C’est juste un jour de plus entre l’enfer et le ciel feat Joan - Page 2



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 C’est juste un jour de plus entre l’enfer et le ciel feat Joan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Chanteur/Comédien.+ Il a été connu pour avoir interprété Marius dans les misérables.+ Il a signé un contrat pour jouer dans the phantom of the opera pour jouer le fantôme+ Il a été amoureux plus d'une fois mais sa dernière histoire l'a tellement abattu qu'il ne veut plus retomber amoureux+ Il chante sans arrêt, dehors, chez lui, dans la douche, dans la voiture, partout+ Il a une cardiomyopathie comme sa mère avant lui+

~BROTHER FOREVER~







• INSCRIS LE : 03/09/2017
• MESSAGE : 556
• CÉLÉBRITÉ : Bill Skarsgard
• CRÉDITS : wolveringraphics
• DC : Alek BERNSTEIN/ Benjamin MILLER/ Mickey PARKER
• LIKE : 0
MessageSujet: Re: C’est juste un jour de plus entre l’enfer et le ciel feat Joan
Mar 20 Mar 2018 - 12:50

Je hausse les épaules comme si c'était une évidence en même temps on est un peu pareil pour ce qui est des sentiments, enfin je suis moins coincé que lui à ce niveau-là, ça dépend le sujet on dira. J'ai tendance à ne pas parler de ce que je ne veux pas admettre c'est là toute la différence. Ça me fat sourire qu'elle me dise qu'il est chiant.

« Tu prêches un convaincu. »

Je le connais assez pour savoir ça, même si je ne l'ai pas forcément bien connu au final puisqu'il n'était jamais là, mais je sais qu'il est chiant. J'ai quand même vécu avec lui quelques années bien qu'elles aient étés minimes. Je suis partis quand j'ai eu quinze ans de la maison personne ne m'a retenu. Je hausse les épaules quand elle me dit de prendre du temps, il n'y a que ça à faire, même si je ne sais pas si je lui pardonnerais un jour mais je préfère garder ça pour moi. Je ne veux pas trop non plus qu'elle me prenne pour un sale gosse.

Je ne m'attendais pas à ce qu'elle me pose des questions sur notre père. Je lui ai répondu de la même façon amer que quand je parle de mon frère. Elle est désolée, je hausse les épaules, lui montrant bien que ça m'est égal. J'ai toujours été seul, c'est comme ça. Je ne peux pas remonter le temps et changer les choses, je pense qu'elles seraient pareilles.

« Il ne faut pas. J'ai l'habitude. Il a toujours été comme ça, avec moi où un autre. Je ne vois pas pourquoi Tony s'accroche autant à lui. »

Je n'ai jamais compris et je ne comprendrais jamais. Je suis un peu jaloux quelque part de leur relation, même si en réalité il n'y a rien à leur envier vu l'attitude de mon père. J'ai fini par proposer d'aller discuter ailleurs, ça sera toujours mieux qu'au beau milieu de la rue et elle me propose d'aller dans un bar au bout de la rue. J'accepte et la suit alors qu'elle me pose une nouvelle question. Elle s'est bien renseignée pour quelqu'un qui ne me connaît pas. Je hausse les sourcils et lui répond :

« Oui c'est ça. J'ai joué Marius dans la comédie musicale les misérables. C'était chouette, mais jamais assez bien pour que ça les intéresse. »

Réponse à nouveau assez peu encourageante. Je n'ai jamais vu mon père dans une salle, je l'ai attendu pourtant, j'ai espéré qu'il vienne me voir, j'ai espéré qu'un soir on me dise « ton père est là Ulysse. » Mais je n'ai jamais eu ça, ni même Tony. Je l'ai attendu aussi même si visiblement il est venu une fois où deux sans que je ne le sache, il me l'avait dit l'autre soir mais ce n'est pas suffisant pour le faire remonter dans mon estime. Je suis dur je le sais, mais je ne peux pas faire autrement. Je lui en veux et j'ai la rancune tenace. On arrive au bar et je la laisse passer devant moi. On s'installe à une table et je vais commander deux verres alors je lui demande :

« Qu'est-ce que tu bois ? »

Je ne peux pas entrer ici et ne rien prendre non j'ai besoin de boire, surtout si elle continue de me poser des questions sur mon père et sur Tony. Il faut que je sois armé.



DON'T THINK I DIDN'T NOTICE
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


✗ Elle a grandi dans une petite ville américaine à 4h en voiture de Vancouver ✗ Sa demande de nationalité canadienne est en cours ✗ Elle vit à Vancouver depuis 14 ans ✗ Elle a fait des études supérieurs mais n’a jamais été diplômé ✗ Elle est directrice de production dans une boite qui fait des films d’horreur nanardisant et des téléfilms érotiques ✗ Elle fume trop, prend trop de cannabis et boit trop ✗ Le meilleur endroit pour la croiser est un bar, notamment le Seal the Deal ✗ Avant de bosser dans le cinéma elle était serveuse dans un café ✗ Elle pratique le tir sportif, possède une arme mais elle déteste la chasse ✗ Elle adore se défoncer devant la télévision en mangeant de la junk food ou en jouant aux jeux vidéos ✗ C’est une grosse flemmarde ✗ Elle est accro au shopping ✗ Elle est très extravertie mais a dû mal à créer des relations sur la durée aussi bien amicale que sentimentale, elle n’a donc que peu d’amis proches ✗ C’est une femme simple, le luxe n’est pas trop son truc ✗ Son alcool préféré est la téquila ✗ Elle a eu très peu de relation sérieuse, principalement des plans culs ou des sex friends ✗ Elle est bisexuelle ✗ Elle adore martyriser ses techniciens

Roi de ♥️

Alors on danse encore sur les mêmes musiques, les mêmes pas. On s'embrasse encore plus fort comme si c'était là, la dernière fois. Aussi loin que tu pars, ton sourire en écho, reste là sur ma peau

Rp en cours :

SethUlysse & TonyRoxanneWesleyMickeyRichie




• INSCRIS LE : 26/11/2017
• MESSAGE : 864
• CÉLÉBRITÉ : Gemma Arterton
• CRÉDITS : Avatar : praimfaya (Bazzart), Signature : bat'phanie (Bazzart)
• DC : Non
• LIKE : 1
MessageSujet: Re: C’est juste un jour de plus entre l’enfer et le ciel feat Joan
Mer 21 Mar 2018 - 0:42


Ulysse & Joan

C’est juste un jour de plus entre l’enfer et le ciel

Elle était donc assise à une table dans un bar avec le frère de son copain. La situation pourrait être complètement normale si les deux frangins arrivaient à se supporter, hors ce n’était pas le cas. En restant ici elle avait l’impression de trahir Anthony mais en même temps, elle n’allait pas foutre le question uniquement par peur des représailles. Ulysse avait l’air d’être un mec bien et Joan était ravie de le rencontrer, elle avait l’impression de faire davantage partie de la vie de Tony et son frère avait l’air d’être un homme très interessant. Ce n’est pas tout les jours que l’on tombait sur un comédien de musical ! Elle ne savait pas si elle devait prévenir Anthony de là où elle se trouvait. De toute façon, elle lui avait dit qu’elle viendrait ce soir, il allait bien finir par s’inquiéter un peu, même si d’après l’heure, il devait être sur scène. "Une tequila sunrise, merci" répondit-elle avec un grand sourire. Ulysse était aussi prévenant que son frère, ils avaient sans doute beaucoup plus de points similaires que ce qu’ils voulaient bien s’avouer. Pendant que le comédien part chercher les verres, elle en profite pour envoyer un sms à Tony. Un truc simple où elle lui explique qu’elle viendra peut-être plus tard mais que là, elle était occupée. Inutile de lui préciser avec qui elle était pour l’instant.

