Manic Monday



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Manic Monday

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Ceci est un compte pnj, merci de ne pas le mp. Si besoin, contacter un membre du staff.

• INSCRIS LE : 01/10/2017
• MESSAGE : 84 • POINTS : 2524
• CÉLÉBRITÉ : Sans célébrité fixe.
• CRÉDITS : Farabriver
MessageSujet: Manic Monday
Mar 21 Nov 2017 - 21:39


Manic Monday
ft. Mickey M. Parker & Vianney Reynolds


C’est bien connu personne n’aime les lundis matin. Le lundi, signifie la fin du week-end. C’est le retour à la routine. Métro-Boulot-Dodo ‼️! Le lundi, c’est aussi le retour des bouchons de circulation ou des pannes dans les transports en commun. Et pire que tout, ce sont les lundis gris ou il pleut des cordes. Malheureusement pour @MICKEY M. PARKER qui préférait rester chez lui bien au chaud, il est obligé de sortir pour se rendre chez son docteur. Ses parents étant absents, impossibles pour lui de se faire conduire ou d’emprunter la voiture familiale. Malgré sa claustrophobie, il n’aura pas d’autres choix que d’utiliser le métro puisque le bureau de son docteur se trouve à l’autre bout de la ville.

Lundi matin. La poisse, il faut se sortir de sa torpeur pour gagner sa croûte après un dur week-end à festoyer avec des amis. À l’extérieur, il fait un temps merdique. Ce n’est pas l’idéal quand on a pour habitude d’aller jouer de la musique dans le parc pour faire un peu de sous. Ce n’est pas grave @VIANNEY REYNOLDS décide de se replier sur le métro. Après avoir payé son ticket, il se dirige vers sa station préférée ou il fait généralement une bonne recette.

Entre deux stations, le train s’arrête brusquement. Une légère odeur de fumée se dégage à la suite du freinage du train. Les lumières s’éteignent. Les gens commencent à protester dans votre wagon, mais Vianney garde son calme. Il s’agit probablement d’un simple souci technique. Les minutes passent. Aucun message provenant du conducteur. La ventilation ne fonctionne plus et il commence à faire chaud. Autour de vous, des enfants se mettent à pleurer et des personnes commencent à paniquer dont un jeune homme tout près de vous (Mickey).

Que faire? Les portes du wagon sont toujours fermées. Impossible de les ouvrir. Il fait noir. Et autour de vous se trouvent des enfants qui commencent à avoir soif, des personnes âgées inquiètes, une femme enceinte qui se plaint d’avoir d’horribles crampes et un jeune homme en proie à une crise de panique. Bonne chance !

À vous de jouer… sait-on jamais ce qui pourra arriver de votre rencontre?

Aucune intervention du PNJ. N'oubliez pas de respecter les règles du rp, établies par le forum. Pour toute aide, n'hésitez pas à contacter un membre du staff. Lorsque votre sujet est terminé, merci de le signaler. Bon rp à vous.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


✘ Il n'a plus de contacts avec sa famille bien qu'il sache où habitent sa mère et sa sœur. ✘ Il se drogue encore malgré le fait qu'il ait tenté de se sevrer. ✘ Pour payer sa cam et son loyer, il fait des combats de rue, ça lui vaut souvent de bonnes blessures et des règlements de compte. ✘ Il joue de la guitare et chante, souvent dans des parcs mais également dans des bars quand des soirées sont organisées. ✘ Il a une chienne bouledogue anglaise du nom de Dita, une vraie diva. ✘ Il porte souvent de nombreux bracelets en cuir ou des bandanas noués à ses poignets. ✘ Il a toujours un médiator quelque part, juste au cas où, même s'il joue sans. ✘ Il est du genre plutôt impulsif, s'énerve facilement, devient parfois violent.

• INSCRIS LE : 26/07/2017
• MESSAGE : 327 • POINTS : 7075
• CÉLÉBRITÉ : Elias Samson
• CRÉDITS : Winter Soldier
• DC : //
MessageSujet: Re: Manic Monday
Mer 22 Nov 2017 - 10:34




Manic Monday
Mickey & Vianney


Le lundi matin, il faut bien dire que ça n'enjaille personne. Qui aime se lever tôt, aller bosser, sortir dehors ? Bon, sans doute bien quelques personnes.. Cependant, ce n'était définitivement pas le cas de Vee, qui en bon gaillard avait profité du week-end pour sortir avec Rose dans un de leurs bars favoris. Comme souvent, il était rentré tard – ou plutôt tôt, en réalité – et c'était les protestations de son chien, au pied de la porte, qui l'avaient tiré de son sommeil de plomb. Vee soupira, définitivement peu volontaire à démarrer d'arrache-pied sur cette nouvelle semaine. Un vague regard à l'extérieur lui confirma ce qu'il avait bien cru entendre : la pluie tombait dru à l'extérieur, et ce n'était vraiment pas un argument de choix pour le pousser à sortir et à se motiver.

En réalité, la pluie, ce n'était pas spécialement quelque chose qui le dérangeait : non, c'était plutôt l'ambiance morose des gens, qui tiraient toujours une tête de trois pieds de long quand il tombait des cordes. Pourtant, c'était plutôt sympa la pluie, non ? Ça force à la cohésion, évidemment, quand tout le monde se retrouve collé-serré dans le hall du seul supermarché ouvert de bon matin. Mais Vee, maintenant qu'il était réveillé, et puisque qu'il n'avait vraisemblablement rien de mieux à faire, se décida à revenir à ses bonnes vieilles activités de guitariste mélo-dramatique. Puisqu'il ne pouvait pas aller jouer au parc où il avait l'habitude de se rendre, il décida d'emprunter le métro urbain pour y faire quelques morceaux : c'était un poste de choix, puisqu'en faisant successivement tous les wagons du train, il avait de quoi rendre quelques sourires sur les visages détrempés de la populace canadienne.

Il enfila un sweat-shirt usé, et descendit dans la rue tout en se trimballant sa guitare sur l'épaule, avec la dégaine d'un molosse et un sourire niais. Il acheta machinalement son billet, question d'honnêteté : s'il se foutait de bien des choses, il avait tout de même la fâcheuse manie de vouloir faire les choses comme elles se devaient d'être faites. Quelques minutes plus tard, installé dans le wagon, Vee commença à gratter les premières cordes de sa guitare ; un air connu mais revisité à sa sauce – le fameux Careless Whisper du groupe Wham! qu'il affectionnait particulièrement. Ses doigts allaient sur les cordes dans un mouvement à l'habitude déconcertante, pour finalement venir mourir dans l'oreille des autres quand le train s'arrêta brusquement et que les lumières se coupèrent.

