un nouveau combat- feat sean



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 un nouveau combat- feat sean

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il est né à Vancouver et fier de l'être. +Ancien militaire à perdu une jambe au combat. Il est a une prothèse en métal . Il est plus souvent en fauteuil qu'avec ses béquilles. + Il a deux enfants, un garçon de seize ans et une fille de dix ans. + Il a été marié dix-sept ans à son ex-femme.+ Il vient d'une famille riche qui possède une banque de Vancouver.+ Il a une soeur et un frère qu'il adore.





• INSCRIS LE : 01/04/2018
• MESSAGE : 89 • POINTS : 2970
• CÉLÉBRITÉ : Justin hartley
• CRÉDITS : hataway
• DC : Ulysse /Mickey / Amber/ James
MessageSujet: un nouveau combat- feat sean
Dim 15 Avr 2018 - 20:43

Le réveil à sonné comme d'habitude à six heures du matin le temps que je me prépare pour que les enfants ne voient pas tout ce que je fais avant qu'ils soient levés, même si mon fils le sait plus ou moins, mais nos relations sont houleuses depuis le divorce et depuis qu'il doit venir une semaine sur deux chez moi, heureusement sa sœur est plus agréable et plus jeune aussi, elle est mon petit rayon de soleil, même si j'aime autant mon fils bien qu'il ne me le rende pas. Il comprendra un jour peut-être. Après une bonne heure à me mettre sur pied, si je puis dire j’attrape le fauteuil et m'y glisse dedans, je déteste ce truc et j'espère que les séances de rééducations feront leur effets bientôt. Je ne supporte pas de ne plus savoir marcher sans aide et je ne suis pas encore assez à l'aise avec une béquille pour les prendre, la preuve c'est que je suis tombé la dernière fois. Je vais jusqu'à la cuisine en baillant. J'ai mal dormi, j'ai des soucis avec les assurances et je dois voir un avocat ce matin. Ma sœur va arriver dans quelques minutes pour garder les enfants pendant que je vais au rendez-vous. J'ai du appelé une compagnie spéciale de taxi pour pouvoir mettre mon fauteuil à l'intérieur de la voiture tout ça devient franchement compliqué.

Ma sœur me laisse un sms sur mon téléphone pour me prévenir qu'elle est en bas de l'appartement. Je lui ouvre et l'attends pendant que je fini de prendre mon café. Elle passe la porte et me rejoins dans la cuisine. Elle m'embrasse et je vois à sa tête qu'elle s'inquiète déjà. Elle s'est toujours inquiétée pour moi. C'est ma grande sœur et elle a toujours bien tenu son rôle mais en ce moment c'est un peu pesant. « Tu as une sale tête, tu as du mal à dormir ? » Je lève les yeux au ciel et ne réponds pas. Je suis assez grincheux le matin et je sais sur quoi va partir le sujet alors je ne lui réponds pas. Je fais ma tête de mule ce qui l'agace. « Tu es chiant tu sais. Tu pourrais au moins répondre et me dire ce qui ne va pas. C'est quoi ce rendez-vous avec un avocat ? Tu peux tout me dire tu sais. » Je lève les yeux au ciel. Je n'ai pas envie de lui expliquer maintenant et puis de toute manière Gale est venu dans la cuisine. Il dit bonjour à sa tante et m'ignore royalement comme à chaque fois. Je lève les yeux au ciel et lui lance « Bonjour, je ne suis là tu sais, ça ne va pas tu tuer de dire bonjour. » Il fait comme si il n'avait rien entendu et s'en va dans sa chambre, âge ingrat. Je demande à ma sœur qu'elle lève Alice après que je sois partie. On sonne à la porte et je file à mon rendez-vous.

On met un moment à m'installer à l'arrière, c'est toujours un peu compliqué et ça m'énerve de ne pas pouvoir le faire tout seul. Je lui donne l'adresse du cabinet d'avocat et c'est le même cirque pour descendre de la voiture et pour aller vers le cabinet d'avocat. Il y a une rampe pour les fauteuils que je galère à gravir parce que je n'ai pas encore l'habitude et je fini d'ailleurs par rouler jusqu'en bas de la rampe et au bout d'une bon quinze minutes j'arrive au rez-de-chaussé. Je me présente à l'accueil et je leur dire que j'ai rendez-vous avec un certain monsieur Stampton. Je l'ai eu rapidement au téléphone sans vraiment tout lui expliquer juste que les assurances refusaient de me payer et qu'ils ne m'ont pas dit pourquoi. Je n'ai pas tellement tout compris d'ailleurs ça reste un peu flou pour moi, mais je n'ai pas envie de chercher à comprendre pourquoi ils ne veulent pas payer, c'est de la faute de l'armée si j'en suis là. Je le vois arriver et j'ai un réflexe con de vouloir me lever mais je n'arrive pas à me relever alors je grimace et reste coincé dans mon fauteuil. Je ne sais même pas si c'est lui mais on dirait bien.

« Bonjour Monsieur Stampton j'imagine. Je suis Benjamin Miller on s'est parlé au téléphone il y a quelques jours.»

Je ne sais pas à s'il s'attendait à me voir dans cet état. Je ne sais pas du tout ce qu'il s'imaginait mais ça m'est un peu égal. Je veux juste régler cette histoire et obtenir mes droits. J'ai décidé d'aller jusque bout. Tant pis pour l'honneur.


YOU CAN CALL THIS A FUNERAL
ANAPHORE


absence du 18/08 au 06/09
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• Je suis très proche de mon grand frère avec qui j'aime discuter, boire une bière et regarder des matchs de hockey ou de football.

• Mes amis sont Cheyhia, Aiden et Benjamin.

• Son frère aîné est Ezechiel Stampton.

