No escape from reality feat jax



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 No escape from reality feat jax

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il est né à Vancouver et fier de l'être. +Ancien militaire à perdu une jambe au combat. Il est a une prothèse en métal . Il est plus souvent en fauteuil qu'avec ses béquilles. + Il a deux enfants, un garçon de seize ans et une fille de dix ans. + Il a été marié dix-sept ans à son ex-femme.+ Il vient d'une famille riche qui possède une banque de Vancouver.+ Il a une soeur et un frère qu'il adore.





• INSCRIS LE : 01/04/2018
• MESSAGE : 89 • POINTS : 2970
• CÉLÉBRITÉ : Justin hartley
• CRÉDITS : hataway
• DC : Ulysse /Mickey / Amber/ James
MessageSujet: No escape from reality feat jax
Lun 2 Avr 2018 - 21:51

Le réveil est dur ce matin, pas ce matin particulièrement, tous les matins depuis l'explosion et depuis la mort de Laurin. Tous les matins sont une torture. Celui-là un peu plus que d'habitude. Je revois sans arrêt la scène dans mes rêves et ça me réveil à chaque fois, les douleurs fantômes sont encore là, bien que je sais qu'elles soient dans ma tête, je n'ai pas moins l'impression d'avoir mal. J'ai de la chance d'avoir une famille présente autour de moi mais je n'ai pas spécialement envie de les voir en ce moment et ça agace ma sœur. C'est elle qui viendra reprendre les enfants pour les amener à ma femme, enfin mon ex-femme. Je préfère ça plutôt qu'elle me voit comme ça. Je suis encore dans mon lit a me demande comment je vais faire pour vivre encore un jour de plus mais j'ai la réponse qui s'offre à moi. Ma fille ouvre la porte et débarque dans ma chambre en courant et elle saute sur le lit pour venir m'embrasser et me faire un câlin. Je la prends dans mes bras et la serre contre moi. Ce n'est pas son frère qui ferait ça, il a seize ans en même temps. Il est presque adulte, presque. «Papa, papa Gale il dit qu'on ne doit plus attendre dans les files des parcs d'attractions comme tu es éclopé. C'est vrai dis ? C'est quoi éclopé ?» Le tact des enfants, je suis à moitié amusé et à moitié agacé. Je ne sais pas encore quoi répondre à ce genre de questionnement, mais elle a dit ans. Elle croit tout ce que son frère lui raconte et pour le coup il n'a pas tout à fait tort. « Oui, mais je ne suis pas encore prêt à aller dans un parc d'attraction aujourd'hui ma puce, je te promets qu'on ira et tu dira à ton frère que le terme exact c'est amputé. C'est n'est pas beaucoup plus distingué qu'éclopé mais je préfère." «Je vais lui dire. » Elle me fait un bisous sur la joue et je la regarde partir comme elle est venue. Ah les gosses. C'est sans doute tout ce qu'il me reste alors je ne vais pas m'en plaindre. Je décide de me lever pour aller dans la salle de bain, mes béquilles sont à côté du lit et je les prends m'appuyant dessus pour aller dans ma salle de bain. Je ferme la porte et me regarde dans le miroir. Je tiens à peine debout. Je met un moment pour me laver, enfiler ma prothèse et m'habiller. Je sais que je ne pourrais pas tenir encore toute la journée en béquille, c'est impossible pour le moment mais à la maison je ne veux pas l'utiliser. Je prépare le petit déjeuner pour ma fille, mon fils lui n'est pas encore sorti de sa chambre et il se fait depuis longtemps son petit déjeuner tout seul. Il nous rejoins plus tard et m'ignore royalement. J'ai envie de lui botter le cul mais je ne peux pas alors je lui demande « Alors, quoi de prévu aujourd'hui » réponse équivoque  «Qu'est-ce que ça peut te faire ? Et depuis quand tu t'intéresse à moi ? » Je lève les yeux au ciel. Il m'agace ce môme. Sarah nous regarde et je me retiens de dire quoi que se soit de plus osé devant elle. « Je me suis toujours intéressé à toi Gale. Il n'y a que toi pour ne pas t'en rendre compte et adopte un autre ton avec moi. » «Ouai c'est ça. Tu étais jamais là. Ce n'est pas parce que tu n'a plus qu'une jambe que je vais être plus gentil. Je te déteste.» On sonne à l'interphone. C'est sans doute ma sœur qui vient les conduire à l'école.  Il prend son sac et sort ,Sarah me fait un bisous avant de suivre son frère. « Gale! Attends!» Il est déjà parti, dans un réflexe je me suis relevé et j'ai oublié que je tenais pas encore bien debout avec la prothèse. Je suis tombé sur le parquet et je suis tombé « Et merde. Putain. !» Je m’énerve contre mon même. Ils sont déjà parti de toute manière. Je reste là sur le parquet. Je comprends qu'il me déteste au fond. J'entends la porte grincer et s'ouvrir. Je relève la tête, mais c'est Jax que je vois. Je suis encore allongé à plat ventre. Je dois avoir l'air fin. J'avais oublié qu'il venait aujourd'hui me chercher pour la réunion.

