L’affaire du pyjama qui manquait à l’appel (Rose & TJ)



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 L’affaire du pyjama qui manquait à l’appel (Rose & TJ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Je n'aime pas spécialement parler de moi. Je préfère quand ce sont les autres qui parlent, et je les fais payer au passage. Si vous insistez, très bien, on ne va pas s'emporter pour si peu. Je suis moi, avec mes bons défauts. Je m'entends mal avec les gens, parrait-il que je dérange l'égo de certains. Il m'arrive de me prendre des claques, ce n'était pas comme si je cherchais à les éviter pour faire un monde honorable. Ouais, c'est ça, je suis un pauvre type et je vis bien avec. Il va falloir t'y faire.

• INSCRIS LE : 31/07/2017
• MESSAGE : 216 • POINTS : 3145
• CÉLÉBRITÉ : Dane Dehaan
• CRÉDITS : Je colle mes gommettes tout seul, comme un grand
• DC : Nope
MessageSujet: L’affaire du pyjama qui manquait à l’appel (Rose & TJ)
Mer 4 Juil 2018 - 20:38

TJ était un homme d'habitudes dans le fond. A présent que son cadre de vie avait changé brutalement, il se rendait compte à quel point certains détails de son quotidien lui manquait. Certes il savait tenir bon en se cantonnant aux rituels qui restaient, bien qu’ils eurent un peu perdu de leurs saveurs initiales. Rose était une hôte plutôt attentionnéd, mais rien à voir avec sa table habituelle, ce café parfaitement noir, et les journaux quotidiens à porté de main, bref, le Service avec un grand S. Oui, il aimait vivre à l'hôtel, il aimait vivre à l'auberge… et les jacasseries de cette vieille bique lui manquaient beaucoup en fond sonore. A la place il héritait de pongo, le seul à être aussi matinal que lui mais qui mangeait bruyamment et n'avait pas une conversation très enrichissante, en ragots tout du moins.

Il soupira en tournant la page de son journal, buvant prudemment mais avec méthode dans sa tasse fumante. Infect. Le docteur se serait presque relevé pour entrer dans le premier café venu s'il n'avait pas eu autant la flemme. Et que dire de plus, se contenter de ce torchon de la veille était abominable. Mais la aussi, il devait sortir pour aller chercher son journal favori, ses journaux favoris. Décidément, cela ne pouvait pas durer plus longtemps. Bientôt il ressemblerait à un grand père grincheux atteint d'une haine féroce envers l'humanité entière. Il était vrai que le docteur n'était pourtant pas très philanthrope de base. De toute urgence un nouveau lieu de résidence dans ses critères était requis pour assurer sa sauvegarde personnelle. Sa vie était déjà plongée dans un chaos sans nom qui lui tapait sur le système. Si tout ça lui avait appris quelque chose, c’est que lui non plus n’était pas à l’abris d’un naufrage, et il était grand temps de redresser la barre avant de s’enliser davantage dans le merdier.

Il avait déjà réussi à se convaincre de laisser tomber le reformatage de Rose, de prendre le meilleur et d’ignorer le reste. Que pouvait-il faire de plus si ce n’était appliquer ses propres conseils et se reprendre en main ? Doucement sa raison reprenait le dessus, classifiant le bordel pour le ranger dans des cases salvatrices pour son bien être. Le reste devait virer tout simplement. Ce n’était pas à un vieux singe auquel on apprenait à faire la grimace, et il venait effectivement d’une famille de vieux gorilles qui étaient loin de se laisser vampiriser par les aléas de la vie. Arf, à la seconde gorgée ce jus de chaussettes s’avérait encore plus ignoble. TJ parcourait les nouvelles déjà connus du coin de l’oeil alors que son esprit vagabondait, calculait et rebootait pour être plus juste. Pas un jour de plus, croyez le, ne serait parce que cela devait faire beaucoup trop plaisir à Olive de le savoir en mauvaise posture. Allez savoir ce que Rose avait pu lui raconter à son sujet d’ailleurs. Qu’importe, la vieille devait souffrir elle aussi de son absence, il en mettait sa main à couper. Qui d’autre pouvait-elle importuner dès sept heures du matin ? Cela lui arracha un sourire, et la troisième gorgée passa beaucoup mieux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


