Si tu veux ma caisse prends ma prothèse



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Si tu veux ma caisse prends ma prothèse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Ceci est un compte pnj, merci de ne pas le mp. Si besoin, contacter un membre du staff.

• INSCRIS LE : 01/10/2017
• MESSAGE : 123
• CÉLÉBRITÉ : Sans célébrité fixe.
• CRÉDITS : Farabriver
• LIKE : 0
MessageSujet: Si tu veux ma caisse prends ma prothèse
Mar 3 Avr 2018 - 13:57


Si tu veux ma caisse prends ma prothèse
ft. Aiden Fitzgerald & Benjamin Miller


Aiden est en train de faire les courses. Il a horreur de ce genre de chose, mais il est prêt à tout pour se rattraper au prés de sa femme Eileen. Alors il veut lui préparer un repas romantique, espérant que cela plaidera sa cause. Il pousse son charriot dans les rayons pour trouver son bonheur. Benjamin aussi fait ses courses avec pas mal de difficulté. Surtout qu'il n'a pris que sa béquille vu qu'il avait peu de chose à acheter. Pourtant il se retrouve vite les bras chargés. Il en met même dans ses poches. Il n'a qu'une envie rejoindre la caisse pour sortir rapidement du magasin et se poser. Mais toutes les caisses sont prises. Sauf une. Celle prévue pour les femmes enceintes, les handicapés et les personnes âgées. Aiden la repère et fonce. Il commence à sortir ses courses en disant à la caissière qu'il vient d'être opéré de la jambe et qu'il est fatigué. Il a surtout un charriot plein et il ne veut pas passer trois plombes à faire la queue. Voilà que Benjamin arrive à son tour à la caisse où est Aiden. Les bras un peu surchargé par ses courses et sa béquille. Reste à savoir si Aiden va être un bon joueur et remettre ses courses dans son charriot pour aller faire la queue à une caisse ? Ou bien va-t-il y avoir une guéguerre entre ces deux mâles pour garder la 1ère place à la caisse ?  À eux de voir qui se montrera le plus sage.


Aucune intervention du PNJ. N'oubliez pas de respecter les règles du rp, établies par le forum. Pour toute aide, n'hésitez pas à contacter un membre du staff. Lorsque votre sujet est terminé, merci de le signaler. Bon rp à vous.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


- alors que je venais fraîchement de me marier avec une femme que je convoitais depuis des mois, j'ai pris la décision de tout quitter et d'abandonner femme et foyer pour aller exercer un poste de chef de la chirurgie à Miami - cette aventure a duré 4 ans, je viens de me décider à rentrer à Vancouver pour retrouver ma femme, qui demande le divorce, chose à laquelle je n'ai aucune envie d'agréer - ma passion, c'est mon travail, je le ferai toujours passer avant le reste, Eileen le sait, je pense... j'espère. - j'ai voulu devenir médecin depuis tout petit, chirurgien depuis mes quinze ans, comme mon père et mon grand-père - j'ai été très déçu de mes quatre ans à Miami, même si j'en sors plus mature et grandi, je me rends compte que je ne suis pas fait pour la bureaucratie, mais plutôt pour la pratique et le bloc - de retour à Vancouver, j'ai repris mon poste de chirurgien digestif à l'hôpital, mais j'ai très envie de m'installer en libéral pour ne plu subir les regards et les remarques des confrères ou des soignants, et aussi pour laisser de l'espace à Eileen - elle a accepté ma présence et je sens que les choses commencent à se délier


RP EN COURS

Ezechiel - Benjamin - Eileen#5 - Eden - Sarah#3

RPS FINIS

Eileen - Eileen#2 - Kayla - Eileen#3 - Sean - Jaycee-Lou - Eileen#4 - Wesley - River - Sarah - Sarah#2

RPS ABANDONNES

Amory


• INSCRIS LE : 14/01/2018
• MESSAGE : 3765
• CÉLÉBRITÉ : Jamie Dornan
• CRÉDITS : (c) badass beard (avatar) & bat'phanie (signature), gifs via tumblr
• DC : stewart murphy
• LIKE : 2
MessageSujet: Re: Si tu veux ma caisse prends ma prothèse
Jeu 5 Avr 2018 - 19:50



shopping time ? no thanks
benjamin miller & aiden fitzgerald

S’il y avait bien une chose qu’Aiden détestait, c’était devoir faire les courses. Le plus souvent, il payait quelqu’un pour le faire à sa place, la femme de ménage généralement, ou bien alors il faisait en sorte de toujours commander dans un service de drive pour avoir simplement à garer la voiture et à récupérer les paquets. C’était vraiment la tâche la plus ingrate de la vie, selon lui. Il n’avait jamais fait les courses étant petit, ses parents étaient comme lui et payaient des gens pour faire le sale boulot. Il était gauche, maladroit, râleur. Bref, il ne vivait clairement pas dans le monde réel. Mais il s’en fichait pas mal habituellement, vu qu’il n’entrait jamais dans les supermarchés !

Ce jour là, cependant, c’était une autre histoire ! Il s’était pris trop tard pour commander dans un drive et il avait décidé de préparer un petit dîner, tout ce qu’il y avait de plus romantique, pour Eileen. Il avait été de garde toute la nuit et ne travaillait donc pas ce jour-là, tandis que sa jolie brune était partie travailler dès dix heures du matin pour ne finir qu’en début de soirée. Il avait pris un bon petit déjeuner en sa compagnie, ne laissant rien paraître de ses intentions, et s’était activé à trouver des idées et à faire le compte de ce qu’il avait déjà et ce qu’il lui manquait pour cuisiner un bon petit plat, fait avec amour, dès qu’elle avait passé le pas de la porte. Il était fier de lui pour le coup. Il n’était pas très bon cuisinier, mais il espérait tout de même pouvoir la satisfaire un minimum. C’était l’intention qui comptait surtout.

En réalité, c’était donc ainsi qu’il avait fini par arriver dans ce supermarché pour faire ses courses de dernière minute. Son charriot se remplissait bien, à vue d’oeil, il avait besoin de plus de choses qu’il ne le pensait, et à chaque rayon qu’il visitait, il trouvait une nouvelle chose à acheter, qu’il prenait, même sans être qu’il en aurait réellement besoin. Après une bonne heure passée à tourner dans le magasin en faisant rouler son charriot devant lui, ce fut un Aiden très agacé et bien énervé qui arriva près des caisses. A cette heure de la journée, il y avait beaucoup de monde, partout, et toutes les caisses ouvertes étaient prises par des files de deux, voire trois charriots remplis de victuailles et de produits en tous genres. Il soupira, sentant sa colère monter en flèche et sa patience diminuer de plus belle. C’était bien parce qu’il devait se racheter auprès d’Eileen qu’il faisait une chose pareille… elle en avait de la chance !

