la nuit ne porte pas toujours conseil feat sonny



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 la nuit ne porte pas toujours conseil feat sonny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il a été marié deux fois et il a divorcé deux fois.+ Il a trois enfants, deux qu'il ne connait pas et une petite fille qui est décédée+ Il est archéologue et peintre à ses heures perdus+ Il a vécu deux ans en Égypte et une dizaines d'années en Angleterre+ Son père le battait quand il était plus jeune. + Il parle plusieurs langue, espagnole, français, italien, allemand et russe.+ C'est quelqu'un d'optimiste en général, il cache sa peine sous ses blagues à deux balles et ses sourires.+ Il adore partir à l'aventure et voyager, il a déjà vu plusieurs pays,égypte, russie, angleterre, france, nouvelle zélande ... + Il garde toujours son alliance à son doigt,il est au fond incapable de tourner la page de sa première épouse, même s'il s'est remarié par la suite.+ Sa deuxième femme l'a épousé seulement pour avoir ses papiers et pour pouvoir rester en Amérique.+ Il l'a très mal pris et depuis ne croit plus en son rêve de fonder sa propre famille.+ Il a un tatouage sur le bras droit, des petite flèche tout le long de son avant bras.



• INSCRIS LE : 03/08/2017
• MESSAGE : 324 • POINTS : 3884
• CÉLÉBRITÉ : jeremy renners
• CRÉDITS : tag
• DC : non
MessageSujet: la nuit ne porte pas toujours conseil feat sonny
Jeu 23 Nov 2017 - 21:57


Let me help you
Machin & bidule


Il est tôt ou tard, en réalité je n'ai plus vraiment la notion du temps. J'ai perdu le fil. Il était tard hier soir quand j'ai commencé à sortir et à boire. Je ne suis pas retombé sur DJ au bar, c'est bien dommage. Ce jeune homme m'a beaucoup plus la dernière fois et j'espérais le recroiser, mais je suis revenu tout seul à la maison du moins j'ai essayé de revenir comme j'ai pu. Je ne marchais pas droit. J'ai bu. J'ai beaucoup bu. En général je ne bois pas, mais ce soir c'est particulier. C'est l'anniversaire de la mort de ma fille. Je ne devrais même pas dire anniversaire, parce qu'il n'y a rien à fêter. Je déteste cette période, novembre, je déteste les fêtes de fins d'années, je déteste devoir y repenser, mais chaque année c'est la même chose. C'est toujours là et j'ai l'impression d'avoir tout foiré. J'ai donc bu ce soir pour oublier. Je suis monté dans un taxi et par miracle je suis arrivé à la maison, du moins je croyais que c'était ma maison. En réalité j'ai sonné chez le voisin, chez Sonny donc et par chance on m'a ouvert. Je suis entré comme si c'était chez moi. Remarquant à peine qu'il était là, nos maisons sont similaire et je me suis vraiment cru à la maison, alors je suis monté dans la chambre et je me suis écroulé dans le lit.

C'est en me réveillant le lendemain que je me suis rendu compte que quelque chose clochait. Déjà je sentais l'alcool et je détestais cette odeur, je n'aimais pas faire ce genre de chose, pourtant j'avais craqué. Je me connaissais et je savais que c'était à cause de la mort de ma fille. Je pensais trop à ça et même en ayant bu je n'avais pas réussis à oublier, mais je ne pourrais jamais oublié que j'ai perdu un enfant et que par la même occasion j'ai signé mon divorce. J'ai tout perdu. Je me redresse dans un lit que je ne reconnais pas et je regarde la gourmette que j'ai à mon poignée, gravé en lettre fine un œil avisé pourrait y lire Cassidy. C'est la seule chose que j'ai pu récupéré d'elle. Je n'arrive pas à contenir les larmes que je retiens depuis trop longtemps et je suis tout seul. Je ne sais pas où je suis, mais je suis persuadé que je suis chez un ami, pas loin de chez moi puisque tout ce ressemble. Je suis loin de me douté que c'est chez sonny. Je ne veux pas réveiller qui que se soit, j'essaie donc de ne pas trop exprimé ma peine mais c'est assez compliqué, ça fait tellement d'années que c'est à l'intérieur et que rien ne sort. La porte fini par s'ouvrir et je vois Sonny.

Je sors de son lit me rendant compte que tout ça est sans doute très bizarre. Je sèche rapidement mes larmes et lui demande :

« Salut. Tu sais comment j'ai atterrit là ? »


Je suis pathétique. J'ai la voix un peu cassée et la voix de quelqu'un qui est encore sous le coup de l'émotion. Je ne sais pas ce qu'il doit penser de moi mais ça ne doit pas être fort joli.

