Pour t'aimer coûte que coûte ✘ Anthony - Page 2



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Pour t'aimer coûte que coûte ✘ Anthony

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


✗ Elle a grandi dans une petite ville américaine à 4h en voiture de Vancouver ✗ Sa demande de nationalité canadienne est en cours ✗ Elle vit à Vancouver depuis 14 ans ✗ Elle a fait des études supérieurs mais n’a jamais été diplômé ✗ Elle est directrice de production dans une boite qui fait des films d’horreur nanardisant et des téléfilms érotiques ✗ Elle fume trop, prend trop de cannabis et boit trop ✗ Le meilleur endroit pour la croiser est un bar, notamment le Seal the Deal ✗ Avant de bosser dans le cinéma elle était serveuse dans un café ✗ Elle pratique le tir sportif, possède une arme mais elle déteste la chasse ✗ Elle adore se défoncer devant la télévision en mangeant de la junk food ou en jouant aux jeux vidéos ✗ C’est une grosse flemmarde ✗ Elle est accro au shopping ✗ Elle est très extravertie mais a dû mal à créer des relations sur la durée aussi bien amicale que sentimentale, elle n’a donc que peu d’amis proches ✗ C’est une femme simple, le luxe n’est pas trop son truc ✗ Son alcool préféré est la téquila ✗ Elle a eu très peu de relation sérieuse, principalement des plans culs ou des sex friends ✗ Elle est bisexuelle ✗ Elle adore martyriser ses techniciens

Roi de ♥️

Alors on danse encore sur les mêmes musiques, les mêmes pas. On s'embrasse encore plus fort comme si c'était là, la dernière fois. Aussi loin que tu pars, ton sourire en écho, reste là sur ma peau

Rp en cours :

AnthonyRoseKayanSethScarlet PartyUlysseAmberleeEnquêteOliveKeeganRoxanneRodrigo & ValentinaWesley




• INSCRIS LE : 26/11/2017
• MESSAGE : 634 • POINTS : 11889
• CÉLÉBRITÉ : Gemma Arterton
• CRÉDITS : Avatar : morsmordre (Bazzart), Signature : bat'phanie (Bazzart)
• DC : Non
MessageSujet: Re: Pour t'aimer coûte que coûte ✘ Anthony
Mar 12 Juin 2018 - 23:45


Anthony & Joan

Pour t'aimer coûte que coûte

La grande question est : est-ce qu’il aurait finit par en parler. Il aura beau jurer que oui, qu’il lui aurait fallu juste plus de temps, elle en doute fortement. Peut-être qu’elle lui en demandait trop, qu’elle voulait tout, tout de suite mais c’était sa façon d’être. C’était la première fois qu’elle avait autant de mal à dialoguer et à se faire comprendre, comme si la communication entre eux était un échec avant chaque tentative. En même temps, ils avaient aussi cette faculté à monter rapidement dans les tons, qu’importe le sujet. Il n’allait pas non plus lui reprocher d’être tombé sur son frère ! Elle avait l’impression qu’il aurait préféré qu’elle dise non et qu’elle s’en aille, ou alors qu’elle ne lui adresse même pas la parole, ce n’était pas son style, il devrait commencer à le savoir. Joan espérait juste que quand elle lui parlerait de son autre rencontre avec Amberlee, il n’allait pas péter un plomb aussi violent, non il n’y avait pas de raison.

L’ayant rejoint sur le canapé, elle essaye de se montrer plus douce, pour l’apaiser un peu, il semblait vraiment prêt à casser quelque chose et cet aspect de sa personnalité lui faisait un peu peur. La violence en général lui faisait peur, surtout quand elle venait de la personne qu’elle aimait. Elle n’avait jamais connu de relation violente et elle espérait que cela continuerait, heureusement que Tony était sobre, elle n’aurait jamais pu lui parler de tout ça s’il avait bu un verre de trop. Joan est un peu interloquée quand il peint une caricature de son frère, sur le moment elle ne sait pas si c’est une boutade ou si au contraire il se fout de la gueule de son frangin. Après un moment qui lui parait une eternité, Tony rigole un peu ce qui détend la jeune femme. Au moins, il n’a pas perdu son sens de l’humour. "T’es con" lui répond-t-elle mais sur un ton beaucoup plus affectueux que tout à l’heure. C’est vrai qu’Ulysse avait dans sa façon de s’exprimer, tout de l’artiste torturé à l’époque romantique, mais son frère aussi était très facilement caricatural. Tony c’était le musicien au passé sombre, le ténébreux qui passe son temps à dire que sa vie est compliqué. Évidemment, elle ne lui fait pas part de ses pensées, pas besoin de l’énervé puis de toute façon il reprend la parole alors l’écoute religieusement.