Lorsqu’il vit une caisse vide, il s’y précipita immédiatement, avant de voir, dépité, qu’il s’agissait d’une caisse prioritaire, pour personnes à mobilité réduite. Son cerveau ne fit qu’un tour : il était médecin, il en savait des choses et il savait aussi comment mentir aux gens. Aussi, se croyant plus malin que tout le monde, il avança en claudiquant jusqu’à la caisse, où il fit un beau sourire à la jeune femme qui travaillait là, avant de lui expliquer qu’il s’était opérer de la hanche, et qu’il avait vraiment mal, que ce serait chouette de sa part qu’elle le laisse passer pour qu’il puisse aller se reposer. L’hôtesse sembla sous le charme de son sourire éclatant, puisqu’elle accepta relativement facilement, ce qu’Aiden apprécia. Il commença alors aussitôt à déposer ses affaires sur le tapis roulant, sans oublier bien sûr de souffler de temps en temps en ayant l’air de souffrir. C’était un jeu d’enfant finalement, de faire des emplettes !

La difficulté se montra dès lors qu’un homme réellement handicapé se présenta à sa suite. Aiden le vit arriver du coin de l’oeil et jura entre ses dents. L’homme était armé de ses deux béquilles, et tenait maladroitement un panier rempli de courses sur son avant bras, en essayant de ne rien faire tomber et également de ne pas perdre l’équilibre. Il soupira. Il savait que cet homme, même si lui-même avait été réellement opéré fraîchement, devait passer avant lui, parce que tout était une question de relativité, mais ça le faisait royalement chier ! Il fit tout d’abord mine de ne pas le voir, mécontent de s’être fait avoir aussi stupidement. Mais comment pouvait-il savoir que ce type allait débarquer aussi vite ? Il ne l’avait même pas croisé dans le magasin ! Il attendit, en ralentissant ses gestes pour poser ses affaires sur le tapis, histoire de voir ce qu’allait faire le nouvel arrivant, mais, à sa grande surprise, il ne fit rien de spécial. Il attendait, simplement. Et Aiden se retrouva comme un con. Il releva les yeux vers lui, l’air un peu penaud pour la caissière.

« Vous voulez de l’aide ? »

Intérieurement, le petit Aiden démoniaque tremblait de rage et hurlait qu’il ne fallait pas le laisser passer, parce qu’il perdrait du temps et que chaque seconde comptait dans une journée pareille. Le petit Aiden angélique, par contre, était content que cette part de gentillesse ait pris le dessus. Aiden, le vrai cette fois, quant à lui, attendait surtout que l’autre homme lui réponde, et qu’il prenne une décision… Il n’avait quand même pas toute la journée, malgré toute la bonté dont il pouvait faire preuve !  
black pumpkin




@Benjamin Miller What a Face dis moi si ça te plait copain <3


i want to come over
oh my naivety, oh my fickle views. ▬ i feel my blood boil as our shadows fuse.  every move you make breaks me. every smile you fake breaks me. i saw our shadows dance before the dawn...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il est né à Vancouver et fier de l'être. +Ancien militaire à perdu une jambe au combat. Il est a une prothèse en métal . Il est plus souvent en fauteuil qu'avec ses béquilles. + Il a deux enfants, un garçon de seize ans et une fille de dix ans. + Il a été marié dix-sept ans à son ex-femme.+ Il vient d'une famille riche qui possède une banque de Vancouver.+ Il a une soeur et un frère qu'il adore.





• INSCRIS LE : 01/04/2018
• MESSAGE : 142
• CÉLÉBRITÉ : Justin hartley
• CRÉDITS : patsy
• DC : Ulysse /Mickey / Alek
• LIKE : 0
MessageSujet: Re: Si tu veux ma caisse prends ma prothèse
Mar 1 Mai 2018 - 16:56

J'ai toujours détesté faire les courses et je les déteste encore plus depuis que je suis invalide. Je n'arrive pas encore à me faire à cette idée que tout devient compliqué. Je suis grincheux et de mauvaise humeur très régulièrement depuis que c'est arrivé. Je ne suis pas sur que ma colère passera, je n'en ai pas envie pour le moment, quoi qu'il en soit je dois bien faire les courses, même infirme, je refuse qu'on m'aide. Je peux me débrouiller tout seul. Je n'ai pas pris le fauteuil aujourd'hui, j'ai de la chance que le magasin ne soit pas très loin de la maison. Je suis donc parti en béquille et j'ai mis quand même un moment avant d'arriver à destination. J'ai encore du mal à avancer avec ma prothèse, mais en béquille c'est déjà mieux. Je n'ai pas grand chose à prendre, je suis tout seul ce soir et j'ai encore quelques produits à la maison, mais il m'en manquait. Je fais le tour du supermarché et me retrouve finalement avec plus de choses que prévu, ce qui devient compliqué à prendre dans mes bras, surtout avec mes béquilles. J'ai coincé les marchandises comme j'ai pu. Je devrais prendre un panier mais j'aurais du mal à le porter, je demandais un sachet en sortant ça ira mieux en attendant il faut faire la queue et ça m'agace d'avance. L'avantage c'est que je peux passer aux caisses prioritaires même si je refuse en général d'y aller, mais il y avait du monde alors pour une fois j'y suis allé. Je regarde l'homme avant moi qui a plus d'affaires, ça risque d'être long. Je n'ai pas de chance. Je le regarde et hausse un sourcil quand il me demande si j'ai besoin d'aide.

« Non, ça ira. Je ne vois pas pourquoi je passerais devant, vous étiez-là avant. Je suis sur que vous aimeriez pas qu'on vous aide non plus, on se comprends j'imagine.»

Je fais référence au fait qu'il a l'air de boiter, même si pour le moment j'ignore qu'il fait semblant. Je n'aime pas me servir de ma différence pour aller plus vite. Je ne me permettrais pas de passer devant lui sous prétexte que j'ai moins d'affaires. Je veux juste être comme tout le monde j'imagine qu'il peut le comprendre.