****

~ RP EN COURS ~

* Madigane Laviolette
* Layla Stone

• INSCRIS LE : 01/05/2017
• MESSAGE : 846 • POINTS : 11308
• CÉLÉBRITÉ : Jared Padalecki
• CRÉDITS : vava : Farabriver
• DC : Kayla / Ludivine / Ian / Dave
MessageSujet: Re: un nouveau combat- feat sean
Dim 22 Avr 2018 - 18:56

Si j’ai eu peur au départ de ne pas avoir suffisamment de clients pour que le bureau fonctionne, je dois avouer qu’à présent je ne sais plus où donner de la tête. Notre réputation étant sans tâches nous n’avons eu aucun mal a trouvée rapidement des clients. Depuis un mois nous sommes tellement occupés que j’ai déjà commencé à faire des entrevues pour engager des stagiaires pour nous donner un coup de main. Les dossiers s’accumulent à un rythme fou. Le travail ici est loin d’être routinier. Les dossiers sont tous différents les uns des autres. Parfois, il s’agit d’une histoire de divorce ou encore de violence conjugale et le jour d’ensuite une dispute entre un employeur et un employé récalcitrant. Il m’arrive même d’avoir des mandats provenant de la protection de la jeunesse ou de défendre des causes commerciales. Je suis plus que jamais motivé et heureux d’avoir pris cette décision d’ouvrir mon cabinet avec Jazz. Nous avons enfin l’impression d’être véritablement utiles et nous sommes plus heureux que jamais.

Alors qu’une autre journée commence, je fais rapidement le tour de mes rendez-vous et discute avec Brianna que je viens d’engager via une agence pour remplacer Cheyhia. Je savais la santé de mon amie fragile, mais jamais je ne me saurais imaginer que son état soit si sérieux et précaire. Inquiet pour elle, j’ai été la visitée à l’hôpital et je lui ai apportée un petit présent. Je reste en contact avec Noham pour prendre ses nouvelles au quotidien. J’ai même passé le test de compatibilité on ne sait jamais si je peux l’aider d’une façon ou d’une autre, je suis prêt à le faire pour elle. Sa présence et son sourire me manquent et j’espère que les nuages noirs seront bientôt derrière elle.

Mon premier rendez-vous étant prévu pour la fin de la matinée, j’en profite pour terminer quelques dossiers et m’avance sur la recherche de candidats pour un poste d’avocat junior. Je ne pensais pas que ce serait nécessaire avant plusieurs mois, mais nous sommes victimes de notre succès. Il est près de 11 h quand Brianna m’informe de l’arrivé de mon premier client de la journée. Il s’agit d’un certain Monsieur Miller. Nous avons discuté brièvement au téléphone de ses ennuis avec ses assurances. Il m’a expliqué être membre de l’armée canadienne durant plusieurs années, mais je n’en sais pas plus. Le tout me semblant intéressant nous avons fixé un rendez-vous.

Je sors de mon bureau pour l’accueillir et à ma grande surprise je me retrouve devant un homme assis dans un fauteuil roulant. En le voyant, je comprends presque instantanément la raison pour laquelle il a fait appel à un avocat. Le pauvre homme est privé d’une de ses jambes et tente tout de même de se lever pour me saluer. J’apprécie le geste, mais je compatis à sa douleur voyant sa gêne.

« Bonjour Monsieur Stampton, j'imagine. Je suis Benjamin Miller on s'est parlé au téléphone il y a quelques jours. »

- Effectivement, c’est bien moi. Bienvenu chez Dellaney Stampton, Monsieur Miller.

Gêné et ne sachant pas si je dois ou non lui offrir mon aide, je lui fais signe de me suivre jusqu’à mon bureau. Je lui offre ensuite à boire quelques choses et m’installe derrière mon bureau pour prendre des notes.

- Alors qu’est-ce que je peux faire pour vous? Si je me souviens bien, vous me disiez avoir des ennuis avec votre assureur. J’imagine donc que votre blessure… enfin je veux dire que la perte de votre jambe est due à un incident qui est survenu durant votre service?


Je fais une légère pause et ajoute : « Pourriez-vous m’expliquer avec détail ce qui est arrivé s.v.p. »


i found love where

it wasn't supposed to be
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il est né à Vancouver et fier de l'être. +Ancien militaire à perdu une jambe au combat. Il est a une prothèse en métal . Il est plus souvent en fauteuil qu'avec ses béquilles. + Il a deux enfants, un garçon de seize ans et une fille de dix ans. + Il a été marié dix-sept ans à son ex-femme.+ Il vient d'une famille riche qui possède une banque de Vancouver.+ Il a une soeur et un frère qu'il adore.





• INSCRIS LE : 01/04/2018
• MESSAGE : 89 • POINTS : 2970
• CÉLÉBRITÉ : Justin hartley
• CRÉDITS : hataway
• DC : Ulysse /Mickey / Amber/ James
MessageSujet: Re: un nouveau combat- feat sean
Mar 24 Avr 2018 - 19:14

Il ne s'attendait sûrement pas à ce que je sois en fauteuil. Je ne lui ai pas expliqué tous les détails. Je lui ai juste dis au téléphone que j'avais un problème avec mon travail et l'assurance et il avait accepté de me voir. Je le suis dans son bureau et il s'installe après m'avoir apporté un verre d'eau. Je le laisse s'installer et je me demande encore comment je vais expliquer tout ça.

« C'est presque ça oui, c'est bien là qu'est le problème.»

En réalité c'est plus compliqué que ça en a l'air. Je n'étais pas à proprement dit en mission. On s'est fait attaqué dans la base militaire. Je fait une grimace quand il me demande de lui expliquer ce qu'il s'est passé. Je n'ai pas franchement envie d'en reparler mais je savais que je devrais passer par là. Je pose les mains sur la table comme si je passais un interrogatoire. Je me sens un peu tendu parce que je sais que je vais revoir les images dans ma tête. Je relève la tête et lui dit :

«On était en Afrique, dans une base militaire. On a été attaqué par des milices. Ils ont fait sauté une partie de la base et ils nous tiraient dessus, bref j'ai pris une balle dans la jambe. Les secours sont arrivés assez tard. Ils ne pouvaient pas m'opérer sur place, il n'y avait rien pour ce genre de cas, en tout cas pas à moins de plusieurs kilomètres. Ils ont décidés de me faire rapatrier. Ce n'est pas là-bas que j'ai perdu ma jambe et en gros selon eux je n'étais pas en poste puisqu'il s'est passé un moment avant que j'arrive ici. Les médecins n'ont pas pu faire grand chose, ma blessure c'était infectée et le seul moyen pour que ça ne remonte pas et pour me sauver c'était de m'amputer. Ils m'ont amputé deux jours après l'attaque et donc quand ils ne veulent pas payer les séances de kinés ni la rééducation. Ils estiment que je n'étais pas en poste à ce moment-là et que je suppose que c'est parce que je leur reviendrais trop cher.»