Quelques instants plus tard, Ulysse revient avec deux verres. Elle ne sait pas si c’est une bonne idée de boire mais après tout, la situation le dépassait complètement ce soir alors autant boire un peu. Ils devaient juste éviter d’être trop ivre mort à la sortie du bar, cela ne devait pas être bien compliqué non ? "Et si on trinquait à notre rencontre ? Je suis contente de te rencontrer même si ce n’est pas vraiment comme cela que je l’avais imaginé." Elle tends son verre en direction du garçon avant d’en boire une gorgée, la tequila lui faisait un bien fou ! "Alors comme ça tu jouais Marcus ? C’est un rôle important il me semble ? Bon, je suis pas experte en littérature française non plus." Le sujet de la famille Wyatt n’était peut-être pas clos, curieuse comme pas possible, elle se sentira obligée de lui demander à un moment ou un autre, comment était Tony bébé, comment était sa première copine et plein d’autres détails. C’était juste con que les deux frères ne se parlaient pas, difficile d’avoir des informations sinon. En attendant, elle voulait se concentrer sur Ulysse pour vraiment apprendre à le connaitre. Sa volonté de le connaitre n’était pas uniquement dû à son lien de parenté, Joan était une femme qui aimait les autres, elle aimait apprendre à connaitre les gens et en général elle était bienveillante. "Tu as grandi à Vancouver ?" Elle aimait bien poser des questions et le jeune homme ne l’avait toujours pas envoyé chier, donc il n’y avait aucune raison à ce qu’elle ne continue pas. Elle but une autre gorgée de son cocktail, pensant déjà qu’après ce verre, elle se prendra une bonne pinte de bière.

Code by Fremione.



(s)AINT
I don't care if your world is ending today Because I wasn't invited to it anyway You said I tasted famous, so I drew you a heart But now I'm not an artist ▬ I'm a fucking work of art
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Chanteur/Comédien.+ Il a été connu pour avoir interprété Marius dans les misérables.+ Il a signé un contrat pour jouer dans the phantom of the opera pour jouer le fantôme+ Il a été amoureux plus d'une fois mais sa dernière histoire l'a tellement abattu qu'il ne veut plus retomber amoureux+ Il chante sans arrêt, dehors, chez lui, dans la douche, dans la voiture, partout+ Il a une cardiomyopathie comme sa mère avant lui+

~BROTHER FOREVER~







• INSCRIS LE : 03/09/2017
• MESSAGE : 556
• CÉLÉBRITÉ : Bill Skarsgard
• CRÉDITS : wolveringraphics
• DC : Alek BERNSTEIN/ Benjamin MILLER/ Mickey PARKER
• LIKE : 0
MessageSujet: Re: C’est juste un jour de plus entre l’enfer et le ciel feat Joan
Mer 21 Mar 2018 - 12:37

Je regarde Joan quand elle me dit qu'elle prends une tequila sunrise. Bon choix. Je vais donc chercher sa tequila et je me prends un whisky coca classique. Je n'ai jamais été très doué pour être original de toute manière ce qui compte c'est l'alcool qu'il y a dedans, ça peut être n'importe quoi au fond je m'en fiche. Je veux juste boire et c'est immédiatement ce que je fais quand je reviens à la table où on s'est installés après avoir trinqué avec elle.

« Oui je n'imaginais pas non plus rencontrer la copine de mon frère comme quoi il y a des choses qui peuvent encore me surprendre dans la vie. »

Après avoir levé mon verre j'en bois une gorgée et je me sens tout de suite mieux, comme si boire était une sorte de médicament qui calmait mes nerfs. Ça me fait du bien. Ca me fait sourire qu'elle écorche le nom de Marius mais pour une fois qu'on s'intéresse à ce que je vais je ne vais pas râler.

« Oui Marius est l'un des personnages principaux. Je ne connaissais simplement pour l'avouer vu à broadway. Je ne pensais pas qu'un jour je pourrais le jouer sur une des scènes de brodway.»

Oh non je ne l'ai jamais imaginé, même si je me suis battu corps et âme pour y arriver il ma fallut un certain temps avant d'avoir un premier rôle. Je voulais prouver quelque part à mon père que je pouvais réussir mais il semblerait qu'il ne se soit jamais intéressé à moi puisqu'il n'est jamais venu. J'acquiesce à sa question.

« Oui, on est tous les deux nés ici mais je suis parti à New-York pour étudier. Je suis parti dès que j'ai pu de la maison. J'avais dix-sept ans quand j'ai pris mes affaires et je n'ai jamais eu de nouvelles de mon père depuis. »

C'était la seule chose à faire. Tony était à moitié là et mon père se fichait bien de ce que je faisais. J'accompagne mes dires d'une nouvelle gorgée de ce délicieux liquide qui me brûle la gorge.

« Et toi alors ? Tu es d'ici ? »

On parle beaucoup de moi je trouve c'est légitime que je lui retourne la question.



DON'T THINK I DIDN'T NOTICE
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


✗ Elle a grandi dans une petite ville américaine à 4h en voiture de Vancouver ✗ Sa demande de nationalité canadienne est en cours ✗ Elle vit à Vancouver depuis 14 ans ✗ Elle a fait des études supérieurs mais n’a jamais été diplômé ✗ Elle est directrice de production dans une boite qui fait des films d’horreur nanardisant et des téléfilms érotiques ✗ Elle fume trop, prend trop de cannabis et boit trop ✗ Le meilleur endroit pour la croiser est un bar, notamment le Seal the Deal ✗ Avant de bosser dans le cinéma elle était serveuse dans un café ✗ Elle pratique le tir sportif, possède une arme mais elle déteste la chasse ✗ Elle adore se défoncer devant la télévision en mangeant de la junk food ou en jouant aux jeux vidéos ✗ C’est une grosse flemmarde ✗ Elle est accro au shopping ✗ Elle est très extravertie mais a dû mal à créer des relations sur la durée aussi bien amicale que sentimentale, elle n’a donc que peu d’amis proches ✗ C’est une femme simple, le luxe n’est pas trop son truc ✗ Son alcool préféré est la téquila ✗ Elle a eu très peu de relation sérieuse, principalement des plans culs ou des sex friends ✗ Elle est bisexuelle ✗ Elle adore martyriser ses techniciens

Roi de ♥️

Alors on danse encore sur les mêmes musiques, les mêmes pas. On s'embrasse encore plus fort comme si c'était là, la dernière fois. Aussi loin que tu pars, ton sourire en écho, reste là sur ma peau

Rp en cours :

SethUlysse & TonyRoxanneWesleyMickeyRichie




• INSCRIS LE : 26/11/2017
• MESSAGE : 864
• CÉLÉBRITÉ : Gemma Arterton
• CRÉDITS : Avatar : praimfaya (Bazzart), Signature : bat'phanie (Bazzart)
• DC : Non
• LIKE : 1
MessageSujet: Re: C’est juste un jour de plus entre l’enfer et le ciel feat Joan
Jeu 22 Mar 2018 - 20:17


Ulysse & Joan

C’est juste un jour de plus entre l’enfer et le ciel

Elle fut contente qu’Ulysse trinque avec elle, preuve que la soirée n’allait pas être un moment désagréable. Bon, en même temps il ne lui aurait pas proposé d’aller se poser s’il voulait être odieux mais avec les gens qu’elle ne connaissait pas, Joan restait méfiante. Ceci dit Ulysse lui semblait être un mec bien, elle ne comprenait pas pourquoi Tony ne lui en avait pas parlé plus sérieusement. Probablement par honte, il ne pouvait que se rendre compte qu’il avait agit comme le dernier crétin, et encore ! Joan boit une gorgée de son verre tout en écoutant l’homme en face d’elle. Avoir l’un des premiers rôles dans une pièce de Broadway n’était pas donné à n’importe qui, comment son père ne pouvait-il pas être fier de lui ? La famille Wyatt était définitivement dysfonctionnelle. "Tu dois être fier de toi, c’est une belle réussite. Tu as joué aussi à Vancouver ou jamais ?" Quand, dans un futur lointain, les deux frères se seront réconciliés, Joan serait ravie d’aller voir Ulysse jouer sur scène, mais pour l’instant elle en était encore à bien comprendre les rapports qu’entretenaient tout le monde.

