Fucking perfect feat djidane



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez | .
 

 Fucking perfect feat djidane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


27 ans+ Ancienne star du rock, star des ados+ Elle a fait partie d'un groupe de girls band+ Elle a eu plusieurs récompenses pour sa musique + Elle a pris la grosse tête+ elle allait à ses concerts alors qu'elle était souvent bourré et droguée+ Elle a fait une descente aux enfers de plusieurs années+ On a plus entendu parlé d'elle depuis 5 ans+ Elle a été en centre spécialisé et y est resté plusieurs années+ Dans sa jeunesse elle volait dans les étales, parce qu'elle ne pouvait pas s'acheter ce qu'elle voulait+ Ses parents n'étaient pas riche, d'ailleurs ils l'ont envoyé en centre très tôt parce qu'ils n'arrivaient pas à la canaliser.+

• INSCRIS LE : 27/11/2017
• MESSAGE : 354 • POINTS : 4747
• CÉLÉBRITÉ : Kristen Stewart
• CRÉDITS : skyzophrenic
• DC : James, Ulysse, Mickey,
MessageSujet: Fucking perfect feat djidane
Mer 29 Nov 2017 - 12:56

Reprendre les cours a été très difficile pour moi. Je me sens si seule depuis le début de l'année. Toutes mes amies que j'avais eu ont fini leur année. J'ai du redoubler à cause de ma grosse. J'ai arrêt de venir quand j'ai commencé à être beaucoup trop mal en point et que tout le monde me montrait du doigt, en tout cas tous les élèves. Les professeurs étaient plutôt compatissants certains sont même ravi de me revoir. Je pensais qu'en revanche sans connaître personne j'aurais pu reprendre le cours de la vie, mais je me trompais. Dane s'est bien assuré de démonter ma réputation et de me faire passer pour la "Marie couche toi-la" du lycée. Aujourd'hui encore un garçon de ma classe m'a fait des sous entendus douteux. Je ne supporte plus tout ça. Des que la cloche à retentie je suis allée me réfugié à la bibliothèque. Je sais que la bas à cette heure ci je serais seule. J'ai salué la bibliothècaire et je me suis assise derrière un rayonnage pour qu'on me laisse tranquille. Des larmes se sont mises à couler le long de mes joues. J'en veux tellement à mes parents. S'ils m'avaient accepté comme j'étais peut-être que je n'irai pas si mal et que ma vie ne serait pas un enfer. J'ai entendu quelqu'un approcher et je me suis relevée rapidement. Moi qui pensait que je serais seul c'était raté. Je me suis tourné et j'ai aperçus ce garçon que j'ai déjà vu quelques fois. Lui aussi a l'air seul.

"Salut. Je partais justement. Je suppose que tu as envie d'être seul toi aussi."

Je ne sais pas pourquoi je lui dis ça et quelque par je me dis qu'on pourrait être seul à deux, mais c'est une idée ridicule.



DON'T THINK I DIDN'T NOTICE
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: Re: Fucking perfect feat djidane
Dim 3 Déc 2017 - 12:50

Vendredi 08 décembre 2017

L’alerte de la fin des cours avaient été lancée par la sonnerie retentissante. La fourmilière des élèves se ruèrent vers l’extérieur de l’établissement et Djidane fut bientôt un des rares élèves à être resté. Maxim avait prit la fuite pour rentrer chez lui, il avait à faire avec sa famille, ainsi que le reste de ses amis. Il aurait pu rentrer, mais il n’avait pas envie de rejoindre tante Margot. Elle ne lui apportait rien de bon et mis à part un toit et un plat chaud, elle ne lui apportait rien d’autre. Ni affection, ni encouragement, rien. C’était à se demander s’il n’aurait pas été mieux dans un foyer chez lui, à Londres. Au moins, il aurait continue à voir ses anciens amis et il aurait été rattaché à ses racines.