Ce n'était sans doute trois fois rien, se dit-il, parce que c'était courant que les wagons se stoppent ainsi sous les tunnels du métro, pour repartir généralement en quelques minutes. Pourtant, plus les secondes s'écoulaient, plus il avait l'impression que cet incident allait leur prendre légèrement plus de temps que prévu. En l'absence de lumière, entendant les autres personnes à côté de lui ressentir les prémices de l'inquiétude, Vee attrapa son téléphone pour activer la lampe torche et voir un peu ce qu'il se passait à l'intérieur de l'habitacle. Un rapide regard sur l'ensemble des personnes qui l'entouraient, et il comprit que la tâche allait être plus ardue qu'elle ne l'avait paru. Tout d'abord, il y avait des enfants ; s'il n'avait jamais trop eu le désir d'en avoir pour lui-même, Vee avait la fibre paternelle, et il sentait déjà l'angoisse des petits qui, pour certains, commençaient déjà à verser quelques larmes d'effroi. Il aperçut également une jeune femme au ventre arrondi, le visage crispé par quelques douleurs.. Pourvu qu'elle ne ponde pas son mioche ici, parce que ça promettait d'être un sacré carnage..

Vee prit une grande respiration, se retournant pour apercevoir un jeune homme juste à côté de lui, visiblement au bord de la panique. N'y avait-il que lui d'assez nonchalant pour rester calme en toutes circonstances ? De toute façon, ce n'était pas la panique qui allait les sortir d'ici, c'était sûr et certain. « Est-ce que vous avez de l'eau ? Une bouteille d'eau » fit-il au jeune homme, tout en se montrant calme et diplomate, et en essayant de détourner son attention pour lui occuper l'esprit et venir en aide aux autres. « Certains enfants vont avoir soif, avec la température qui monte sans les ventilations, il nous faudrait de l'eau.. »

Bon, et dans l'idéal, ce serait bien que quelqu'un se pointe, ou ne leur donne des directives via les haut-parleurs.. Ce qui n'avait pas l'air d'être une priorité pour le staff du métro.

ÐVÆLING / WINTER SOLDIER



absence jusqu'au 15 avril
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Franco Anglais, je suis né à Londres+ J'ai vécu en France de mes 10 ans à mes 21 ans.+ J'ai été arrêté pour homicide involontaire mais j'ai été innocenté.+ Cela fait un an à peu près que je suis à Vancouver.+ J'ai été interné pour dépression suite à la mort de mon petit ami.+ Je fais des gameplay sur you tube et je commence à être connu+ J'adore les animaux. J'ai deux chats à la maison.+ Je vis toujours chez mes parents.+

• INSCRIS LE : 27/10/2017
• MESSAGE : 158 • POINTS : 8762
• CÉLÉBRITÉ : dylan o brien
• CRÉDITS : evie
• DC : James LLYOD/ Ulysse WYATT
MessageSujet: Re: Manic Monday
Mer 22 Nov 2017 - 13:53

Lundi matin. Ce n'est pas vraiment mon jour préféré même si au fond le travail que je fais me plaît, mais il pleut il y a du monde et je déteste prendre les transports en commun surtout pour aller voir mon psy. Je n'aime déjà pas tellement mes séances la bas alors devoir me lever pour ça j'aurais préféré aller bosser sur mes vidéos ou aller faire de l'urbex dans des lieux abandonnés plutôt que d'être ici avec pleins de monde. J'aime ma solitude, du mois c'est ce que je laisse croire. J'ai toujours été plus ou moins solitaire et la présence d'autre être humain ne me rassure pas. C'est sans doute pour ça que j'ai choisi d'être you tuber, parce-que je suis seul chez moi, même si les visites des salons et le contact avec mes fans me rassurent un peu plus. Je suis entré dans le métro et le suis calé dans un coin écouteurs sur les oreilles écoutant le groupe white stripes. J'ai toujours aimé ce genre de groupes. J'ai commencé à m'inquiéter quand j'ai vu le métro s'arrêter et que les lumières se sont éteintes avec de se rallumer. Oh non pas ça. Pas encore. Pas une panne. C'est toujours mieux que l'ascenseur de l'autre jour au centre commercial. En fait non. On est sous terre donc si on est coincé. On est coincé aussi sous terre et cette idée ne me fait pas plaisir du tout. Je me décompose au fur et à mesure que les minutes passent. Je sens les battements de mon cœur s’accélérer et j'ai l'impression que mon cœur va sortir de ma poitrine tellement je le sens fort.  C'est sans doute une énième punition. On me punis parce que j'ai tué mon petit ami. Je sais que c'était un accident mais je ne peux pas m'empêcher de croire que ce n'est pas anodin et qu'on cherche à me punir. Je ferme les yeux essayant d'oublier mon stress sinon je vais exploser et je n'ai pas envie qu'on me prenne pour un dingue. Je commence à être un peu connu ici du moins certains jeunes me reconnaissent dans la rue et je ne veux pas qu'ils voient qui je suis vraiment. Qu'ils comprennent que j'ai un problème. Je vois un homme me parler. Il a les cheveux long et un look de rockeur, il me demande quelques chose et je ne capte pas tout de suite. Je le regarde et lui réponds :

"Pardon ... Je... Je n'ai pas ... Entendu..."


Je commence à voir du mal à parler ce n'est pas bon signe. Je ne sais pas comment je vais m'en sortir mais ce n'est pas bon du tout du tout. Sans compter que les pleurs des quelques enfants ne me rassurent pas des masses. Je voudrais que tout s'arrête. J'ai besoin d'air. J'ai peur d'étouffer ici. Je commence déjà à me sentir mal. Je ne sais pas où est le bouton d'urgence personne ne nous parle. Tout ça risque encore d'être très loin. Je suis debout mais j'ai besoin de m'asseoir, sauf qu'il n'y a plus de place. Je me laisse glisser le de la porte me recroquevillant sur moi-même. Je veux juste que tout ça se termine.



DON'T THINK I DIDN'T NOTICE
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


✘ Il n'a plus de contacts avec sa famille bien qu'il sache où habitent sa mère et sa sœur. ✘ Il se drogue encore malgré le fait qu'il ait tenté de se sevrer. ✘ Pour payer sa cam et son loyer, il fait des combats de rue, ça lui vaut souvent de bonnes blessures et des règlements de compte. ✘ Il joue de la guitare et chante, souvent dans des parcs mais également dans des bars quand des soirées sont organisées. ✘ Il a une chienne bouledogue anglaise du nom de Dita, une vraie diva. ✘ Il porte souvent de nombreux bracelets en cuir ou des bandanas noués à ses poignets. ✘ Il a toujours un médiator quelque part, juste au cas où, même s'il joue sans. ✘ Il est du genre plutôt impulsif, s'énerve facilement, devient parfois violent.

