AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Memory (feat. Ophée et Sean)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• Je suis très proche de mon grand frère avec qui j'aime discuter, boire une bière et regarder des matchs de hockey ou de football.

• Je suis également très proche de ma cousine Naelya. Elle est la seule personne a qui je peux tout dire sans craindre de me faire juger.

• Il faut pas le dire à personne, mais j'ai récemment acheté une magnifique bague de fiançailles que je compte offrir a ma chérie. J'attends juste le bon moment pour lui faire la grande demande.





• INSCRIS LE : 01/05/2017
• MESSAGE : 205 • POINTS : 455
• CÉLÉBRITÉ : Jared Padalecki
• CRÉDITS : Bazzart - Cristalline
• DC : Kayla Taylor / Abigail Stampton
MessageSujet: Memory (feat. Ophée et Sean)
Lun 8 Mai 2017 - 22:00

21 h. L’alarme de mon téléphone se met à sonner pour me rappeler mon rendez-vous. J’enregistre tous les documents sur lesquels je travaille et m’assure que tout est bien sécurisé sur mon disque dur et je ferme mon ordinateur. Une autre longue journée de travail qui s’achève. Je suis crevé et j’ai terriblement faim. Je regarde de nouveau mon téléphone. Aucun message. Bizarre. Je me lève, prend ma veste sur ma chaise et je quitte enfin le bureau. Je quitte le centre-ville et je me dirige vers Gastown pour rejoindre quelques amis à un vernissage dans une galerie d’art. Sur le chemin, je m’arrête au service au volant d’une chaîne de restauration rapide et je commande un tas de nourriture grasse. Après avoir avalé des milliers de calories vides, j’avale rapidement un comprimé d’amphétamine avec un peu de café pour me garder éveillé et je démarre ma voiture pour me rendre à la galerie Equinox ou plusieurs amis m’attendent. Ce soir débute une exposition de plusieurs jeunes artistes qu’on dit très intéressants. Collectionneur à mes heures, j’aime bien découvrir de nouveaux talents. J’aime particulièrement les œuvres d’art contemporain du courant expressionnisme abstrait. Fin connaisseur, je cours les ventes aux enchères et les boutiques d’antiquaires pour trouver de belles pièces. Mon rêve serait de pouvoir m’acheter un jour une œuvre de mon artiste préféré Jackson Pollock, mais pour le moment je me contente de miser sur des artistes mineures puisqu’on ne sait jamais quelle valeur certaines œuvres pourraient avoir un jour.

Une fois arrivé à la galerie, je cours rejoindre mes amis qui doivent commencer à s’impatienter. Une fois les salutations et accolades amicales faites, je peux enfin me détendre et profiter de l’exposition. Plusieurs œuvres exposés semblent intéressants, mais un tableau en particulier accroche mon œil. Je fausse compagnie à mes amis pour un moment et je marche en direction de la toile en question pour la voir de plus près. L’œuvre est magnifique et imposante. Je m’approche pour en lire la description et le nom de l’artiste. Fée follet. Jamais entendue parlée. Il s’agit probablement d’un pseudonyme. Je regarde autour et je vois d’autres tableaux dans le même style. Je lis de nouveau les fiches afin de vérifier s’il s’agit du même artiste. Désireux d’en savoir plus au sujet de cette fameuse « Fée Follet », je vais questionner le propriétaire de la galerie et ce dernier me pointe une jeune femme aux cheveux blonds entourés de cercle de personnes qui semblent la questionner sur son travail. Je remercie le propriétaire de la galerie et je me dirige ensuite vers la jeune femme. Je l’écoute répondre aux questions des curieux durant quelques minutes et puis alors qu’elle se trouve enfin seule, je m’approche d’elle et je me présente.

-Bonsoir Mademoiselle « Follet », mon nom est Sean Stampton. Je ne serai probablement pas très originale, mais j’adore votre travail. C’est tout simplement magnifique.

Je fais une légère pause pour lui offrir un verre alors qu’un serveur circule avec des plateaux près de nous et j’ajoute :

- C’est la première fois que je vois vos tableaux. Est-ce votre première exposition?



Entre les deux mon coeur balance

©BESIDETHECROCODILE

EN VACANCES DU 24 JUIN AU 5 JUILLET
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/t348-valentyn-ophee-vous-suggere-sa-page-instagram#5029 En ligne
friendship never ends


♦ Elle a grandi sur l'océan, sur un bateau, avec ses deux parents biologistes marins
♦ Elle ne mange pas les animaux de la mer du coup et très peu la viande.
♦ Elle est peace and love, mais il ne faut pas la mettre en colère !
♦ Elle n'a jamais connu l'amour, non jamais ...
♦ Dans l'océan, il y a un poulpe, son ami, Boris !
♦ Elle est artiste, elle vit dans la maison de son papi qui lui revient et qu'elle retape entièrement.
♦ Depuis toute petite, elle a une amie imaginaire, une sirène, mais aussi une amie d'internet, Lia
♦ Elle a souvent de la peinture sur le visage, parce que l'artiste qu'elle est est étrangement maladroite sur cette terre qui ne remue pas, sans doute trop habituée à l'océan
♦ Elle dort dans un immense hamac qu'elle s'est fabriqué, pour imiter le mouvement des vagues qui la berce
♦ Elle est engagée pour la planète, pour les animaux, c'est une membres plus qu'active de WWF et autre associations pour sauver les animaux marins
♦ Elle cuisine plutôt bien, bien que dans une cuisine stable, étrangement, elle se sent plus maladroite que lorsqu'elle cuisinait sur le bateau, pour ses parents qui oubliaient parfois de manger tant ils étaient prit par leur métier
♦ Elle a fait de nombreuses escales à travers le monde qu'elle a ainsi découvert, expérimenté

• INSCRIS LE : 19/04/2017
• MESSAGE : 245 • POINTS : 358
• CÉLÉBRITÉ : Margot Robbie ♥
• CRÉDITS : Cranberry
• DC : la dérangée, Fawn
MessageSujet: Re: Memory (feat. Ophée et Sean)
Lun 8 Mai 2017 - 22:28

  • Sean
  • Ophée
Un tableau plein de souvenir et nouvelle rencontre
Ce soir, c'est un grand soir pour toi. Ta première exposition ! Bon, ce n'est que quelques tableaux et l'exposition ne t'es pas entièrement réservée, mais c'est déjà tellement énorme pour toi. En à peine quelques mois. Tu as ce couloir, il est à toi, rien qu'à toi et tes œuvres. Dans cette exposition réservée à de jeunes artistes comme toi. Tu ne sais pas comment tu dois t'habiller, ni te coiffer. Et le maquillage c'est encore moins ton truc. Alors pour l'occasion, tu as fait appel à ta meilleure amie. Lia, une aveugle. Logique ! Mais Lia est venue t'aider, volontiers, avec sa copine, Anggie. Et cette dernière elle peut t'aider. Lia est là pour te soutenir. Elle ne peut peut être pas voir, mais elle est quand même là pour toi et elle peut sentir ta nervosité. Tu ne t'attendais pas à cela si vite. Elle te conseille aussi. Porter une robe, élégante, qui te mettrait en valeur. Parce que ce soir, c'est ton soir et tu dois te mettre en valeur. T'habiller pour l'occasion, ce que tu n'as jamais fait. C'est sans doute plus cela qui te rend nerveuse que l'exposition en elle-même. Tu regardes étrangement la robe que te montre Anggie.
« C'est pas… Trop sexy ça ? »
Tu vois le décolleté, tu l'imagine plonger jusqu'à ton nombril. Mais elles ont décidé toutes les deux, ce sera celle-là ! Cette robe noire en flanelle. Deux contre toi, tu te résignes. Tu l'enfiles. Finalement, le décolleté te tombe juste en dessous de la poitrine, mais c'est déjà bien assez pour toi. Tu demandes de l'aide à la copine pour attacher le dos nue de cette splendide robe. Puis elle te coiffe. Un petit chignon à l'allure coiffé, décoiffé qu'elle dit très tendance la petite Anggie. Tu lui fait confiance. Puis un peu de maquillage. Ton maquillage, celui que tu as et que tu utilise pourtant si rarement. Elle te le fait léger, à peine un peu de noir autour des yeux, du mascara et surtout un rouge à lèvre bien rouge. Tu déglutis en te découvrant dans la glace.
« Vous êtes sûres que ce n'est pas trop ? »
Lia te souris, elle te dit que si tu trouves que c'est trop, c'est que c'est parfait. Anggie confirme. Vous voilà partis, tu ne peux plus reculer. De toute façon, les filles ne te laisseraient pas repartir en arrière. Tu n'as plus le choix que d'avancer. Tu te serais bien cachée sous ta couette. Tu aurais attendue le coup de téléphone du propriétaire de la galerie. Il t'aurait raconté. Tu lui aurais sortie une excuse pour ton absence de dernière minute. Est-ce vraiment important ? Mais c'est surtout cette robe qui te perturbe. Et ta carrière qui va faire un bon. C'est si rapide pour toi. Trop de chose d'un coup.