Décidèment les deux frangins étaient bien compliqués. Au lieu d’avoir une conversation franche et posé, ils devaient passer leur temps à s’envoyer des reproches à la figure. Elle voyait bien Ulysse être agressif envers Tony, lui crachant à la figure tout ce qui ne va pas dans sa vie et l’autre rétorquer qu’il ne comprend pas tout, un vrai dialogue de sourd. "Je ne sais pas si je devrais te le dire mais…" Elle hésite, mais c’est maintenant trop tard, elle a commencé à parler. "Il aimerait vraiment que tu viennes le voir en spectacle." Ce qui veut quand même dire qu’au fond des deux imbéciles, il restait encore un peu d’amour l’un pour l’autre. Joan en avait sans doute trop dit, elle ne voulait pas trahir la confiance d’Ulysse sans pour autant mentir à Tony, non il fallait qu’elle se taise. Elle aurait pu aborder la question du père et de cette histoire d’abandon qu’elle avait saisi dans les grandes lignes mais elle se retint, préférant se délecter de l’accalmie temporaire.

Accalmie était un grand mot car dans la tête de Joan tout tournoyait à mille à l’heure, elle avait tellement envie de poser des questions mais elle se retint et ça lui demandait un effort mental beaucoup plus important que ce qu’elle pouvait imaginer. Elle se souvint que Tony n’avait pas prévenu son frère de son retour sur Vancouver, à croire que ne prévenir personne ne lui posait aucun soucis. Même si elle s’était calmée, Joan était toujours un peu en colère, les paroles de Tony ainsi que celles de son frère tournaient dans sa tête et elle était coincée dans ce tourbillon qui ne la regardait pas vraiment. Bien que dans son idée du couple, le partage de ses pensées et de ses sentiments étaient important. Étonnant, il n’y avait qu’avec ses exs femmes, surtout avec Rose que la communication était bien passé. Préférant jouer la carte de la franchise tout de suite, elle décida d’avouer un dernier truc. "Au fait, je dois te dire autre chose". Elle le regarde, scrutant sa réaction, "J’ai aussi rencontré Amberlee" et là aussi il y avait plein de questions à poser.    

Code by Fremione.



I know exactly what I want
One track mind, one track heart If I fail, I'll fall apart Maybe it is all a test Cause I feel like I'm the worst So I always act like ▬ I'm the best
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
friendship never ends


Né le 28 octobre 1981, à Montréal ✗ À Vancouver depuis ses 7 ans. ✗ Rock / Blues ✗ Tout récemment propriétaire du Seal the Deal, bar-spectacle (ouverture novembre 2017) ✗ Fume trop ✗ Musicien versatile ✗ Réduit substantiellement sa consommation d'alcool ✗ Nocturne ✗ Il parle couramment français… québécois… ✗ Hypersensible incapable de le gérer ✗ une ligne de coke de temps en temps, de moins en moins ✗ Technicien du son ✗ Voyageur ✗ Possessif ✗ Malgré le grain rauque de sa voix, il arrive à moduler la hauteur avec assez d’amplitude ✗ Touche à tout musical ✗ Interprète, peu auteur, mais compose la musique ✗ Sa guitare, c'est la Gibson de son père ✗ Essaie d'être sobre de plus en plus souvent ✗ Agréable ✗ Charmeur ✗ Divertissant ✗ Moqueur ✗ Adorable ✗ Grégaire ✗ Festif (trop ?) ✗ Hope I don’t fall in love with you ✗

✗ Wishing you would stay ✗

✗ C'est un tourbillon, un grand vertige complètement doux. On dit qu'en haute voltige on peut tomber et se rompre le cou. C'est pas mon premier vol, arrêtez bande de jaloux ✗

RP EN COURS

JoanUlysseMickeyCassidyJamesAmberleeNew YearScarlet PartySethMarcJessy


✗ Burn the house down ✗


• INSCRIS LE : 23/10/2017
• MESSAGE : 644 • POINTS : 13127
• CÉLÉBRITÉ : Michael Pitt
• CRÉDITS : Leeyarom (avatar) Tumblr (gifs)
• DC : Ariadne
MessageSujet: Re: Pour t'aimer coûte que coûte ✘ Anthony
Mer 13 Juin 2018 - 14:05