Il prit la direction de la bibliothèque dans le but d’aller faire ses devoirs de manière consciencieuse et de passer le temps. Au moins là, il était occupé et personne ne viendrait l’embêter. Il se moquait pas mal de son avenir, réussir ou non son année lui importait peu au final puisqu’il ne savait pas dans quel fil sa vie se déroulait. Il était complètement perdu, au point de se demander qui il était réellement. Mais il avait seulement envie de ne pas se morfondre, de ne pas laisser l’ennui s’installer, et surtout, de ne pas laisser les ténèbres l’envahir.

Quelques élèves traînaient encore dans les couloirs. Certains rangeaient leur casier ou quelque chose comme ça, d’autres ne faisaient que bavarder. Il y avait certaines activités qui se faisaient après les cours. Il s’était inscrit aux cours de chorales, mais elles s’assistaient uniquement le mardi et le jeudi soir. Pas le vendredi. Il n’avait aucune envie spéciale de chanter, mais il y avait Hermione. Il avait vu son nom sur la liste et il avait écrit le siens peu après, simplement pour pouvoir la voir un peu plus. C’était idiot, peut-être même qu’il allait se ridiculiser une fois de plus. Mais c’était ainsi. Il fallait bien trouver un peu de soleil quand on savait où il se cachait.

Arrivé à la bibliothèque, le garçon s’installa sur une table vide. Il y avait quelques élèves qui avaient eu la même idée que lui – ce n’était pas inhabituel, et heureusement d’une certaine manière – et il déballa son sac en y sortant un crayon et des feuilles.

- Salut. Je partais justement. Je suppose que tu as envie d'être seul toi aussi.

Djidane leva la tête et se tourna vers la voix qui venait d’être prononcée. Une jeune femme se trouvait à la table voisine et visiblement, c’était bien à lui qu’étaient adressées ses paroles. Il afficha un air abasourdi, en se mettant à regarder un peu partout pour en avoir la certitude. Il n’avait jamais parlé à cette fille de sa vie. D’ailleurs, elle était au lycée. Il avait dû la croiser une fois ou deux, comme ça, et Maxim lui avait chuchoté que d’après les rumeurs, elle changeait de mec comme de chemise. Djidane était loin de se mêler des histoires des plus grands, et encore moins de ceux qu’ils ne connaissaient pas. Tout comme Maxim, il se fichait bien de savoir si c’était vrai ou non, sa vie ne le regardait absolument pas. Et puis, elle faisait ce qu’elle voulait après tout.

- Huh, je… sais pas ?

Il était un peu intimidé pour dire vrai. Il ne lui fallait pas beaucoup pour l’être d’ailleurs, sans doute parce qu’il n’avait toujours pas l’impression d’être à sa place dans ce pays.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


27 ans+ Ancienne star du rock, star des ados+ Elle a fait partie d'un groupe de girls band+ Elle a eu plusieurs récompenses pour sa musique + Elle a pris la grosse tête+ elle allait à ses concerts alors qu'elle était souvent bourré et droguée+ Elle a fait une descente aux enfers de plusieurs années+ On a plus entendu parlé d'elle depuis 5 ans+ Elle a été en centre spécialisé et y est resté plusieurs années+ Dans sa jeunesse elle volait dans les étales, parce qu'elle ne pouvait pas s'acheter ce qu'elle voulait+ Ses parents n'étaient pas riche, d'ailleurs ils l'ont envoyé en centre très tôt parce qu'ils n'arrivaient pas à la canaliser.+

• INSCRIS LE : 27/11/2017
• MESSAGE : 354 • POINTS : 4747
• CÉLÉBRITÉ : Kristen Stewart
• CRÉDITS : skyzophrenic
• DC : James, Ulysse, Mickey,
MessageSujet: Re: Fucking perfect feat djidane
Jeu 7 Déc 2017 - 20:41