♣️ On la surnomme Cruella alors elle a un Dalmatien qui s'appelle Pongo ♣️ Elle est végétarienne et militante pour la protection des animaux ♣️ Elle est toujours habillée en noir et blanc avec un rouge à lèvres vif ♣️ Elle aime le rock, le métal ♣️ C'est une païenne ♣️ Elle possède plusieurs tatouages ayant la sorcellerie pour référence ainsi de des symboles celtes et vikings ♣️ Elle a un piercing au septum ♣️ Elle est douée pour imiter le cri des oiseaux ♣️ Elle est passionnée par les ovnis ♣️ Elle possède une moto ♣️ Elle sait jouer de la guitare ♣️ Il lui arrive de partir en vadrouille plusieurs semaines pour se démerder seule dans la nature ♣️ Elle est bisexuelle, elle tombe très facilement amoureuse et souvent des mauvaises personnes

Telling you things you already know


• INSCRIS LE : 11/07/2017
• MESSAGE : 415 • POINTS : 4523
• CÉLÉBRITÉ : karen gillan
• CRÉDITS : (avatar)sweetie plum + (gifs) Illabye
• DC : 0
MessageSujet: Re: L’affaire du pyjama qui manquait à l’appel (Rose & TJ)
Jeu 5 Juil 2018 - 21:33

Le pyjama

TJ & Rose

TJ devait être parti, du travail sans doute, ou d'autres affaires, qu'importe, Rose le laissait faire sa vie et elle faisait la sienne également de son côté. Elle s'étira doucement dans son lit, alors qu'elle venait de se réveiller en ce dimanche matin, son regard bleuté s'habituant à al faible lumière filtrant au travers de ses volets. Une journée ensoleillée visiblement, les températures remontaient bien ces derniers jours. Rose ne paressa pas plus longtemps, elle se leva pour s'enfermer dans la salle de bain jouxtant sa chambre pour se rafraîchir d'une bonne douche. Elle épongea toute l'eau et passa par l'étape hydratation pour faire e sorte que ses tatouages soient toujours beaux sans avoir besoin de trop les retoucher. Elle avait avait d'ailleurs fait l'acquisition de quelques nouveaux, il arriverait sûrement un jour où elle n'aurait plus de place, pour le moment le cou et le visage avaient été épargnés. C'était une zone qui vieillissait trop vite, elle ne voulait pas prendre le risque de se retrouver avec des tâches trop tôt. Rose sorti de sa salle de bain, sans prendre le temps de se revêtir, comme elle aimait le faire quand elle était seule.

Elle n'était pas du genre nudiste, mais tout le monde aime se retrouver à poil parfois. La jeune femme se dirigea dans la cuisine où elle se prépara tranquillement un bon petit déjeuner en coupant des fruits et en les mélangeant avec des céréales. Elle n'avait pas vu la présence d'une tierce personne, persuadée d'être seule pour le coup. C'était un silence pour lequel elle était habituée, mais TJ aussi savait être silencieux. Elle en profita pour aller mettre un peu de musique, histoire d'égayer un peu tout ceci ; rien de tel qu'Aerosmith pour bien commencer la journée et puisqu'elle était devant son ordinateur, Rose en profita pour regarder ses mails, concernant ses derniers rendez-vous ou même les questions de certains clients. Tout en venant plonger sa cuillère dans son bol, Rose fronça les sourcils à la question de l'un d'eux et enfila ses lunettes pour répondre et surtout l'envoyer chier. Il y avait des projets qu'elle ne prenait pas et faire tatouer le nom de sa petite amie, elle disait non systématiquement. Combien d'entre eux finissaient par regretter ce geste, même elle, en étant fleur bleue irait jamais jusque là bien que cela puisse être recouvert ensuite.

Rose attrapa son téléphone pour envoyer un sms à TJ et lui demander si il rentrait le soir et si il avait préparé ses papiers pour leur dossier de mariage puisque la date arrivait, elle le faisait parce qu'elle même avait oublié de les imprimer et qu'ils devaient le faire pour l'émission.







