I want it that way



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 I want it that way

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
friendship never ends


Né le 28 octobre 1981, à Montréal ✗ À Vancouver depuis ses 7 ans. ✗ Rock / Blues ✗ Tout récemment propriétaire du Seal the Deal, bar-spectacle (ouverture novembre 2017) ✗ Fume trop ✗ Musicien versatile ✗ Hate Me ✗ Réduit sa consommation d'alcool ✗ Nocturne ✗ Il parle couramment français… québécois… ✗ Hypersensible incapable de le gérer ✗ une ligne de coke de temps en temps, mais de moins en moins ✗ Soundtech de formation ✗ Voyageur ✗ Possessif ✗ Malgré le grain rauque de sa voix, il arrive à moduler la hauteur avec assez d’amplitude ✗ Touche à tout musical ✗ Interprète, peu auteur, mais compose la musique ✗ Loverman ✗ Sa guitare, c'est la Gibson de son père ✗ Essaie d'être sobre de plus en plus souvent ✗ Agréable ✗ Charmeur ✗ Divertissant ✗ Moqueur ✗ Grégaire ✗ Festif (trop ?) ✗ In Between Love ✗ Rip (et non r.i.p.) ✗

Too much of you is what I need

I love the way you're smiling

I couldn't stop caring

Hate me so you can finally see what’s good for you

RP EN COURS

♥️ Joan ♥️
Ulysse
SethMarcAlekRodrigoHaleyHelen

✗ Burn the house down ✗


• INSCRIS LE : 23/10/2017
• MESSAGE : 889
• CÉLÉBRITÉ : Michael Pitt
• CRÉDITS : Leeyarom (avatar) Tumblr (gifs)
• DC : Ariadne
• LIKE : 0
MessageSujet: I want it that way
Lun 11 Juin 2018 - 0:26

I want it that way
Ft. @Seth Hemingway


Juin 2018
Un petit soir calme. Sérieux, il n’y a presque personne, du moins pas encore. Alors le staff est tranquille. En fait, le staff qui sait jouer d’un instrument ou chanter est sur scène. Il n’y voit pas d’inconvénient, pourquoi pas. Ils s’amusent et Tony, lui, profite du calme et qu’il ne soit pas obligé d’être sur scène pour faire la seconde chose qu’il préfère. Il leur donne des chansons à interpréter et créer les présélections de sa console. Tony apprécie que le son soit parfait. Evidemment, il avait fait tout ça, mais quand le bar est vide, le son est différent que lorsqu’il est plein. Enfin, là, il est pas très plein, mais il suffisait de manipuler certains sons pour que ce soit presque parfait en application réelle. Et puis de toute manière, Tony passait le clair de son temps soit sur scène, soit derrière son bar personnel, comme aimait le dire Drink. Parce que bon, oui, Tony avait quelques bouteilles sous sa console.

- Hey, les gars, interpelle Tony avec le micro. J’ai une demande spéciale. I want it that way. Backstreets Boys. Ça vous parle ?

De toute évidence, ils connaissent la chanson, mais hors de question de la jouer. De toute manière, ils savent bien qu’il n’y a pas vraiment de demande spéciale, que c’est juste Tony qui a envie de les entendre massacrer cette chanson. Parce que oui, ils allaient la massacrer, juste par contrariété.

- Allez, elle est facile. Même Drink la connaît par coeur. Allez Drink ! Chante avec eux. Tu la connais par coeur, je le sais. Il insiste, mais Drink ne semble pas d’humeur à vouloir s’y mettre. Allez, Drink ! Chante avec moi alors. You are my fire. Et il attends une ou deux secondes que Drink suive, mais il ne le fait pas, alors il enchaîne. The one desire. Ok, c'est franchement marrant parce que tout le monde regarde Drink derrière son bar, attendant qu'il se mette à chanter aussi. Believe when I say…

Et il tend la main vers Drink, presque à l’autre bout de la salle, pour qu’il chante la suite.

- Allez, Drink, c’est facile ! Et il se met à chuchoter. I want it that way.

Et effectivement.

Leeyarom



heart a messPick apart the pieces of your heart and let me peer inside. Let me in where only your thoughts have been. Let me occupy your mind as you do mine.


En italic quand le québécois de Tony s'expose.  
#TeamHelen  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ En ligne
friendship never ends


⊱ c'est fou, mais il aime bien faire du mal aux autres, juste par plaisir. faudrait qu'il se soigne un jour. mais enfin il est comme ça seth, il porte bien son prénom. la seule personne qui compte pour lui c'est lui. alors oui, il se fait des ennemis, mais au final, il est assez discret. alors on l'aime quand même. malgré le mal qu'il fait. il faut surement mieux l'avoir de son coté.
⊱ il se trouve heureux et bien dans sa peau. il prend soin de son corps, soin de lui. cela fait bien longtemps qu'il a oublié les dégats du passé. bien sur, ce n'est qu'une facade, mais lui vous jurera que non. en fait, il ne le sait pas lui même tout simplement.
⊱ il a couché avec une grande partie des femmes des villes ou il a séjourné mais il n'a gardé contact qu'avec très peu d'entre elles. n'attendez pas qu'il reste le matin, mais si jamais il le fait, c'est qu'il a simplement une petite idée derrière la tête. mesdemoiselles, méfiez vous s'il vous apporte des croissants au saut du lit.
⊱ il n'a été amoureux qu'une seule fois et cela lui suffit bien. même, plus jamais. pas de couple, jamais de couple, il a en horreur même ce mot. il ne voit plus les femmes que comme des êtres a glisser dans son lit, rien qu'une distraction. il n'aime pas l'amour, il n'aime personne. personne à part ses plus fidèles "amis" ne sont au courant pour lilybeth, et encore moins pour sa mort.
⊱ il n'est en ville que depuis trois mois, mais il connait déja certains quartiers comme sa poche. a force de côtoyer ses habitantes, de naviguer d'une maison à l'autre, oui, il a fait le tour de la ville. c'est même un parfait guide.
⊱ il n'aime vraiment pas la foule. il est surtout à l'aise avec une personne à la fois. trop, et il se sent regardé, espionné. ca ne le dérange pas dans l'absolu, mais plus il y a du monde, plus les bétises que l'on fait et que l'on dit sont connues de tous.
⊱ le matin, il boit une bère au petit dej. parfois un café aussi, mais ça gâche le gout. il aime beaucoup l'alcool. il est raisonnable et le tient bien, mais il ne peut s'empêcher de boire quelques gorgées pour bien commencer la matinée. si vous venez chez lui, il pourra toujours vous en servir.
⊱ il a peu de contacts avec sa famille, bien qu'elle n'habite qu'a une heure de route. il aime ses parents ça s'est sur, après tout, ils l'ont supporté, l'ont gaté et l'ont chouchouté, mais quand même, il aime son indépendance. alors il ne les voit que pour les fêtes.
⊱ il a horreur qu'on lui force la main. il est grand. il sait ce qu'il doit faire. pas besoin de le chouchouter ou de le presser à faire quelque chose. c'est le meilleur moyen pour vous faire détester.
⊱ il est un homme secret qui n'aime pas parler de son passé. il a ses secrets. impossible qu'ils soient révélés au grand jour. impossible.



• INSCRIS LE : 30/01/2018
• MESSAGE : 482
• CÉLÉBRITÉ : Wilson Bethel
• CRÉDITS : only'hope
• DC : Anya Loverly
• LIKE : 0
MessageSujet: Re: I want it that way
Mar 19 Juin 2018 - 20:15



I want it that whay
Ft. Anthony


« Tell me why, I never want to hear you say, I want it that way »

Seth Hemingway ne chantait presque jamais. Il lui arrivait de fredonner parfois, au travail souvent quand la musique était entrainante, il sifflotait également, mais jamais personne ne l’avait entendu pousser la chansonnette. Un comble, pour un barman travaillant dans un bar spectacle. Parfois également, il grattait un peu sur une guitare, mais il savait qu’il n’était pas doué pour être musicien.  Une fois, il avait testé la batterie sur la scène du Seal the Deal mais cela avait été catastrophique et il n’avait plus touché aux instruments. Cela faisait peut être le désespoir de Tony qui, au contraire de lui, était un musicien dans l’âme, mais Seth se plaisait à répéter qu’il n’avait pas signé pour ça. Sa musique à lui, était et resterait le tintement des verres entre eux, l’écoulement du liquide alcoolisé de ces bouteilles, et le son mélodieux de la pompe à pression. Cela ne l’empêchait toutefois pas d’apprécier l’écoute des différents groupes qui passaient sur la scène de l’établissement. C’est d’ailleurs son occupation principale ce soir, le bar n’étant que peu rempli, cela lui laisse l’occasion de profiter de l’ambiance détendue qui règne à l’intérieur. Il sirote un martini accoudé au comptoir en jetant des coups d’oeil amusés vers la scène, dont quelques membres du staff, dont Anthony, ont pris possession. Pas de pression ce soir, cela fait du bien.