Je me suis relevée et je suis allé et je lui ai parlé malgré tout. Je l'ai déjà aperçus tout seul dans l'établissement. Je ne sais pas pourquoi personne ne traîne avec lui et je trouve ça odieux. Je n'ai jamais compris pourquoi certaines personnes se pensaient plus supérieurs, pourquoi ils s'acharnaient comme ça sur des personnes souvent timide et qui n'ont jamais rien demandés, qui n'ont que pour seul défaut d'être différent et encore, est-ce vraiment un défaut. Je suis sur du contraire, pour moi c'est un qualité et ça devrait l'être. Ce serait tellement triste si tout le monde était pareil, tellement inutile. Je préféré autant quand les gens se différencient, quand ils ont quelque chose en plus, un grain de folie, un style particulier, des idées peu communes. C'est tellement plus amusant, mais malheureusement la norme est de rentrer dans le moule et visiblement je ne suis pas la seul à ne pas rentrer dedans. Je lui dis que je m'en vais, parce qu'il doit sans doute vouloir être seul et je suis étonné qu'il me réponde qu'il ne sait pas. Ce n'est pourtant pas compliqué. Je m'assois face à lui et lui dit :

« Tu ne sais pas si tu as envie d'être seul ? C'est un peu bizarre, mais je m'y connais en bizarrerie. »

Je n'ai pas envie de partir en réalité, c'est juste que je me protège et que je fuis tout ce qui pourrait me faire du mal, en particulier les autres élèves. Je ne supporte plus leur commentaires, je ne supporte plus leur remarques désobligeantes et leur regards en coin, leur murmure sur mon passage. Je voudrais qu'ils oublient que je suis tombé enceinte, qu'ils m'oublient. J'en veux tellement à Dane, pourquoi est-ce qu'il m'a fait ça ? Il m'aimait et du jour au lendemain il a retourné sa façon de penser et il m'a fait passer pour une péripatéticienne et je me demande pourquoi il me déteste autant alors qu'on a vécu de belles choses lui et moi. Je pensais qu'il serait l'homme de ma vie, qu'il serait celui avec qui je me marierais. J'avais des projets pleins la tête et ce petit incident à tout détruit. Je ne le regrette pas, mais je regrette de ne pas m'avoir écouter et d'avoir suivi les ordres de ma mère. Elle ne comprends pas non plus que c'était important pour moi de le garder, mais elle a insisté. Je n'ai même pas pu voir mon bébé, ni le tenir. On me l'a enlevé tout de suite. Je regrette tellement. Je serais une maman et je ne serais plus obligé de venir en cours. Je me serais trouvé un travail pour subvenir à ses besoins et j'aurais trouvé des solutions, mais elle n'avait pas envie de ça pour moi. Elle ne sait rien de ce que je veux. Je me dis parfois qu'elle ne me connaît pas vraiment, qu'elle ne voit que ce qu'elle aimerait que je sois. Une pâle copie de la jeune fille qu'elle était.

Je me concentre sur le jeune homme en face de moi. Il ne doit pas avoir plus de quinze ans. Il a l'air si jeune et je me sens si vieille, pourtant je ne suis pas plus âgé, mais j'ai mûri avec toute cette histoire. Il est là devant moi et je le sens presque aussi perdu de moi. Je ne l'avais jamais vu avant cette année et quelque chose me dit qu'il est nouveau, alors je lui demande :

« Tu es nouveau ici ? Ce n'est pas facile de s'adapter, les gens sont un peu étroit d'esprit ici. Mais on s'y fait. »

Je hausse les épaules. On n'a pas le choix de toute manière. Il faut bien faire avec ce qu'on a. Je ne sais pas pourquoi je suis resté face à lui, ni pourquoi je lui pose toutes ces questions, enfin je pense que si, il a l'air d'être aussi perdu que moi et d'avoir besoin de quelqu'un pour veiller sur lui, je ne suis pas sure qu'il apprécie que je lui dise ça alors je garde ça pour moi et j'ajoute :

« Je m'appelle Romane. »

Autant commencer par les choses les plus simple, une fois les présentations faites peut-être qu'il aura plus envie de parler une fois qu'il sait à qui il parle et peut-être aussi qu'il sait très bien qui je suis et qu'il n'a pas du tout envie d'être avec moi, mais si c'était le cas il serait sans doute déjà parti en courant n'est-ce pas ? Je me pose vraiment trop questions.



