fais ta pub !
Kayla Taylor recherche du personnel pour le New Moon Café. Deux volontaires sont attendus ici.



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Tout n'est pas rose au paradis? ❄︎ Audran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: Tout n'est pas rose au paradis? ❄︎ Audran
Lun 8 Mai 2017 - 16:51

Tout n’est pas rose au paradis?
Audran & Silas
To love is to destroyed, and that to be loved is to be the one destroyed.

Compliquée. C’était bien le mot le plus simple pour résumer la vie de Silas, ces derniers temps. Et même ces dernières années, en fait. En même temps, de base, partir de chez ses parents avec pratiquement rien en poche, ce n’était pas ce qu’il y avait de plus simple, tout le monde est d’accord là dessus. Elle ne regrette pas leur choix pour autant. Elle sait qu’ils ont pris la même décision, pour eux, pour leur couple, pour leur bien être à tous les deux. Et puis, elle n’est pas malheureuse, bien au contraire. Elle vit avec l’homme qu’elle aime depuis qu’elle a seize ans, et elle a une petite fille, qui illumine toutes ses journées avec sa joie de vivre. C’était tout ce qu’elle avait toujours désirée, fonder sa famille avec Audran, c’était pour ça, pour en arriver à là, qu’ils avaient quittés l’Angleterre. Pour avoir leur chance, et se construire leur petite famille. Ils avaient réussis, plus ou moins. Mais ils étaient jeunes, et à l’époque, ils ne se rendaient pas vraiment compte dans quoi ils s’engageaient. Maintenant, tout leur sautait à la figure. Les factures, la fatigue du travail, tout le reste à gérer. L’école, pour la petite, son éducation. Une certaine pression obstruait la rousse depuis quelques temps. Elle avait peur de ne pas bien faire les choses, de faire une grosse connerie, et de s’en rendre compte trop tard, sans pouvoir se rattraper. Elle faisait attention à tout, tellement, qu’elle ne possédait presque plus son naturel habituel.

Les seuls moments de répit qu’elle pouvait avoir, c’était quand elle était à la maison. A peine sortie de son travail, Silas avait récupérée sa fille à l’école. Toute souriante, la petite Julia avait sautée dans les bras de sa maman avant de lui raconter sa petite journée. Elle était tellement innocente, heureuse. Elle ne se rendait pas compte de tout ce qu’il pouvait bien se passer à la maison, de tous les problèmes qu’avait ses parents. Silas était un peu jalouse, de cette innocence, en réalité. Mais elle était soulagée que Julia la possède, cette innocence. Elle ne voulait pas que sa fille se retrouve mêlée d’une manière ou d’une autre à ses problèmes, qu’elle se rende compte que quelque chose n’allait pas et que son joli sourire disparaisse de son visage. Sa fille était devenue la personne la plus importante à ses yeux, celle à protéger, à rendre heureuse le plus possible. Et ça signifiait faire des sacrifices. Mais elle le faisait avec plaisir, toujours, pour ce petit sourire. Rentrée à la maison, Silas était restée quelques minutes avec sa fille dans le salon, l’écoutant terminer son récit et lui montrer les petits dessins qu’elle avait fait dans la journée. Mais une fois la télé allumée et les dessins animés commencés, la petite Julia était beaucoup plus absorbée par l’écran que par les câlins de sa maman. Elle en avait alors profité pour s’installer dans la cuisine et s’attaquer à un sujet qui fâche: les factures.

Elle détestait faire ça, mais elle n’avait pas le choix. Il fallait le faire, obligations d’adultes, dont elle se serait bien passée, c’est vrai. Surtout ces derniers temps. Plus les mois avançaient, plus elle avait l’impression qu’ils ne s’en sortiraient pas. Elle n’avait passée qu’une demi heure dans tous les papiers, mais elle en avait déjà les larmes aux yeux. La rousse sentait, qu’elle n’était pas loin de craquer. Elle ne savait pas si elle réussirait à supporter cette situation encore longtemps. Même en se privant, ça restait plus que précaire. Et elle avait peur, c’est vrai, elle avait carrément la trouille que leurs problèmes d’argents finissent par détruire leur famille. Elle entendit la porte s’ouvrir, et la petite crier « Papa! » avec ses petits pas qui résonnaient dans le couloir de l’entrée. Laissant Audran profiter un peu de leur petite fille, Silas attendit qu’il arrive dans la cuisine et la trouve là, devant les factures. Elle ne voulait pas non plus lui sauter dessus alors qu’il venait juste de rentrer. Elle lui servit alors un petit sourire, bien trop petit, tendant une main vers lui en attendant qu’il vienne près d’elle. « T’as passé une bonne journée? » Elle se doutait bien que non. Elle savait que c’était pas facile, de bosser dans un garage. Elle savait aussi, qu’il n’en avait pas de très bons souvenirs, de l’époque où il avait travaillé avec son père. Et elle n’osait plus rien dire d’autre. Elle n’osait pas entamer le sujet des factures, parce qu’elle ne voulait pas se disputer avec Audran. Pourtant elle savait qu’ils finiraient par en arriver à ce sujet, peu importe à quel point elle essayerait de repousser le sujet. Elle avait de nouveau envie de pleurer, et baissa instantanément les yeux, comme si elle attendait que l’épée de Damocles lui tombe dessus.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: Re: Tout n'est pas rose au paradis? ❄︎ Audran
Lun 8 Mai 2017 - 21:54

Tout n’est pas rose au paradis?
Audran & Silas

Audran adorait son travail. Du moins, il adorait la mécanique, c'est vrai. Le seul inconvénient, c'était les souvenirs. Toujours les souvenirs. Passion pour la mécanique teintée d'une douce amertume en repensant à ses débuts, dans le garage de son père, les cris, la colère, les insultes qui volaient à l'abris des clients. Son père lui a donné cet amour, mais lui a également repris. Pourtant, il ne sait rien faire d'autre, il doit se rendre à l'évidence. Avec le départ précipité du petit couple, il n'a pas réellement pu se consacrer à ses études, même s'il n'avait pas énormément d'idées de toute manière. Ses dernières années à Bristol, il les a consacrées à son compte en banque, à amasser le maximum d'argent pour changer de décor.

Il quittait donc le travail, avec énormément de soulagement. La seule bonne nouvelle de sa journée, c'était de savoir qu'il allait rentrer dans son appartement, qu'il allait revoir sa petite amie et le fruit de leur amour, Julia. Audran n'avait pas besoin de grand-chose dans la vie, la simple présence de sa famille lui suffisait. Quoi qu'il en soit, il rangeait sa tenue dans son casier, et n'aurait plus à penser au garage jusqu'au lendemain. Il fait très vite le trajet du retour, poussant la porte de l'appartement. Le premier bruit qui lui vint aux oreilles, les cris de sa fille, visiblement contente de voir son père rentrer. Elle lui sautait dessus à peine le pallier passé, et il vint l'attraper de ses deux bras, la soulevant du sol pour l'embrasser sur la joue. « Heeey princesse ! ». A peine les pieds au sol à nouveau, elle lui agrippait la main pour le tirer jusqu'au salon, et lui raconter ses dernières folles aventures de l'école. Sourire sur le visage, il buvait la moindre de ses paroles, vrai rayon de soleil après ce nuage morose qu'était le travail.