• INSCRIS LE : 26/07/2017
• MESSAGE : 327 • POINTS : 7075
• CÉLÉBRITÉ : Elias Samson
• CRÉDITS : Winter Soldier
• DC : //
MessageSujet: Re: Manic Monday
Jeu 23 Nov 2017 - 12:28




Manic Monday
Mickey & Vianney


Cela faisait maintenant quelques minutes que le wagon s'était arrêté sous terre, que les lumières s'étaient coupées pour de bon et que les ventilations avaient cessé de fonctionner. La lumière, ce n'était à vrai dire qu'un problème mineur ; Vee avait eut tôt fait d'allumer son téléphone portable pour se servir de la torche, ce qui était une lumière d'appoint mais on y voyait quand même, c'était le plus important. En revanche, concernant les ventilations, c'était beaucoup plus dérangeant qu'elles se soient coupées. Sous terre, entassés aussi nombreux dans un si petit habitacle, la température était montée rapidement et cela commençait à se ressentir sur les gens qui se tenaient ici avec lui. Vee entendait les enfants s'impatienter, s'inquiéter : c'était bien normal après tout mais il fallait agir pour que tout revienne à la normale, et vite.

En réalité, il leur était tout bonnement impossible de sortir du wagon. C'étaient des mesures de sécurité bien sûr, mais cela n'était peut être pas le meilleur choix pour le moment. Aucune directive ne leur avait été donnée via les diffuseurs de son ou de texte, rien. Vee commençait à trouver la situation dérangeante ; pas pour lui, parce que comme bien souvent, il n'en avait pas grand chose à faire, mais particulièrement parce que les enfants étaient en panique, que cette dame allait probablement accoucher ici si tout ne rentrait pas vite dans l'ordre, et que ce gosse à qui il avait demandé de l'aide semblait en proie à une crise de panique.

Vee inspira profondément, répétant ses mots au gamin. « Une bouteille d'eau, est-ce que tu as une bouteille d'eau ? » Il fallait protéger les enfants, leur donner à boire car aucun de ceux qui étaient présents ici n'auraient pu dire combien de temps ils allaient rester coincés ici. Cependant, le jeune homme à qui Vee s'était adressé sembla soudainement se décomposer, comme s'il était déconnecté de la réalité, qu'il ne l'entendait plus. Le gaillard le vit se recroqueviller dans son coin, soudainement alerté par cette réaction. Il se rapprocha doucement de lui, se mettant à genoux devant le garçon pour être à sa hauteur et lui parler.

« Tu t'appelles comment ? Moi c'est Vee. » commença-t-il, toujours dans l'optique de l'occuper, de lui faire penser à autre chose. Peut-être qu'il était claustrophobe ? Ou qu'il avait une tendance à la panique ? Il n'en savait rien, mais pour que tout se passe au mieux il fallait tenter de garder le calme dans le wagon, afin d'éviter un mouvement de panique de la population. « Essaye de t'asseoir et de respirer calmement. Je connais ce genre de crises, ma petite sœur en faisait souvent » Bon, parler de tout, de rien, et surtout de n'importe quoi.. Si ça pouvait lui changer les idées, chaque truc était bon à prendre. « Respire bien, lentement. T'as pas besoin de t'inquiéter, le staff va venir nous aider ou redémarrer le train. Et s'ils mettent du temps, moi je suis là et je vais t'aider, d'accord ? »

Alors comme ça, il avait la vague impression d'être le mec un peu bizarre mais sympa qui essaye de venir en aide aux autres. Vee avait toujours eu un sens de l'altruisme plutôt développé, et surtout, il avait appris comment vivre dans l'entraide quand lui-même en avait eu besoin. « Gardez votre calme, si vous pouvez vous asseoir, asseyez-vous » fit-il en s'adressant à l'intégralité du wagon. Les gens semblaient se sentir rassurés d'avoir quelqu'un pour prendre les devants, ce qui confortait Vee dans ce rôle même s'il savait bien qu'un rien pouvait renverser toute la situation. « La petite demoiselle, là.. Oui, toi ! Tu peux appuyer sur le bouton d'urgence s'il te plait ? Oui, le bouton orange, juste là »

ÐVÆLING / WINTER SOLDIER



absence jusqu'au 15 avril
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Franco Anglais, je suis né à Londres+ J'ai vécu en France de mes 10 ans à mes 21 ans.+ J'ai été arrêté pour homicide involontaire mais j'ai été innocenté.+ Cela fait un an à peu près que je suis à Vancouver.+ J'ai été interné pour dépression suite à la mort de mon petit ami.+ Je fais des gameplay sur you tube et je commence à être connu+ J'adore les animaux. J'ai deux chats à la maison.+ Je vis toujours chez mes parents.+

• INSCRIS LE : 27/10/2017
• MESSAGE : 158 • POINTS : 8762
• CÉLÉBRITÉ : dylan o brien
• CRÉDITS : evie
• DC : James LLYOD/ Ulysse WYATT
MessageSujet: Re: Manic Monday
Ven 24 Nov 2017 - 7:57

J'ai fais non de la tête quand il m'a demandé si je n'avais pas une bouteille d'eau. Je n'avais pas ça sur moi. J'avais juste mon téléphone parceque je ne devais aller que chez le psy et je n'avais pas imaginé une seconde que je serais coincé ici. Il a l'air de gérer tellement mieux que moi la situation. Je me sens déjà mal à l'aise et j'ai besoin d'air. Depuis que j'ai été enfermé dans cette cave j'ai du mal à rester longtemps enfermé quelque part et toutes mes angoisses remontent à la surface. Je n'ai pas envie de repenser à ça mais mais je ne peux pas m'en empêcher. Je ferme les yeux essayant de chasser ces souvenirs douloureux mais tout ne fait que remonter et j'ai l'impression que je vais exploser. Il s'accroupi et instinctivement je me relève cherchant à m'éloigner. J'ai tellement peur qu'on veuille me faire du mal à chaque fois qu'on s'approche de moi que ça devient compliqué pour moi de vivre en communauté. Il essaie de me rassurer en me disant qu'il connait ce genre de situation que ça sœur avait la même chose.

"Ah ouai? Crise d'angoisses et claustrauphobie en même temps. Faudrait que je la rencontre. Je me sentirais moins con."

J essaie de gérer ça par mon humour quelques peu sarcastique et ça ne marche pas forcément. Il me dit son nom et je lui réponds:

"Moi c'est Mickey."


Et le premier qui se met à rire je lui éclate la tête surtout dans ce genre de situations parceque chaque fois que je le dis je sais qu'on m'associe à l'égérie aux grandes oreilles de Disney et en général ca ne me dérange pas mais là c'est différent. Je ne suis pas vraiment en état de plaisanter.  Il me dit que je n'ai pas besoin de plaisanter qu'on va venir nous aider mais je n'en suis pas aussi sur que lui.