Je trouve que c'est injuste après tout ce que j'ai enduré et c'est bien pour ça que je suis là aujourd'hui.Je ne me laisserais pas faire. Ils m'ont déjà pris mon meilleur ami, je veux qu'ils paient même si au fond ce n'est pas totalement leur faute.


YOU CAN CALL THIS A FUNERAL
ANAPHORE


absence du 18/08 au 06/09
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• Je suis très proche de mon grand frère avec qui j'aime discuter, boire une bière et regarder des matchs de hockey ou de football.

• Mes amis sont Cheyhia, Aiden et Benjamin.

• Son frère aîné est Ezechiel Stampton.

****

~ RP EN COURS ~

* Madigane Laviolette
* Layla Stone

• INSCRIS LE : 01/05/2017
• MESSAGE : 846 • POINTS : 11308
• CÉLÉBRITÉ : Jared Padalecki
• CRÉDITS : vava : Farabriver
• DC : Kayla / Ludivine / Ian / Dave
MessageSujet: Re: un nouveau combat- feat sean
Dim 6 Mai 2018 - 16:21

Assis à mon bureau, j’écoute avec attention l’histoire de mon nouveau client. À vue d’œil, je lui donne une trentaine d’années voir peut être la jeune quarantaine. Ses traits sont tirés, mais c’est probablement dû aux difficultés ou aux douleurs liées à la perte de sa jambe. J’éprouve automatiquement de la compassion pour cet homme. Il n’est pas venu vers moi pour obtenir la charité, mais pour se battre pour ce qui lui est dû. Je ne peux alors qu’avoir du respect pour lui. Lorsque je lui demande de me raconter son histoire, je vois automatiquement son regard devenir plus froid et distant. Il s’agit probablement de souvenirs douloureux aussi je ne le presse pas et je le laisse me raconter les faits sans le brusquer de questions. Voir des soldats se battre à la télévision et au cinéma est une chose. Entendre le récit véritable d’une bataille en est une autre aussi, je ne peux qu’éprouver de la reconnaissance pour tous les Messieurs Miller de ce monde qui risque chaque jour leur vie pour que je puisse vivre librement et en sécurité.

Alors qu’il me fait le récit de l’attaque dont lui et ses collègues ont été victimes, je prends des notes circonstancielles afin de faire des vérifications un peu plus tard. J’écris également quelques questions qui me viennent en tête. Je vais avoir besoin d’un maximum de précision sur les lieux et surtout les raisons de sa présence sur ce territoire. Je vais également avoir besoin du nom de son supérieur et probablement des autres soldats présents avec lui sur les lieux lors de l’attaque afin de les interroger. Bref, cela me semble une cause des plus intéressantes et je suis des plus motivés à aider cet homme.

Son récit terminé. Je reste un moment sans voix ne sachant pas ce que je pourrais lui dire. Aucun mot même les plus sincères ne lui fera retrouver sa jambe perdue. Je lui souris et me contente de lui dire : « Monsieur Miller votre histoire me touche beaucoup et je vais vous aider. Je pense que vous avez été injustement traité. Si je me fie seulement à la jurisprudence, vous avez effectivement droit à un dédommagement monétaire non seulement de votre compagnie d’assurance, mais aussi par l’armée »

J’avale un peu d’eau et ajoute : « Votre cas n’est pas unique et nous allons le démontré. Si vous êtes prêt à vous battre, je suis votre homme. La tâche ne sera pas facile et ce sera probablement long, mais je vous garantis qu’ils vont finir par reconnaître leur faute »

Je prends un formulaire dans l’un de mes tiroirs et le pose devant Monsieur Miller et dit : « Si vous êtes d’accord pour que je m’occupe de votre dossier, il faudrait que vous me signiez cette procuration pour que je puisse parler en votre nom et posé des questions à votre assureur, mais aussi à vos supérieurs. »

J’attends qu’il signe le document et lui demande ensuite, s’il a des économies et de quoi vivre le temps qu’on puisse obtenir le dédommagement monétaire auquel il a droit.


i found love where

it wasn't supposed to be
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il est né à Vancouver et fier de l'être. +Ancien militaire à perdu une jambe au combat. Il est a une prothèse en métal . Il est plus souvent en fauteuil qu'avec ses béquilles. + Il a deux enfants, un garçon de seize ans et une fille de dix ans. + Il a été marié dix-sept ans à son ex-femme.+ Il vient d'une famille riche qui possède une banque de Vancouver.+ Il a une soeur et un frère qu'il adore.





• INSCRIS LE : 01/04/2018
• MESSAGE : 89 • POINTS : 2970
• CÉLÉBRITÉ : Justin hartley
• CRÉDITS : hataway
• DC : Ulysse /Mickey / Amber/ James
MessageSujet: Re: un nouveau combat- feat sean
Dim 13 Mai 2018 - 13:30

Je lui raconte toute l'histoire et mes mots s'accompagnent d'images dans ma tête. La perte de mon meilleur ami est encore trop présente pour que j'arrive à en parler sans avoir envie de m'en prendre à eux et sans être en colère. Je me dis souvent que ce n'est pas moi qu'ils auraient du sauver en premier, c'est lui et j'ai eu beau protester et les supplier personne ne m'a écouté. Ça a donc été la goutte de trop quand ils ont refusé mes aides et ce monsieur Stampton à l'air d'accord avec moi. Il m'explique qu'on pourra démontrer que je ne suis pas le seul à qui s'est arrivé et que le combat risque d'être difficile, mais je n'ai plus rien à perdre et ça me semble du gâteau comparé à la mission de terrain, ça ne sera pas plus difficile.