AVENGEDINCHAINS


We don’t know where we’re going but we know where we belong No we started Two hearts in one home


/! présence réduite jusqu'au 31 janvier
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


« happiness is not really a sustainable condition... »

sonny est néo zélandais à l'origine et son accent le fait très rapidement comprendre (à moins de ne pas connaitre l'accent néo zélandais of curse). en plus de l'anglais, il sait plutôt bien parler le français et se débrouille pour la langue arabe, que lui a appris sa femme. + sa femme a été assassinée alors qu'elle était enceinte par un groupe de personne dont il n'arrive toujours pas à mettre la main dessus. son monde s'est effondré à partir de ce moment là et il s'est juré de la venger puis de se suicider une fois qu'il l'aura fait. + il fait semblant que tout va bien, qu'il a repris sa vie en main mais en réalité, il est détruit. sa dépression a diminué uniquement parce qu'il a trouvé un but dans la vie mais il prend toujours des anti dépresseurs afin de diminuer 'la douleur'. il a également sombré dans l'alcool et n'hésite pas à s'enfiler des bouteilles dès qu'il se retrouve seul chez lui car l'alcool lui sert de morphine intérieure. + il est atteint de trouble de personnalité + il a pas mal de troubles du sommeil et fait souvent des cauchemars. ses (pauvres) voisins le surprennent souvent en train de hurler alors qu'il dort et une fois, l'un d'eux a décidé d'appeler la police. + sonny n'hésite d'ailleurs pas à utiliser tous les moyens mis en place pour arriver à ses fins, ce qui lui a déjà valu quelques petits ennuis avec la police. + il est particulièrement malin, très minutieux, tactique et très organisé. il est adepte dans l'art d'établir des plans . son expérience dans son métier lui a notamment appris beaucoup sur les gens et de prévoir leur réaction (même s'il lui arrive d'avoir de temps en temps des surprises 'imprévues') + il est très maniaque, chez lui, tout est en ordre selon un certain ordre. tout est bien rangé, nettoyé et propre. il a pas mal de tics mentaux. + il ne mâche pas ses mots en général, éclatant le fond de sa pensée sans même penser aux conséquences. la plupart du temps, c'est parce qu'il en a rien à faire. mais bon, il aura beau dire, faire le fort, en vérité, la solitude l'insupporte, surtout lorsqu'elle devient trop longue. + il a plusieurs passions, comme (bizarrement) la pêche, ou encore regarder des films. il aurait bien chanté s'il ne chantait pas aussi faux (les démonstrations de chants ne sont donc réservés qu'à la douche ou aux karaokés après avoir bien bu). + il ne prends pas soin de son apparence physique. ses cheveux sont souvent en bataille, il se coiffe pour des occasions ou lorsqu'il entre dans un rôle lors de ses missions. + il a cassé un coin d'une de ses fenêtres de son appartement après avoir utilisé une bouteille de bière comme projectile à la suite d'un cauchemar et ne pense jamais à la remplacer. + il a l'impression qu'il ne retrouvera jamais le bonheur mais au fond, même s'il le nie, il défit le destin de lui en redonner. de changer ses plans et de lui faire penser à autre chose. tant qu'il n'aura pas trouvé un indice, un symbole, un geste lui faisant comprendre qu'il a de nouveau le droit, il ne fera aucun effort sur lui-même. + il mange beaucoup, en particulier deux choses : il raffole des avocats et en mange comme une femme enceinte, et il adore les sucreries. + il est claustrophobe. + il possède un chat noir qu'il a appelé denver. + lorsqu'il entre dans une crise de colère, il lui est difficile de la contrôler. c'est pareil pour les crises de fous rires. + liste non exhaustive.


james + ariadne + jaycee + clémentine + maybe you?


• INSCRIS LE : 13/07/2017
• MESSAGE : 813 • POINTS : 5181
• CÉLÉBRITÉ : adam driver
• CRÉDITS : astoria (avatar) + endlesslove (signature)
• DC : j.mccree (e.miller) , carrie w. keats (l.harrier) & djidane r. bennington (f. wolfhard)
MessageSujet: Re: la nuit ne porte pas toujours conseil feat sonny
Jeu 7 Déc 2017 - 18:25

Sonny n’allait pas tarder à se rendre compte qu’il n’était pas le seul à avoir des nuits de merde. Ce soir là, il était adossé dans son fauteuil, un petit cocktail sur le rebord, en train de regarder des émission ‘télé poubelle’ comme il les appelait. Entre la tête hideuse de Donald Trump, la vie de personnes diffusée en permanence sur la chaine de télé réalité, l’annonce d’un incendie gigantesque qui ravageait la Californie et d’autres choix tout aussi inintéressant les uns que les autres, il avait préféré éteindre son cerveau et regarder un documentaire sur les personnes qui avaient recours à de faux papiers. Au moins, ça avait le mérite d’être instructif, et qui savait, utile. Il ne connaissait pas le degré de véracité dans ce genre de reportage, mais au moins, ça l’occupait. Et puis, il n’avait pas grand-chose à faire.