Il répond à ses questions indiscrètes. "Au vu du climat familial que tu me racontes, tu as bien fais d’aller ailleurs, histoire de te retrouver et de te construire sans toute cette merde" Elle boit une gorgée de son verre, la tequila était définitivement son pêché mignon. Il lui retourne alors la question, ça lui fait plaisir qu’il désire la connaitre aussi, ou alors il fait ça par simple politesse, va savoir. "Je suis américaine, j’ai grandi non loin de Seattle donc c’est pas vraiment loin ! A mes 18 ans, j’avais envie de changer un peu d’air mais je ne suis pas une grande exploratrice" Elle rit, elle n’avait fait que passer une frontière mais pour elle c’était une vrai marque d’indépendance. Pas la peine d’aller à l’autre bout de la Terre sans réel projet quand on pouvait faire preuve de maturité près de chez soi. "J’ai demandé la nationalité canadienne il y a maintenant un an, je devrais bientôt avoir une réponse. La paperasse c’est long." dit-elle en hochant la tête pour appuyer son propos. Elle boit une gorgée de son cocktail, elle se retient un peu car sinon elle aurait déjà fini son verre pour en reprendre un second. Elle hésite à lui poser une question qui lui traverse l’esprit, mais tant pis si c’est vraiment un peu trop abusé. "Tony, il t’a prévenu qu’il ouvrait un bar ici ?" Le fait qu’il ne lui ait rien dit, même s’il avait donné les meilleures explications au monde, lui restait toujours un peu en travers de la gorge. Oui elle lui avait pardonné mais elle avait du mal à complètement oublier.

Code by Fremione.



(s)AINT
I don't care if your world is ending today Because I wasn't invited to it anyway You said I tasted famous, so I drew you a heart But now I'm not an artist ▬ I'm a fucking work of art
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Chanteur/Comédien.+ Il a été connu pour avoir interprété Marius dans les misérables.+ Il a signé un contrat pour jouer dans the phantom of the opera pour jouer le fantôme+ Il a été amoureux plus d'une fois mais sa dernière histoire l'a tellement abattu qu'il ne veut plus retomber amoureux+ Il chante sans arrêt, dehors, chez lui, dans la douche, dans la voiture, partout+ Il a une cardiomyopathie comme sa mère avant lui+

~BROTHER FOREVER~







• INSCRIS LE : 03/09/2017
• MESSAGE : 556
• CÉLÉBRITÉ : Bill Skarsgard
• CRÉDITS : wolveringraphics
• DC : Alek BERNSTEIN/ Benjamin MILLER/ Mickey PARKER
• LIKE : 0
MessageSujet: Re: C’est juste un jour de plus entre l’enfer et le ciel feat Joan
Mer 28 Mar 2018 - 13:24

Je la regarde et bois une nouvelle gorgée de ce liquide si précieux, c'est lui qui me fait me sentir moins mal, enfin ça dépend à quel moment, mais en terme général c'est en buvant que je me sens plus détendu et que ma vie ne me semble pas chaotique. Si je suis fier ? Je n'en sais rien, sans doute que oui mais ça n'a pas vraiment d'importance puisqu' eux ne le sont pas où ne me l'ont jamais montré. Tant que je ne serais pas une star à la hauteur ils ne viendront pas me dire « bravo » tu gères, où tu as réussis, tu as fait ce que tout voulait. Rien de tout ça. Je n'ai que du vide depuis que je danse et que je chante. Je hausse les épaules.

« Ouai mais ce n'est pas ça qui compte. »

Je reste assez vague, n'ayant pas envie de m'épancher sur mon cas d'artiste incompris de toute manière ça ne m'avancerait pas à grand chose.

«Oui j'ai joué à Vancouver. On a fait une représentation il y a quelques mois à l'Orphéum. C'était grandiose, l'endroit je veux dire. C'était l'avant dernière représentation. Deux jours après on a fini la tournée où on a commencé à Brodway. »

Je ne suis pas vraiment à l'aise en reparlant de ça, le dernière jour à été dur puisque ma petite amie de l'époque m'a larguée comme une merde le jour même. Je l'ai surprise avec un autre à l'orphéum et ça a été assez difficile de jouer, même si c'est sans doute ma plus brillante prestation. Elle semble comprendre que j'avais besoin de partir du cocon familiale qui n'en était pas un. Je n'ajoute rien de plus et je lui pose à mon tour des questions auxquelles elle me réponds.

« Tes parents ne t'en ont pas voulu que tu t'en aille ? »

Elle doit bien avoir de la famille elle aussi, ce n'est pas toujours facile de pouvoir partir comme on veut, de ce faire ce que l'on veut quand on a une famille et j'espère qu'elle a eu plus de chance que moi de ce côté là.

« Oh ça, l'administratif … c'est toujours une misère »

Rien que pour prendre l'avion c'est pénible, toujours les papiers mais je suppose que c'est partout pareil. Je ne pensais pas qu'elle reviendrait si vite sur le sujet Tony. Je soupire presque et bois une gorgée de mon verre qui est déjà pratiquement vide. Je l'ai bu à une vitesse folle.

« Non. J'ai su qu'il était là parce qu'on m'a appelé un matin pour que j'aille le chercher au poste de police … Je ne savais même pas qu'il était rentré. Tu vois donc comment j'ai été pris de court et honnête ça ne m'a pas vraiment fait plaisir. Je n'ai pas été très sympa avec lui ce jour-là … je ne suis jamais sympa de toute manière. »

Je fini mon verre. J'en prendrais bien un deuxième et je ne me prive pas. Elle n'a pas fini le sien mais je demande quand même :

« Tu veux que j'aille te chercher autre chose ? »

Je devrais freiner sur la bouteille mais j'en ai besoin, ça devient un besoin de puis un moment déjà.



DON'T THINK I DIDN'T NOTICE
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


✗ Elle a grandi dans une petite ville américaine à 4h en voiture de Vancouver ✗ Sa demande de nationalité canadienne est en cours ✗ Elle vit à Vancouver depuis 14 ans ✗ Elle a fait des études supérieurs mais n’a jamais été diplômé ✗ Elle est directrice de production dans une boite qui fait des films d’horreur nanardisant et des téléfilms érotiques ✗ Elle fume trop, prend trop de cannabis et boit trop ✗ Le meilleur endroit pour la croiser est un bar, notamment le Seal the Deal ✗ Avant de bosser dans le cinéma elle était serveuse dans un café ✗ Elle pratique le tir sportif, possède une arme mais elle déteste la chasse ✗ Elle adore se défoncer devant la télévision en mangeant de la junk food ou en jouant aux jeux vidéos ✗ C’est une grosse flemmarde ✗ Elle est accro au shopping ✗ Elle est très extravertie mais a dû mal à créer des relations sur la durée aussi bien amicale que sentimentale, elle n’a donc que peu d’amis proches ✗ C’est une femme simple, le luxe n’est pas trop son truc ✗ Son alcool préféré est la téquila ✗ Elle a eu très peu de relation sérieuse, principalement des plans culs ou des sex friends ✗ Elle est bisexuelle ✗ Elle adore martyriser ses techniciens