Il lui déposait finalement un bisou sur le front pour se diriger vers la cuisine, où se trouvait Silas. Prenant sa main dans la sienne, il s'approchait doucement d'elle pour venir déposer un baiser sur ses lèvres après sa question. « La routine, une journée tranquille. On a pas eu beaucoup de boulot. Et toi ? ». La vérité n'était pas si… tranquille, mais il préférait embellir la réalité. Il déposait son regard dans le sien, voyant très bien le souci que lui causait les factures étalées devant elle. Audran ne pouvait pas échapper la réalité, même la porte du garage passée, malheureusement. Il gardait le silence quelques instants, s'éloignant un peu de Silas pour venir se chercher à boire dans le frigo. Il poussait un léger soupir, portant le verre à ses lèvres tout en se frottant le visage de l'autre. « J'peux m'organiser pour faire des heures supplémentaires, demain soir ou après-demain soir ». Ce qui signifiait également avoir moins de temps pour sa famille, chose qu'il redoutait le plus. Chose que son père avait dû faire quand le garage commençait à couler, et il a été aux premières loges des conséquences sur sa famille entière. Il n'est pas comme son père, c'est sûr, mais cette hantise de répéter le même cycle lui colle à la peau. Il a l'impression de faillir à sa famille, de se noyer sous les factures sans réussir à regagner la surface. Il revenait finalement vers Silas, se rapprochant un peu plus de la table en prenant une facture au hasard dans la pile. Audran n'avait jamais regretté sa décision, leur décision, de tout plaquer du jour au lendemain, mais plus le temps passait, et plus il se rendait compte à quel point il avait sous-estimé les difficultés qu'ils allaient devoir affronter. Il essayait de ne pas montrer ses doutes, ses questions et ses craintes cependant, il se devait d'être fort, ou du moins de le paraitre face à Silas. Même s'il avait des doutes, ceux de Silas devait être multiplié par deux, et il en était conscient. Ce mode de vie, il l'avait toujours connu, plus ou moins. Elle, de son côté, elle avait plus ou moins tout plaqué pour lui, pour leur amour, et il se sentait un peu fautif par moment, de l'avoir entrainé là-dedans.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: Re: Tout n'est pas rose au paradis? ❄︎ Audran
Mar 16 Mai 2017 - 22:14

Tout n’est pas rose au paradis?
Audran & Silas
To love is to destroyed, and that to be loved is to be the one destroyed.

Habituellement, Silas était contente de voir son homme rentrer le soir, le seul moment de la journée où ils pouvaient passer du temps en famille, avec leur petite fille. Mais ce jour là, c’était une autre histoire. Elle savait où leur conversation allait finir par déboucher: sur une dispute. Et c’était bien ce qu’elle détestait le plus, se disputer avec lui, tout en sachant que leur petite fille pouvait les entendre, même s’ils faisaient toujours attention. Jusque là, la petite Julia n’avait pas l’air affectée par la tension qui régnait entre ses parents, ou alors elle le cachait très bien, et faisait comme si de rien était. Ou peut être encore qu’elle ne s’en rendait tout simplement pas compte au vu de son jeune âge, Silas n’en savait trop rien. Et elle n’allait pas non plus lui poser la question, par peur de l’inquiéter encore plus. La rousse surprotégeait peut être un peu trop sa petite fille, mais c’était son travail de maman, après tout. Elle n’avait pas connue des parents qui se disputaient souvent, parce que les siens étaient toujours d’accord sur tout, même sur beaucoup trop de choses. Mais elle avait vu les dégâts que ce genre de relations pouvaient avoir sur un enfant, par le biais d’Audran et de ses propres parents. Elle ne voulait pas reproduire le même schéma et voir sa fille s’éloigner d’eux, petit à petit, jusqu’à finalement s’exilée à l’autre bout du monde comme ils l’avaient fais tous les deux. Sa fille, elle était toute sa vie à présent, et la perdre serait certainement la chose la plus difficile à encaisser, ce serait même une chose complètement insurmontable.

Elle avait donc attendue que le blond vienne la rejoindre dans la cuisine, lui laissant le temps de profiter un peu de son bébé qui lui racontait sa journée, comme elle le faisait toujours. Elle les entendait de là où elle était assise, et un sourire était même venue effleurer ses fines lèvres en entendant l’excitation de Julia dans sa petite voix fluette. Silas avait ensuite servie un léger sourire à Audran à son arrivée dans la cuisine, lui demandant comment s’était passée sa journée avant de répondre à son baiser. « Rien de bien spécial. » Journée habituelle aussi pour elle au travail. Elle avait passée sa journée à distraire les petits habitants de la maison de retraite, avec le sourire toujours, et une bonne humeur simulée qui lui avait été bien rendue. Elle évitait tout de même le regard de son petit ami, parce qu’il y avait toujours ce problème qui pesait au dessus de leurs têtes: l’argent. Et Silas commençait à se dire que si elle avait sut, elle se serait certainement arrangée pour en emprunter un peu plus à ses parents. Elle n’avait jamais eut ce genre de soucis, par le passé, ses parents étaient riches, extrêmement riches, et elle n’avait jamais manquée de rien. Elle ne savait tout simplement pas comment s’y prendre pour arranger les choses, autre que se priver encore un peu plus de choses qui n’étaient pas nécessairement utiles.