YOU CAN CALL THIS A FUNERAL
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


- alors que je venais fraîchement de me marier avec une femme que je convoitais depuis des mois, j'ai pris la décision de tout quitter et d'abandonner femme et foyer pour aller exercer un poste de chef de la chirurgie à Miami - cette aventure a duré 4 ans, je viens de me décider à rentrer à Vancouver pour retrouver ma femme, qui demande le divorce, chose à laquelle je n'ai aucune envie d'agréer - ma passion, c'est mon travail, je le ferai toujours passer avant le reste, Eileen le sait, je pense... j'espère. - j'ai voulu devenir médecin depuis tout petit, chirurgien depuis mes quinze ans, comme mon père et mon grand-père - j'ai été très déçu de mes quatre ans à Miami, même si j'en sors plus mature et grandi, je me rends compte que je ne suis pas fait pour la bureaucratie, mais plutôt pour la pratique et le bloc - de retour à Vancouver, j'ai repris mon poste de chirurgien digestif à l'hôpital, mais j'ai très envie de m'installer en libéral pour ne plu subir les regards et les remarques des confrères ou des soignants, et aussi pour laisser de l'espace à Eileen - elle a accepté ma présence et je sens que les choses commencent à se délier


RP EN COURS

Ezechiel - Benjamin - Eileen#5 - Eden - Sarah#3

RPS FINIS

Eileen - Eileen#2 - Kayla - Eileen#3 - Sean - Jaycee-Lou - Eileen#4 - Wesley - River - Sarah - Sarah#2

RPS ABANDONNES

Amory


• INSCRIS LE : 14/01/2018
• MESSAGE : 3765
• CÉLÉBRITÉ : Jamie Dornan
• CRÉDITS : (c) badass beard (avatar) & bat'phanie (signature), gifs via tumblr
• DC : stewart murphy
• LIKE : 2
MessageSujet: Re: Si tu veux ma caisse prends ma prothèse
Lun 21 Mai 2018 - 16:46



shopping time ? no thanks
benjamin miller & aiden fitzgerald

D’un coup d’oeil rapide, Aiden essaya de déterminer ce que le nouvel arrivant pouvait avoir comme pathologie. C’était une déformation professionnelle, bien sûr, parce qu’il ne pouvait s’empêcher de se croire toujours à l’hôpital, toujours prêt à sauver une vie. Certes, il était chirurgien digestif, mais il pouvait aussi se montrer utile quand il s’agissait de traumatologie ou d’orthopédie : il avait été interne avant de se spécialiser, et c’était parfois suffisant pour aider quelqu’un. Dans tous les cas, ce jour-là, il n’avait pas le temps, et il imagina simplement que le bonhomme s’était cassé une jambe, ou avait une entorse : il s’en fichait pas mal en réalité. Ce qu’il voulait, c’était sortir d’ici.

Après lui avoir demandé s’il avait besoin d’aide, Aiden continua malgré tout de poser ses courses sur le tapis roulant, en attendant une réponse. Il pouvait faire un peu de place à l’avant du tapis, si vraiment il n’avait pas d’autre choix que de le laisser passer. Le brun jeta un regard interrogateur à la caissière, qui ne semblait pas intéressée par leur début de conversation. Elle semblait s’ennuyer à sa caisse, éloignée de tout, et visiblement, vu son jeune âge, elle n’était là que pour se faire un peu d’argent de poche, en parallèle de ses études. Aussi, elle ne ferait probablement pas de vague.

Enfin, l’estropié lui répondit qu’il n’avait besoin de rien, qu’il ne voyait pas pourquoi il passerait devant lui. Aiden haussa un sourcil. Il était en béquilles, alors que lui-même n’avait rien, même s’il laissait croire le contraire. Si on lui demandait de prouver quelque chose, il était certain qu’Aiden ne pourrait même pas mentir sur de quelconques symptômes. L’homme était crédule, quand même, mais ce n’était pas pour déplaire à l’Aiden diabolique qui sentit que la partie allait être gagnée.

« Certes, mais enfin, vous êtes handicapé quand même ! s’exclama Aiden, peut-être d’une façon un peu trop vive. »

Surtout, il regretta son choix de mot, parce que, si ce n’était pas péjoratif dans sa bouche, il savait que pour la société, c’était une insulte, une moquerie, le plus généralement. Il soupira en détournant le regard, un peu honteux de son comportement.

« Ce n’est pas ce que je veux dire en fait, mais c’est surtout que vous avez des béquilles et que votre pile de courses menace de tomber de vos bras d’une seconde à l’autre ! se rattrapa-t-il. »

Il haussa les épaules, continua de ranger ses affaires sur le tapis et avança un peu avec son chariot. Il espérait surtout ne pas se créer d’ennuis, et prit soin de bien faire semblant de boiter, d’une façon encore un peu plus exacerbée, au cas où.  
black pumpkin




i want to come over
oh my naivety, oh my fickle views. ▬ i feel my blood boil as our shadows fuse.  every move you make breaks me. every smile you fake breaks me. i saw our shadows dance before the dawn...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il est né à Vancouver et fier de l'être. +Ancien militaire à perdu une jambe au combat. Il est a une prothèse en métal . Il est plus souvent en fauteuil qu'avec ses béquilles. + Il a deux enfants, un garçon de seize ans et une fille de dix ans. + Il a été marié dix-sept ans à son ex-femme.+ Il vient d'une famille riche qui possède une banque de Vancouver.+ Il a une soeur et un frère qu'il adore.





• INSCRIS LE : 01/04/2018
• MESSAGE : 142
• CÉLÉBRITÉ : Justin hartley
• CRÉDITS : patsy
• DC : Ulysse /Mickey / Alek
• LIKE : 0
MessageSujet: Re: Si tu veux ma caisse prends ma prothèse
Mar 29 Mai 2018 - 20:24

Je lève les yeux au ciel, c'est typiquement le genre de réactions que j'ai du mal à supporter. Vous êtes handicapé, vous ne pouvez pas vous débrouiller seul, je déteste ce genre de commentaires et j'ai toujours voulu tout faire moi-même alors même si je n'ai plus qu'une jambe, ça ne m'empêchera pas de continuer à faire comme avant alors je lui réponds en haussant les épaules :

« Ouai et alors ? Vous aussi non ? »

Si il est là c'est qu'il y a une raison, à moins qu'il n'ai juste eu envie d'aller plus vite et quelque chose me dit que je ne suis pas loin de la vérité et ça m'est égal. Il s'inquiète un peu trop pour que ça ne cache pas quelque chose. Je ne sais pas trop comment réagir, c'est la première fois que ça m'arrive. Ça ne me serait jamais arrivé avant, ou dans le sens inverse à la limite. J'aurais fait comme lui peut-être pour aller plus vite, quoi que, je pense que même avec deux jambes je n'aurais pas pris cette file là.

« Vous faite semblant pour aller plus vite c'est ça ? Je ne vous félicite pas. Vous aviez pourtant l'air de quelqu'un de bien à première vu. »

Je réponds d'une voix sérieuse, mais au fond ça me fait plutôt rire et j'ai juste envie de le faire un peu stresser, de voir comment il peut réagir. Je ne vais pas lui jeter des pierres, je me fou complètement qu'il soit passé devant moi, mais j'ai bien le droit de jouer avec ses nerfs non ?


YOU CAN CALL THIS A FUNERAL
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


- alors que je venais fraîchement de me marier avec une femme que je convoitais depuis des mois, j'ai pris la décision de tout quitter et d'abandonner femme et foyer pour aller exercer un poste de chef de la chirurgie à Miami - cette aventure a duré 4 ans, je viens de me décider à rentrer à Vancouver pour retrouver ma femme, qui demande le divorce, chose à laquelle je n'ai aucune envie d'agréer - ma passion, c'est mon travail, je le ferai toujours passer avant le reste, Eileen le sait, je pense... j'espère. - j'ai voulu devenir médecin depuis tout petit, chirurgien depuis mes quinze ans, comme mon père et mon grand-père - j'ai été très déçu de mes quatre ans à Miami, même si j'en sors plus mature et grandi, je me rends compte que je ne suis pas fait pour la bureaucratie, mais plutôt pour la pratique et le bloc - de retour à Vancouver, j'ai repris mon poste de chirurgien digestif à l'hôpital, mais j'ai très envie de m'installer en libéral pour ne plu subir les regards et les remarques des confrères ou des soignants, et aussi pour laisser de l'espace à Eileen - elle a accepté ma présence et je sens que les choses commencent à se délier


RP EN COURS

Ezechiel - Benjamin - Eileen#5 - Eden - Sarah#3

RPS FINIS

Eileen - Eileen#2 - Kayla - Eileen#3 - Sean - Jaycee-Lou - Eileen#4 - Wesley - River - Sarah - Sarah#2

RPS ABANDONNES

Amory


• INSCRIS LE : 14/01/2018
• MESSAGE : 3765
• CÉLÉBRITÉ : Jamie Dornan
• CRÉDITS : (c) badass beard (avatar) & bat'phanie (signature), gifs via tumblr
• DC : stewart murphy
• LIKE : 2
MessageSujet: Re: Si tu veux ma caisse prends ma prothèse
Ven 8 Juin 2018 - 14:02



shopping time ? no thanks
benjamin miller & aiden fitzgerald

Il fallait le dire, maintenant qu’Aiden avait vu cet homme se débrouiller comme il pouvait avec deux béquilles et ses courses sous les bras, il avait honte de ce qu’il faisait, et essayait de se déculpabiliser en lui parlant, alors qu’en temps normal, il n’aurait jamais parlé à ce type. Des malades, handicapés ou non, il en voyait tous les jours, il n’avait pas besoin de faire des consultations externes non plus… Il soupira intérieurement, en se rendant compte qu’il en faisait bien trop, quitte à paraître ridicule. Vu le ton que l’homme prit pour lui répondre, il comprit qu’il aurait dû la fermer. D’ailleurs, il eut l’impression d’être un petit enfant pris en faute quand le type estropié lui demanda s’il faisait semblant de claudiquer pour aller plus vite à la caisse. Aiden baissa les yeux, et évita surtout de croiser le regard de la caissière pour ne pas se prendre une soufflante de plus.

« Monsieur, si vous voulez passer, allez-y, c’est bon… »

Il lâcha ces quelques mots entre ses dents, les mâchoires serrées, en se promettant de ne plus jamais faire ses courses lui-même. Après tout, c’était un carnage… Eileen devait être bien plus douée que cela, bien plus patiente surtout. Ou alors, il paierait quelqu’un pour le faire à leur place, il se fichait pas mal de dépenser de l’argent là-dedans, quitte à écrire une liste différente toutes les semaines…

« J’avoue que je déteste faire les courses et moins de temps je passe ici, mieux je me porte, c’est pour ça que j’ai voulu passer ici. »

Il ne voulait pas jouer au mauvais bougre, le Aiden. Il avait vraiment honte de s’être comporté comme ça, parce qu’il était médecin et qu’il savait que ce n’était vraiment pas une bonne conduite que de faire une chose pareille, mais la tentation était trop forte… et combien y avait-il de chances qu’il se fasse remarquer ainsi ? Quelles étaient les possibilités qu’il se retrouve devant un véritable handicapé ? Oh et puis ces caisses ne leur étaient pas uniquement réservées non plus, alors il n’avait rien à dire. Toutes ses courses étaient déjà posées sur le tapis, en plus de cela…

« Si vous avez cinq minutes, je vous paie un café juste après ? En signe de pardon… »

Aiden lui adressa un sourire un peu timide, avec un clin d’oeil, en arrêtant de se chercher de fausses excuser. Le type en face de lui pourrait refuser ou accepter, peu importait. En tout cas, Aiden voulait se racheter, en quelques sortes…
black pumpkin




i want to come over
oh my naivety, oh my fickle views. ▬ i feel my blood boil as our shadows fuse.  every move you make breaks me. every smile you fake breaks me. i saw our shadows dance before the dawn...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il est né à Vancouver et fier de l'être. +Ancien militaire à perdu une jambe au combat. Il est a une prothèse en métal . Il est plus souvent en fauteuil qu'avec ses béquilles. + Il a deux enfants, un garçon de seize ans et une fille de dix ans. + Il a été marié dix-sept ans à son ex-femme.+ Il vient d'une famille riche qui possède une banque de Vancouver.+ Il a une soeur et un frère qu'il adore.





• INSCRIS LE : 01/04/2018
• MESSAGE : 142
• CÉLÉBRITÉ : Justin hartley
• CRÉDITS : patsy
• DC : Ulysse /Mickey / Alek
• LIKE : 0
MessageSujet: Re: Si tu veux ma caisse prends ma prothèse
Jeu 14 Juin 2018 - 20:15

Je suis plutôt ravi de mon coup, il a l'air tellement dépiter et ça me fait sourire. Il se sent sans doute coupable et ça me suffit. Je n'ai pas besoin qu'il me donne d'excuses, ni même qu'il se justifie après tout je me fiche bien qu'il passe devant, pourtant c'est ce qu'il fait. Je le regarde, je lui aurait bien donné une tape sur l'épaule mais mes deux mains sont prises.

« C'était pour vous mettre un peu la pression, je n'étais pas sérieux. Je me fiche que vous soyez là, ce n'est pas parce que je suis … diminué … que j'ai tous les droits. Je tiens encore debout, autant que possible, je me plaignais avant de devoir attendre, je n'étais pas très patient, mais maintenant c'est différent alors ne vous gênez pas. Ça me va très bien comme ça. »

J'ai presque l'impression d'avoir encore mes deux jambes en étant debout, je sais que je pourrais totalement remarcher avec la prothèse, il faut juste que je m'adapte à elle et ce n'est pas franchement évident, pour le moment c'est encore trop tôt, mais j'espère que bientôt je ne devrais plus passer par ce genre de caisses. La caisse se met en marche et la place se libère un peu. Je peu poser mes articles sur le tapis et je prend un sac, ça sera beaucoup plus simple, j'aurais du en prendre un dès le début, j'aurais moins eu de misère, c'est la force de l'habitude.

« Oui ça me va, même une petite bière, un petit verre ne me ferait pas de mal.»

J'ai tendance à noyer ma peine dans l'alcool ces derniers temps, enfin quelques fois, mais ça calme certaines de mes angoisses et évidement je ne bois jamais quand mes enfants sont là. Il est hors de questions qu'ils soient exposés à l'alcool même si je me doute que me fils à déjà goûté à l'alcool. Je n'ai pas envie qu'il ai l'occasion encore de me trouver un défaut.


YOU CAN CALL THIS A FUNERAL
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


- alors que je venais fraîchement de me marier avec une femme que je convoitais depuis des mois, j'ai pris la décision de tout quitter et d'abandonner femme et foyer pour aller exercer un poste de chef de la chirurgie à Miami - cette aventure a duré 4 ans, je viens de me décider à rentrer à Vancouver pour retrouver ma femme, qui demande le divorce, chose à laquelle je n'ai aucune envie d'agréer - ma passion, c'est mon travail, je le ferai toujours passer avant le reste, Eileen le sait, je pense... j'espère. - j'ai voulu devenir médecin depuis tout petit, chirurgien depuis mes quinze ans, comme mon père et mon grand-père - j'ai été très déçu de mes quatre ans à Miami, même si j'en sors plus mature et grandi, je me rends compte que je ne suis pas fait pour la bureaucratie, mais plutôt pour la pratique et le bloc - de retour à Vancouver, j'ai repris mon poste de chirurgien digestif à l'hôpital, mais j'ai très envie de m'installer en libéral pour ne plu subir les regards et les remarques des confrères ou des soignants, et aussi pour laisser de l'espace à Eileen - elle a accepté ma présence et je sens que les choses commencent à se délier


RP EN COURS

Ezechiel - Benjamin - Eileen#5 - Eden - Sarah#3

RPS FINIS

Eileen - Eileen#2 - Kayla - Eileen#3 - Sean - Jaycee-Lou - Eileen#4 - Wesley - River - Sarah - Sarah#2

RPS ABANDONNES

Amory


• INSCRIS LE : 14/01/2018
• MESSAGE : 3765
• CÉLÉBRITÉ : Jamie Dornan
• CRÉDITS : (c) badass beard (avatar) & bat'phanie (signature), gifs via tumblr
• DC : stewart murphy
• LIKE : 2
MessageSujet: Re: Si tu veux ma caisse prends ma prothèse
Jeu 21 Juin 2018 - 20:45



shopping time ? no thanks
benjamin miller & aiden fitzgerald

C’était ridicule, Aiden ne savait tout bonnement pas pourquoi il avait proposé une chose pareille, parce qu’il n’avait juste pas de temps à perdre aujourd’hui. Pourtant, il se rendait compte qu’il avait été plutôt odieux, et un vrai salopard aussi. Alors c’était juste de bonne guerre qu’il se montre gentil, parce que même s’il n’était qu’un con hautain, il ne voulait pas se montrer tel quel. Si jamais ce type - qui devait pas mal fréquenter les hôpitaux, de par son état - venait à savoir qu’il était le Docteur Aiden Fitzgerald, et qu’il se comportait ainsi avec le commun des mortels, ça n’allait pas du tout plaire à tout le monde. Déjà qu’il était assez mal vu à l’hôpital en ce moment, parce qu’il avait abandonné sa femme durant quatre longues années, alors ce n’était pas une bonne idée de rajouter un scandale de plus…

Contre toute attente, la réponse du type qu’il avait derrière lui à la caisse le laissa pantois. Aiden voyait souvent, parmi les patients qu’il opérait d’une pathologie grave - de type cancer ou maladie inflammatoire chronique - que ces gens ne voyaient plus le monde de la même manière après avoir frôlé la mort. Ils se rendaient compte que la vie était précieuse, que chaque seconde comptait, et qu’il ne fallait pas aller trop vite, afin de tout savourer. Mais c’était probablement une façon de voir le monde que l’on ne comprenait qu’une fois qu’on était passé par là, et ce n’était pas le cas du jeune chirurgien. En tout cas, il était plutôt reconnaissant de la bonté de l’estropié.

« Va pour une petite bière ! »

Aiden lui accorda un sourire, et finit par ranger toutes ses petites courses dans son sac cabas, qu’il referma rapidement avant de payer à la caissière, son sourire charmeur réservé aux caissières figé sur ses lèvres. Il régla bien rapidement et se décala un peu pour laisser l’inconnu se débrouiller avec ses affaires. Fitz n’allait sûrement pas l’aider, après tout ce qu’il venait de lui dire, il avait compris le message : il n’était pas impotent, il pouvait tout faire seul…

Il souleva son sac alors que l’homme se retournait vers lui après avoir payé ses achats. Il sourit à nouveau avant de se diriger vers la sortie pour trouver un bar où boire un verre. Compte-tenu du temps compté d’Aiden et des béquilles de son acolyte, ils choisirent le bar le plus proche et s’attablèrent au comptoir.

« Je m’appelle Aiden, au fait. Enchanté. »

Il lui tendit la main en se présentant, par politesse. Quitte à faire connaissance, autant commencer par les présentations, c’était la moindre des choses. Le barman arriva ensuite pour prendre leurs commandes, et Aiden commanda une bière pour lui, avant de jeter un coup d’oeil à l’homme à ses côtés pour savoir ce qu’il comptait boire. Après tout, il n'était pas obligé de boire une bière, il pouvait prendre ce qu'il voulait...
black pumpkin




i want to come over
oh my naivety, oh my fickle views. ▬ i feel my blood boil as our shadows fuse.  every move you make breaks me. every smile you fake breaks me. i saw our shadows dance before the dawn...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il est né à Vancouver et fier de l'être. +Ancien militaire à perdu une jambe au combat. Il est a une prothèse en métal . Il est plus souvent en fauteuil qu'avec ses béquilles. + Il a deux enfants, un garçon de seize ans et une fille de dix ans. + Il a été marié dix-sept ans à son ex-femme.+ Il vient d'une famille riche qui possède une banque de Vancouver.+ Il a une soeur et un frère qu'il adore.