Roi de ♥️

Alors on danse encore sur les mêmes musiques, les mêmes pas. On s'embrasse encore plus fort comme si c'était là, la dernière fois. Aussi loin que tu pars, ton sourire en écho, reste là sur ma peau

Rp en cours :

SethUlysse & TonyRoxanneWesleyMickeyRichie




• INSCRIS LE : 26/11/2017
• MESSAGE : 864
• CÉLÉBRITÉ : Gemma Arterton
• CRÉDITS : Avatar : praimfaya (Bazzart), Signature : bat'phanie (Bazzart)
• DC : Non
• LIKE : 1
MessageSujet: Re: C’est juste un jour de plus entre l’enfer et le ciel feat Joan
Jeu 29 Mar 2018 - 5:34


Ulysse & Joan

C’est juste un jour de plus entre l’enfer et le ciel

Le sentiment qui émanait le plus d’Ulysse, était de la tristesse. On pouvait le voir rien qu’à l’expression de son visage qu’il portait toute la misère du monde alors qu’il devrait être fier de ce qu’il a accompli. En même temps Joan ne pouvait pas comprendre, elle n’avait pas de soucis de sa famille, du moins pas des soucis aussi profond. C’est vrai qu’au dernier Noël, la situation était un peu tendu mais cela ne durait que quelques jours alors que chez les Wyatt, tout cela durait depuis bien trop longtemps. Elle lui sourit quand il lui dit avoir joué à Vancouver, elle aurait bien aimé le voir, pourquoi Tony n’y était pas allé ? Est-ce qu’Ulysse l’avait invité au moins ? Tant de question qu’elle n’allait pas poser. Il s’était déjà pas mal confié à elle, alors elle ne voulait pas trop tirer sur la corde de peur qu’il ne le prenne mal ou pire qu’il s’imagine qu’elle récolte des informations pour Tony. D’ailleurs, Joan ne savait toujours pas vraiment ce qu’elle lui dirait à celui là mais chaque chose en son temps.

On parle ensuite un peu d’elle. Elle sourit en pensant à son départ du foyer familiale. "Non, on vivait dans une petite ville et encore ! Mes parents sont propriétaires de cabanes autour d’un lac alors la ville n’est pas toute prêt non plus. Ils ont trouvé ça normal qu’à un certain âge j’ai eu envie de vivre dans une plus grande ville. Ils ont juste été surpris que je ne parte pas pour Seattle qui était plus prêt, je crois que j’ai juste choisi Vancouver au pif". Elle boit une gorgée de son cocktail, c’est vrai que ce soit les avaient étonné mais ils l’ont toujours encouragé. Joan est un peu mal à l’aise de parler ça alors qu’il a traversé des choses tellement dur. Après tout, il a voulu connaitre un peu sa vie. Certes, elle s’était dit de ne plus reparler de Tony, mais elle avait juste une derrière question qui lui trottait dans la tête. Encore une fois, Ulysse fut suffisamment gentil pour lui répondre franchement. Elle ressent à son ton que la colère est sur le point de ressurgir alors elle ne rajoute rien, se contentant de siroter son verre et en hochant de la tête pour signifier qu’elle le comprend. Tony n’avait donc prévenu personne de son retour, au moins ce n’était pas juste elle le problème, c’était plutôt lui et son fichu caractère.

Elle regarde son vide, il ne reste qu’un fond qu’elle boit d’une traite. "Complètement mais cette fois c’est moi qui offre ma tournée. Il n’y a pas de raison que ce soit toi qui paye" Loin de se douter des problèmes d’alcool profond d’Ulysse, elle se disait que finir un peu pompette ce soir, ne pouvait lui faire du mal. Il y avait beaucoup d’information à digérer et, dans une moindre mesure que son partenaire de boisson, l’alcool l’aidait un peu à faire face à tout ça. "Tu veux quoi ?" dit-elle en se levant de sa chaise. Commande prise, elle alla au bar se reprendre une téquila sunrise et la nouvelle boisson de monsieur. Au dernier moment, elle se laissa tenter, pourquoi ne pas prendre des shots ? Ce n’est pas ça qui allait les tuer, alors c’est parti. Elle ramena le tout à leur table et déposa le petit verre devant lui. "ça c’est si jamais l’un de nous aborde un sujet trop sensible". Elle se rassoit en face de lui. "Je te propose qu’on arrête de parler de ton frère et qu’on apprenne à se connaitre si tu veux." Elle prend une gorgée de son verre. "Je bosse dans le cinéma, je fais principalement des films d’horreurs bidon ou des téléfilms érotiques. C’est pas Hollywood mais on se marre bien. Du coup, tu aimes quoi comme film ?" Pour une directrice de production, les films sont un peu toute sa vie alors savoir ce que les gens aimaient regarder pour se distraire en disait beaucoup.  

Code by Fremione.



(s)AINT
I don't care if your world is ending today Because I wasn't invited to it anyway You said I tasted famous, so I drew you a heart But now I'm not an artist ▬ I'm a fucking work of art
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Chanteur/Comédien.+ Il a été connu pour avoir interprété Marius dans les misérables.+ Il a signé un contrat pour jouer dans the phantom of the opera pour jouer le fantôme+ Il a été amoureux plus d'une fois mais sa dernière histoire l'a tellement abattu qu'il ne veut plus retomber amoureux+ Il chante sans arrêt, dehors, chez lui, dans la douche, dans la voiture, partout+ Il a une cardiomyopathie comme sa mère avant lui+

~BROTHER FOREVER~







• INSCRIS LE : 03/09/2017
• MESSAGE : 556
• CÉLÉBRITÉ : Bill Skarsgard
• CRÉDITS : wolveringraphics
• DC : Alek BERNSTEIN/ Benjamin MILLER/ Mickey PARKER
• LIKE : 0
MessageSujet: Re: C’est juste un jour de plus entre l’enfer et le ciel feat Joan
Mer 4 Avr 2018 - 12:25

Je déteste parler de mon père et de Tony, je leur en veux tellement à tous les deux que c'est difficile d'évoquer le sujet, même si je répons la plupart du temps pour ne pas être impoli, mais ce n'est pas mon sujet préféré et c'est pourquoi je lui pose aussi des questions sur elle histoire de savoir avec qui sort mon frère, même s'il peut sortir avec qui il veut. C'est bien la première fois d'ailleurs que je parle à une de ses conquêtes.

«Ça devait être chouette des cabanes près d'un lac. Ça ne te manques pas trop ? »


Je me demande comment aurait été ma vie si ma mère avait été là, si elle avait continué d'exister. Je serais peut-être artiste de cirque, mais je sais qu'elle m'aurait soutenu dans mes choix. Je me souviens de certains moments que j'ai passé avec elle quand j'étais petit et de toutes les fois où j'ai assisté à ses représentation sous le chapiteau c'était juste magique. Je ne serais peut-être pas aussi cynique si elle était encore en vie, mais je ne peux la ramener. Je lui propose un autre verre et elle me propose de payer une tournée.

«Je vais prendre ce que tu as pris Tequila. »

Un peu de changement ça ne fait pas de mal. Je la vois revenir avec nos deux verres et des shots. Je la regarde, ça ce n'est pas une bonne idée. La dernière fois que j'ai pris des shots j'ai eu un gros trou noir et je me suis réveillé dans mon lit avec Carrie autrement dit, si je bois encore autant je risque de ne plus me contrôler, mais je ne sais pas dire non.