Le boss propose une chanson à ces acolytes. I want it that way. Seth ne la connait pas très bien, il ne pense pas que ce soit vraiment le style musical du bar, alors il s’imagine que c’est une petite plaisanterie entre les autres membres. Son sourire détendu s’efface subitement quand du l’autre bout de la salle, il est interpellé par Tony qui l’incite (qui l’ordonne !) de tenir compagnie au reste du groupe en entonnant avec eux la chanson du boys band. Non, non, il ne la connait pas par coeur, le refrain à la rigueur, mais le reste ! Il a envie de se défiler, de plonger dans la réserve à la recherche de nouvelles bouteilles afin d’éviter de monter sur scène, peut être pourrait-il prétexter un appel ? Il lance un regard lourd de sens à son soi disant ami, mais tous les yeux étant tournés en sa direction, il ne se voit pas partir en courant de l’autre coté pour échapper à la foule. Il est Seth Hemingway bon sang ! Il ne va pas se laisser ridiculiser, or la seule façon de satisfaire le gérant (et dieu sait comment il pouvait être têtu !) et bien, c’était de faire ce qu’il lui demandait. D’ailleurs, le barman n’avait jamais réellement refusé d’exécuter un ordre direct de ce dernier. Une fois passé les portes du StD, alors là Seth pouvait considérer Tony comme un ami, mais à l’intérieur, il restait toujours le patron. Certes, il n’était pas un employé comme les autres, il avait un peu ses aises, mais quand même…

Il se racle la gorge. Oh, il aurait bien eu besoin d’un petit coup dans le nez pour s’apprêter à faire cela ! Là il était encore trop… conscient de ce qu’il faisait. Et puis là hé, c’était pas un appareil photo qui filmait par hasard ? Non parce que… De l’autre côté, on reste suspendu à ses lèvres, alors il pousse un soupir désespéré et entonne les premières notes d’une voix sans timbre qui lui agresse ses propres oreilles. En plus il n’aime pas la chanson. « You are my fire, The one desire… ». Bon, ça ne semble pas si terrible que ça. « But we are two worlds apart… » On ne pouvait pas mieux dire, ils étaient très différents avec Tony, mais semblait-il qu’ils se complétaient d’une certaine façon. De loin, il fait des signes de la main vers ce dernier pour qu’il continue de chanter en même temps. Peut être qu’il pourra couvrir sa propre voix. En tout cas, de ne pas être seul le rend moins mal à l’aise, la preuve, plusieurs regards ont convergé vers le vrai chanteur du duo.

Il serait fou de se permettre des libertés non ? Parce qu’il est un peu moins gêné, il a glissé le verre de martini sous sa bouche pour imiter un micro, mais celui-ci n’est pas très adapté à cet emploi, si bien que Seth manque de tout se prendre sur la chemise. Alors, il le repose, et fait de même avec une bouteille. Ca commence à l’amuser un peu tout cela, d’autant qu’il se sent plus en sécurité derrière le comptoir que sur la scène. Mais enfin tout de même, il se dit qu’il aurait pu choisir une meilleure chanson que celle-ci, elle ne leur rend pas justice ! Il aurait mieux fait de la chanter avec Joan, cela aurait eu un peu plus de sens qu’avec lui. A moins que Tony ne le considérât comme « The one desire ». Il lui ferait la blague après la chanson. « Tu aurais pu choisir une chanson qui fasse honneur à mon talent quand même ! » parvint-il à lancer tout de même entre deux couplets.
Code by Joy


Because I'm Bad
I'm bad, I'm really really Bad
Now the only thing a gambler needs is a suitcase and a trunk. And the only time he'll be satisfied, Is when he's on a drunk. ▬ By anesidora

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
friendship never ends


Né le 28 octobre 1981, à Montréal ✗ À Vancouver depuis ses 7 ans. ✗ Rock / Blues ✗ Tout récemment propriétaire du Seal the Deal, bar-spectacle (ouverture novembre 2017) ✗ Fume trop ✗ Musicien versatile ✗ Hate Me ✗ Réduit sa consommation d'alcool ✗ Nocturne ✗ Il parle couramment français… québécois… ✗ Hypersensible incapable de le gérer ✗ une ligne de coke de temps en temps, mais de moins en moins ✗ Soundtech de formation ✗ Voyageur ✗ Possessif ✗ Malgré le grain rauque de sa voix, il arrive à moduler la hauteur avec assez d’amplitude ✗ Touche à tout musical ✗ Interprète, peu auteur, mais compose la musique ✗ Loverman ✗ Sa guitare, c'est la Gibson de son père ✗ Essaie d'être sobre de plus en plus souvent ✗ Agréable ✗ Charmeur ✗ Divertissant ✗ Moqueur ✗ Grégaire ✗ Festif (trop ?) ✗ In Between Love ✗ Rip (et non r.i.p.) ✗

Too much of you is what I need

I love the way you're smiling

I couldn't stop caring

Hate me so you can finally see what’s good for you

RP EN COURS

♥️ Joan ♥️
Ulysse
SethMarcAlekRodrigoHaleyHelen

✗ Burn the house down ✗


• INSCRIS LE : 23/10/2017
• MESSAGE : 889
• CÉLÉBRITÉ : Michael Pitt
• CRÉDITS : Leeyarom (avatar) Tumblr (gifs)
• DC : Ariadne
• LIKE : 0
MessageSujet: Re: I want it that way
Mer 11 Juil 2018 - 6:59

I want in that way
Ft. @Seth Hemingway


Juin 2018
Durant quelques secondes, Drink cherche à fuir. Ça se voit sur son air contrarié et aussi aux regards qu’il lance vers les sorties. Mais s’il y a effectivement des sorties, il ne les emprunte pas. Non, Drink est brave ! Drink est un combattant ! Yeah, c’est comme ça que Tony aime ses employés. Et ses amis. Surtout ses amis d’ailleurs. Il en a si peu. Et puis oui, ils devaient être brave pour le supporter plus d’une fin de semaine. Drink méritait de loin ces louanges. Depuis novembre qu’il le supporte, presque inlassablement, tous les soirs. Tony se devait de l’éprouver davantage de temps en temps.

Drink entonne quelques paroles d’une voix hésitantes. C’est bien. Ça n’a rien de désastreux. Faudrait qu’il le fasse plus souvent, avec une autre chanson, peut-être. Le barman qui chante, ce serait divertissant. Les petits soirs. Pour amuser les gens. Tony sait bien que se limiter à une seule attraction finira par tuer le Seal the Deal. Et c’est loin d’être envisageable pour son propriétaire. Peut-être que pour l’été, ce serait bien de modifier la formule un peu. Il faudra qu’il y réfléchisse. Il ricane lorsque Drink lui dit qu’il aurait dû lui faire faire une chanson à la hauteur de son talent.

- C’est pas mal ça, la hauteur de ton talent, non ? T’es quand même pas si nul, rigole Tony.

Il laisse quand même tout le monde terminer la chanson, parce que bon, pour une fois que les musiciens la jouent bien, pour faire honneur à Drink, autant en profiter pour faire sound test voulu. Et pis Tony n’est pas si dur, il chante avec Drink jusqu’à ce que ses tests soient fait, puis il conclut la chanson, parce que bon, toute bonne chose à une fin. Et il est certain que Drink y prend goût.

- Excellent, les gars, j’adore quand vous la jouez comme il faut. C’est siii beau ! Merci Drink !

Il fait encore quelques ajustements, puis il quitte son nid et laisse les autres improviser à leur guise. Assez de tests de son pour ce soir. Enfin, normalement, il aurait continué, mais si Drink propose de trouver une chanson à la mesure de son talent, il est hors de question de laisser passer ça. Tony compte bien exploiter cette affirmation. Alors c’est avec un grand sourire et un enthousiasme malicieux que Tony rejoint Drink derrière le bar. Il attrappe un verre et le pousse vers Drink, attendant qu’il le serve. Il n’y a personne qui attend de se faire servir actuellement. Alors autant en profiter.

- Alors, dis-moi, qu’est-ce qui serait à la hauteur de ton talent ?, demande-t-il, vraiment intéressé par ce que Drink pourrait bien lui nommer.

Et il pousse un peu plus le verre vers Drink.

Leeyarom



heart a messPick apart the pieces of your heart and let me peer inside. Let me in where only your thoughts have been. Let me occupy your mind as you do mine.


En italic quand le québécois de Tony s'expose.  
#TeamHelen  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ En ligne
friendship never ends


⊱ c'est fou, mais il aime bien faire du mal aux autres, juste par plaisir. faudrait qu'il se soigne un jour. mais enfin il est comme ça seth, il porte bien son prénom. la seule personne qui compte pour lui c'est lui. alors oui, il se fait des ennemis, mais au final, il est assez discret. alors on l'aime quand même. malgré le mal qu'il fait. il faut surement mieux l'avoir de son coté.
⊱ il se trouve heureux et bien dans sa peau. il prend soin de son corps, soin de lui. cela fait bien longtemps qu'il a oublié les dégats du passé. bien sur, ce n'est qu'une facade, mais lui vous jurera que non. en fait, il ne le sait pas lui même tout simplement.
⊱ il a couché avec une grande partie des femmes des villes ou il a séjourné mais il n'a gardé contact qu'avec très peu d'entre elles. n'attendez pas qu'il reste le matin, mais si jamais il le fait, c'est qu'il a simplement une petite idée derrière la tête. mesdemoiselles, méfiez vous s'il vous apporte des croissants au saut du lit.
⊱ il n'a été amoureux qu'une seule fois et cela lui suffit bien. même, plus jamais. pas de couple, jamais de couple, il a en horreur même ce mot. il ne voit plus les femmes que comme des êtres a glisser dans son lit, rien qu'une distraction. il n'aime pas l'amour, il n'aime personne. personne à part ses plus fidèles "amis" ne sont au courant pour lilybeth, et encore moins pour sa mort.
⊱ il n'est en ville que depuis trois mois, mais il connait déja certains quartiers comme sa poche. a force de côtoyer ses habitantes, de naviguer d'une maison à l'autre, oui, il a fait le tour de la ville. c'est même un parfait guide.
⊱ il n'aime vraiment pas la foule. il est surtout à l'aise avec une personne à la fois. trop, et il se sent regardé, espionné. ca ne le dérange pas dans l'absolu, mais plus il y a du monde, plus les bétises que l'on fait et que l'on dit sont connues de tous.
⊱ le matin, il boit une bère au petit dej. parfois un café aussi, mais ça gâche le gout. il aime beaucoup l'alcool. il est raisonnable et le tient bien, mais il ne peut s'empêcher de boire quelques gorgées pour bien commencer la matinée. si vous venez chez lui, il pourra toujours vous en servir.
⊱ il a peu de contacts avec sa famille, bien qu'elle n'habite qu'a une heure de route. il aime ses parents ça s'est sur, après tout, ils l'ont supporté, l'ont gaté et l'ont chouchouté, mais quand même, il aime son indépendance. alors il ne les voit que pour les fêtes.
⊱ il a horreur qu'on lui force la main. il est grand. il sait ce qu'il doit faire. pas besoin de le chouchouter ou de le presser à faire quelque chose. c'est le meilleur moyen pour vous faire détester.
⊱ il est un homme secret qui n'aime pas parler de son passé. il a ses secrets. impossible qu'ils soient révélés au grand jour. impossible.



