Roads Untraveled - Ft. Joan - Page 2



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Roads Untraveled - Ft. Joan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


✎ 21 ans (27/07/1996) ✎ génie informatique #hacker ✎ Stage au poste de police ✎ Étudiante en criminologie depuis septembre 2017 à la Simon Fraser University (2017) ✎ Auparavant étudiante en électronique à UBC (2014-2017) ✎ Établie à Vancouver pour ses études depuis l'automne 2014 ✎ Sa meilleure amie, Alyson Hirsh, a été assassinée en mai 2017 ✎ carlin nommé Glitter appartenait à Alyson, elle n'a pas pu se résoudre à s'en défaire, bien que ça ne soit pas le grand amour entre le chien et l'humaine ✎ possède elle-même deux chats provenant d'un refuge, Diode et Pixel ✎ Cu++leF1sh ✎ surprotège ses amis depuis la mort d'Aly, elle en devient presque possessive ✎ Pseudo SparklingCN- sur les jeux en ligne ✎ Affectionne particulièrement Dead by Daylight ✎

RP EN COURS




• INSCRIS LE : 09/09/2017
• MESSAGE : 374 • POINTS : 8777
• CÉLÉBRITÉ : Amandla Stenberg
• CRÉDITS : Leeyarom (avatar) Tumblr (gifs)
• DC : Tony Wyatt
MessageSujet: Re: Roads Untraveled - Ft. Joan
Lun 5 Mar 2018 - 2:01

ROADS UNTRAVELED
Ft. @Joan Rosebury


Ouais, de différentes manières. Et on en anéanti d’autres d’une autre manière. Cu++leF1sh avait vengé des victimes de leur bourreau en devenant leur bourreau. Elle avait ruinée quelques carrières, voir quelques futures carrières, quelques couples. Mais elle ne regrettait pas grand chose. Tout le monde finit par trouver plus fort que soi. Et les bourreaux ne se souviennent pas souvent comment c'était d’être victime. Cu++leF1sh le leur rappelait. C’était le genre de truc qu’avait caché Ariadne à Alyson. Alyson n’aurait pas été d’accord. Elle lui aurait demandé de s’excuser. Ce qu’elle n'aurait pas fait, parce que bon, ce qu’elle faisait était illégal. Mais ça lui faisait un bien fou de faire payer ces connards pour tout le mal qu'ils avaient fait.

Elle accepte le café, parce que cette Joan lui plait assez et qu’elle a des choses à raconter sur Alyson. Elle était seulement venue pour rapporter une valise plein de faux sang et plein de maquillage, mais elle est de toute évidence tombée sur une chouette femme. Oui, parce que Joan Rosebury aurait pu se contenter de prendre la valise, dire merci, peut-être et de lui souhaiter bonne journée. Et Ariadne serait retournée trier les effets d’Alyson pour les mettre dans des cartons que Madame Hirsh aurait fait chercher pour les entreposer quelque part. Non, mieux vaut passer du temps ici et repousser tout ça à plus tard. Ariadne préfère, pour le moment, ne pas penser à tout ça.

- Ah, oui, je sais, dit-elle, en gloussant. Je n’y crois pas vraiment non plus, mais j’aimerais bien que ça se fasse, un jour.

Un café, c’est mieux. Et il est rudement bon en plus ! Chaud, alors elle souffle dessus. Mais quand même ! Corsé ! Elle n’est pas très fan du café qui ne goûte pas grand chose. Ariadne garde silence un moment, profitant du café chaud, essayant de le refroidir un peu pour pouvoir le savourer. Joan, elle, semble régler un truc par texto, encore, mais elle propose soudainement d’aller visiter le bordel.

- Bordel ? demande Ariadne, perplexe, avant de saisir qu’elle parle des studios. Oooh ! Oui ! Désolée. J’étais genre… concentrée sur le café. Il est rudement bon.

Joan explique le synopsis du films qu’ils tournent et Ariadne ne peut s’empêcher de sourire avec un amusement certain. elle a un hochement de tête entendu lorsque Joan dit que ce sera un futur chef-d’oeuvre. Ça l’air bien marrant en tout cas, à défaut d’être sérieux.

- J’aimerais beaucoup, oui, s’il-vous-plaît. J’ai jamais visité les studios, dit-elle, mais elle se reprend, parce que bon c’est pas beau mentir. Enfin, quand c’est en cours de travail...

Elle explique la petite visite un peu hors norme qu’elle a fait avec Alyson pendant que tout le monde fêtait, puis elle termine son café et Joan l’invite à la suivre. Joan explique la scène qu’ils tournent et lui demande si elle a peur du sang. Ariadne réfléchit une seconde ou deux, avant de hausser les épaules.

