Illusions of life - w/ Sonny



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Illusions of life - w/ Sonny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• Possède un tatouage sur le pied, une portée de musique où figure les prénoms Lemon et Zeppelin • Son chien se nomme Casper, c'est un Bulldog français blanc tâché noir • Lorsqu'elle ne dit pas la vérité, elle fait claquer deux ongles de ses mains entre eux • Elle travaille maintenant à plein temps chez Methods Studio de Vancouver et compte bien y rester de plus en plus, car sa relation avec son fiancé, commence à s’essouffler • Lemon qui est devenu l'apprenti de Zeppelin s'implique de plus en plus dans sa relation avec le chef cuisiner.

• Rp en cours : Zeppelin - Sonny

• My color=> #b21169

• Anniv: 21 septembre


• INSCRIS LE : 05/08/2017
• MESSAGE : 152 • POINTS : 6861
• CÉLÉBRITÉ : Felicity Jones
• CRÉDITS : voir avatar - Tumblr gif - Sign Beraberel
• DC : Cheyhia * Brayden * Madigane
MessageSujet: Illusions of life - w/ Sonny
Jeu 7 Déc 2017 - 21:29


☩ Illusions of life ☩

« Maman, je vais manger chez un copain, ce soir ! » Me lance mon fils en passant sa tête dans mon bureau. Concentrée sur mon ordinateur, mes lunettes sur le bout du nez, je redresse mon visage sur mon ado de 15 ans avec qui je perds de plus en plus le contact. Je déteste profondément cela, je pensais qu’on allait pouvoir passer Thankgiving tous les deux, Owen étant reparti pour Los Angeles pour une semaine, le temps de faire un point sur un projet qu’il avait en cours avant de venir à Vancouver. C’était l’occasion pour moi d’être avec mon fils, de parler, de se retrouver. Je sais qu’il m’en veut de ne pas faire plus d’effort pour être plus qu’amie avec son père, mais c’est bien plus compliqué et complexe qu’il ne le pense. Tellement plus complexe… « Je pensais qu’on allait passer la journée et la soirée ensemble » Dis-je sur un ton volontairement déçu tout en retirant les lunettes que je ne porte que lorsque je suis devant mon pc. « On aurait pu discuter, je ne sais pas, j’ai… » Je me lève pour me diriger vers lui et lorsque je veux lui toucher la joue, comme je le fais souvent avec lui, il recule. « J’ai pas envie de parler, je veux juste aller manger chez mon ami. Là-bas ils sont en famille ! » Il m’en veut de la présence d’Owen, de ne rien dire pour ce mariage que je ne désire pas vraiment, il m’en veut tout simplement. « Lemon ! Ne me parle pas comme ça.  Je reste ta mère, nous nous sommes toujours tout dit…je sens que je suis en train de te perdre » J’ai prononcé son prénom un peu trop fermement, un peu trop comme un reproche ou un début de dispute. Jamais je ne l’avais fait, la situation me glisse entre les mains et je perds le contrôle sur ce que nous avons été depuis toujours. « Mon ange…je… » Il dit que j’ai changé depuis qu’il est avec nous, que plus rien n’est pareil et qu’il ne veut pas vivre ça. Il me menace même d’aller vivre chez son père dès qu’il le pourra, tout en montant l’escalier et j’entends sa porte claquer avant de soupirer. Je sens le gouffre s’ouvrir, je perds tout…littéralement, mon équilibre…mon fils, sa confiance…je perds l’amour que je porte à Owen, parce que Zeppelin est de nouveau dans ma vie…il faut que j’aille me défouler et vite. Il n’est que 10h30 du matin, j’ai besoin d’évacuer. J’attrape des habits de sport dans mon armoire, retirant le jean et le chemisier que j’avais enfilés ce matin. Je sors et je vais dans le parc près de la salle de sport pour courir sans les allées, mon MP3 sur les oreilles.