• INSCRIS LE : 30/01/2018
• MESSAGE : 482
• CÉLÉBRITÉ : Wilson Bethel
• CRÉDITS : only'hope
• DC : Anya Loverly
• LIKE : 0
MessageSujet: Re: I want it that way
Lun 30 Juil 2018 - 21:45



I want it that whay
Ft. Anthony
 La chanson se poursuit d’une façon très différente de comment elle a commencé. En effet, le groupe l’a supporté de quelques notes, et il a pu se réfugier derrière la voix de Tony le professionnel, maintenant, son chant à lui se mêle aux bruits indistincts du reste du bar. Quelques clients ont des applaudissements polis, les musiciens frappent sur la scène de leurs pieds, et le barman s’arrête avec soulagement dans sa prestation plus que moyenne mais qui semble satisfaire le gérant. Tant mieux s’il a pu lui faire plaisir, mais il n’est pas prêt de recommencer de si tôt. Oh, se faire remarquer ne lui a pas déplu, mais il aurait préféré que ce soit d’une autre manière. Peut être une danse lassive sur le comptoir ? Il ne pense pas que cela eusse fait le bonheur de tous, mais au moins, cela aurait eu le mérite de faire jaser sur sa personne. Mais de toute façon, Seth Hemingway n’avait pas besoin de danse sensuelle pour faire parler de lui. D’un coté il y avait le doué de ses mains pour les cocktails, de l’autre, le doué de paroles pour attirer les femmes. Il ne se vantait pas de tout ça, mais il était sûr et certain qu’il était plus talentueux pour ça que pour minauder des paroles sur scène sur fond de trémolos lyriques. C’était vraiment pour faire plaisir. Ce n’était pas n’importe qui qui lui avait demandé. N’importe quel autre membre du groupe se serait vu répondre un refus poli mais ferme. Mais là, c’était le boss, celui qui lui avait donné une chance, alors oui, pourquoi pas.

Ce dernier a quitté la scène pour s’approcher du blond, félicitant d’abord les autres, et le remerciant lui également. Il repose le verre de martini. Il a un peu chaud, alors il boit une gorgée, et se prépare à servir le brun. Celui-ci s’assoit, lui tend un verre, manifestement ravi qu’il ai poussé la chansonnette ce soir. Bien évidemment, il plaisantait avec la notion de musique pas à la hauteur de son talent, mais il s’y connaissait tout de même un peu en groupes, qu’il était persuadé que Tony aurait pu lui proposer de chanter autre chose, quelque chose de plus clinquant, d’un peu moins fade qu’un titre de boybands des années 90, surtout pour la prestance du bar-spectacle, le Seal the Deal de son intitulé. Pourtant, Seth n’avait pas sentir la question piège qui lui pendait sous le nez. En effet, Anthony venait de lui demander ce qui pourrait être à la hauteur de son talent à lui, et s’il avait réussi à maintenir un sourire de façade, il s’était décomposé de l’intérieur. Il ne savait pas quoi répondre, bien qu’un tas de titres musicaux lui venaient en tête. Mais ce n’était pas lui le spécialiste.

Il n’y a personne d’autre à servir, alors le barman est obligé de faire face à son patron. Celui-ci semble avoir un sourire bienveillant, il attend qu’il réponde, mais Seth se contente de sourire avant de verser de l’alcool dans le verre tendu. Il sait bien qu’on ne le forcera pas à chanter mais il n’a pas non plus envie de tendre le bâton pour se faire battre. Aussi finit-il par répondre, ce qu’il pense être une valeur sure. « Eh bien,  je ne sais pas moi… Michael Jackson ? Indémodable, ultra-connu, et puis… Boah, laisse tomber, tu connais aussi bien que moi ». Seth ne saurait chanter les paroles des chansons de l’artiste, et il voit bien qu’il ne fait pas preuve d’une très grande culture musicale mais, qui pourrait bien être plus à la hauteur que Jackson ?

« Mon talent à moi, ce n’est pas ça tu sais bien… » glisse t-il d’un ton détaché en rendant le verre à son propriétaire. « Tu ferais mieux de me demander de faire des démos de jonglage avec le shaker, je suis sur que ça attirerait plus de monde que mes vocalises, et ça serait infiniment plus divertissant. Bon c’est vrai tu ne pourrais pas m’accompagner mais enfin… » ajoute t-il avec un sourire en coin. Ils ne sont pas là pour se mesurer tous les deux, ils sont assez complémentaires comme cela, et ce n’est qu’en plaisantant qu’il peut se permettre de défier son boss, mais il ne peut s’empêcher de le taquiner un peu, après tout, c’est bien lui qui l’avait mis dans une sacrée galère cinq minutes auparavant.
Code by Joy


Because I'm Bad
I'm bad, I'm really really Bad
Now the only thing a gambler needs is a suitcase and a trunk. And the only time he'll be satisfied, Is when he's on a drunk. ▬ By anesidora

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
friendship never ends


Né le 28 octobre 1981, à Montréal ✗ À Vancouver depuis ses 7 ans. ✗ Rock / Blues ✗ Tout récemment propriétaire du Seal the Deal, bar-spectacle (ouverture novembre 2017) ✗ Fume trop ✗ Musicien versatile ✗ Hate Me ✗ Réduit sa consommation d'alcool ✗ Nocturne ✗ Il parle couramment français… québécois… ✗ Hypersensible incapable de le gérer ✗ une ligne de coke de temps en temps, mais de moins en moins ✗ Soundtech de formation ✗ Voyageur ✗ Possessif ✗ Malgré le grain rauque de sa voix, il arrive à moduler la hauteur avec assez d’amplitude ✗ Touche à tout musical ✗ Interprète, peu auteur, mais compose la musique ✗ Loverman ✗ Sa guitare, c'est la Gibson de son père ✗ Essaie d'être sobre de plus en plus souvent ✗ Agréable ✗ Charmeur ✗ Divertissant ✗ Moqueur ✗ Grégaire ✗ Festif (trop ?) ✗ In Between Love ✗ Rip (et non r.i.p.) ✗

Too much of you is what I need

I love the way you're smiling

I couldn't stop caring

Hate me so you can finally see what’s good for you

RP EN COURS

♥️ Joan ♥️
Ulysse
SethMarcAlekRodrigoHaleyHelen

✗ Burn the house down ✗


• INSCRIS LE : 23/10/2017
• MESSAGE : 889
• CÉLÉBRITÉ : Michael Pitt
• CRÉDITS : Leeyarom (avatar) Tumblr (gifs)
• DC : Ariadne
• LIKE : 0
MessageSujet: Re: I want it that way
Dim 5 Aoû 2018 - 1:57

I want in that way
Ft. @Seth Hemingway


Juin 2018
Tony dévisage Drink, perplexe. Ah bon ? Michael Jackson ? Étonnant. Sérieusement, il se croit à la hauteur de Jackson ou s’il dit n’importe quoi ? Ooooh, si Drink veut jouer à ce petit jeu, eh bien fine !

- Oh, chic, alors la prochaine fois on se fait un petit Billie Jean, provoque-t-il, et cette fois tu montes sur scène, exagère-t-il.

Nan, sérieusement, le seul qu’il laisserait s’accaparer Jackson sur sa scène, c’est Ulysse. En fait, il le laisserait bien s’accaparer n,importe quoi, Ulysse. Ce serait bien qu,il vienne s’accaparer quelque chose en fait… mais il chasse cette idée. C’est ridicule. Drink finit par pousser son verre devant lui, tout en précisant que son talent c’est pas le chant ni la musique.

- Oh, je sais bien. C’est pas pour ça non plus que j’ai besoin de toi icidit-il en prenant son verre et en y trempant à peine les lèvres.

Pas que ce soit mauvais, au contraire, Drink est le meilleur barman que Tony connaisse, mais il va pas le prendre cul sec, comme avant. Non, Tony, depuis qu’il a acheté le Seal the Deal, a considérablement réduit sa consommation. En surface, ça ressemble au propriétaire qui se dit que bon, il peut quand même pas être constamment saoul devant sa clientèle. Mais il n’y a pas que ça. Non. Outre quelques occasions spéciales, il étire ses verres le plus possible, comme si, quoi, il veut arrêter de boire ? Le comble pour un propriétaire de bar, non ?

- Quoi ? Comment ça je ne pourrais pas t’accompagner ? Tu sauras, Drink, que je peux accompagner n’importe qui à n’importe quoi. J’ai joué live pour des stripteaseuse, alors pour un barman jongleur, ça ne me fait pas peur.

Ce serait marrant, en effet. Divertissant et pas si commun. Encore faudrait-il que Drink se prête au jeu sérieusement. Mais Drink prétend beaucoup et Tony se demande parfois s’il en fait pas trop. Mais quand même, il sait que Drink est très habile avec ses shakers, mais de là à faire une chorégraphie ? Il aurait assez le sens du spectacle pour ça ? Ce serait à planifier, ne serait-ce que pour s’amuser tous les deux.

