Naissance d'une Belle Amitié - Page 2



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Naissance d'une Belle Amitié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ En ligne
friendship never ends


Helen Britannique d'origine devenu Canadienne il y a un peu près vingts ans. Marié à Stewart depuis presque autant de temps.
Deux enfants Fergus l'ainé et Flora ma petite dernière.
Délaissé par son mari, Helen pense de plus en plus à son beau Ian son tout premier amour qui n'est jamais sortie de son coeur.

~~~~~

* En cour : *
- Tony - Ian - Anya - FLora - Krystal

• INSCRIS LE : 21/07/2018
• MESSAGE : 181
• CÉLÉBRITÉ : Caitriona Balfe
• CRÉDITS : lyr
• DC : Austin Greene
• LIKE : 0
MessageSujet: Re: Naissance d'une Belle Amitié
Dim 7 Oct 2018 - 15:18

Naissance d'une Belle Amitié
Anya & Helen
Anya est vraiment adorable, compatissante alors que nous venons de nous rencontrer. D’ailleurs je ne sais pas ce qui m’a pris de lui dire tout ça sur ma vie, mais je me sentais en confiance avec elle. Ce qui ne m’était plus arrivé depuis bien longtemps avec une femme. Je sentais que je pouvais tout lui dire sans avoir le risque d’être jugé. Le doute que j’ai sur la tromperie de mon époux et le fait que j’ai envie de le quitter ne me fait plus peur en parlant avec elle. Il était certain que j’ai besoin de voir de mes yeux la prise en faute de Stew. Je sais que je vais passer par la colère, la tristesse, puis à nouveau la colère, mais j’ai besoin de le prendre sur le fait.

Je souris à Anya quand elle me confirme que tout était possible, mais de là à avoir un autre enfant, je n’étais plus si jeune.

- Je commence à atteindre un âge où je n’ai pas spécialement envie de me remettre dans les couches, sauf pour mes petits enfants, mais pour ça, j’ai encore du temps.

Je n’ai pas envie d’être grand-mère tout de suite, Fergus est bien trop jeune pour ça et Flora encore plus. Et puis, j’espère avoir dit les choses assez tôt pour qu’ils ne fassent pas de bêtise avant un certain temps. Rien que l’idée de voir grandir ma petite fille me fait peur, même si c’est le cas pour tous les parents. Et puis c’est tout à fait normal qu’elle grandisse, c’est bien son but dans la vie et le mien est de l’aider à devenir une femme forte pour affronter le monde.
Je fais une grimace à la petite Sidney avant de répondre à sa mère.

- J’étais professeur de musique, il y a bien longtemps.

Mon métier me manque grandement, partager ma passion de la musique avec des enfants, même des adultes, c’est vraiment tout ce que je préférais. La musique a toujours eu une grande place dans ma vie, encore aujourd’hui, mais je ne pouvais plus exercer si facilement avec les enfants.

- J’ai arrêté après ma première grossesse, j’ai préféré m’occuper des enfants, mais j’aimerais reprendre mon activité, ça me manque.

On ne fait que de parler de moi depuis le début de notre marche et il était temps que ça change et puis je crois qu’elle connaît assez de trucs sur moi, alors que je ne sais rien pour elle.

- Et toi, tu fais quoi dans la vie, c’est quoi ton rêve ?

Une jeune femme comme elle, même avec un enfant, je suis certaine qu’elle a bien des projets dans la vie à réaliser.  

 
©️ nightgaunt


Entre les deux, mon coeur balance
Love can touch us one time and last for a lifetime,
And never let go till we're gone.
Love was when I loved you, one true time I hold to
In my life we'll always go on.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
friendship never ends


• INSCRIS LE : 28/12/2017
• MESSAGE : 293
• CÉLÉBRITÉ : Emma Watson
• CRÉDITS : cardle71
• DC : Seth Hemingway
• LIKE : 0
MessageSujet: Re: Naissance d'une Belle Amitié
Mer 10 Oct 2018 - 18:55



Naissance d'une belle amitié
Ft. Helen
La question de l’âge me ramenait douloureusement à cette idée de la normalité. Tout au long de notre avis, on nous rabâchait, d’autant plus à nous les femmes, que telle ou telle chose devait être ainsi pour ne pas s’éloigner hors des chantiers battus, que ce fut au niveau de la beauté physique, des choix de vie, de l’orientation sexuelle, et autres banalités de la sorte. Je ne trouvais pas qu’avoir un enfant à quarante ans soit bizarre, voire impossible, si telle était la volonté des parents. Moi, des critiques que l’on pouvait me faire, je ne leur accordais aucune importante. Pas que parfois elles ne me fassent pas mal, mais j’avais juste mieux à faire de tous ceux qui voudraient que je sois dans le moule. De