Une fois sur place, avant d'entrer, tu inspires un grand coup et tu prends la main de ta meilleure amie. Tu sais qu'elle ne peut pas rester tard dans son état, accouchant bientôt, elle doit se reposer, mais elle fait l'effort de venir te soutenir quelques minutes. Tu as cette drôle d'impression que les gens te regardent, ou plutôt qu'ils ne voient que ton décolleté, sans doute parce que tu n'es pas habituée. Parce que tu te sans gênée aussi. Ton bienfaiteur vient te saluer, te dire combien il est heureux de te voir. Et c'est entre ses mains que Lia et sa copine décident de te laisser pour s’éclipser gentiment. Te voilà toute seule. Il te conduit à l'endroit où se trouve tes toiles. Voir tout ce monde te rend encore plus nerveuse. Il te dit que ça s'annonce très bien, qu'il entend plein de bonne chose. Et si cela continue ainsi, tu peux envisager une sérieuse carrière. Peut être même ta propre exposition. Rien qu'à toi.Mais pour le moment, tu ne préfères pas y songer. Tu aurais voulu que tes parents soient là, eux aussi, avec toi pour vivre cet instant. Tu as put leur parler de cette opportunité formidable par skype, mais tu sais combien ils sont occupés. Tu pourras leur raconter. Tu as même hâte. La dame te laisse, elle doit voir du monde, après tout, c'est elle qui organise, elle doit sans doute connaître tout le monde ici. Il te dit de te servir, champagne, petits fours, tu ne dois pas hésiter. Alors tu attrapes cette coupe quand le serveur ne passe pas loin de toi. Et tu restes dans ton couloir. Tu ne sais pas trop quoi faire. Tu bois tranquillement ton verre, restant sans vraiment bouger. Tu entends timidement les gens parler de ton travail. Tu les vois te regarder quand le propriétaire te présente. Tu rougis légèrement et d'une traite, tu finis ton verre que tu déposes sur un plateau qui passe. Tu parles avec les gens. Ils passent rapidement leur chemin, ils voulaient te féliciter. Tu es plutôt gênée.Et il y a cet homme. Il profite de ta solitude pour venir te parler. Lui aussi aime ton travail. Tu lui souris, timidement, rougissante.
« Ophée Valentyn ! Enchantée Sean Stampton. Merci pour vos compliments, ce n'est pas bien original non plus, mais je ne sais pas trop quoi répondre d'autre ! »
Oui, tu ne sais pas. Que pourrais-tu dire d'autre ? Il te propose un verre, que tu acceptes. Le remerciant une nouvelle fois quand il te le tend, tu l'attrapes. Sean s'intéresse vraiment à tes tableaux, il veut en savoir plus. Cela te fait énormément plaisir.
« Je.. Mhh.. Oui, première exposition. Je ne m'y attendais pas vraiment. Je ne sais même pas comment le propriétaire a entendue parler de moi. Ça me semble trop dingue tout ça. Je crois rêver ! Vous êtes amateur d'art ? Je veux dire, vous êtes habitués à ce genre d'exposition ? »
Tu inspires un grand coup. Tu vois ton bienfaiteur te montrer du doigt, tu fais comme si tu n'avais pas vue. Tu ne veux pas savoir. Et le pire, dans tout ça, c'est ce décolleté que tu tentes de cacher en gardant la main portant ton verre devant. Et tu bois !
ce soir, tout commence pour toi !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• Je suis très proche de mon grand frère avec qui j'aime discuter, boire une bière et regarder des matchs de hockey ou de football.

• Je suis également très proche de ma cousine Naelya. Elle est la seule personne a qui je peux tout dire sans craindre de me faire juger.

• Il faut pas le dire à personne, mais j'ai récemment acheté une magnifique bague de fiançailles que je compte offrir a ma chérie. J'attends juste le bon moment pour lui faire la grande demande.





• INSCRIS LE : 01/05/2017
• MESSAGE : 205 • POINTS : 455
• CÉLÉBRITÉ : Jared Padalecki
• CRÉDITS : Bazzart - Cristalline
• DC : Kayla Taylor / Abigail Stampton
MessageSujet: Re: Memory (feat. Ophée et Sean)
Sam 13 Mai 2017 - 17:19

Les salles de la galerie se remplissent à une vitesse folle. Cette exposition semble remporter un vif succès. Jusqu’à maintenant, je n’ai vu que des toiles intéressantes et je regrette que Naelya ne soit pas déjà en ville pour voir cette exposition. Il y a des gens partout et il semble impossible de pouvoir discuter tranquillement avec une personne sans se faire bousculer. Autour de nous des serveurs tente de se frayer un chemin pour offrirent des consommations et des bouchés. L’ambiance est agréable, mais le mélange d’alcool et d’amphétamines commence à m’échauffer le sang. Je défais légèrement mon nœud de cravate pour me permettre de mieux respirer et je plonge de nouveau mon regard dans celui de la jeune femme qui est devant moi. Sa peinture est tout aussi intéressante et mystérieuse que sa créatrice. Intriguée par cette nouvelle artiste, je reste un moment à discuter avec elle pour en savoir plus sur son parcours et ses inspirations.

« Ophée Valentyn! Enchantée Sean Stampton. Merci pour vos compliments, ce n'est pas bien original non plus, mais je ne sais pas trop quoi répondre d'autre! »

Elle semble timide et ne pas avoir l’habitude des compliments. Ses joues se sont colorées légèrement ce qui ma foi la rend encore plus belle que sa peinture. Je profite de la venue d’un serveur dans notre coin pour lui offrir un verre. Le sien semble vide. Elle accepte et j’en prends un également. Dans le pire des cas, je prendrai un taxi pour me rendre chez moi ce soir.

- C’est la première fois que je vois vos tableaux. Est-ce votre première exposition?

« Je.. Mhh. Oui, première exposition. Je ne m'y attendais pas vraiment. Je ne sais même pas comment le propriétaire a entendu parler de moi. Ça me semble trop dingue tout ça. Je crois rêver! Vous êtes amateur d'art? Je veux dire, vous êtes habitués à ce genre d'exposition? »

Sa réaction me prouve à quel point cette jeune femme et humble et qu’elle est ici pour les bonnes raisons. Elle est réellement une passionnée de son art et cela se ressent par tous les pores de sa peau. Je lui souris avant de lui répondre à mon tour.

- Je m’intéresse beaucoup à l’art contemporain et je connais plutôt bien le propriétaire de la galerie donc il m’a envoyé une invitation pour le vernissage. J’aime beaucoup découvrir de nouveau talent et j’avoue que ce soir je suis vraiment étonné et surpris par ce que j’ai vu.

J’avale une gorgée de vin et j’ajoute en lui montrant la grande toile derrière nous : « Lorsque j’ai vu votre toile, j’ai été tout de suite attirée par elle. C’est une œuvre qui me laisse sans mot. Il me semble qu’il me faudrait des heures pour pouvoir la contempler et tenter de discerner toutes les strates d’émotions qu’elle contient. C’est vraiment fascinant ce que vous faites comme travail, Mademoiselle Valentyn. Est-ce que cette toile est à vendre? Je serais très intéressé, si c’est le cas. »

Et puis voyant qu’elle me regarde étrangement, je me mets à rire et j’ajoute comme si je cherche à me justifier afin qu’elle ne croie pas que je suis un fou : « Ma mère était une passionnée d’art et elle m’a souvent amené dans les musées lorsque j’étais enfant. J’ai également une cousine qui a étudié les beaux-arts et qui m’a appris à apprécier la peinture et en décoder tous les secrets. C’est devenu avec les années une passion également pour moi. Et vous d’où vous viens cette passion pour la peinture? »

C’est alors que mon regard descend sur le reste de sa personne. Habituellement lorsqu’il s’agit d’un ou d’une inconnue, je me concentre essentiellement sur le visage et le regard de la personne par politesse certes, mais aussi parce que les expressions du visage parlent souvent davantage que les mots. Cette jeune femme est des plus impressionnantes et je suis curieux à présent de découvrir tout le reste de sa personne. Ce que je découvre alors n’est que beauté et charme. Cette femme respire la féminité et elle est d’une beauté à couper le souffle. Humble et modeste, elle ne semble pas réaliser qu’elle est en elle-même une œuvre d’art. Je dois me parler intérieurement pour décrocher mon regard de son décolleté invitant.



Entre les deux mon coeur balance

©BESIDETHECROCODILE

EN VACANCES DU 24 JUIN AU 5 JUILLET
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/t348-valentyn-ophee-vous-suggere-sa-page-instagram#5029 En ligne
friendship never ends


♦ Elle a grandi sur l'océan, sur un bateau, avec ses deux parents biologistes marins
♦ Elle ne mange pas les animaux de la mer du coup et très peu la viande.
♦ Elle est peace and love, mais il ne faut pas la mettre en colère !
♦ Elle n'a jamais connu l'amour, non jamais ...
♦ Dans l'océan, il y a un poulpe, son ami, Boris !
♦ Elle est artiste, elle vit dans la maison de son papi qui lui revient et qu'elle retape entièrement.
♦ Depuis toute petite, elle a une amie imaginaire, une sirène, mais aussi une amie d'internet, Lia
♦ Elle a souvent de la peinture sur le visage, parce que l'artiste qu'elle est est étrangement maladroite sur cette terre qui ne remue pas, sans doute trop habituée à l'océan
♦ Elle dort dans un immense hamac qu'elle s'est fabriqué, pour imiter le mouvement des vagues qui la berce
♦ Elle est engagée pour la planète, pour les animaux, c'est une membres plus qu'active de WWF et autre associations pour sauver les animaux marins
♦ Elle cuisine plutôt bien, bien que dans une cuisine stable, étrangement, elle se sent plus maladroite que lorsqu'elle cuisinait sur le bateau, pour ses parents qui oubliaient parfois de manger tant ils étaient prit par leur métier
♦ Elle a fait de nombreuses escales à travers le monde qu'elle a ainsi découvert, expérimenté

• INSCRIS LE : 19/04/2017
• MESSAGE : 245 • POINTS : 358
• CÉLÉBRITÉ : Margot Robbie ♥
• CRÉDITS : Cranberry
• DC : la dérangée, Fawn
MessageSujet: Re: Memory (feat. Ophée et Sean)
Sam 13 Mai 2017 - 22:44