- Tu sais que je ne suis pas sourd à ce genre de trucs, hum ? demande-t-il en lui retournant son sourire en coin.

Tony relève la plupart des défis proposés, surtout s’ils sont musicaux, certes, mais aussi un peu n’importe quoi s’il croit au minimum pouvoir y arriver.

Leeyarom



heart a messPick apart the pieces of your heart and let me peer inside. Let me in where only your thoughts have been. Let me occupy your mind as you do mine.


En italic quand le québécois de Tony s'expose.  
#TeamHelen  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ En ligne
friendship never ends


⊱ c'est fou, mais il aime bien faire du mal aux autres, juste par plaisir. faudrait qu'il se soigne un jour. mais enfin il est comme ça seth, il porte bien son prénom. la seule personne qui compte pour lui c'est lui. alors oui, il se fait des ennemis, mais au final, il est assez discret. alors on l'aime quand même. malgré le mal qu'il fait. il faut surement mieux l'avoir de son coté.
⊱ il se trouve heureux et bien dans sa peau. il prend soin de son corps, soin de lui. cela fait bien longtemps qu'il a oublié les dégats du passé. bien sur, ce n'est qu'une facade, mais lui vous jurera que non. en fait, il ne le sait pas lui même tout simplement.
⊱ il a couché avec une grande partie des femmes des villes ou il a séjourné mais il n'a gardé contact qu'avec très peu d'entre elles. n'attendez pas qu'il reste le matin, mais si jamais il le fait, c'est qu'il a simplement une petite idée derrière la tête. mesdemoiselles, méfiez vous s'il vous apporte des croissants au saut du lit.
⊱ il n'a été amoureux qu'une seule fois et cela lui suffit bien. même, plus jamais. pas de couple, jamais de couple, il a en horreur même ce mot. il ne voit plus les femmes que comme des êtres a glisser dans son lit, rien qu'une distraction. il n'aime pas l'amour, il n'aime personne. personne à part ses plus fidèles "amis" ne sont au courant pour lilybeth, et encore moins pour sa mort.
⊱ il n'est en ville que depuis trois mois, mais il connait déja certains quartiers comme sa poche. a force de côtoyer ses habitantes, de naviguer d'une maison à l'autre, oui, il a fait le tour de la ville. c'est même un parfait guide.
⊱ il n'aime vraiment pas la foule. il est surtout à l'aise avec une personne à la fois. trop, et il se sent regardé, espionné. ca ne le dérange pas dans l'absolu, mais plus il y a du monde, plus les bétises que l'on fait et que l'on dit sont connues de tous.
⊱ le matin, il boit une bère au petit dej. parfois un café aussi, mais ça gâche le gout. il aime beaucoup l'alcool. il est raisonnable et le tient bien, mais il ne peut s'empêcher de boire quelques gorgées pour bien commencer la matinée. si vous venez chez lui, il pourra toujours vous en servir.
⊱ il a peu de contacts avec sa famille, bien qu'elle n'habite qu'a une heure de route. il aime ses parents ça s'est sur, après tout, ils l'ont supporté, l'ont gaté et l'ont chouchouté, mais quand même, il aime son indépendance. alors il ne les voit que pour les fêtes.
⊱ il a horreur qu'on lui force la main. il est grand. il sait ce qu'il doit faire. pas besoin de le chouchouter ou de le presser à faire quelque chose. c'est le meilleur moyen pour vous faire détester.
⊱ il est un homme secret qui n'aime pas parler de son passé. il a ses secrets. impossible qu'ils soient révélés au grand jour. impossible.



• INSCRIS LE : 30/01/2018
• MESSAGE : 482
• CÉLÉBRITÉ : Wilson Bethel
• CRÉDITS : only'hope
• DC : Anya Loverly
• LIKE : 0
MessageSujet: Re: I want it that way
Dim 26 Aoû 2018 - 1:19



I want it that whay
Ft. Anthony
 Immédiatement, Tony rebondit sur Michael Jackson en lui proposant un éventuel duo, qui plus est sur scène. Seth secoue la tête, amusé. Bien lointain le temps ou quelqu’un arrivera à le faire monter sur quelconque scène, qui plus est pour y chanter ! L’idée est peut être alléchante pour le propriétaire du bar, mais il savait que ce dernier déchanterait bien vite lorsqu’il verrait la catastrophe que cela engendrerait, un barman de profession sous les feux des projecteurs ! Non décidément, le blond était parfaitement bien à l’abri des regards, en compagnie de ses fidèles alliées bouteilles. « Dans ce cas là, fait moi monter sur scène à Halloween sur Thriller, ce sera horriblement dans le thème ! … Enfin non le fait pas » dit-il en voyant l’oeil de son ami se mettre à briller à l’évocation de cette proposition saugrenue. « Tiens d’ailleurs, en parlant d’Halloween, tu as prévu quelque chose de spécial pour les un an du Seal the Deal ? ». C’est vrai qu’il s’interroge, même si au fond il est quasiment certain de la réponse, encore qu’il ne soit pas sûr qu’Anthony partagera les détails avec lui.

Le verre est bu doucement comme s’il réfléchissait. Seth laisse faire, en attente de l’éventuelle confirmation que c’est bon, il n’a plus rien à craindre côté musique dans le coin. Cette dernière finit par arriver, et, pensif il se remémora la naissance du projet formaté par Tony alors que lui même était encore barman au White Horse. Il avait offert bien plus que ses services à ce moment là, il avait carrément donné de sa personne, et cela avait fini par se conclure par l’ouverture du STD en novembre. Que l’on puisse ne plus avoir besoin de lui aujourd’hui aurait été impensable pour lui. Il était le meilleur et il le savait. Peut être que quelqu’un y trouverait à redire, mais cette personne ne s’était encore jamais présentée pour lui voler sa place. Qui sait, un jour…

La conversation dérive sur ses potentiels talents de jonglage. En vrai il n’a jamais tenté, mais cela pourrait être une occupation intéressante lors de son temps libre pour s’entrainer au lancer de verres, et qui plus est, cela pourrait constituer une excellente manière de conquérir le coeur de nombreuses autres filles. Il leur en fallait peu pour ça, mais cela n’impressionnait en aucune manière Tony. « Tu oserais me voler la vedette ? » fait Seth faussement offusqué, la main sur le coeur, « Tu n’aura qu’a me laisser les admiratrices et tu pourras jouer un petit air de guitare dans le fond si tu veux ». Il peut bien se permettre ses taquineries bien que sur le papier il s’agisse de son boss, pour la simple raison qu’il s’agisse en fait, bien plus que d’un boss. Ce n’est pas un ordre, juste une blague liée à l’attirance du blond envers les personnalités de l’autre sexe, mais il n’a pas besoin de le préciser. « Non je sais, tu n’es jamais sourd, toujours à l’affut des bonnes idées hein ? N’empêche, ça marche bien pour l’instant. » Il jette un regard circulaire sur la salle. Oui, le brun savait gérer ses affaires, encore que Seth puisse trouver des choses à redire notamment sur le choix de certain personnel. Rodrigo Santini n’était qu’un exemple, mais ce dernier semblait être dans les bonnes grâces du patron, si bien que le barman rongeait son frein en attente de la moindre erreur pouvant conduire à la chute du trop jeune musicien. « Mais t’es pas idiot non plus big-boss, alors prend pas trop au sérieux ce que je dis ». Référence aux multiples occasions ou Seth aurait mieux fait de se taire…
Code by Joy


Because I'm Bad
I'm bad, I'm really really Bad
Now the only thing a gambler needs is a suitcase and a trunk. And the only time he'll be satisfied, Is when he's on a drunk. ▬ By anesidora

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
friendship never ends


Né le 28 octobre 1981, à Montréal ✗ À Vancouver depuis ses 7 ans. ✗ Rock / Blues ✗ Tout récemment propriétaire du Seal the Deal, bar-spectacle (ouverture novembre 2017) ✗ Fume trop ✗ Musicien versatile ✗ Hate Me ✗ Réduit sa consommation d'alcool ✗ Nocturne ✗ Il parle couramment français… québécois… ✗ Hypersensible incapable de le gérer ✗ une ligne de coke de temps en temps, mais de moins en moins ✗ Soundtech de formation ✗ Voyageur ✗ Possessif ✗ Malgré le grain rauque de sa voix, il arrive à moduler la hauteur avec assez d’amplitude ✗ Touche à tout musical ✗ Interprète, peu auteur, mais compose la musique ✗ Loverman ✗ Sa guitare, c'est la Gibson de son père ✗ Essaie d'être sobre de plus en plus souvent ✗ Agréable ✗ Charmeur ✗ Divertissant ✗ Moqueur ✗ Grégaire ✗ Festif (trop ?) ✗ In Between Love ✗ Rip (et non r.i.p.) ✗

Too much of you is what I need

I love the way you're smiling

I couldn't stop caring

Hate me so you can finally see what’s good for you

RP EN COURS

♥️ Joan ♥️
Ulysse
SethMarcAlekRodrigoHaleyHelen

✗ Burn the house down ✗


• INSCRIS LE : 23/10/2017
• MESSAGE : 889
• CÉLÉBRITÉ : Michael Pitt
• CRÉDITS : Leeyarom (avatar) Tumblr (gifs)
• DC : Ariadne
• LIKE : 0
MessageSujet: Re: I want it that way
Lun 3 Sep 2018 - 8:22

I want in that way
Ft. @Seth Hemingway


Juin 2018
Thriller ? Sur scène ? À l’Halloween ? Oooh ! Bon sang ! Quelle excellente idée ! Il en frissonne presque d’excitation. Ok, pourquoi Drink a toujours les idées merveilleuses ? Si son regard se met à briller, c’est pas tant à l’idée que Drink monte sur scène que l'idée en elle-même. Si lui, il a pensé à quelque chose pour Halloween ? Et les un an du StD ? Nan, pas pour l’instant… il n’a jamais vraiment appris à voir sur le long terme… faudrait vraiment qu'il s’y mette. Drink a raison… faudrait vraiment qu’il y pense… et là, il ne regrette pas du tout d’avoir proposé à Drink de le suivre à Vancouver. C’était sans aucun doute le truc le plus intelligent qu’il ait fait depuis longtemps.