« Ok, mais je décline toute responsabilité si je te casse les oreilles en chantant ensuite. »

Autant la prévenir tout de suite que je chante quand je suis bourré, du moins ça arrive, ça et d'autres choses que je préfère éviter de lui dire. Je hausse un sourcil lorsqu'elle me dit qu'elle est dans le cinéma. Ça doit être sympa. J'ai évidement rêvé de cinéma aussi à un moment donné, mais je suis fait pour briller sur scène, par derrière un écran, même si l'expérience doit être sympa. Je bois une autre gorgée de mon nouveau verre.

« Sympa, dis donc tu me surprends, je ne pensais pas que tu étais dans cette branche, je te voyais plutôt mannequin ou dans la mode ou dans l'esthétique. J'aime beaucoup les films d'actions et la science fiction, le fantastique, certains biopics sont pas mal non plus. Je regarde un peu de tout. Je ne suis pas difficile et toi alors niveau musique qu'est-ce que tu aimes ? »


Peut-être que je me suis fait une fausse première image d'elle. Elle est beaucoup plus sympa que Tony. Je ne comprends vraiment pas qu'elle sorte avec mon frère.



DON'T THINK I DIDN'T NOTICE
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


✗ Elle a grandi dans une petite ville américaine à 4h en voiture de Vancouver ✗ Sa demande de nationalité canadienne est en cours ✗ Elle vit à Vancouver depuis 14 ans ✗ Elle a fait des études supérieurs mais n’a jamais été diplômé ✗ Elle est directrice de production dans une boite qui fait des films d’horreur nanardisant et des téléfilms érotiques ✗ Elle fume trop, prend trop de cannabis et boit trop ✗ Le meilleur endroit pour la croiser est un bar, notamment le Seal the Deal ✗ Avant de bosser dans le cinéma elle était serveuse dans un café ✗ Elle pratique le tir sportif, possède une arme mais elle déteste la chasse ✗ Elle adore se défoncer devant la télévision en mangeant de la junk food ou en jouant aux jeux vidéos ✗ C’est une grosse flemmarde ✗ Elle est accro au shopping ✗ Elle est très extravertie mais a dû mal à créer des relations sur la durée aussi bien amicale que sentimentale, elle n’a donc que peu d’amis proches ✗ C’est une femme simple, le luxe n’est pas trop son truc ✗ Son alcool préféré est la téquila ✗ Elle a eu très peu de relation sérieuse, principalement des plans culs ou des sex friends ✗ Elle est bisexuelle ✗ Elle adore martyriser ses techniciens

Roi de ♥️

Alors on danse encore sur les mêmes musiques, les mêmes pas. On s'embrasse encore plus fort comme si c'était là, la dernière fois. Aussi loin que tu pars, ton sourire en écho, reste là sur ma peau

Rp en cours :

SethUlysse & TonyRoxanneWesleyMickeyRichie




• INSCRIS LE : 26/11/2017
• MESSAGE : 864
• CÉLÉBRITÉ : Gemma Arterton
• CRÉDITS : Avatar : praimfaya (Bazzart), Signature : bat'phanie (Bazzart)
• DC : Non
• LIKE : 1
MessageSujet: Re: C’est juste un jour de plus entre l’enfer et le ciel feat Joan
Dim 8 Avr 2018 - 18:45


Ulysse & Joan

C’est juste un jour de plus entre l’enfer et le ciel

Par moment, sa ville natale lui manquait, elle était très différente de cette grande ville qu’était Vancouver, mais pour rien au monde elle ne regrettait son choix. Ce qui lui manquait le plus au final, c’était surtout de pouvoir lire un livre dans l’herbe près du lac les jours de soleil. Joan aimait les plaisirs simples, ce n’était pas une bimbo matérialiste, juste un petit coin de verdure pouvait la rendre heureuse. D’ailleurs, si elle avait eu la main plus verte, elle aurait fait pousser des plantes chez elle mais pour éviter un massacre, elle s’était retenue. "Par moment oui, surtout la nature. Vancouver est une belle ville mais la nature me manque un peu" Bon, là elle était pleine de nostalgie mais en vrai, il y avait eu des moments où elle s’emmerdait comme un rat mort là bas. C’était bien quand il faisait beau mais dès que le mauvais temps arrivait, la ville d’Olympia montrait rapidement ses limites, surtout que sa famille habitait très loin du centre.

Joan avait proposé de payer un verre à Ulysse, après tout, il avait payé la première tournée alors cela semblait juste de lui rendre la pareil. Elle alla donc commander deux tequilas sunrise et se laissa tenter par un petit shot chacun sans trop savoir que c’était une très mauvaise. Joan savait s’arrêter de boire quand elle était bien pompette, cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas vomis après une soirée trop arrosée, l’âge et la raison surement et c’était tant mieux. Elle ne se doutait pas qu’Ulysse avait plus de mal à se contrôler alors elle se mit à rire quand ce dernier lui fit part du risque de l’entendre chanter. "Je suis sûre que tu dois chanter à merveille, moi par contre ça te casserait les tympans" dit-elle en hochant la tête pour souligner ce point.

La conversation se poursuit et elle lui fait part de son travail, il semble surpris ce qui la fait sourire. Elle boit une gorgée de son verre tout en l’écoutant lui dire qu’il la voyait plutôt dans l’esthétique ou la mode. Cette fois, elle éclate de rire. "Un mannequin ? J’ai trop de forme pour ça" plaisanta-t-elle "En général ça surprend les gens quand je dis que je joue avec de l’hémoglobine mais personne ne m’a jamais dit ça" Elle boit une autre gorgée de son verre pour se remettre de cette déclaration. "J’adore la science fiction mais surtout les biopics, je chiale à chaque fois". Rien de plus émouvant pour Joan que de voir la vie de quelqu’un de vrai qui a bataillé dure pour réussir ou simplement pour s’en sortir. Elle réfléchit un moment à ce qu’elle aime comme musique "J’aime principalement le rock et ses dérivés. J’ai grandi près de Seattle, le berceau de la culture grunge alors ça m’a influencé. Après je suis un peu une éponge, je découvre des groupes et des styles en fonction des personnes avec qui je traine" La soirée se passait décidément très bien, elle avait dû mal à saisir pourquoi Tony n’avait pas été plus présent pour son petit frère et elle ne pouvait prendre que le parti d’Ulysse pour l’instant. En tout cas une grande conversation allait forcément avoir lieu pour mettre toute cette histoire au clair. "Tu as toujours voulu faire de la comédie musicale ou tu te voyais chanter autre chose au début ?"

Code by Fremione.



(s)AINT
I don't care if your world is ending today Because I wasn't invited to it anyway You said I tasted famous, so I drew you a heart But now I'm not an artist ▬ I'm a fucking work of art
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Chanteur/Comédien.+ Il a été connu pour avoir interprété Marius dans les misérables.+ Il a signé un contrat pour jouer dans the phantom of the opera pour jouer le fantôme+ Il a été amoureux plus d'une fois mais sa dernière histoire l'a tellement abattu qu'il ne veut plus retomber amoureux+ Il chante sans arrêt, dehors, chez lui, dans la douche, dans la voiture, partout+ Il a une cardiomyopathie comme sa mère avant lui+

~BROTHER FOREVER~







• INSCRIS LE : 03/09/2017
• MESSAGE : 556
• CÉLÉBRITÉ : Bill Skarsgard
• CRÉDITS : wolveringraphics
• DC : Alek BERNSTEIN/ Benjamin MILLER/ Mickey PARKER
• LIKE : 0
MessageSujet: Re: C’est juste un jour de plus entre l’enfer et le ciel feat Joan
Jeu 12 Avr 2018 - 19:46