Je cours, j’ai parfois mal sur le côté de mon flanc, mais je continue, la douleur est là pour me dire que ma vie devient bien trop complexe, que je dois réagir. Laissez les choses m’échapper, je ne peux pas me le permettre. Je termine ma course devant une petite fontaine, mes mains sur les hanches et le souffle rapidement. La tête bascule vers l’arrière, les yeux clos et l’envie de voir qu’en ré ouvrant mes paupières le monde aura changé. Seulement, lorsque je le fais, ce n’est pas le cas. Je suis bel et bien dans ce parc, des gens en promenade autour de moi, une maman avec son bébé qu’elle porte sur son ventre, un homme avec ses deux petits chiens qui semblent fiers d’ouvrir la marche. Mes lèvres s’étirent, ce que je peux être conne ! La solution, je la connais, seulement, j’ai peur des conséquences. De faire du mal autour de moi. Je retire mon casque de mes oreilles, allant vers le marchand ambulant pour lui prendre un soda bien frais. Je sors l’argent de ma poche et j’ouvre ma bouteille pour en boire une petite gorgée. Les joues probablement rougies par le froid et ma course, je me retourne lorsqu’on semble m’interpeller.

Je pivote, mirant l’homme que je reconnais. « Hey ! Le hobbit de la salle de sport ! » Dis-je sur un ton que je veux humoristique. J’ai au moins le mérite de lui donner une réaction sur ses traits toujours quelque peu mélancoliques. « Je ne t’ai pas revu à la salle de sport depuis au moins 2 semaines…je me demandais si tu n’étais pas retourné en Nouvelle-Zélande ? » J’avais revu deux ou trois fois Sonny après notre première prise de contact. C’est un homme mystérieux, secret, mais très gentil lorsqu’on prend le temps de s’attarder sur lui. J’ai d’ailleurs appris durant nos conversations sur les tapis de course qu’il était détective privé. Je trouve que cela lui va plutôt pas mal, et puis ce n’est pas comme si on avait le visage de son boulot ! De mon côté, j’avais plus parlé que lui, comme bien souvent, lui parlant de mon fils de 15 ans, de mon métier. Des conversations un peu moins banales que la première fois, on va dire. « Tu as un peu de temps pour discuter ? Sauf, si tu…ne veux pas…j’ai vraiment besoin d’un visage ami pour libérer mon avis de meurtre sur ma vie ! Mais, je trouver une autre victime si tu n’as de temps à m’accorder ! » Je lui souris, laissant les petites rides d’expressions se creuser au coin de mes yeux. Je ne veux pas qu’il se sente obligé, après tout, il n’est pas ici pour écouter ma vie, mais j’ai juste besoin de parler de tout et de rien avec une personne, pas forcément de moi, au contraire, ne pas parler de moi, ce serait faire œuvre charitable pour mon esprit qui se tord sous les innombrables questions existentielles. Ma main descend dans ma poche, tirant sur le fil de caoutchouc pour extraire mon MP3 et le fermer afin d’économiser la batterie. « Alors ?! Tu vas chercher ta dinde pour Thankgiving ? » J’espère qu’il n’allait pas prendre mon invitation pour une obligation, je veux dire, il n’était pas un bouche trou. Disons que j’y voyais plus un signe du destin.

by beraberel


come and get your love
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


« happiness is not really a sustainable condition... »