même, on disait des filles comme moi, qui aimaient bien s’amuser de temps en temps avec les hommes, que c’était des allumeuses, et j’avais envie de crier qu’on me foute la paix, que j’étais bien dans mon corps et dans mon esprit. Bien évidemment, le consentement dans tout cela était primordial. Cela ne me dérangeait pas de flirter avec un garçon devant sa copine, si cela ne les gênait pas. Ainsi, pour moi, en tout cas à l’heure d’aujourd’hui, la notion de couple limité à un individu masculin plus un individu féminin était tout à fait dépassée. Néanmoins, quand j’entendais Helen me parler, de son amour perdu, de sa rivale, je comprenais tout à fait ce qu’elle voulait me dire. Lorsque l’on est pas heureux, il faut savoir accepter de tout recommencer à zéro. Elle trouverait quelqu’un, j’en étais sûre. Ce serait surement très difficile, faire le deuil de son couple était un épisode très éprouvant. Alors que je n’aimais plus Andrew, j’avais été très déprimée lorsque nous avions rompu et que j’étais partie. Alors, quand la paire avait traversé une décennie ensemble et avait donné naissance à des enfants, je n’osais imaginer… « Oh la, des petits-enfants oui, il ne faut pas s’emballer » dis-je avec sympathie, tant j’avais du mal à me projeter Sidney mère à son tour.

Helen m’apprends qu’elle a été professeur de musique, et je trouve ça chouette. Je n’avais jamais pris des cours de musique, quand j’étais beaucoup plus jeune, je préférais le dessin, mais je n’y avait pas échapper lorsque des cours quand j’étais plus grande. J’aimais bien chanter, mais je chantais très mal, si bien que je m’abstenais la plupart du temps, sauf que j’étais bourrée lors d’une soirée karaoké. Par contre, j’admets que c’était dommage qu’elle ai employé le passé. « Vous devez connaitre beaucoup de comptines pour enfants alors !» m’exclamais-je avec un sourire ravi en regardant tour à tour ma princesse et ma nouvelle amie. « Vous avez sûrement continué un peu la musique avec eux non ? Moi par exemple, Sidney adore faire des concerts en tapant sur des casseroles, les enfants sont très ingénieux quand il s’agit de faire du bruit, mais qui sait, elle deviendra peut être une grande batteur quand elle aura l’âge ? ». Je couve d’un regard attendri la petite chose qui babille dans sa poussette.

Quant à moi… Je sais que je vis surtout de petits boulots pour l’instant, même à l’agence de voyages, ce n’est pas très stable et pas encore tout à fait ce dont j’ai envie, mais je sais que cela va changer, on me forme de plus en plus là-bas, et je pourrais bientôt aider moi même en temps que hôtesse. « Pour l’instant je travaille comme employée dans une agence de voyage, j’accueille les gens, je réponds au téléphone, je fais des photocopies, vous voyez, le truc pas très passionnant… A coté je livre des journaux quelques matins par semaine également, j’essaie en tout cas de cumuler le plus possible, et heureusement, ma mère m’aide beaucoup avec sa petite fille ! Tout ça pour ouvrir ma propre agence plus tard ». C’est fou comme la conversation que j’ai avec cette femme me met en joie. J’ai certes de grandes discussions avec mes amies, même si celles-ci ne partagent pas toujours mon mode de pensée. Je suis la seule dans le groupe a être mère célibataire, les autres n’ont soit pas d’enfant, soit sont engagées durablement avec un homme. De même, il n’y a que moi qui ai réussi le pari de voyager autant, mais je sais bien que cela est propre à moi. Mon rêve, pas le leur. Quand aux conversations avec ma mère, elles tournent généralement autour de Syd. J’aime l’idée d’avoir un point de vue extérieur. « Mon rêve c’est de voyager encore, découvrir plein de pays que je n’ai pas eu la chance de voir. Si possible, avec ma fille sur les épaules ! » lui avouais-je, des étoiles plein les yeux à cette évocation. Bien que je n’ai pas été déçue d’avoir avorté le précédent puisqu’il m’avait accordé mon plus cher trésor, il y avait encore tant d’endroits que je souhaitait visiter.
Code by Joy



Rester c'est exister
mais voyager c'est vivre
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ En ligne
friendship never ends


Helen Britannique d'origine devenu Canadienne il y a un peu près vingts ans. Marié à Stewart depuis presque autant de temps.
Deux enfants Fergus l'ainé et Flora ma petite dernière.
Délaissé par son mari, Helen pense de plus en plus à son beau Ian son tout premier amour qui n'est jamais sortie de son coeur.