La jeune femme observa le blond se diriger vers le frigo, l’ouvrir, et se prendre quelque chose à boire. Elle avait tournée sa chaise, de façon à se trouver toujours en face de lui, même si elle évitait encore de croiser son regard. Elle se sentait honteuse, de ne pas réussir à tout gérer. A cet instant, elle avait véritablement l’impression d’être la gosse de riches qui avait toujours eut tout ce qu’elle voulait, et qui ne savait pas quoi faire sans l’argent de papa et maman. C’était un sentiment qui la bouffait, presque à l’en rendre malade. Quand Audran reprit la parole, la rousse releva presque tout de suite le regard vers lui, l’air scandalisée. Et elle l’était, en quelques sortes. Elle secoua ensuite la tête, levant ses petites fesses de son signer pour se placer devant le blond. « Non, pas question. » Il savait très bien pourquoi elle disait ça. Parce que ça lui ferait moins de temps à passer avec Julia, et ça, Silas ne le voulait pas. Cette petite avait besoin de son papa, autant qu’elle avait besoin de sa maman. Et puis, comment est ce qu’ils allaient lui expliquer ça aussi, sans qu’elle s’inquiète? Ce n’était juste pas concevable. « Je vais m’en occuper… J’arrête la danse et… J’vais annuler mon rendez vous chez le gynéco, ça fera des frais en moins. » Des frais pas forcément très utiles, mis à part peut être le dernier. Mais ça, elle le gardait bien pour elle. Et puis, elle gardait bien pour elle aussi le fait qu’elle allait se chercher un autre boulot, qui payait mieux que celui qu’elle avait maintenant, même si elle ne savait pas faire grand chose d’autre. Oui, Silas voulait gérer tout ça elle même, et faire les efforts par son côté, toute seule. Ce n’était peut être pas ce qu’il y avait de plus intelligent, c’est vrai, mais elle ne voulait pas qu’Audran ait à se sacrifier, et surtout à sacrifier du temps avec sa famille. Pour l’instant, c’était la seule solution qu’elle avait trouvée. Même si son plan de dernier recours était de téléphoner à ses parents pour leur demander de l’aide. Mais ils n’en étaient pas encore là, alors elle préférait ne pas y penser, parce que rien que ça, ça lui donnait presque envie de vomir. C’était comme leur donner satisfaction, ou raison, de les appeler pour de l’argent. Et ça la rendait malade.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: Re: Tout n'est pas rose au paradis? ❄︎ Audran
Lun 12 Juin 2017 - 18:52

Tout n’est pas rose au paradis?
Audran & Silas



Ses pas qui l'amènent vers le frigo à peine la discussion entamée. Reflexe de protection sûrement, ou de fuite, parce qu'il savait très bien quel sujet ils allaient aborder, et la tension qui allait s'installer pour le reste de la soirée, probablement. Vivre d'amour et d'eau fraîche, c'est beau, mais ça ne paye pas les factures. Il ne peut en vouloir à Silas, il est le seul à blâmer de toute façon puisqu'il a agi en connaissance de cause. Le manque d'argent ne lui fait pas peur, il ne connait que ça, mais à présent il n'est plus le seul impacter par la situation. Silas en souffre aussi, mais surtout leur fille. Il ne veut pas voir sa fille passer par les mêmes étapes que lui, et rentrer dans ce cycle infernal. Il veut réussir, il veut s'éloigner de la longue lignée des Blake pour rendre sa fille fière de lui et lui offrir un avenir qu'il n'a jamais pu entrevoir par ses parents.