- Euuuh, non… pas encore… avoue-t-il, avec un air peut-être un peu coupable. C’est vrai qu’il faudrait déjà penser à tout ça, parce que sinon, il risque de rater son coup, non ? Et quoi, il fera encore tout à la dernière minute ? Ouais, bon, jusqu’à maintenant, ça lui réussit bien, mais est-ce que c’est sage de tenter le malheure comme ça ?  Faudra y réfléchir, dit-il en haussant les épaules, Tu vois, c’est pour ça que j’ai besoin de toi.

Et l’idée du barman jongleur, c’est bien, non ? Enfin, non, mais divertissant. Et évidemment qu’il l'accompagnerait à la guitare… ou au violon… au piano… un bar sur la scène ?

- Te voler tes admiratrices ? Naaan, impossible, toi, t’as des admiratrices. moi j’ai des groupies.

Il y a une différence entre les admiratrices et les groupies. Tony la connaît. Et il n’ira jamais se vanter d’avoir des admiratrices. Il préfère les groupies, elles sont plus divertissantes et moins tenaces. Évidemment qu’il n’est pas sourd à ce genre d’idées. Drink a toujours eu de bonnes idées… la preuve, le StD. C’est son idée après tout. Et oui, ça marche bien. Très bien, même, contrairement à ce qu’il aurait pu croire. Pas qu,il avait pas confiance, mais… ouais, ok, il avait pas trop confiance… mais il est tenace… et puis, il a une bonne raison que ça marche, non ? Au moins deux. Joan et Ulysse. À bien y réfléchir, ils sont probablement les deux seules bonnes raisons, tout court.

- Ouais, ça marche bien, t’as raison.

Mais il a complètement tort pour la suite. Et l’expression du visage de Tony exprime bien son désaccord. Il secoue doucement la tête.

- Drink, dit-il. Et rapidement, il enroule son bras autour du cou de Drink et lui plaque un baiser sonore sur la joue. J’vais toujours prendre au sérieux c’que tu racontes. T’as vu ce que j’arrive à faire avec ce que tu racontes ? Oui, parce que si Drink a eu l’idée, c’est Tony qui l’avait rendu réel. Une merveilleuse idée. T’as raison, je suis pas si idiot, mais j’ai besoin qu’on me le rappelle de temps en temps. Et t’es doué pour ça. Ça doit être parce que t’es le meilleur barman du monde, lui dit-il en lui tapotant la joue. Et pis, je sais pas faire les cocktails et tu sais pas faire la musique, on se complète, on est fait pour être ensemble. Et j’suis même pas saoul.

Leeyarom



heart a messPick apart the pieces of your heart and let me peer inside. Let me in where only your thoughts have been. Let me occupy your mind as you do mine.


En italic quand le québécois de Tony s'expose.  
#TeamHelen  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ En ligne
friendship never ends


⊱ c'est fou, mais il aime bien faire du mal aux autres, juste par plaisir. faudrait qu'il se soigne un jour. mais enfin il est comme ça seth, il porte bien son prénom. la seule personne qui compte pour lui c'est lui. alors oui, il se fait des ennemis, mais au final, il est assez discret. alors on l'aime quand même. malgré le mal qu'il fait. il faut surement mieux l'avoir de son coté.
⊱ il se trouve heureux et bien dans sa peau. il prend soin de son corps, soin de lui. cela fait bien longtemps qu'il a oublié les dégats du passé. bien sur, ce n'est qu'une facade, mais lui vous jurera que non. en fait, il ne le sait pas lui même tout simplement.
⊱ il a couché avec une grande partie des femmes des villes ou il a séjourné mais il n'a gardé contact qu'avec très peu d'entre elles. n'attendez pas qu'il reste le matin, mais si jamais il le fait, c'est qu'il a simplement une petite idée derrière la tête. mesdemoiselles, méfiez vous s'il vous apporte des croissants au saut du lit.
⊱ il n'a été amoureux qu'une seule fois et cela lui suffit bien. même, plus jamais. pas de couple, jamais de couple, il a en horreur même ce mot. il ne voit plus les femmes que comme des êtres a glisser dans son lit, rien qu'une distraction. il n'aime pas l'amour, il n'aime personne. personne à part ses plus fidèles "amis" ne sont au courant pour lilybeth, et encore moins pour sa mort.
⊱ il n'est en ville que depuis trois mois, mais il connait déja certains quartiers comme sa poche. a force de côtoyer ses habitantes, de naviguer d'une maison à l'autre, oui, il a fait le tour de la ville. c'est même un parfait guide.
⊱ il n'aime vraiment pas la foule. il est surtout à l'aise avec une personne à la fois. trop, et il se sent regardé, espionné. ca ne le dérange pas dans l'absolu, mais plus il y a du monde, plus les bétises que l'on fait et que l'on dit sont connues de tous.
⊱ le matin, il boit une bère au petit dej. parfois un café aussi, mais ça gâche le gout. il aime beaucoup l'alcool. il est raisonnable et le tient bien, mais il ne peut s'empêcher de boire quelques gorgées pour bien commencer la matinée. si vous venez chez lui, il pourra toujours vous en servir.
⊱ il a peu de contacts avec sa famille, bien qu'elle n'habite qu'a une heure de route. il aime ses parents ça s'est sur, après tout, ils l'ont supporté, l'ont gaté et l'ont chouchouté, mais quand même, il aime son indépendance. alors il ne les voit que pour les fêtes.
⊱ il a horreur qu'on lui force la main. il est grand. il sait ce qu'il doit faire. pas besoin de le chouchouter ou de le presser à faire quelque chose. c'est le meilleur moyen pour vous faire détester.
⊱ il est un homme secret qui n'aime pas parler de son passé. il a ses secrets. impossible qu'ils soient révélés au grand jour. impossible.



• INSCRIS LE : 30/01/2018
• MESSAGE : 482
• CÉLÉBRITÉ : Wilson Bethel
• CRÉDITS : only'hope
• DC : Anya Loverly
• LIKE : 0
MessageSujet: Re: I want it that way
Jeu 6 Sep 2018 - 0:22



I want it that whay
Ft. Anthony
 Au cours de sa vie, Seth s’était très peu lié d’amitié avec les autres individus de son sexe. Certes, il avait eu quelques bouche-trous, à qui il faisait croire ce qu’il voulait, mais ce n’était à proprement parlé, pas des amis comme on l’entendait. Tout ce qu’il avait c’était par pure fainéantise, et par besoin d’asseoir son autorité. Avec le boss du Seal the Deal, c’était complètement différent de ce qu’il avait vécu jusque alors. Il savait que s’ils s’entendaient aussi bien, c’était parce qu’il n’aurait pas pu faire de crasse à Anthony Wyatt. Ce dernier avait un caractère également bien trempé et ne se serait jamais laisser aller à croire aux belles paroles de l’aventureux barman. Alors, Seth s’était senti obligé de se rapprocher de lui : autant avoir dans son camp les plus forts non ? Et, comme son interlocuteur se plaisait encore une fois à lui rappeler à cet instant, il avait besoin de lui. Donnant donnant. Sur le coup, le blond est un peu déçu que rien n’ait encore été pensé pour l’anniversaire des lieux, mais il ne dit rien : si quelque chose doit être fait, il le serait. Rien n’empêcherai l’équipe de fêter cela en petit comité de toute façon. Seth avait une bonne mémoire dans l’ensemble, et il se ferait un plaisir de rappeler à qui le voulait que cela faisait un an, un an qu’il était ici, à Vancouver.

« Je sais pas si j’aimerai avoir des groupies » grimace t-il à la vue de parterres de filles en chaleur prêtes à envoyer leurs sous-vêtements sur leur musicien favori. Enfin quoique… « J’aurais préféré avoir toutes les filles à mes pieds » ajoute t-il d’un ton boudeur en croisant les bras sur sa poitrine. Il était pas très partageur pour ça… Il balaie cette conversation d’un revers de main : ils ne sont pas là pour évoquer la gent féminine, mais pour discuter de choses sérieuses comme… comme les projets du Seal the Deal par exemple, ou de leurs idées respectives pour améliorer leur quotidien dans ce sacro-saint lieu. Si ça marchait ? Bien sûr, un peu grâce à tout le monde, tous ceux qui avaient participé, de près ou de loin, au succès. Grâce à lui aussi, oui bien sûr, et même s’il jouait les faux modestes devant son ami, il avait pleinement conscience qu’il avait mis un peu de sa patte ici. De toute façon, un bar sans bon et beau barman, c’était quoi ? Rien du tout.

