Happy time ! [Jaycee-Lou + Creed]



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Happy time ! [Jaycee-Lou + Creed]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: Happy time ! [Jaycee-Lou + Creed]
Ven 27 Avr 2018 - 11:47




Jaycee-Lou + Creed
« Happy time ! »
La lumière du soleil inonde la terrasse devant la maison. Installé sur un transat, je regarde Jessy jouer au ballon plus loin avec un pote. Ces deux là s'adorent et ils me font sourire à les voir se chamailler de la sorte alors qu'ils se fritent gentiment en faisant mine de se bagarrer.
Je me joins un instant à eux en venant emmerder mon môme. Il va être temps de partir. En fin d'après-midi, on doit se rendre à un anniversaire chez des amis. Je dois encore passer récupérer un bouquet chez le fleuriste.
Grimpant en voiture un peu plus tard, je dépose le pote de Jessy chez lui et nous prenons alors la direction du nord en longeant le Stanley Park. J'adore cette portion de route entourée de forêt. Nous traversons bientôt le Lions gate bridge, vitres grandes ouvertes et musique à plein volume alors qu'on écoute Bodies de Drowning Pool. Jessy s'amuse à imiter un mouvement de vague avec sa main à l'extérieur et à faire l'andouille en remuant sur son siège. On reprend ensemble le refrain en braillant et en montant dans le ton de l'agressivité qui va avec les paroles au fur et à mesure.

One, nothing wrong with me
Two, nothing wrong with me
Three, nothing wrong with me
Four, nothing wrong with me
One, something's got to give
Two, something's got to give
Three, something's got to give now !!!



Nous arrivons bientôt sur Horseshoe bay park. Ce coin est superbe. Bifurquant sur Nelson avenue, nous nous arrêtons au 6560. Il y a de l’animation dehors, les rires d'enfants emplissent l'atmosphère de cette bonne humeur qui va avec le grand soleil de la journée
Je confie le paquet cadeau à Jessy, quant à moi je me charge du bouquet de fleur et de la bouteille que j'ai ramené pour l'occasion. Je vois déjà des mômes gambader dehors, Jessy ne s'ennuiera certainement pas. De toute façon, même seul il trouve toujours de quoi s'occuper et je parierais qu'il a même ramené un bouquin au cas où avec lui dans son sac à dos.
Nous remontons l'allée qui conduit à la maison et Jessy m'arrête un instant.

- File moi les clés papa, j’ai oublié un truc dans la voiture !

Je lui lance les clés et l'attends en le regardant courir jusqu'au véhicule. Une fois revenu, je me retourne cependant un peu trop vivement en direction de la maison pour reprendre notre avancée et percute une jeune femme sans faire attention, manquant de lâcher le bouquet, plus occupé à surtout retenir la bouteille qui elle, est plus fragile. Je ne sais pas comment je me débrouille pour parvenir à rattraper le bouquet mais il est sauf.

- Désolé, glissais-je avec un sourire, charmé de découvrir le visage de la jeune femme en question que je salue alors.
Elle est accompagnée d'un ado qui doit avoir l'âge de Jessy à première vue. Ces deux là se saluent et commencent limite déjà à faire connaissance et partir devant alors que la conversation s'engage entre eux.

- Incroyable la facilité qu'ont les mômes de faire connaissance comme ça en un claquement de doigt, m'étonnais-je alors qu'ils semblent déjà super ravis de discuter ensemble et de se retrouver ici. On va même endroit je pense, moi c'est Creed.

Je jette un regard en direction de Jessy et de son nouveau pote. Ils vont d'ores et déjà se mêler aux autres mômes qui courent dans le jardin.

- Vous êtes du coin ? demandais-je.

Nos hôtes doivent sans doute se trouver à l'intérieur et nous allons ainsi frapper à la porte même si il y a certainement les baies vitrées grandes ouvertes côté jardin. Joe et Angel nous ouvrent, nous saluant chaleureusement et s'étonnent aussitôt de nous voir arriver ensemble.

- Vous vous connaissiez déjà tous les deux ? déclare Angel qui semble étrangement enthousiaste de nous voir débarquer ensemble.
Je t'adresse un regard amusé, petit sourire aux lèvres, comme pour faire comprendre que je m'apprête à jouer le jeu.

- Bah ouais, vous saviez pas ?

Angel sautille limite sur place et je sais pertinemment pourquoi. Elle doit déjà envisager une bonne occasion de jouer les entremetteuses en quelque sorte. Et quand elle s'y met, elle peut être intenable, aussi je disperse rapidement le doute et j'avoue alors qu'on s'est tout juste croisés en bas en se garant et qu'on a eu un petit incident en se percutant, du moins une fois sortis de nos véhicules respectifs car Joe s'inquiète au départ en pensant qu'on s'est rentrés dedans en voiture, vu mes explications un brin bancales.