Il était trois heures et demie pétante quand il fut réveillé par un grand coup contre sa porte. Sonny sursauta en se rendant compte par la même occasion qu’il s’était endormi comme une merde et qu’à présent, un porno avait remplacé son reportage. Il ne se focalisa pas sur ce qu’il y avait sur son écran de télévision, bien trop interpellé par le remue ménage qui l’attendait à l’extérieur de son appartement. En se levant, il réalisa également que sa dernière bouteille de bière à moitié entamée avait terminé de couler contre son pantalon et qu’il en avait mis partout sur le fauteuil.

- Merde, merde, merde ! Protesta-t-il alors qu’il secouait ses vêtements par pur instinct, dans l’espoir vain que le liquide ne séchasse plus rapidement ainsi. Il bascula la bouteille d’un geste vif, comme il le faisait lorsqu’il était en colère, et elle vint se cogner contre le mur. Heureusement, le choc n’était pas assez fort pour qu’elle ne se brisa mais elle fit tout de même un ‘boum’ pour annoncer la fin de sa course.

Sonny traversa son appartement pour ouvrir inconsciemment au malotru qui était venu le déranger. Mieux réveillé, il aurait probablement pris plus de précaution mais le fait qu’il émergeait de son sommeil et qu’en prime, il était agacé augmentait son impulsivité. Il avait tiré sur la porte d’un geste vif et s’était arrêté net en voyant que son invité surprise n’était autre que James. Il n’était pas dans son état normal, tout dans son comportement lui faisait comprendre qu’il était ivre. Stupéfait, Sonny le laissa entrer sans montrer d’opposition et James déambula à travers le salon.

- Hey ! Qu’est ce qu’il t’arrive ?

Mais il n’obtint pas de réponse. Lorsque James manqua de se ramasser dans les escaliers, Sonny avait foncé pour éviter la catastrophe.

- Attends mais tu vas où comme ça ? Demanda-t-il vainement. Bien sur, il n’eut pas de réponse là non plus. Mais il se tût. Parce qu’il se reconnaissait que trop bien dans cet état là et que ce serait se moquer du monde que de lui faire la leçon à ce sujet. En revanche, il ne manqua pas de lui asséner une grande gifle avant de le conduire jusqu’à son lit. James ne mit pas longtemps avant de s’endormir, tandis que Sonny avait rejoint le salon, nettoyé ses cochonneries et s’était laissé somnoler dans le canapé.

Il n’avait pas vraiment dormi. Lorsque le soleil avait montré ses premiers rayons il avait cligné des yeux, était resté plusieurs minutes là comme ça, allongé sur son canapé, les mains jointes, tel un mort dans son cercueil. Puis il se leva brusquement, comme si quelqu’un avait enclenché le bouton ‘marche’ et descendit voir l’état de James. Il s’attendait à le voir dormir, mais lorsqu’il entra, ce dernier venait tout juste de se réveiller.

- Salut. Tu sais comment j'ai atterrit là ?  Demanda-t-il.

Sonny le détailla rapidement. Visiblement, il avait pleuré. Apparemment, il avait l’alcool triste, lui aussi. Il répondit après plusieurs secondes de silence.

- En entrant par la porte, répondit-il tout simplement.

Il savait que ce n’était pas la réponse attendue de la part de son ami (cette notion était toujours étrange pour lui quant il s’agissait de qualifier James mais c’était bien le cas).

- Tu veux un mouchoir ? Proposa-t-il ensuite. Il n’attendit pas de réponse, il avait ouvert le premier tiroir de sa commode pour dénicher un paquet qu’il balança à l’adresse de James.


lithium
I'm so happy because today I've found my friends they're in my head. I'm so ugly, but that's okay, 'cause so are you. ▬ nirvana.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il a été marié deux fois et il a divorcé deux fois.+ Il a trois enfants, deux qu'il ne connait pas et une petite fille qui est décédée+ Il est archéologue et peintre à ses heures perdus+ Il a vécu deux ans en Égypte et une dizaines d'années en Angleterre+ Son père le battait quand il était plus jeune. + Il parle plusieurs langue, espagnole, français, italien, allemand et russe.+ C'est quelqu'un d'optimiste en général, il cache sa peine sous ses blagues à deux balles et ses sourires.+ Il adore partir à l'aventure et voyager, il a déjà vu plusieurs pays,égypte, russie, angleterre, france, nouvelle zélande ... + Il garde toujours son alliance à son doigt,il est au fond incapable de tourner la page de sa première épouse, même s'il s'est remarié par la suite.+ Sa deuxième femme l'a épousé seulement pour avoir ses papiers et pour pouvoir rester en Amérique.+ Il l'a très mal pris et depuis ne croit plus en son rêve de fonder sa propre famille.+ Il a un tatouage sur le bras droit, des petite flèche tout le long de son avant bras.