He doesn't think I'm that fucking dumb, does he?
Blood money, blood money. How did you afford this ring that I love, honey?"Just another shift at the drug company." He doesn't think I'm that fucking dumb, does he? It doesn't matter what you pull up to your home. We know what goes on inside. You call that ass your own, we call that silicone
silly girls with silly boys


abs 2-16/08
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Je n'aime pas spécialement parler de moi. Je préfère quand ce sont les autres qui parlent, et je les fais payer au passage. Si vous insistez, très bien, on ne va pas s'emporter pour si peu. Je suis moi, avec mes bons défauts. Je m'entends mal avec les gens, parrait-il que je dérange l'égo de certains. Il m'arrive de me prendre des claques, ce n'était pas comme si je cherchais à les éviter pour faire un monde honorable. Ouais, c'est ça, je suis un pauvre type et je vis bien avec. Il va falloir t'y faire.

• INSCRIS LE : 31/07/2017
• MESSAGE : 216 • POINTS : 3145
• CÉLÉBRITÉ : Dane Dehaan
• CRÉDITS : Je colle mes gommettes tout seul, comme un grand
• DC : Nope
MessageSujet: Re: L’affaire du pyjama qui manquait à l’appel (Rose & TJ)
Jeu 5 Juil 2018 - 22:51

Tout le monde avait ses petites habitudes de célibataire, on se laissait facilement aller dans le cadre douillet et sécuritaire de ses murs. Les penchants de TJ étaient moins… dénudée certes. Ses habits du dimanche, pas ceux pour la messe non, avait toujours un certain standing en plus du confort indispensable à ce jour de relâche. Quoique, le docteur ne se relâchait pas non plus le dimanche, il se relâchait dans les hall de palaces plutôt. Tout ça pour dire que s’il était discret, trop discret, il entendit d’un coin d’oreille qu’on s’agitait dans la chambre. Rose était enfin debout ! C’était fou le temps que la plupart des gens perdaient ainsi, à roupiller plus que leur cycle naturel de sommeil ne le réclamait. Pourtant, lorsque la jeune femme émergea dans le salon son « bonjour » resta bloqué dans sa gorge. Avait-il bien vu ? TJ releva le nez de son journal se sentant pratiquement victime d’une hallucination. Non, ce n’était pas du tout un genre de rêve plus bizarre qu’érotique finalement.

Il aurait sans doute été plus poli d'émettre un signe, un petit « hum » pour signaler sa présence. Cela l’amusait bien trop pour ça en voyant que son hôte vaquait à ses occupations sans même percuter une seule seconde qu’un observateur silencieux squattait sa table. Réveil difficile ? Elle ne semblait pas spécialement mal en point pourtant. Que dire si ce n’était qu’il se sentait tout de même un peu l’âme d’un voyeur pas vraiment gêné de reluquer cette peau habillée d’encre de pied en cap. Combien de temps cela pouvait-il durer encore ? Parmi cette multitude de dessins stylisés qui ornaient le corps de Rose certains lui était encore parfaitement inconnu. C’était l’occasion de ratraper son retard. Quoi ? Ca vous pose un problème de voir un type se rincer l’oeil entre deux lignes de journal ? Les clips musicaux des stars du rap étaient bien plus outrageants, et accessible à n’importe quel gosse sachant manier une telecomande, que cette scène de ménage incongrue.

Toujours pas, était-il invisible ou quoi ? Rose s’était installée devant son ordinateur, toujours parfaitement indifférente à sa présence. Il hésitait fortement à se remettre à sa lecture comme si de rien n’était ou à sortir une réplique bien sentie pour exprimer son existence. Ce ne serait dans le deux cas pas lui le plus gêné des deux, assurément. Rappelez vous, prendre le meilleur et le reste passait aux oubliettes. Donc oui, après ce café immonde et cette feuille de chou à peine digne de démarrer un feu de cheminé, commencer la journée sur une note plus enthousiasmante ne pouvait pas être une mauvaise chose.

« Je suis parfaitement sûr que tu es une vraie rousse maintenant. » déclara-t-il de but en blanc en refermant son journal dans un léger rire teinté d'espièglerie. « Je sais que le temps est plus doux en cette saison, mais, je dois t’avouer que, je ne suis pas totalement convaincu par ta tenue du jour. » D’un geste il termina sa tasse et la reposa, passablement flegmatique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