©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Mon fils, ma réussite et ma fierté


Mon premier amour et le père de mon fils


P'tit toutou, Casper


• Possède un tatouage sur le pied, une portée de musique où figure les prénoms Lemon et Zeppelin • Son chien se nomme Casper, c'est un Bulldog français blanc tâché noir • Lorsqu'elle ne dit pas la vérité, elle fait claquer deux ongles de ses mains entre eux • Elle travaille maintenant à plein temps chez Methods Studio de Vancouver et compte bien y rester de plus en plus, surtout depuis qu'elle a quitté son fiancé • Lemon qui est devenu l'apprenti de Zeppelin s'implique de plus en plus dans sa relation avec le chef cuisiner ♦️ Elle se rend bien compte qu'elle n'est pas guérit de son premier amour, pour ne pas dire le seul vrai qu'elle ait eu.

• Rp en cours : Creed - Aiden - Zeppelin

• My color=> #b21169


• INSCRIS LE : 05/08/2017
• MESSAGE : 300 • POINTS : 10323
• CÉLÉBRITÉ : Miranda Kerr
• CRÉDITS : voir avatar - Tumblr gif - Sign Beraberel
• DC : CH * BVH * ML * LWC - MG
MessageSujet: Re: Happy time ! [Jaycee-Lou + Creed]
Dim 13 Mai 2018 - 11:57


☩ Happy Time ! ☩

« Mon ange ! » Il ne me répond pas et je passe la tête dans sa chambre qui est ouverte pour voir s’il est prêt. « On va être en retard chez Angel et Joe… » Il enfile sa veste en cuir pour faire petit homme. Depuis qu’il fréquente son père, il tente encore plus de ressembler à celui qu’il était lorsqu’il était jeune. Je ne rentre pas dans ce genre de discussion, je sais qu’il est en pleine crise d’adolescence, qu’il se cherche et j’ai même eu le droit à une conversation l’autre soir par rapport à une jeune demoiselle prénommée Daisy qui lui plait beaucoup. Mon grand garçon ne sera bientôt plus à moi et je veux en profiter pour rattraper l’année et demie où nous nous sommes éloignés à cause d’Owen. « Je t’attends en bas ! » Je descends les marches jusqu’au hall d’entrée, attrapant mes chaussures à talons et ma veste s’il fait un peu frais à l’ombre, mais vu le soleil à l’extérieur, je doute que ce soit le cas.

Quelques minutes après, je sors la voiture du garage, Lemon fermant tout avant de me rejoindre sur la route. Il grimpe et nous partons pour chez Joe et Angel et l’anniversaire. Quand je m’arrête au stop, je demande à mon fils s’il a bien pris le cadeau et il me montre le sac derrière. « T’inquiètes Maman, je pense à ta place en ce moment… » Il me taquine et je lui donne un petit coup de coude avant de reprendre la route et de tourner sur la grande avenue. « Je n’ai pas de tête en ce moment… » Il confirme en se moquant et je le charrie sur sa dernière conversation téléphonique avec la jeune Daisy. « Tu veux qu’on en parle ? Hein ? » « Non, Maman…arrête ! C’est…gênant… » Il sourit et je fais de même. Mon ado regarde vers le paysage et je mets un peu de musique pour éviter le silence.

Je trouve une place plus ou moins devant chez mes amis et je laisse Lemon prendre les affaires à l’arrière. Il a préparé des gourmandises pour montrer un peu ce qu’il sait faire en cuisine et il n’en est pas peu fier mon petit homme. Je vais pour prendre l’allée devant la maison, lorsqu’un homme qui à la base me tournait presque le dos se retourne pour prendre la même direction que moi. J’ai le même geste que lui pour rattraper ses affaires, ne faisant que soutenir ce qu’il tient déjà très bien tout seul. « Pardon…non, c’est moi… » Il se présente et je lui tends ma main. « Jaycee-Lou » Mon fils qui est devant se fait rejoindre par un autre garçon et ils se mettent à parler. Lemon m’étonne beaucoup depuis qu’il est sur Vancouver, en temps normal, il ne se serait pas montré aussi expansif avec un autre enfant de son âge. Creed mentionne que les mômes semblent avoir plus de facilité que nous pour se faire des amis. « Oui…je m’étonne surtout du mien… » Rajoutais-je avec un large sourire franc. Je mire un moment les mains chargées de l’homme à qui je viens de parler et en effet, il semblerait que nous allions dans la même direction. Nous avançons vers l’entrée de la maison, alors que Creed me demande si je suis du coin. « Oui, j’habite à South Cambie. Je travaille avec Angel aux studios » Je frappe à la porte pour éviter une autre aventure avec les paquets qu’il a dans les bras. Nos hôtes ouvrent la porte, nous saluent et Angel nous montre du doigt alternativement, comme pour donner des mots à sa pensée avant de demander si on se connait. Regard échangé et sourire aux lèvres, mon partenaire d’arrivée s’amuse un peu avec Angel qui semble très emballée de l’affaire.  Pourtant, elle sait que je sors d’une rupture, mais la connaissant, elle se voit déjà en train de tenter de mettre deux célibataires ensemble. Ce n’est pourtant pas du tout mon envie actuelle. J’ai vu les dégâts sur ma relation avec Lemon lors de ma dernière tentative de couple et ce ne serait pas judicieux pour le moment, même si mon fils n’est pas censé être le principal intéressé par ma vie sentimentale. Sans compter qu’il y a…Zepp…cet amour à sens unique et que je devrais effacer de ma vie une bonne fois pour toutes. Avant qu’Angel n’alerte la Terre entière, Creed lui avoue que nous nous sommes juste croisés en arrivant, une présentation musclée, un petit choc collatéral plutôt sympathique de surcroit.