• INSCRIS LE : 03/08/2017
• MESSAGE : 324 • POINTS : 3884
• CÉLÉBRITÉ : jeremy renners
• CRÉDITS : tag
• DC : non
MessageSujet: Re: la nuit ne porte pas toujours conseil feat sonny
Jeu 21 Déc 2017 - 21:40


Let me help you
Machin & bidule


Je ne suis pas chez moi. Je ne sais pas comment je suis arrivé là pourtant je suis là et mes larmes coulent. Je me sens tellement ridicule, on dirait un gosse, pourtant ce n'est pas ça. Je suis surtout très déprimé. L'alcool ne me réussit pas. Je le sais pourtant et je n'ai pas pu m'empêcher de vider la bouteille hier, parce que c'était un jour sans comme il y en a souvent. Un jour que je n'avais pas envie de vivre, l'anniversaire de la mort de ma fille et je n'ai jamais supporté qu'elle parte, je ne le supporte toujours pas, pourtant ça fait quatre ans et ça fait toujours aussi mal. Elle n'avait que douze ans, douze petites années. C'est moi qui aurait du mourir avant elle, c'est dans la logique des choses, mais non. Il a fallut que cette foutue maladie lui gâche la vie et la bouffe de l'intérieur. La réponse de Sonny me laisse perplexe. Certes, il a fallut que j'entre par la porte … ce n'est pas idiot, même si ça ne réponds pas entièrement à ma question pourtant je ris un peu parce qu'il a du répondant.

« Pardon, je ne voulais pas te déranger, j'ai du croire que c'était chez moi. »

Je passe ma manche sous mes yeux pour essayer mes larmes, je n'ai pas envie qu'il me trouve totalement désespéré non plus, même si c'est sans doute trop tard. Il me propose un mouchoir et j'acquiesce. Il me lance et je l'utilise, je dois avoir l'air tellement pathétique. Je me sens nul, misérable et pas franchement en forme. J'ai la gueule de bois.

« Je suis désolé, je vais pas t'embêter plus longtemps. Je … je t'avais dis que j'avais aussi des jours sans … »

Je ne mentais pas. J'ai vraiment connu le même genre de période que lui l'autre soir et il en a la preuve sous les yeux. Je ne pensais pas que je me mettrais dans un état pareil, mais j'ai tellement mal, tellement de souffrance que je garde que parfois je n'arrive plus à la garde. En général je l'expose sur mes toiles et ça me suffit, mais visiblement pas ce soir.


AVENGEDINCHAINS
]


We don’t know where we’re going but we know where we belong No we started Two hearts in one home


/! présence réduite jusqu'au 31 janvier
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


« happiness is not really a sustainable condition... »

sonny est néo zélandais à l'origine et son accent le fait très rapidement comprendre (à moins de ne pas connaitre l'accent néo zélandais of curse). en plus de l'anglais, il sait plutôt bien parler le français et se débrouille pour la langue arabe, que lui a appris sa femme. + sa femme a été assassinée alors qu'elle était enceinte par un groupe de personne dont il n'arrive toujours pas à mettre la main dessus. son monde s'est effondré à partir de ce moment là et il s'est juré de la venger puis de se suicider une fois qu'il l'aura fait. + il fait semblant que tout va bien, qu'il a repris sa vie en main mais en réalité, il est détruit. sa dépression a diminué uniquement parce qu'il a trouvé un but dans la vie mais il prend toujours des anti dépresseurs afin de diminuer 'la douleur'. il a également sombré dans l'alcool et n'hésite pas à s'enfiler des bouteilles dès qu'il se retrouve seul chez lui car l'alcool lui sert de morphine intérieure. + il est atteint de trouble de personnalité + il a pas mal de troubles du sommeil et fait souvent des cauchemars. ses (pauvres) voisins le surprennent souvent en train de hurler alors qu'il dort et une fois, l'un d'eux a décidé d'appeler la police. + sonny n'hésite d'ailleurs pas à utiliser tous les moyens mis en place pour arriver à ses fins, ce qui lui a déjà valu quelques petits ennuis avec la police. + il est particulièrement malin, très minutieux, tactique et très organisé. il est adepte dans l'art d'établir des plans . son expérience dans son métier lui a notamment appris beaucoup sur les gens et de prévoir leur réaction (même s'il lui arrive d'avoir de temps en temps des surprises 'imprévues') + il est très maniaque, chez lui, tout est en ordre selon un certain ordre. tout est bien rangé, nettoyé et propre. il a pas mal de tics mentaux. + il ne mâche pas ses mots en général, éclatant le fond de sa pensée sans même penser aux conséquences. la plupart du temps, c'est parce qu'il en a rien à faire. mais bon, il aura beau dire, faire le fort, en vérité, la solitude l'insupporte, surtout lorsqu'elle devient trop longue. + il a plusieurs passions, comme (bizarrement) la pêche, ou encore regarder des films. il aurait bien chanté s'il ne chantait pas aussi faux (les démonstrations de chants ne sont donc réservés qu'à la douche ou aux karaokés après avoir bien bu). + il ne prends pas soin de son apparence physique. ses cheveux sont souvent en bataille, il se coiffe pour des occasions ou lorsqu'il entre dans un rôle lors de ses missions. + il a cassé un coin d'une de ses fenêtres de son appartement après avoir utilisé une bouteille de bière comme projectile à la suite d'un cauchemar et ne pense jamais à la remplacer. + il a l'impression qu'il ne retrouvera jamais le bonheur mais au fond, même s'il le nie, il défit le destin de lui en redonner. de changer ses plans et de lui faire penser à autre chose. tant qu'il n'aura pas trouvé un indice, un symbole, un geste lui faisant comprendre qu'il a de nouveau le droit, il ne fera aucun effort sur lui-même. + il mange beaucoup, en particulier deux choses : il raffole des avocats et en mange comme une femme enceinte, et il adore les sucreries. + il est claustrophobe. + il possède un chat noir qu'il a appelé denver. + lorsqu'il entre dans une crise de colère, il lui est difficile de la contrôler. c'est pareil pour les crises de fous rires. + liste non exhaustive.