• INSCRIS LE : 01/04/2018
• MESSAGE : 142
• CÉLÉBRITÉ : Justin hartley
• CRÉDITS : patsy
• DC : Ulysse /Mickey / Alek
• LIKE : 0
MessageSujet: Re: Si tu veux ma caisse prends ma prothèse
Dim 24 Juin 2018 - 20:10

Il semblerait que ma petite taquinerie à fait effet, il a l'air d'avoir compris que ce n'était pas franchement bien, de toute manière ce n'est pas vraiment à moi de lui dire quoi faire, il fera toujours ce qu'il veut, mais je vois bien qu'il s'en veut et ça me suffit. Il a beau me proposer de l'aide, je la refuse. Je ne veux pas d'aide. Je ne veux pas me sentir inférieur, jamais. Il a pris le temps de ranger ses affaires pendant que les miennes passaient. J'ai pris un sac et j'ai réglés mes courses avant de les mettre dans un sac. J'aurais du penser au sac avant.

«C'est idiot je n'ai pas pensé au sac avant de venir, j'ai souvent tendance à croire que je peux tout faire comme avant. »

Je viens de lui dire que je ne veux pas être privilégié c'est vrai, pourtant ma vie à quand même changé suite à mon accident et il y a certaines choses auxquelles je ne pense pas, des détails, mais des détails très utile. Je sais que je ne pensais jamais à tout ça quand j'étais encore valide, quand je n'avais pas ce genre de problèmes et je me demande comment font ceux qui doivent vivre avec ça depuis leur naissance, ça doit être tellement naturel, quoi que ce n'est pas forcément dit. Je me fais la réflexion au final que les gens pressé n'ont pas tout à fait tort de l'être. Je sais qu'ils ne sont pas pressé pour les même raisons, mais on ne sait jamais de quoi demain sera fait, quelque part c'est eux qui ont raison de ne pas vouloir perdre de temps. Je l'ai rejoins après avoir pris mon sac de course pendant qu'il me dit son prénom et je lui réponds :

«Benjamin, mais tout le monde m’appelle Ben. »

Je serre la main qu'il me tends. Je ne sais pas pourquoi je précise à chaque fois qu'on m'appelle Ben, sans doute parce que c'est plus court et que c'est la réalité. Il y a rarement quelqu'un qui prononce mon nom en entier ou alors c'est quand j'ai fait une connerie, c'était souvent ma femme qui le disait d'ailleurs, ou parfois mon chef. J'ai d'ailleurs toujours mes plaques à mon coup et j'ai gardé celle de mon meilleur ami. Je crois que c'est quelque chose que je n'enlèverais jamais malgré tout ce qui est arrivé.

«On peut aller au coin de la rue, y a un café bar plutôt sympa. »

Je connais bien le quartier, je n'habite pas loin, je sais que l'endroit est assez réputé et qu'il est ouvert longtemps. Je pourrais rentrer facilement au moins, si jamais je suis un peu trop bourré ça ne sera pas bien dérangeant.


YOU CAN CALL THIS A FUNERAL
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


- alors que je venais fraîchement de me marier avec une femme que je convoitais depuis des mois, j'ai pris la décision de tout quitter et d'abandonner femme et foyer pour aller exercer un poste de chef de la chirurgie à Miami - cette aventure a duré 4 ans, je viens de me décider à rentrer à Vancouver pour retrouver ma femme, qui demande le divorce, chose à laquelle je n'ai aucune envie d'agréer - ma passion, c'est mon travail, je le ferai toujours passer avant le reste, Eileen le sait, je pense... j'espère. - j'ai voulu devenir médecin depuis tout petit, chirurgien depuis mes quinze ans, comme mon père et mon grand-père - j'ai été très déçu de mes quatre ans à Miami, même si j'en sors plus mature et grandi, je me rends compte que je ne suis pas fait pour la bureaucratie, mais plutôt pour la pratique et le bloc - de retour à Vancouver, j'ai repris mon poste de chirurgien digestif à l'hôpital, mais j'ai très envie de m'installer en libéral pour ne plu subir les regards et les remarques des confrères ou des soignants, et aussi pour laisser de l'espace à Eileen - elle a accepté ma présence et je sens que les choses commencent à se délier


RP EN COURS

Ezechiel - Benjamin - Eileen#5 - Eden - Sarah#3

RPS FINIS

Eileen - Eileen#2 - Kayla - Eileen#3 - Sean - Jaycee-Lou - Eileen#4 - Wesley - River - Sarah - Sarah#2

RPS ABANDONNES

Amory


• INSCRIS LE : 14/01/2018
• MESSAGE : 3765
• CÉLÉBRITÉ : Jamie Dornan
• CRÉDITS : (c) badass beard (avatar) & bat'phanie (signature), gifs via tumblr
• DC : stewart murphy
• LIKE : 2
MessageSujet: Re: Si tu veux ma caisse prends ma prothèse
Ven 6 Juil 2018 - 13:19



shopping time ? no thanks
benjamin miller & aiden fitzgerald

Cette rencontre était pour le moins inattendue, pour Aiden. Il n’aurait jamais imaginé qu’en allant faire deux trois emplettes, il tomberait sur un type qui avait une jambe en moins et qui, sans le faire réellement, lui donnerait une bonne leçon de morale. Une chose était sûre : Aiden s’y reprendrait à deux fois avant de vouloir passer à une caisse pour personnes à mobilité réduite. Il n’allait sûrement pas retenter l’expérience avant quelques temps, déjà qu’il détestait faire ses courses, alors si en plus il se faisait avoir à chaque fois, ce n’était pas la peine. Il prendrait un peu plus de temps pour faire une file d’attente, la prochaine fois.

L’inconnu lui rétorqua qu’il s’appelait Benjamin, mais que tout le monde l’appelait Ben, son diminutif. Aiden sourit en lui serrant la main, bien plus rassuré de savoir à qui il avait affaire. C’était un peu étrange, mais il aimait bien connaître les noms des personnes avec qui il discutait. Cela rendait toute la discussion beaucoup plus vivante et personnelle, quand bien même c’était avec une personne qu’il ne connaissait pas et qu’il ne reverrait probablement jamais de sa vie. Cet homme avait probablement plein de choses à faire et des soucis à régler. Aiden quant à lui, avait son mariage à redresser et sa femme à récupérer. Ce n’était pas le bon moment pour se faire de nouveaux amis.