sonny est néo zélandais à l'origine et son accent le fait très rapidement comprendre (à moins de ne pas connaitre l'accent néo zélandais of curse). en plus de l'anglais, il sait plutôt bien parler le français et se débrouille pour la langue arabe, que lui a appris sa femme. + sa femme a été assassinée alors qu'elle était enceinte par un groupe de personne dont il n'arrive toujours pas à mettre la main dessus. son monde s'est effondré à partir de ce moment là et il s'est juré de la venger puis de se suicider une fois qu'il l'aura fait. + il fait semblant que tout va bien, qu'il a repris sa vie en main mais en réalité, il est détruit. sa dépression a diminué uniquement parce qu'il a trouvé un but dans la vie mais il prend toujours des anti dépresseurs afin de diminuer 'la douleur'. il a également sombré dans l'alcool et n'hésite pas à s'enfiler des bouteilles dès qu'il se retrouve seul chez lui car l'alcool lui sert de morphine intérieure. + il est atteint de trouble de personnalité + il a pas mal de troubles du sommeil et fait souvent des cauchemars. ses (pauvres) voisins le surprennent souvent en train de hurler alors qu'il dort et une fois, l'un d'eux a décidé d'appeler la police. + sonny n'hésite d'ailleurs pas à utiliser tous les moyens mis en place pour arriver à ses fins, ce qui lui a déjà valu quelques petits ennuis avec la police. + il est particulièrement malin, très minutieux, tactique et très organisé. il est adepte dans l'art d'établir des plans . son expérience dans son métier lui a notamment appris beaucoup sur les gens et de prévoir leur réaction (même s'il lui arrive d'avoir de temps en temps des surprises 'imprévues') + il est très maniaque, chez lui, tout est en ordre selon un certain ordre. tout est bien rangé, nettoyé et propre. il a pas mal de tics mentaux. + il ne mâche pas ses mots en général, éclatant le fond de sa pensée sans même penser aux conséquences. la plupart du temps, c'est parce qu'il en a rien à faire. mais bon, il aura beau dire, faire le fort, en vérité, la solitude l'insupporte, surtout lorsqu'elle devient trop longue. + il a plusieurs passions, comme (bizarrement) la pêche, ou encore regarder des films. il aurait bien chanté s'il ne chantait pas aussi faux (les démonstrations de chants ne sont donc réservés qu'à la douche ou aux karaokés après avoir bien bu). + il ne prends pas soin de son apparence physique. ses cheveux sont souvent en bataille, il se coiffe pour des occasions ou lorsqu'il entre dans un rôle lors de ses missions. + il a cassé un coin d'une de ses fenêtres de son appartement après avoir utilisé une bouteille de bière comme projectile à la suite d'un cauchemar et ne pense jamais à la remplacer. + il a l'impression qu'il ne retrouvera jamais le bonheur mais au fond, même s'il le nie, il défit le destin de lui en redonner. de changer ses plans et de lui faire penser à autre chose. tant qu'il n'aura pas trouvé un indice, un symbole, un geste lui faisant comprendre qu'il a de nouveau le droit, il ne fera aucun effort sur lui-même. + il mange beaucoup, en particulier deux choses : il raffole des avocats et en mange comme une femme enceinte, et il adore les sucreries. + il est claustrophobe. + il possède un chat noir qu'il a appelé denver. + lorsqu'il entre dans une crise de colère, il lui est difficile de la contrôler. c'est pareil pour les crises de fous rires. + liste non exhaustive.


james + ariadne + jaycee + clémentine + maybe you?


• INSCRIS LE : 13/07/2017
• MESSAGE : 813 • POINTS : 5181
• CÉLÉBRITÉ : adam driver
• CRÉDITS : astoria (avatar) + endlesslove (signature)
• DC : j.mccree (e.miller) , carrie w. keats (l.harrier) & djidane r. bennington (f. wolfhard)
MessageSujet: Re: Illusions of life - w/ Sonny
Dim 17 Déc 2017 - 18:01

jeudi 23 novembre 2017

Sonny avançait doucement mais prudemment. Voilà deux jours qu’il prenait en filature un homme d’une quarantaine d’année, les cheveux grisonnants, le visage soigné tout comme son allure. Il était toujours habillé d’un tailleur haute couture, son travail l’obligeant à bien se tenir. Cet homme, c’était quelqu’un de haut placé que Sonny avait eu pour mission d’observer et de fournir plusieurs photos ‘intéressantes’ pour son clients. En effet, ce dernier avait des contacts plus que douteux et leurs affaires semblaient ne pas être saines du tout. Sonny lui-même avait été interpellé et s’était demandé ce qu’il se tramait. Généralement, il ne se poser aucune question et s’arrêter uniquement à son travail, mais il devait admettre que cette histoire était louche et préoccupante.

Il avait pris soin de se faire discret en le suivant à la moindre trace. Conscient qu’il pouvait se faire repérer, il se mettait bien à l’écart et empruntait des passages spéciaux afin de s’assurer que personne ne devinait qu’il était là et qu’il était à la trace de cet homme. Il pensait à tout Sonny, à chaque fois. Aucune erreur ne pouvait être permise, surtout quand elles mettaient en jeu sa vie et/ou celle de ses clients. Cela avait très mal tourné une fois, et il ne comptait plus jamais faire la même erreur. Mais c’était plus fort que lui, la curiosité le poussait souvent à aller au délà de ce qu’il faudrait.

