La fuite n'est plus une option [Sean]



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 La fuite n'est plus une option [Sean]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il a connu sa femme à vingt-cinq ans avant c'était un homme volage ♦️ Il a perdu sa virginité à seize ans ♦️ Il a perdu sa femme enceinte de cinq mois il y a de cela deux ans lors d'un accident de la route. Lui s'en est sortit avec seulement un traumatisme crânien et deux côtes cassées ♦️ Il vit très mal le départ de cette femme qu'il aimait plus que tout, surtout qu'il se croit responsable alors que c'est simplement parce qu'un crétin a grillé un feu rouge ♦️ Il est resté un an sans côtoyer de femme, mais il s'est dit que resté chaste ne ramènera pas sa femme, il a recommencé à être volage de peur de se poser et de perdre encore celle qui aime ♦️ La chérie de son frère a été beaucoup présente pour Ezechiel et l'est encore. Cela fait un mois qu'ils ont fait une connerie, ils ont couchés ensembles ♦️ Depuis Ezechiel ne sait pas quoi faire car cette nana, elle lui plait et en plus elle le comprend mieux que quiconque. Elle pourrait largement arriver à la cheville de sa défunte femme ♦️ Il ment à son frère même si celui-ci semble se méfier de sa complicité avec sa compagne ♦️ Ezechiel ignore si la jeune femme le quittera pour lui, il l'aimerait beaucoup mais en même temps il sait que cela ruinera sa relation fraternelle ♦️ Il a peur de perdre son frère avec toute cette histoire mais aussi cette femme qui le rend faible... Mais heureux quand elle est avec lui ♦️

GraceKaylaCheyhiaKayla & Teddy

RP pour plus tard :
James ☼ Ozalee ☼ Nola

• INSCRIS LE : 08/04/2017
• MESSAGE : 1276 • POINTS : 760
• CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
• CRÉDITS : TUMBLR & moi
• DC : Une brune au passé difficile
MessageSujet: La fuite n'est plus une option [Sean]
Mer 10 Mai 2017 - 14:22

La fuite n'est
plus une option
Ezechiel ✧ Sean

Ce matin j'avais décidé d'aller courir, pas parce que j'en ressentais le besoin, mais selon Christopher cela pourrait me faire du bien pour évacuer tout ce qui n'allait pas en ce moment dans ma vie. