
• CRÉDITS : tag
• DC : Ulysse/Mickey/amberlee
MessageSujet: Re: Rencontre autour d’une oeuvre mémorable
Sam 6 Jan 2018 - 13:10

J'ai une bonne impression on ce qui concerne ce projet. Ce type m'a l'air de savoir ce qu'il fait et c'est plutôt une bonne chose. Il est jeune certes, mais il a l'air de savoir prendre les choses en main et de s'y connaître. J'aime beaucoup quand les gens savent ce qu'ils font. Je souris quand il me dit que j'ai bien fait de le tutoyer, qu'il se serait emmêler les pinceaux et je lui dis :

«C'est plus conviviale, ça détend l'atmosphère. »

Je lui fait un clin d’œil, je préfère largement ne pas me sentir oppressé par les mise en forme. Je n'aime pas les faux semblant et les gens qui se prennent de trop haut, c'est donc parfait qu'il soit visiblement du même avis. On entre dans son bar et je découvre donc l'endroit. Je le trouve très chouette et j'imagine déjà ce que je pourrais y faire, mais il faut avant qu'il soit d'accord avec mes proposition, c'est donc naturellement que je lui propose de voir ma galerie.

« Oui c'est sympa. J'aime bien l'ambiance. Je vois déjà ce que je pourrais y faire. Ça m'inspire. »

Je pars souvent loin quand je commence à avoir des idées et je vois déjà beaucoup de choses et j'espère que ce que j'aime lui plaira. Il m'assure qu'il n'a pas la fibre artistique qu'il est dans la musique et il m'explique que certaines personnes n'ont pas montré un grand intérêt pour leur art.

« Certains artistes sont particuliers, je préfère autant venir voir directement sur place et discuter avec le propriétaire, on voit mieux les choses quand on les a en face des yeux. »

Il ne dit pas non pour ma galerie et je suis content qu'il accepte de venir. Je veux vraiment qu'il voit ce que je fais, c'est très particulier, certains peuvent ne pas aimer, ce que je comprends étant donné mon style, mais ça rentrerait bien dans le côté rock du bar. Le rouge et le noir à toujours bien marché. J'acquiesce quand il me demande si j'ai ma propre galerie.

« Oui, ça fait pratiquement un an que je me suis réellement installé là. Je voyage beaucoup mais je voulais quand même tenter l'expérience. Je ramène pas mal de chose de mes chasses au trésor, alors je les exposes et à mes heures perdues. Je chercher des assistants, je ne peux pas tout faire seul et j'aimerais qu'elle reste ouverte plus souvent. Je deviens un peu trop vieux pour courir après des trésors, même si j'adore ce que je fais et que j'aurais du mal à raccrocher. Les voyages ça change la vie. »

Je lui fais un clin d’œil, je pourrais parler des heures de mon travail. Je suis un passionné et ça se voit.


We don’t know where we’re going but we know where we belong No we started Two hearts in one home
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
friendship never ends


Né le 28 octobre 1981, à Montréal ✗ À Vancouver depuis ses 7 ans. ✗ Rock / Blues ✗ Tout récemment propriétaire du Seal the Deal, bar-spectacle (ouverture novembre 2017) ✗ Fume trop ✗ Musicien versatile ✗ Réduit substantiellement sa consommation d'alcool ✗ Nocturne ✗ Il parle couramment français… québécois… ✗ Hypersensible incapable de le gérer ✗ une ligne de coke de temps en temps, de moins en moins ✗ Technicien du son ✗ Voyageur ✗ Possessif ✗ Malgré le grain rauque de sa voix, il arrive à moduler la hauteur avec assez d’amplitude ✗ Touche à tout musical ✗ Interprète, peu auteur, mais compose la musique ✗ Sa guitare, c'est la Gibson de son père ✗ Essaie d'être sobre de plus en plus souvent ✗ Agréable ✗ Charmeur ✗ Divertissant ✗ Moqueur ✗ Adorable ✗ Grégaire ✗ Festif (trop ?) ✗ Hope I don’t fall in love with you ✗

✗ Wishing you would stay ✗

✗ C'est un tourbillon, un grand vertige complètement doux. On dit qu'en haute voltige on peut tomber et se rompre le cou. C'est pas mon premier vol, arrêtez bande de jaloux ✗