  • Sean
  • Ophée
Un tableau plein de souvenir et nouvelle rencontre
Le monde t'impressionne. Vraiment ! Tu ne pensais pas qu'à une expositions d'oeuvres d'artistes encore inconnus ou peu connus, il y aurait autant de monde. Alors quand ton bienfaiteur t'abandonne là, après t'avoir montré le couloir où se trouve exposé tes œuvres à toi, tu préfères rester là. Ne pas trop bouger, tu trouves cela mieux. Tu voudrais que Chris soit avec toi, il aurait du, il voulait, mais ne pouvait pas. Pas ce soir malheureusement. Ton ami ne pouvait pas se libérer, il travaille, il loupe ton expo. Il te loupe dans une tenue féminine, est-ce important ? Bien sur que non, mais il te manque, tu n'aurais pas été seule avec lui à tes côtés. Là, toute seule, sans tes amies qui ont déjà filé, sans le monsieur qui a autre chose à faire, tu regardes les gens passés dans ton couloir. Observer tes tableaux et tu t'angoisses. On vient te parler, te complimenter. Cet homme en particulier. Sean Stampton. Il dit adorer ton travail. Comme te l'ont dit déjà beaucoup de gens avant lui. Tu te présentes, tu le remercies. Toi non plus te ne fais pas dans l'originalité, mais que dire d'autre. Et le pire, c'est que tu rougis face à cet homme. Parce que lui, contrairement aux autres, qui venaient, te félicitaient et passaient à autre chose, il reste Sean. Il te dit que c'est la première fois qu'il voit ton travail, tes tableaux, il te demande donc si c'est ta première exposition. Pour te sortir une telle phrase, tu supposes facilement qu'il doit être un habitué des expositions d'art. Il doit probablement aimer cela. Mais stressée comme tu l'es, tu lui poses cette question idiote dont tu connais déjà la réponse. Mais voilà, tu es ailleurs, sur un petit nuage. Cette première exposition, qui pourrait être la seule de ta vie, elle te laisse sur un petit nuage. Tu n'arrives pas à le croire.

Il te propose de t'offrir un nouveau verre, voyant bien que le tient est vide. Tu acceptes. Tu ne tiens pas vraiment l'alcool, mais un verre ou deux vont sans doute t'aider à te sentir plus à l'aise. Surtout à cause de cette robe que tu portes. Tu n'arrives pas à te faire à ce décolleté. Tu déposes ton verre sur un plateau quand l'homme en attrape deux autres pour t'en tendre un. Cette fois-ci, un verre de vin. Tu n'en bois vraiment pas souvent du vin, alors tu vas le boire doucement. Vraiment doucement. Sean, il s'intéresse à l'art. À l'art contemporain. Le propriétaire de la galerie, ton bienfaiteur, il le connaît, il l'a invité. Le jeune homme, il aime découvrir de nouveaux talents. Et ce soir, il aime parce qu'il est surprit par ce qu'il a put voir jusque là.
« Il y a un style plus particulier qui vous plaît dans l'art contemporain ? Enfin je veux dire, vous êtes plutôt expressionnisme abstrait, brut, figuratif ? »
Il s'intéresse à l'art, mais il y a peut être un style en particulier qui lui plaît plus que les autres. Toi, tu es une artiste expressionniste abstrait. Tu mets toutes tes émotions dans les toiles que tu peins. Quand tu commences, tu regardes cette toile blanche et c'est par un souvenir, une humeur du moment que tu te laisses emporter. Tu ne sais jamais à l'avance où tu vas et ce que la toile va donner au final. Il boit un peu de son vin et t'indique la toile derrière vois. Alors tu te retournes pour voir ce dont il te parle tout en l'écoutant. Il t'explique qu'à sa vue, il a été attiré. Cette peinture le laisse sans mot. Il pourrait la contempler des heures durant sans se lasser, tout cela pour tenter de discerner toutes les émotions qui s'expriment au travers de cette œuvre.

Sean, il trouve ton travail fascinant. Il voudrait même t'acheter cette fameuse toile. Là, tu te laisses envahir par une émotion perdue entre le stress intense et une joie explosive. Tu regardes cette toile. Tu bois ton vin bien plus vite que tu ne le voulais. La moitié du verre déjà. As-tu envie ? Peut-tu vendre cette toile ? Tu te souviens alors.
« Cette toile, je l'ai peinte juste après m'être installée ici. Dans la maison dont j'ai hérité. Que mes parents m'ont laissé, eux ne voulant pas encore s'arrêter de parcourir le monde. C'est la toute première que j'ai peinte. Elle exprime tous les souvenirs que je laissais alors derrière moi en me posant. Je ne sais pas si j'arriverai à m'en séparer. Vous comprenez ? »
Tu l'aimes, vraiment. Cette œuvre exprime tellement de toi. En la regardant de nouveau, tu as toutes ces émotions qui t'envahissent de nouveau. Cette joie de découvrir une nouvelle vie. Cette tristesse de quitter tout le reste, cette vie d'aventure que tu menais alors. Et tu le regards, comme si tu voulais t'excuser de ce que tu viens de lui dire. Il semblait si intéressée par cette toile. Mais tu ne te sens pas prête à te séparer de celle-ci. Il t'explique alors que sa mère était passionnée elle aussi. Qu'elle l'emmenait dans les musées. Sa cousine, artiste aussi. Étudiante même. Cela t’impressionne. Toi, tu n'as rien fait de tout ça. Tu choisis tes couleurs et devant la toile, tu laisses parler tes sentiments. Qu'en serait-il si tu avais étudié l'art ? Sean a donc développé un goût pour l'art avec les années. Et il veut savoir pour toi. Oui, et toi alors ?
« Et bien moi, ce n'est rien de tout ça. Je n'allais pas souvent dans les musées avec mes parents. Mais j'ai toujours aimé dessiner. C'était un moyen pour moi de m'exprimer. Je n'avais pas beaucoup d'amis, ou alors ils parlaient peu. Je crois que ça m'a aidé à m'ouvrir. Mais la peinture, je n'ai commencé sérieusement, il y a quelques mois seulement. »
D'où ton étonnement d'être déjà exposée comme c'est le cas ce soir. Mais maintenant, tu commences à te sentir plus à l'aise. Mais depuis quand ? Est-ce que tu te sentes à l'aise dans cette foule, que tu t'habitues ? Ou bien l'alcool qui commence à faire son effet ? À te détendre ? Enfin, même si tu te sens mieux vis à vis des gens qui passent là, qui regardent ton travail expriment qui tu es, ce décolleté, tu ne t'y fais pas. La prochaine fois, tu ne laisses pas Lia et sa copine t'habiller !
« Votre cousine, elle expose aussi ? J'aimerai voir son travail si c'est possible. »
Tu serais curieuse de connaître une autre artiste. De voir comment elle pense, comme elle voit l'art. Pourquoi elle peint, tout ça.  
ce soir, tout commence pour toi !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• Je suis très proche de mon grand frère avec qui j'aime discuter, boire une bière et regarder des matchs de hockey ou de football.

• Je suis également très proche de ma cousine Naelya. Elle est la seule personne a qui je peux tout dire sans craindre de me faire juger.

• Il faut pas le dire à personne, mais j'ai récemment acheté une magnifique bague de fiançailles que je compte offrir a ma chérie. J'attends juste le bon moment pour lui faire la grande demande.





• INSCRIS LE : 01/05/2017
• MESSAGE : 205 • POINTS : 455
• CÉLÉBRITÉ : Jared Padalecki
• CRÉDITS : Bazzart - Cristalline
• DC : Kayla Taylor / Abigail Stampton
MessageSujet: Re: Memory (feat. Ophée et Sean)
Dim 14 Mai 2017 - 16:56

De bonne conversation la jeune femme réussie à captiver mon intérêt et par respect pour elle, j’abandonne l’observation de son décolletée pour celui de son regard. Après tout, je ne suis pas ce genre d’hommes et je ne veux pas qu’elle ait une mauvaise opinion de moi. Tout en sirotant mon verre de vin, je discute d’art avec la jeune artiste. Je ne feins pas mon intérêt pour son travail et pour la peinture en général parce que je suis véritablement un passionné et un brin collectionneur à mes heures. Elle semble toujours aussi intimidée et je ne peux m’empêcher de me demander si c’est moi qui la rends ainsi ou si elle est foncièrement gênée de parler d’elle-même et de son art. Aussi, je décide de la laisser guider la conversation. Qui sait peut-être réussira-e-elle à se détendre.

« Il y a un style plus particulier qui vous plaît dans l'art contemporain? Enfin, je veux dire, vous êtes plutôt expressionnisme abstrait, brut, figuratif? »

- Je suis très hétérocycle je dirais. Je ne cracherais jamais sur un œuvre de maître comme un peu tout le monde j’admire les œuvres de Monet, Renoir et Matisse, mais ce que j’aime davantage c’est expressionnisme abstrait. Mon artiste préféré est Jackson Pollock. Vous connaissez? Il y quelque chose de très violent dans ses œuvres, mais également d’infiniment intime. À chacun d’y voir le message qu’il veut. Et vous? Vous avez ou des artistes qui vous ont influencé plus que d’autres?