Ils étaient tous les deux dans le bar, et le barman était en train de prendre leurs commandes. Aiden commanda une bière. Il avait chaud, un peu à cause de toute la honte accumulée, et il avait hâte de sentir le malt amer couler dans son oesophage jusqu’à son estomac. L’alcool lui donnerait la sensation d’avoir survolé cette journée et il oublierait cette mésaventure plutôt facilement. C’était l’avantage de ces boissons. Alors que le barman s’affairait à leur rapporter leurs verres, Aiden observa de haut en bas son acolyte, et essaya de comprendre ce qu’il lui était arrivé dans la vie pour être estropié ainsi. Clairement, ce n’était pas de naissance, parce qu’il n’était pas du tout habile avec ses béquilles, il n’avait aucun réflexe. C’était forcément un accident. Et Fitz, curieux comme il était, et par pure déformation professionnelle, tenait à savoir ce qu’il s’était passé. Après tout, peut-être qu’il pouvait tout de même l’aider, même si Benjamin n’en avait aucune envie.

« C’est un accident de voiture ? tenta-t-il, sans savoir si l’homme allait bien vouloir en discuter. »

Son visage se ferma quelque peu et Aiden comprit que ça ne devait pas être un sujet pour lequel il était très prolixe. Il détourna les yeux, un peu honteux d’avoir posé cette question.

« Ce n’est pas de la curiosité maladive… c’est juste que je suis chirurgien, et ça m’intéresse, tout ça… »

C’était la réalité, cette fois, il ne mentait plus, et c’était simplement le médecin qui parlait à sa place, comme d’habitude. La médecine est une de ces spécialités où l’on ne quitte jamais vraiment son job, et où l’on cherche toujours une solution pour tout. Il fallait juste avoir du tact, ce qui n’était pas donné à tout le monde, et, forcément, Aiden n’en était pas spécialement pourvu, ce jour là. Il fallait dire qu’il n’avait pas sa blouse blanche, qu’il n’était pas dans son bureau, qu’il n’était pas entouré de ses secrétaires et de ses infirmières… ça lui faisait bizarre. Mais malgré tout, malgré le fait qu’il soit en jour de congé un peu forcé pour préparer le dîner qu’il devait cuisiner pour sa femme, il ne cessait de penser au boulot.

« Est-ce que vous êtes suivi, pour ça ? Je veux dire… vous voyez un kinésithérapeute et tout, j’imagine ? continua-t-il, un peu maladroitement. Vous avez déjà pensé à essayer une prothèse ? »

Aiden n’était que chirurgien digestif, et non orthopédiste, mais il avait suivi toutes ces notions dans son cursus, à la faculté, lorsqu’il étudiait ses premières années de médecine et qu’il ne savait pas encore ce qu’il voulait faire de ses mains. Il fallait bien qu’il ait touché à tout pour ensuite se dire qu’il voulait aller jusqu’au fond de l’affaire, et devenir chirurgien digestif et viscéral. Aussi, il avait eu de nombreux cours sur l’orthopédie, la traumatologie et tous les trucs pas très ragoûtants… Il pouvait lui conseiller quelques confrères plutôt réputés, des amis, qui se feraient un plaisir de s’occuper de lui si besoin était…
black pumpkin




i want to come over
oh my naivety, oh my fickle views. ▬ i feel my blood boil as our shadows fuse.  every move you make breaks me. every smile you fake breaks me. i saw our shadows dance before the dawn...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il est né à Vancouver et fier de l'être. +Ancien militaire à perdu une jambe au combat. Il est a une prothèse en métal . Il est plus souvent en fauteuil qu'avec ses béquilles. + Il a deux enfants, un garçon de seize ans et une fille de dix ans. + Il a été marié dix-sept ans à son ex-femme.+ Il vient d'une famille riche qui possède une banque de Vancouver.+ Il a une soeur et un frère qu'il adore.





• INSCRIS LE : 01/04/2018
• MESSAGE : 142
• CÉLÉBRITÉ : Justin hartley
• CRÉDITS : patsy
• DC : Ulysse /Mickey / Alek
• LIKE : 0
MessageSujet: Re: Si tu veux ma caisse prends ma prothèse
Lun 16 Juil 2018 - 19:05

On est installé sur une table d'un bar. Je n'aurais jamais songé qu'en allant faire mes courses je tomberais sur un type comme lui. Je ne connais rien de lui mais il m'inspire plutôt confiance. Il a une bonne tête et je me doute que ses intentions n'étaient pas réellement mauvaises. On attends notre commande lorsqu'il me demande si c'est un accident de voiture, en faisant allusion à ma jambre. Je me mords la lèvre et fait non de la tête. Je hausse un sourcil quand il me dit qu'il est chirurgien. C'est assez comique qu'il ait voulu gagné du temps en passant par la case personne à mobilité réduite alors qu'il doit en côtoyer souvent, mais je ne dis rien et lui réponds :

«Non, AK-47, Kalchnikov si vous préférez. Je suis militaire … j'étais. On a été attaqué dans la base militaire. D'autres ne s'en sont pas sorti. J'ai eu plus ou moins un coup de chance.»

Je n'aime pas tellement parler de ça, parce que ça me remémore trop de choses, trop d'images et je n'arrive pas à oublier alors que je le voudrais vraiment, enfin oublier certaines choses, parce que je ne pourrais jamais oublier Gale, lui est mort et pas moi. Ils ont préféré me sauver moi plutôt que lui, ils n'avaient pas le temps de tous nous sauver ou ils ont essayé mais n'ont pas pu, l'un ou l'autre je considérerait toujours que c'est de leur faute.

« Oui, je suis suivi, c'est arrivé y a quelques mois, je suis en rééducation et retraite anticipé. Et pour la prothèse, je l'ai déjà, on ne dirait pas que c'est est une mais elle est là. »

Je lui montre la prothèse métallique qui m'arrive au genou.

« Je n'allais pas loin je n'ai pas mis le pied. Mais même avec il n'y a pas beaucoup de changement, la plupart du temps je suis en fauteuil. J'ai parfois des douleurs fantômes. Je sais que c'est un peu bizarre.»

Nos verres arrive et je suis bien content de pourvoir boire une gorgée de la bièrre que j'ai prise, le peu d'alcool qu'elle contient me fait du bien. Je n'aime vraiment pas parler de tout ça.

« Et vous alors chirurgien ? Vous êtes spécialisé en quoi ? »

Je ne vois pas pourquoi je serais le seul à me confier, je suis sur qu'il a des choses plus intéressante à dire que moi.