Tony joue les affectueux en se collant à lui et Seth, habitué à ses démonstrations intempestives, se laisse faire, même s’il n’aime pas forcément ça. Cela est vite compensé par les paroles qu’il lui adresse « Et bien écoute, temps que tu garde le sérieux et que tu oublies les plaisanteries, je crois que l’on peut en effet faire des choses intéressantes » dit-il en repoussant gentiment son ami, « Par contre, je pense pas que ça soit lié au fait d’être le meilleur barman, mais ça, t’a pas besoin de me le dire, je le sais déjà ». Il rigole, lui passe à son tour un bras derrière le dos. Totalement dépareillés, mais amis quand même. Complémentaires, c’était ça le mot. « Continue à me faire des compliments, j’adore ça ! Et puis je travaille mieux après. Enfin, est-ce possible que je travaille mieux que je ne le fait déjà ? ». Il fait mine de réfléchir, hausse légèrement les épaules. « Patron, je me jette trop de fleurs, est-ce une maladie ? ». Il couine presque, mais il sourit encore d’avantage. « Je devrais plutôt complimenter votre magnificence, vos gouts musicaux extraordinaire, votre sourire d’une beauté à coupler le souffle, et tant d’autres choses qui vous rendent incroyable… Ainsi je pourrais justifier mon salaire ». Il lui adresse un clin d’oeil. Il est très bien payé, il le sait, il ne gagnait pas autant en Amérique. Et il n’est pas soul non plus.
Code by Joy


Because I'm Bad
I'm bad, I'm really really Bad
Now the only thing a gambler needs is a suitcase and a trunk. And the only time he'll be satisfied, Is when he's on a drunk. ▬ By anesidora

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
friendship never ends


Né le 28 octobre 1981, à Montréal ✗ À Vancouver depuis ses 7 ans. ✗ Rock / Blues ✗ Tout récemment propriétaire du Seal the Deal, bar-spectacle (ouverture novembre 2017) ✗ Fume trop ✗ Musicien versatile ✗ Hate Me ✗ Réduit sa consommation d'alcool ✗ Nocturne ✗ Il parle couramment français… québécois… ✗ Hypersensible incapable de le gérer ✗ une ligne de coke de temps en temps, mais de moins en moins ✗ Soundtech de formation ✗ Voyageur ✗ Possessif ✗ Malgré le grain rauque de sa voix, il arrive à moduler la hauteur avec assez d’amplitude ✗ Touche à tout musical ✗ Interprète, peu auteur, mais compose la musique ✗ Loverman ✗ Sa guitare, c'est la Gibson de son père ✗ Essaie d'être sobre de plus en plus souvent ✗ Agréable ✗ Charmeur ✗ Divertissant ✗ Moqueur ✗ Grégaire ✗ Festif (trop ?) ✗ In Between Love ✗ Rip (et non r.i.p.) ✗

Too much of you is what I need

I love the way you're smiling

I couldn't stop caring

Hate me so you can finally see what’s good for you

RP EN COURS

♥️ Joan ♥️
Ulysse
SethMarcAlekRodrigoHaleyHelen

✗ Burn the house down ✗


• INSCRIS LE : 23/10/2017
• MESSAGE : 889
• CÉLÉBRITÉ : Michael Pitt
• CRÉDITS : Leeyarom (avatar) Tumblr (gifs)
• DC : Ariadne
• LIKE : 0
MessageSujet: Re: I want it that way
Lun 10 Sep 2018 - 2:36

I want in that way
Ft. @Seth Hemingway


Juin 2018
Non, rien pensé encore pour les un an du StD, ni même pour Halloween. Mais Drink a raison, mieux vaut commencer à y penser… mais bon, en même temps, l’été est même pas officiellement commencé, alors bon, il a le temps, quoi.

Le sujet tourne sur les filles et l’appréciation des admiratrices et des groupies. Chacun les siennes, mais bon, en même temps, c’est moins intéressant que jadis les groupies.

- Oh, tu sais, si tu les veux toutes à tes pieds, te gêne pas. Tu peux toutes les avoir. Enfin, non, sauf une, précise-t-il avec le sourire.

Drink sait de qui il parle. Il n’y comprend peut-être pas grand chose, mais il sait forcément de qui et de quoi il parle. Parce qu’elle est à la base de tout ça. Parce qu’un jour, elle lui a dit que s’il partait, c’était pas la peine de revenir. Il était parti, mais il était revenu. Avec un bar et Drink. Il savait que Drink n’était pas nécessairement ravi que Joan prenne autant de place, ni autant de liberté, mais Tony ouvrait généralement grande les portes, ce qui lui avait parfois causé bien des problèmes, mais Tony avait confiance en Joan beaucoup plus qu’en lui-même. De toute manière, Tony savait bien que si jamais quelque chose se passait mal, Drink lui balancerait un « j’te l’avais bien dit » et Tony ne pourrait pas répliquer autre chose que « ouais, t’avais raison » et ça se terminerait là.

Et dire que tout avait commencé parce que Tony est un bavard et qu’il a de petits rituels d’après shows. Et parce que les bars spectacles attirent généralement une clientèle plus aisée que les petits bars de ville. Drink a toujours été un peu mal à l’aise vis-à-vis la manie qu’à Tony de toucher et forcer l’espace vital de bien des gens. Au départ, il le fait pour tester les limites. Avec Drink, il l’avait fait longtemps parce que ça l’intimidait et Tony avait l’impression de dominer la situation. Et Drink par la même occasion. Si Tony n’avait pas été trop en état de réfléchir à quoique ce soit quand il avait cru avoir perdu Joan et tout le reste, l’idée de Drink d’ouvrir un bar tous les deux pour faire ce qu’ils veulent avait fait briller une lueur d’espoir, une possibilité de s’en sortir.

- Oh, je sais pas si c’est une maladie, mais pour ma part, ça ne fait pas de doutes.

Il ne connaissait pas grand chose à ce qui se passe derrière le bar, sauf ce qu’il voyait face au bar. Demander à Drink s’il avait envie de partir une nouvelle aventure n’avait été que parce que Drink avait eu l’idée de base, il ne s’était pas vraiment attendu à ce qu’il accepte, bien qu’il avait remarqué que Drink s’était attiré des ennuis. Toutefois, depuis qu’ils étaient à Vancouver et surtout depuis qu’il était nettement moins souvent saoul et/ou stone, il appréciait Drink de plus en plus. Ils avaient apprit à bosser ensemble et ouais, ils se complétaient bien.

- Drink, je suis pas saoul. Je suis lucide. Je sais que tu penses pas la moitié de ce que tu dis, alors tu peux arrêter. C’est pas ça qui justifie ton salaire. À peine plus petit que Drink, presque de la même grandeur et Tony profite de pa proximité pour lui plaquer un second bisous sonore sur la tempe, avant de le garder tout près et de lui chuchoter quelques mots à l’oreille. Et peu importe les compliments, ça fera pas augmenter ta paie. Mwahaha ! Il se détache et s’appuie contre le bar. Mais t’as droit à des vacances, j’ai pas le choix ça l’air. Enfin, si, je déconne, la première année je suis pas obligé, mais t’as droit à quelques jours. Quoique à ta place, je ferais pas ça, Lauren va prendre ta place et elle est hyper douée, si ça se trouve, personne voudra que tu reprennes sa place à ton retour, blague-t-il.

Leeyarom



heart a messPick apart the pieces of your heart and let me peer inside. Let me in where only your thoughts have been. Let me occupy your mind as you do mine.


En italic quand le québécois de Tony s'expose.  
#TeamHelen  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ En ligne
friendship never ends


⊱ c'est fou, mais il aime bien faire du mal aux autres, juste par plaisir. faudrait qu'il se soigne un jour. mais enfin il est comme ça seth, il porte bien son prénom. la seule personne qui compte pour lui c'est lui. alors oui, il se fait des ennemis, mais au final, il est assez discret. alors on l'aime quand même. malgré le mal qu'il fait. il faut surement mieux l'avoir de son coté.
⊱ il se trouve heureux et bien dans sa peau. il prend soin de son corps, soin de lui. cela fait bien longtemps qu'il a oublié les dégats du passé. bien sur, ce n'est qu'une facade, mais lui vous jurera que non. en fait, il ne le sait pas lui même tout simplement.
⊱ il a couché avec une grande partie des femmes des villes ou il a séjourné mais il n'a gardé contact qu'avec très peu d'entre elles. n'attendez pas qu'il reste le matin, mais si jamais il le fait, c'est qu'il a simplement une petite idée derrière la tête. mesdemoiselles, méfiez vous s'il vous apporte des croissants au saut du lit.
⊱ il n'a été amoureux qu'une seule fois et cela lui suffit bien. même, plus jamais. pas de couple, jamais de couple, il a en horreur même ce mot. il ne voit plus les femmes que comme des êtres a glisser dans son lit, rien qu'une distraction. il n'aime pas l'amour, il n'aime personne. personne à part ses plus fidèles "amis" ne sont au courant pour lilybeth, et encore moins pour sa mort.
⊱ il n'est en ville que depuis trois mois, mais il connait déja certains quartiers comme sa poche. a force de côtoyer ses habitantes, de naviguer d'une maison à l'autre, oui, il a fait le tour de la ville. c'est même un parfait guide.
⊱ il n'aime vraiment pas la foule. il est surtout à l'aise avec une personne à la fois. trop, et il se sent regardé, espionné. ca ne le dérange pas dans l'absolu, mais plus il y a du monde, plus les bétises que l'on fait et que l'on dit sont connues de tous.
⊱ le matin, il boit une bère au petit dej. parfois un café aussi, mais ça gâche le gout. il aime beaucoup l'alcool. il est raisonnable et le tient bien, mais il ne peut s'empêcher de boire quelques gorgées pour bien commencer la matinée. si vous venez chez lui, il pourra toujours vous en servir.
⊱ il a peu de contacts avec sa famille, bien qu'elle n'habite qu'a une heure de route. il aime ses parents ça s'est sur, après tout, ils l'ont supporté, l'ont gaté et l'ont chouchouté, mais quand même, il aime son indépendance. alors il ne les voit que pour les fêtes.
⊱ il a horreur qu'on lui force la main. il est grand. il sait ce qu'il doit faire. pas besoin de le chouchouter ou de le presser à faire quelque chose. c'est le meilleur moyen pour vous faire détester.
⊱ il est un homme secret qui n'aime pas parler de son passé. il a ses secrets. impossible qu'ils soient révélés au grand jour. impossible.