Je suis plutôt content qu'elle ne soit pas du tout comme je l'avais imaginé. Je m'étais dis qu'elle devait être hautaine et égocentrique, comme la plupart des filles avec qui je l'ai aperçus ou du moins avec qui il semblait être, mais en réalité c'est tout le contraire. Elle à l'air joyeuse et gentille et je suis réellement surpris qu'elle soit tombée amoureuse de mon frère. Elle nous a amené des shots et je l'ai prévenue que je risquais de me mettre à chanter si j'étais bourré. Au moins elle ne pourra pas me dire qu'elle n'était pas au courant. Ce qu'elle me dit ensuite me fait hausser les épaules et je réponds :

« Je ne sais pas. Je suppose puisque je suis dans le spectacle, j'ai toujours trouvé que j'avais des défauts pour tout et on ne peut pas dire que m'a famille m'ait dit que j'avais du talent, mais je peux te faire une petite démonstration si tu veux, tu n'auras qu'à juger par toi même et ça risque d'être meilleur que quand je suis bourré. »

C'est bien la première fois que je propose ça spontanément à quelqu'un, généralement je n'aime pas chanter sans qu'il n'y ait un contexte, j'ai besoin d'une mise en scène, mais j'ai déjà chanté pour des karaoké et chanter devant des inconnus de m'effraie pas, c'est juste le contexte qui ne s'y prête pas forcément.

Je la regarde avec étonnement quand elle me dit qu'elle a trop de formes pour être mannequin.

« Je ne trouve pas que tu aies trop de formes, c'est les mannequins qui devraient plus te ressembler. »


Je souris et je me rends compte que ce que je dis pourrais être déplacé et j'espère qu'elle n'ira pas s'imaginer que je la drague, ce n'est pas le cas, mon cœur est déjà trop occupé à penser à quelqu'un d'autre. Je l'écoute me parler de ses goûts et je suis assez surpris, mais je commence à comprendre ce qui lui plaît chez Tony.

« Je commence à comprendre ce qui te rapproche de Tony. Il aime à peu prêt les même choses que toi. »


Je souris à sa question, c'est une très bonne question.

« Plus ou moins. Je savais que je voulais faire quelque chose dans le spectacle. Je ne sais pas s'il te l'a dit mais notre mère faisait partie du cirque du soleil, quand j'étais petit j'allais la regarder à chacune de ses représentation. J'ai toujours été bercé dans ce milieu là et mon père était musicien. Il chantait tout le temps. Il allait en tournée aussi au début, avant qu'elle ne meurt. J'ai grandi avec ce milieu là. Je savais que ça serait le milieu du spectacle mais je ne savais pas encore si ça serait la musique ou le cirque et quand elle est morte … Quand elle est morte j'étais encore gamin et je n'ai plus été au cirque. Je me suis intéressé plus à la musique, mais j'adorais les paillettes et les lumières alors j'ai trouvé un bon compromis dans les comédies musicales. C'était ce qui me ressemblait le plus. »

Je souris à moitié en repensant à tout ça, au fond ça me rend triste de reparler de ma mère. Je ne sais pas si elle serai fière de moi aujourd'hui mais ce que je sais c'est quelle me manque.

« Tony a toujours suivi notre père. Il le suit partout et écoute tout ce qu'il dit. Je n'ai jamais compris pourquoi il restait avec lui alors qu'il ne l'encourage jamais. C'est quelque chose qui m'échappe et je suppose qu'il ne t'en parles pas non plus. »


C'est dommage parce que je suis sur qu'elle pourrait l'aider à y avoir plus clair et que ça ne lui ferait pas de mal d'ouvrir la brèche.



DON'T THINK I DIDN'T NOTICE
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


✗ Elle a grandi dans une petite ville américaine à 4h en voiture de Vancouver ✗ Sa demande de nationalité canadienne est en cours ✗ Elle vit à Vancouver depuis 14 ans ✗ Elle a fait des études supérieurs mais n’a jamais été diplômé ✗ Elle est directrice de production dans une boite qui fait des films d’horreur nanardisant et des téléfilms érotiques ✗ Elle fume trop, prend trop de cannabis et boit trop ✗ Le meilleur endroit pour la croiser est un bar, notamment le Seal the Deal ✗ Avant de bosser dans le cinéma elle était serveuse dans un café ✗ Elle pratique le tir sportif, possède une arme mais elle déteste la chasse ✗ Elle adore se défoncer devant la télévision en mangeant de la junk food ou en jouant aux jeux vidéos ✗ C’est une grosse flemmarde ✗ Elle est accro au shopping ✗ Elle est très extravertie mais a dû mal à créer des relations sur la durée aussi bien amicale que sentimentale, elle n’a donc que peu d’amis proches ✗ C’est une femme simple, le luxe n’est pas trop son truc ✗ Son alcool préféré est la téquila ✗ Elle a eu très peu de relation sérieuse, principalement des plans culs ou des sex friends ✗ Elle est bisexuelle ✗ Elle adore martyriser ses techniciens

Roi de ♥️

Alors on danse encore sur les mêmes musiques, les mêmes pas. On s'embrasse encore plus fort comme si c'était là, la dernière fois. Aussi loin que tu pars, ton sourire en écho, reste là sur ma peau

Rp en cours :

SethUlysse & TonyRoxanneWesleyMickeyRichie




• INSCRIS LE : 26/11/2017
• MESSAGE : 864
• CÉLÉBRITÉ : Gemma Arterton
• CRÉDITS : Avatar : praimfaya (Bazzart), Signature : bat'phanie (Bazzart)
• DC : Non
• LIKE : 1
MessageSujet: Re: C’est juste un jour de plus entre l’enfer et le ciel feat Joan
Ven 13 Avr 2018 - 19:23


Ulysse & Joan

C’est juste un jour de plus entre l’enfer et le ciel

Ulysse semblait ne pas avoir eu une vie facile, principalement d’un point de vue familiale. Alors que pour elle ce mot voulait dire bonheur et réconfort, pour lui cela semblait être une longue agonie, c’était donc un peu étrange qu’elle soit là en face de lui alors qu’elle était amoureuse de quelqu’un qui lui avait fait tant de mal. Joan fut surprise qu’il lui propose une petite démonstration ici, le bar était remplie, il ne devait pas avoir froid aux yeux et cela lui plaisait. Joan n’était pas du genre à se soucier de ce que l’on pouvait penser d’elle, à moins que la critique vienne de ses amis, alors elle appréciait l’audace d’Ulysse. C’est donc avec des yeux pétillants, qu’elle lui répondit "Avec grand plaisir pour la démo ! J’aurai un point de comparaison comme ça" Elle avait très envie de l’entendre mais elle n’aurait pas osé lui demander, de peur de le mettre mal à l’aise.

Joan se met à rire franchement quand il lui dit que les mannequins devaient plus lui ressembler, c’était un très beau compliment et elle n’y vit pas l’once d’une tentative de drague, après tout elle était la copine de son frère. Il aurait très bien pu se venger en essayant de flirter pour la pousser à la faute et blesser Tony, mais visiblement ce n’était pas le genre d’Ulysse. Il renvoyait davantage l’image d’un gentleman qu’un goujat, un peu comme son frère finalement, encore un trait de famille. La conversation se poursuivit, non sans boire un peu de son verre, elle aimait tellement ce cocktail, qu’elle pourrait le finir d’une traite si elle s’écoutait ! Elle sourit quand le jeune homme lui fait part qu’il comprenait ce qui la rapprochait de Tony, ça lui faisait du bien à entendre. Elle avait tellement eu de fois l’impression qu’ils n’avaient rien en commun et que cela ne fonctionnerait jamais, qu’entendre ce genre de chose était précieux. "On se retrouve sur certains points, par moment on a juste dû mal à communiquer" Mais assez parlé de lui, elle enchaine en lui demandant s’il avait toujours eu envie de faire de la comédie musicale.