Ce jour là, Sonny avait sorti la veste noire et s’était coiffé d’un chapeau. En observant son reflet dans le miroir, il émit un petit rire, s’étant moqué de lui-même. Il avait tout le cliché du détective mais il trouvait que ça lui allait plutôt bien. Et puis au moins, il ne risquait pas d’attirer l’attention en portant des vêtements aux tons sombres, pas que ça lui change de l’habitude. Son homme l’avait entraîné inconsciemment jusqu’au parc pas loin d’où vivait Sonny et lorsque ce dernier se tourna, Sonny s’était assis sur un banc en faisant comme s’il avait été là depuis toujours et qu’il ne faisait qu’observer les environs. Malheureusement, il joua la comédie un peu trop longtemps puisque lorsqu’il voulu retrouver la trace du type en question, il ne le retrouva pas. Il s’était comme… volatilisé. Sonny s’interdit de faire comme s’il le recherchait. Il ignorait s’il avait découvert qu’il le suivait et il ne voulait pas prendre le risque de se jeter dans la gueule du loup, tête la première. Tant pis, il le retrouvera une autre fois, il savait où après tout puisqu’il avait fait de longues recherches sur lui.

Il resta là un bon moment jusqu’à ce qu’une tête familière finit par faire son apparition. Elle courait, le casque sur les oreilles tout en faisait son petit jogging. C’était la fille de la salle de sport qui était venue à sa rencontre lors de sa séance de boxe, à moins que ça ne soit l’inverse. Il n’avait aucun doute là dessus, puisqu’il était entraîné à observer tous les traits des gens à qui il parlait. En revanche, son nom lui sortait de la tête, il était incapable de s’en souvenir. C’était son petit côté tête-en-l’air !

Elle passa devant lui sans même s’apercevoir de sa présence et il osa lever le bras pour la saluer. Il cru qu’elle ne l’avait pas vu jusqu’à ce qu’elle stoppe sa course quelques mètres après. Elle se tourna alors avant de venir le rejoindre.

- Hey ! Le hobbit de la salle de sport ! Le reconnut-elle.
Sonny poussa un petit rire. Il se souvint s’être présenté comme tel lorsqu’il lui avait expliqué qu’il était Néo Zélandais de souche.
- Hey, salut Rocky ! Répondit-il sous le même trait d’humour qu’elle avait pris pour le saluer, en faisant allusion au champion de sport le plus connu du cinéma.
- Je ne t’ai pas revu à la salle de sport depuis au moins 2 semaines…je me demandais si tu n’étais pas retourné en Nouvelle-Zélande ?
- Disons que j’avais des affaires à m’occuper… Mais ne t’inquiète pas, tu m’as manqué aussi.

Entre deux enquêtes, son emploi du temps avait été plutôt chargé. Il n’hésitait pas à s’alourdir de travail afin de s’occuper et d’éviter de ressasser le passé. C’était plutôt efficace, le temps que ça durait, jusqu’à ce que les démons ne reviennent le hanter, bien sûr.

- Tu as un peu de temps pour discuter ? Sauf, si tu…ne veux pas…j’ai vraiment besoin d’un visage ami pour libérer mon avis de meurtre sur ma vie ! Mais, je trouver une autre victime si tu n’as de temps à m’accorder !

Sonny hésita. Est ce qu’il avait besoin d’entendre ses déboires ? Non, clairement pas. Mais en même temps, il perdrait une occasion de se sociabiliser, et ce serait dommage parce qu’il en avait besoin. Il haussa alors les épaules et l’invita à s’asseoir en tapotant l’espace qu’il y avait à côté de lui.

- Fais toi plaisir. Il paraît que ça soulage pas mal. Et puis j’ai rien d’autre à faire de ma tête alors tu tombes plutôt à pic.

Et d’une certaine manière, il avait l’habitude d’entendre les gens discuter d’eux même. Il en ferait pas ce métier là sinon et ça n’était pas plus mal. Sonny apprenait énormément des autres, et il adorait ça. Bien sûr, certaines histories étaient beaucoup moins intéressantes que d’autres, voir même barbantes, mais ça ne l’empêchait pas de rester à l’écoute du moins détail qui pouvait avoir son importance. Même s’il n’enquêtait pas sur elle, ça ne l’empêchait pas de noter les informations qu’elle fournissait ou qu’elle allait lui fournir. Simple déformation professionnelle, il ne pouvait pas s’en empêcher. Mais il n’était pas au point de faire des recherches sur toutes les personnes auxquelles il adressait la parole comme les tarés qui en s’en privaient pas. Manquerait plus que ça ! Il avait la tête bien trop remplies de choses inutiles pour pouvoir s’alourdir de ça ! Et puis… c’était pas sain.