Et puis il a partagé son plan de secours. Plan de secours qu'il n'affectionne pas particulièrement. Heures supplémentaires qui permettraient de faire grossir le salaire en fin de mois, mais heures supplémentaires qui réduiraient le temps passé avec sa fille et celle qu'il aime. Le pire, c'est que ces quelques mots le renvoient inévitablement à l'image de son père et aux ravages causés à sa propre famille, triste destin qui semble se répéter. Désaccord de Silas qu'il se prend en plein visage, parce qu'elle sait très bien ce qu'une telle décision implique, aussi bien que lui. Silas qui lui fait maintenant face, chaise qu'elle a quitté pour se tenir face à lui. Verre qu'il dépose sur le comptoir, et ses mains qu'il vient prendre dans les siennes suite à ces prochaines phrases, à sa volonté de régler le problème d'elle-même en promettant d'arrêter la danse, d'annuler des rendez-vous médicaux importants, à première vue. « Hey Silas, hors de question. Tu iras chez le gynéco. Et la danse… Je sais pas, c'est important. Je crois. Si ça te permet de t'évader, je ne pense pas que tu devrais arrêter ». Silence qu'il vient installer quelques secondes, à la regarder dans les yeux. C'est sûr que réduire les frais pourrait faciliter les choses du couple, mais ça veut dire sacrifier des choses non vitales, mais sûrement utiles pour le moral. « Faire des heures supplémentaires, c'est pas la fin du monde. Et c'est provisoire, le temps de réussir à mettre un peu d'argent de côté ». Haussement d'épaule du jeune homme, à essayer de se convaincre lui-même de ses propos. « Qui sait, j'aurais peut-être une promotion ». Rire nerveux pour essayer de calmer la situation, probablement en vain.

Depuis leur arrivée à Vancouver, Audran comptait probablement plus de côté négatif que positif à cette fuite. En dehors de sa présence à ses côtés et de la petite princesse se trouvant dans le salon à l'instant présent. Le reste… c'était un peu le chaos. Une telle situation l'attristait vraiment, ne voulant pas que Silas ne retire que du négatif à toute cette expérience et qu'elle en vienne à regretter sa décision, à le regretter, lui. Devenir l'homme de la maison sans avoir eu de modèle pour lui indiquer la marche à suivre, c'était bien plus difficile qu'il n'aurait pu l'imaginer, mais il ne devait rien laisser paraitre. Ce qui au final ne lui apportait que bien plus de stress et de remise en question, malheureusement. Fierté qu'il est dur de passer outre. Ses yeux qui retrouvent finalement les factures au centre de la table. Nouveau silence qu'il installe quelques instants, parce qu'il a peut-être peur de demander, ou alors il connait déjà la réponse. « Pour ce mois… C'est vraiment limite, les factures ? ». Sujet sensible, mais réponse que tu souhaites avoir. Pour te préparer mentalement, et penser à un meilleur plan.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: Re: Tout n'est pas rose au paradis? ❄︎ Audran
Mer 14 Juin 2017 - 17:21

Tout n’est pas rose au paradis?
Audran & Silas
To love is to destroyed, and that to be loved is to be the one destroyed.

Silas détestait avoir ce genre de conversation. A chaque fois, elle pouvait voir qu’Audran se fermait à elle, qu’il s’éloignait, qu’il n’allait tout simplement pas bien. Et elle ne savait pas quoi faire pour arranger ça. Elle se sentait impuissante, certainement parce qu’elle n’avait pas vécue les mêmes choses que lui, parce qu’elle ne s’était jamais retrouvée avec des problèmes d’argents, parce qu’elle n’avait jamais eu à se débrouiller seule, par elle-même, avant qu’ils quittent l’Angleterre pour s’installer ici. Elle ne savait pas ce qu’elle devait faire, ni ce qu’elle devait dire pour arranger les choses. Elle essayait pourtant, mais elle savait qu’elle s’y prenait mal, d’une certaine manière. Elle savait qu’elle prenait les mauvaises décisions, sur beaucoup de points. Mais elle essayait toujours, parce qu’elle voulait que ça marche. Parce qu’elle ne voulait pas rentrer chez ses parents et leur montrer qu’elle avait échouer. Elle voulait tout simplement construire sa vie ici, avec Audran, avec leur fille. Elle voulait vivre ce rêve américain, posséder une maison dans une petite banlieue, se réveiller tous les matins avec le sourire, et non avec cette peur au ventre, à se demander s’ils n’allaient pas finir dans le rouge à la fin du mois. Si elle avait su, peut-être qu’elle aurait retardée leur départ, peut-être qu’elle aurait pris le temps de finir ses études, d’avoir un diplôme, une garantie, de pouvoir subvenir aux besoins de sa famille. Mais si elle avait pris cette décision, leur fille ne serait certainement pas là. Et peut-être que leur couple ne serait même plus là lui aussi. Alors elle se raisonnait. De toute façon ils ne pouvaient pas revenir en arrière. Tout ce qu’ils pouvaient faire, c’était se serrer les coudes, et affronter les épreuves ensemble, jusqu’à ce que les choses s’arrangent.