• INSCRIS LE : 30/01/2018
• MESSAGE : 482
• CÉLÉBRITÉ : Wilson Bethel
• CRÉDITS : only'hope
• DC : Anya Loverly
• LIKE : 0
MessageSujet: Re: I want it that way
Mar 11 Sep 2018 - 19:46



I want it that whay
Ft. Anthony
 
Bien évidemment, il sait de qui parle Anthony. Et, par pure amitié masculine, il n’avait jamais posé un oeil lubrique sur Joan, ni émis de phrases déplacées à son égard. Maintenant, il la considérait comme la petite amie officielle de son ami, preuve finalement que tout un chacun pouvait changer par amour. Par amour également aussi, il avait changé, mais cela avait été trop bref, et il avait repris ses vilaines habitudes par la suite. Pendant un moment il avait haï les femmes, et avait couché avec certaines d’entre elles uniquement pour pouvoir leur faire mal par la suite, les quitter, les dépouiller parfois, les maudire ; puis il s’était peu à peu résigné, et était devenu cet éternel séducteur qui ramenait une conquête différentes tous les soirs, la seule différence étant maintenant le plaisir mutuel, non plus seulement le sien. Excepté Joan du coup, ou même Lauren qu’il considérait avant tout comme une amie et collègue et non plus une proie, il connaissait l’embarras du choix. Pourtant, très discrètement, Seth surveillait leur relation de couple, mais de très loin. Pour être sur que tout se passait pour le mieux. Bien évidemment, il n’en avait soufflé mot à personne. Et pour l’instant, tout se passait bien. Tant mieux, il fallait bien que dans leur duo à eux, un joue le stable et le fidèle, l’autre le volage, preuve encore des différences qui les distinguaient.

Ils n’étaient pas si différents pourtant, et la preuve, ils en étaient là aujourd’hui, près de trois ans après leur première rencontre. Peut être pas les mêmes espoirs, ni les mêmes attentes à court terme, mais des projets en commun. Tant et si bien que, au jour d’aujourd’hui, Seth se voyait mal plaquer tout pour répartir. Bien sûr, il n’était pas à l’abri d’un quelconque coup du sort, mais, en tout cas, il n’avait encore jamais reçu de proposition pour aller travailler ailleurs, et savait qu’il refuserait ces dernières. D’accord, il était bon, mais il était bon parce qu’il était entouré des meilleurs. Il avait du travailler pour en arriver là. Il ne disait pas toutes ces flatteries pour se faire mousser, il n’avait qu’a faire démonstration pour obtenir le respect de son boss, mais juste parce que, telle la manie de Tony de le prendre par le cou ou de l’embrasser, il avait celle de prononcer des paroles chaleureuses à quiconque, soit pour cajoler, soit pour rassurer, soit pour calmer, que ce soit en direction des femmes que des hommes. Depuis tout petit après tout il avait appris à manipuler son monde et à passer pour le petit ange de service. En tout cas, son ami n’est pas dupe et le lui fait remarquer. Le barman accepte une dernière embrassade, qui se termine par des mots glissés à l’oreille quant à sa paye et à sa non-augmentation, puis tous deux se détachent.

Il hausse les sourcils à la possibilité que Lauren puisse le remplacer aussi facilement. « Je ne doute pas des talents impressionnants de Lauren derrière le bar, mais de là à assurer aussi le service ? Par contre, si elle est aussi douée que moi, alors, tout mon respect ! » dit-il, un peu grognon parce qu’il n’a aucune envie que quelqu’un prenne sa place. Il sait que ce n’est qu’une plaisanterie, et que même si cette dernière avait la possibilité de bosser comme barmaid à plein temps, elle le refuserait surement également. Mais lui n’était bon que pour servir des verres ici, que lui resterait-il si on lui enlevait ça ? « Je ferais quoi à la place moi ? Tu m’apprendras à gratter la guitare et à chanter dans un micro ? » demande t-il en se passant une main dans les cheveux. Il tire à lui un des tabourets du bar pour s’asseoir un moment. Il ne pouvait peut être pas prendre des vacances, mais il pouvait au moins prendre des pauses pour discuter. « Ou alors je partirais…. ». Il pousse un très grand soupir, avant de tourner la tête vers Tony. « Si je pars tu sera bien emmerdé tu le sais, je suis sûr que la concurrence a besoin de barmen comme moi, elles auront peut être bien des propositions alléchantes à me faire ». Un sourire narquois s’étend sur son visage. « En fait je devrais peut être t’imposer mes vacances, mais t’a de la chance, j’aime trop mon boulot pour pouvoir m’absenter trop longtemps ». Cela faisait une éternité qu’il n’avait pas profité de jours de congés. A vrai dire, il n’aurait pas su quoi faire pendant autant de temps libre. Evidemment, il aurait pu repartir aux Etats-Unis, mais cela faisait un certain moment qu’il ne se sentait plus à sa place là bas. Il aurait aussi pu profiter des filles de Vancouver, mais il le faisait déjà. Bref, il ne demandait rien pour l’instant.
Code by Joy


Because I'm Bad
I'm bad, I'm really really Bad
Now the only thing a gambler needs is a suitcase and a trunk. And the only time he'll be satisfied, Is when he's on a drunk. ▬ By anesidora

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
friendship never ends


Né le 28 octobre 1981, à Montréal ✗ À Vancouver depuis ses 7 ans. ✗ Rock / Blues ✗ Tout récemment propriétaire du Seal the Deal, bar-spectacle (ouverture novembre 2017) ✗ Fume trop ✗ Musicien versatile ✗ Hate Me ✗ Réduit sa consommation d'alcool ✗ Nocturne ✗ Il parle couramment français… québécois… ✗ Hypersensible incapable de le gérer ✗ une ligne de coke de temps en temps, mais de moins en moins ✗ Soundtech de formation ✗ Voyageur ✗ Possessif ✗ Malgré le grain rauque de sa voix, il arrive à moduler la hauteur avec assez d’amplitude ✗ Touche à tout musical ✗ Interprète, peu auteur, mais compose la musique ✗ Loverman ✗ Sa guitare, c'est la Gibson de son père ✗ Essaie d'être sobre de plus en plus souvent ✗ Agréable ✗ Charmeur ✗ Divertissant ✗ Moqueur ✗ Grégaire ✗ Festif (trop ?) ✗ In Between Love ✗ Rip (et non r.i.p.) ✗

Too much of you is what I need

I love the way you're smiling

I couldn't stop caring

Hate me so you can finally see what’s good for you

RP EN COURS

♥️ Joan ♥️
Ulysse
SethMarcAlekRodrigoHaleyHelen

✗ Burn the house down ✗


• INSCRIS LE : 23/10/2017
• MESSAGE : 889
• CÉLÉBRITÉ : Michael Pitt
• CRÉDITS : Leeyarom (avatar) Tumblr (gifs)
• DC : Ariadne
• LIKE : 0
MessageSujet: Re: I want it that way
Mar 16 Oct 2018 - 4:01

I want in that way
Ft. @Seth Hemingway


Juin 2018
Agacer Drink, c’est toujours amusant. Comme le faire chanter ou entrer dans sa bulle et le bécoter. Tony aime bien l’agacer. Il aime bien le mettre un peu mal à l’aise. Mais ça commençait à devenir normal, même pour Drink. Drink commençait à s’habituer à lui. Bien. Il était temps. Mais Tony devait jouer finement, il ne voulait pas non plus que Drink en arrive à être parfaitement à l’aise avec sa proximité. Ce serait nettement moins marrant qu’il ne se fige pas et qu’il ne grimace plus en plissant le nez.

- Ne sous estime pas Lauren derrière un bar, elle n'a peut-être pas de diplôme pour ça, mais elle à fait ça toute sa vie, et dans des boîtes pas mal huppée. Elle n'a jamais eu besoin de diplôme. Elle a au moins 20 ans d'expérience de plus que toi. N'oublie pas ça. C'était son choix le service aux table et uniquement parce que ça lui permet d'être plus libre pour monter sur scène. J'ai que les meilleurs avec moi. J’ai beaucoup de chance. Ou c’est parce que je suis aussi le meilleur, blague-t-il, en appuyant son affirmation par un sourire.

Drink demande ce qu’il pourrait bien faire d’autre que de servir derrière son bar. Question facile. IL NE FERA JAMAIS RIEN D’AUTRE !!! Et pourquoi est-ce qu’il voudrait faire autre chose ? Et pourquoi est-ce que Tony le laisserait faire autre chose ? Mais juste pour s’amuser, pourquoi pas.

- Si t'as envie, je le ferai, pourquoi pas ? Ce serait amusant, non ? Tu sais te servir d'un micro, pareil qu'une bouteille, Tu l’as démontré tantôt. Je suis sur que tu serais aussi épatant que derrière ton bar.

Non, c’est faux, c’est Tony qui est épatant sur une scène de bar. Tandis que Ulysse est épatant sur une scène de théâtre et que Joan est épatante quand… ouais, ok, non, il chasse cette image de son esprit, ça le déconcentre et il perd un peu le fil de la conversation. Quoi ? Il veut partir ? Un bref instant de panique, mais non, c’est juste un SI en lien avec la proposition de vacances. Ouf.