« Oui, je suis prêt. Je veux qu'ils paient, qu'ils se rendent compte de ce qu'ils font, de l'impact que ça peut avoir sur nos vies.»

Je veux qu'ils se rendent compte de ce qu'on endure pour eux et de la façon dont ils nous remercie. Je sais qu'ils ont d'autres choses à penser et que je ne suis pas un cas représentatif, qu'en terme général ils sont plutôt conciliant, mais pas toujours. J'acquiesce quand il me demande de signer des procurations.

« Tout ce que vous voudrez. Comment est-ce que ça va se passer ? Est-ce que vous avez besoin d'autres éléments ?»

J'ai des tas de questions en tête et je me demande si on va devoir les affronter directement au tribunal ou si on doit les voir avant pour négocier. Je ne sais pas comment ça se passe, ni même si je suis préparé psychologiquement à tout ça, mais je n'ai pas envie de reculer maintenant.


YOU CAN CALL THIS A FUNERAL
ANAPHORE


absence du 18/08 au 06/09
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• Je suis très proche de mon grand frère avec qui j'aime discuter, boire une bière et regarder des matchs de hockey ou de football.

• Mes amis sont Cheyhia, Aiden et Benjamin.

• Son frère aîné est Ezechiel Stampton.

****

~ RP EN COURS ~

* Madigane Laviolette
* Layla Stone

• INSCRIS LE : 01/05/2017
• MESSAGE : 846 • POINTS : 11308
• CÉLÉBRITÉ : Jared Padalecki
• CRÉDITS : vava : Farabriver
• DC : Kayla / Ludivine / Ian / Dave
MessageSujet: Re: un nouveau combat- feat sean
Dim 27 Mai 2018 - 16:06

L’une des raisons pour laquelle j’ai pris la décision d’ouvrir mon cabinet, c’est pour pouvoir aider les gens dans le besoin. Des gens blessés, désœuvrés et sans ressource devant des géants qui leur ont injustement causé du tort. Le cas de Mr Miller est certes fort complexe, mais c’est de loin la cause la plus excitante que j’ai eue à défendre à ce jour. Dans cette histoire, il ne s’agit pas seulement d’argent, mais de reconnaître la valeur d’une vie. La valeur d’un soldat qui s’est battu pour sa patrie, mais aussi pour que le monde tout entier puisse évoluer sur des terres libres et sans tyrannie. La valeur du sacrifice d’un homme qui a perdu non seulement un membre, mais des collègues et un ami au combat. Il est grand temps selon moi qu’on cesse de traiter aussi mal nos soldats qui se battent un peu partout sur le globe pour que moi et tant d’autres soyons confortables et en sécurité. Fort de cette conviction, j’essaie de rassurer mon nouveau client. Il est clair que la tâche ne sera pas aisée puisque ce combat sera long. Il s’agit ici de s’attaquer à une institution. D’ébranler un géant qui se croit au-dessus des lois. Je vais certainement avoir besoin d’aide sur ce dossier, mais je suis prêt à tout. Aussi, j’expose un résumé des premières démarches que je vais faire à Mr Miller.

« Oui, je suis prêt. Je veux qu'ils paient, qu'ils se rendent compte de ce qu'ils font, de l'impact que ça peut avoir sur nos vies. »

J’acquiesce d’un signe de la tête. Je peux comprendre sa douleur et l’impact que cette double perte peut avoir dans sa vie. Je ne peux hélas pas lui garantir que l’armée paiera facilement, mais je lui réitère mon appui et ma compassion.

- Je vous promets de tout faire pour que vous puissiez être dédommagé, Mr Miller… il faudra toutefois être patient. Ce ne sont pas des gens qui bougent facilement et encore moins quand on les attaque de front. Afin d’éveiller la population et obtenir leur appui, je vais devoir alerter les médias sur votre cas. Il faudra donc vous attendre à une certaine publicité et une visibilité auxquels vous n’êtes certainement pas habitué.

Je le rassure toutefois en lui disant que je vais engager une firme de relation publique pour l’aider avec la presse. Pas question de le laisser seul pour affronter les journalistes. Ces derniers peuvent être parfois si pervers qu’il pourrait y laisser sa peau et compliquer nos démarches avec l’armée. Une fois cette question réglée et la procuration signée. Je lui demande de me dresser la liste de tous les autres soldats qui se trouvaient avec lui en Afrique. Il me faudra certainement les questionner et savoir ce qu’ils ont à me dire sur l’évènement qui a conduit à la mort de soldats et l’amputation de Mr Miller. Très coopératif, Monsieur Miller se montre réceptif à ma demande.

« Tout ce que vous voudrez. Comment est-ce que ça va se passer? Est-ce que vous avez besoin d'autres éléments? »

- Non pas pour le moment, mais nous resterons en contact si jamais j’ai des renseignements à vous demander.

Je fais une légère pause le temps d’avaler un peu d’eau et j’ajoute : "Dans un premier temps, je dois rassembler le plus de preuves possible. Je vais devoir interroger vos compagnons de combats, mais également les médecins qui ont pratiqué votre amputation. Ensuite, je vais envoyer une mise en demeure en votre nom à l’armée canadienne et attendre leur réaction. Si jamais il refuse catégoriquement de nous rencontrer, je vais alerter les médias… Ils pourraient aussi vouloir étouffer l’affaire et éviter que l’histoire se retrouve à la Une des journaux. Pour ce faire, ils pourraient demander à négocier pour acheter votre silence. Il faudra être prêt à marchander avec eux… "

Je remplis rapidement d’autres formulaires afin qu’ils puissent me les signer et finalement j’en arrive à une question qui me semble délicate étant donné la situation précaire dans laquelle se trouve mon client.