james + ariadne + jaycee + clémentine + maybe you?


• INSCRIS LE : 13/07/2017
• MESSAGE : 813 • POINTS : 5181
• CÉLÉBRITÉ : adam driver
• CRÉDITS : astoria (avatar) + endlesslove (signature)
• DC : j.mccree (e.miller) , carrie w. keats (l.harrier) & djidane r. bennington (f. wolfhard)
MessageSujet: Re: la nuit ne porte pas toujours conseil feat sonny
Jeu 21 Déc 2017 - 22:04

Voir James pleurer le surprit beaucoup. Il avait du mal à cacher son étonnement, mais il restait calme afin de ne pas créer de tension, de malaise ou de gêne. A le voir ainsi, Sonny avait l’impression de faire face à son propre reflet. Lui aussi, lorsqu’il buvait trop, il se mettait à pleurer. D’abord, il y avait le stade de la colère, puis les larmes venaient. C’était comme ça, et puis c’était tout. Il était habitué, ses voisins également. Le fantôme de Meera le hantait toujours, sans cesse, et il avait du mal à croire que ça ne cessera un jour. Les toubibs ne cessaient de lui répéter que si, que l’avenir lui appartenait, que ça ira mieux parce que c’était à lui de le décider ou non. Sauf que ça n’était pas si simple. Ces personnes là n’étaient pas dans son cas à lui, ils n’avaient pas vu la femme de leur vie éventrée sur leur lit en rentrant chez eux le soir. Ils ne contentaient de réagir suite à ce qu’ils avaient appris dans leur stupide bouquin à la con et ne faisaient même pas l’effort de se mettre à sa place. Non, Sonny ne se sentait pas bien avec eux, les médecins. Ils avaient l’aspect de scientifiques et Sonny avait la nette impression d’être un cobaye pour des expériences scientifiques bizarres, en plus d’une machine à fric. Mais pas un être humain. L’était-il seulement réellement ? Physiquement, en tout cas. Moralement… il se posait des questions.

- Pardon, je ne voulais pas te déranger, j'ai du croire que c'était chez moi, s’excusa James.
Sonny haussa les épaules. Après tout, il l’avait bien fait chié la fois d’avant, lorsque James l’avait conduit à l’hôpital après qu’il ait fait sa petite crise. Il lui devait bien cela. Sonny avait beau ne pas aimer les gens, il n’était pas non plus un monstre. Non, ses parents ne l’avaient pas éduqués ainsi. Il était juste… lui. Avec son caractère, ses états d’âme.
Il sortit du tiroir de sa chambre un paquet de clope – il ne fumait pas beaucoup, mais une de temps en temps lui faisait du bien – avant de l’allumer et d’expirer la première bouffée alors qu’il s’était assis sur le rebord de son lit.

- Tu ne me dérange pas. Et on est quitte comme ça, répondit-il d’une voix parfaitement tranquille. Il tourna la tête vers son invité surprise et haussa un sourcil. James prit le paquet de mouchoir que Sonny lui tendait et se vida les narines avec. Sonny resta silencieux tout en l’observant en attendant qu’il ne poursuive la conversation. James ne tarda pas à se manifester à nouveau.