- Je sais pas, j’ai jamais vu assez de sang pour faire un malaise. Mais j’ai mon cours de secourisme, ajoute-t-elle en riant. Et puis je sais que c’est pas du vrai sang, ça devrait aller. Sinon… bah.. je sais pas. Elle hausse les épaules. On verra bien !


Leeyarom


Crime is terribly revealing.
Try and vary your methods as you will, your tastes, your habits, your attitude of mind, and your soul is revealed by your actions. - Agatha Christie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


✗ Elle a grandi dans une petite ville américaine à 4h en voiture de Vancouver ✗ Sa demande de nationalité canadienne est en cours ✗ Elle vit à Vancouver depuis 14 ans ✗ Elle a fait des études supérieurs mais n’a jamais été diplômé ✗ Elle est directrice de production dans une boite qui fait des films d’horreur nanardisant et des téléfilms érotiques ✗ Elle fume trop, prend trop de cannabis et boit trop ✗ Le meilleur endroit pour la croiser est un bar, notamment le Seal the Deal ✗ Avant de bosser dans le cinéma elle était serveuse dans un café ✗ Elle pratique le tir sportif, possède une arme mais elle déteste la chasse ✗ Elle adore se défoncer devant la télévision en mangeant de la junk food ou en jouant aux jeux vidéos ✗ C’est une grosse flemmarde ✗ Elle est accro au shopping ✗ Elle est très extravertie mais a dû mal à créer des relations sur la durée aussi bien amicale que sentimentale, elle n’a donc que peu d’amis proches ✗ C’est une femme simple, le luxe n’est pas trop son truc ✗ Son alcool préféré est la téquila ✗ Elle a eu très peu de relation sérieuse, principalement des plans culs ou des sex friends ✗ Elle est bisexuelle ✗ Elle adore martyriser ses techniciens

Roi de ♥️

Alors on danse encore sur les mêmes musiques, les mêmes pas. On s'embrasse encore plus fort comme si c'était là, la dernière fois. Aussi loin que tu pars, ton sourire en écho, reste là sur ma peau

Rp en cours :

AnthonyRoseKayanSethScarlet PartyUlysseAmberleeEnquêteOliveKeeganRoxanneRodrigo & ValentinaWesley




• INSCRIS LE : 26/11/2017
• MESSAGE : 634 • POINTS : 11889
• CÉLÉBRITÉ : Gemma Arterton
• CRÉDITS : Avatar : morsmordre (Bazzart), Signature : bat'phanie (Bazzart)
• DC : Non
MessageSujet: Re: Roads Untraveled - Ft. Joan
Lun 26 Mar 2018 - 3:45


Joan & Ariadne

Roads Untraveled

Ha ! Enfin quelqu’un qui appréciait sa machine neuve à sa juste valeur. C’était le dernier truc un peu cher qu’elle s’était payée. Joan adorait le café sous toute ses formes alors pour elle c’était comme avoir un coin de paradis dans le foutoir qu’elle devait gérer. Elle rit quand Ariadne ne comprend pas tout de suite qu’elle parle des studios. Dans sa tête tout était clair mais si elle ne verbaliser pas, personne ne pourrait deviner à sa place. "C’est un super bon café ! Cette machine c’est mon bébé" dit-elle en lançant un regard beaucoup trop admiratif envers la technologie qui lui permettait de savourer chaque tasse. "Tu verras c’est amusant. Au fond, on est tous de grands enfants qui jouent. On râle beaucoup mais on prend du plaisir dans notre travail. J’ai toujours trouvé le cinéma réconfortant dans un sens."

Cafés terminés et Owen en état de fonctionnement, les deux femmes se lèvent. Avant d’entrer dans le studio, Joan s’assure que la jeune femme n’a pas une phobie du sang, sinon ça allait tourner à la catastrophe. Ariadne lui dit que ça devrait aller même si elle n’en savait finalement rien. "Au pire on ira se goinfrer à la table régie. Piquer des cookies en disant que c’est pour éviter le malaise vagal est toujours une bonne excuse" dit-elle comme s’il s’agissait d’un secret. En vrai, ça ne servait sans doute à rien mais c’était très bien pour grignoter tout en se persuadant que c’était pour la bonne cause. De toute façon le couloir qu’elles traversaient, abordé avec fierté les affiches des films que le studio avait produit. Au vu de l’hémoglobine présente sur chacune d’entre elle, on pouvait avoir un aperçu de ce qui attendait Ariadne. Une fois devant le studio, Joan attendit un moment, respirant un grand coup avant d’ouvrir la porte. Quand elle mit un pied à l’intérieur, tout le monde sembla s’arrêter de travailler, la regardant dans l’attente de quelque chose. Vu la crise qu’elle avait piqué juste avant, rien d’étonnant mais là, elle était avec une invitée et elle s’était calmée depuis. Surtout que le sang avait été nettoyé et que tout semblait reprendre un peu le cours des choses. "Quoi ?" finit-elle par demander sur un ton un peu sec, ce qui remit tout le monde au travail. Ils devaient surement être soulagé qu’elle n’ait pas poussé une autre gueulante.