"Vous croyez au père Noël aussi? La dernière fois que j'ai été coincé quelques par ils ont mis des heures à intervenir."

À croire qu'on cherche vraiment à me punir pour ce que j'ai fais. C'est en tout cas ce qui expliquerait pourquoi tout ça m'arrive. Je le vois prendre les choses en main et je me repose à terre essayant de me calmer mais sans grand succès. Je ne sais pas comment tout ça va se terminer mais ça m'inquiète de plus en plus.

(PS : je ferais la mise en page tout à l'heure Smile )



DON'T THINK I DIDN'T NOTICE
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


✘ Il n'a plus de contacts avec sa famille bien qu'il sache où habitent sa mère et sa sœur. ✘ Il se drogue encore malgré le fait qu'il ait tenté de se sevrer. ✘ Pour payer sa cam et son loyer, il fait des combats de rue, ça lui vaut souvent de bonnes blessures et des règlements de compte. ✘ Il joue de la guitare et chante, souvent dans des parcs mais également dans des bars quand des soirées sont organisées. ✘ Il a une chienne bouledogue anglaise du nom de Dita, une vraie diva. ✘ Il porte souvent de nombreux bracelets en cuir ou des bandanas noués à ses poignets. ✘ Il a toujours un médiator quelque part, juste au cas où, même s'il joue sans. ✘ Il est du genre plutôt impulsif, s'énerve facilement, devient parfois violent.

• INSCRIS LE : 26/07/2017
• MESSAGE : 327 • POINTS : 7075
• CÉLÉBRITÉ : Elias Samson
• CRÉDITS : Winter Soldier
• DC : //
MessageSujet: Re: Manic Monday
Sam 25 Nov 2017 - 11:25




Manic Monday
Mickey & Vianney


Il était vrai que pour le coup, ce genre de situation était bien loin d'être ordinaire, et sans doute difficile à gérer pour la plupart des gens dès lors que l'attente passait à plus d'une dizaine de minutes. Dans le wagon, la panique semblait s'installer silencieusement, et si seulement les enfants en bas-âge commençaient à pleurer, Vee sentait bien que les autres étaient tendus. C'était normal, après tout : ils étaient coincés à une centaine de mètres sous terre dans un train qui n'avançait pas, où aucune lumière ne voulait rester allumée et où la chaleur commençait à se faire étouffante, sans le mécanisme d'aération. C'était presque un scénario digne des films d'horreur, si l'on y pensait bien.. En temps normal, cela aurait arraché un sourire à Vee, mais il avait bien plus important à se concentrer.

En face de lui, le jeune homme lui semblait mal à l'aise, ou quelque chose comme ça.. Les crises d'angoisse, il ne se souvenait pas en avoir fait lui-même. Il avait bien fait des crises, ça oui ; le manque de cam, parfois, ça assomme tellement qu'on panique, qu'on devient agressif, qu'on a les mains qui tremblent et les yeux exorbités. Il connaissait ce genre de crises, et finalement, si la comparaison n'était pas très futée et valorisante, il se disait que c'était plus ou moins quelque chose d'assez proche. Le souvenir de sa petite sœur s'insinua dans sa mémoire ; cela faisait maintenant quelques années qu'il ne la voyait plus que rarement, mais il se rappelait toujours des fois où il l'avait aidée dans ses angoisses. Là, c'était certes différent, mais l'instinct lui disait d'aider ce gosse, de ne pas le laisser comme ça. Dans le wagon, personne ne semblait se soucier plus des autres que de sa propre personne ; entre ceux en détresse à qui on peut l'excuser et ceux qui ne bougent pas parce qu'ils ne bougent pas, Vee était vraisemblablement le seul à essayer d'arranger les choses.

« Mickey » répéta-t-il quand le jeune homme lui donna son nom. Ça aussi, ça aurait pu le faire rire, mais il voyait bien que la situation ne laissait pas place aux plaisanteries, et il prenait la mesure des choses avec assez de justesse pour se retenir sur sa connerie. Vee étira un sourire, cherchant le regard de l'autre. « Enchanté, Mickey » confirma-t-il, alors qu'il avait l'impression que la situation ne s'améliorait pas franchement. La femme à qui il s'était adressé avait appuyé sur le bouton d'urgence, pour le moment, ils n'avaient rien de plus à faire que d'attendre que l'on vienne leur porter secours.

« Oh non, rassure-toi, je ne crois plus à grand chose depuis longtemps mon grand » fit-il, presque désabusé par ses propres paroles quand toutefois elles étaient vraies. « Je tente juste ce que je peux avant de passer par les grands moyens » Oui, parce que bon, si c'était parfois un emporté un peu cinglé dans ses actions, Vee savait aussi garder sa patience quand les gens autour en avaient besoin. Là, il sentait que ce n'était pas le moment de laisser place à son impatience légendaire, et il fallait composer avec. Un regard sur son téléphone, et il soupira. Pas de réseau. Bon. Et bien il n'avait plus qu'à espérer que Rose ne lui en veuille pas de ne pas répondre à ses messages, et qu'il ne se tape pas une nouvelle crise de jalousie de sa part. Pendant ce temps-là, les enfants dans l'habitacle s'impatientaient de plus en plus, et la jeune femme enceinte commençait à se plaindre de douleurs de plus en plus fortes.

« J'imagine qu'il n'y a pas de médecins parmi nous aujourd'hui ? » questionna le gaillard, sans grand espoir mais tentant quand même sa chance. Mais de l'autre côté, il y avait ce pauvre Mickey en proie à une crise de panique, et Vee commençait à ne plus trop savoir comment faire pour l'aider. « Tiens, raconte moi un peu, tu prenais le métro pour aller où ? Parait que parler, ça aide.. »

ÐVÆLING / WINTER SOLDIER



absence jusqu'au 15 avril
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Franco Anglais, je suis né à Londres+ J'ai vécu en France de mes 10 ans à mes 21 ans.+ J'ai été arrêté pour homicide involontaire mais j'ai été innocenté.+ Cela fait un an à peu près que je suis à Vancouver.+ J'ai été interné pour dépression suite à la mort de mon petit ami.+ Je fais des gameplay sur you tube et je commence à être connu+ J'adore les animaux. J'ai deux chats à la maison.+ Je vis toujours chez mes parents.+

• INSCRIS LE : 27/10/2017
• MESSAGE : 158 • POINTS : 8762
• CÉLÉBRITÉ : dylan o brien
• CRÉDITS : evie
• DC : James LLYOD/ Ulysse WYATT
MessageSujet: Re: Manic Monday
Dim 26 Nov 2017 - 0:57

