fais ta pub !
Kayla Taylor recherche du personnel pour le New Moon Café. Deux volontaires sont attendus ici.



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (Audran Blake) you're my mortal flaw

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: (Audran Blake) you're my mortal flaw
Dim 7 Mai 2017 - 21:34


Audran Blake
I don't wanna be a proud man just wanna be a man

carte d'identité
nom : Blake, héritage de son père bien qu'il ne le porte pas dans son coeur ; prénom(s) : Audran ; surnom(s) : écrire ici ; date et lieu de naissance : Il a vu le jour un 18 février de l'année 1993, à Bristol en Angleterre âge : Il est donc agé de 24 ans ; métier : Garagiste, second héritage de son père qui fut son mentor durant ses débuts ; statut financier : Tu n'as jamais roulé sur l'or ; statut marital : En couple avec Silas, et l'heureux père d'une petite princesse de quatre ans ; orientation sexuelle : Hétérosexuel ; groupe : the friend ;
raconte-nous ton histoire
    Les rues de Bristol, le seul décor que connaissait Audran. Il est né dans une famille très modeste, dans l'un des quartiers populaires de la ville. L'histoire classique, un couple fort amoureux, donnant naissance à un petit garçon, déjà prédestiné à reprendre le garage familial à la retraite de son géniteur. La belle histoire, donc. Les choses dégringolent un peu plus vite que prévu, malheureusement. Les premières années étaient belles, la mère d'Audran était institutrice dans une école pour les plus petits, et elle avait pu arranger son emploi du temps pour les premières années de son fils. De son côté, son père arrivait à garder le rythme, il était installé dans le quartier depuis longtemps, il avait sa clientèle régulière, pas de quoi remplir le compte en banque mais assez pour ramener de quoi manger sur la table. Seulement, le temps ne pardonne rien, et petit à petit son père a perdu en terrain, écrasé par les grosses industries de l'automobile et l'automatisation à travers les machines. Sa clientèle se faisait de plus en plus rare, les rentrées d'argents également, mais les factures, elles, jamais elles ne s'arrêtaient. Audran n'y faisait pas vraiment attention durant sa jeunesse, il ne se rendait pas réellement compte de la situation, et malgré tout, sa mère faisait son maximum pour qu'il ne manque de rien. Par période, ça allait un peu mieux, lorsque son père bossait sur un gros projet. Des périodes de répit avant que les choses ne se gâtent à nouveau. Audran passait d'ailleurs beaucoup de temps au garage de son père, après l'école ou même les week-ends. Il aimait bien, cet univers. Un vrai gosse féru d'automobiles et d'outils. D'un autre côté, ça permettait à son père de garder un peu le moral en trainant avec son fils, plutôt que de passer ses journées à voir les créanciers tomber. Malheureusement, on ne peut pas toujours fermer les yeux, et Audran du se faire une raison au fil des années, surtout lorsqu'il voyait son père rentrer du boulot, le corps vacillant dans le hall, l'odeur nauséabonde de l'alcool à travers le couloir. La première fois qu'il a réellement compris, ce fut à ses douze ans, quand il entendait du bruit suspect derrière la porte d'entrée alors que sa mère dormait. Ce jour-là, son père n'arrivait même pas à ouvrir la porte, et le bruit suspect n'était que son épave qui essayait vainement de rentrer la clé dans la serrure. Alors il a dû s'occuper de lui, jouer le rôle du père pour une fois et le porter jusqu'au canapé pour le coucher. Il n'en a jamais reparlé, ni-même le lendemain. Son père était de toute manière trop ivre pour se souvenir de l'aide de son fils. Ou trop embarrassé pour l'admettre. Il recommençait, cependant, à boire au travail, dans l'attente des clients qui ne viendraient probablement pas de la soirée, et puis il rentrait pour dormir. Il ne rentrait plus que pour ça. Il ne mangeait même plus avec sa femme et son fils. Elle ne savait plus quoi faire pour l'aider, son salaire ne permettait pas de combler les manques du garage. Par moment, il rentrait plus tôt, il voulait manger avec sa famille. Mais le repas ne voyait jamais le jour, puisque les cris frappaient toujours, juste avant les assiettes, les larmes de sa mère.