~~~~~

* En cour : *
- Tony - Ian - Anya - FLora - Krystal

• INSCRIS LE : 21/07/2018
• MESSAGE : 181
• CÉLÉBRITÉ : Caitriona Balfe
• CRÉDITS : lyr
• DC : Austin Greene
• LIKE : 0
MessageSujet: Re: Naissance d'une Belle Amitié
Lun 15 Oct 2018 - 0:05

Naissance d'une Belle Amitié
Anya & Helen
Lorsque j’évoque la musique, Anya me demande si je connais beaucoup de comptine, j’en connais comme tout le monde je crois bien. Cependant, j’avais bien plus de mélodie pour endormir mes enfants sous le coude et c’était mieux pour eux. Je suis loin d’être une chanteuse fabuleuse. Non, c’était bien mieux pour leurs oreilles que je joue du violon et non que je leur chante une comptine.
Je souris et j’acquiesce de la tête quand la jeune femme me pose la question si j’avais continué avec mes enfants. C’était le cas, mais il n’y a eu que Flora qui avait voulu apprendre un instrument. En aucun cas je ne les ai un jour forcé à faire quoique se soit. Mais j’ai adoré passer des heures à apprendre à Flora à le piano. Je ne pus retenir un petit rire quand elle me dit que sa fille joue avec des casseroles. C’est sur qu’il n’y a pas mieux pour faire du bruit et non de la musique. Mais quels enfants n’aiment pas faire ça ?!

Je l’écoute attentivement, elle fait la secrétaire dans une agence de voyage à ce que je comprends, mais aussi livreuse de journaux, elle a de l’énergie à revendre j’ai l’impression. Ou simplement beaucoup de courage pour cumuler le plus d’heures de travail possible et subvenir aux besoins de sa famille. Je souris quand elle parle de sa mère, elle a bien de la chance de l’avoir près d’elle. Et puis, elle a un rêve qu’elle veut accomplir et c’était le meilleur des moteurs pour avancer dans la vie.
Puis elle ajoute qu’elle a envie de voyager à nouveau et je peux la comprendre. Ca n’a jamais été un de mes buts mais, pourquoi pas un jour ? Une fois que les enfants seront grands et qu’ils aient plus besoin de moi. Et bizarrement quand je pense à voyager, c’est toujours en compagnie de Ian et non de Stew ou des enfants…

- Tu as déjà visité quel pays ?