Mon verre terminé je le dépose sur le cabaret d’un serveur. C’est suffisamment d’alcool pour ce soir et je tiens à garder toute ma tête. Je me tourne de nouveau vers son immense tableau qui porte le nom poétique de « Memory ». Ce tableau me plaît vraiment. Aussi, je ne lui cache pas mon désir de m’en porter acquéreur ce à quoi elle me répond : « Cette toile, je l'ai peinte juste après m'être installée ici. Dans la maison dont j'ai hérité. Que mes parents m'ont laissé, eux ne voulant pas encore s'arrêter de parcourir le monde. C'est la toute première que j'ai peinte. Elle exprime tous les souvenirs que je laissais alors derrière moi en me posant. Je ne sais pas si j'arriverai à m'en séparer. Vous comprenez? »

J’écoute avec attention son explication et je comprends alors combien elle est elle-même très attachée à ce tableau. Maintenant que j’en connais l’inspiration première, il m’est beaucoup plus facile d’en comprendre toute la profondeur et la signification. Il s’agit bien d’une œuvre incomparable qu’il semblerait impossible de reproduire tant les émotions qui y sont reliées sont intimes. Ses paroles me touchent et bien que je sois toujours intéressés, je ne me sens pas le cœur d’insister à la déposséder de son bien. J’essaie alors de lui faire oublier mon offre pour ne pas la blesser. Mon intérêt pour ses œuvres est toujours vif, mais j’ai le désir d’en savoir davantage sur elle avant d’arrêter mon choix définitif. Question de lui faire oublier ma maladresse, je la questionne sur ses inspirations, si elle a déjà été l’élève d’autres peintres ou est-elle une autodidacte.

- Eh bien moi, ce n'est rien de tout ça. Je n'allais pas souvent dans les musées avec mes parents. Mais j'ai toujours aimé dessiner. C'était un moyen pour moi de m'exprimer. Je n'avais pas beaucoup d'amis, ou alors ils parlaient peu. Je crois que ça m'a aidée à m'ouvrir. Mais la peinture, je n'ai commencé sérieusement, il y a quelques mois seulement.

Impressionné par ses révélations, je ne peux m’empêcher de sourire. Cette fille est vraiment surprenante. Une réelle bénédiction. Un ange avec un talent divin. Je me tourne de nouveau vers ses toiles et j’ai du mal à croire qu’elle n’a jamais suivi aucun cours ni formation. Ce sont des œuvres uniques qui n’ont pas été dictées ni influencées par qui que ce soit. C’est un art pur et direct et c’est pour cette raison que son œuvre touche directement au cœur.

- Oufff je suis très ému parce que vous venez de me dire Mademoiselle Valentyn…


Je me passe nerveusement une main dans les cheveux et j’ajoute :

- J’ai du mal à croire que votre travail soit si récent. Vos toiles dégagent pourtant une véritable maturité.

Mon commentaire semble la gêner encore une fois et voilà qu’elle détourne l’attention que je lui porte pour me questionner au sujet de Naelay.

- Pas que je sache. Elle a étudié dans une bonne école aux États-Unis et elle a probablement exposé durant ses études, mais il y a un bon moment que je n’ai vu son travail.

Je fais une légère pause et lui demande :

- Dites-moi. Hormis ce que vous avez exposé ce soir avez-vous un atelier quelques parts avec d’autres de vos tableaux que je puisse venir voir? Je suis vraiment intéressez à me procurer un voir même deux de vos toiles.



Entre les deux mon coeur balance

©BESIDETHECROCODILE

EN VACANCES DU 24 JUIN AU 5 JUILLET
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/t348-valentyn-ophee-vous-suggere-sa-page-instagram#5029 En ligne
friendship never ends


♦ Elle a grandi sur l'océan, sur un bateau, avec ses deux parents biologistes marins
♦ Elle ne mange pas les animaux de la mer du coup et très peu la viande.
♦ Elle est peace and love, mais il ne faut pas la mettre en colère !
♦ Elle n'a jamais connu l'amour, non jamais ...
♦ Dans l'océan, il y a un poulpe, son ami, Boris !
♦ Elle est artiste, elle vit dans la maison de son papi qui lui revient et qu'elle retape entièrement.
♦ Depuis toute petite, elle a une amie imaginaire, une sirène, mais aussi une amie d'internet, Lia
♦ Elle a souvent de la peinture sur le visage, parce que l'artiste qu'elle est est étrangement maladroite sur cette terre qui ne remue pas, sans doute trop habituée à l'océan
♦ Elle dort dans un immense hamac qu'elle s'est fabriqué, pour imiter le mouvement des vagues qui la berce
♦ Elle est engagée pour la planète, pour les animaux, c'est une membres plus qu'active de WWF et autre associations pour sauver les animaux marins
♦ Elle cuisine plutôt bien, bien que dans une cuisine stable, étrangement, elle se sent plus maladroite que lorsqu'elle cuisinait sur le bateau, pour ses parents qui oubliaient parfois de manger tant ils étaient prit par leur métier
♦ Elle a fait de nombreuses escales à travers le monde qu'elle a ainsi découvert, expérimenté

• INSCRIS LE : 19/04/2017
• MESSAGE : 245 • POINTS : 358
• CÉLÉBRITÉ : Margot Robbie ♥
• CRÉDITS : Cranberry
• DC : la dérangée, Fawn
MessageSujet: Re: Memory (feat. Ophée et Sean)
Dim 14 Mai 2017 - 22:28

  • Sean
  • Ophée
Un tableau plein de souvenir et nouvelle rencontre
Il est plutôt hétéroclite, c'est ce qu'il te dit Sean. Il ne pourrait pas exprimer de mépris envers les œuvres des plus grands, sans doute a-t-il trop de respect pour le travail de ces gens. C'est bien ça, c'est admirable. Sean, il admire Monet, Renoir, Matisse, comme tout le monde il dit. Mais tout le monde n'aime pas forcément l'art, et même dans ces personnes aimant l'art, tout le monde n'aime pas la même chose. C'est le principe de l'être humain, n'est-ce pas. Sinon, tout le monde serait pareil et dans ce cas, le monde ne serait-il pas ennuyeux ? Bien sûr, sur certains points, comme la pollution tout ça, tu aimerais que tout le monde pense pareil, qu'il faut faire attention. Ou pour les animaux, il n'y aurait pas de braconnage ou de souffrance pour ces pauvres petits êtres vivants. Mais voilà, il monde il est comme ça. Sean, il est comme toi, il aime quand c'est plutôt abstrait. Même si tu ne t'empêches pas d'admirer une belle toile de paysage. Ce n'est pas ton univers à toi. Tu pourrais peindre, si on te le demande, mais tu y prendrais moins de plaisir. Tu y mettrais moins d'émotions. Son artiste préféré, c'est Jackson Pollock. Est-ce que tu connais. Ces toiles qui peuvent exprimer tant de violence tout en livrant une part d'intimité de l'artiste. Il veut connaître tes influences, les artistes que tu aimes. C'est une bonne question, sauras-tu y répondre ?
« Et bien je les connais, mais je n'ai jamais put voir une de leurs toiles. Sur internet, parce que je suis curieuse et que je suis allé regarder, quand j'entends parler mais que je ne connais pas, j'aime voir de quoi on me parle. J'admire le travail qu'ils font, mais ça s'arrête là, je ne cherche pas à m'inspirer d'un artiste ou d'un autre. Je veux vraiment m'exprimer. Je veux que ça vienne de moi. »
Tu ne sais pas si il te comprendra, mais c'est comme ça que tu travailles. Une de tes toiles ne sera jamais aussi connue que la Joconde, c'est certain, mais ce n'est pas cela que tu recherches quand tu peins. C'est un moyen d'expression.

Tu lui parles de cette toile, qu'il semble tant admirer, qu'il voudrait même t'acheter. C'est un honneur qu'il te fait là. Mais tu ne sembles pas prête à t'en séparer. Pas celle-ci. Elle exprime trop de toi. Trop de souvenir, trop de tout. Qu'il te pardonne, tu ne te sens pas de la lui céder. Même si on te payait le prix fort, tu ne pourrais pas. Peut être un jour. Peut être, qui sait. L'homme, il ne répond rien. Est-il vexé par ton refus de lui vendre cette toile ? Tu le redoutes comme il change de sujet. Sean veut savoir comment tu as apprit à peindre. Si tu as été élève tout ça. Et il semble très surprit pas tes avoeux. C'est seule que tu peins. Est-ce que ça le choc ? Ça ne se fait peut être pas. Aurais-tu fait une seconde gaffe après lui avoir refusé l'achat de ta toile ? Il dit être ému par ce que tu lui dis. Toi, tu te décomposes. Tu ne sais plus quoi dire, tu as peur de dire encore quelque chose que tu ne devrais pas dire. Il a du mal à te croire. À croire que cela ne fait que quelques mois que tu peins. Et pourtant. Il trouve que ton travail dégage une certaine maturité. Peut être cela vient du fait de la vie que tu as put mener. Tu as put voir tant de choses dans la vie. Tu ne sais tellement pas quoi lui répondre sur le coup, que tu préfères changer de sujet. Parler de sa cousine. Elle aussi dans l'art. Ça t'intéresse vraiment d'en savoir plus sur elle. Savoir ce qu'elle fait, comment elle s'y prend. Si elle expose. Tout ça, tu veux savoir. Cela pourrait également t'aider. Tu voudrais même la rencontrer. Elle a eu la chance d'étudier dans une bonne école aux États Unis.
« Ho, je vois. Elle voudrait devenir artiste ? Ou c'est plutôt comme vous, une passion qu'elle veut suivre et dont elle veut tout connaître ? »
Est-ce que ce serait mieux pour toi aussi si tu allais étudier l'art dans un école ? Sans doute, mais tu ne t'y vois pas. Toi qui n'as jamais connue une salle de classe de ta vie. Tu ne sais pas comment tout cela se passe à part à travers des films. Mais est-ce vraiment ainsi que ça se passe ? Un film ne révèle pas toujours la vérité, voir même rarement, n'est-ce pas ?