♣️ On la surnomme Cruella alors elle a un Dalmatien qui s'appelle Pongo ♣️ Elle est végétarienne et militante pour la protection des animaux ♣️ Elle est toujours habillée en noir et blanc avec un rouge à lèvres vif ♣️ Elle aime le rock, le métal ♣️ C'est une païenne ♣️ Elle possède plusieurs tatouages ayant la sorcellerie pour référence ainsi de des symboles celtes et vikings ♣️ Elle a un piercing au septum ♣️ Elle est douée pour imiter le cri des oiseaux ♣️ Elle est passionnée par les ovnis ♣️ Elle possède une moto ♣️ Elle sait jouer de la guitare ♣️ Il lui arrive de partir en vadrouille plusieurs semaines pour se démerder seule dans la nature ♣️ Elle est bisexuelle, elle tombe très facilement amoureuse et souvent des mauvaises personnes

Telling you things you already know


• INSCRIS LE : 11/07/2017
• MESSAGE : 415 • POINTS : 4523
• CÉLÉBRITÉ : karen gillan
• CRÉDITS : (avatar)sweetie plum + (gifs) Illabye
• DC : 0
MessageSujet: Re: L’affaire du pyjama qui manquait à l’appel (Rose & TJ)
Sam 14 Juil 2018 - 9:16

Le pyjama

TJ & Rose

C'était agréable de se sentir défaite de tous artifices, nue comme un ver, une brise fraîche jusque dans les reins et ne pas être encombrée par des vêtements qui parfois frôlaient l'inconfort a être mal foutus ou trop serrés. Rose soupira doucement, sereine et approuvant toujours plus cette démarche de rester nue parfois quand elle le pouvait et qu'elle se trouvait seule. Seule vraiment ? C'est ce qu'elle avait cru et jusqu'à ce qu'elle entende une voix familière venir briser le silence.

Dans un sursaut de stupeur, Rose s'était retournée pour voir TJ dans le coin de la cuisine, attablé et sans doute là depuis le début en fait. Elle avait été pourtant persuadée d'être seule dans la maison et elle venait juste de lui offrir un spectacle pour le moins étrange, parce qu'il avait sans doute tout vu. Rose n'était pas le genre pudique, mais il y avait quand même des limites et l'effet de surprise la poussa instinctivement à attraper quelque chose pour se cacher. Heureusement que TJ était ce type qui se foutait un peu de tout ou bien elle aurait entendu parler de cet épisode pendant longtemps.

« TJ !! Mais t'es aussi silencieux qu'une fourmi, tu pouvais pas faire un jingle ? » Rose éclata de rire, les joues rosies par la gêne tout de même, puisqu'elle avait toujours un crush sur lui elle ne pouvait pas faire comme si ce n'était pas le cas, elle le savait ; heureusement la situation avait quelque chose de comique, ce qui avait fait sonner ce rire franc au fond de sa gorge. Elle s'était donc empressée de se lever pour arriver au tas de linges qu'elle avait retiré de l'étendoir la veille, à la recherche de quelque chose à se mettre sur le dos. Elle plongea la main tout en veillant à cacher le reste de parties intimes en essayant de reconnaître à l'aveuglette un tissu qui lui serait familier. Pas de pyjama, mais son costume de licorne bien fluffly se démarquait entre ce qui semblait être une machine de serviettes. Bon, en attendant ce serait toujours ça de pris non ? Ce n'était pas plus glamour comme tenue du jour mais en attendant qu'elle finisse ses affaires, cela ferait amplement la chose. Rose l'enfila en vitesse, glissant un sourire espiègle à TJ avant de se remettre devant son ordi sans plus d'encombres et terminer de faire ses mails et son petit déjeuner.

« Ma tenue du jour te convient-elle mieux ? » Quoi que c'était vraiment confortable, elle l'avait oublié à quel point l'intérieur était doux comme si elle s'était enroulé dans un plaid. En tout cas tant qu'elle n'était plus à poil, elle se foutait éperdument de savoir si ça plaisait ou pas, et lui aussi en fait devait se foutre de son accoutrement en fin de compte, aussi ridicule soit-il. « J'ai un pyjama dinosaure aussi si tu veux me rejoindre dans la folie du dimanche. » Fit elle en pointant du doigt la pile de linge et le tissu cotonneux aux couleurs vertes et vives.






He doesn't think I'm that fucking dumb, does he?
Blood money, blood money. How did you afford this ring that I love, honey?"Just another shift at the drug company." He doesn't think I'm that fucking dumb, does he? It doesn't matter what you pull up to your home. We know what goes on inside. You call that ass your own, we call that silicone
silly girls with silly boys


abs 2-16/08
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Je n'aime pas spécialement parler de moi. Je préfère quand ce sont les autres qui parlent, et je les fais payer au passage. Si vous insistez, très bien, on ne va pas s'emporter pour si peu. Je suis moi, avec mes bons défauts. Je m'entends mal avec les gens, parrait-il que je dérange l'égo de certains. Il m'arrive de me prendre des claques, ce n'était pas comme si je cherchais à les éviter pour faire un monde honorable. Ouais, c'est ça, je suis un pauvre type et je vis bien avec. Il va falloir t'y faire.

• INSCRIS LE : 31/07/2017
• MESSAGE : 216 • POINTS : 3145
• CÉLÉBRITÉ : Dane Dehaan
• CRÉDITS : Je colle mes gommettes tout seul, comme un grand
• DC : Nope
MessageSujet: Re: L’affaire du pyjama qui manquait à l’appel (Rose & TJ)
Mar 17 Juil 2018 - 18:33

Un décompte de courte durée retentissait déjà dans son esprit, combien de temps avant de sa voix ne touche son cerveau dans une prise de conscience retentissante. Plus rapide que prévu, même si cela se comptait en millième de seconde. Rose était plus réveillée qu’on aurait pu le croire. Un sourire élargit le visage du docteur plus franchement devant sa réaction. « Cela n’aurait pas été poli de hurler de bon matin pour si peu. » Plaisanta-il sans pouvoir s’en empêcher. C’était les aléas de la vie en collocation, et cela valait bien pour ces fois où le docteur aurait bien aimé un peu de calme au lieu d’une pelleteuse braillant à sa fenêtre. Très peu gentlemen de sa part, TJ cachait à peine son rire tout en la suivant de regard alors que la rouquine piochait de quoi se couvrir un peu.

Et il fallait qu’elle choisisse la pile de linge au lieu de se réfugier dans sa chambre. Un haussement de sourcil accompagna la nouvelle tenue, pas franchement moins affriolante, mais dans un tout autre registre. Pour passer inaperçu après ce moment de gêne, on avait vu mieux que le pyjama intégral de licorne bariolés. Après le camp naturiste, voilà qu’on était dans un simulacre bizarre du pays de merveilles customisé pop culture. Whaou, pouvait-on attendre quoique ce soit de sensé après un début de journée carnavalesque ? Tant mieux, TJ avait un besoin urgent de détente décomplexé pour se retrouver lui-même.

« Olive avait une robe de chambre assez proche, en vérité. Je l'ai toujours trouvée affreuse, même pour un intérieur aussi chargé de kitscheries. » Le nom qui fâchait revenait encore et il soupira malgré lui, discrétement. Il ne cessait de se le marteler, du balais la vieille peau, mais elle était aussi coriace dans ces pop-up de pensées qu’en cher et en os. « Tu as des trucs prévus aujourd’hui ? Mis à part te balader en tenue d’Eve dans ton living room, bien entendu. » Voila qui lui changerait les idées, parce que lui avait bel et bien des projets en tête pour ce jour de repos. A tout prendre cela serait certainement bien plus drôle s’il était accompagné par sa future épouse dans sa recherche d’un nouveau toit. Cela requérait de tester le matelas et le room service d’une vingtaine d’hôtels. Qui pouvait refuser de se faire passer pour sa « nièce » (Rappelez-vous Pretty Woman, tout le monde n’y a vu que du feu… bien entendu.) en louant à l’heure avec du champagne et fraise ? Personne qui ne tenait un peu à sa réputation en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


♣️ On la surnomme Cruella alors elle a un Dalmatien qui s'appelle Pongo ♣️ Elle est végétarienne et militante pour la protection des animaux ♣️ Elle est toujours habillée en noir et blanc avec un rouge à lèvres vif ♣️ Elle aime le rock, le métal ♣️ C'est une païenne ♣️ Elle possède plusieurs tatouages ayant la sorcellerie pour référence ainsi de des symboles celtes et vikings ♣️ Elle a un piercing au septum ♣️ Elle est douée pour imiter le cri des oiseaux ♣️ Elle est passionnée par les ovnis ♣️ Elle possède une moto ♣️ Elle sait jouer de la guitare ♣️ Il lui arrive de partir en vadrouille plusieurs semaines pour se démerder seule dans la nature ♣️ Elle est bisexuelle, elle tombe très facilement amoureuse et souvent des mauvaises personnes