- Je suis désolé, je vais pas t'embêter plus longtemps. Je … je t'avais dis que j'avais aussi des jours sans …

Sonny soupira et leva les yeux au ciel. Il posa sa cigarette à moitié entamée sur le cendrier et vint rejoindre James. Une fois devant lui, il lui pinça les joues et fit secouer doucement son visage.

- Répète après moi : James-ne-dérange-pas-Sonny ! dit-il comme s’il s’adressait à un handicapé mental. Puis il le relâcha et lâcha un nouveau soupir.

- Par contre, tu tires une de ces tronches, on dirait ma mère devant un épisode des Feux de l’Amour. Qu’est ce qui t’arrive, mmmm ?

Avait-il seulement envie de le savoir ? Eh bien, ouais. Ouais, Sonny était curieux de savoir ce qui mettait son (meilleur) ami dans cet état là. Parce qu’à ses yeux, James était devenu un caregiver, une personne à laquelle il se fiait, parce qu’il avait toutes ses raisons de croire qu’il était fiable et assez fort pour supporter quelqu’un comme lui.


lithium
I'm so happy because today I've found my friends they're in my head. I'm so ugly, but that's okay, 'cause so are you. ▬ nirvana.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il a été marié deux fois et il a divorcé deux fois.+ Il a trois enfants, deux qu'il ne connait pas et une petite fille qui est décédée+ Il est archéologue et peintre à ses heures perdus+ Il a vécu deux ans en Égypte et une dizaines d'années en Angleterre+ Son père le battait quand il était plus jeune. + Il parle plusieurs langue, espagnole, français, italien, allemand et russe.+ C'est quelqu'un d'optimiste en général, il cache sa peine sous ses blagues à deux balles et ses sourires.+ Il adore partir à l'aventure et voyager, il a déjà vu plusieurs pays,égypte, russie, angleterre, france, nouvelle zélande ... + Il garde toujours son alliance à son doigt,il est au fond incapable de tourner la page de sa première épouse, même s'il s'est remarié par la suite.+ Sa deuxième femme l'a épousé seulement pour avoir ses papiers et pour pouvoir rester en Amérique.+ Il l'a très mal pris et depuis ne croit plus en son rêve de fonder sa propre famille.+ Il a un tatouage sur le bras droit, des petite flèche tout le long de son avant bras.



• INSCRIS LE : 03/08/2017
• MESSAGE : 324 • POINTS : 3884
• CÉLÉBRITÉ : jeremy renners
• CRÉDITS : tag
• DC : non
MessageSujet: Re: la nuit ne porte pas toujours conseil feat sonny
Ven 5 Jan 2018 - 19:26

Je me sens tellement minable. Je ne veux pas le déranger, je ne veux pas non plus lui faire perdre son temps et pourtant c'est ce que je fais. Je me sens nul d'avoir trop bu, d'être entré chez lui comme ça. Ça n'aurait jamais du arriver mais Sonny ne semble pas tellement dérangé que je sois là et il me demande de répéter après lui que je ne le dérangeais pas. J’esquisse un petit sourire. Je n'ai pas vraiment le cœur à rire pourtant, je l'ai à pleurer et d'ailleurs j'ai pleuré et il m'a même tendu un mouchoir. Il me dit que je ressemble à sa mère devant un épisode des feux de l'amour. Je ne sais pas comment je dois le prendre. Je hausse les épaules quand il me demande ce que j'ai. Je ne sais pas si j'ai réellement vraiment envie de lui en parler.

« Rien ... »

Il ne va pas me croire avec ce petit mensonge. Évidement qu'il y a quelque chose, mais j'aime pas parler de ça. J'essaie toujours de me remettre de faire avec mais c'est compliqué. Je ne sais même pas par où commencer. Il ne sait pas que j'ai eu une fille. Il ne sait pas que j'ai été marié, il ignore tout de moi puisqu'on se connaît pas énormément. On se connaît seulement depuis quelques mois et pourtant j'étais là pour lui l'autre jour quand il n'allait pas bien et aujourd'hui il est là, sans doute parce que j'ai plus forcé les choses et que je suis entré chez lui sans faire attention au fait que ce n'était pas chez moi, mais il ne me met pas à la porte alors autant lui dire. Je soupire et lui dit :

« Ok … je … c'était l'anniversaire de la mort de ma fille hier et ... »

Ma voix se serre dans ma gorge. Je déteste tellement parler de ça, je voudrais qu'elle soit là, que tout soit comme avant, mais ça ne l'est pas. Tout est différent depuis qu'elle n'est plus là. Je n'arrive pas à m'y faire. Elle me manque terriblement. C'est dur de me lever tous les jours et de me dire « tiens elle aurait eu seize ans » ou « elle serait au lycée. » Elle aurait du avoir une belle vie et elle n'a rien eu de tout ça.

« J'ai toujours du mal à l'accepter. »

Je suis sur qu'il pourra comprendre, n'importe qui le peut. C'est difficile de perdre quelqu'un qu'on aime, pour tout le monde.


We don’t know where we’re going but we know where we belong No we started Two hearts in one home


/! présence réduite jusqu'au 31 janvier
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


« happiness is not really a sustainable condition... »

sonny est néo zélandais à l'origine et son accent le fait très rapidement comprendre (à moins de ne pas connaitre l'accent néo zélandais of curse). en plus de l'anglais, il sait plutôt bien parler le français et se débrouille pour la langue arabe, que lui a appris sa femme. + sa femme a été assassinée alors qu'elle était enceinte par un groupe de personne dont il n'arrive toujours pas à mettre la main dessus. son monde s'est effondré à partir de ce moment là et il s'est juré de la venger puis de se suicider une fois qu'il l'aura fait. + il fait semblant que tout va bien, qu'il a repris sa vie en main mais en réalité, il est détruit. sa dépression a diminué uniquement parce qu'il a trouvé un but dans la vie mais il prend toujours des anti dépresseurs afin de diminuer 'la douleur'. il a également sombré dans l'alcool et n'hésite pas à s'enfiler des bouteilles dès qu'il se retrouve seul chez lui car l'alcool lui sert de morphine intérieure. + il est atteint de trouble de personnalité + il a pas mal de troubles du sommeil et fait souvent des cauchemars. ses (pauvres) voisins le surprennent souvent en train de hurler alors qu'il dort et une fois, l'un d'eux a décidé d'appeler la police. + sonny n'hésite d'ailleurs pas à utiliser tous les moyens mis en place pour arriver à ses fins, ce qui lui a déjà valu quelques petits ennuis avec la police. + il est particulièrement malin, très minutieux, tactique et très organisé. il est adepte dans l'art d'établir des plans . son expérience dans son métier lui a notamment appris beaucoup sur les gens et de prévoir leur réaction (même s'il lui arrive d'avoir de temps en temps des surprises 'imprévues') + il est très maniaque, chez lui, tout est en ordre selon un certain ordre. tout est bien rangé, nettoyé et propre. il a pas mal de tics mentaux. + il ne mâche pas ses mots en général, éclatant le fond de sa pensée sans même penser aux conséquences. la plupart du temps, c'est parce qu'il en a rien à faire. mais bon, il aura beau dire, faire le fort, en vérité, la solitude l'insupporte, surtout lorsqu'elle devient trop longue. + il a plusieurs passions, comme (bizarrement) la pêche, ou encore regarder des films. il aurait bien chanté s'il ne chantait pas aussi faux (les démonstrations de chants ne sont donc réservés qu'à la douche ou aux karaokés après avoir bien bu). + il ne prends pas soin de son apparence physique. ses cheveux sont souvent en bataille, il se coiffe pour des occasions ou lorsqu'il entre dans un rôle lors de ses missions. + il a cassé un coin d'une de ses fenêtres de son appartement après avoir utilisé une bouteille de bière comme projectile à la suite d'un cauchemar et ne pense jamais à la remplacer. + il a l'impression qu'il ne retrouvera jamais le bonheur mais au fond, même s'il le nie, il défit le destin de lui en redonner. de changer ses plans et de lui faire penser à autre chose. tant qu'il n'aura pas trouvé un indice, un symbole, un geste lui faisant comprendre qu'il a de nouveau le droit, il ne fera aucun effort sur lui-même. + il mange beaucoup, en particulier deux choses : il raffole des avocats et en mange comme une femme enceinte, et il adore les sucreries. + il est claustrophobe. + il possède un chat noir qu'il a appelé denver. + lorsqu'il entre dans une crise de colère, il lui est difficile de la contrôler. c'est pareil pour les crises de fous rires. + liste non exhaustive.


james + ariadne + jaycee + clémentine + maybe you?