Pour t’aimer une fois pour toutes
Ft. @Joan Rosebury


Qu’il se moque un peu de Ulysse détend légèrement l’atmosphère. C’était surement pas une bonne idée, mais elle ne semble pas mal le prendre. Ok, elle le traite de con, mais il le sait déjà. Et puis ce n'est pas sûr un ton hargneux. C'est pas comme si elle le lui apprenait. Du moins, lui, ça le détend un peu. Il sait qu'il a prit tout ça beaucoup moins bien qu'en temps normal, moins bien qu'il n'aurait dû. Il a très peu dormi aujourd'hui. Il est inquiet et encore plus sur les nerfs que d'habitude. Mais ça ne devrait pas être une bonne raison. Ça ne devrait même pas être une raison.

Tony semblait avoir perdu tout agressivité. OK, c’était quand même encore un peu refoulé. Il en reste quelques traces, mais le rire en avait fait disparaître une bonne partie. Non, Tony n'avait pas perdu son sens de l'humour et, de toute manière, il n’arrivait réellement ni haine, ni dégoût, ni véritable colère envers Ulysse et encore moins envers Joan. Elle n'y pouvait rien… enfin, sur l'état passé… mais elle avait raison. Ça devait cesser, parce que de toute évidence, ça ne rendait heureux aucun des trois. Mais il était déjà aller le voir en spectacle, il venait de le dire.

- J'y suis allé, commence-t-il, brusque, avant d'esquisser un hochement de tête. Tu veux dire sans me planquer dans la régie ? Ouais… je ferai peut-être ça… j'irai… il a un soupir. Il a dit qu'il ne voulais plus jamais me voir, alors j'ai fait pour qu'il ne me vois pas...

Oui, parce qu’effectivement, Tony n'écoutait qu'à ce qu'il voulait entendre, même si c'est pas vraiment ce qu'il voulait au fond. Avec Tony, c'était difficile de savoir ce à quoi il allait obéir sans rechigner ou s'il allait s'obstiner jusqu'à la mort. Mais il suffisait de lui dire qu'on ne voulait plus le voir ou que c'était pas la peine de revenir et c'était assurément la seule chose à laquelle il allait obéir aussitôt… enfin en apparence. Parce qu'après tout, il se planquait en régie et il était revenu. Il ne fallait pas dire certaines choses à Tony si on ne le pensait pas vraiment.

Et pourtant, elle en rajoute une couche. Elle lui avoue qu'elle a autre chose à lui dire. OK, comme si sa mère et son frère c'était déjà pas assez ? Il s'était calmé, mais lui regard qu'il lui retourne est glacial. En même temps, qu'est ce qu'elle pourrait bien ajouter de pire que ça ? En fait, oui, il a bien quelques idées. Laquelle alors ? Amberlee. Sa mâchoire se serre. Ah ouais. OK, elle a bien trouvé encore.

- Fuck, Joan, t’as décidé de me balancer tout ce que j'ai foiré ce soir ? Il se lève, et il se remet à tourner en rond. Non, mais quelle idée de con j'ai eu à me ramener à Vancouver ! N'importe où, j'aurais pu ouvrir un putains de bar n'importe où ! Mais non ! J'ai choisi Vancouver !

Vraiment soupe au lait. Un peu trop de friction et il bouillonne et puis ça retombe aussitôt. Il passe derrière son bureau et se laisse tomber sur sa chaise. C'est beaucoup en moins de vingt-quatre heures. Trop de remords, trop d'inquiétude. Elle aurait dû commencer par ça. Ou non, finalement. Il soupire. Un long soupir. Puis il tourne la tête vers Joan.

- C'est ta faute si je regrette pas de ne pas être ailleurs. Non, ça, il ne le regrette pas. Et pis, fallait bien que ça lui explose en pleine face un jour. Mieux vaut que ce soit par Joan, non ? Parce qu’elle l'aime quand même un peu, non ? Au moins elle a dû être un peu plus cool que Luly… et je l'ai vu aussi, il y a quelques temps…Qu'est-ce que tu veux savoir ?

Parce que contrairement à Ulysse, avec Amberlee, c’était clair pour lui.