Ils nous laissent entrer et Creed donne ses présents avant que mon fils ne débarque de l’extérieur avec son sac pour le tendre à Joe. « Bonhomme ! Comment tu as grandi depuis décembre ! » Lance Joe vers mon fils qui n’est pas peu fier. Il retourne dehors avec son nouvel ami et Angel me prend ma veste pour la ranger. Ils nous invitent à nous rendre dehors également et je demande si je peux aider. Elle refuse et je suis Creed qui a reçu l’ordre également de ne pas nous soucier de quoi que ce soit niveau organisation. Je me dirige vers la table avec les boissons et l’apéritif. Il demande en même temps que moi si je veux boire un verre et de même nous répondons en même temps. « Lorsque cela commence ainsi… » Dis-je sur un ton léger. Je prends deux verres et il nous sert. Je lui tends son verre et nous trinquons. Je bois une gorgée de mon jus de fruit avant de me tourner vers Creed. « On peut se tutoyer, non ? » Il confirme et je poursuis. « Alors, tu bosses dans quoi ? J’élude les questions des enfants, à moins que tu en aies un autre qui ne soit pas présent…et visiblement sans femme dans ta vie, vu la réaction d’Angel… » J’écoute sa réponse tout en observant son visage. Au premier abord, il peut paraitre bourru et assez impressionnant. Mais il a un regard doux lorsqu’on s’y attarde, une bouche sensuelle qui contraste avec son corps trapu et tatoué. D’où le fait que je sois aussi curieuse sur sa profession et son lien avec Angel et Joe.

by beraberel


come and get your love
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: Re: Happy time ! [Jaycee-Lou + Creed]
Lun 28 Mai 2018 - 9:43





Jaycee-Lou + Creed
« Happy time ! »
Tandis que nous nous confondons pour ainsi dire en excuses, nous en profitons pour nous présenter alors que nous comprenons aisément que nous nous rendons au même endroit. Nous discutons un peu en rejoignant l'entrée tandis que nos mômes eux, sont déjà loin. Tu m'apprends que tu bosses avec Angel tandis que tu cognes à la porte.
Nos hôtes nous ouvre sans que je n’ai le temps de rajouter quelque chose. Angel semble ravie de nous voir arriver ensemble et j'imagine que son esprit tourne à plein régime en imaginant jouer les entremetteuses ou je ne sais quoi.
Je reçois deux gros bisous en tendant les présents apportés. Ton fils arrive, suivi de quelques pas par le mien. Les mômes sont accueillis chaleureusement à leur tour. On nous invite à nous rendre dehors et malgré l'envie d'aider, on nous propose plutôt de profiter.
Tu te diriges vers la table où se trouvent les boissons et les apéritifs et nous lançons la même interrogation simultanément.

« Lorsque cela commence ainsi… »

J'acquiesce avec un sourire mutin pour souligner ce fait. Je te sers un jus de fruit comme à moi. Commençons tranquillement pour l'heure. Tu demandes si on peut se tutoyer et je m'accorde à dire que oui, je ne suis pas spécialement à l'aise longtemps quand il s'agit de vouvoyer.

« Alors, tu bosses dans quoi ? J’élude les questions des enfants, à moins que tu en aies un autre qui ne soit pas présent…et visiblement sans femme dans ta vie, vu la réaction d’Angel… »

- Bien vu, soulignais-je par rapport à mon statut de célibataire. Pas d'autre môme en dehors de ma p'tite tête, dis-je sans me retourner en désignant derrière moi d'un geste de la main en direction d'où se trouve approximativement Jessy. Côté boulot, je rebondis entre deux, mécanicien et associé tout récemment promu au garage Stampton. Et puis je bosse quelques soirs dans la semaine en tant que videur au Seal the Deal. Et toi, tu t'occupes de quel domaine précis au studio ? dis-je en faisant tournoyer le liquide dans mon verre. Fais-moi rêver, te lançais-je presque comme un avertissement sur le ton de l'amusement, un doux sourire aux lèvres.

Nous ne tardons pas à évoquer Joe et Angel et je t'apprends alors d'où je les connais pour ma part. J'ai été témoin de leur accident sur la route il y a quelques années, un aquaplaning qui leur avait fait percuter un tracteur qui roulait quelques mètres devant. Heureusement, le choc n'avait rien causé de grave si ce n'est de la taule froissée au niveau du capot mais Angel quant à elle avait du faire un tour par les urgences à cause d'une légère douleur, par simple soucis de précaution. Je me suis occupé d'eux, les ait accueilli à la maison et je leur ai servi de chauffeur durant la période où leur voiture était au garage, comme je te l'explique alors.

- Et depuis, conclus-je, notre amitié perdure malgré Angel qui tente parfois de me piéger en m'invitant à dîner pour me présenter une amie à elle. Je me suis fait avoir une fois, je me méfie désormais, déclarais-je avec amusement.