Je vois bien que lorsque je lui dis mon nom il ne dit rien, mais je suis sur qu'il n'en pense pas moins. Tout ça parce que mes parents adorent Disney, des vrais gosses je vous jurent. Ils auraient plus trouver tous les prénoms du monde mais ils ont choisi celui-là, je ne suis pas gâté, je vous le dis. Je regarde l'homme en face de moi et lui lance :

« Ouai comme la souris … je sais très bien que vous y avez pensé, tout le monde me fait le coup. »

J'avais pourtant juré que ce n'était pas le moment, mais peut-être que ça l'est. J'ai besoin de me détendre. J'ai besoin d'essayer de me calmer, bien que je n'y arrive pas et que je sens mon cœur battre dans ma poitrine que j'ai l'impression que je ne vais plus pouvoir respirer si je reste coincé ici encore longtemps. Je ne sais pas comment tout ça va se finir, mais je le sens très mal et je crois que j'aurais bien besoin de ma séance chez le psy.

Il me dit qu'il ne croit plus en rien depuis longtemps. C'est bien triste ça. Je me suis de nouveau accroupi près de la porte en comprenant qu'il ne cherchait pas à me faire de mal, bien que la proximité des autres me dérange toujours autant. La prochaine fois j'irais à pied, foutu pluie, tout ça c'est à cause du mauvais temps. Si j'avais une voiture aussi … mais je n'ai pas de voiture bien que j'ai le permis. Mes parents ne me laisseraient pas conduire de toute manière, je suis trop sujet à mes changements de comportement et mes crises pour ne pas être un danger sur la route. Je trouve déjà que je suis un danger sans conduire alors avec un véhicule …

« Les grands moyens ? Vous voulez faire quoi, on est coincé. Ils ne viendront pas nous aider avant un siècle et si je ne fais pas de crise de cardiaque avant qu'ils arrivent alors ça sera une bonne nouvelle. J'espère que quelqu'un dans ce métro sait faire du bouche à bouche parce que j'en aurais bien besoin … je précise que je me fou que ça soit un gars ou une fille je suis des deux bords et je suis d'accord que ça n'a aucun rapport. J'essaie juste de me rassurer comme je peux. On n'est pas sorti de l'auberge. »

Je parle vite, je dis n'importe quoi et je vais vraiment finir par soit exploser soit m'évanouir, au choix. Je ne sais pas lequel des deux est mieux, en général j'explose, je pleurs, je cri, j'essaie de toute mes forces de me contenir mais le stress des autres ne m'aide pas vraiment à y voir plus clair et à me détendre. Il essaie pourtant de calmer les autres en leur demandant de garder leur calme et il demande même s'il y a un médecin dans le métro, mais évidement ça serait trop beau pour être vrai. J'ai un petit rire quand il me demande au j'allais. Sans déconner ? Je lui dis franco où je fais l'autruche ? Au point où j'en suis …

« J'allais voir mon psy … »

Il n'est vraiment pas bien tomber avec moi. Je pense qu'il va regretter aussi d'avoir pris le métro et que la prochaine fois il évitera les métros bondés.



DON'T THINK I DIDN'T NOTICE
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


✘ Il n'a plus de contacts avec sa famille bien qu'il sache où habitent sa mère et sa sœur. ✘ Il se drogue encore malgré le fait qu'il ait tenté de se sevrer. ✘ Pour payer sa cam et son loyer, il fait des combats de rue, ça lui vaut souvent de bonnes blessures et des règlements de compte. ✘ Il joue de la guitare et chante, souvent dans des parcs mais également dans des bars quand des soirées sont organisées. ✘ Il a une chienne bouledogue anglaise du nom de Dita, une vraie diva. ✘ Il porte souvent de nombreux bracelets en cuir ou des bandanas noués à ses poignets. ✘ Il a toujours un médiator quelque part, juste au cas où, même s'il joue sans. ✘ Il est du genre plutôt impulsif, s'énerve facilement, devient parfois violent.

• INSCRIS LE : 26/07/2017
• MESSAGE : 327 • POINTS : 7075
• CÉLÉBRITÉ : Elias Samson
• CRÉDITS : Winter Soldier
• DC : //
MessageSujet: Re: Manic Monday
Dim 26 Nov 2017 - 15:39




Manic Monday
Mickey & Vianney


Ouais, ce gamin, il avait pas une tête de souris, mais le prénom, ça aurait clairement pu laisser à désirer.. Cependant, avec le sien, Vianney était assez mal barré lui aussi. Il avait hérité de ce prénom vieillot au possible, un souvenir poussiéreux d'autrefois quand ses parents, encore jeunes, amoureux et beaux, avaient fait leur voyage de noces pour visiter les châteaux de la Loire en France. Il n'avait jamais spécialement aimé ce prénom, et à l'école cela avait été aussi l'avis général de toutes les classes qu'il avait eu. Il aurait sans doute préféré la simplicité de son second prénom, Charles, qu'il tirait de son grand père paternel. Peut-être que Mickey aussi aurait voulu quelque chose de plus passe-partout ?

« Tu sais vu mon prénom, je suis mal placé pour te faire la moindre réflexion, gamin.. » fit-il, un bref sourire aux lèvres pour montrer qu'il n'était pas là en mal, qu'il essayait de communiquer aux autres ce qu'il restait de sa bonne humeur. Il avait quelques inquiétudes concernant la jeune femme enceinte qui se plaignait toujours de douleurs, cependant, personne ne sembla se manifester quand il demanda si un médecin se tenait parmi eux. Évidemment, personne.. Cela aurait été trop beau pour être vrai, non ? Vee souffla, voyant les limites de sa patience se dessiner à l'horizon alors que la majorité des gens se contentaient d'attendre pour eux, d'avoir peur pour eux, tout ça dans un égoïsme et une absence d'altruisme bluffants. Vee, lui, essayait de faire en sorte que la situation ne dégénère pas, mais de voir que personne ici n'avait de l'eau, c'était quand même un hasard bien étrange non ?

Il fronça les sourcils quand le gosse commença à déblatérer sur leur sort ici bas, comme quoi il allait faire une crise cardiaque et du bouche à bouche et.. Quoi ?! Mais il délirait complètement là ou quoi ? Vee le regardait avec un minois qui laissait sans doute un peu transparaître son expression entre l'incompréhension et l'aspect risible de la situation. Il avait envie de lui dire qu'il n'avait pas à s'en faire, qu'on les sortirait bien de là un jour, mais il savait que pour les gens qui faisaient des crises comme ça, c'était clairement pas le bon ton à adopter.