RP EN COURS

JoanUlysseMickeyCassidyJamesAmberleeNew YearScarlet PartySethMarcJessy


✗ Burn the house down ✗


• INSCRIS LE : 23/10/2017
• MESSAGE : 644 • POINTS : 13127
• CÉLÉBRITÉ : Michael Pitt
• CRÉDITS : Leeyarom (avatar) Tumblr (gifs)
• DC : Ariadne
MessageSujet: Re: Rencontre autour d’une oeuvre mémorable
Dim 7 Jan 2018 - 3:22

Une oeuvre mémorable
Ft. @James Llyod


De toute évidence, ils allaient bien s’entendre. C’est une bonne chose parce qu’ils allaient passer pas mal de temps ensemble, du moins si James et Tony s’entendaient sur le tout. Le Seal the Deal n’était pas prêt et Tony voulait ouvrir avant décembre. Alors ils allaient travailler côte à côte. Enfin, James probablement collé aux murs et Tony sur la scène ou derrière sa console, parce que bon, le son n’était pas parfaitement à son goût. Il allait devoir tout refaire, donc ils allaient partager l’image et le son durant quelques jours. Enfin, le temps que prendra James. Ils n’ont rien fixé encore, mais l’attitude et ce que dégage James lui plaît. Tony n’a jamais été le gars le plus réfléchi du monde, il y va surtout à l’instinct et surtout au feeling et il croit bien en avoir un bon avec ce James.

- Ou dans l’oreille. Oh, ça, l’inspiration, c’est excellent ! Sérieux, t’es le seul qui semble vraiment intéressé au lieu de juste être payé pour barbouiller mes murs. Enfin, je dis pas que tu barbouilles les murs… il hésite, comme s’il se demandait s’il n’avait pas lancé une insulte, mais il enchaîne rapidement. M’enfin, si tu pouvais éviter le cliché du bar rock avec les filles nues sur les murs, j’apprécierais, dit-il, amusé, mais bon, si y’en a une, j’vais pas pleurer, ajoute-t-il avant de rire et de lui coller une claque amicale sur l’épaule.

Tony est un tactile. C’est ça son art, écouter et toucher. Toucher son instrument pour entendre la musique. Et pour le moment, il écoute plus qu’il ne touche. Il répète une affirmation, pour en apprendre un peu plus sur la galerie de James. Oh, alors il n’est pas le seul à se dire que bon, un jour, faut se poser quelque part. Et ce que raconte James l’intéresse vraiment.

- Wais, je comprend. Je restes jamais plus de deux semaines au même endroit depuis que j’ai quinze ans. alors pour les voyages, je m’y connais, dit-il, avec le sourire, mais peut-être une certaine amertume dans le regard.

Il avait sacrifié beaucoup de choses pour les voyages et la vie de nomade. Contrairement à James, il y avait ramené moins de trésors qu’il en avait perdu. Il ne se sédentarise pas parce qu’il se sent trop vieux. Il se sédentarise parce qu’il supporte de moins en moins de sacrifier ceux qu’il aime. À commencer par son frère.

- Non, mais attends… t’es quand même pas si vieux. Il le détaille quelques secondes. Tu ne dois pas être beaucoup plus vieux que moi. T’as pas plus de quarante ans, dit-il, sans avoir l’air de plaisanter ou de tenter la vile flagornerie, mais son attention ne se pose pas très longtemps sur l’âge potentiel de James. T’as dit chasse aux trésors et exposer tes trésors ? T’es qui au fait ? T’es Indiana Jones, mais au lieu d’être prof, t’es peintre ? Il semble surpris puis soudainement, il s’anime. C’est génial ça ! Faut que tu me raconte ! Ça existe pour vrai les pièges dans les tombeaux ? Enfin, désolé… je suis certain que je suis le premier à te demander si t’es le vrai Indiana Jones, c’est ça ? ironise-t-il, parce qu’il est certain que c’est la première chose qui vient en tête de tout le monde. Hey, tu veux une bière ? Ou n’importe quoi ? Je crois bien que y a de tout ici, tu imagines.