- T'as raison, je serais vraiment emmerdé de devoir trouver un barman aussi doué que toi. Mais tu trouveras rien de mieux ailleurs. Je le sais. J'en suis convaincu, se reprend-t-il moins assuré que sa première affirmation. Mais c'est pas de me trouver un autre barman qui m'intéressait le plus. C'est de me trouver un autre Drink, dit-il en levant un peu son verre. Une semaine ou deux de vacances, c’est pas trop longtemps. Tu y a droit. On aura probablement une flopée d'étudiants cet été, c'est le bon moment. Pense-y c'est tout. Si tu préfères les prendre dans le sud cet hiver, c'est ton choix !

Il prend une gorgée de son verre. Est-ce qu’un patron doit laisser en employé s’asseoir et bavarder avec lui ? Il jette un tour autour. Y a personne de toute manière.

- Enfin, je voulais juste te le dire, parce que tu y as droit. Il hoche la tête. Et que si tu pars trop longtemps d’un coup, Lauren va rester à ta place et tu devrais venir chanter avec moi. Ou je te refile un egg shaker et tu feras le rythme en tchk tchk tchk tchk tchk tchk tchk tchk tchk tchk tchk tchk, affirme-t-il en agitant la main comme s’il avait effectivement un egg shaker.

Leeyarom



heart a messPick apart the pieces of your heart and let me peer inside. Let me in where only your thoughts have been. Let me occupy your mind as you do mine.


En italic quand le québécois de Tony s'expose.  
#TeamHelen  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ En ligne
friendship never ends


⊱ c'est fou, mais il aime bien faire du mal aux autres, juste par plaisir. faudrait qu'il se soigne un jour. mais enfin il est comme ça seth, il porte bien son prénom. la seule personne qui compte pour lui c'est lui. alors oui, il se fait des ennemis, mais au final, il est assez discret. alors on l'aime quand même. malgré le mal qu'il fait. il faut surement mieux l'avoir de son coté.
⊱ il se trouve heureux et bien dans sa peau. il prend soin de son corps, soin de lui. cela fait bien longtemps qu'il a oublié les dégats du passé. bien sur, ce n'est qu'une facade, mais lui vous jurera que non. en fait, il ne le sait pas lui même tout simplement.
⊱ il a couché avec une grande partie des femmes des villes ou il a séjourné mais il n'a gardé contact qu'avec très peu d'entre elles. n'attendez pas qu'il reste le matin, mais si jamais il le fait, c'est qu'il a simplement une petite idée derrière la tête. mesdemoiselles, méfiez vous s'il vous apporte des croissants au saut du lit.
⊱ il n'a été amoureux qu'une seule fois et cela lui suffit bien. même, plus jamais. pas de couple, jamais de couple, il a en horreur même ce mot. il ne voit plus les femmes que comme des êtres a glisser dans son lit, rien qu'une distraction. il n'aime pas l'amour, il n'aime personne. personne à part ses plus fidèles "amis" ne sont au courant pour lilybeth, et encore moins pour sa mort.
⊱ il n'est en ville que depuis trois mois, mais il connait déja certains quartiers comme sa poche. a force de côtoyer ses habitantes, de naviguer d'une maison à l'autre, oui, il a fait le tour de la ville. c'est même un parfait guide.
⊱ il n'aime vraiment pas la foule. il est surtout à l'aise avec une personne à la fois. trop, et il se sent regardé, espionné. ca ne le dérange pas dans l'absolu, mais plus il y a du monde, plus les bétises que l'on fait et que l'on dit sont connues de tous.
⊱ le matin, il boit une bère au petit dej. parfois un café aussi, mais ça gâche le gout. il aime beaucoup l'alcool. il est raisonnable et le tient bien, mais il ne peut s'empêcher de boire quelques gorgées pour bien commencer la matinée. si vous venez chez lui, il pourra toujours vous en servir.
⊱ il a peu de contacts avec sa famille, bien qu'elle n'habite qu'a une heure de route. il aime ses parents ça s'est sur, après tout, ils l'ont supporté, l'ont gaté et l'ont chouchouté, mais quand même, il aime son indépendance. alors il ne les voit que pour les fêtes.
⊱ il a horreur qu'on lui force la main. il est grand. il sait ce qu'il doit faire. pas besoin de le chouchouter ou de le presser à faire quelque chose. c'est le meilleur moyen pour vous faire détester.
⊱ il est un homme secret qui n'aime pas parler de son passé. il a ses secrets. impossible qu'ils soient révélés au grand jour. impossible.



• INSCRIS LE : 30/01/2018
• MESSAGE : 482
• CÉLÉBRITÉ : Wilson Bethel
• CRÉDITS : only'hope
• DC : Anya Loverly
• LIKE : 0
MessageSujet: Re: I want it that way
Sam 20 Oct 2018 - 19:32



I want it that whay
Ft. Anthony
Seth le savait, son ami connaissait Lauren depuis bien plus longtemps que lui, mais c’était lui qu’il avait choisi pour endosser le rôle de chef barman. Il pouvait lui en être reconnaissant, cela lui évitait de vaquer de petits boulots à petits boulots sans réelle perspective, bien que cela lui eut suffit un temps : alcool, filles, drague, cela avait été son lot quotidien pendant plusieurs années, peut être les plus belles de sa vie, mais il avait effectué un virage à quatre-vingt dix degrés en acceptant le challenge proposé. Il ne regrettait pas, la confiance établie entre lui et Tony valait bien l’agréable attention que lui portaient les fameuses admiratrices. Quoi qu’il en soit, il ne laisserait personne prendre définitivement sa place. Il était assez fort en manipulations et petites astuces pour parvenir à toutes ses fins, et de plus, comme le brun l’avait si bien dit, c’était Lauren elle même qui avait choisi le service en salle. Seth avait du mal à admettre qu’elle puisse être bien plus expérimentée ou plus forte que lui, mais tant que l’occasion ne se présentait pas, il savait qu’il n’aurait rien à craindre. Tous deux étaient plutôt en bons termes, il ne se voyait pas se chicaner avec elle à propos du poste. Outre que cela aurait pu instaurer une ambiance catastrophique au sein de l’établissement, il avait bien peur du résultat du choix que Tony aurait à faire dans de telles circonstances. Or, Seth préférait partir de lui même la tête haute, que d’être relégué à la seconde place. Au moins, l’idée qu’il puisse être un des meilleurs le fait sourire. Son ami avait le chic pour lui faire garder le moral. Non, ce n’était pas ironique. « Le meilleur entraine le meilleur » philosopha t-il calmement, en souvenir de son temps professoral passé. « Espérons qu’elle décide de garder le service encore longtemps alors ». Il s’attaqua immédiatement à la confection d’un nouveau mélange pour son patron.

Non, il n’avait pas envie de faire autre chose. Il pourrait apprendre bien sûr, mais il lui faudrait surement plusieurs années pour égaler le talent des autres artistes du StD, or, le temps, il en avait déjà pris assez. Il allait sur ses trente-cinq ans, il avait déjà un peu de vécu, et l’argent sur son compte en banque n’était pas inépuisable. En plus, la propagation du nom Hemingway ne viendrait pas de lui, il devait ainsi asseoir sa réputation sur sa singulière vocation : être encore plus meilleur que le meilleur qu’il était actuellement. La soif de reconnaissance, voilà qui le motivait. « Oublions ça aussi, le bar et moi ne faisons qu’un, je t’en voudrais toute ma vie si j’avais à tenter autre chose » dit-il d’un ton très sérieux. Anthony confirme l’idée en lui apprenant que, de son côté, trouver quelqu’un qui l’égalerait serait bien difficile, pas tant au niveau professionnel que sur un plan plus personnel. Evidemment, il n’existerait qu’un seul ‘’Drink’’. « Ah tu sais me parler mon grand ! Je vais rester uniquement pour toi alors ! » lui déclara t-il en pressant affectueusement l’épaule de son partenaire. En vrai, il était presque ému. Presque voyons, Seth n’était pas émotif ! Il réfléchirait activement à la question de prendre des vacances. Cela lui ferait du bien de quitter un peu la ville, de voir d’autres horizons. Non pas qu’il sature du bar, mais ce dernier lui prenait une grande partie de son temps qu’il aurait pu consacrer à d’autres choses. Quelques nuits d’hôtel en charmante compagnie par exemple.

« Je ne partirais pas longtemps, ne t’en fait pas je n’aurais pas le temps de te manquer, mais de toute façon, tu auras Lauren pour tous les petits moments ou il te faudra asticoter quelqu’un. Quitte à ce qu’elle prenne ma place, réserve lui les mêmes honneurs qu’a moi ». Il lui fit un dernier clin d’oeil, alors que le rythme musical recommençait à s’intensifier du coté de la scène. Les musiciens allaient pas tarder à jouer de nouveau, et la présence d’Anthony allait peut être leur servir. Il ne pouvait pas le retenir définitivement, même si c’était ce dernier qui était venu partager un verre avec lui après l’avoir fait chanter. De même, lui aussi allait devoir se remettre au travail, histoire de justifier sa présence indispensable au sein de l’établissement. « Je crois qu’il va falloir que t’y retourne » dit-il sobrement avec un signe de tête en direction du groupe dans le fond. Cette petite discussion résumait bien les relations qu’il entretenait avec l’homme qui lui avait donné cette infime petite chance. Peu importe leurs qualités et défauts respectifs, il ne le laisserait pas tomber, et ne se laisserait lui pas facilement oublier. Ils étaient deux des piliers du StD que diable !
Code by Joy


Le mot de la fin ::
 


Because I'm Bad
I'm bad, I'm really really Bad
Now the only thing a gambler needs is a suitcase and a trunk. And the only time he'll be satisfied, Is when he's on a drunk. ▬ By anesidora

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
friendship never ends
MessageSujet: Re: I want it that way

Revenir en haut Aller en bas
 

I want it that way

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bang Bang Vancouver :: City of Vancouver :: nord est :: Mount Pleasant-