• INSCRIS LE : 13/07/2017
• MESSAGE : 813 • POINTS : 5181
• CÉLÉBRITÉ : adam driver
• CRÉDITS : astoria (avatar) + endlesslove (signature)
• DC : j.mccree (e.miller) , carrie w. keats (l.harrier) & djidane r. bennington (f. wolfhard)
MessageSujet: Re: la nuit ne porte pas toujours conseil feat sonny
Ven 5 Jan 2018 - 20:59

Pour une fois qu’il était d’entrain, si on voulait, voilà que Sonny tombait mal. Enfin, peut-être pas après tout. Même si ses blagues étaient nulles, il restait toujours très calme. James n’allait clairement pas bien, il ne serait pas venu jusqu’à chez lui, ivre mort, jusqu’à s’endormir dans son lit autrement. La dernière fois, c’était lui qui était venu le ramasser à la petite cuillère et qui avait pris soin de lui. Il lui devait bien cela et d’une certaine manière, ils étaient quitte à présent.
Sonny avait préparé du thé afin d’apaiser les tensions. Meera avait cette manie autrefois d’en faire lorsqu’il était nerveux, et c’était une chose qu’il avait repris d’elle désormais, sans même s’en rendre compte.
Ainsi, peu après lui avoir tendu un mouchoir, il était revenu cinq minutes après avec deux tasses posées sur un plateau tel une véritable petite épouse.

- Rien ...  répondit James sous le ton de celui qui ne voulait pas insister. Sonny lui tendit une tasse en avertissant de la température élevée de l’eau.
- Tu t’adresse à un dépressif, tu peux pas me dire ‘rien’ mon gars, répondit-il en soufflant doucement sur ta tasse.

Mais il ne tarda pas à se rendre compte qu’en fait,il n’aurait pas dû être curieux. Alors qu’il voulait bien faire, la réponse que James le mit dans le même silence que ce dernier.

- Ok … je … c'était l'anniversaire de la mort de ma fille hier et...
Alors qu’il avait commencé à boire son thé, Sonny le recracha soudainement. Sa peau avait tournée en chair de poule, ses grands yeux s’étaient agrandis et illuminés et ses pupilles s’étaient dilatées. Il sentit alors une boule d’air coincée dans sa gorge encore enflammée, et le diaphragme complètement tendu. Il avait la nette impression qu’on venait de lui donner un violent coup de poing dans l’estomac. James fêter l’anniversaire de la mort de sa fille ? En voilà une nouvelle à laquelle il ne s’y était pas attendu !

Mais il resta silencieux. Lorsqu’il se remit du choc, il posa sa tasse à peine entamée sur sa table de chevet, se pinça les lèvres et se mit à regarder le sol sans aucun intérêt.

- J'ai toujours du mal à l'accepter , ajouta James.

Sonny resta toujours muet, n’osant prononcer le moindre mot. Les traditionnels ‘désolé’ ne voulaient pas se faire entendre, parce qu’il détestait lui-même qu’on le lui dise lorsque Meera avait été tuée et lors de ses premiers mois de veuvage. Désolé de quoi ? De pas avoir sauvé sa femme ? Que le mauvais sort se soit abattu sur lui ? En réalité, ce mot qui se voulait être d’encouragement ne faisait qu’accroître sa peine.

Il avait lui-même ‘fêter’ l’anniversaire de la mort de Meera très récemment. c’était comme si James était une partie de lui-même. Sauf qu’au moins, lui, il s’en était bien tiré. En tout cas, mieux que lui.

- Ouais, j’imagine, finit par dire Sonny d’un ton absent.

En d’autres circonstances, il aurait assommé James de questions comme ‘elle avait quel âge ?’ ou ‘comment est-elle morte ?’ mais pour le coup, il faisait sa vierge effarouchée.  S’il avait été une personne normalement constituée, il aurait tenté de le consoler comme n’importe quel idiot savait le faire, mais Sonny n’y parvenait tout bonnement pas.

- Tu veux quelque chose à manger ? Demanda-t-il. Sa voix s’était faite grave et s’il pouvait se concentrer sur la cuisine, peut-être évitera-t-il à trop penser. Parce que lorsqu’il pensait trop, c’était là qu’il sombrait, définitivement.

- Les gens disent que le chocolat, ça rend l’humeur meilleure. J’sais pas si c’est vrai, ça n’a jamais eu d’effet sur moi. Mais p’tet que sur toi ouais. Et il se trouve que j’en ai.

Bien que sa voix était d’un ton un tantinet plus léger, il restait toujours très sérieux malgré tout.


lithium
I'm so happy because today I've found my friends they're in my head. I'm so ugly, but that's okay, 'cause so are you. ▬ nirvana.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
friendship never ends
MessageSujet: Re: la nuit ne porte pas toujours conseil feat sonny

Revenir en haut Aller en bas
 

la nuit ne porte pas toujours conseil feat sonny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « O.K sera notre toujours » {feat. Allen}
» Quand une amitié débute avec un mensonge, cela se termine toujours mal. Feat caracole and barbara ^^
» La Nuit porte Conseil... Dangereuse et Perfide [Livre 1 - Terminé]
» Autres : Présentation de la guilde 'La Nuit Porte Conseil'
» le jour fait semblant de se lever. mais c’est la nuit pour toujours. et je suis la seule à le savoir.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bang Bang Vancouver :: City of Vancouver :: sud est :: Killarney-