Sean retourne de nouveau la discution pour s'intéresser à tes œuvres. Il te demande si tu as un atelier, si tu as d'autres œuvres que tu n'as pas exposées ce soir. Il voudrait en voir plus. Il est vraiment intéressé par ton travail, il semble ne pas plaisanter. Il pense vraiment vouloir se procurer une voir même deux de tes œuvres. Tu le regardes, surprise. Tu ne veux pas le croire. Tu as déjà donné une œuvre ou deux à quelques rares amis. Ou à des amis de tes amis. Mais c'est peut être bien la première fois qu'une personne comme cet homme s'en intéresse. Tu finis d'un coup ton verre de vin. Tu le déposes sur le plateau du serveur qui passe par là, refusant le verre plein qu'il te propose. Tu vas peut être t'arrêter là pour le moment.
« Hum … Et bien je me suis aménagé une pièce qui me fait office d'atelier dans ma maison. Mhh, mais je suis en plein travaux. Je la rénove entièrement, elle est un peu vieille, et n'a pas été habitée pendant de longues années, si vous n'avez pas peur du désordre, de tout cela, je pourrais vous montrer mes prochains travaux. Mais aucune n'intéressait le monsieur, ce n'est pas comme ce qui est exposé. Enfin, c'est pas bien quoi... »
Tu es de nouveau mal à l'aise de parler de ton travail. Tu n'as aucune confiance en toi. C'est affreux. Tu louches sur les petits fours qui passent sur le plateau d'une serveuse. Tu te laisses tenter quand elle s'approche. Tu as quand même un peu faim. Quand elle te dit ce qu'il y a dedans, et qu'il y a du crabe, tu ne peux pas. Tu lui prends une serviette pour recracher la bouchée que tu as prise. Tu te tournes, encore plus mal à l'aise vers Sean.
« Excusez moi, je n'ai aucune manière ! »
Tu ne sais plus où te mettre ! Tu n'as qu'une envie, t'enfuir à toutes jambes. Mais avec les talons que les filles t'ont forcés à porter, tu te casserais la figure et ce serait encore pire. Alors tu restes là avec cette envie de disparaître.
« Et donc, que pensez vous des autres artistes de cette soirée ? »
Tu tentes de faire oublier ton geste, parler de nouveau d'art sans que cela tourne autour de toi.   
ce soir, tout commence pour toi !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• Je suis très proche de mon grand frère avec qui j'aime discuter, boire une bière et regarder des matchs de hockey ou de football.

• Je suis également très proche de ma cousine Naelya. Elle est la seule personne a qui je peux tout dire sans craindre de me faire juger.

• Il faut pas le dire à personne, mais j'ai récemment acheté une magnifique bague de fiançailles que je compte offrir a ma chérie. J'attends juste le bon moment pour lui faire la grande demande.





• INSCRIS LE : 01/05/2017
• MESSAGE : 205 • POINTS : 455
• CÉLÉBRITÉ : Jared Padalecki
• CRÉDITS : Bazzart - Cristalline
• DC : Kayla Taylor / Abigail Stampton
MessageSujet: Re: Memory (feat. Ophée et Sean)
Lun 22 Mai 2017 - 16:54

Le temps file tout doucement dans son sablier. Il doit bien avoir une heure ou deux que je suis arrivé. Autour de nous, je vois des gens quitter la galerie. Au loin par-dessus l’épaule de la jeune artiste, je peux voir mes amis qui discutent entre eux. Je me sens mal de les avoir abandonnés de la sorte, mais ma discussion avec Mademoiselle Valentyn est des plus intéressantes. Il s’agit vraiment d’une artiste au talent unique. Elle est fraîche comme la rosée du matin et nullement influencée par qui que ce soit dans son travail. Spontanée et vraie, elle répond à toutes mes questions sans gêne et avec une grande vivacité d’esprit. Nous discutons un peu de nos goûts et nos influences en matière d’art et je ne suis guère surpris d’apprendre qu’elle se protège de l’influence que les autres peintres pourraient avoir su son travail. Décidément, cette femme est vraiment des plus intéressantes. Sa façon de penser ne ressemble en rien aux autres artistes avec lesquels j’ai eu la chance de discuter. Elle n’est nullement prétentieuse et même que j’en viens à me demander si elle se rend vraiment compte de la beauté de ce qu’elle créer. Cette toile derrière nous me fascine à un tel point que je serais prêt à lui acheter sur le champ, mais l’attachement qu’elle porte elle-même à sa création me force à restreindre mon enthousiasme. Je m’en voudrais de la priver d’un objet si cher à son cœur. Je décide donc de changer de sujet pour ne pas l’embêter et je la questionne sur ce qui l’a mené à la peinture et voilà que nous nous retrouvons à discuter de Naelya.

« Ho, je vois. Elle voudrait devenir artiste? Ou c'est plutôt comme vous, une passion qu'elle veut suivre et dont elle veut tout connaître? »

Sa question me surprend un peu aussi, je lui réponds instantanément :

-Je ne crois pas qu’on devienne ou non artiste… on l’est tout simplement non? … le dessin et la peinture font partie d’elle depuis toujours. Je ne sais pas si elle va en faire ou non sa profession, mais c’est véritablement une passion que nous partageons.  

Le sujet clos, je me tourne de nouveau vers l’immense tableau et je reste un moment à l’observer. Il est vraiment magnifique et j’ose espérer qu’elle a d’autres pièces dans son atelier afin que je puisse lui acheter quelques choses. Je la questionne sur le sujet. Ma question semble la surprendre pourtant, il me semble évident que je suis intéressé et admiratif vis-à-vis son travail.

- Ne soyez pas si humble voyons… ce que vous faites et fantastique et laissez-moi le soin de juger par moi-même. Je suis convaincu que vous cachez de véritables trésors dans votre atelier!

Visiblement mal à l’aise, j’ai l’impression qu’elle est sur le point de se liquéfier sur place. Est-ce seulement mes commentaires ou l’effet du vin? Un serveur passe devant nous avec ce qui semble rester des petites bouchées servies au courant de la soirée. Ma compagne se prend un petit four et après avoir demandé de quoi il est composé voilà qu’elle le recrache immédiatement. Surpris par son geste, je me retiens de me mettre à rire de la situation. Décidément, cette fille n’est pas commune. Elle rougit de nouveau et semble vouloir disparaître sous le plancher.

« Excusez-moi, je n'ai aucune manière! »

« Pas de soucis, moi non plus je n’aime pas le crabe donc je peux comprendre », lui dis-je pour détendre l’atmosphère.

Je lui tends une ultime coupe de vin pour lui passer le goût du poisson dans la bouche et je l’invite à s’asseoir sur un banc qui se trouve tout près de nous. Elle semble avoir du mal à se tenir sur ses talons. Elle n’a probablement pas l’habitude de se tenir debout très longtemps sur des échasses.

« Et donc, que pensez-vous des autres artistes de cette soirée? »

- C’est très bien. Il y a beaucoup de belles choses, mais j’avoue qu’une seule artiste a vraiment attiré mon attention ce soir. Je serais vraiment heureux si vous me laissiez visiter votre atelier. Je promets de ne pas tenir compte de votre désordre et de ne regarder que vos peintures…



Entre les deux mon coeur balance

©BESIDETHECROCODILE

EN VACANCES DU 24 JUIN AU 5 JUILLET
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/t348-valentyn-ophee-vous-suggere-sa-page-instagram#5029 En ligne
friendship never ends


♦ Elle a grandi sur l'océan, sur un bateau, avec ses deux parents biologistes marins
♦ Elle ne mange pas les animaux de la mer du coup et très peu la viande.
♦ Elle est peace and love, mais il ne faut pas la mettre en colère !
♦ Elle n'a jamais connu l'amour, non jamais ...
♦ Dans l'océan, il y a un poulpe, son ami, Boris !
♦ Elle est artiste, elle vit dans la maison de son papi qui lui revient et qu'elle retape entièrement.
♦ Depuis toute petite, elle a une amie imaginaire, une sirène, mais aussi une amie d'internet, Lia
♦ Elle a souvent de la peinture sur le visage, parce que l'artiste qu'elle est est étrangement maladroite sur cette terre qui ne remue pas, sans doute trop habituée à l'océan
♦ Elle dort dans un immense hamac qu'elle s'est fabriqué, pour imiter le mouvement des vagues qui la berce
♦ Elle est engagée pour la planète, pour les animaux, c'est une membres plus qu'active de WWF et autre associations pour sauver les animaux marins
♦ Elle cuisine plutôt bien, bien que dans une cuisine stable, étrangement, elle se sent plus maladroite que lorsqu'elle cuisinait sur le bateau, pour ses parents qui oubliaient parfois de manger tant ils étaient prit par leur métier
♦ Elle a fait de nombreuses escales à travers le monde qu'elle a ainsi découvert, expérimenté

• INSCRIS LE : 19/04/2017
• MESSAGE : 245 • POINTS : 358
• CÉLÉBRITÉ : Margot Robbie ♥
• CRÉDITS : Cranberry
• DC : la dérangée, Fawn
MessageSujet: Re: Memory (feat. Ophée et Sean)
Lun 22 Mai 2017 - 21:34

  • Sean
  • Ophée
Un tableau plein de souvenir et nouvelle rencontre
Tu voulais parler de sa cousine. Cette fille qui étudie l'art, elle doit être vraiment intéressante comme personne. En tout cas, toi, elle t'intéresse. Une fille qui aime l'art au point de l'étudier. Elle doit en connaître des choses, tu ne la connais pas et pourtant, elle t'impressionne déjà par son parcours que te raconte son cousin. Quand toi, tu n'y connais pas grand-chose. Bien sûr, comme tout le monde, ou presque, tu connais les plus grands. Tu n'as pas visité beaucoup de musée et même en vivant sur un bateau, tu connais. Tu as reçut un minimum d'éducation. Même si celle-ci t'était donnée par tes parents, par des profs par correspondance pour les cours où tes parents ne pouvaient pas trop t'aider. Au contraire de la biologie, surtout sur les animaux, où ils étaient incollable. Et donc, tu l'es aussi. Alors Sean, il t'explique qu'on ne devient pas artiste, on l'est, ou on ne l'est pas selon lui. C'est un sujet à réfléchir, mais qui te semble finalement assez juste. C'est quelque chose qui vient de l'âme. Est-ce qu'en étudiant, on apprend à le devenir ? Est-ce qu'ainsi il y a quelque chose de plus que de la peinture sur une toile ? Sa cousine, elle est un peu comme toi, ça fait partie d'elle depuis toujours, elle dessine depuis toute petite. C'est une passion pour la jeune femme, tout comme pour lui. Cependant, il ne sait pas si elle veut en faire sa carrière.
« Je comprend votre point de vue, sans doute que ceux qui veulent le devenir, il leur manque toujours un petit quelque chose. Ce doit être une vocation, comme pour votre cousine, qui semble dessiner de toute petite. Que ferait-elle autrement ? »
Oui, tu es vraiment intéressée par la femme, connaître son parcours, ce serait comme un point de comparaison avec ta propre expérience.