Telling you things you already know


• INSCRIS LE : 11/07/2017
• MESSAGE : 415 • POINTS : 4523
• CÉLÉBRITÉ : karen gillan
• CRÉDITS : (avatar)sweetie plum + (gifs) Illabye
• DC : 0
MessageSujet: Re: L’affaire du pyjama qui manquait à l’appel (Rose & TJ)
Lun 13 Aoû 2018 - 10:31

Le pyjama

TJ & Rose

Pas de commentaire particulier sur l'accoutrement licorne, c'est sans doute que cela doit lui plaire à TJ, cet ensemble de couleurs contrastées sans doute lui inspire quelque chose de positif. Allons bon, si pour le mettre de bonne humeur elle doit faire preuve de fantaisies, elle a plus d'un tour dans son sac. Vendu le pyjama licorne, en plus c'est confortable, ça fera l'affaire tant qu'elle décide de se vêtir dans le cas où elle soit obligée d'affronter l'extérieur et la masse sociale. L'idée ne lui dit pas vraiment,, surtout si elle doit prendre les transports en commun pour cela, car sa jauge de quota social à eu du mal à redescendre hier à cause du monde allant et venant dans la boutique, les gamines de 16 ans qui souhaitent se faire tatouer jonas brother forever sur le front. Heu le bras.  Alors elle a besoin d'un peu de temps pour que cela redescende, aussi étrange soit-il la présence de TJ ne freine pas sa progression. Sans doute parce qu'il est plutôt calme comme garçon et que depuis peu il est celui qui a contribué à guérir son mal-être post-Vianney. La journée s'annonce plutôt bien, Rose a bien dormi, et ses soupirs sur sa tasse de café sont plus là à exprimer une certaine plénitude que de la frustration.

Elle reporte son attention sur son comparse, qui mentionne Olive avec un fond sonore bien plus imbibé d'amertume. Ah, ces deux là, la guerre pourrait durer 300 ans, même dans leurs tombes ils se balanceraient des piques si quelqu'un ne fait pas quelque chose avant. Elle y songe, Rose, elle attend que le jeu se tasse pour les confronter et leur tirer les oreilles à tous les deux.  Un sujet qu'elle n'abordera pas tout de suite, c'est pourquoi elle ne répond pas à sa remarque, on va éviter de mettre de la sauce ketchup dans le café tout de suite. Il n'a de toute manière pas réellement l'intention d'épiloguer là-dessus et enchaîne en lui demandant ce qu'elle compte faire ce jour là. Rose ajuste ses lunettes, elle essaye de voir la tronche de son agenda dans la tête par flemme internationale de tendre le bras pour le sortir du tiroir. Rien, absolument rien, et c'est tant mieux, elle peut se laisser porter par l'improvisation. S'il lui demande ça, c'est sans doute qu'il a quelque chose à lui proposer ?

« Rien de prévu a moins que tu prévois de m'emmener en voyage sur une île paradisiaque ? » Elle étouffe un rire, se concentre de nouveau sur son ordinateur en vérifiant dans ses classeurs les croquis validés par les futures peaux tatouées. En principe les modifications n'allaient pas jusqu'à quelques retouches, Rose avait bien assez d'ouverture d'esprit et de créativité pour cerner assez vite leurs demandes aussi loufoques soient-elles. Depuis le début de leur colocation, Rose et TJ ont leur petites habitudes, ils font leur vie chacun de leur côté, ne se croisent en général qu'au moment du repas ou bien sortent ensemble quand ils décident de le faire. Comme le théâtre tout récemment, cela occupait bien quelques unes de leurs soirées. «  C'est quoi le programme alors? Est ce que je dois mettre une robe et des talons ? »






He doesn't think I'm that fucking dumb, does he?
Blood money, blood money. How did you afford this ring that I love, honey?"Just another shift at the drug company." He doesn't think I'm that fucking dumb, does he? It doesn't matter what you pull up to your home. We know what goes on inside. You call that ass your own, we call that silicone
silly girls with silly boys


abs 2-16/08
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Je n'aime pas spécialement parler de moi. Je préfère quand ce sont les autres qui parlent, et je les fais payer au passage. Si vous insistez, très bien, on ne va pas s'emporter pour si peu. Je suis moi, avec mes bons défauts. Je m'entends mal avec les gens, parrait-il que je dérange l'égo de certains. Il m'arrive de me prendre des claques, ce n'était pas comme si je cherchais à les éviter pour faire un monde honorable. Ouais, c'est ça, je suis un pauvre type et je vis bien avec. Il va falloir t'y faire.