"Voilà donc le studio" dit-elle à Ariadne. "Là bas ils sont en train de fixer un faux bras sur un comédien." Le fameux faux bras qui avait causé toute cette pagaille. "Cela faisait partie du travail d’Alyson. On va y jeter un coup d’oeil." Joan s’approche de l’équipe maquillage qui fait les dernières retouches sur le comédien. "Salut les gars, vous vous en sortez ?" Le chef d’équipe acquiesce "Plus que quelques minutes, on devrait être prêt bientôt" avant de reconnaitre Ariadne "Oh ! Salut, comment tu vas ?" L’équipe du maquillage salut chacun leur tour la jeune femme. Ceux présents avaient travaillé avec Alyson et avait donc croisé Ariadne au passage. C’était sans doute un peu bizarre de revoir des gens qui avaient connu Alyson. Pour éviter tout malaise Joan fit une proposition "Si vous nous expliquiez comment ça fonctionne ?" Les explications commencèrent quand le chef opérateur s’approcha d’elle. "Patron, on a un soucis. Il nous manque une lentille pour la scène suivante" Joan se retourne et se met un peu à l’écart pour ne pas perturber la conversation du groupe. "Et elle est où ? Allez la chercher." "Le soucis c’est que… heuuu c’est Marc qui les a" Et merde. Elle allait devoir négocier avec l’autre connard pour avoir les lentilles dans la journée. Elle soupira avant de retourner vers Ariadne. "ça te dit d’aller voir le représentant des enfers sur un autre tournage ?" dit-elle en riant sans se soucie que la jeune femme ne comprenne pas de qui elle parlait, tellement cela était évident pour Joan.  

Code by Fremione.



I know exactly what I want
One track mind, one track heart If I fail, I'll fall apart Maybe it is all a test Cause I feel like I'm the worst So I always act like ▬ I'm the best
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


✎ 21 ans (27/07/1996) ✎ génie informatique #hacker ✎ Stage au poste de police ✎ Étudiante en criminologie depuis septembre 2017 à la Simon Fraser University (2017) ✎ Auparavant étudiante en électronique à UBC (2014-2017) ✎ Établie à Vancouver pour ses études depuis l'automne 2014 ✎ Sa meilleure amie, Alyson Hirsh, a été assassinée en mai 2017 ✎ carlin nommé Glitter appartenait à Alyson, elle n'a pas pu se résoudre à s'en défaire, bien que ça ne soit pas le grand amour entre le chien et l'humaine ✎ possède elle-même deux chats provenant d'un refuge, Diode et Pixel ✎ Cu++leF1sh ✎ surprotège ses amis depuis la mort d'Aly, elle en devient presque possessive ✎ Pseudo SparklingCN- sur les jeux en ligne ✎ Affectionne particulièrement Dead by Daylight ✎

RP EN COURS




• INSCRIS LE : 09/09/2017
• MESSAGE : 374 • POINTS : 8777
• CÉLÉBRITÉ : Amandla Stenberg
• CRÉDITS : Leeyarom (avatar) Tumblr (gifs)
• DC : Tony Wyatt
MessageSujet: Re: Roads Untraveled - Ft. Joan
Mar 27 Mar 2018 - 2:33

ROADS UNTRAVELED
Ft. @Joan Rosebury


Elle rigole quand Joan prétend que sa machine à café est son bébé. De toute évidence, Joan adore le bon café. Il faut dire que celle d’Alyson est pas mal aussi. Mais celui de Joan a quelque chose de particulier. Peut-être ce petit corsé de plus que le café qu’a toujours acheté Alyson ?

- Quel café vous acheter ?

Et Joan l’invite à visiter les studios, pendant… enfin, entre deux prises ? Voir le plateau. Tout ça lui semble très excitant et elle accepte avec enthousiasme. Elle espère que Joan avait vraiment envie de lui faire visiter tout ça. Ariadne raconte rapidement que Alyson lui a rapidement fait visiter, mais tout le monde était à la fête, tout était presque rangé, c’était pas aussi mouvementé qu’une vraie journée, s’était désolée Alyson. Le temps de parler de sa résistance à la vue du sang, joan déclare qu’elles n’auront qu’à aller manger des biscuits au buffet. Aussitôt le regard d’Ariadne se met à briller. Elle agite les doigts.