Sean, il était intéressé pour t'acheter cette toile que tu lui as refusé, trop attachée à celle-ci. Mais il ne le prend pas si mal, il se demande même si tu as un atelier, d'autres travaux à proposer. Tu lui parles de cette salle, que tu a aménagé chez toi pour peindre. Des quelques toiles qui y sont restées parce que le conservateur de la galerie n'était pas convaincue par celles-ci. Tu lui parles même du désordre, pour qu'il ne soit pas surprit si il vient véritablement voir ton travail à domicile. Et dans sa réponse, il te dit de ne pas être si humble. Il trouve ton travail fantastique. C'est ce qu'il pense lui, pour toi, tu as juste voulu t'exprimer. Il veut juger par lui-même les toiles restées au placard. Ce placard qui pourrait cacher de véritables trésors pour Sean. Tu rougis doucement, ne sachant pas vraiment quoi lui répondre à Sean.
« … Vous savez, c'est juste un moyen de m'exprimer. Je ne cherche pas la célébrité. Mais vous pourrez venir voir si un tableau vous plaît autant que celui-ci ! »
Tu n'arrives toujours pas à croire qu'il voulait vraiment te l'acheter. Pour masquer ta gêne, avant de ne faire tomber ton verre, même si il est vide, tu le déposes sur un plateau et tu te sers en petit four. Mais voilà, ce petit four, il est au crabe. Et tu as déjà croqué dedans. Mais tu ne peux pas. Tu recraches bien vite. T'excusant de ton manque de manière. Dans une telle soirée. Ce n'est pas possible d'agir ainsi. Mais Sean, il est gentil, il te dit qu'il n'y a pas de soucis, que lui non plus n'aime pas le crabe alors il comprend. Mais en fait non, il ne comprend pas. Pas vraiment.
« Mhh, ce n'est pas que je n'aime pas, je n'en ai jamais mangé et je n'en mangerai jamais. Je suis végétarienne, je suis incapable de manger quoi que ce soit qui soit animal à part le lait, les œufs que je vois comme des cadeaux qu'ils nous font. Comme un chat qui dépose sur le paillasson de ses maîtres un souris qu'il a chassé pour leur dire merci. Bon, c'est barbare, mais c'est sa façon à lui de dire merci. »
Bon, tais toi, c'est pire maintenant.

Tu acceptes volontiers le nouveau verre qu'il t'offre. Même si tu sens déjà l'alcool faire son effet et que tu voulais t'arrêter, tu veux faire oublier tes mauvaises manières. Alors tu prends ce verre et tu bois. En demandant à l'homme ce qu'il pense de cette soirée, des autres artistes, un peu pour te faire oublier toi. Ce qui est un échec en quelque sorte. Oui oui, c'est bien, très bien. Pas mal de belles choses mais une seule artiste qui attire vraiment son attention. Il n'est pas difficile de comprendre qu'il s'agit de toi, tu ne l'as pas vue discuter avec les autres artistes de la soirée. Il serait heureux, vraiment, de pouvoir visiter ton atelier. Ils te rassurent même sur le fait qu'il ne regardera pas le désordre qui se trouve chez toi. Comme c'est aimable de sa part.
« Je n'ai rien contre le fait de vous montrer mon atelier. Je serais même enchantée de vous montrer cette pièce. Il faudra faire attention, vraiment, je suis en travaux, je rénove la maison de mon grand-père, alors ça peut être un peu dangereux. Mais je suppose que vous n'avez pas envie d'attendre que j'ai terminé, cela pourrait me prendre encore des mois, voir peut être même une année… Excusez moi, je commence à beaucoup trop parler. »
Tu finis ton verre d'une traite. Ce qui en soit, est une très mauvaise idée. Heureusement que Sean a pensé à t'inviter à t'asseoir avant cela. Ou sinon, tu aurais probablement chancelé. Perdu l'équilibre, surtout perché sur les talons qu'on ne t'a pas laissé le choix. Et tu aurais offert aux personnes encore présentent, un spectacle qui les auraient bien fait rire. Ils se seraient moqués de la jeune artiste que tu es. Tu aurais sans doute perdu toute crédibilité. Alors oui, c'est très bien que tu sois assise. Mais pour te relever, tu songeras à enlever tes chaussures avant cela. Tu vois ces gens qui commencent à partir, tu vois qu'il y a déjà moins de monde qu'au début de la soirée. Ce serveur qui repasse avec des petits fours, vous les propose, tu refuses. Encore traumatisée.   
ce soir, tout commence pour toi !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• Je suis très proche de mon grand frère avec qui j'aime discuter, boire une bière et regarder des matchs de hockey ou de football.

• Je suis également très proche de ma cousine Naelya. Elle est la seule personne a qui je peux tout dire sans craindre de me faire juger.

• Il faut pas le dire à personne, mais j'ai récemment acheté une magnifique bague de fiançailles que je compte offrir a ma chérie. J'attends juste le bon moment pour lui faire la grande demande.





• INSCRIS LE : 01/05/2017
• MESSAGE : 205 • POINTS : 455
• CÉLÉBRITÉ : Jared Padalecki
• CRÉDITS : Bazzart - Cristalline
• DC : Kayla Taylor / Abigail Stampton
MessageSujet: Re: Memory (feat. Ophée et Sean)
Sam 27 Mai 2017 - 14:47

La soirée était des plus agréables et ma compagne des plus intéressantes et charmantes seulement plus l’heure tournait et plus je me sentais gagné par la fatigue. Je m’étais levé aux petites heures pour terminer des dossiers avant de rentrer au bureau pour rencontrer des clients. J’étais las et l’alcool n’aidait pas ma situation. Je fis donc des efforts pour rester concentrer et pour ne pas faire défaut à la jeune artiste dont je venais de découvrir le talent exceptionnel. La conversation entre moi et Miss Valentyn allait dans tous les sens. Nous parlons de nos goûts communs pour la peinture, des aspirations de Naelya à devenir une artiste et des choses diverses. Lorsqu’elle me questionne au sujet des autres projets de ma cousine, j’avoue ne pas savoir quoi lui répondre. Aussi, je me montre franc avec elle en lui disant que cette dernière va certainement se lancer dans l’organisation d’évènement. Ce n’est pas sa passion première, mais bon il faut bien mettre du beurre sur les épinards. Une fois de plus, je fais mon possible pour écarter ma cousine de la conversation pour revenir sur son travail à elle. La jeune femme est si modeste qu’elle ne semble pas vraiment comprendre tout l’intérêt que je porte à ses tableaux. Il me semble m’être pourtant montré des plus enthousiasmes et intéresser aussi je tente une nouvelle avenue pour la persuader à m’inviter dans son atelier ce à quoi elle me répond : « … Vous savez, c'est juste un moyen de m'exprimer. Je ne cherche pas la célébrité. Mais vous pourrez venir voir si un tableau vous plaît autant que celui-ci! »

- Je crois que vous êtes surtout très sévère envers vous, Mademoiselle Valentyn et sachez que je serais effectivement très heureux de pouvoir voir vos autres créations.

Bien que je sois des plus sincères avec elle, la jeune femme semble douter de mon jugement en la matière et elle minimise une fois encore ce qu’elle a accompli. Pour ma part, je connais fort bien le gérant de cette galerie et je sais combien il peut se montrer sévère et sélectif. S’il n’avait pas trouvé son travail intéressant jamais il ne l’aurait invitée à exposer chez lui. Je suis sur le point de lui faire part de cette information lorsque croque dans un petit four qu’elle se met quelques instants plus tard à cracher littéralement dans sa serviette. Surpris, par ce manque de classe de sa part, je reste un instant sans voix et pour dédramatiser la situation, je lui fais part que moi non plus je n’aime pas le crabe. La jeune femme se met à rire nerveusement et finalement elle finit par m’expliquer que ce n’est pas véritablement le poisson qui la gêne, mais c’est le fait qu’elle soit végétarienne et qu’elle ne mange généralement aucune viande ni poisson. Décidément cette jeune femme est tout un numéro. Comment peut-elle ne pas avoir remarqué que son croûton était garni de poisson. Enfin, elle me raconte toute une histoire à propos de ses choix alimentaires, d’un chat et d’une souris. J’avoue que sur le coup, je ne sais plus très bien ce que je dois penser d’elle. J’ai un sacré mal de tête et j’aimerais pouvoir obtenir un rendez-vous pour son atelier et rentrer me coucher. Quand finalement elle accepte que je puisse visiter son atelier, nous échangeons ses coordonnées dont je prends note dans mon téléphone et nous fixons un rendez-vous pour la fin de la semaine. La salle se vide tranquillement et mes amis me saluent d’un signe de la main. Je fais de même et je me tourne vers la jeune femme et lui demande : « Je vous remercie pour votre temps et d’avoir accepté que je puisse visiter votre atelier. Il se fait tard et je dois me lever tôt demain. Est-ce que vous êtes venu avec quelqu’un ou peut-être que vous auriez besoin d’un chauffeur pour vous ramener chez vous en tour sécurité. Vous semblez avoir du mal à soutenir l’alcool »