J'observe un peu autour de moi tandis que nous déambulons à travers le jardin, saluant les quelques personnes présentes de signes de têtes.

- Tout-à-l'heure, tu disais que la réaction de ton fils te surprenait, t'interrogeais-je sur le pourquoi du comment alors que tu semblais relever que ce n'est pas dans ses habitudes.

- Jessy a parfois cet effet sur ceux de son âge, il a la parlotte plutôt facile. D'ailleurs, en parlant d'eux, je remarque le regard semble-t-il appuyé de ton môme sur nous. J'ai du soucis à me faire pour ma vie ?

Puis Jessy le rejoint et ils s'avancent visiblement à proximité. Angel les interpelle pour prendre une photo et je pouffe de rire à voir la tronche récalcitrante de ton môme.

- Pourvu qu'on y passe pas nous aussi, te dis-je. Mais comme si j'avais attiré le mauvais œil sur nous, Angel nous prends en photo en douce.
J'attire ton attention là-dessus.

- On se fait une opération kamikaze pour lui tirer son appareil avant qu'elle nous épingle sur son frigo avec des tas de notes tout autour en vue de nous maquer ensemble ? dis-je avec humour. D'ailleurs, la réaction d'Angel en disait tout autant à ton sujet tout-à-l'heure, à moins que tu saches plus facilement lui cacher un amoureux secret ?


©️ 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Mon fils, ma réussite et ma fierté


Mon premier amour et le père de mon fils


P'tit toutou, Casper


• Possède un tatouage sur le pied, une portée de musique où figure les prénoms Lemon et Zeppelin • Son chien se nomme Casper, c'est un Bulldog français blanc tâché noir • Lorsqu'elle ne dit pas la vérité, elle fait claquer deux ongles de ses mains entre eux • Elle travaille maintenant à plein temps chez Methods Studio de Vancouver et compte bien y rester de plus en plus, surtout depuis qu'elle a quitté son fiancé • Lemon qui est devenu l'apprenti de Zeppelin s'implique de plus en plus dans sa relation avec le chef cuisiner ♦️ Elle se rend bien compte qu'elle n'est pas guérit de son premier amour, pour ne pas dire le seul vrai qu'elle ait eu.

• Rp en cours : Creed - Aiden - Zeppelin

• My color=> #b21169


• INSCRIS LE : 05/08/2017
• MESSAGE : 300 • POINTS : 10323
• CÉLÉBRITÉ : Miranda Kerr
• CRÉDITS : voir avatar - Tumblr gif - Sign Beraberel
• DC : CH * BVH * ML * LWC - MG
MessageSujet: Re: Happy time ! [Jaycee-Lou + Creed]
Dim 3 Juin 2018 - 23:33


☩ Happy Time ! ☩

J’ai visiblement vu juste pour Creed. En même temps, vu la réaction d’Angel, il aurait été difficile de ne pas voir l’évidence. Je souris, lorsqu’il désigne son fils par ce diminutif amusant. Je hoche de la tête lorsqu’il parle de ses deux emplois. Je ne connais pas le garage où il travaille, en même temps, je suis sur Vancouver depuis moins d’un an et vu l’immensité de la ville, difficile de connaitre tous les commerces, ce n’est pas comme nous étions une petite agglomération. « Je connais le Seal the Deal de réputation, mais je n’y ai jamais mis les pieds » lui lançais-je en portant mon verre à la bouche avant d’en boire une petite gorgée. Mon sourcil se redresse à sa question « Oh…je vais te décevoir… » Dis-je sur un ton amusé « Je bosse chez Methods Studio, comme directrice d’effets spéciaux » Tout en lui expliquant en quoi consiste mon travail, je surveille du coin de l’œil Angel qui n’arrête pas de nous regarder. Elle sait pourtant que je sors d’une rupture, mais comme elle aime le dire. Lorsqu’on tombe de cheval, il faut remonter en selle rapidement. « Enfin, voilà…en gros, je passe mon temps sur les plateaux de cinéma, je m’assure que les prises soient correctes, la luminosité parfaite pour établir des effets visuels par la suite, je gère les négociations avec les réalisateurs et je suis la cheffe d’équipe aussi bien sur le plateau que dans les studios de post-prod…un boulot à plein temps, je ne fais des horaires de bureau, mais j’ai la chance d’avoir une bonne équipe et tant que mon fils est encore mineur, je ne pars que très peu sur les tournages à l’étranger ou ailleurs que dans une ville où je sais que je peux rentrer le soir. Tu dois comprendre ça… » Nous poursuivons nos discussions, Creed derrière ses airs de Papa cool est un gars très intéressant et plus sensible que je ne le pensais en le voyant au premier abord. La discussion dévie sur comment il a connu Angel et Joe. C’est bon de voir qu’il y a encore de gens comme Creed, qui aurait fait tout cela pour des personnes qu’il ne connaissait pas. La générosité est une qualité que j’apprécie tout particulièrement, mais avec lui, c’est presque de l’altruisme.