- Oh, vous voulez dire ces énormes biscuits hyper caloriques, mais tellement moelleux ? Pacanes et chocolat blanc… Alyson me ramenait parfois celles qu’elle ne mangeait pas… j’en ai pas mangé depuis… elle hausse les épaules. Non, elle ne le dira pas. Longtemps.

Tout en bavardant, elles se dirigent vers le studio ou leur entré fait taire tout le monde et ils tournent tous la tête dans leur direction. Elle sait que c’est pas pour elle, alors bon, ça ne l’intimide pas trop, mais elle trouve remarquable. Elle aurait aimé provoquer cet effet. Mais c’était pas encore ça. Elle, elle était plus du genre à lancer un joyeux « Bonjour ». Elle le faisait au poste de police. Ce qui faisait râler Frank. Et ça c’était marrant. Ils ne se remettent à bouger, voir respirer que lorsque Joan les interroge avec un « quoi ? » bien senti. Elle glousse, vraiment amusée. Elle suit Joan plus en avant dans le studio et elle reconnait rapidement quelques visages.

- Salut ! Oh, oui, merci, ça va. Toi t’es déjà venu à l’appart avec Aly. T’es reparti le dernier, dit-elle avec un sourire qu’il comprend très bien et qui le fait rougir. D’ailleurs, elle remarque quelques regards qui comprennent aussi et qui… ont pu se retrouver dans la même situation, à savoir prendre le petit déjeuner avec elle. Ça va lui manquer, ça.

Ils commencent tous à lui expliquer ce qu,ils font et comment ils le font. Ariadne, par principe et aussi par intérêt, essaie de pas mal tout comprendre. Elle a déjà entendu par mal des termes. Et elle écoute avec enthousiasme ce qu’ils racontent, jusqu’à ce que Joan revienne la chercher. Elle quitte ses nouveaux amis en pianotant sur son téléphone et en leur promettant de les inviter à une petite soirée à l’appartement dans quelques temps. Elle rejoint Joan qui lui demande si elle a envie de rencontrer le représentant des enfers sur terre.

- Quoi ? dit-elle comme si c’était une info terrible. Vous voulez dire qu’il y en a deux à Vancouver ? Bah merde, dit-elle, avec humour. J’ai écouté toutes les saisons de Supernatural, je me souviens peut-être d’un rituel d’exorcisme, dit-elle avec un semblant de sérieux.

Leeyarom


Crime is terribly revealing.
Try and vary your methods as you will, your tastes, your habits, your attitude of mind, and your soul is revealed by your actions. - Agatha Christie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


✗ Elle a grandi dans une petite ville américaine à 4h en voiture de Vancouver ✗ Sa demande de nationalité canadienne est en cours ✗ Elle vit à Vancouver depuis 14 ans ✗ Elle a fait des études supérieurs mais n’a jamais été diplômé ✗ Elle est directrice de production dans une boite qui fait des films d’horreur nanardisant et des téléfilms érotiques ✗ Elle fume trop, prend trop de cannabis et boit trop ✗ Le meilleur endroit pour la croiser est un bar, notamment le Seal the Deal ✗ Avant de bosser dans le cinéma elle était serveuse dans un café ✗ Elle pratique le tir sportif, possède une arme mais elle déteste la chasse ✗ Elle adore se défoncer devant la télévision en mangeant de la junk food ou en jouant aux jeux vidéos ✗ C’est une grosse flemmarde ✗ Elle est accro au shopping ✗ Elle est très extravertie mais a dû mal à créer des relations sur la durée aussi bien amicale que sentimentale, elle n’a donc que peu d’amis proches ✗ C’est une femme simple, le luxe n’est pas trop son truc ✗ Son alcool préféré est la téquila ✗ Elle a eu très peu de relation sérieuse, principalement des plans culs ou des sex friends ✗ Elle est bisexuelle ✗ Elle adore martyriser ses techniciens

Roi de ♥️

Alors on danse encore sur les mêmes musiques, les mêmes pas. On s'embrasse encore plus fort comme si c'était là, la dernière fois. Aussi loin que tu pars, ton sourire en écho, reste là sur ma peau

Rp en cours :

AnthonyRoseKayanSethScarlet PartyUlysseAmberleeEnquêteOliveKeeganRoxanneRodrigo & ValentinaWesley




• INSCRIS LE : 26/11/2017
• MESSAGE : 634 • POINTS : 11889
• CÉLÉBRITÉ : Gemma Arterton
• CRÉDITS : Avatar : morsmordre (Bazzart), Signature : bat'phanie (Bazzart)
• DC : Non
MessageSujet: Re: Roads Untraveled - Ft. Joan
Jeu 29 Mar 2018 - 6:05