« Tu sais, que ce soit pour moi ou pour les autres, je compte pas attendre mille ans ici qu'on vienne nous chercher, j'ai pas l'intention de crever ici. Dans ces tunnels, il y a des sorties d'urgence, si jamais ils ne nous répondent pas, on passera par là et on remontera à la surface tous ensemble » Bon, c'était vraiment en dernier cas, parce qu'il comptait bien à ce que ce foutu train ne redémarre pour arriver à bon port.

Le gamin répondit à sa question finale, expliquant qu'il se rendait en fait chez son psychologue. Ah, oui.. Bon et bien ça expliquait tout, songea Vee, adoucissant son visage aussitôt comme par réflexe. « Ah, le psy.. J'y suis jamais allé, pourtant je te jure qu'on a voulu m'y envoyer quand j'étais plus jeune » fit-il, sans trop savoir pourquoi il racontait cela alors que le jeune homme devait s'en foutre totalement. Lui occuper l'esprit, pensa Vee, il faut lui occuper l'esprit. « Moi j'allais jouer un peu de musique en attendant la fin de la journée, j'avais pas grand chose à faire aujourd'hui, ça passe le temps.. Quand il pleut pas je vais dans les parcs, c'est plus agréable mais bon, là, pas trop le choix.. Tu fais quoi toi quand t'as du temps libre ? A part aller chez le psy, bien sûr.. Enfin, je sais pas, tu dois bien avoir des loisirs non ? » Discuter, de tout, de rien, de n'importe quoi.. Vee se serait probablement trouvé ridicule dans n'importe quelle autre situation, mais en parlant à ce jeune, il avait l'impression de retarder l'échéance fatidique, de l'aider un peu, peut-être..

ÐVÆLING / WINTER SOLDIER



absence jusqu'au 15 avril
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Franco Anglais, je suis né à Londres+ J'ai vécu en France de mes 10 ans à mes 21 ans.+ J'ai été arrêté pour homicide involontaire mais j'ai été innocenté.+ Cela fait un an à peu près que je suis à Vancouver.+ J'ai été interné pour dépression suite à la mort de mon petit ami.+ Je fais des gameplay sur you tube et je commence à être connu+ J'adore les animaux. J'ai deux chats à la maison.+ Je vis toujours chez mes parents.+

• INSCRIS LE : 27/10/2017
• MESSAGE : 158 • POINTS : 8762
• CÉLÉBRITÉ : dylan o brien
• CRÉDITS : evie
• DC : James LLYOD/ Ulysse WYATT
MessageSujet: Re: Manic Monday
Lun 27 Nov 2017 - 20:56

Je ne suis pas tellement d'accord avec lui en ce qui concerne sont prénom, mais je me contente d'hausser les épaules, ce n'est pas le sujet, le sujet c'est plutôt ce train de coincé et moi à l'intérieur, moi qui a de plus en plus de mal à respirer au fur et à mesure que les minutes passent. Pourquoi est-ce qu'il faut que ça m'arrive à moi ? Pourquoi ? Je n'ai pas déjà assez souffert ? Je n'ai pas déjà payé ma dette ? Je me demande parfois si il y a une réelle justice dans ce monde, et au vu de toute ce qui s'y passe je dirais qu'il n'y en a pas. Je ne sais pas ce que j'ai fait pour mériter ça enfin si et d'ailleurs plus j'y repense, plus je me dis que ça ne s'arrêtera pas là, que je ne serais jamais vraiment remis de ce que j'ai fait, même si c'était accidentel. Je n'ai jamais voulu que ça arrive. Je ne voulais faire de mal à personne, mais c'est arrivé. Il est tombé par la fenêtre et il est mort. Je l'ai tué. Je secoue la tête comme pour chassé quelque chose d'invisible. J'inspire et expire essayant de me calmer, mais rien n'y fait. Je n'aime pas tous ces regards qu'ils portent sur moi, je voudrais juste disparaître dans un trou de souris. J'ai juste besoin d'air. Je l'entends à peine me dire qu'il n'a pas l'intention de rester là. Je suis focalisé sur mon angoisse et elle ne veut pas s'effacer. J'ai besoin d'air. Je sens des larmes qui montent en moi et je n'ai pas envie de pleurer devant tout le monde, mais je ne peux rien retenir. Je met ma capuche sur ma tête, histoire qu'on me voit un peu moins, mais aussi parce que c'est une sorte de protection, je sens moins les regards autour de moi. J'ai cette fichu conscience qui me dit que si je n'avais pas été aussi stupide je ne serais pas là et je serais dehors. Il essaie de me faire penser à autre. Il me demande si j'ai des loisirs et ce que je fais à part aller chez le psy. Je ne sais pas comment lui dire que ma vie est très compliquée en ce moment et que de revenir à une vie normale n'est pas facile et j'arrive après de nombreux efforts à dire :

« Je suis … Je suis informaticien en fait développeur informatique pour être précis. »

Bizarrement de penser à ma passion réussis à me calmer un peu. Je pense a mon succès florissant et a tout ce que j'ai fait de nouveau depuis que j'ai ma chaîne you tube, depuis que je suis sorti de mon internement. J'ai pu aller à New-York grâce à l'urbex, ça ne serait jamais arrivé.

« Je fais de la photo aussi, de l'urbex en fait. J'aime bien les lieux abandonné, il y a personne, c’est calme et ça me détend. »


Il va vraiment me trouver bizarre, en tout cas parler de ça me fait oublier que je suis coincé sous terre. On dirait finalement qu'il n'y aura peut-être pas besoin de bouche à bouche, bien que nous ne sommes pas encore sorti de l'auberge.



DON'T THINK I DIDN'T NOTICE
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


✘ Il n'a plus de contacts avec sa famille bien qu'il sache où habitent sa mère et sa sœur. ✘ Il se drogue encore malgré le fait qu'il ait tenté de se sevrer. ✘ Pour payer sa cam et son loyer, il fait des combats de rue, ça lui vaut souvent de bonnes blessures et des règlements de compte. ✘ Il joue de la guitare et chante, souvent dans des parcs mais également dans des bars quand des soirées sont organisées. ✘ Il a une chienne bouledogue anglaise du nom de Dita, une vraie diva. ✘ Il porte souvent de nombreux bracelets en cuir ou des bandanas noués à ses poignets. ✘ Il a toujours un médiator quelque part, juste au cas où, même s'il joue sans. ✘ Il est du genre plutôt impulsif, s'énerve facilement, devient parfois violent.