Décidément elle en apprenait des trucs ce soir, d’abord la mort de leur mère puis ensuite que cette dernière était artiste de cirque. Elle comprend mieux d’où vient la passion du show des deux frangins, ils ont été élevé par une famille d’artiste. Joan l’écoute attentivement, évoquer la mort de sa propre mère ne doit pas être une chose simple, elle ne peut imaginer ce qu’il a dû traverser. "La comédie musicale me semble un bon compromis. Ta mère, elle… Elle était acrobate du coup ? C’était quoi sa spécialité ?" Joan n’était pas une adepte du cirque traditionnelle en soit mais elle adorait l’aspect visuel de l’univers, particulièrement des acrobates alors le cirque du Soleil, elle connaissait bien. Elle les avait vu une fois et c’était vraiment spectaculaire. Elle grimaça un peu en lui posant la question sur sa mère. "J’espère que ça ne te dérange pas comme question". Au pire, il avait toujours le shot pour faire passer le tout.

Il enchaine sur Tony qui a suivit leur père malgré que ce dernier ne semble pas être le plus encourageant au monde. "Quand je parlais d’un problème de communication, c’est exactement ça. Il ne me dit rien, comme s’il compartimentait tout et qu’il ne voulait pas que les différentes boites se touchent, enfin tu dois voir ce que je veux dire." Ralala, la conversation s’annonça avec Tony, s’annonçait particulièrement épique. Pour changer de conversation, elle décida de poser une autre question à Ulysse. "Tu regardes des comédies musicales filmés ? Je te vois bien être fan de Phantom of Paradise de De Palma"

Code by Fremione.



(s)AINT
I don't care if your world is ending today Because I wasn't invited to it anyway You said I tasted famous, so I drew you a heart But now I'm not an artist ▬ I'm a fucking work of art
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Chanteur/Comédien.+ Il a été connu pour avoir interprété Marius dans les misérables.+ Il a signé un contrat pour jouer dans the phantom of the opera pour jouer le fantôme+ Il a été amoureux plus d'une fois mais sa dernière histoire l'a tellement abattu qu'il ne veut plus retomber amoureux+ Il chante sans arrêt, dehors, chez lui, dans la douche, dans la voiture, partout+ Il a une cardiomyopathie comme sa mère avant lui+

~BROTHER FOREVER~







• INSCRIS LE : 03/09/2017
• MESSAGE : 556
• CÉLÉBRITÉ : Bill Skarsgard
• CRÉDITS : wolveringraphics
• DC : Alek BERNSTEIN/ Benjamin MILLER/ Mickey PARKER
• LIKE : 0
MessageSujet: Re: C’est juste un jour de plus entre l’enfer et le ciel feat Joan
Jeu 19 Avr 2018 - 15:53

Je m'attendais presque à ce qu'elle me dise non qu'elle ne voulait pas m'entendre chanter, parce que maintenant je suis forcé de lui montrer et je n'ai jamais beaucoup aimé improvisé même si j'adore qu'on me regarde. C'est assez paradoxale je suis, mais je suis un paradoxe à moi tout seul.

«Ok, hum comme en ce moment je répète cette chanson là ça sera the phantom of the opera évidement, bien que j'en connaisse d'autres, mais comme ça ça me fera répéter un peu … »


Je n'en mène pas large parce qu'en plus il y a du monde et du bruit et que pour m'entendre. Il faudra que je positionne ma voix pour qu'elle m'entende bien. Je n'ai même pas fait de vocalises avant de chanter mais peu importe. Je me redresse un peu sur mon siège, bien droit, c'est important de bien se tenir quand on chante.

Spoiler:
 

«Night time sharpens, heightens each sensation Darkness stirs and wakes imagination, Silently the senses abandon their defenses,Helpless to resist the notes, I write For I compose the music of the night, Slowly, gently night unfurls its splendor,Grasp it, sense it, tremulous and tender Turn your face away from the garish light of day,Turn your thoughts away from cold unfeeling light And listen to the music of the night.»

Je ne sais pas ce qu'elle en pensera mais j'espère avoir fait bon impression et j'espère aussi qu'elle m'a entendue mais visiblement il n'y a pas qu'elle qui a entendue puisque d'autres têtes se sont retournés même si je le remarque pas forcément trop concentré sur les paroles, à capella c'est encore plus difficile qu'avec la musique alors j'essaie de ne pas me planter dans les paroles. Je la connais depuis longtemps mais avec le stress parfois j'oublie, avec la gueule de bois aussi j'oublie mais là tout roule. Je retiens ce qu'elle a dit avant, elle aura un point de comparaison … je préférerai qu'elle ne me compare pas à mon frère, on a des voix très différentes, la mienne est plus aiguë que la sienne. On m'a toujours dit que j'avais une voix de comédie musicale, c'est peut-être pour ça que j'en suis là aujourd'hui.

«  Voilà, fin du show rideau, mais si ça t'ennuie pas je préfère autant que tu ne me compares pas à Tony. On est très différent. Je pense que tu commences à comprendre.»


Je lui fais un petit sourire et hop un petit shot pour la route, parce que je suis toujours stressé quand il s'agit d'entendre des critiques.

« Et non ça ne me dérange pas qu'on parle de ma mère, enfin je ne sais pas, je n'en parle jamais … elle était trapéziste. Elle volait littéralement, c'était beau. J'adorais la regarder. La seule chose que j'ai gardé d'elle c'est sa voiture. »

Je ne sais pas pourquoi je lui dis ça, mais je le dis. Je vois tout à fait ce qu'elle dit à propos de Tony et je hausse les épaules.

« Ouai c'est totalement ça mais il semblerait que ça soit de famille. On ne parle pas beaucoup, on se crie dessus, mais oui j'ai vu phatom of the paradise, je ne l'ai pas trouvé super pour être honnête …»

J'espère qu'elle ne m'en voudra pas pour ma franchise.

« Et toi alors cinéma d'horreur ? Ça doit être sympa de tourner sur ce genre de film. »

Ça m'aurait amusé de pouvoir être acteur, c'est un peu comme la comédie musicale, les acteurs interprètent aussi mais dans d'autres registre.



DON'T THINK I DIDN'T NOTICE
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


✗ Elle a grandi dans une petite ville américaine à 4h en voiture de Vancouver ✗ Sa demande de nationalité canadienne est en cours ✗ Elle vit à Vancouver depuis 14 ans ✗ Elle a fait des études supérieurs mais n’a jamais été diplômé ✗ Elle est directrice de production dans une boite qui fait des films d’horreur nanardisant et des téléfilms érotiques ✗ Elle fume trop, prend trop de cannabis et boit trop ✗ Le meilleur endroit pour la croiser est un bar, notamment le Seal the Deal ✗ Avant de bosser dans le cinéma elle était serveuse dans un café ✗ Elle pratique le tir sportif, possède une arme mais elle déteste la chasse ✗ Elle adore se défoncer devant la télévision en mangeant de la junk food ou en jouant aux jeux vidéos ✗ C’est une grosse flemmarde ✗ Elle est accro au shopping ✗ Elle est très extravertie mais a dû mal à créer des relations sur la durée aussi bien amicale que sentimentale, elle n’a donc que peu d’amis proches ✗ C’est une femme simple, le luxe n’est pas trop son truc ✗ Son alcool préféré est la téquila ✗ Elle a eu très peu de relation sérieuse, principalement des plans culs ou des sex friends ✗ Elle est bisexuelle ✗ Elle adore martyriser ses techniciens