Je crois que mon premier voyage serait de retourner un long moment en Ecosse. Visite mon pays natal, puis continuer à découvrir le monde. Je passerai peut-être par son agence pour faire tout ça, qui sait, elle aura peut-être sa propre agence de voyage. Je suis certaine qu’elle a le tempérament pour réussir tout ce qu’elle entreprend. Et puis, le fait d’avoir sa fille, ça donne tellement de force pour avancer dans la vie.

 
©️ nightgaunt


Entre les deux, mon coeur balance
Love can touch us one time and last for a lifetime,
And never let go till we're gone.
Love was when I loved you, one true time I hold to
In my life we'll always go on.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
friendship never ends


• INSCRIS LE : 28/12/2017
• MESSAGE : 293
• CÉLÉBRITÉ : Emma Watson
• CRÉDITS : cardle71
• DC : Seth Hemingway
• LIKE : 0
MessageSujet: Re: Naissance d'une Belle Amitié
Jeu 18 Oct 2018 - 21:12



Naissance d'une belle amitié
Ft. Helen
 Helen me demande les pays que j’ai visité. Je ne les compte plus dans ma tête, j’en ai fait tellement mais il m’en reste également tant à faire que je ne sais pas si une vie sur terre pourrait suffire. Une chose est sûre, je continuerai à voyager jusqu’a ce que je sois très âgée. Et même après, lorsque je ne pourrais plus, j’espère pouvoir compter sur Syd et sur mes futurs petits-enfants pour me faire vivre à travers eux leurs plus belles photos. Et puis, qui sait, dans le futur, les nouvelles technologies seront telles que nous n’auront plus à bouger de notre fauteuil pour aller découvrir le monde. De mon point de vue, l’idée est un peu triste, mais cela permettrait à des personnes plus âgées de s’évader un peu. Trois de mes grands-parents sont morts lorsque je n’étais encore qu’une enfant, et la dernière qu’il me restait résidait du coté de Las Vegas et de ses machines à sous, rien qui ne m’intéressait vraiment en fait. Moi, j’aimais le coté aventure, marcher dans les déserts et les forets, prendre en photo les oeuvres architecturales de la nature ou les animaux croisés sur mon passage. Le voyage n’était pas des vacances ! « Oh, il y en a eu un tas ! » débutais-je en réponse en comptant mentalement sur mes doigts. « D’abord, il y a eu la cote Est des Etats-Unis, j’ai séjourné quelques semaines du coté de New-York chez une amie, après je me suis envolée vers la France, le Royaume-Uni et la Russie, puis la Mongolie, la Chine, le Japon et la Corée, l’Australie, la Grèce, et l’Italie pour finir. C’est là bas que j’ai accouché de Sidney » avouais-je en énumérant les onze destinations qui avaient marqué mon voyage. Il me restait encore beaucoup à découvrir du coté de l’Amérique du Sud et de l’Afrique. Mais a vrai dire, j’avais beaucoup orienté mes pérégrinations en fonction des contacts que j’avais à l’époque, beaucoup étaient européens ou asiatiques, mais je ne connaissais quasiment personne dans les autres. Je me promis de régler cela au plus vite, afin en outre d’être plus au fait de toutes les autres cultures du monde. Peut être pourrais-je y emmener ma fille également.

« Et vous, s’il y avait une destination à découvrir, ce serait laquelle ? Et pourquoi ? » demandais-je avec curiosité afin de rester dans le thème des voyages. « Même les pays les plus fous ! » ajoutais-je en riant, clin d’oeil à l’appui. J’avais eu l’occasion de voir plusieurs des sept merveilles du monde, spectacle magique, mais même les plus petites occasions m’avaient fait me réjouir de la même façon. En même temps, nous avançons dans le coeur du parc, mais Syd, qui commence à piailler dans sa poussette, réclame d’en sortir. Nous sommes contraintes de nous arrêter, et je délivre la demoiselle de ses sangles avant de la soulever de terre pour enfin la poser les deux pieds au sol. Je la fais marcher à coté de moi en lui donnant la main, poussant la chaise roulante de l’autre, m’amusant de ses cris suraigus lorsque nous apercevons un écureuil, un lapin ou un chien au loin.
Code by Joy