• INSCRIS LE : 26/07/2017
• MESSAGE : 327 • POINTS : 7075
• CÉLÉBRITÉ : Elias Samson
• CRÉDITS : Winter Soldier
• DC : //
MessageSujet: Re: Manic Monday
Jeu 7 Déc 2017 - 15:21




Manic Monday
Mickey & Vianney


Vee n'était pas du genre très patient. D'ordinaire, il aurait probablement pété un câble dans cette attente qui lui aurait semblé interminable, il aurait sans doute cédé pour essayer d'ouvrir les portes, de faire quelque chose, il aurait peut-être martelé le bouton orange jusqu'à ce que quelqu'un ne leur réponde : cela n'aurait pas été le signe d'une angoisse quelconque, mais bien du mec incapable de rester en place, de se retrouver cloitré dans un endroit aussi étroit et irrespirable que ça. Vee soupira : heureusement qu'il était capable de repousser ses limites quand les autres en avaient le besoin, car ce pauvre gamin serait sans doute en bien plus mauvais état à l'heure qu'il était s'il ne s'affairait pas à essayer de le calmer.

Ce qui l’emmerdait le plus, à vrai dire, ce n'était pas le gosse : c'était surtout qu'il était mal, et que Vee avait l'impression de ne pas pouvoir le sortir de sa torpeur. Il se souvenait pourtant qu'avec sa sœur, autrefois, cela avait été de longues discussions sur tout et rien, sur le monde, sur la fission nucléaire, sur les pays à visiter, sur le petit copain de la pimbêche de voisine.. Le genre de choses qui, même sans le montrer, pouvait permettre aux victimes de crises d'angoisse de penser à autre chose, de se concentrer sur des sujets parfois si lointains qu'ils étaient alors calmes et pouvaient respirer plus facilement.

Vee étira un sourire à l'entente de la réponse du jeune homme : il avait de chouettes loisirs, c'étaient des activités sympa qu'il faisait. Développeur informatique, c'était un nom qui en jetait. Vee n'était pas du genre très penché sur les ordinateurs ou tout ce bordel-là ; chez lui, il n'avait pas de wifi, cela ne lui était pas très utile et en plus, ça lui aurait très certainement coûté une blinde. Il avait un ordinateur, même s'il s'en foutait un peu : c'était le minimum qu'il pouvait demander pour pouvoir faire ses morceaux à la maison, là où il avait son matériel d'enregistrement et de composition. Il avait rarement besoin d'une connexion, et quand c'était le cas, il avait toujours un pote ou un bar à squatter pour avoir du wifi.

« Développeur informatique, wow. Tu dois en connaître un rayon sur tous ces gadgets technologiques dis moi ? » fit-il, se donnant probablement l'air d'un vieux beauf qui ne connaissait rien à l'informatique. Pour le côté beauf, bon, il aurait pu faire mieux. Pour le côté à ne connaître quasiment rien à l'informatique, bon.. C'était aussi un peu mitigé. Disons qu'il savait se servir des logiciels dont il avait besoin pour le mixage.. Et le reste, il s'en foutait un peu de toute façon.

Vee fit un geste pour l'inviter à discuter un peu de son métier, de ses passions. « Ça consiste en quoi, alors, ce job ? Tu bidouilles des logiciels ? » Ouais, allez, se faire passer pour le bon gros débutant, peut-être que ça demandera plus d'explications de la part du jeune homme, ce qui, l'un dans l'autre, serait plutôt bénéfique pour le faire parler et lui faire oublier qu'ils étaient dans un wagon dans le noir, bloqués à plusieurs dizaines de mètres sous terre. Lui-même l'avait d'ailleurs presque totalement occulté, c'était pour dire..

Concernant l'urbex, Vee en connaissait un rayon. Il avait vécu un long moment seul dans la rue, et autant dire que quand il n'avait qu'un vulgaire carton détrempé pour dormir, le mieux restait encore de partir vadrouiller un peu dans la ville, à la recherche d'un bâtiment abandonné qu'il aurait pu investir. Lui, c'était pas pour le loisir, pas non plus pour prendre des photos : c'était seulement une question de survie, histoire de se trouver un endroit où il pourrait éviter la neige et la pluie, et peut-être aussi les autres qu'il croisait parfois et qui lui étaient déjà tombés sur la tronche. Vee soupira, ce n'étaient pas de bons souvenirs pour lui, il n'avait même aucune envie d'en parler. Pourtant, il savait que les endroits abandonnés regorgeaient de scènes merveilleusement photogéniques.

« L'urbex, c'est chouette ça comme passe-temps. T'as déjà vu quoi, dans les alentours ? Je pourrais peut-être te donner quelques adresses pour des trucs autour de Vancouver » fit-il, son sourire alors presque évanoui par ce qui se tramait dans ses pensées, alors qu'il essayait vraiment de ne pas le laisser voir. Il aurait bien voulu que les choses ne se passent autrement, c'était une certitude, mais le passé était le passé, et maintenant les choses allaient mieux : pour lui aussi, c'était un défi à relever et il se sentait un peu comme ce gamin, finalement : piégé dans un cercle vicieux dont il ne voulait pas.

ÐVÆLING / WINTER SOLDIER



absence jusqu'au 15 avril
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Franco Anglais, je suis né à Londres+ J'ai vécu en France de mes 10 ans à mes 21 ans.+ J'ai été arrêté pour homicide involontaire mais j'ai été innocenté.+ Cela fait un an à peu près que je suis à Vancouver.+ J'ai été interné pour dépression suite à la mort de mon petit ami.+ Je fais des gameplay sur you tube et je commence à être connu+ J'adore les animaux. J'ai deux chats à la maison.+ Je vis toujours chez mes parents.+

• INSCRIS LE : 27/10/2017
• MESSAGE : 158 • POINTS : 8762
• CÉLÉBRITÉ : dylan o brien
• CRÉDITS : evie
• DC : James LLYOD/ Ulysse WYATT
MessageSujet: Re: Manic Monday
Dim 24 Déc 2017 - 13:39

Je ne sais pas depuis combien de temps je suis là coincé dans ce métro bondé, mais j'ai l'impression que ça fait des heures et que je ne vais jamais en sortir. Je suis vraiment maudit. Je m'y reprendrais à deux fois avant de prendre le métro en heure de pointe. Je marcherais même sous la pluie tant pis. Je préfère mille fois ça plutôt que de rester coincé ici. J'ai un petit sourire. Je vois bien qu'il essaie de me faire parler de choses que j'aime bien pour me détendre et je trouve ça chouette. Je pourrais parler informatique toute la journée si ça ne tenait qu'à moi. Je hausse les épaules et lui réponds :

« Oui j'aime bien les gadgets, mais ce n'est pas vraiment lié à mon travail. Oui je participe à la création de programme informatique on fait aussi surtout des analyses informatique. J'essaie aussi de créer mon propre jeu sur smartphone en parallèle.»