Leeyarom


And I'd rather never know I would do anything, anything not to bring who I am to meet me. This useless suffering, ugly part of me is screwing me as it feeds me, but it is what it is. You don't know how to live with what it is, but it is what it is. It may seem impossible, but I will embrace who I really am. If it's a son of a bitch or a terrified kid then that's what it is.
- Jonathan Davis

En italic quand le québécois de Tony s'expose.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


✗ Elle a grandi dans une petite ville américaine à 4h en voiture de Vancouver ✗ Sa demande de nationalité canadienne est en cours ✗ Elle vit à Vancouver depuis 14 ans ✗ Elle a fait des études supérieurs mais n’a jamais été diplômé ✗ Elle est directrice de production dans une boite qui fait des films d’horreur nanardisant et des téléfilms érotiques ✗ Elle fume trop, prend trop de cannabis et boit trop ✗ Le meilleur endroit pour la croiser est un bar, notamment le Seal the Deal ✗ Avant de bosser dans le cinéma elle était serveuse dans un café ✗ Elle pratique le tir sportif, possède une arme mais elle déteste la chasse ✗ Elle adore se défoncer devant la télévision en mangeant de la junk food ou en jouant aux jeux vidéos ✗ C’est une grosse flemmarde ✗ Elle est accro au shopping ✗ Elle est très extravertie mais a dû mal à créer des relations sur la durée aussi bien amicale que sentimentale, elle n’a donc que peu d’amis proches ✗ C’est une femme simple, le luxe n’est pas trop son truc ✗ Son alcool préféré est la téquila ✗ Elle a eu très peu de relation sérieuse, principalement des plans culs ou des sex friends ✗ Elle est bisexuelle ✗ Elle adore martyriser ses techniciens

Roi de ♥️

Alors on danse encore sur les mêmes musiques, les mêmes pas. On s'embrasse encore plus fort comme si c'était là, la dernière fois. Aussi loin que tu pars, ton sourire en écho, reste là sur ma peau

Rp en cours :

AnthonyRoseKayanSethScarlet PartyUlysseAmberleeEnquêteOliveKeeganRoxanneRodrigo & ValentinaWesley




• INSCRIS LE : 26/11/2017
• MESSAGE : 634 • POINTS : 11889
• CÉLÉBRITÉ : Gemma Arterton
• CRÉDITS : Avatar : morsmordre (Bazzart), Signature : bat'phanie (Bazzart)
• DC : Non
MessageSujet: Re: Pour t'aimer coûte que coûte ✘ Anthony
Ven 15 Juin 2018 - 0:17


Anthony & Joan

Pour t'aimer coûte que coûte

C’était dingue à quel point l’homme en face d’elle pouvait se montrer têtu. Pour lui, aller voir son frère voulait dire se planquer en régie pour le regarder, ne pouvait-il simplement pas faire comme tout le monde et aller s’asseoir parmi les spectateurs ? Elle ne peut s’empêcher de le regarder comme si c’était le plus grand crétin au monde quand il lui avoue n’y être jamais allé sous prétexte qu’Ulysse ne voulait plus le voir. Avec Tony, il fallait être direct et ne pas dire des choses en espérant qu’il comprenne car il ne comprenait jamais. Non, la finesse et la subtilité ne rentraient pas dans sa tête alors oui, il avait prit les paroles de son frangin au pied de la lettre alors que cela voulait dire beaucoup plus. "Il faut que tu y ailles" elle n’est pas brusque dans ses paroles mais elle se montre sûre d’elle, pour Joan c’était une évidence absolue qu’il devait faire un effort pour voir son frère. Elle le regarde un moment, il a l’air de s’être un peu calmé même si l’ambiance de la pièce reste explosive à la moindre étincelle, tant mieux, car ce soir Joan a tout un paquet d’allumette à craquer…

Avant même qu’elle prononce le prénom d’Amberlee, elle regrette de s’être lancé dedans. En même temps était-ce vraiment de sa faute si elle avait rencontré tout le monde ces dernières semaines. Absolument, elle s’était juste montrée polie après tout. En plus, elle ne connaissait rien de cette femme, ni de sa vraie relation avec Tony, elles avaient juste bavarder rapidement de tout et de rien sans rentrer dans les détails. Le regard glaciale de son homme est de très mauvaise augure, quand elle lâche enfin le prénom la réaction est immédiate et surprenante pour Joan qui ne connait rien du tout au dossier. Il se lève et se remet à vagabonder dans la pièce tout en râlant à son sujet. Au début elle ne le prend pas si mal, c’est quand il commence à gueuler sur le pourquoi il était revenu à Vancouver qui la blesse sévèrement. "Mais je t’emmerde Tony ! Si tu hais à ce point cette ville, t’as qu’à dégager et nous foutre à tous la paix. Je t’ai rien demandé moi, je te dis juste que j’ai rencontré l’une de tes amies, je sais absolument rien de l’histoire qui vous unis. Puis si le fait que j’essaye de te parler pour être transparente te fait tellement chier, je peux aussi me casser dès maintenant et on en parlera plus jamais." Joan est vexée et son ton l’exprime très bien. Ce n’est pas parce qu’il lui dit après coup qu’il ne regrette pas grâce à elle, que madame va se calmer comme ça. Non, il a beau avoir parlé avec colère, elle reste fâché quant à ses propos.