Leeyarom


And I'd rather never know I would do anything, anything not to bring who I am to meet me. This useless suffering, ugly part of me is screwing me as it feeds me, but it is what it is. You don't know how to live with what it is, but it is what it is. It may seem impossible, but I will embrace who I really am. If it's a son of a bitch or a terrified kid then that's what it is.
- Jonathan Davis

En italic quand le québécois de Tony s'expose.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il a été marié deux fois et il a divorcé deux fois.+ Il a trois enfants, deux qu'il ne connait pas et une petite fille qui est décédée+ Il est archéologue et peintre à ses heures perdus+ Il a vécu deux ans en Égypte et une dizaines d'années en Angleterre+ Son père le battait quand il était plus jeune. + Il parle plusieurs langue, espagnole, français, italien, allemand et russe.+ C'est quelqu'un d'optimiste en général, il cache sa peine sous ses blagues à deux balles et ses sourires.+ Il adore partir à l'aventure et voyager, il a déjà vu plusieurs pays,égypte, russie, angleterre, france, nouvelle zélande ... + Il garde toujours son alliance à son doigt,il est au fond incapable de tourner la page de sa première épouse, même s'il s'est remarié par la suite.+ Sa deuxième femme l'a épousé seulement pour avoir ses papiers et pour pouvoir rester en Amérique.+ Il l'a très mal pris et depuis ne croit plus en son rêve de fonder sa propre famille.+ Il a un tatouage sur le bras droit, des petite flèche tout le long de son avant bras.



• INSCRIS LE : 03/08/2017
• MESSAGE : 375 • POINTS : 6415
• CÉLÉBRITÉ : jeremy renner
• CRÉDITS : tag
• DC : Ulysse/Mickey/amberlee
MessageSujet: Re: Rencontre autour d’une oeuvre mémorable
Mer 7 Fév 2018 - 14:42

Je ris lorsqu'il me dit que je suis le seul à être intéressé.Il a du en voir des artistes passer sans vraiment d'ambition pour son bar, voulant juste être payé, mais ça n'a jamais été mon but. J'ai toujours voulu bien faire les choses et même si ce n'est pas toujours rémunéré, chaque projet est bon à prendre et celui là me plaît énormément. Je ris quand il m'explique qu'il ne veut pas de cliché de femmes nues sur les murs et qu'il ne pleurera pas s'il y en a une.

« Il n'y a pas de risques, ce que je fais est très … sombre en générale. Tu devrais venir voir.»

Je hausse un sourcil. Il a déjà voyagé et c'est encore un bon point pour lui. Il a l'air d'être quelqu'un de bien et je pense qu'on va bien s'entendre. C'est un artiste aussi, un rockeur et j'ai toujours apprécié ce genre de personne.

« Un voyageur doublé d'un artiste, c'est super, je suis sur qu'on va bien s'entendre toi et moi. »


Je souris quand il me dis que je ne suis pas si vieux, que je n'ai pas plus de quarante ans. Il n'est pas loin de la vérité. Je vois son enthousiasme quand je lui dis qui je suis. C'est souvent comme ça quand on apprend mon métier. Il fascine et ça me fait plaisir de voir que les gens ne sont pas tous contre les pilleurs de tombes … c'est souvent le surnom qu'on me donne, mais je proteste, parce que ce n'est pas que ça.

« La réalité est moins attrayante que les films, mais oui certains pièges existes, surtout dans les temples Maya, bien qu'il y a beaucoup plus de négociations en réalité, c'est un peu plus barbant que ça en à l'air, mais ça reste magique pour moi. »

Il me propose une bière et je ne peux pas dire non. C'est un barman après tout.

« Avec plaisir, mais j'aimerais bien que tu viennes dans ma galerie. Tu pourra me dire si mon style te plaît ou non. »

Je ne veux pas qu'il soit surpris par mon art et qu'il n'aime pas ce que je lui peins. Je préféré autant qu'il sache à quoi s'en tenir et qu'il voit de lui-même mes peintures.