Entre les deux mon coeur balance

©BESIDETHECROCODILE

EN VACANCES DU 24 JUIN AU 5 JUILLET
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/t348-valentyn-ophee-vous-suggere-sa-page-instagram#5029 En ligne
friendship never ends


♦ Elle a grandi sur l'océan, sur un bateau, avec ses deux parents biologistes marins
♦ Elle ne mange pas les animaux de la mer du coup et très peu la viande.
♦ Elle est peace and love, mais il ne faut pas la mettre en colère !
♦ Elle n'a jamais connu l'amour, non jamais ...
♦ Dans l'océan, il y a un poulpe, son ami, Boris !
♦ Elle est artiste, elle vit dans la maison de son papi qui lui revient et qu'elle retape entièrement.
♦ Depuis toute petite, elle a une amie imaginaire, une sirène, mais aussi une amie d'internet, Lia
♦ Elle a souvent de la peinture sur le visage, parce que l'artiste qu'elle est est étrangement maladroite sur cette terre qui ne remue pas, sans doute trop habituée à l'océan
♦ Elle dort dans un immense hamac qu'elle s'est fabriqué, pour imiter le mouvement des vagues qui la berce
♦ Elle est engagée pour la planète, pour les animaux, c'est une membres plus qu'active de WWF et autre associations pour sauver les animaux marins
♦ Elle cuisine plutôt bien, bien que dans une cuisine stable, étrangement, elle se sent plus maladroite que lorsqu'elle cuisinait sur le bateau, pour ses parents qui oubliaient parfois de manger tant ils étaient prit par leur métier
♦ Elle a fait de nombreuses escales à travers le monde qu'elle a ainsi découvert, expérimenté

• INSCRIS LE : 19/04/2017
• MESSAGE : 245 • POINTS : 358
• CÉLÉBRITÉ : Margot Robbie ♥
• CRÉDITS : Cranberry
• DC : la dérangée, Fawn
MessageSujet: Re: Memory (feat. Ophée et Sean)
Sam 27 Mai 2017 - 15:28

  • Sean
  • Ophée
Un tableau plein de souvenir et nouvelle rencontre
« Appelez moi Ophée, s'il vous plait ! »
Tu le lui demande. Gentiment ! Tu te sentiras sans doute plus à l'aise si monsieur Stampton t'appelle par ton prénom. Que de l'entendre utiliser ton nom de famille, cela semblant si solennelle comme façon de s'adresser à toi. Ce n'est pas à mal, c'est juste que tu n'y es pas habituée. Les conversations autrement, sont tellement plus détendue. C'est peut être aussi l'environnement qui fait que tu ne sois pas à l'aise dans tes baskets. Et aussi, que tu ne les porte pas ce soir tes fameuses baskets. Tu as bien tenté, mais les filles ont dit non. Elles ne t'ont pas laissé le choix. Ni de t'habiller, ni pour la coiffure ou le maquillage. Elles avaient pensé à tout tes deux amies. Alors c'est un peu compliquée pour toi. Tu as bue pour te sentir mieux. C'est vrai qu'après 3 verres, tu vas nettement mieux, mais tu as encore du mal à réaliser ce qu'il t'arrive. Cette soirée. Cette exposition. Ton exposition en quelque sorte. Ta grande première. Tout ce monde dont tu n'es pas habituée. Et surtout Sean, ce jeune homme qui semble franchement intéressé par ton travail. Il voudrait t'acheter cette toile. Que tu lui refuses. Pour te sentir mieux, tu laisses la conversation tourner autour de sa cousine plutôt qu'autour de toi. Ce qui est un échec. Tu le sens bien. Il te répond par politesse, mais ce qui l'intéresse maintenant, c'est ton atelier. Voir comment et où tu travailles. Ce que tu caches d'autres comme toiles. Il semble vraiment sincère.

Sean te dit qu'il te trouve bien trop sévère avec toi-même. Il serait heureux de voir ce que tu caches dans tes placards. Il doit y avoir d'autres trésors. Il y a bien quelques toiles que tu as laissée à ta maison. Le propriétaire de la galerie les trouvant moins intéressantes pour l'exposition. Alors depuis, tu les as juste cachée au fond d'un placard. Pensant ne jamais les ressortir. Sauf peut être un jour, pour en offrir une ou deux à des amis. Après son commentaire, jamais tu n'aurais pensé que quelqu'un pourrait s'en intéresser. Mais ce jeune homme veut vraiment en voir plus. Alors pourquoi pas l'inviter chez toi, à voir ton atelier aménagé. À voir ces fameuses toiles que tu destinais à rester dans le noir. Peut être qu'un autre avis te redonnera un peu de confiance. Peut être que lui trouvera quelque chose à en dire autre que de penser qu'elles sont moins bien que celles exposées ici ce soir. Tu lui donnes ton adresse, ton numéro, à lui de voir quand il a envie de passer pour venir voir tout cela. Tu pourrais dire admirer, mais ce ne serait pas très juste. Admirer, c'est pour quelque chose de merveilleux, quelque chose qui captive l'attention. Sean voudrait passer en fin de semaine. Comme tu travailles chez toi, tu es presque tout le temps à la maison. Parfois, tu pars explorer cette ville qui t'a vue naître mais pas grandir. Tu veux la connaître. Alors tu lui demandes juste de te prévenir de son arrivée, que tu puisse t'organiser. Faire un peu de ménage, tout ça. Et surtout, que tu sois chez toi.

La suite de la soirée se déroule avec cet incident de petit four. Que tu attrapes pour mettre dans ta bouche avant de demander sa composition et de le recracher devant le monde encore présent. Tu dois passer pour une folle. L'homme, fort sympathique te soutient, disant ne pas aimer le crabe aussi. Mais à ton explication, il semble septique. Sans doute se demande-t-il alors pourquoi tu as voulu manger cet entremet au crabe. Simplement que tu ne savais pas. Tu avais faim, tu as vue passer le plateau et tu as voulu manger sans te poser la question avant qu'il ne soit trop tard. En soit, rien de vraiment grave, si ce n'est que tu passes pour une fille qui n'a aucune éducation. Et sans doute pour une jeune femme à l'intelligence réduite. Qui ne réfléchit pas avant d'agir. Cela ne t'aide pas à te mettre à l'aise. Un nouveau verre, pour faire passer le goût du crabe que tu ne supportes pas. L'idée d'avoir put en mettre dans ta bouche… Pauvre Sébastien ! La petite sirène ne serait pas contente ! Tu vas t'asseoir avec lui. C'est mieux ! Tu songes à restée ici, ne voulant plus te mettre debout sur tes talons. Le monde s'en va petit à petit. Un groupe de gens fait signe par ici. Sans doute est-ce pour Sean, des amis à lui.

D'ailleurs, lui aussi va bientôt partir. Tu le comprends quand il commence à te remercier d'avoir accepté qu'il puisse venir voir où tu peins tes œuvres. Mais il se fait tard et demain, il doit se lever de bonne heure, alors il va rentrer chez lui pour dormir. Il en a sans doute besoin. Mais avant de te laisser, il veut s'assurer que tu puisses rentrer chez toi en toute sécurité. Il a remarqué que tu semblais avoir du mal à tenir l'alcool, ce qui n'est pas faux.
« Je suis venue avec deux amies, mais elles ont du partir tôt dans la soirée, l'une d'elle est enceinte et ne pouvait pas rester bien longtemps. Mais elle voulait être avec moi quand même. Mais ne vous en faites pas pour moi monsieur Stampton. Je n'habite pas très loin de là. Je pense rentrer à pieds, l'air frais me fera sans doute du bien ! »
Tu lui souris. Toujours assises sur cette banquette, tu en profites pour retirer tes talons. C'est un tel soulagement que tu en soupire d'aise. Tu te promets de ne plus jamais en porter de ta vie. Même si tu sais qu'un jour, tu en porteras de nouveau, c'est sur le coup que tu te dis cela. Mais tu auras bien d'autres occasions pour en porter. Tu te remets alors debout, les pieds nus, tu te sens déjà mieux. Tu redonnes ton dernier verre vidé au serveur qui passe pour débarrasser. La soirée semble toucher à sa fin. mble toucher à sa fin.    
ce soir, tout commence pour toi !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• Je suis très proche de mon grand frère avec qui j'aime discuter, boire une bière et regarder des matchs de hockey ou de football.

• Je suis également très proche de ma cousine Naelya. Elle est la seule personne a qui je peux tout dire sans craindre de me faire juger.

• Il faut pas le dire à personne, mais j'ai récemment acheté une magnifique bague de fiançailles que je compte offrir a ma chérie. J'attends juste le bon moment pour lui faire la grande demande.