- Alors ? Qu’est ce qui t’ennuie, mmm ?

Manquait plus que les cafés et ça aurait été parfait.


lithium
I'm so happy because today I've found my friends they're in my head. I'm so ugly, but that's okay, 'cause so are you. ▬ nirvana.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• Possède un tatouage sur le pied, une portée de musique où figure les prénoms Lemon et Zeppelin • Son chien se nomme Casper, c'est un Bulldog français blanc tâché noir • Lorsqu'elle ne dit pas la vérité, elle fait claquer deux ongles de ses mains entre eux • Elle travaille maintenant à plein temps chez Methods Studio de Vancouver et compte bien y rester de plus en plus, car sa relation avec son fiancé, commence à s’essouffler • Lemon qui est devenu l'apprenti de Zeppelin s'implique de plus en plus dans sa relation avec le chef cuisiner.

• Rp en cours : Zeppelin - Sonny

• My color=> #b21169

• Anniv: 21 septembre


• INSCRIS LE : 05/08/2017
• MESSAGE : 152 • POINTS : 6861
• CÉLÉBRITÉ : Felicity Jones
• CRÉDITS : voir avatar - Tumblr gif - Sign Beraberel
• DC : Cheyhia * Brayden * Madigane
MessageSujet: Re: Illusions of life - w/ Sonny
Sam 6 Jan 2018 - 22:05


☩ Illusions of life ☩

Le néo-zélandais d’origine vient tapoter le banc sur lequel il s’est installé et je viens le rejoindre oubliant pour un temps ma question sur sa dinde et son repas de ce soir. C’était adorable de sa part de vouloir m’entendre parler de mes soucis, mais mon intention première n’était nullement de l’ennuyer avec mes petits soucis quotidiens, mais bien de les oublier en ayant une tout autre conversation. Dans un sens, son regard et son sourire m’incitaient directement à me montrer un peu plus loquace que prévu. « Alors ? Qu'est-ce qui t’ennuie, mmm ? » Je ne peux retenir un petit rire, une main venant se placer devant ma bouche tout en regardant le regard sombre de cette connaissance fort agréable qu’est Sonny. « Des broutilles qui me prennent la tête pour rien, non, je voulais juste parler avec une tête connue sans pour autant parler de moi et de mes…problèmes » dis-je en mimant le geste entre parenthèses. « C’est adorable à toi, mais je ne veux pas être la personne désagréable et chiante qui parle de ses problèmes à une personne qui n’est pas encore un ami…ce serait déplacé, non ? » Je lui renvoie un rictus amusé, tout en frottant mes mains sur mes cuisses, c’est qu’il ne fait pas très chaud lorsqu’on vient de courir et qu’on s’arrête. Je frissonne et je viens frotter mes deux mains l’une contre l’autre. « Alors, comme ça, tu n’as rien de mieux à faire que d’écouter les complaintes des folles de la salle de sport, moi qui pensais que ta vie était trépidante…je me suis imaginé des scénarios incroyables par rapport à l’homme mystérieux de la salle sport et tu viens de réduire mes espoirs et rêves à néant ! Que vais-je bien pouvoir faire de ma vie à présent ! Triste réalité ! » Mon ton est ironique, mon souriant franc tendant vers l’humour pour me faire un tremplin et faire retomber la pression de la colère par rapport à mon fils. J’aime Lemon, mais il est parfois tellement comme son père, que cela en devient presque problématique de le regarder sans penser à Zeppelin. « Plus sérieusement, il fait froid, non ? Tu ne veux pas qu’on aille discuter devant un bon café maison…j’habite pas loin et on sera plus confortable… » Son regard se tourne dans ma direction et oui, en me remémorant ma phrase, je me rends bien compte que cela peut sonner comme une…invitation à prendre le dernier verre dans une soirée, mais ce n’est pas ça…pas du tout. Il faut dire que cela fait des années que je n’ai pas dragué, pire encore…ce n’était tellement pas mon intention de le faire. « Ça ne sonne pas du tout comme je le voulais…c’était une proposition à prendre un café et bavarder, je te le promets ! Je ne suis pas…une tarée en manque d’homme, c’est promis… » Je m’enfonce ma parole, arrête ce flot de paroles qui me rend encore moins crédible. « Rahhh….Pardon…. » Au moins, j’ai le mérite de le faire rire, je pense.