DON'T THINK I DIDN'T NOTICE
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: Re: Fucking perfect feat djidane
Sam 13 Jan 2018 - 21:36

Djidane ne savait pas comment réagir face à Romane. Il ne la connaissait pas et jusque là, il n’avait jamais eu l’envie particulière de le faire. Mais voilà, elle lui adressait la parole, et ça le désorientait. En général, il ne savait pas vraiment comment réagir lorsqu’un individu de sexe féminin tenter d’entrer en communication avec lui, mais c’était pire. Il n’avait aucun à priori sur elle, malgré les rumeurs qui couraient à son sujet, seulement, il se sentait mal à l’aise, parce que c’était ‘une grande’ et que ça aurait pu être n’importe qui d’autre – surtout Hermione – qu’il serait dans le même état.

- Tu ne sais pas si tu as envie d'être seul ? C'est un peu bizarre, mais je m'y connais en bizarrerie. 
- Euh bin je… oui, rougit-il. On va dire que c’est un peu des deux à la fois.

Tantôt il voulait être seul, tantôt il préférait être avec quelqu’un. Djidane ne savait pas ce qu’il voulait. Son déménagement à Vancouver provoquait en lui une perte d’orientation, et il ne s’était toujours pas remis de ce changement si brusque dans sa vie. Il avait l’impression que la terre entière était étrangère à lui, comme si tous les autres gens étaient des extraterrestres et qu’il ne savait pas où était sa place.

- Tu es nouveau ici ? Ce n'est pas facile de s'adapter, les gens sont un peu étroit d'esprit ici. Mais on s'y fait.
Djidane échappa un petit rire nerveux. Partout, les gens étaient étroits d’esprit, personne n’échappait à la règle malheureusement. Il ne pouvait pas encore juger de la populace canadienne, mais de ce qu’il avait entendu, c’était effectivement le cas. Mais pas pour tout le monde. Djidane avait envie d’être un peu positif, de se dire que la société n’était pas si noire qu’on ne la décrit habituellement. Après tout, il avait été bien accueilli et il était loin de se préoccuper des affaires des autres, tout comme on ne se préoccupait pas des siennes. Bien sûr, étant fraîchement débarqué, on avait été curieux à son sujet, on lui avait posé mille et une question sur sa vie en Angleterre, comment était Londres, tout ça.

- Ouais, peut-être. Je suis pas très… sociable, je crois, de toute façons, dit-il d’une petite voix timide, n’osant pas trop se détendre vis à vis d’elle. Non pas à cause des fausses rumeurs qui couraient à son sujet, mais plutôt parce qu’elle l’intimidait toujours dû à son écart d’âge avec lui. Mais il arrivait à être un peu plus calme et donc plus naturel.

- Je m'appelle Romane , annonça-t-elle.
Djidane fut assez surpris par cette présentation. Visiblement, elle voulait entrer en communication avec lui, lui parler, autrement, elle ne lui dirait pas son nom.

- Eum… Djidane, fit-il, toujours un peu hésitant. Pas très facile pour lui, mais il s’était quand même mis à sourire, rouge pivoine. Il avait l’art de se montrer très rapidement embarrassé. Mais s’il parvenait à s’en faire une amie, ça n’était pas plus mal, on n’arrivait rien tout seul.
- Comme je suis effectivement nouveau, je… j’ai pas encore réussi à faire tous mes repères, ajouta-t-il pour lui faire mieux comprendre les choses, et disons que… j’ai un peu de mal.

Il eut un petit rire qui mit le point final sur ses paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
friendship never ends
MessageSujet: Re: Fucking perfect feat djidane

Revenir en haut Aller en bas
 

Fucking perfect feat djidane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» They are so perfect ! feat. Jinhyun
» picture perfect memories - nolà
» Perfect World
» Perfect night ♪
» « I'm not perfect but I keep trying...» ~ Mia.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bang Bang Vancouver :: Archives Confidential :: section souvenirs :: Rp Abandonnés-