« Et depuis, notre amitié perdure malgré Angel qui tente parfois de me piéger en m'invitant à dîner pour me présenter une amie à elle. Je me suis fait avoir une fois, je me méfie désormais » Je termine mon verre que je pose en soupirant et regardant quelques personnes dans le jardin. « Cela ne m’étonne pas d’elle. Angel est une fille géniale, pleine de vie et très positive. Elle ne supporte pas que des gens autour d’elle soient tristes ou malheureux, alors forcément…un célibataire ne doit pas être épanoui dans son monde… » Je rigole, mais je n’ai pas tout à fait tort. Certaines personnes ne conçoivent pas qu’on puisse être heureux et épanoui même en étant célibataire. D’un geste de main, Creed m’invite à marcher un peu à travers le vaste jardin. J’ai une folle envie de quitter mes talons, mais je n’ose pas le faire…sérieux, je vais finir par me vautrer en beauté. « Tout-à-l'heure, tu disais que la réaction de ton fils te surprenait » Je souris immédiatement lorsqu’il me parle de Lemon. C’est ma fierté, mon petit homme et il ressemble tellement à son père que j’espère ne pas le suraimer. Nous avons toujours été très fusionnels l’un avec l’autre et avec le temps et le fait qu’il grandisse, je ne veux pas me montrer comme ces mères possessives et collantes avant leur fils. Par chance ou pas, selon les points de vue, Lemon n’a jamais été un enfant turbulent ou  à problème. Mais j’avoue que la communication avec les autres de son âge a toujours été un frein à sa sociabilisation. « Oui, Lemon n’est pas le genre d’enfant à se faire des amis facilement. Il est souvent dans son coin, jamais vraiment à sa place avec des enfants de son âge. Il préfère la compagnie des adultes, mais sans doute est-ce de ma faute. Il a grandi dans un milieu d’adulte sans frère ou sœur…Ton fils a du lui inspirer confiance ou quelque chose comme ça. Il sait mettre à l’aise les autres visiblement » Creed confirme que son Jessy fait parfois cet effet, qu’il est sociable et loquace.

Il pointe discrètement nos enfants et je reviens rapidement sur le visage de mon interlocuteur. « Non…Disons qu’il est l’homme de la maison et que tu n’as pas passé le test de dangerosité version Lemon » Il me fait remarquer, alors que j’étais en train de songer à une conversation sérieuse avec mon chaperon, que la paparazzi officielle de la fête était en attaque sur nos bambins. « Oh ne m’en parle pas, je déteste les photos ! » Malheureusement, nous n’y échappons pas. Cela fait beaucoup de bien d’être ici, de voir de nouvelles têtes et de rencontrer de nouvelles personnes. Je n’étais pas spécialement déprimée depuis Owen, mais mon histoire ressemble fortement à un échec, même si j’ai été l’instrument de la rupture et celle qui au final a pris la décision. Chacun a son histoire et je suppose que Creed à son propre fardeau quel qu’il soit sur le dos. Je rigole de bon cœur lorsqu’il annonce une opération prise d’otage photographique. « Clairement, nous sommes les cibles de la journée et des prochains jours…il va falloir y remédier très sérieusement… » Dis-je en posant ma main sur l’avant-bras de mon partenaire. « Attends ! Elle vient par ici ! » Je retire mes chaussures pour éviter de tomber et je trouve une issue dans les allées de verdures pour se retrouver côté rue, tout en rigolant. « Elle ne nous suivra pas ici. Nous pouvons bien nous éclipser un peu » Gardant mes chaussures à la main, je fais attention des endroits où je pose mes pieds. « Et pour te répondre…non, pas d’amour secret. Je viens de me séparer de mon fiancé. Nous étions ensemble depuis plus d’un an, mais…disons que nos chemins ont malheureusement pris une direction divergente » Je viens à demander pour lui et tout en écoutant sa réponse, je lui propose de prendre place sur un banc à l’angle de la rue où nous pouvons voir les voitures et le devant de la maison de Joe et Angel. Comme je le pensais chacun a son histoire et parfois, c’est complexe de faire les bons choix et de prendre sa vie en main, on se contente le souvent de ce qui nous arrive, nous subissons et nous nous en accommodons.

Après quelques échanges sur nos vies respectives où je lui parle de mon arrivée assez récente sur Vancouver, après tout, je ne suis présente ici que depuis août de l’an dernier, en passant par des visites que je n’ai pas encore faites par manque de temps, je dérive sur ce fameux pont suspendu dont tout le monde parle. « Non, je te jure. Je suis presque certaine d’être incapable de marcher dessus, j’ai tellement le vertige. Une fois, on m’a fait marcher sur une grille et on voyait le sol… » Je me lève pour imager mes dires. « J’étais tétanisée, comme ça ! » Il semblerait que je sois amusante en mimant mon visage défait devant ma mésaventure. «…depuis je sens mes jambes me lâcher dès que je pense au vide. Je ne me souviens pas avoir ressenti cela plus jeune, mais depuis que je suis maman…j’ai une notion du danger hyper développée et pas que pour lui » Je me rassois, mettant l’une de mes jambes sous mes fesses en faisant attention avec ma robe. « Parle moi de toi, les voitures donc, une passion ? Ou juste un moyen de gagner ta vie ? Et videur ? Cela ne te fait pas rentrer trop tard le soir pour ton gosse ? » Je me montre curieuse, Creed est vraiment un homme plein de surprises et il me donne envie d’en apprendre davantage sur lui.

by beraberel


come and get your love
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: Re: Happy time ! [Jaycee-Lou + Creed]
Ven 15 Juin 2018 - 18:59





Jaycee-Lou + Creed
« Happy time ! »
Nous discutons boulot et je trouve le domaine dans lequel tu évolues, franchement intéressant. Je t'évoque une connaissance à moi qui bosse dans tel studio de cinéma en ville et la visite qu'elle m'avait fait faire des studios.
Nous parlons d'Angel et de sa manie de chercher à me caser. Ce qui ne t'étonne pas vraiment, tu la connais encore mieux que moi pour le coup.