J'espère que ça sera une réussite. Je me vois bien dirigeant d'une entreprise de création de jeux pour smartphone et pourquoi pas voir carrément plus grand avec les jeux vidéos ensuite. Mais pour le moment ce n'est qu'un projet. Ma chaîne you tube marche bien, j'espère que le reste se concrétisera un jour. J'ai en tout cas pleins de projets nouveaux, que je n'ai jamais réussis à avoir avec Jack …

Je me suis détendu et me suis assis en tailleur. J'ai chaud et j'ai besoin d'air. Je voudrais que ces fichus porte s'ouvrent que quelqu'un viennent nous aider.

«Pourquoi y a encore personne qui est venu ? C'est inquiétant non ? »


Je vois qu'il a l'air d'apprécier l'urbex et ça me fait plaisir qu'il ne soit pas contre ce passe temps certains le son et me demande à chaque fois pourquoi je ne laisse pas ces endroits là où ils sont.

« Avec plaisir. J'ai une chaîne sur internet si ça t'intéresse. Je film mes explorations. Je n'ai pas encore vu beaucoup de chose. Je débute, mais j'adore ça me permet de m'évader ... »

Je préfère ne pas en dire plus sur les raisons qui me poussent à m'évader il ne vaut mieux pas qu'il sache.

« Et toi alors tu es musicien ? »



DON'T THINK I DIDN'T NOTICE
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


✘ Il n'a plus de contacts avec sa famille bien qu'il sache où habitent sa mère et sa sœur. ✘ Il se drogue encore malgré le fait qu'il ait tenté de se sevrer. ✘ Pour payer sa cam et son loyer, il fait des combats de rue, ça lui vaut souvent de bonnes blessures et des règlements de compte. ✘ Il joue de la guitare et chante, souvent dans des parcs mais également dans des bars quand des soirées sont organisées. ✘ Il a une chienne bouledogue anglaise du nom de Dita, une vraie diva. ✘ Il porte souvent de nombreux bracelets en cuir ou des bandanas noués à ses poignets. ✘ Il a toujours un médiator quelque part, juste au cas où, même s'il joue sans. ✘ Il est du genre plutôt impulsif, s'énerve facilement, devient parfois violent.

• INSCRIS LE : 26/07/2017
• MESSAGE : 327 • POINTS : 7075
• CÉLÉBRITÉ : Elias Samson
• CRÉDITS : Winter Soldier
• DC : //
MessageSujet: Re: Manic Monday
Ven 2 Fév 2018 - 22:11




Manic Monday
Mickey & Vianney


« Un jeu sur smartphone ? Waouh, intéressant. Effectivement faut connaître un tas de choses pour faire ça j'imagine. » commenta Vee, à propos des activités d'informaticien du jeune homme. Il commençait petit à petit à parler, à se détendre : l'homme était content de voir que ses efforts de patience n'étaient pas vains, lui qui, d'ordinaire, était plutôt du genre à s'énerver très vite quand quelque chose n'allait pas dans son sens. A vrai dire, il savait que de son attitude pouvait dépendre l'issue du problème : il ne fallait pas créer un vent de panique dans l'assemblée, sous peine de quoi cela serait difficile de calmer le jeu et de sortir tous sains et saufs de cet endroit.

Le gamin semblait s'être apaisé, il avait l'air plus détendu et s'était même assis en tailleurs : c'était bon signe. Le reste de la population semblait s'impatienter, particulièrement les enfants qui avaient trop chaud sans les ventilations, mais les secours ne devaient pas tarder à arriver. Vee jeta un coup d’œil à l'heure, avant de répondre aux interrogations de son interlocuteur. « Ils vont arriver, ça doit leur prendre du temps de nous localiser puis de descendre. Ils cherchent peut-être la source du problème avant de débarquer ici sans pouvoir rien faire.. »

Le gamin poursuivit sur l'urbex, mentionnant rapidement sa chaine internet sur laquelle il postait des vidéos de ses explorations. Intéressant comme concept, bien que très éloigné du mode de vie du gaillard. Il n'était pas du genre à trainer trop sur les internets, d'abord parce qu'il n'avait pas de connexion chez lui – ça coute du fric, ouais – mais aussi parce qu'il arrivait à gagner sa vie avec le bouche à oreille, et qu'il n'avait pas besoin de plus. « Je suis pas un pro de l'exploration, mais j'ai vécu dans la rue y a un moment alors je connais quelques astuces, quelques endroits aussi qui peuvent être sympa. Un hall de gare abandonné, une vieille chapelle qui meure mais qui a toujours du charme.. Enfin, t'as l'embarras du choix, la ville regorge de ces endroits, il suffit la plupart du temps d'ouvrir les yeux pour les trouver »

Vee soupira, se frottant le front. Oui, vivre dans la rue lui avait bel et bien appris beaucoup de choses, à commencer par l'humilité. Il savait à quel point la moindre chose qu'il avait était d'une préciosité sans nom, quand beaucoup de monde l'ignorait totalement. Il préféra lui aussi changer de sujet, ce à quoi la question de Mickey l'aida grandement. « Ouais, j'suis musicien. Je joue de la gratte dans les parcs l'après-midi quand j'ai le temps, pour distraire les gens, mais je demande pas de fric comme on voit souvent. J'ai pas besoin d'attirer la pitié des gens, enfin tu vois ce que je veux dire.. » Il fit une pause, haussant vaguement les épaules, toujours accroupi devant le gamin. « Le soir, je joue dans des bars quand on veut de moi. Souvent, je suis au Queen's si tu connais, au nord est de la ville. Ça plait pas mal, je joue en solo et j'ai un groupe avec des potes et ma copine. On fait des trucs chouettes, mais beaucoup plus rock que ça. » fit-il, désignant d'un mouvement du menton la guitare qu'il tenait encore. « T'auras qu'à venir nous voir à l'occasion. Je peux te garder un coin où il y aura pas trop de monde, si ça te rassure »

Il échappa un rire, c'était vrai que la situation prenait du temps à être réglé, et il était important de distraire le jeune à qui il parlait, histoire que les choses ne dégénèrent pas. Les secours ne devaient pas tarder, il en était persuadé, quand enfin il entendit un bruit métallique sur l'une des portes du wagon. « Ah, on dirait que quelqu'un est là pour nous » fit-il, s'adressant à Mickey.

ÐVÆLING / WINTER SOLDIER



absence jusqu'au 15 avril
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
friendship never ends
MessageSujet: Re: Manic Monday

Revenir en haut Aller en bas
 

Manic Monday

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» ✘ Manic Monday ✘|| PV Cale & Abby
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» Monday Night Raw #46 - Carte
» nWo Monday Nitro - 10 décembre 2012 (Résultats)
» nWo Monday Nitro - 25 Février 2013 (Résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bang Bang Vancouver :: City of Vancouver :: nord ouest-