- Dans l’immédiat avez-vous de quoi subvenir à vos besoins? Des économies? … ou encore une assurance privée qui vous verse une pension pour invalidité. Je pose la question parce que je ne voudrais pas que vous ayez d’ennuis. Comme je vous ai dit, le processus pourrait être long avant que vous ne touchiez un sou.
Si cela peut vous soulager, je vais prendre votre cause en pro bono et si jamais vous touchez quelques choses de l’armée on rediscutera de mes honoraires.



i found love where

it wasn't supposed to be
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il est né à Vancouver et fier de l'être. +Ancien militaire à perdu une jambe au combat. Il est a une prothèse en métal . Il est plus souvent en fauteuil qu'avec ses béquilles. + Il a deux enfants, un garçon de seize ans et une fille de dix ans. + Il a été marié dix-sept ans à son ex-femme.+ Il vient d'une famille riche qui possède une banque de Vancouver.+ Il a une soeur et un frère qu'il adore.





• INSCRIS LE : 01/04/2018
• MESSAGE : 89 • POINTS : 2970
• CÉLÉBRITÉ : Justin hartley
• CRÉDITS : hataway
• DC : Ulysse /Mickey / Amber/ James
MessageSujet: Re: un nouveau combat- feat sean
Sam 9 Juin 2018 - 16:49

Je vois que ce type m'a tout l'air d'être quelqu'un de bien. Il me rassure même si il me dit que ça risque d'être long et qu'ils ne vont pas vouloir bouger facilement. Je me doute de tout ça, c'est difficile de s'en prendre à l'état, difficile parce qu'ils sont tout puissant et qu'on n'est rien, mais je veux essayer, peut-être que ce combat finira par payer et peut-être que ça résoudra de nombreux soucis dans ma vie.

« Oui je me doute bien, mais je suis prêt, enfin c'est vrai que pour la partie médiatique pas tellement, je ne voudrais pas que mes enfants soient exposés. C'est tout ce que je demande, mon fils m'en veux déjà pour beaucoup de choses, je ne voudras pas en rajouter. »

Je n'ai pas été assez là pour lui, j'ai loupé pas mal de ses concours, de ses anniversaires et j'étais toujours en mission alors il m'en veux et il me le fait bien sentir maintenant que je suis à la maison. Ma fille est encore trop jeune pour m'en vouloir et j'ai été plus présent ce qui ne fait qu'attiser la jalousie de mon fils. Je l'écoute me dire qu'il doit rassembler des preuves et interroger mes camarades de l'armée, j'acquiesce, je suis sur que certains parlerons. J'acquiesce à la suite de ce qu'il me dit et lui réponds :

« Très bien, je peux déjà vous donner quelques noms, je ne sais pas si tous parlerons mais certains de mes collègues qui étaient présent ont été assez choqués, je pense qu'ils seront peut-être réticent au départ, ce que je comprends, on est avant tout soldat, pas commères … mais je sais aussi qu'ils voudront que justice soit faite. »


Je sais que c'est avant tout ce qu'on veut tous, qu'il y ai une justice et j'espère que tout ces changements nous mèneront quelques part. Je fais oui de la tête quand il me demande si j'ai de quoi subvenir à mes besoins. Je ne peux pas dire que ça soit faramineux et ça commence à être un peu compliqué, mais je ne suis pas tout seul.

«Plus ou moins oui, j'ai une espèce de retraite anticipée, j'avais de l'argent de côté, après mon divorce et la vente de notre maison ma femme et moi nous sommes partagé la somme, on a tous les deux gardé une partie pour nos enfants. Je sais aussi que je peux compté sur ma famille, mais je voudrais éviter. Entre nous ce n'est pas l'argent qui me motive. Je veux juste qu'ils se rendent compte de leurs erreurs, qu'ils arrêtent de croire qu'ils sont tout puissant et que personne ne les affrontera. »

Je ne suis pas intéressé par l'argent, même si c'est vrai que dans mon cas ça m'aiderait beaucoup d'être indemniser, mais il y a toujours moyen de s'en sortir autrement, non je veux juste qu'ils se rendent compte de ce qu'ils font et qu'on n'est aussi humain, pas seulement des machines de guerre.



YOU CAN CALL THIS A FUNERAL
ANAPHORE


absence du 18/08 au 06/09
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• Je suis très proche de mon grand frère avec qui j'aime discuter, boire une bière et regarder des matchs de hockey ou de football.

• Mes amis sont Cheyhia, Aiden et Benjamin.

• Son frère aîné est Ezechiel Stampton.

****

~ RP EN COURS ~

* Madigane Laviolette
* Layla Stone

• INSCRIS LE : 01/05/2017
• MESSAGE : 846 • POINTS : 11308
• CÉLÉBRITÉ : Jared Padalecki
• CRÉDITS : vava : Farabriver
• DC : Kayla / Ludivine / Ian / Dave
MessageSujet: Re: un nouveau combat- feat sean
Dim 17 Juin 2018 - 14:49

Je n’ai pas encore commencé ma recherche ni mes interrogatoires que je sais que ce dossier risque d’être complexe. Cela pourrait même être la cause la plus compliquée qu’il m’a été donné de défendre à ce jour. Le cas de Benjamin Miller n’a rien à voir avec ce que j’ai l’habitude de traiter comme dossier. Rien à voir avec des chicanes entre actionnaires ou de fusions entre deux compétiteurs. Il s’agit de la vie d’un homme qui a été blessé, trahi et abandonné par son pays. Il s’agit d’un homme diminué physiquement qui ne demande pas la charité, mais le nécessaire pour pouvoir vivre dignement le reste de sa vie. La tâche ne sera pas facile, mais le défi est intéressant. Excité comme une puce par ce qui m’attend, j’essaie de cacher mon enthousiasme pour rester serein et rassuré mon client face à ses interrogations. Je veux bien faire les choses pour éviter les erreurs et surtout éviter de lui faire des promesses que je ne pourrais pas honorer. Je reste prudent sur le délai des procédures quitte à ce que ce soit plus rapide ce qui m’étonnerait.

Nous discutons un moment de la médiatisation du dossier. Il est important qu’il puisse faire face aux questions des journalistes. Ces derniers sont de véritables rapaces et je sais qu’ils n’hésiteront pas à farfouiller pour déterrer toutes sortes de merdes à son sujet aussi je le mets en garde et le préviens d’éviter de faire des déclarations aux médias en mon absence.