- Ouais voilà. C'est tout-à-fait ça, à son sens, on ne peut être réellement épanoui qu'avec son âme-sœur, exagérais-je à peine.

Je t'invite à déambuler dans le jardin et nous parlons de ton fils alors que nous l'apercevons plus loin. Je t'interroge sur le doute que tu as laissé planer plus tôt quant à son côté sociable.

« Oui, Lemon n’est pas le genre d’enfant à se faire des amis facilement. Il est souvent dans son coin, jamais vraiment à sa place avec des enfants de son âge. Il préfère la compagnie des adultes, mais sans doute est-ce de ma faute. Il a grandi dans un milieu d’adulte sans frère ou sœur…Ton fils a du lui inspirer confiance ou quelque chose comme ça. Il sait mettre à l’aise les autres visiblement »

Je confirme à propos de Jessy. Puis je souligne par amusement si j'ai du soucis à me faire à la façon qu'il a de nous surveiller, en quelque sorte.

« Non…Disons qu’il est l’homme de la maison et que tu n’as pas passé le test de dangerosité version Lemon »

Angel étant dans les parages avec son appareil photo, nous nous expatrions plus loin en retrait.

« Clairement, nous sommes les cibles de la journée et des prochains jours…il va falloir y remédier très sérieusement… » déclares-tu-en posant ta main sur mon avant-bras alors que je rétorque que :

- Des prochains jours si ce n'est semaines, soulignais-je en me collant un faceplam pour plaisanter.

« Attends ! Elle vient par ici ! »

Tu retires tes chaussures et trouves une issue dans les allées de verdures pour nous embarquer côté rue. Ton rire résonne dans l'air et fait naitre un nouveau sourire sur mes lèvres.

« Elle ne nous suivra pas ici. Nous pouvons bien nous éclipser un peu »

- Ton môme va l'avoir verte là ... ! ne pus-je m'empêcher de pouffer.

« Et pour te répondre…non, pas d’amour secret. Je viens de me séparer de mon fiancé. Nous étions ensemble depuis plus d’un an, mais…disons que nos chemins ont malheureusement pris une direction divergente »

- Coup dur j'imagine. Fiancés ce n'est pas rien. Pour ma part, tu connais la réponse en partie. Ça s'arrête à quelques aventures, rien de sérieux depuis des années. La mère de Jessy n'est plus de ce monde, comme je te l'explique alors.

C’est sans doute la femme que j'ai le plus aimé malgré toutes les tensions qui nous poussaient à nous quereller. Nous étions jeunes en même temps comme je te le narre. Sa disparition m'a d'autant plus affecté alors que j’ai découvert qu'elle avait eu un enfant de moi et qu'elle avait longtemps désiré revenir vers moi et qu'elle avait toujours des sentiments, tout comme moi de mon côté. Je te confie tout ça tranquillement, gardant un masque neutre, plein de cette volonté de ne rien montrer de ce qui se joue à l'intérieur.
Je m'abstiens de dire que ce ne serait pas forcément évident de présenter une femme à Jessy, du moins dans l'idée où une histoire deviendrait sérieuse. On a toujours peur de décevoir son enfant dans le sens où ce dernier s'attache à la personne qui entre ainsi dans nos vies, et qu'elle vienne alors à en partir en laissant le môme sur une déception peut-être encore plus brutale qu'un divorce. Allez savoir.

Enfin pour l'instant, je ne me pose pas de questions. Le contexte n'étant pas actuel. Discutant facilement de tout et de rien sur l'un et l'autre, tu évoques ton arrivée somme toute récente sur Vancouver. Tu n'as pas encore eu le temps de voir les quelques lieux incontournables à voir ici comme le fameux pont suspendu.

« Non, je te jure. Je suis presque certaine d’être incapable de marcher dessus, j’ai tellement le vertige. Une fois, on m’a fait marcher sur une grille et on voyait le sol… » déclares-tu en mimant le truc. « J’étais tétanisée, comme ça ! »

Je me mets à rire.

«…depuis je sens mes jambes me lâcher dès que je pense au vide. Je ne me souviens pas avoir ressenti cela plus jeune, mais depuis que je suis maman…j’ai une notion du danger hyper développée et pas que pour lui »

- Sérieux, t'es trop craquante quand tu fais ça, dis-je pour imiter la tronche et les postures que tu as prises quelques secondes plus tôt. Rien que pour ça, j’ai envie de t'inciter à ce qu'on s'y rende ensemble. D'ailleurs, je t'avouerais que j’ai du mal avec le vide aussi mais le spectacle est tellement grandiose que c'est passé crème les quelques fois où je m'y suis rendu. Ça te rassurerait d'y aller accompagnée ? formulais-je alors de façon plus ou moins subtile pour proposer d'y aller pourquoi pas tous les deux.