Joan & Ariadne

Roads Untraveled

Ha ! Enfin quelqu’un qui reconnait son café à sa juste valeur. "Il est colombien il me semble" Elle en buvait souvent et essayait de varier les provenances histoire de découvrir toujours de nouveau arôme. A propos de goût, il faut croire que les deux femmes étaient sur la même longueur d’onde alimentaire pour le moment. Joan hoca solennellement la tête quand Ari lui parla des biscuits. "Cela même. Elle a bien fait de t’en ramener, ils sont tellement bons. On ira en piquer l’air de rien après la scène que l’on va tourner" Joan était très contente de faire visiter tout ça à Ariadne, elle adorait avoir des visiteurs et leur montrer l’envers du décor. C’était une façon à elle de montrer aux gens qu’elle adorait ce qu’elle faisait malgré qu’elle soit une râleuse de compétition. Puis cela fait plaisir à Joan de pouvoir lui montrer un tournage en plein action à défaut que ce soit Alyson. Pauvre petite, peut-être que c’est aussi une façon à elle de faire son deuil de sa jeune stagiaire. L’air de rien, elle avait été affecté par la mort de cette fille.

Une fois dans le studio, elle remarque avec plaisir que son équipe reconnait la jeune femme. Principalement l’équipe de maquillage avec qui elle avait dû passer le plus de temps. Joan sourit en voyant ses employés si passionnés par ce qu’ils font, vraiment c’était une bonne équipe. Le son devrait prendre exemple sur eux ! Elle est peut-être une patronne dure, qui passe son temps à crier sur tout le monde mais elle essaye aussi de les féliciter comme ils peuvent, notamment durant les pots de fin de tournage ou en essayant de fêter les anniversaires. C’était compliqué de se positionner entre l’amitié et la rigueur du boulot. A ce sujet, il manquait donc une lentille pour la scène suivant, géniale, comment cela avait-il pu se produire ? Elle retourne en direction d’Ari pour voir si elle accepte de l’accompagner. "Tu as bien fait de regarder cette série, tes enseignements vont te servir" dit-elle en hochant la tête faussement sérieusement. "La règle principale est de ne jamais le regarder dans les yeux, je suis sûre qu’il peut dévorer les âmes" et sur ce, elle fit mine à Ari de la suivre direction, le bureau de Marc. Aucun intérêt de lui envoyer un sms ou d’essayer de l’appeler, s’il voyait son nom apparaître sur son téléphone, à tout les coups il ne décrocherait pas. "Son bureau est par là. Tu seras mon témoin de ce que je dois endurer au travail" plaisante-t-elle. Le studio était un peu comme une véritable ménagerie humaine que Joan aimait bien faire visiter, l’équipe son était par exemple les singes, les stagiaires des cochons d’Inde un peu perdu dans leur existence  alors autant ne pas faire rater la bête principale : le Marc. Puis elle ne voulait pas non plus laisser la pauvre Ariadne seule, elle ne voulait que cette dernière déprime trop à rencontrer des gens qu’elle avait connu via Alyson. "Nous y sommes". Joan toque une première fois "C’est Joan", pas de réponse. Elle toque une seconde fois, toujours rien "Je vois de la lumière, je sais que tu es là" dit-elle en ouvrant la porte sans attendre la moindre réponse. "J'ai besoin d'une lentille, la 765" En espérant qu'il ne fasse pas tout un cirque avant de lui donner.    

Code by Fremione.



I know exactly what I want
One track mind, one track heart If I fail, I'll fall apart Maybe it is all a test Cause I feel like I'm the worst So I always act like ▬ I'm the best
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/t2231-marc-houghton-vous-suggere-sa-page-instagram
friendship never ends
You think about everything, ha ha ha.

• Ancien directeur de producteur chez New Line Cinema, il a atterri par hasard chez RedCorner où il casse les pieds à tout le monde et surtout à Joan. • Vulgaire, irrévérencieux, insolent, sarcastique, provocateur, aigri, c'est la panoplie parfaite du mec détestable, qui ne respecte quasiment rien ni personne, à commencer par lui-même. • Seule sa fille de 17 ans prénommée Karsyn échappe à sa mauvaise humeur et son antipathie : en résumé, sa fille est sa meilleure amie. • Fume et boit outrageusement, mais mange des légumes "pour pas abimer sa santé". • Malgré le fait qu'il déteste le monde du cinéma alors même qu'il y travaille, il a des idées de scénarios qu'il aimerait mettre en place. • C'est un fan absolu de George A. Romero et de Rob Zombie. Il déteste quasiment tous les films qui sortent en ce moment soit à cause de "l'abus effets spéciaux", soit à cause d'un "scénario bancal". • Jouer à la console avec sa fille et faire de la pâtisserie sont ses hobbies principaux.