    Audran gardait la tête haute, cependant. Son seul moment de répit, il le trouvait à l'école, étrangement. Ce n'était pas un premier de la classe, loin de là. A l'école publique, au moins, il n'y avait pas toutes ces histoires de familles, d'argents. La plupart des gosses venaient du même milieu, alors ils n'en parlaient pas. Ils se contentaient de jouer, de rigoler, avant de retourner tristement chez eux. Il était tout de même assez populaire, le mec toujours présent pour faire une blague, pour faire une connerie et amuser la galerie. Il était vraiment à l'opposé de celui qu'il était derrière les murs de sa maison. On le voyait rire, s'amuser, sourire, alors qu'en passant la porte du domicile des Blake, il restait dans son coin, évité les confrontations avec ses parents pour éviter de se retrouver dans une énième dispute familiale.

    Arrive ensuite le lycée, où les problèmes ne se sont toujours pas arrangé. Son père s'éloigne de plus en plus de sa mère, passant même certaines de ses nuits au garage. Il n'assumait pas. Il n'assumait pas d'échouer, de ne pas être à la hauteur pour sa femme, pour son fils. Ils ne lui en voulaient pas, mais il s'entêtait à les rejeter, par fierté. Audran faisait alors le messager, à faire un saut par le garage avant de rentrer des cours, à jongler entre son père et sa mère qu'il aimait autant l'un que l'autre. Et puis, il y a eu cette fille. Venue de nulle part, princesse perdue parmi le peuple, parmi les sujets. Silas. Visage qu'il a repéré dès le premier jour, mais contraste flagrant sur vos classes sociales. L'inaccessible. Sauf qu'ils se trouvaient dans le terrain d'Audran, dans ce quartier. Elle avait du mal à trouver sa place, là où lui se sentait chez lui. Alors il s'est risqué à l'aborder, et ses préjugés sont vite tombés. Elle ne venait pas du même monde, c'est un fait, mais elle essayait vraiment de se faire sa place ici, de s'adapter. Il passait alors la majeure partie de son temps avec elle, à s'amuser, de tout et de rien, à lui apprendre comment s'amuser lorsque l'on n'avait rien. Bien sûr, avec le temps, son regard s'est peu à peu changé sur elle, elle est passée de la jeune nouvelle cool à la fille ravissante à la chevelure de feu, et elle ne laissait pas insensible. Il a donc proposé de se retrouver au parc, un soir, lui permettant par la même occasion de s'éloigner un peu de chez lui, et de passer plus de temps seuls, avec elle, loin de la cour du lycée. Ce soir-là, le cadre était parfait, et naturellement, le premier baiser eu lieu. Celui qu'Audran ne pensait pas réalisable le premier jour où il a croisé son regard au lycée. A croire que leur différence n'a fait que les rapprocher. Différences qui n'étaient pas un problème pour eux, mais un problème pour les parents de la jeune demoiselle. Son père ne portait pas le jeune prétendant dans son cœur. Il pouvait le comprendre, fils d'un garagiste au bord de la faillite, alcoolique, avenir incertain et toutes ces choses. Et pourtant, Audran s'accrochait, parce qu'il était vraiment raide dingue de cette fille. De son côté, c'était un peu plus cool. Sa mère était contente pour lui, et son père était toujours très discret ces derniers temps. Seulement, ils savaient très bien que la situation allait se compliquer des deux côtés, entre la pression de ses parents et la faillite de tes parents. Une idée est vite apparue, celle de partir, tout simplement. Le seul problème, c'était l'argent. Bien sûr, de son côté, Silas n'avait pas autant de problèmes que lui, mais Audran tenait à prendre le plus d'argent avant de prendre la route, n'ayant pas grand-chose pour le retenir ici de toute manière, en dehors de Silas. Malgré tout, il avait gardé contact avec son père, lui proposant même un coup de main au garage pour un salaire de misère. Il n'était pas venu à la maison depuis des mois, et l'idée de passer du temps avec son fils ne pouvait pas se refuser. Il pouvait par la même occasion surveiller les consommations excessives de son père en terme d'alcool. Parallèlement, il enchaînait les petits boulots sur son temps libre, des petits trucs comme prêter un coup de main à un voisin pour des travaux à domicile, tout ce qui pouvait lui faire un peu d'argent. Au garage, c'était assez tendu. Le décor passait de la scène père-fils à des insultes, des empoignades, lorsque ton père craquait sous les nerfs. Il s'arrêtait toujours avant de commettre l'irréparable, mais Audran a cru à plusieurs reprises qu'il aurait le droit de se prendre un coup un de ces quatre. Il élevait la voix par moment aussi, traitant son père d'ivrogne, pour le faire réagir, pour qu'il remonte la pente, mais rien. Jamais. L'argent en poche, le départ ne fut pas très difficile. Il avait prévenu sa mère, même si elle essayait de l'en dissuader. Il n'avait même pas adressé un au revoir à son père avant de s'envoler pour Vancouver en compagnie de sa bien-aimée.

    Vancouver. Un nouveau départ. Audran était prêt à repartir de zéro, à souffler loin de toute son enfance, en la meilleure des compagnies. Une fois sur place, le choix de carrière le plus logique à ses yeux fut de se trouver un petit boulot dans un garage, où son manque de diplôme fut très vite rattrapé par ses capacités acquises dans le garage de son père. Silas, elle, n'avait pas trouvé directement, mais en combinant vos économies et son salaire, le petit couple arrivait à payer le loyer et les factures. La situation allait encore mieux après que Silas parvienne enfin à se trouver un travail. Ils filaient le parfait amour, avec deux salaires, un petit appartement et surtout dans un nouveau pays, loin de tout, loin de la famille de la jeune qui rejetait Audran, et loin de sa propre famille qui n'apportait que de la négativité au jeune homme. Silas qui annonce par la suite qu'ils vont être parents. Sur le coup, Audran a un peu flippé, mais la joie de la bonne nouvelle a très vite remplacé le reste. Il était heureux de devenir père, mais encore plus de devenir celui de la fille de Silas. La concrétisation de leur amour dans ce petit-être, Julia. Sa plus grosse crainte, cependant, était financière. Il avait déjà vécu ça, avec ses propres parents. Il avait peur de répéter le même cycle, et de ne pas être à la hauteur, à l'image de son père. Comme il le redoutait, les choses devenaient à nouveau compliquée, pour nourrir la famille, pour payer les fournitures scolaires de Julia. Il ne baissait pas les bras pour autant, il se le refusait. Il ne voulait surtout pas devenir son père. Il était persuadé que son amour envers Silas serait bien plus fort que celui de ses parents, et il ne comptait pas abandonner sa famille à son tour.

derrière l'écran
pseudo web : wolfaid ; prénom irl : dylan ; âge : 19 ans ; avatar choisi : dominic sherwood ; disponibilité : passage quotidien le plus souvent ! ; zone libre : écrire ici ;

personnage & histoire appartiennent à wolfaid


Code:
<ps>• dominic sherwood •</ps> audran blake
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: Re: (Audran Blake) you're my mortal flaw
Dim 7 Mai 2017 - 21:42

OMG BIENVENUE

P'tit cadeau:
 

Encore un grand merci de tenter ce p'tit scénario, ça fait super plaisir plaisir
Puis comme dit, hésites pas si t'as la moindre question
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/t348-valentyn-ophee-vous-suggere-sa-page-instagram#5029
friendship never ends


♦ Elle a grandi sur l'océan, sur un bateau, avec ses deux parents biologistes marins
♦ Elle ne mange pas les animaux de la mer du coup et très peu la viande.
♦ Elle est peace and love, mais il ne faut pas la mettre en colère !
♦ Elle n'a jamais connu l'amour, non jamais ... Pas l'amour avec le grand A comme elle en rêve.
♦ Dans l'océan, il y a un poulpe, son ami, Boris !
♦ Elle est artiste, elle vit dans la maison de son papi qui lui revient et qu'elle retape entièrement.
♦ Depuis toute petite, elle a une amie imaginaire, une sirène, mais aussi une amie d'internet, Lia
♦ Elle a souvent de la peinture sur le visage, parce que l'artiste qu'elle est est étrangement maladroite sur cette terre qui ne remue pas, sans doute trop habituée à l'océan
♦ Elle dort dans un immense hamac qu'elle s'est fabriqué, pour imiter le mouvement des vagues qui la berce
♦ Elle est engagée pour la planète, pour les animaux, c'est une membres plus qu'active de WWF et autre associations pour sauver les animaux marins
♦ Elle cuisine plutôt bien, bien que dans une cuisine stable, étrangement, elle se sent plus maladroite que lorsqu'elle cuisinait sur le bateau, pour ses parents qui oubliaient parfois de manger tant ils étaient prit par leur métier
♦ Elle a fait de nombreuses escales à travers le monde qu'elle a ainsi découvert, expérimenté
♦ Elle n'aime pas rester seule quand elle est malade, elle tentera d'appeler quelqu'un pour lui tenir compagnie, comme le faisait sa maman quand ça n'allait pas
♦ Elle aime la pluie, il lui arrive de s'installer dans un transat posé dans le jardin pour en profiter, tant que c'est une petite pluie et non un orage


• INSCRIS LE : 19/04/2017
• MESSAGE : 420 • POINTS : 1878
• CÉLÉBRITÉ : Margot Robbie ♥
• CRÉDITS : Cranberry
• DC : la dérangée Fawn, la mystérieuse Djalys
MessageSujet: Re: (Audran Blake) you're my mortal flaw
Dim 7 Mai 2017 - 21:50