We don’t know where we’re going but we know where we belong No we started Two hearts in one home
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
friendship never ends


Né le 28 octobre 1981, à Montréal ✗ À Vancouver depuis ses 7 ans. ✗ Rock / Blues ✗ Tout récemment propriétaire du Seal the Deal, bar-spectacle (ouverture novembre 2017) ✗ Fume trop ✗ Musicien versatile ✗ Réduit substantiellement sa consommation d'alcool ✗ Nocturne ✗ Il parle couramment français… québécois… ✗ Hypersensible incapable de le gérer ✗ une ligne de coke de temps en temps, de moins en moins ✗ Technicien du son ✗ Voyageur ✗ Possessif ✗ Malgré le grain rauque de sa voix, il arrive à moduler la hauteur avec assez d’amplitude ✗ Touche à tout musical ✗ Interprète, peu auteur, mais compose la musique ✗ Sa guitare, c'est la Gibson de son père ✗ Essaie d'être sobre de plus en plus souvent ✗ Agréable ✗ Charmeur ✗ Divertissant ✗ Moqueur ✗ Adorable ✗ Grégaire ✗ Festif (trop ?) ✗ Hope I don’t fall in love with you ✗

✗ Wishing you would stay ✗

✗ C'est un tourbillon, un grand vertige complètement doux. On dit qu'en haute voltige on peut tomber et se rompre le cou. C'est pas mon premier vol, arrêtez bande de jaloux ✗

RP EN COURS

JoanUlysseMickeyCassidyJamesAmberleeNew YearScarlet PartySethMarcJessy


✗ Burn the house down ✗


• INSCRIS LE : 23/10/2017
• MESSAGE : 644 • POINTS : 13127
• CÉLÉBRITÉ : Michael Pitt
• CRÉDITS : Leeyarom (avatar) Tumblr (gifs)
• DC : Ariadne
MessageSujet: Re: Rencontre autour d’une oeuvre mémorable
Ven 9 Fév 2018 - 1:31

Une oeuvre mémorable
Ft. @James Llyod


Pas de problème pour le cliché des femmes nues, dit-il, parce que ce qu'il peint est sombre. Tony ne voit pas en quoi ça fait une différence, parce que dans les périodes de sa vie il y à toujours eu pas mal de femmes nues, mais il se contente de sourire. Trop tôt pour ce genre de révélations. Oui, il ira voir, mais il ressent de moins en moins le doute. Ce gars là, il peindra les murs du Seal the Deal.

- Ouais bon après, mes voyages se résument surtout d'un bars à l'autre, d'une salle de spectacle à l'autre. Je sors rarement des zones citadines. J'ai voyagé, mais j'ai jamais vraiment visité ce qui sort des villes, dit-il en y réfléchissant un peu. Est-ce que c'est triste ? Il n'en sait rien.  Mais, Je suppose qu'entre nomade, oui, on devrait se comprendre. Les valises et tout ça.

Pour Tony c'était pas ce qui lui plaisait le plus mais c'était ce qui le définissait le mieux. Des vêtements jetés dans une valise toujours prête dans le coffre ou sur le siège arrière de la voiture. Jamais plus de quelques jours au même endroit, même pas la peine de défaire la valise.ais quand même, c'est pas tout les jours qu'il rencontre un Indiana Jones en personne. Mais de toute évidence, le chasseur de trésors, il a l'habitude de cette question. Il y répond avec la même désillusion que lui lorsqu'on parle de la merveilleuse vie de rockstar. Ouais, non, c'est pas si merveilleux, outre les heures passées sur scène.

- Ouais, je suppose que comme dans tout, il y a l'autre côté du miroir que les gens ne voient pas. Comme l'insomnie, les acouphènes, l’overdose, les amis qu’on ne voit jamais parce qu'on est toujours ailleurs. Ouais, Je comprend très bien tout ça, du moins de mon point de vue.

Différent, mais si semblable en même temps. Pour fêter ça, rien de mieux qu'une bière ou n'importe quoi d'autre. Mais quand même, James reste lucide et insiste pour qu'il visité sa galerie. C'est vrai qu'il est encore tôt… enfin… pour lui… est-ce que c’est vraiment le bon moment pour la bière ? C’est pas non plus comme si Tony allait le priver de bière… ou de tout ce qu’il aura envie de boire pendant qu’il peindra.

- Oh, tu veux aller à la Galerie maintenant ? Il semble surpris, mais c’est surtout parce qu’il fallait surtout dire les choses clairement avec Tony, parce que si on s’attend à ce qu’il comprenne à demi mots, on risque d’attendre longtemps. C’est pas ce que j’avais prévu… en fait, j’avais rien prévu du tout. Mais ouais, t’as raisons, mieux vaut que je vois par moi-même… on peut retarder la bière de quelques heures. Il n’est jamais trop tard pour la bière. Sauf quand on veut conduire, dit-il, se demandant si James suit son raisonnement. Heum… on prend chacun notre voiture, tu me redis où c’est ? Nan, pas la peine, je te suis, y a pas de traffic à cette heure.


Leeyarom


And I'd rather never know I would do anything, anything not to bring who I am to meet me. This useless suffering, ugly part of me is screwing me as it feeds me, but it is what it is. You don't know how to live with what it is, but it is what it is. It may seem impossible, but I will embrace who I really am. If it's a son of a bitch or a terrified kid then that's what it is.
- Jonathan Davis

En italic quand le québécois de Tony s'expose.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il a été marié deux fois et il a divorcé deux fois.+ Il a trois enfants, deux qu'il ne connait pas et une petite fille qui est décédée+ Il est archéologue et peintre à ses heures perdus+ Il a vécu deux ans en Égypte et une dizaines d'années en Angleterre+ Son père le battait quand il était plus jeune. + Il parle plusieurs langue, espagnole, français, italien, allemand et russe.+ C'est quelqu'un d'optimiste en général, il cache sa peine sous ses blagues à deux balles et ses sourires.+ Il adore partir à l'aventure et voyager, il a déjà vu plusieurs pays,égypte, russie, angleterre, france, nouvelle zélande ... + Il garde toujours son alliance à son doigt,il est au fond incapable de tourner la page de sa première épouse, même s'il s'est remarié par la suite.+ Sa deuxième femme l'a épousé seulement pour avoir ses papiers et pour pouvoir rester en Amérique.+ Il l'a très mal pris et depuis ne croit plus en son rêve de fonder sa propre famille.+ Il a un tatouage sur le bras droit, des petite flèche tout le long de son avant bras.



• INSCRIS LE : 03/08/2017
• MESSAGE : 375 • POINTS : 6415
• CÉLÉBRITÉ : jeremy renner
• CRÉDITS : tag
• DC : Ulysse/Mickey/amberlee
MessageSujet: Re: Rencontre autour d’une oeuvre mémorable
Mar 13 Fév 2018 - 20:42

Ce type m'a l'air bien sympathique. Il a l'air aussi d'avoir vu du monde, du paysage et d'avoir tout au fond de lui des choses enfouies. Je le sens. Ce barr a lair très important pour lui, comme si c'était un accomplissement. Je ne le connait pas encore assez mais je me promet de lui poser des questions et de creuser le fond pour voir ce qui se cache a l'intérieur. Il me dit qu'il a surtout vu les villes et qu'il na pas vu beaucoup d'autres choses.

" Ce n'est pas grave ça reste des voyages et puis tu as fait ce que tu aimes c'est le principal quand on voyage."

Je me fiche bien qu'il n'ai pas explorer plus que ça les pays qu'il z vu chacun fait ce qu'il veut ce n'est pas moi qui vais juger loin de la. Je ne suis pas le genre de personne qui impose sa façon de voir les choses, je suis plutôt quelqu'un de conciliant. J'acquiesse quand il me dit qu'il y a l'autre côté du miroir. Il sait aussi de quoi il parle.décidément on est sur la même longueur d'ondes. C'est plutôt un bon signe et donc je lui propose de voir ma galerie. Il a l'air surpris que je lui demande et assez indécis puis il fini par accepter.

" Si tu avais autre chose de prévu on peut faire ça une autre fois, mais comme on est dans le bain autant faire une pierre de coups et puis c'est a côté, on a pas besoin de voiture, c'est la rue derrière ton bar."

Ça aussi c'est sans doute un signe qu'on soit si proche lun de l'autre. On sera vite revenu et désormais je sais ou j'irai quand j'aurais envie de boire.


We don’t know where we’re going but we know where we belong No we started Two hearts in one home
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
friendship never ends


Né le 28 octobre 1981, à Montréal ✗ À Vancouver depuis ses 7 ans. ✗ Rock / Blues ✗ Tout récemment propriétaire du Seal the Deal, bar-spectacle (ouverture novembre 2017) ✗ Fume trop ✗ Musicien versatile ✗ Réduit substantiellement sa consommation d'alcool ✗ Nocturne ✗ Il parle couramment français… québécois… ✗ Hypersensible incapable de le gérer ✗ une ligne de coke de temps en temps, de moins en moins ✗ Technicien du son ✗ Voyageur ✗ Possessif ✗ Malgré le grain rauque de sa voix, il arrive à moduler la hauteur avec assez d’amplitude ✗ Touche à tout musical ✗ Interprète, peu auteur, mais compose la musique ✗ Sa guitare, c'est la Gibson de son père ✗ Essaie d'être sobre de plus en plus souvent ✗ Agréable ✗ Charmeur ✗ Divertissant ✗ Moqueur ✗ Adorable ✗ Grégaire ✗ Festif (trop ?) ✗ Hope I don’t fall in love with you ✗