« Jax salut. J'avais oublié que c'était aujourd'hui mais tu tombes à pique on dirait même si ça me crève de te le demander, tu veux bien m'aider à me relever ?»

Je ne suis pas vraiment très fier de cette position et je crois que la journée ne pouvait pas plus mal commencer. Il a du croiser mes enfants et sans doute qu'il s'est rendu compte que mon fils n'était pas de bonne humeur et peut-être aussi qu'il a entendu tout et qu'il se rend compte je suis un idiot.  Je ne sais pas pourquoi il continue de venir me voir et de m'aider. Je devrais être capable de me débrouiller tout seul, j'ai quarante et un an après tout, je ne suis plus un gosse, mais je me sens incapable d'affronter ça tout seul et au fond ce n'est pas plus mal qu'il soit là.


YOU CAN CALL THIS A FUNERAL
ANAPHORE


absence du 18/08 au 06/09
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
friendship never ends
- Grandit à Toronto dans une famille modeste - S'enrôle dans l'armée et participe à plusieurs conflits - Quitte l'armée en 2000, pour cause de blessures au combat - Entre dans la police de Toronto après quelques mois de repos - Grimpe rapidement les échelons de l'antigang - A déménagé à l’automne 2017 à Vancouver pour suivre sa seconde épouse et s'est engagé dans la VPD (criminelle)... Pour divorcer quelques semaines après - La ville lui plait, il décide de rester, oscillant entre son boulot, et une salle de sport où il enseigne le Free Fight à de jeunes paumés.

• INSCRIS LE : 26/12/2017
• MESSAGE : 786 • POINTS : 5916
• CÉLÉBRITÉ : Frank Grillo
• CRÉDITS : Google/Tumblr
• DC : Logan McKinnon
MessageSujet: Re: No escape from reality feat jax
Dim 24 Juin 2018 - 23:27

On laissait toujours un peu de soi sur un champ de bataille. Un peu de ses émotions, un peu de son humanité. Beaucoup de son innocence, quelques larmes, des litres de sueur et quelques fois de sang. Et parfois des parties de son propre corps aussi, quand ça n’était pas sa vie. Jax avait pu expérimenter toutes ces choses, sauf les deux dernières. Il avait passé de longues semaines immobile sur un lit d’hôpital, il conservait encore des stigmates de l’accident, mais il avait la chance d’être revenu vivant et entier, ce qui n’était pas le cas de tout le monde.

Vu son âge et son grade Jax avait vu et fait des choses vraiment moches, et depuis son retour à la vie civile, il faisait toujours de son mieux pour faire de ce monde quelquechose de meilleur, à sa façon, à son niveau. Que ce soit en arrêtant des méchants, ou en empêchant des jeunes d’en devenir un par le biais du sport. Ils avaient tous des passés terribles, ces gamins qu’ils croisaient dans la salle, et des futurs tout aussi moroses, à moins d’arriver à se prendre en main. Leur décadence avait ses raisons, mais lui... lui il n’avait pas d’excuse pour tirer cette tronche.

Le fils de Benjamin ne lui accorda pas le moindre regard en le croisant, tirant une gueule de dix kilomètres de long... L’inspecteur reçut quand même un sourire de la part de la femme au volant et un grand coucou de la petite à travers la vitre avant que la voiture ne s’éloigne. Ah j’vous jure, y a des coups de pieds au cul qui se perdent. Enfin.... Jax n’était pas là où jouer les tuteurs mais plutôt pour s’occuper du géniteur de ces enfants.

À Toronto, l’ancien militaire avait participé à des ateliers pour les soldats revenant blessés du front. D’abord comme participant, c’était un passage quasi obligé, puis en intervenant plus ou moins fixe. Et puis son départ à Vancouver avait mis fin à cette activité, jusqu’à ce qu’un type qu’il connaissait, lui aussi faisant partie du programme de parrainage, lui parle d’un cas bien précis. Jax avait connu ces petits gars, quand ils avaient encore la vie sauve, et deux jambes. C’était assez naturellement qu’il avait accepté d’aller visiter Benjamin à l’hôpital. Au début, le jeune homme l’appelait Capitaine, mais l’ancien gradé lui avait fait passer rapidement cette habitude.

« Salut B... Hey merde, j’arrive. »

Il était difficile de s’habituer à la perte d’un membre, dixit tous ceux que Jax avait jamais côtoyé avec ce handicap. Alors cet incident n’était que très banal, pas de quoi en faire un foin. Il aida Benjamin à rouler sur le dos et à se tenir assis, pour ensuite le soulever en le tenant sous les bras, le dos bien droit, toute la masse sur ses jambes. Jax était plus âgé que le jeune homme, mais en bien meilleure forme physique, l’exercice n’était pas compliqué pour lui. En une poignée de secondes, Benjamin était assis sur une chaise, stabilisé.