Bienvenue avec le beau Dominic
super choix de scénario ^^

bon courage pour ta fiche


La vie vaut la peine d'être partagée !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: Re: (Audran Blake) you're my mortal flaw
Dim 7 Mai 2017 - 22:06

Quel accueil ohlala merci à toi d'avoir fait un scénario aussi coooool

Merci à toi Ophée
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: Re: (Audran Blake) you're my mortal flaw
Dim 7 Mai 2017 - 22:06

Dominic Très bon choix, bienvenue ! Réserve-moi un lien
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Née d’une famille nombreuse, Barbara est la première fille après trois garçons. Elle possède une petite sœur et un petit frère en plus. ♦ Elle est née avec une malformation cardiaque qu’on appelle une cardiopathie. Elle s’est faite opérée dès sa naissance et possède aujourd’hui une cicatrice qui s’étend d’entre sa poitrine jusqu’à son nombril. ♦ Elle fait de la danse classique depuis qu’elle est toute petite, rêve de devenir danseuse étoile reconnue. ♦ Amoureuse de son meilleur ami depuis qu’elle est jeune, elle n’a jamais avoué ses sentiments jusqu'à récemment, après une courte relation avec Nicholas de la bande. Brayden n'a pas apprécié du tout et ils ont fini par s'avouer leurs sentiments après discussion. ♦ Sa mère est catholique pratiquante, elle ignore que Barbara n’est plus vierge. ♦ Elle adore les anciens instruments, la musique en général. C’est une bonne vivante. ♦ Son poids est un sujet de discorde régulier avec ses proches. ♦ Barbie est une grande rêveuse. ♦ Vient se se faire virer de la compagnie de danse où elle était, ses rêves de devenir danseuse étoile s'envolent. Recherche quoi faire de sa vie maintenant.

• INSCRIS LE : 02/05/2017
• MESSAGE : 306 • POINTS : 1987
• CÉLÉBRITÉ : Cara Delevingne
• CRÉDITS : chevalisse (avatar) tumblr (gifs) Beraberel (sign css)
• DC : Noham Ackerley & Zeppelin Warhdenn & Clémentine Laviolette.
MessageSujet: Re: (Audran Blake) you're my mortal flaw
Dim 7 Mai 2017 - 22:18

bienvenue sur bang bang vancouver
Bon courage pour la rédaction de ta fiche, n'hésite pas à contacter un membre du staff si besoin C'est un bon choix de scénario, tu fais une heureuse alors c'est formidable


- i love it when you call me baby -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• INSCRIS LE : 24/04/2017
• MESSAGE : 150 • POINTS : 410
• CÉLÉBRITÉ : Nick Bateman
• CRÉDITS : Ploup
MessageSujet: Re: (Audran Blake) you're my mortal flaw
Lun 8 Mai 2017 - 0:46

Bienvenuuue à toiiii !! Courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: Re: (Audran Blake) you're my mortal flaw
Lun 8 Mai 2017 - 1:05

Moooh, cette fiche est... Parfaite! L'histoire et tout, c'est trop beau, j'aime, je valide, j'te valide... Enfin non ça je peux pas
Enfin bon, de mon côté c'est tout bon tout parfait, encore bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: Re: (Audran Blake) you're my mortal flaw
Lun 8 Mai 2017 - 1:08

Merci à tous pour l'accueil et pas de soucis pour le lien Alice

Je suis vraiment content que la fiche te plaise, merci vivement nos rps
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: Re: (Audran Blake) you're my mortal flaw
Lun 8 Mai 2017 - 1:10

Bienvenue. Excellent avatar.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: Re: (Audran Blake) you're my mortal flaw
Lun 8 Mai 2017 - 1:11

Hey, bienvenue par ici et bonne chance pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: Re: (Audran Blake) you're my mortal flaw
Lun 8 Mai 2017 - 1:46

Dominic Bienvenue et hâte de te voir parmi nous ! :3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
friendship never ends
MessageSujet: Re: (Audran Blake) you're my mortal flaw

Revenir en haut Aller en bas
 

(Audran Blake) you're my mortal flaw

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Présentation Mike Blake
» Demeure d'Anita Blake
» F.T. d'Alexander Blake
» [UPTOBOX] Mortal Kombat [DVDRiP]
» (n°16) Rêves et Réalité [PV Jason Blake]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bang Bang Vancouver :: Passage to customs :: ton histoire :: refusés à la douane-