✗ Wishing you would stay ✗

✗ C'est un tourbillon, un grand vertige complètement doux. On dit qu'en haute voltige on peut tomber et se rompre le cou. C'est pas mon premier vol, arrêtez bande de jaloux ✗

RP EN COURS

JoanUlysseMickeyCassidyJamesAmberleeNew YearScarlet PartySethMarcJessy


✗ Burn the house down ✗


• INSCRIS LE : 23/10/2017
• MESSAGE : 644 • POINTS : 13127
• CÉLÉBRITÉ : Michael Pitt
• CRÉDITS : Leeyarom (avatar) Tumblr (gifs)
• DC : Ariadne
MessageSujet: Re: Rencontre autour d’une oeuvre mémorable
Mar 20 Fév 2018 - 19:20

Une oeuvre mémorable
Ft. @James Llyod


Deux nomades qui ont décidé de se poser, du moins pour un moment. C'est un bon début pour entamer une relation de travail. Parfait. Enfin, Tony espère avoir de bonnes raisons de se poser et surtout que ses raisons soient d'accord avec lui, mais bon. Ça se décidera en temps voulu pour cette partie. Il fera ce qu'il peut entre temps. Nan, il fera l'impossible entre temps. Mais la, maintenant, c'est entre James et lui.

Il lui avait proposé une bière, mais James insiste pour aller à la galerie. Enfin il n'insiste pas pour y aller maintenant, mais Tony réagit, il ne réfléchit pas tout le temps. Oui, la galerie, il avait dit qu'il irait. Alors il ira. Et maintenant, c'est tout parfait, non ? Mais si, c'est tout parfait.

-  A vrai dire, oui, j'ai des tas de choses à faire, mais ça peut attendre quelques heures. A ce qu'il paraît, j’ai des priorités à gérer maintenant. Donc la fresque du bar est en ce moment ma priorité. J'espère ouvrir vers la mi novembre. Donc oui, je crois bien que c'est une priorité. Parce que bon, ça ne se fait pas en deux jours j'imagine.

Si une chanson ne se fait pas en deux jours, une fresque non plus. Du coup, James risque de passer quelques jours dans le Seal the Deal avant même son ouverture. Involontairement, il regarde derrière lui. Il ne risque pas de voir la galerie d'ici, il le sait bien, mais c'est une réaction qu'il a. Il regard dans la direction qu'on lui dit.

- Juste derrière ? Mince j'avais pas remarqué. En fait j'ai pas vraiment prit le temps de voir les nouveautés du coin… y des machins nouveaux chaque fois, dit-il en se dirigeant vers la porte pour la verrouiller. On reviendra pour la bière.

Et il suit James jusque dans son petit bonheur artistique.


Leeyarom


And I'd rather never know I would do anything, anything not to bring who I am to meet me. This useless suffering, ugly part of me is screwing me as it feeds me, but it is what it is. You don't know how to live with what it is, but it is what it is. It may seem impossible, but I will embrace who I really am. If it's a son of a bitch or a terrified kid then that's what it is.
- Jonathan Davis

En italic quand le québécois de Tony s'expose.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il a été marié deux fois et il a divorcé deux fois.+ Il a trois enfants, deux qu'il ne connait pas et une petite fille qui est décédée+ Il est archéologue et peintre à ses heures perdus+ Il a vécu deux ans en Égypte et une dizaines d'années en Angleterre+ Son père le battait quand il était plus jeune. + Il parle plusieurs langue, espagnole, français, italien, allemand et russe.+ C'est quelqu'un d'optimiste en général, il cache sa peine sous ses blagues à deux balles et ses sourires.+ Il adore partir à l'aventure et voyager, il a déjà vu plusieurs pays,égypte, russie, angleterre, france, nouvelle zélande ... + Il garde toujours son alliance à son doigt,il est au fond incapable de tourner la page de sa première épouse, même s'il s'est remarié par la suite.+ Sa deuxième femme l'a épousé seulement pour avoir ses papiers et pour pouvoir rester en Amérique.+ Il l'a très mal pris et depuis ne croit plus en son rêve de fonder sa propre famille.+ Il a un tatouage sur le bras droit, des petite flèche tout le long de son avant bras.