« C’est bon, pas de bobo ? »

La question était purement rhétorique, il était sûr de la réponse, persuadé que ça allait. Et puis si Benjamin n’en était pas sûr, lui l’était pour deux. Jax était un battant, du genre qui pouvait parfois être un peu agaçant, il ne laissait pas les gens déprimer tranquille, que tu aies deux jambes ou une.

« Bon, il faut pas trop trop qu’on traine quand même, faudrait pas qu’on se mette en retard. J’ai pas envie d’avoir à mettre le gyrophare pour griller les feux rouges. »

Il ponctua son affirmation d’un sourire amusé. Evidemment mieux valait arriver trop tard plutôt que de risquer l’accident en jouant à Diabolo et Satanas.

« Tu as tout ce qu’il te faut ou tu veux que j’aille te chercher quelquechose ? »

Pour l’ex-Capitaine, tout ceci était normal, il ne faisait démonstration ni de condescendance, ni de pitié, seulement de pure logique : ça irait plus vite ainsi. Il attendit les instructions, un regard sur sa montre lui indiquant qu’ils avaient encore un peu de temps devant eux.


To Protect and Serve
And it's one, two, three, what are we fighting for ? Don't ask me, I don't give a damn, next stop is Vietnam; And it's five, six, seven, open up the pearly gates. Well there ain't no time to wonder why, Whoopee! we're all gonna die.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il est né à Vancouver et fier de l'être. +Ancien militaire à perdu une jambe au combat. Il est a une prothèse en métal . Il est plus souvent en fauteuil qu'avec ses béquilles. + Il a deux enfants, un garçon de seize ans et une fille de dix ans. + Il a été marié dix-sept ans à son ex-femme.+ Il vient d'une famille riche qui possède une banque de Vancouver.+ Il a une soeur et un frère qu'il adore.





• INSCRIS LE : 01/04/2018
• MESSAGE : 89 • POINTS : 2970
• CÉLÉBRITÉ : Justin hartley
• CRÉDITS : hataway
• DC : Ulysse /Mickey / Amber/ James
MessageSujet: Re: No escape from reality feat jax
Lun 2 Juil 2018 - 21:02

Je me retrouve comme un con allongé parce que je me suis ramassé. J'en ai eu d'autres des gamelles et des moins glorieuses, mais là c'est doublement gênant à mes yeux. Je me suis diminué, beaucoup trop et c'est dur à admettre, dur de me dire qu'il y a encore quelques mois je pouvais marcher comme tout le monde et qu'aujourd'hui j'ai encore du mal à avancer avec cette prothèse et qu'il me faudra du temps avant de retrouver mon autonomie, mais je n'ai plus la patience d'attendre. Je me fatigue bien trop vite. Je ne vois pas amélioration et l'ambiance à la maison est pesante. Jax m'aide et me relève, il a les bon gestes, je ne suis pas surpris, on a plusieurs formations de secours au cours de nos années de service. Je me retrouve assis sur une chaise.

«Merci, non ça va. J'ai voulu rattraper Gale et j'ai oublié que je ne marchais plus comme avant. »

C'est ma fierté qui est plus touchée qu'autre chose. Je ne suis pas franchement ravi qu'il m'ait vu comme ça, mais ce n'est pas plus mal que ça soit lui qui l'ait vu.

«Tu as du remarquer la tronche qu'il tire, charmant les ados. »

Je soupire et lève les yeux au ciel. Ce gosse m'exaspère, je ne sais plus quoi faire avec lui pour qu'il comprenne que mon travail était important et que je faisais du mieux que je pouvais pour être là, pour partager des moments avec lui, mais que je ne pouvais pas tout le temps être présent. Je sais qu'il a très mal vécu mon absence et je m'en veux, mais j'espère qu'un jour il comprendra.

« Tu ne pourrais pas lui parler une fois ? Peut-être qu'avec un regard extérieur il comprendrait que ce n'était pas par envie que je partais ? »

Je ne sais pas si il accepterait, mais j'imagine que d'avoir un avis extérieur, quelqu'un qui ne soit pas moi, peut-être qu'il accepterait plus facilement d'entendre que c'était un devoir d'aller combattre. Je soupire de nouveau et acquiesce quand il me dit qu'il faut y aller, qu'ils ne vont pas nous attendre. Je ne suis pas fan à l'idée de retourner là-bas, ça ne me botte pas trop ces réunion.

« Puisqu'il le faut. Allons-y, non ça ira je n'ai pas besoin de grand chose. »

Je ne sais pas tellement pourquoi j'ai accepté d'aller à ces réunions, c'est lui qui m'a convaincu, mais aujourd'hui je doute encore plus.


YOU CAN CALL THIS A FUNERAL
ANAPHORE


absence du 18/08 au 06/09
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
friendship never ends
MessageSujet: Re: No escape from reality feat jax

Revenir en haut Aller en bas
 

No escape from reality feat jax

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» cray ➺ caught in a landslide, no escape from reality
» 02.03/17.C.L'Aquila, Italie - Time to escape
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Kickstater Escape issu de l'univers d'Eden
» Just the same //feat Matt'//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bang Bang Vancouver :: City of Vancouver :: nord est :: Mount Pleasant-