• INSCRIS LE : 31/07/2017
• MESSAGE : 216 • POINTS : 3145
• CÉLÉBRITÉ : Dane Dehaan
• CRÉDITS : Je colle mes gommettes tout seul, comme un grand
• DC : Nope
MessageSujet: Re: L’affaire du pyjama qui manquait à l’appel (Rose & TJ)
Lun 13 Aoû 2018 - 19:08

Cette guerre froide pouvait durer des millénaire, limite se transmettre de générations en générations, jusqu’à des batailles stellaires digne des plus gros Blockbuster. Ok, peut-être pas jusque là, mais c’était de ces histoires à la con qu’on pouvait trainer sur des décennies, cumulant les rancunes sans savoir vraiment d’où cela venait au commencement. Il était au moins reconnaissant à Rose de ne pas rajouter une couche, ou de chercher à démêler la situation déjà complexe. Pas tant que ça… Il suffisait de tourner la page… Sa compagne devait plutôt lui changer les idées, c’était tout ce que le docteur lui demandait pour l’heure matinale.

Un palace sur une île ensoleillée, ce n’était pas innenvisageable, plutôt pour sa retraite cela dit. Chemise à fleurs et costume blanc, mocassins en toiles (sans chaussette, un must de confort décontracté), un panama, on éteignait presque le level de papy. Allez savoir pourquoi dans ce délire troisième âge, Rose n’était pas bien loin non plus, avec quelques rides en plus, et quelques tatouage aussi sous sa large robe hawaiienne. « Ca ferait un peu trop loin pour venir travailler pour l’instant. D’ici 30 ans,  j’ai le temps d’y repenser. » Conclut-il sa rêvasserie. Ce qui les attendait n’était pas moins agréable à son humble avis. Une robe et des talons étaient effectivement conseillés, cela dit, un pyjama pouvait très bien s’en sortir pour tester l’épaisseur d’un matelas. « Je propose une sorte de grasse matinée, en moins casanier. » TJ étira un sourire, largement conquit par sa propre entrée en matière. On a bien le droit de s’aimer un peu, m****. Tout le monde devrait faire ça, c’est essentiel pour avancer. « J’ai décidé de me reprendre en main. Je ne peux décemment pas continuer ainsi, j’ai une mine affreuse. » Pour ce que ça se voyait, on avait du mal à l’imaginer en SDF avec sa chemise parfaitement repassé. Néanmoins, son dos lui faisait mal à force de côtoyer trop intimement des canapés, et les valises sous ses yeux ne s’arrangeaient pas vraiment.

« Ce qu’il me manque le plus, c’est un chez moi. Alors, j’ai quelques visites à faire. C’est comme ça qu’on fait non ? Des visites ? » Dis comme ça, on pouvait penser qu’il s’agissait d’un appartement, mais cela aurait été mal le connaitre que de le croire totalement vacciné de ses vieux démons. Les hôtels restaient une des créations les plus fabuleuses de l’esprit humain à ses yeux, et TJ n’avait aucune envie de se priver. Une seule réserve cependant qui lui avait appris son expérience actuelle, il ne fallait pas trop sympathiser avec le personnel pour éviter de finir en naufragé contrarié à boire un café immonde. La vieux bique allait en pâlir de jalousie quand Rose remonterait l’information… Ca n’avait pas de prix !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
friendship never ends
MessageSujet: Re: L’affaire du pyjama qui manquait à l’appel (Rose & TJ)

Revenir en haut Aller en bas
 

L’affaire du pyjama qui manquait à l’appel (Rose & TJ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Haïti-Justice : L’affaire des 200 enfants empoisonnés bientô
» Interdiction de depart dans le cadre de l'affaire Socabank
» Il ne manquait plus que toi.[PV Rivière 'Argentée]
» Le rapport sur l'affaire de drogue a Tiburon disponible...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bang Bang Vancouver :: City of Vancouver :: nord ouest-