by beraberel


come and get your love
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


« happiness is not really a sustainable condition... »

sonny est néo zélandais à l'origine et son accent le fait très rapidement comprendre (à moins de ne pas connaitre l'accent néo zélandais of curse). en plus de l'anglais, il sait plutôt bien parler le français et se débrouille pour la langue arabe, que lui a appris sa femme. + sa femme a été assassinée alors qu'elle était enceinte par un groupe de personne dont il n'arrive toujours pas à mettre la main dessus. son monde s'est effondré à partir de ce moment là et il s'est juré de la venger puis de se suicider une fois qu'il l'aura fait. + il fait semblant que tout va bien, qu'il a repris sa vie en main mais en réalité, il est détruit. sa dépression a diminué uniquement parce qu'il a trouvé un but dans la vie mais il prend toujours des anti dépresseurs afin de diminuer 'la douleur'. il a également sombré dans l'alcool et n'hésite pas à s'enfiler des bouteilles dès qu'il se retrouve seul chez lui car l'alcool lui sert de morphine intérieure. + il est atteint de trouble de personnalité + il a pas mal de troubles du sommeil et fait souvent des cauchemars. ses (pauvres) voisins le surprennent souvent en train de hurler alors qu'il dort et une fois, l'un d'eux a décidé d'appeler la police. + sonny n'hésite d'ailleurs pas à utiliser tous les moyens mis en place pour arriver à ses fins, ce qui lui a déjà valu quelques petits ennuis avec la police. + il est particulièrement malin, très minutieux, tactique et très organisé. il est adepte dans l'art d'établir des plans . son expérience dans son métier lui a notamment appris beaucoup sur les gens et de prévoir leur réaction (même s'il lui arrive d'avoir de temps en temps des surprises 'imprévues') + il est très maniaque, chez lui, tout est en ordre selon un certain ordre. tout est bien rangé, nettoyé et propre. il a pas mal de tics mentaux. + il ne mâche pas ses mots en général, éclatant le fond de sa pensée sans même penser aux conséquences. la plupart du temps, c'est parce qu'il en a rien à faire. mais bon, il aura beau dire, faire le fort, en vérité, la solitude l'insupporte, surtout lorsqu'elle devient trop longue. + il a plusieurs passions, comme (bizarrement) la pêche, ou encore regarder des films. il aurait bien chanté s'il ne chantait pas aussi faux (les démonstrations de chants ne sont donc réservés qu'à la douche ou aux karaokés après avoir bien bu). + il ne prends pas soin de son apparence physique. ses cheveux sont souvent en bataille, il se coiffe pour des occasions ou lorsqu'il entre dans un rôle lors de ses missions. + il a cassé un coin d'une de ses fenêtres de son appartement après avoir utilisé une bouteille de bière comme projectile à la suite d'un cauchemar et ne pense jamais à la remplacer. + il a l'impression qu'il ne retrouvera jamais le bonheur mais au fond, même s'il le nie, il défit le destin de lui en redonner. de changer ses plans et de lui faire penser à autre chose. tant qu'il n'aura pas trouvé un indice, un symbole, un geste lui faisant comprendre qu'il a de nouveau le droit, il ne fera aucun effort sur lui-même. + il mange beaucoup, en particulier deux choses : il raffole des avocats et en mange comme une femme enceinte, et il adore les sucreries. + il est claustrophobe. + il possède un chat noir qu'il a appelé denver. + lorsqu'il entre dans une crise de colère, il lui est difficile de la contrôler. c'est pareil pour les crises de fous rires. + liste non exhaustive.


james + ariadne + jaycee + clémentine + maybe you?