«Ce Oui je me doute bien, mais je suis prêt, enfin c'est vrai que pour la partie médiatique pas tellement, je ne voudrais pas que mes enfants soient exposés. C'est tout ce que je demande, mon fils m'en veut déjà pour beaucoup de choses, je ne voudrai pas en rajouter. »

Comprenant que le combat dans lequel il s’engage risque d’être assez compliqué avec son fils, je propose à mon client d’aller voir ses enfants pour leur parler.

- Si vous le souhaitez, je peux rencontrer votre famille pour leur expliquer nos démarches et leur parler des différentes étapes qui vous attendent…


Nous discutons ensemble de certains de ses collègues et personnels de l’armée qui pourraient témoigner en sa faveur. Je prends en note leurs noms et coordonnées pour communiquer avec eux. Je vais également devoir rencontrer son supérieur immédiat pour connaître ses états de service. Dans ce genre de dossier, autant prendre toutes les informations avant plutôt que se retrouver avec des surprises le jour de l’audience. Vient ensuite la question délicate de l’argent. Dans les circonstances, je me doute bien que Miller n’a pas les moyens de payer mes honoraires. Pour l’heure ce n’est pas trop préoccupant, mais je ne pourrai pas constamment faire du pro bono sinon c’est moi qui risque de me retrouver sur la paille. Je viens à peine d’ouvrir mon cabinet donc je vis sur mes économies accumulées durant mes années de pratique en grand cabinet. Je n’ai pas encore suffisamment de clients pour faire rouler le bureau convenablement et me verser un salaire, mais je ne peux pas non plus refuser son dossier pour la seule question de l’argent. Plus important encore, je dois m’assurer que durant toute la durée des procédures, mon client pourra payer ses factures et s’occuper de ses enfants.

«Plus ou moins oui, j'ai une espèce de retraite anticipée, j'avais de l'argent de côté, après mon divorce et la vente de notre maison ma femme et moi nous sommes partagé la somme, on a tous les deux gardé une partie pour nos enfants. Je sais aussi que je peux compter sur ma famille, mais je voudrais éviter. Entre nous ce n'est pas l'argent qui me motive. Je veux juste qu'ils se rendent compte de leurs erreurs, qu'ils arrêtent de croire qu'ils sont tout puissants et que personne ne les affrontera. »

Je l’écoute attentivement et hoche de la tête en prenant quelques notes. Je suis rassuré de savoir qu’il aura de quoi vivre durant la durée de nos démarches. Si jamais les choses devaient se compliquer, nous aviserons, mais pour l’heure il n’y a pas de soucis à se faire avec la question monétaire.

- Je pense que j’ai toutes les informations pour commencer mes recherches. Si jamais, j’ai des questions ou des précisions à vous demander je vais communiquer avec vous. Je devrais envoyer la mise en demeure d’ici une semaine

Nous échangeons une poignée de main franche et je raccompagne Monsieur Miller à la porte du cabinet. Question de lui rendre service, j’appelle le service de taxi pour handicapé et l’aide à s’installer.

***

Deux semaines se sont écoulées depuis ma première rencontre avec Monsieur Miller. Entre temps, j’ai fait plusieurs recherches pour me renseigner non seulement à son sujet, mais surtout sur unité de combat et leur mission. J’ai également rencontré plusieurs de ses compagnons de combat et les gens des services médicaux. J’ai également rencontré le capitaine et responsable hiérarchique de mon client. Ce dernier n’a pas été des plus collaboratif, mais au moins il m’a certifié que les états de service de mon client sont parfaits. Selon ses dires, il s’agit d’un soldat exemplaire. Il a souligné sa bravoure et son courage au combat. Occupé à plein temps avec ce dossier, c’est à peine si j’ai vu le soleil depuis deux semaines. Je passe la majorité de mes journées et de mes soirées enfermer en interrogatoire ou la bibliothèque de droit pour faire des recherches. Je suis par contre très heureux de la progression du dossier et c’est pour cette raison que j’ai convié mon client à une nouvelle rencontre dans mes bureaux en fin de journée. Question de joindre l’utile à l’agréable, je nous ai commandé un petit repas à partager. Contrairement à certain confrère, je n’ai pas encore les fonds pour recevoir mes clients au restaurant toutefois je peux compter sur le service rapide et abordable du traiteur de ma nouvelle belle-sœur. Il est près de 17 h quand Benjamin Miller passe de nouveau les portes de mon bureau. Je l’aide à s’installer dans notre petite salle de conférence. Je lui offre d’abord quelques choses à boire et je viens ensuite m’installer près de lui pour lui exposer mes récentes démarches.

- Monsieur Miller…


Je me sens mal à l’aise de l’appeler ainsi sans arrêt et lui demande s’il permet que je le tutoie.

- J’ai de bonnes nouvelles pour vous…!


i found love where

it wasn't supposed to be
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il est né à Vancouver et fier de l'être. +Ancien militaire à perdu une jambe au combat. Il est a une prothèse en métal . Il est plus souvent en fauteuil qu'avec ses béquilles. + Il a deux enfants, un garçon de seize ans et une fille de dix ans. + Il a été marié dix-sept ans à son ex-femme.+ Il vient d'une famille riche qui possède une banque de Vancouver.+ Il a une soeur et un frère qu'il adore.





• INSCRIS LE : 01/04/2018
• MESSAGE : 89 • POINTS : 2970
• CÉLÉBRITÉ : Justin hartley
• CRÉDITS : hataway
• DC : Ulysse /Mickey / Amber/ James
MessageSujet: Re: un nouveau combat- feat sean
Mer 20 Juin 2018 - 21:38

Je me doute que ça ne sera pas facile de porter plainte contre l'état et que je risque de perdre des plumes, mais c'est injustes qu'ils se pensent tout permis, injuste qu'ils aient choisis et qu'ils n'assument pas leur choix. C'est injuste enfin que je me retrouve là alors que je ne demandais qu'à les servir, comme tous les autres. Je ne suis pas un cas isolé, au moins ça me rassure un peu, mais je crains que la médiatisation de cet histoire ne soit pas une bonne chose pour ma famille déjà fragile. Il me propose donc d'aller parler à mes enfants. Je ne suis pas sur que ma fille de dix ans comprendra, mais peut-être que Gale verra ce qui est en jeu, peut-être qu'il me pardonnera enfin.