Reprenant place à mes côtés, nous restons encore un moment à discuter.

« Parle moi de toi, les voitures donc, une passion ? Ou juste un moyen de gagner ta vie ? Et videur ? Cela ne te fait pas rentrer trop tard le soir pour ton gosse ? »

- Passion, en comptant les motos. J'adore mon boulot, ça c'est certain. Mon patron peut en témoigner rien qu'à voir le nombre d'heures supp qu'il m'a surpris à faire ou à tenter de me trainer hors du garage alors que j'étais encore à bricoler sous une caisse jusque tard le soir.

Je me penche sur le côté pour récupérer mon paquet de clopes dans la poche arrière de mon fute et m'en allume une en poursuivant sur le fait que concernant mon boulot de videur, je bosse seulement quelques soirs dans la semaine et que Jessy est généralement chez ses grands-parents à New Westminster qui se trouve à tout juste 20-25 minutes d'ici ou bien chez un ami selon.
Angel se ramène par ici alors qu'on papote tranquillement et je l'arrête aussitôt en levant la paume face à elle.

- Arrêt immédiat. No pictures, no flirt.

Elle lève les mains en l'air en signe de rédition avec un sourire amusé.

- Ah mais inutile, il n'y a qu'à voir son sourire, dit-elle en te désignant d'un mouvement du menton alors qu'elle comprend bien que je lui demande de ne pas s'aventurer à jouer les entremetteuses.
Je me retourne et te regarde, un doux sourire aux lèvres.

- Ouais tu vois, inutile de t'en mêler, c’est déjà dans la poche. Tu gâcherais tout là, c'est le moment crucial alors file vite !

- Hep les tourtereaux, je venais surtout vous prévenir qu'on se met à table alors pas de folies. Vous êtes attendus.

- Yes sir ! affirmais-je tandis qu'elle file déjà alors que j'esquisse comme un salut militaire.

Nous laissons échapper un rire. Puis je souligne.

- Moment crucial ai-je souligné... Je crois qu'un bisou sur la joue serait pas de trop si elle est planquée dans le coin à mater, pris-je pour prétexte en déconnant, mais tapotant néanmoins le creux de ma joue pour que tu y déposes un baiser.

©️ 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Mon fils, ma réussite et ma fierté


Mon premier amour et le père de mon fils


P'tit toutou, Casper


• Possède un tatouage sur le pied, une portée de musique où figure les prénoms Lemon et Zeppelin • Son chien se nomme Casper, c'est un Bulldog français blanc tâché noir • Lorsqu'elle ne dit pas la vérité, elle fait claquer deux ongles de ses mains entre eux • Elle travaille maintenant à plein temps chez Methods Studio de Vancouver et compte bien y rester de plus en plus, surtout depuis qu'elle a quitté son fiancé • Lemon qui est devenu l'apprenti de Zeppelin s'implique de plus en plus dans sa relation avec le chef cuisiner ♦️ Elle se rend bien compte qu'elle n'est pas guérit de son premier amour, pour ne pas dire le seul vrai qu'elle ait eu.

• Rp en cours : Creed - Aiden - Zeppelin

• My color=> #b21169


• INSCRIS LE : 05/08/2017
• MESSAGE : 300 • POINTS : 10323
• CÉLÉBRITÉ : Miranda Kerr
• CRÉDITS : voir avatar - Tumblr gif - Sign Beraberel
• DC : CH * BVH * ML * LWC - MG
MessageSujet: Re: Happy time ! [Jaycee-Lou + Creed]
Sam 16 Juin 2018 - 18:53