YOU CAN CALL THIS A FUNERAL
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


- alors que je venais fraîchement de me marier avec une femme que je convoitais depuis des mois, j'ai pris la décision de tout quitter et d'abandonner femme et foyer pour aller exercer un poste de chef de la chirurgie à Miami - cette aventure a duré 4 ans, je viens de me décider à rentrer à Vancouver pour retrouver ma femme, qui demande le divorce, chose à laquelle je n'ai aucune envie d'agréer - ma passion, c'est mon travail, je le ferai toujours passer avant le reste, Eileen le sait, je pense... j'espère. - j'ai voulu devenir médecin depuis tout petit, chirurgien depuis mes quinze ans, comme mon père et mon grand-père - j'ai été très déçu de mes quatre ans à Miami, même si j'en sors plus mature et grandi, je me rends compte que je ne suis pas fait pour la bureaucratie, mais plutôt pour la pratique et le bloc - de retour à Vancouver, j'ai repris mon poste de chirurgien digestif à l'hôpital, mais j'ai très envie de m'installer en libéral pour ne plu subir les regards et les remarques des confrères ou des soignants, et aussi pour laisser de l'espace à Eileen - elle a accepté ma présence et je sens que les choses commencent à se délier


RP EN COURS

Ezechiel - Benjamin - Eileen#5 - Eden - Sarah#3

RPS FINIS

Eileen - Eileen#2 - Kayla - Eileen#3 - Sean - Jaycee-Lou - Eileen#4 - Wesley - River - Sarah - Sarah#2

RPS ABANDONNES

Amory


• INSCRIS LE : 14/01/2018
• MESSAGE : 3765
• CÉLÉBRITÉ : Jamie Dornan
• CRÉDITS : (c) badass beard (avatar) & bat'phanie (signature), gifs via tumblr
• DC : stewart murphy
• LIKE : 2
MessageSujet: Re: Si tu veux ma caisse prends ma prothèse
Sam 21 Juil 2018 - 14:54



shopping time ? no thanks
benjamin miller & aiden fitzgerald

Rapidement, Aiden comprit que ce n’était pas du tout ce qu’il croyait. Ce n’était pas un accident de voiture qui avait rendu son nouveau camarade infirme. Il voyait bien dans son regard qu’il avait tout faux, que ce n’était pas du tout cela, qu’il se mettait le doigt dans l’oeil jusqu’au coude. D’ailleurs, il ouvrit grand les yeux lorsque Ben lui expliqua que c’était plutôt une AK-47 qui l’avait rendu ainsi. Il ne pensait pas du tout que ce type pouvait être un militaire. Mais tout prenait sens, tout à coup, en effet, c’était assez courant comme blessure de guerre, quand, bien évidemment, on avait la chance de ne pas mourir au combat. Il était donc ancien militaire, et il devait à présent se remettre de tout le traumatisme qu’une attaque ennemie représentait. Aiden le plaignait pas mal, il n’aurait jamais voulu ou osé s’engager dans l’armée, parce qu’il fallait bien l’avouer, il n’était pas très courageux. Heureusement pour lui, ses parents n’avaient jamais été très portés sur une éducation militaire et il les remerciait infiniment pour cela.

Au moins, Ben était suivi pour tout ce merdier, c’était le principal, Aiden se doutait que l’armée devait avoir de très bons psychiatres pour aider les victimes d’attaques, de bombes, de rafales de kalachnikov… et il en fallait bien ! Il l’observa avec attention quand il lui expliqua qu’il avait une prothèse. Aiden n’avait même pas remarqué que ce n’était pas une « vraie » jambe. C’est vrai que ce n’était pas vraiment son domaine, l’ortho et la traumato… il avait très rarement l’occasion de voir une prothèse aussi bien faite et ça l’émerveillait un peu.

« C’est dingue, on dirait presque que vous n’avez rien d’anormal là-dedans ! Génial ! s’exclama-t-il, peut-être un peu trop joyeusement. »

Evidemment, c’était plutôt mal venu d’être « content » pour une prothèse, de se montrer intéressé par une jambe bionique, mais Aiden était médecin et toute la technologie que l’on pouvait trouver dans ce bas monde était comme un cadeau pour lui. Seulement, il s’arrêta de sourire lorsque Benjamin lui expliqua qu’à longueur de journée, il était plutôt en fauteuil roulant. Fitz se doutait que tout était encore très récent, cette blessure de guerre, la façon dont il devait apprendre à vivre avec ce handicap… Ce n’était pas très drôle en effet. Bien sûr, Aiden connaissait bien le syndrome des douleurs fantômes. Certains de ses patients en souffraient également, lorsqu’il leur enlevait un bout du côlon, ce n’était pas si étrange que cela. Et surtout, ces douleurs étaient bien réelles ! Benjamin changea aussitôt de conversation, évidemment ce n’était sûrement pas quelque chose dont il aimait parler, à part à son psy, probablement.

« Je suis chirurgien digestif, c’est pour ça que je connais pas trop votre domaine… Je soigne les maux de ventre, principalement, ajouta-t-il avec un clin d’oeil. »

Si seulement son métier était aussi facile et simple que cela… mais il y avait tellement de choses à savoir, tellement de choses à apprendre. Il y avait toujours quelque chose à découvrir dans ce domaine, que ce soit au niveau des cancers ou des maladies en tout genre et Aiden en était passionné. Il n’y avait rien d’autre qu’il aurait pu apprécier davantage !

« Si jamais vous avez besoin de moi pour enlever votre appendice ou votre vésicule, n’hésitez pas. »

Il s’accordait un petit trait d’humour, en espérant le dérider un peu. Ce n’était pas gagné, parce que son interlocuteur avait l’air très morose, malgré tous ses efforts…
black pumpkin




i want to come over
oh my naivety, oh my fickle views. ▬ i feel my blood boil as our shadows fuse.  every move you make breaks me. every smile you fake breaks me. i saw our shadows dance before the dawn...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
friendship never ends
MessageSujet: Re: Si tu veux ma caisse prends ma prothèse

Revenir en haut Aller en bas
 

Si tu veux ma caisse prends ma prothèse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» j' ai déjà la rolex, je veux le gronavionkivanavex
» "Je veux qu'on rie...Je veux qu'on danse...Je veux qu'on s'amuse comme des fous !" [Julia]
» 03. Prends garde ! Spider Cochon est là.
» Veux tu de moi ? [Crystal Noir & Pépite d'Or]
» Prends les armes et vois la gloire, elle t'appartient [PV armée de Kanoë]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bang Bang Vancouver :: City of Vancouver :: sud est :: Renfrew-Collingwood-