• INSCRIS LE : 03/08/2017
• MESSAGE : 375 • POINTS : 6415
• CÉLÉBRITÉ : jeremy renner
• CRÉDITS : tag
• DC : Ulysse/Mickey/amberlee
MessageSujet: Re: Rencontre autour d’une oeuvre mémorable
Mar 27 Fév 2018 - 19:45

Ce type me plaît. Il a l'air de savoir ce qu'il fait et ce n'est pas donné à tout le monde. J'admire sa droiture et son côté rock. Je le regarde et fait un hochement de la tête de haut en bas. Il a l'âme d'un vrai petit chef. C'est assez amusant à voir.

« Tu sais si tu n'as vraiment pas le temps ça peut attendre. »

Je ne veux pas le déranger avec ça, même s'il sait aussi gérer ses priorités et c'est plutôt une bonne nouvelle. Je lève les bras comme si je capitulais. C'est lui qui voit. Je n'essaierais jamais d'influence les choix de quelqu'un. Ce n'est pas du tout mon genre, sauf bien sur quand il s'agit de négocier avec un client, mais ça c'est différent. Il a l'air désolé de ne pas avoir remarqué ma gallerie, mais ce n'est pas dramatique. Il y a des centaines de boutiques en ville on ne peut pas tout voir même si c'est la rue à côté, on a parfois pas le temps où d'autres obligations alors ce n'est pas moi qui lui en voudrait.

« Il n'y a pas de mal. C'est une grande ville. Je n'en ai pas encore fait tout le tour alors que je suis né ici, même si je ne suis officiellement revenu que depuis quatre ans. »

Je ne sais pas pourquoi je lui dis tout ça, mais je lui dis. Il en a peut-être rien à faire que je suis revenu vivre ici mais j'ai envie de lui dire. Il m'inspire confiance et entre nous il est mignon. Je me surprend même à avoir un regard qui n'aurait sans doute pas été là il y a quelques années, mais depuis le retour de Thomas j'ai un peu de mal à savoir ce que je veux et depuis que j'ai embrassé ce jeune homme dans ce club je me perds souvent et il m'arrive de regarder les hommes de la même manière que je regarderais une femme attirante. Oui il est mignon. Je lui souris et fini par détourner les yeux, je ne voudrais pas qu'il le prenne mal non plus.

« J'ai des bières dans le frigo de mon atelier sinon. »

Je ne suis pas un rustre, je sais accueillir mes visiteurs particuliers et je repense à Neiana et nos partis de montagne russes dans l'atelier, non mauvaise idée de penser à ça. Il me suis et on arrive en cinq minutes à la galerie. J'ouvre la porte et le laisse entrer dans la pièce. Il y a deux grande colonnes en marbre du sol au plafond, c'est ce qui m'a plus quand j'ai visité et surtout la lumière entrante qui éclaire mes œuvres accrochés, toutes aussi sombres les unes que les autres mais c'est mon univers et l'arbre que j'ai peins pour ma fille et qui est toujours au même endroit l’œuvre centrale. Sans parler des objets que j'ai ramené de mes périples, c'est presque un petit musée.

« Bienvenue dans mon antre. »


Je ne sais pas si ça lui plaira mais je l'espère. Je ne voudrais pas que tout ce sombre le surprenne ou qu'il me prenne pour un dépressif.


We don’t know where we’re going but we know where we belong No we started Two hearts in one home
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
friendship never ends
MessageSujet: Re: Rencontre autour d’une oeuvre mémorable

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre autour d’une oeuvre mémorable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Que pensez vous de l'oeuvre en elle-même?
» La decentralisation, mise ne oeuvre difficile
» Regarde autour de toi, les arbres sont en fleurs
» [Idée Scénario] bourre-pif autour d'un feu de camp
» La bouteille d'eau emportée était une oeuvre d'Art...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bang Bang Vancouver :: City of Vancouver :: nord est :: Mount Pleasant-