« Je ne sais pas, essayez, si vous arriver à lui parler je vous tire mon chapeau. C'est une tête de mule. J'ai été absent une bonne parti de son enfance à cause de mes missions et il m'en veut. Je ne sais pas si il vous écoutera. »

J'ai essayé de lui parlé. J'ai essayé mainte et maintes fois, sans succès. Il me déteste. Il aimerait avoir un père informaticien ou footballeur, un père qui aurait été là pour lui et qui n'aurait pas manqué les jours les plus important de sa vie. Je sais que je n'ai pas d'excuses, mais peut-être qu'un jour il comprendra que j'ai fais tout ça aussi pour lui, pour qu'il ai un monde meilleur. Il me dit qu'il a tout ce qui lui faut pour le moment et nous prenons congés. Je le remercie et lui serre la main alors qu'il m'aide à repartir.

Deux semaines sont passés. En deux semaines j'ai fait quelques progrès. Je me force à marcher avec mes béquilles et à ne plus prendre le fauteuil. Si je veux me réhabituer à marcher il faut que j'y mette du mien, alors c'est en béquille que je viens aujourd'hui après ma désormais habituelle séance de kiné. Il m'ouvre la porte et m'aide à m'installer. J'accepte volontiers un peu d'eau et l'écoute avide d'avoir des nouvelles du dossier.

« J'ai hâte de les entendre. Qu'est-ce qu'ils ont décidés ?»

Quelque chose me dit qu'ils acceptent de négocier, sinon ça serait plutôt des mauvaises nouvelles.


YOU CAN CALL THIS A FUNERAL
ANAPHORE


absence du 18/08 au 06/09
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• Je suis très proche de mon grand frère avec qui j'aime discuter, boire une bière et regarder des matchs de hockey ou de football.

• Mes amis sont Cheyhia, Aiden et Benjamin.

• Son frère aîné est Ezechiel Stampton.

****

~ RP EN COURS ~

* Madigane Laviolette
* Layla Stone

• INSCRIS LE : 01/05/2017
• MESSAGE : 846 • POINTS : 11308
• CÉLÉBRITÉ : Jared Padalecki
• CRÉDITS : vava : Farabriver
• DC : Kayla / Ludivine / Ian / Dave
MessageSujet: Re: un nouveau combat- feat sean
Dim 1 Juil 2018 - 19:12

Les bonnes nouvelles que j’ai a donné a mon client sont tels que j’ai tenue absolument a le rencontré le plus rapidement possible. La petite salle de réunion installer avec notre buffet à partager, j’accueil Benjamin Miller à s’installer. Notre repas ayant lieu en fin de journée, je lui offre une bière et j’en prends également une. Je ne pense pas rester ce soir pour travailler. Je dois plutôt rentrer puisque demain je vais rejoindre mon frère au chalet pour notre week-end de pêche annuel. J’ai donc encore beaucoup à faire pour me préparer.

- J’ai de bonnes nouvelles pour vous…!


« J'ai hâte de les entendre. Qu'est-ce qu'ils ont décidé? »


- Comme prévu. J’ai fait mon enquête et rencontré toutes les personnes dont vous m’aviez donné les références. Mes questions et mes rencontres ont soulevé l’intérêt de vos supérieurs et ces derniers ce sont montrés frileux a l’idée qu’une telle histoire puisse se retrouver devant les tribunaux aussi, ils se sont montrés prêt a négocié. J’ai même déjà reçu leur offre.

Je lui montre un document tout près de moi et ajoute en avalant un peu de bière : « J’ai étudié leur offre, mais j’aimerais la faire lire à un actuaire qui est spécialisé dans toutes les questions d’indemnisation et fonds de retraite. Le tout est de trouvée le montant juste qui vous permettra de bien vivre jusqu’au moment où vous pourrez toucher votre pension d’ancien combattant. De plus, je tiens à ce qu’ils paient pour tous les frais touchant à votre rééducation et bien entendu qu’ils vous offrent des excuses… »

Je lui tends le document et lui laisse le temps de le lire. Le jargon légal est probablement un peu aride à comprendre, mais les termes inscrits par la partie adverse sont clairs. Il me reste plus qu’à savoir ce que souhaite d’autre mon client pour négocier le tout. Le temps qu’il termine sa lecture, je me permets de lui faire une assiette avec tous les petits plats que m’a préparés Kayla. De nature généreuse, ma charmante belle-sœur n’a pas fait simple. Habitué au menu traiteur, je sais qu’il m’a donnée beaucoup plus pour la somme que j’ai payée. Le tout semble appétissant et affamé, je me permets d’entamer mon assiette avant mon client.

- N’hésitez pas si vous avez des questions ou encore des choses que vous aimeriez préciser. Nous avons l’avantage on peut donc se permettre de leur demander beaucoup.


i found love where

it wasn't supposed to be
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il est né à Vancouver et fier de l'être. +Ancien militaire à perdu une jambe au combat. Il est a une prothèse en métal . Il est plus souvent en fauteuil qu'avec ses béquilles. + Il a deux enfants, un garçon de seize ans et une fille de dix ans. + Il a été marié dix-sept ans à son ex-femme.+ Il vient d'une famille riche qui possède une banque de Vancouver.+ Il a une soeur et un frère qu'il adore.





• INSCRIS LE : 01/04/2018
• MESSAGE : 89 • POINTS : 2970
• CÉLÉBRITÉ : Justin hartley
• CRÉDITS : hataway
• DC : Ulysse /Mickey / Amber/ James
MessageSujet: Re: un nouveau combat- feat sean
Lun 23 Juil 2018 - 19:31

Sean me dépose un document sur la table en me disant qu'il n'a pas eu trop de mal à les convaincre et qu'ils ne veulent pas faire d'esclandres. Évidement, dommage, j'aurais bien aimé que tout le monde sache. Je me passe une main sur le visage. Je ne suis pas réellement satisfait. Je me fou complètement de leur argent, même si ça me sera utile, mais …

«Ce n'est pas suffisant !Ça ne ramènera pas Gale. Je veux qu'ils paient pour ça, je me fou de leur argent. Tout le monde doit savoir !»