☩ Happy Time ! ☩

« Coup dur j'imagine. Fiancés ce n'est pas rien. Pour ma part, tu connais la réponse en partie. Ça s'arrête à quelques aventures, rien de sérieux depuis des années. La mère de Jessy n'est plus de ce monde… » Coup dur…oui et non, en même temps pour beaucoup de monde une rupture signifie majoritaire de la souffrance. Mon histoire avec Owen aurait pu fonctionner si je n’étais pas revenue sur Vancouver, si je lui avais dit que ce mariage était trop précipité, si je n’avais pas revu Zeppelin…mais avec des si, on peut refaire le monde comme on le dit très souvent. Creed me parle de la mère de son fils, elle est malheureusement décédée et depuis, il semble n’avoir pas réussi à retrouver l’amour. C’est une chose que je comprends tellement. Après tout, j’ai passé 14 ans après la naissance de Lemon sans aucune relation d’aucune sorte, ce qui me place sans doute comme novice dans une relation sentimentale, la première et dernière après Zep étant Owen et on sait comment cela s’est terminé. Je compatis sincèrement à ce qu’il me raconte et plus encore en prenant à cœur le fait qu’il se confie sans que nous nous connaissions véritablement. C’est une marque de confiance et j’en suis profondément touchée. Il ne le dit pas, mais j’imagine que tout comme c’est le cas de mon côté, il souffre de l’absence de l’être qu’il a aimé un jour. Je me sens alors plus proche de lui, un enfant, une perte, même si elle n’est pas la même, je le comprends tout simplement. Je dévie la conversation sur une anecdote amusante afin de détendre l’atmosphère et préférer le sourire et le rire à la morosité d’une conversation qui pourrait nous soustraire à la bonne humeur de cet anniversaire. Je le fais rire lors de mon imitation, au moins je n’ai pas perdu mon humour et ma simplicité. Il m’imite et propose lorsque je rassois près de lui une excursion pour aller visiter ce fameux pont. J’en frissonne d’avance. Les fossettes se creusent sur mes joues, alors j’entrevois déjà la scène mémorable. « Je ne suis pas sûre que cela me rassurerait que tu te paies ma tête, mais… » Je lui lance un regard en coin avant de sourire de nouveau. « Mais ce serait très sympa d’y aller, oui. Prévois l’appareil photo ! » Lançais-je en faisant une petite grimace comme tout à l’heure. Creed est très agréable, je le reconnais et il m’arrive assez rarement de rencontrer des gens en dehors du boulot, c’est sans doute la raison de l’invitation d’Angel, elle voulait me sortir de ma grotte et de mon quotidien. Après quelques paroles sur ses passions, j’aime l’idée qu’il fasse de la moto, je ne suis jamais montée sur un de ces engins, mais j’aime les sensations fortes. Je faisais du surf avant, j’aime…les parcs d’attraction et les grands huit. C’est d’ailleurs ce que je lui explique alors qu’il sort un paquet de cigarettes pour en coller une entre ses lèvres charnues et sensuelles. Tiens…j’arrive à remarquer cela ? À croire que je me laisse véritablement aller. Tu poursuis, me parlant de ton fils, de ses grands parents et avant que je ne parle pour renchérir sur tes paroles, Angel débarque et je te vois lui faire un signe que je suis pour le fun.  Je ne peux m’empêcher de confirmer. « Clairement ! Nous sommes juste en train de discuter… » Je souris, amusée par cette situation. Angel, tu ne perds rien pour attendre ! Je peux sourire, sans pour autant flirter, même si la conversation et la présence de Creed sont loin de me déplaire. Je pose mon front sur l’épaule de Creed lorsqu’il en rajoute pour dire que c’est du tout cuit et je laisse mon amie repartir tout en redressant le visage vers le brun tatoué. « Moment crucial ai-je souligné... Je crois qu'un bisou sur la joue serait pas de trop si elle est planquée dans le coin à mater » Il me montre sa joue pour que j’y dépose un baiser et après un regard vers l’endroit où Angel a disparu, je ne déposer ce baiser sur ta joue. Puis, lorsque j’entends son rire à elle, je me tourne vers l’endroit. « Gamine ! Va ! » Je retourne mon attention vers Creed qui est littéralement mort de rire, tout comme je le suis. « Mon baiser t’a rendu ivre de moi, je le sais, ne mens pas ! » Ajoutais-je avant de me lever et de lui proposer, mes chaussures dans une main, d’aller se manger une part de gâteau. Nous prenons notre temps pour rejoindre le jardin, le temps pour lui de terminer sa clope.

« Tu es libre ce soir après la fête ? On pourrait aller à la plage avec les garçons pour se rafraichir les pieds, ils ont l’air de bien s’entendre et puis…ça me fait du bien d’avoir quelqu’un à qui parler sans que Lemon s’ennuie…enfin…ce n’est pas une proposition malhonnête….ou pas totalement… » Manière plutôt directe de dire que sa présence me plait, ainsi que lui sans le dire. Avant qu’il me ne donne sa réponse, je passe par le trou dans les arbustes où nous sommes passés pour nous éclipser peu de temps avant, mais cette fois pour rejoindre le jardin. J’avoue qu’avec une journée aussi chaude, j’ai hâte de pouvoir me baigner les pieds, entendre le bruit de vague et voir le coucher du soleil sur l’eau. Je vais vers la table pour prendre un verre et une part du gâteau, écoutant par la suite le discours pour l'anniversaire, tout en me demandant où sont passés nos fils. J'en fais la remarque à Creed qui semble ne pas s’inquiéter plus que cela. Je l'admets, se faire séduire est une chose dont je n'ai plus l'habitude, sans doute parce que je ne suis très ouverte à ce genre de chose en général. Mais je me sens vraiment proche de Creed d'une manière assez étrange.

by beraberel


come and get your love
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
friendship never ends
MessageSujet: Re: Happy time ! [Jaycee-Lou + Creed]

Revenir en haut Aller en bas
 

Happy time ! [Jaycee-Lou + Creed]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 04. Happy Birthday, Cat.
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» Happy B-day tooooooo youuuuuuuuuuuu! ^^
» POURQUI ET POURQUOI DES DRAGES AUX COCHONS???HAPPY FATHER S DAY !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bang Bang Vancouver :: Archives Confidential :: section souvenirs :: Rp Abandonnés-