• INSCRIS LE : 20/02/2018
• MESSAGE : 433 • POINTS : 8721
• CÉLÉBRITÉ : M. McConaughey
• CRÉDITS : Cristalline/Frimelda
• DC : Ashton Harding
MessageSujet: Re: Roads Untraveled - Ft. Joan
Lun 9 Avr 2018 - 17:35

J’aurais dû me méfier avant d’accepter ce projet. Le titre sonnait bien, mais maintenant que j’avais lu le scénario, je trouvais ça catastrophique… Bloody Tears… Autant, ça allait être une bonne expérience, qui sait ? Après avoir insulté deux ou trois gars, j’étais parti me réfugier dans mon bureau, hésitant encore à brûler le scénario et peut-être son réalisateur avec. Allez, après ça, pourquoi ne pas brûler tout le studio hein ? Un immense feu de joie pour terminer ma carrière en beauté et ma vie en prison. Heureusement que je venais d’être dérangé, parce que là je partais très loin. Manque de bol, c’était Joan. Et merde. Je m’immobilise, tel une créature voulant échapper à un prédateur, prêt à se camoufler dans son environnement. Mais la créature avait laissé la lumière allumé dans son environnement, peut-être que la créature était très très conne en fait ! Ce détail ne lui avait pas échappé et Joan rentre dans mon bureau comme moi j’aimerai rentrer en elle : très facilement.

J’étais un train de faire tenir un crayon en équilibre, c’était pas la peine de faire semblant d’être occupé à se donner un genre de toute façon. Elle voulait des lentilles. La pauvre, ça allait se négocier très durement ça ! « Les lentilles… Hé Joan ? Tu veux pas ma grosse saucisse pour aller avec les lentilles ? » dis-je avant de remarquer enfin qu’elle n’était pas seule. Mon sourire disparut aussitôt. C’était une très jeune femme qui l’accompagnait, elle avait un côté exotique qui me plaisait beaucoup. Je lui adressais un sourire benêt tandis que je fouillais dans un tiroir afin d’y extraire les enveloppes contenant les précieuses lentilles. « Oh salut, moi c’est Marc…  Joan, c’est ta petite sœur ? » dis-je en retirant plusieurs enveloppes du tiroir. Je n’avais aucune idées de pourquoi elle avait besoin des 765 parce que je ne savais pas du tout sur quoi elle bossait en ce moment. Je finissais par trouver la bonne, celle avec écrit 765 au feutre rouge dessus. Je tendais l’enveloppe à Joan, et au moment où elle s’apprêtait à s’en emparer, je la ramenai brutalement vers moi. « Qu’est-ce que je vais bien pouvoir te demander en échange ? C’est pas gratuit ici ! » dis-je en regardant l’inconnue de temps à autre.

Juste après, je lui donnais finalement l’enveloppe sans faire d’histoire. « Oh c’est bon, tu m’as déjà apporté cette jeune fille, j’accepte ton offrande ! » dis-je pour rigoler. Pas sûr qu’elle prenne cela pour une plaisanterie cela dit. Et puis en fait, j’aimais pas trop jouer au prédateur sexuel, enfin sauf peut-être avec Joan, mais justement, cette place lui était réservée, la place était déjà prise. « Bon, filez d’ici toutes les deux maintenant, j’ai du travail, moi ! Allez zou ! » dis-je en faisant de grands gestes.


Definitely not an expert
Oh man, I just can't figure women out. Sometimes they're just too smart. Sometimes they're just flat-out stupid. Other times they're just evil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


✎ 21 ans (27/07/1996) ✎ génie informatique #hacker ✎ Stage au poste de police ✎ Étudiante en criminologie depuis septembre 2017 à la Simon Fraser University (2017) ✎ Auparavant étudiante en électronique à UBC (2014-2017) ✎ Établie à Vancouver pour ses études depuis l'automne 2014 ✎ Sa meilleure amie, Alyson Hirsh, a été assassinée en mai 2017 ✎ carlin nommé Glitter appartenait à Alyson, elle n'a pas pu se résoudre à s'en défaire, bien que ça ne soit pas le grand amour entre le chien et l'humaine ✎ possède elle-même deux chats provenant d'un refuge, Diode et Pixel ✎ Cu++leF1sh ✎ surprotège ses amis depuis la mort d'Aly, elle en devient presque possessive ✎ Pseudo SparklingCN- sur les jeux en ligne ✎ Affectionne particulièrement Dead by Daylight ✎

RP EN COURS




• INSCRIS LE : 09/09/2017
• MESSAGE : 374 • POINTS : 8777
• CÉLÉBRITÉ : Amandla Stenberg
• CRÉDITS : Leeyarom (avatar) Tumblr (gifs)
• DC : Tony Wyatt
MessageSujet: Re: Roads Untraveled - Ft. Joan
Dim 15 Avr 2018 - 22:53