• INSCRIS LE : 13/07/2017
• MESSAGE : 813 • POINTS : 5181
• CÉLÉBRITÉ : adam driver
• CRÉDITS : astoria (avatar) + endlesslove (signature)
• DC : j.mccree (e.miller) , carrie w. keats (l.harrier) & djidane r. bennington (f. wolfhard)
MessageSujet: Re: Illusions of life - w/ Sonny
Dim 14 Jan 2018 - 19:02

- Des broutilles qui me prennent la tête pour rien, non, je voulais juste parler avec une tête connue sans pour autant parler de moi et de mes…problèmes.  

Sonny la fixa un moment sans bouger et sans réagir avant d’échapper un rire. Il s’était ensuite redressé afin de pouvoir mieux se positionner plutôt que de rester affalé comme il l’était et ainsi se montrer plus à l’écoute. Il ignorait ce qu’elle pourrait lui dire, mais après tout, pourquoi pas, il était curieux de savoir, pour une fois.

- Ah bon ? Eh bien ça me va aussi.
- C’est adorable à toi, mais je ne veux pas être la personne désagréable et chiante qui parle de ses problèmes à une personne qui n’est pas encore un ami…ce serait déplacé, non ? Lui dit Jaycee.
Il haussa les épaule.
- J’sais pas. Certaines personnes trouvent cela plus facile de se confier à des gens qu’ils ne connaissent pas, ou à peine. Ca permet d’avoir un œil neuf. Et puis, j’ai l’habitude qu’on vienne me parler de ce qui ne va pas, ça fait parti du métier.

Sonny n’était pas psychologue, mais détective privé, il devait donc s’immiscer dans la vie des gens pour gagner sa vie. C’était parfois très barbant, mais souvent intéressant, et pour rien au monde il ne changerait de voie. Pour faire quoi d’autre de toutes manières ? Il était compétent dans rien du tout, hormis espionner les gens et foutre le bordel dedans.

- Alors, comme ça, tu n’as rien de mieux à faire que d’écouter les complaintes des folles de la salle de sport, moi qui pensais que ta vie était trépidante…je me suis imaginé des scénarios incroyables par rapport à l’homme mystérieux de la salle sport et tu viens de réduire mes espoirs et rêves à néant ! Que vais-je bien pouvoir faire de ma vie à présent ! Triste réalité !
Sonny tourna la tête vers elle, se rendant bien compte qu’elle était en train de se moquer de lui. De manière gentillette, certes, et il ne le prenait pas mal, mais il hésitait à entrer dans son jeu ou non.
- Eh ouais, c’est mon principal talent : destructeur de rêve. Tu t’en remettra un jour, je crois, plaisanta-t-il à son tour.
- Plus sérieusement, il fait froid, non ? Tu ne veux pas qu’on aille discuter devant un bon café maison…j’habite pas loin et on sera plus confortable… lui proposa-t-elle.
Sonny écarquilla un sourcil et lui adressa un regard interrogateur.
- … vous savez, je suis marié et je me vois mal dans l’idée d’accepter une telle invitation… même si ce serait avec plaisir… continua-t-il de plaisanter.
- Ça ne sonne pas du tout comme je le voulais…c’était une proposition à prendre un café et bavarder, je te le promets ! Je ne suis pas…une tarée en manque d’homme, c’est promis… se justifia Jaycee aussitôt et Sonny éclata de rire. Vu le peu qu’il connaissait d’elle, il savait bien qu’elle ne lui faisait aucune proposition salace, sinon elle aurait déjà tenté sa chance, ce qui n’était pas le cas.
- Rahhh….Pardon….
- Pardon de quoi?

Il refit bouger ses yeux un peu partout en essayant de comprendre.

- Tu as raison après tout, j’ai froid aussi et… j’ai plus rien à faire là...
Son gars avait quitté les lieux et ça serait pas maintenant qu’il le retrouverait. Et puis, il en avait aucune envie.

- Et comment dire non à une tasse de café après tout ! On y va?
Sonny en mode sociable, voilà une chose bien trop rare. Mais ça ne lui déplaisait pas, il aimait plutôt bien d’ailleurs.


lithium
I'm so happy because today I've found my friends they're in my head. I'm so ugly, but that's okay, 'cause so are you. ▬ nirvana.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
friendship never ends
MessageSujet: Re: Illusions of life - w/ Sonny

Revenir en haut Aller en bas
 

Illusions of life - w/ Sonny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bang Bang Vancouver :: City of Vancouver :: sud est :: Killarney-