Je suis en colère et ça se sent dans ma voix, dans mon regard, je le suis peut-être un peu trop. Au fond je sais bien qu'ils ne pouvaient pas empêcher la mort de mon meilleur ami, mais je n'arrive pas vraiment à y voir claire. Je m'énerve un peu trop facilement et j'oublie que je suis à mobilité réduite, alors je me suis levé d'un bond, oubliant ma prothèse, même si je n'ai pas mon fauteuil aujourd'hui et que je marche de mieux en mieux, j'ai toujours un peu de mal et me lever brusquement de cette façon me fait grimacer. Je me rends compte que Sean n'y ai pour rien.

«Pardon, je sais que vous faite ce qu'il faut. »

Je me rassois et me prends le visage dans la main en soupirant. Je ne sais plus tellement ce que je dois faire. Accepter leur proposition ? La refuser demander plus. Je repose mes mains sur la table et regarde Sean avant de lui dire :

«Je ne sais pas ce que je dois faire. »


Gale aurait su quoi faire lui. Il savait tout mieux que moi. C'est moi qui aurait du mourir, pas lui. Culpabilité du survivant, on m'avait parlé de ça et je me rends compte que c'est exactement ce que je vis.

« Qu'est-ce que vous feriez-vous ? »

Il sera sans doute mieux placé pour répondre, après tout c'est lui l'avocat, il sait ce qui est mieux pour moi.


YOU CAN CALL THIS A FUNERAL
ANAPHORE


absence du 18/08 au 06/09
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• Je suis très proche de mon grand frère avec qui j'aime discuter, boire une bière et regarder des matchs de hockey ou de football.

• Mes amis sont Cheyhia, Aiden et Benjamin.

• Son frère aîné est Ezechiel Stampton.

****

~ RP EN COURS ~

* Madigane Laviolette
* Layla Stone

• INSCRIS LE : 01/05/2017
• MESSAGE : 846 • POINTS : 11308
• CÉLÉBRITÉ : Jared Padalecki
• CRÉDITS : vava : Farabriver
• DC : Kayla / Ludivine / Ian / Dave
MessageSujet: Re: un nouveau combat- feat sean
Dim 5 Aoû 2018 - 13:27

Alors que je croque dans un morceau de laitue, je guette une réaction sur son visage. Cette première offre que m’a faite l’armée n’est pas mal, mais en me battant un peu plus je suis convaincu qu’on peut avoir plus, mais c’est risqué. Ils ont été rapides pour me donner une réponse ce qui me laisse croire qu’ils ont quelque chose à cacher.

Je connais encore très peu mon client, mais je peux déceler sur son visage de la déception. Il aurait certainement souhaité pouvoir s’expliquer devant un grand jury sur sa situation et décrié à la face du monde les fautes de l’armée vis-à-vis de ses soldats. Sur ce point je ne peux qu’être d’accord avec lui. Ce serait juste que tout le monde sache comment ils traitent leurs hommes en situation de combat et ceux qui ont le malheur d’être blessés. J’avale un peu d’eau et le fixe alors qu’il prend connaissance de l’offre. Son regard se durcit et il dépose le dossier avec rage sur la table.

« Ce n'est pas suffisant! Ça ne ramènera pas Gale. Je veux qu'ils paient pour ça, je me fou de leur argent. Tout le monde doit savoir! »


Mon visage se détend au son de sa voix et j’esquisse ce qui peut ressembler à un sourire de satisfaction. J’ai moi aussi envie de croiser le fer avec eux seulement peu importe le montant que nous pourrons leur arracher rien ne ramènera son ami.

- Si c’est ce que vous souhaitez, nous irons jusqu’au bout!

Emporter par la colère Benjamin se lève de sa chaise et vacille du a un manque d’équilibre. Assis tout près de lui je viens le soutenir pour ne pas qu’il s’écrase sur le sol et l’aide à reprendre place. Le calme revenu il s’excuse de son emportement ce à quoi je réponds : « Vous n’avez aucune excuse à me faire voyons. Je suis là pour vous aider et si vous souhaitez poursuivre les démarches nous irons de l’avant. Ils ont certainement l’espoir que vous accepterez rapidement leur offre pour en finir avec cette histoire, mais selon mon expérience vous pouvez avoir plus. »  

« Je ne sais pas ce que je dois faire. »

Je lui verse un peu d’eau fraîche dans un verre et le lui tends avant d’ajouter : « Inutile de vous précipiter. Vous pouvez prendre quelques jours pour y réfléchir. Peser le pour et le contre d’aller de l’avant avec une poursuite qui conduira certainement un procès. Si c’est le cas, ils peuvent facilement étendre les procédures sur plusieurs années et vous ne toucherez aucun sou ce qui ne vous aidera pas dans la situation immédiate. »

Mes paroles ne semblent pas lui faciliter la tâche et il semble toujours aussi perdu. Question de détendre l’atmosphère, je lui offre de lui préparer une assiette pour manger un peu et de discuter de nos différentes possibilités. Les plats préparés par les cuisiniers de ma nouvelle belle-sœur sont fantastiques et nous nous régalons. Lorsque nous arrivons au dessert, mon client fixe mon regard et me demande : « Qu'est-ce que vous feriez-vous? »

Je prends un instant pour bien articuler ma pensée et je me lance : « Si vous avez l’intime conviction que vous êtes dans votre droit, je pense que nous devrions alerter les médias et attirer l’attention du public sur votre histoire… la pression de la presse et du public devrait les faire réagir et les forcer à s’amender publiquement… »


i found love where

it wasn't supposed to be
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
friendship never ends
MessageSujet: Re: un nouveau combat- feat sean

Revenir en haut Aller en bas
 

un nouveau combat- feat sean

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un nouveau voyage [ feat. Hakuryuu ] [terminé, suite archipels]
» [Combat Juillet 550] Serpent feat Dragon (Alvis)
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» le nouveau gouvernement
» Combat des Chixx!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bang Bang Vancouver :: City of Vancouver :: nord est-