ROADS UNTRAVELED
Ft. @Joan Rosebury @MARC HOUGHTON


Elle apprécie bien Joan. Elle a de la répartie et elle lui semble quelqu’un d’accessible et de super sympa, bien que Joan avoue elle-même être un peu difficile avec ses employés. C’est peut-être préférable que Ariadne ne soit pas une employés. Ariadne a un peu tendance à contester l’autorité. Ou du moins ce qu’elle trouve injuste. Mais Joan et Ariadne n’avaient aucune opposition de travail. En fait, elles n’avaient aucune opposition tout court, alors c’était cool. C’est presque flatteur que certains de l’équipe maquillage se souviennent d’elle. Elle ne se mélangeait pas trop avec les amis d’Aly, sauf lors des fêtes de production et lorsque Aly les invitait tous chez elle. Mais Ariadne ne restait pas trop longtemps, elle se couchait tôt, elle avait cours souvent. Mais bon, à part quelques nouvelles, elle n’avait pas trop de point communs avec les anciens collègues d’Aly. Et c’était un peu ce qui la rendait un brin mal à l’aise. Pas de parler d’Alyson, ça, elle n’était pas mal à l’aise.

Joan vient rapidement la tirer de ce petit malaise grandissant en l’amenant rencontrer une incarnation de l’enfer sur terre. À la blague, Ariadne lui dit qu’elle connait quelques rituel d’exorcisme et qu’elle connait un autre spécimen de créature infernale à Vancouver, ce à quoi Joan lui dit que ce sera utile. Ariadne ne sait pas trop à quoi s’en tenir, mais elle se dit que ça doit être du lourd, jusqu’à ce qu’elle entende la réponse de ce Marc. Ok, ouais, c’est du lourd, mais pas le genre de lourd auquel elle s’attendait. Elle lève le regarde vers Joan et elle se retient de lui tapoter gentiment l’épaule. Ah, la pauvre…

- Oh… oui, mon âme est corrompue maintennat...

Elle n’a rien d’autre à ajouter sur le moment. Sérieux ? Il la salue, tout de même, un minimum de politesse. Elle, la petite soeur de Joan. Bah ouais, pourquoi pas. Et puis, elle savait lutter contre les gros lourds. Elle évite de le provoquer sur sa grosse saucisse, c’est tellement important, mais elle évite tout de même de lui tendre la main. Elle lui offre un sourire tout de même.

- Moi, c’est Ariadne et vous venez de me donner beaucoup trop d’informations sur votre personne pour que je puisse affirmer que je suis ravie ou enchantée de vous rencontrer, dit-elle en battant des paupières. Elle chuchote vers Joan, assez fort pour qu’il sache, pas assez pour qu’il comprenne tout. Un évadé du Premier Cercle des Enfers, pour sûr, chuchote-t-elle tout en conservant son sourire ingénue. Nous sommes des jumelles hétérozygotes, ajoute-t-elle, candide.

Elle se demande si une gifle est correct comme paiement. Et elle hésite franchement, mais elle se dit que c’est pas la peine de se faire mal elle-même. Et puis, elle ne voulait pas s’abîmer les mains, déjà qu’elle les chauffait trop souvent sur son propre représentant des Enfers. Wilcox.


Leeyarom


Crime is terribly revealing.
Try and vary your methods as you will, your tastes, your habits, your attitude of mind, and your soul is revealed by your actions. - Agatha Christie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


✗ Elle a grandi dans une petite ville américaine à 4h en voiture de Vancouver ✗ Sa demande de nationalité canadienne est en cours ✗ Elle vit à Vancouver depuis 14 ans ✗ Elle a fait des études supérieurs mais n’a jamais été diplômé ✗ Elle est directrice de production dans une boite qui fait des films d’horreur nanardisant et des téléfilms érotiques ✗ Elle fume trop, prend trop de cannabis et boit trop ✗ Le meilleur endroit pour la croiser est un bar, notamment le Seal the Deal ✗ Avant de bosser dans le cinéma elle était serveuse dans un café ✗ Elle pratique le tir sportif, possède une arme mais elle déteste la chasse ✗ Elle adore se défoncer devant la télévision en mangeant de la junk food ou en jouant aux jeux vidéos ✗ C’est une grosse flemmarde ✗ Elle est accro au shopping ✗ Elle est très extravertie mais a dû mal à créer des relations sur la durée aussi bien amicale que sentimentale, elle n’a donc que peu d’amis proches ✗ C’est une femme simple, le luxe n’est pas trop son truc ✗ Son alcool préféré est la téquila ✗ Elle a eu très peu de relation sérieuse, principalement des plans culs ou des sex friends ✗ Elle est bisexuelle ✗ Elle adore martyriser ses techniciens