Tony est posé sur son fauteuil, quant à Joan elle est debout les bras croisés sous sa poitrine et les sourcils froncés. Il est chiant quand il s’y met. "Ulysse était très sympa aussi." dit-elle séchèment après avoir compris à qui le terme "luly" faisait référence. "Ce que je veux savoir ? Rien de spéciale" Elle ment car en vérité elle crève d’envie de savoir si ça n’avait été qu’une amie ou bien plus pour lui mais ne voulant pas se montrer jalouse devant lui, surtout maintenant, elle préfère parler d’autre chose. "Mais vu ta réaction, je suis sûre qu’il y a encore plein de chose super reluisante que je vais apprendre à ton sujet" Quand elle avait prononcé le fameux prénom, elle ne pensait pas qu’il réagirait en disant qu’il avait foiré avec Amberlee comme avec son frère. De cette femme, elle avait apprit peu de chose de la vie d’Anthony, c’était une vraie amie qui avait su garder les secrets qu’il avait dû lui confier. Joan était un peu déçue que Tony ne lui ait pas parlé d’elle mais encore une fois, elle le garde pour elle. Hors de question de lui dire ce qu’elle avait sur le coeur car il risquait de se moquer et en plus c’était lui dire, en quelque sorte, qu’elle tenait à lui. A ce moment précis, elle n’avait pas du tout envie de lui montrer son amour.

Code by Fremione.



I know exactly what I want
One track mind, one track heart If I fail, I'll fall apart Maybe it is all a test Cause I feel like I'm the worst So I always act like ▬ I'm the best
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
friendship never ends


Né le 28 octobre 1981, à Montréal ✗ À Vancouver depuis ses 7 ans. ✗ Rock / Blues ✗ Tout récemment propriétaire du Seal the Deal, bar-spectacle (ouverture novembre 2017) ✗ Fume trop ✗ Musicien versatile ✗ Réduit substantiellement sa consommation d'alcool ✗ Nocturne ✗ Il parle couramment français… québécois… ✗ Hypersensible incapable de le gérer ✗ une ligne de coke de temps en temps, de moins en moins ✗ Technicien du son ✗ Voyageur ✗ Possessif ✗ Malgré le grain rauque de sa voix, il arrive à moduler la hauteur avec assez d’amplitude ✗ Touche à tout musical ✗ Interprète, peu auteur, mais compose la musique ✗ Sa guitare, c'est la Gibson de son père ✗ Essaie d'être sobre de plus en plus souvent ✗ Agréable ✗ Charmeur ✗ Divertissant ✗ Moqueur ✗ Adorable ✗ Grégaire ✗ Festif (trop ?) ✗ Hope I don’t fall in love with you ✗

✗ Wishing you would stay ✗

✗ C'est un tourbillon, un grand vertige complètement doux. On dit qu'en haute voltige on peut tomber et se rompre le cou. C'est pas mon premier vol, arrêtez bande de jaloux ✗

RP EN COURS

JoanUlysseMickeyCassidyJamesAmberleeNew YearScarlet PartySethMarcJessy


✗ Burn the house down ✗


• INSCRIS LE : 23/10/2017
• MESSAGE : 644 • POINTS : 13127
• CÉLÉBRITÉ : Michael Pitt
• CRÉDITS : Leeyarom (avatar) Tumblr (gifs)
• DC : Ariadne
MessageSujet: Re: Pour t'aimer coûte que coûte ✘ Anthony
Ven 15 Juin 2018 - 4:54