Rester c'est exister
mais voyager c'est vivre
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ En ligne
friendship never ends


Helen Britannique d'origine devenu Canadienne il y a un peu près vingts ans. Marié à Stewart depuis presque autant de temps.
Deux enfants Fergus l'ainé et Flora ma petite dernière.
Délaissé par son mari, Helen pense de plus en plus à son beau Ian son tout premier amour qui n'est jamais sortie de son coeur.

~~~~~

* En cour : *
- Tony - Ian - Anya - FLora - Krystal

• INSCRIS LE : 21/07/2018
• MESSAGE : 181
• CÉLÉBRITÉ : Caitriona Balfe
• CRÉDITS : lyr
• DC : Austin Greene
• LIKE : 0
MessageSujet: Re: Naissance d'une Belle Amitié
Dim 21 Oct 2018 - 13:30

Naissance d'une Belle Amitié
Anya & Helen
Je suis vraiment impressionné par le nombre de pays qu'elle a déjà traversé ! Elle me semble si jeune et avec tellement d'expérience de vie, que j'ai dû mal à croire qu'elle est pue vivre tout ça, en si peu de temps. Elle a fait tellement de continent, Amérique du Nord, la France, elle est même passée sur ma belle île ! Puis elle a continué son tour du monde. Quand elle m'avoue avoir accouché en Australie, je comprends d'où vient le nom de sa fille. Tout avait un sens.

Je me sens un peu nul quand elle me demande où j’aimerai aller. Pour le moment à part l’Ecosse je ne vois pas très bien. Je réfléchis quand elle sort la petite de sa poussette.

- Je ne sais pas si c’est un pays fou, mais je veux retourner en Ecosse et y passer plus qu’une semaine, j’ai envie, non j’ai besoin de retrouver mes racines…. Après, je crois que j’aimerai bien l’Egypte où encore la Nouvelle Calédonie, mais aussi la Louisiane… J’aurais aimé faire ces voyages en famille…. Faire découvrir à mes enfants leur histoire…

Je n'ai pas pu leur faire tout le tour de notre pays, l'histoire de mon pays est vraiment intéressante, et puis c'était nos origines, nos racines et surtout les leurs. Certes ils sont Canadiens, mais le sang écossais coule dans leur veine. Quand ils étaient petits je racontais beaucoup les histoires qu'on raconte aux enfants, mais je me doute bien qu'ils ne se rappellent de rien.

- Tu dois avoir plein de beaux récits à raconter à ta fille, tu vas lui donner le goût de voyager, et peut-être qu'une fois un peu plus grande vous allez partir voir le reste du monde, comme tu le souhaites.

Et je lui souhaite de tout coeur. Anya est une jeune femme remplie de rêve et je suis certaine qu'elle a toutes les possibilités de les réaliser. Je ne doute pas sur sa capacité à finir son tour du monde sa fille sur les épaules.
Entendre les rires de la petite Sidney et ses réactions à la découverte des animaux, j'ai l'impression de revoir ma petite Flora à la découverte du monde. En repensant à ma fille, je me replonge sur mes soucis avec mon mari, mais surtout sur le fait que ma famille va exploser.
Je dois m'enlever tout ça de la tête et profiter de ce moment avec cette jeune femme si pétillante de vie.




 
©️ nightgaunt


Entre les deux, mon coeur balance
Love can touch us one time and last for a lifetime,
And never let go till we're gone.
Love was when I loved you, one true time I hold to
In my life we'll always go on.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
friendship never ends
MessageSujet: Re: Naissance d'une Belle Amitié

Revenir en haut Aller en bas
 

Naissance d'une Belle Amitié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» les prémices d'une belle amitié... PV TARA
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)
» BELLE TAPISSERIE
» L'amitié d'Herbert Pagani.
» ce merveilleux mot Amitié

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bang Bang Vancouver :: City of Vancouver :: sud ouest :: Arbutus Ridge-