Roi de ♥️

Alors on danse encore sur les mêmes musiques, les mêmes pas. On s'embrasse encore plus fort comme si c'était là, la dernière fois. Aussi loin que tu pars, ton sourire en écho, reste là sur ma peau

Rp en cours :

SethUlysse & TonyRoxanneWesleyMickeyRichie




• INSCRIS LE : 26/11/2017
• MESSAGE : 864
• CÉLÉBRITÉ : Gemma Arterton
• CRÉDITS : Avatar : praimfaya (Bazzart), Signature : bat'phanie (Bazzart)
• DC : Non
• LIKE : 1
MessageSujet: Re: C’est juste un jour de plus entre l’enfer et le ciel feat Joan
Ven 27 Avr 2018 - 11:40


Ulysse & Joan

C’est juste un jour de plus entre l’enfer et le ciel

Il ne fallait jamais proposé quelque chose à Joan, elle avait tendance à accepter facilement. Le pire était quand on la mettait au défi, elle détestait passer pour une dégonflée et se mettait à faire des choses stupides. Ulysse semble un peu décontenancé qu’elle dise oui, mais il ne se dégonfla pas et lui dit qu’il allait chanté un extrait de Phantom of the Opera et que ça l’aiderait à répéter. L’endroit n’était pas l’idéal, il y avait du bruit, des gens qui riaient et surtout une bonne foule. Joan fut très admirative quand il se mit enfin chanter, il avait un très belle voix qui collait bien à son physique. Elle se laissa submergé par la musique, le regardant conquise par la mélodie. Comme son frère, il avait cette présence scénique qui faisait que l’on avait du mal à détacher les yeux de sa personne. Les gens autour d’eux, se retournent surpris mais Ulysse ne se laisse pas déstabiliser. Joan, elle, les ignore royalement, elle s’en fout, elle est dans sa bulle avec le chanteur.

Il finit par arrêter de chanter et Joan est subjuguée, le sourire jusqu’aux oreilles, elle applaudit doucement. Le bruit environnant avait un peu caché les paroles mais elle en avait saisi l’essence. Elle rit doucement quand il lui dit ne pas vouloir être comparé à Tony. "ça ne me serait pas passer par la tête de te comparer à lui". La réalité est que oui, elle le compare à son frère qui a une voix plus grave mais jamais elle n’irait lui dire. Elle avait bien compris que c’était tendu entre eux et elle ne voulait pas jeter de l’huile sur le feu, Joan n’était pas là pour créer plus de problème mais pour apprendre à connaitre Ulysse et contre toute attente, elle passait une bonne soirée. Oubliant complètement Tony et le sms qu’il venait de lui renvoyer. Elle gérerait ça plus tard, même s’il allait sans doute commencer à se demander ce qu’elle foutait. "Tu as une très belle voix et tu chantes divinement bien. J’en suis presque jalouse !" dit-elle dans un éclat de rire. Le voyant prendre, le shot, elle le prend à son tour. Le liquide lui brule un peu la gorge mais elle aime cette sensation, elle a l’habitude de boire même si c’est quelque chose dont elle ne devrait pas se vanter. "Quand tu chantes on peut sentir toutes les émotions du personnage, c’est magique. J’aimerais beaucoup venir te voir sur scène." Joan était comme ça, elle n’avait pas peur de s’incruster sans qu’on lui demande et elle se disait que si après sa conversation à Tony, les choses se passaient bien, elle pourrait toujours le forcer à venir voir son frère. M’enfin, c’était une autre histoire.

La conversation passe ensuite sur la famille Wyatt, sur la mère pour être exacte. Une trapéziste de talent surement, les gens n’intégraient pas le Cirque du Soleil comme ça. "ça devait être splendide" Elle imaginait très bien le genre de performance qu’elle devait faire, elle imaginait aussi les petits Wyatt regardaient leur mère avec admiration. Il lui dit qu’il n’avait que garder la voiture, Joan se dit qu’il devait la bichonner mais elle préféra ne pas trop relever, c’était la première fois qu’ils se rencontraient et elle ne voulait pas le mettre mal à l’aise alors au lieu de parler de famille, elle décida d’aller sur un terrain qu’elle connaissait bien : le cinéma. Elle fit une mine faussement choquée quand il lui dit ne pas avoir aimé le film de De Palma. "Mon Dieu, nous n’avons plus rien à nous dire alors !" dit-elle en riant franchement. "J’ai adoré ce film !" Les désaccords c’était toujours bien aussi, ça alimentait la conversation. "J’adore le cinéma d’horreur mais je te réponds quand je reviens avec la nouvelle tournée !" dit-elle pointant du doigt les verres vides. "Je nous prends deux pintes, histoire de calmer le jeu sur les alcools plus fort, ça te va ?". Les verres descendaient rapidement, les shots étaient bu et il était encore assez tôt dans la soirée. Elle allait finir ivre bien plus tôt que prévu, elle imaginait déjà la tête de Tony si elle débarquait comme une fleur bien pompette, il lui ferait surement une réflexion et elle devrait se justifier. Non le mieux c’était qu’elle annule, les choses seront plus simple comme ça et vu qu’il ne comptait pas disparaitre, ils auront tout demain pour se voir.

Après la réponse d’Ulysse, elle gagna le bar. Peut-être qu’ils allaient un peu fort sur l’alcool, Joan tenait relativement bien, enfin ça dépendait des jours. Cette soirée improvisée était source de stresse alors elle avait peut-être un peu forcé sur l’alcool. Bon, dernier verre alors, pensa-t-elle sans trop y croire mais avec une conviction illusoire. Attendant d’être servi, elle se fit aborder par un homme visiblement éméché qui lui murmura des obscénités à l’oreille, ne se laissant pas faire, elle le gifla sous les éclats de rire des amis de l’homme, récupéra les pintes et retourna rapidement à sa table, un peu agacé. Elle ne savait pas si Ulysse avait vu la scène mais elle la commenta quand même. "Parfois les gens sont vraiment sans gêne !" Joan n’allait pas se laisser déstabiliser pour autant, elle but une gorgée pour se calmer et se concentra à nouveau sur Ulysse. "J’adore mon métier, je suis pas facile à vivre au boulot mais j’adore l’idée que les gens frissonnent devant mes films, rigolent ou soient dégoutés. Le film d’horreur génèrent tout un tas d’émotion et j’aime ça. Surtout qu’on fait des films à petit budget et il n’y a rien de mieux qu’une soirée à se moquer d’un mauvais film un peu gore avec des potes, de l’alcool voir un joint pour ce qui fument." D’ailleurs, ce soir elle comptait bien s’en fumer un petit, elle avait envie de fumer quand elle buvait. Elle aurait bien prit une cigarette aussi, mais elle ne savait pas si Ulysse fumait, probablement pas, enfin elle ne l’imaginait pas être accro à la nicotine.  

Code by Fremione.



(s)AINT
I don't care if your world is ending today Because I wasn't invited to it anyway You said I tasted famous, so I drew you a heart But now I'm not an artist ▬ I'm a fucking work of art
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
friendship never ends
MessageSujet: Re: C’est juste un jour de plus entre l’enfer et le ciel feat Joan

Revenir en haut Aller en bas
 

C’est juste un jour de plus entre l’enfer et le ciel feat Joan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Chasse entre Amis |PV Faucon|
» la frontière entre l'amour et la haine est aussi fine que celle entre la terre et le ciel — femme de femme only ♥
» je regarde le sol, et toi le ciel . Lux
» [TERMINE] Entre les vagues et le ciel, tu ne seras jamais plus belle
» Juste pour rire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bang Bang Vancouver :: Archives Confidential :: section souvenirs :: Rp Abandonnés-