Pour t’aimer une fois pour toutes
Ft. @Joan Rosebury


Oui, il faudrait qu'il y aille. Pour vrai. Sans déconner… mais il ne savait pas encore trop ce que ça donnerait… Ulysse devenait tellement sur la défensive quand il se trouvait à proximité. Est ce que ça pourrait lui nuire ? Non, Ulysse est un professionnel il ne sera pas déconcentré pour si peu. En fait, il n'en sait rien. Il ne sait pas exactement… il ne sait rien… il hoche tout de même la tête. Oui, il devra y aller. Ce que Joan ne sait pas, Par contre, c'est qu'il a déjà passé la journée avec Ulysse. Enfin, avec Ulysse et un bien grand mot. Un peu de temps au poste de police, puis à l'hôpital, à attendre… mais dans le premier cas, il a dû aller marchander avec Perkins et dans le second cas, Ulysse a passé des examens médicaux. Mais balancer ça à Joan ne servait à rien. Ça n'excusait pas ses réactions démesurées. Rien n'excusais ses réactions démesurées.

Joan s'enflamme également. Avec raison, sans doute, mais Tony a un peu de mal avec son cheminement de pensée. OK, il a du mal en général avec le cheminement de pensées des autres, mais là, quand même, c'est pas un peu gros comme reproche ? D'autant plus qu'elle lui dit qu'il n'a qu'à partir et leur foutre la paix. Il y a un éclair de panique dans son regard, mais il semble aussi se passer trop de choses dans sa tête pour que cette information prenne toute la place.

- C’est pas que tu veuilles me parler qui me fait chier, Joan ! Ni même que tu veuilles être transparente ! Mais si t'étais si transparente, pourquoi t'as attendu si longtemps avant de me parler d’Ulysse et d’Amberlee. Tu sais de quoi ça l'air ? Ça donne l'impression que tu savais que ça l'air me contrarier et que t'as hésité pas mal longtemps avant de te lancer ! Tu savais que j'allais mal réagir ! Parce que t'es pas hyper subtile quand tu cache quelque chose… au moins car rassure sur un truc. Je suis pas encore tout à fait paranoïaque… comme mon père, pense-t-il, mais il ne précise pas à voix haute. Pourquoi ? Parce qu'il se sent injuste envers son père.

Il a un soupire agacé quand elle affirme ne rien vouloir savoir de spécial sur Amberlee. C'est faux. Il en est certain. Il vient même pour le lui dire, qu'il ne l'a croit pas, mais elle dit qu'il y a sans doute d'autre choses peu reluisante à son sujet. Alors il semble se décomposer, il semble même pâlir encore un peu plus. Elle a raison. Effectivement, ça n'a rien de reluisant.

- J'essaie vraiment d'être là meilleure version de moi-même. Et je crois que je me débrouille pas mal, de mieux en mieux depuis an ou deux… mais ça n'a pas toujours été le cas. Et si j'ai réussi à épargner mon petit frère de ma mauvais influence, c'est tout le contraire que j'ai fait avec Amberlee. Déjà, j'ai foutu en l'air sa carrière. S'il ne l'avait pas fait sombrer, elle serait sans doute une vraie star maintenant. Et selon lui, c'était la moindre des choses, mais certaines informations  concernaient la vie privée d’Amberlee. Je l'ai abîmé autant que je l'aimais, affirme-t-il en regardant Joan.

Ça le mérite d'être clair, à défaut de tout révéler. Il ne détourne pas le regard. Il a honte et des remords pour un tas de choses, mais pas d'avoir aimé Amberlee.

- Mais c'est pas un problème.

C'est la question qu'il avait posé à Joan, quand elle lui avait dit que son ex était l'une des chanteuse qui venait se produire sur la scène du StD.

Leeyarom


And I'd rather never know I would do anything, anything not to bring who I am to meet me. This useless suffering, ugly part of me is screwing me as it feeds me, but it is what it is. You don't know how to live with what it is, but it is what it is. It may seem impossible, but I will embrace who I really am. If it's a son of a bitch or a terrified kid then that's what it is.
- Jonathan Davis

En italic quand le québécois de Tony s'expose.  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
friendship never ends
MessageSujet: Re: Pour t'aimer coûte que coûte ✘ Anthony

Revenir en haut Aller en bas
 

Pour t'aimer coûte que coûte ✘ Anthony

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» ☾ on était parti pour s'aimer d'un amour pour 6 vies
» vous aimer les puzzles??? a mettre dans vos favoris
» [PV] Cherche quelqu'un pour s'excuser [PV]
» Petit cuvier pour deux - Cuvier "est"
» Si seulement on avait su s'aimer. Les fleurs auraient été plus roses et nous peut-être plus heureux... [PV Jack]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bang Bang Vancouver :: City of Vancouver :: nord est :: Mount Pleasant-