Roi de ♥️

Alors on danse encore sur les mêmes musiques, les mêmes pas. On s'embrasse encore plus fort comme si c'était là, la dernière fois. Aussi loin que tu pars, ton sourire en écho, reste là sur ma peau

Rp en cours :

AnthonyRoseKayanSethScarlet PartyUlysseAmberleeEnquêteOliveKeeganRoxanneRodrigo & ValentinaWesley




• INSCRIS LE : 26/11/2017
• MESSAGE : 634 • POINTS : 11889
• CÉLÉBRITÉ : Gemma Arterton
• CRÉDITS : Avatar : morsmordre (Bazzart), Signature : bat'phanie (Bazzart)
• DC : Non
MessageSujet: Re: Roads Untraveled - Ft. Joan
Mer 25 Avr 2018 - 22:05


Joan & Ariadne

Roads Untraveled

Evidemment, Marc n’allait pas se comporter comme un être digne, il devait absolument faire le show en ne lui répondant pas tout de suite. Elle lève les yeux au ciel une première fois avant d’ouvrir la porte, lui demandant directement ce qu’elle était venue chercher. Visiblement monsieur semblait très occupé à faire le clown avec un crayon, quel enfant pensa-t-elle avec toute la mauvaise fois du monde, comme si elle n’avait jamais glandouiller dans son bureau. Demandant simplement une lentille, elle eut le droit à une réflexion bien grivoise qui la fit soupirer de désespoir. "Tu es irrécupérable " et non, cela ne la faisait pas rire surtout qu’elle était en présence d’Ariadne. D’ailleurs il semblait tout juste la remarquer et il se radoucit légèrement. Elle lance un regard complice à sa jeune invitée, un regard qui en disait long sur la détresse de la directrice de production. Maintenant elle savait ce qu’elle devait endurer !

Ariadne, ne se laissant pas faire, lui répondit avec beaucoup de classe avant de murmurer à l’oreille de Joan qui confirma d’un hochement de tête les propos de la jeune femme. Marc continua ensuite son numéro en lui demandant s’il s’agissait de sa petite soeur. Si elle avait une soeur, jamais elle l’aurait amené en pâture à ce type, par contre elle ne s’inquiétait pas pour Ariadne qui avait du répondant. D’ailleurs la réponse de cette dernière la fit rire, il n’y avait rien à ajouter. Joan s’apprêta à récupérer l’enveloppe comprenant le fameux outils quand ce dernier la ramena précipitamment vers lui. "T’es un vrai gamin ! Tu devrais te contenter du fait que je ne t’ai pas encore insulté" dit-elle exaspérée avant qu’il aborde l’idée de lui offrir Ariadne en offrande. "Olala comment tu fais pour être aussi con h24". Il finit par lui tendre l’enveloppe avant de rajouter qu’il avait du travail, bah voyons, il allait probablement reprendre son entrainement avec son crayon de papier mais elle n’allait pas se faire prier pour sortir de cet enfer.

Une fois sortie du bureau, elle se tourne directement vers Ariadne. "Voilà ce que je dois endurer." prononça-t-elle de façon dramatique, exagéré exprès. "Je crois que c’est l’homme le plus con que j’ai eu à côtoyer. Non, con n’est pas le bon mot". Parce qu’elle en avait un de con dans sa vie, mais celui là elle l’aimait beaucoup. "Je dirais plutôt exagérément lourd et repoussant. Il est infernal. M’enfin je suppose qu’on en a tous un dans nos vies." dit-elle en adressant un petit sourire à Ariadne tout en marchant en direction du studio. "Par contre je vais devoir te laisser, j’ai pas mal de boulot qui m’attend mais j’ai été ravie de te revoir. Passe me voir quand tu veux !". Elle s’arrêta devant le studio avant de réflechir. "Tu as des affaires à récupérer dans mon bureau ? J’ai un trou de mémoire". Après la réponse de la jeune femme, elle lui fit ses aux revoirs puis elle regagna le studio avec la fameuse lentille, prête à engueuler tout le monde, histoire de se remettre de sa rencontre avec Marc.

Code by Fremione.



I know exactly what I want
One track mind, one track heart If I fail, I'll fall apart Maybe it is all a test Cause I feel like I'm the worst So I always act like ▬ I'm the best
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
friendship never ends
MessageSujet: Re: Roads Untraveled - Ft. Joan

Revenir en haut Aller en bas
 

Roads Untraveled - Ft. Joan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Capitaine Flamme...
» Désolée...
» JOAN ► falsely true story.
» Pour combler le vide de l'ennuie (entre Matthias et Joan)
» Only god can judge me - Joan S. Fields

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bang Bang Vancouver :: City of Vancouver :: sud est :: Kensington-Cedar Cottage-