• INSCRIS LE : 01/05/2017
• MESSAGE : 205 • POINTS : 455
• CÉLÉBRITÉ : Jared Padalecki
• CRÉDITS : Bazzart - Cristalline
• DC : Kayla Taylor / Abigail Stampton
MessageSujet: Re: Memory (feat. Ophée et Sean)
Dim 4 Juin 2017 - 14:44

Alors qu’il est temps pour moi de tire ma révérence et prendre congé, je ne peux m’empêcher de me montrer galant et poli envers ma compagne. Je lui demande si elle a quelqu’un pour la raccompagner puisque je la sens chancelante. Je ne voudrais surtout pas qu’elle se fasse attaquer en sortant de la galerie ou qu’elle se blesse. La jeune femme semble touchée par mes paroles et me répond : « Je suis venue avec deux amies, mais elles ont du partir tôt dans la soirée, l'une d'elle est enceinte et ne pouvait pas rester bien longtemps. Mais elle voulait être avec moi quand même. Mais ne vous en faites pas pour moi monsieur Stampton. Je n'habite pas très loin de là. Je pense rentrer à pied, l'air frais me fera sans doute du bien! »

Je suis tout à fait contre cette idée. Il est tard et le quartier n’est pas sûr aussi, je lui souris à mon tour et lui dit : « Pas question, je vais vous raccompagner c’est sur mon chemin de toute façon et au moins j’aurai la conscience tranquille que vous ne vous ferez pas attaqué. Je vous laisse saluer vos amis et le propriétaire de la galerie. Je vais chercher ma voiture et je vous attends devant la porte »

Je ne lui laisse pas la chance de protester. Je prends mes clés dans mes poches et je vais saluer rapidement le propriétaire avant d’aller au stationnement. Je suis las, mais ce n’est pas un petit arrêt qui changera quelque chose à mes heures de sommeil déjà si peu nombreuses. Stationner devant la galerie, j’attends la jeune femme pour la conduire chez elle. Lorsqu’elle finalement elle sort, je vais lui ouvrir la portière et je l’aide à s’installer. Elle semble vraiment instable sur ses talons et je crains le pire pour elle. De nouveau assis dans la voiture, je me tourne vers elle et je lui demande quelle direction je dois prendre. Comme elle l’avait indiqué, elle habite tout près donc en quelques minutes nous sommes devant chez elle.

- Je vous remercie Ophée pour cette soirée magnifique.

Je lui souris et je vais lui ouvrir la portière et l’aider à sortir de la voiture.

- Vous croyez pouvoir monter les marches toutes seules?



Entre les deux mon coeur balance

©BESIDETHECROCODILE

EN VACANCES DU 24 JUIN AU 5 JUILLET
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/t348-valentyn-ophee-vous-suggere-sa-page-instagram#5029 En ligne
friendship never ends


♦ Elle a grandi sur l'océan, sur un bateau, avec ses deux parents biologistes marins
♦ Elle ne mange pas les animaux de la mer du coup et très peu la viande.
♦ Elle est peace and love, mais il ne faut pas la mettre en colère !
♦ Elle n'a jamais connu l'amour, non jamais ...
♦ Dans l'océan, il y a un poulpe, son ami, Boris !
♦ Elle est artiste, elle vit dans la maison de son papi qui lui revient et qu'elle retape entièrement.
♦ Depuis toute petite, elle a une amie imaginaire, une sirène, mais aussi une amie d'internet, Lia
♦ Elle a souvent de la peinture sur le visage, parce que l'artiste qu'elle est est étrangement maladroite sur cette terre qui ne remue pas, sans doute trop habituée à l'océan
♦ Elle dort dans un immense hamac qu'elle s'est fabriqué, pour imiter le mouvement des vagues qui la berce
♦ Elle est engagée pour la planète, pour les animaux, c'est une membres plus qu'active de WWF et autre associations pour sauver les animaux marins
♦ Elle cuisine plutôt bien, bien que dans une cuisine stable, étrangement, elle se sent plus maladroite que lorsqu'elle cuisinait sur le bateau, pour ses parents qui oubliaient parfois de manger tant ils étaient prit par leur métier
♦ Elle a fait de nombreuses escales à travers le monde qu'elle a ainsi découvert, expérimenté

• INSCRIS LE : 19/04/2017
• MESSAGE : 245 • POINTS : 358
• CÉLÉBRITÉ : Margot Robbie ♥
• CRÉDITS : Cranberry
• DC : la dérangée, Fawn
MessageSujet: Re: Memory (feat. Ophée et Sean)
Dim 4 Juin 2017 - 16:54

  • Sean
  • Ophée
Un tableau plein de souvenir et nouvelle rencontre
La soirée touche à sa fin, tu le sens bien. Il fallait bien que le rêve se termine. Enfin, c'est une façon de parler. Disons que tu vas pouvoir descendre de tes talons, revenir sur terre et enlever cette robe décolletée qui t'a mise si mal à l'aise toute la soirée. Sans doute entourée de gens que tu connais, comme Lia, sa copine, ou Chris, tu te serais sentis mieux qu'avec tous ces inconnus. Ho, du beau monde, mais du monde que tu ne connais pas. Enfin, le rêve ne va pas s'arrêter brutalement là, ce soir en rentrant chez toi. Tes toiles vont restées là, quelques temps, c'était la soirée d’inauguration de cette nouvelle exposition, mais elle va rester en place quelques mois. Tout le monde va pouvoir venir observer ton travail. Après le départ du duo de choc qui t'a traîné là, monsieur Stampton t'a porté compagnie pour le reste de la soirée. Vous avez tant discuté tous les deux. Surtout d'art, de sa cousine, de tes œuvres exposées, de celles absentes qu'il voudrait découvrir. Il semble tant aimer ce que tu fais que tu as accepté. Un jour, il viendra voir. Peut être sera-t-il déçu, peut être que seule celle-ci lui plaît et qu'il n'en voudra pas une autre. Mais pourrais-tu alors lui céder juste pour pouvoir vendre une toile et faire parler de toi ? Tu n'es pas comme ça. Tu y tiens et même si tu dois perdre un bon client, tu préfères faire comme cela te ressemble. Tu ne vendras pas ton âme au diable. Tout comme cette toile, que tu peins pour Lia, pour son bébé, c'est pour elle et pour personne d'autre. Tu ne lui vendras pas, c'est un cadeau que tu veux lui faire. C'est ta meilleure amie. C'est ta première véritable amie. Elle mérite bien que tu lui fasse un tel cadeau. Peut être, qu'elle n'aimera pas, qu'elle le mettra au grenier, mais le geste compte pour toi.

Fin de soirée donc, Sean te propose de te raccompagner. Ce que tu refuses. Tu ne veux pas l'embêter. Il semble si gentil comme jeune homme. Tu n'habites pas très loin, tu rentreras à pied, l'air frais pourrait te faire du bien avec tout ce vin que tu as bue. Mais il insiste. Même, il ne te laisse pas vraiment le choix. Pas question, il te raccompagne qu'il te dit. C'est sur son chemin, il aura la conscience tranquille de savoir que tu ne te feras pas attaquer en rentrant chez toi seule. Il te laisse saluer tes amis, le propriétaire, ton bienfaiteur pendant qu'il va chercher sa voiture. Et le temps de tout ça, il t'attendra dehors, devant la porte. Et avant même que tu puisses lui répondre, répliquer que tout ira bien, qu'il ne doit pas s'en faire pour la fille que tu es, il a déjà filé saluer ses propres amis avant de disparaître dehors. Aucune chance de faire quelques protestations. Tu n'as pas grand monde à saluer, alors tu vas juste voir le propriétaire de la galerie, grâce à qui tu es là. Tes talons à la main, que tu as déjà retiré, ne te sentant pas le courage de continuer avec ces chaussures à tes pieds, tu traverses la galerie, à la recherche du monsieur. Il est là, il discute avec quelques personnes encore présentent. Il s'arrête un instant pour venir te remercier. Ce que tu lui retournes. Et tu sors, pieds nus, ce n'est pas nouveau pour toi, tu l'étais toujours quand tu te trouvais sur le bateau de tes parents. Sean Stampton est déjà là, il vient t'ouvrir la portière. C'est nouveau ça pour toi. Tu le remercies, tu te sens gênée, une fois de plus, en entrant de la voiture du jeune homme. Il reprend sa place et tu lui indiques le chemin pour rentrer chez toi. C'est tout prêt, comme tu l'avais dit, à peine quelques minutes. À pied, tu aurais sans doute mis une bonne demi heure, mais ce n'était pas très grave pour toi. Arrêtant sa voiture devant chez toi, il te remercie pour cette belle soirée.
« C'est plutôt à moi de vous remercier. Pour votre intérêt à mon travail et pour m'avoir raccompagnée ! Merci pour tout monsieur Stampton. »

Il te souri avant de sortir de sa voiture, ne te laissant même pas le temps de réagir pour ouvrir la portière, il est déjà là pour te l'ouvrir. Une nouvelle fois, tu le remercie et tu sors de là, tes talons à la main. Tu penses rentrer chez toi, te faire un petit truc à grignoter avant d'aller retirer ton costume de femme, te doucher et peut être te coucher ou peindre un peu, tu verras bien en fonction de ta fatigue au moment venu. Sean s'interroge, peux tu monter les marches toute seule. Tu lui souris.
« Oui, ne vous en faites pas, j'ai mal aux pieds à cause des talons, mais ça ira. Je vous propose quelque chose pour vous remercié de m'avoir ramené ? »
Tu le fais par politesse, tu sais qu'il voulait rentrer chez lui, dormir, se reposer avant de se lever pour travailler demain. Mais peut être veut-il quelque chose. Tu proposes alors que tu ne sais même pas ce qu'il se trouve dans tes placards. Et que c'est le grand bordel, les travaux, oui, tu n'as pas prévus, tu n'as rien nettoyé, rien rangé.    
ce soir, tout commence pour toi !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
friendship never ends
MessageSujet: Re: Memory (feat. Ophée et Sean)

Revenir en haut Aller en bas
 

Memory (feat. Ophée et Sean)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Sean Penn and Wyclef Jean: Hollywood, Hip Hop and Haiti
» Down - JAY SEAN - LIL WAYNE
» Sean Irbe (Serdaigle)
» présentation de Ophélie
» Has Sean Penn been recruited by Jean-Claude "Baby Doc" Duvalier?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bang Bang Vancouver :: Confidential archives :: section souvenirs :: RP Terminés-