Mais elle ne voulait pas pour autant qu’Audran soit le seul à se sacrifier dans cette histoire, et c’était bien pour cette raison qu’elle avait refusée qu’il fasse des heures supplémentaires. Elle sentait les larmes monter, parce qu’elle saturait. Mais elle les retenait, du mieux qu’elle le pouvait. Elle ne voulait pas donner une raison de plus au blond de s’inquiéter pour elle. Et puis, sentir ses mains dans les siennes lui permettaient de tenir bon. Parce qu’ils étaient toujours ensemble, malgré tout. Et que comme tout ce qu’ils avaient pu traverser par le passé, ils traverseraient aussi cette mauvaise passe ensemble, en préservant leur fille le plus possible. Sauf qu’ils étaient extrêmement têtus tous les deux, et ça c’était une chose qui n’aidait pas vraiment quand ils essayaient de trouver une solution à leur problème. « C’est pas ce qu’il y a de plus important Audran, je peux bien m’en passer. » Elle avait été sèche, peut-être un peu trop. Mais elle sentait la colère monter, petit à petit, sans pouvoir vraiment la contrôler. Cette colère contre elle-même qu’elle avait, contre tous leurs problèmes, contre la vie, en général, en fait. « Et puis comment tu veux que je m’évade si je culpabilise en même temps ? » Elle avait retiré ses mains. Elle s’était éloignée. Son regard avait filé dans le salon, là où leur petite princesse était en train de dessiner. La rousse avait pris soin de fermer la porte de la cuisine ensuite. Il n’était pas question que Julia entende tout ça. « Provisoire pendant combien de temps ? Un mois ? Un an ? » Elle lui avait de nouveau fait face, les larmes aux yeux cette fois, qu’elle retenait avec encore plus de difficulté. Elle se remémorait leur adolescence, le père absent d’Audran, qui l’avait fait tant souffrir. Elle ne voulait pas qu’il ait l’impression de revivre ça, ou de faire, lui aussi, les mauvais choix. Elle ne voulait pas qu’il regrette d’être venu ici avec elle.

Les bras croisés, elle avait fini par s’adosser à l’un des placards. Elle regardait le vide, droit devant elle. Elle évitait son regard. Elle ne voulait pas continuer cette conversation, mais st ce qu’elle avait vraiment le choix ? Visiblement non, elle ne l’avait pas. A sa question, elle l’avait fusillé du regard. « On va se retrouver dans le rouge, si c’est ce que tu demandes. » Elle s’en voulait d’être aussi agressive, mais elle avait beaucoup trop de fierté pour s’excuser à cet instant. Elle le regrettait certainement un peu plus tard, sans aucun doute même. Mais pour l’instant, elle en avait juste marre de tout. « Mais vas-y, fais tes heures supplémentaires, vu que t’en as tellement envie. Et laisse-moi expliquer à ta fille pourquoi son père n’est pas là quand elle part se coucher le soir. » Là elle était allé trop loin, elle en avait conscience. Mais c’était trop tard, c’était sorti, elle ne pouvait pas revenir sur ses paroles. Prenant son visage entre ses mains, elle laissa quelques larmes couler, en silence, se cachant du regard de l’homme qu’elle aimait. Parce que même si elle avait été dure avec lui, elle ne voulait pas le faire souffrir. Et elle ne voulait pas qu’il culpabilise, alors qu’ils étaient tous les deux fautifs. Silas était même beaucoup plus fautive que lui, au final.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
friendship never ends
MessageSujet: Re: Tout n'est pas rose au paradis? ❄︎ Audran

Revenir en haut Aller en bas
 

Tout n'est pas rose au paradis? ❄︎ Audran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tout est beau, tout est rose. Tant que je l'impose.
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» La nuit, tous les chats sont gris... Sauf moi, je suis rose! (terminée)
» Les aventuriers vont jamais tout droit...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bang Bang Vancouver :: Confidential archives :: section souvenirs :: Rp Abandonnés-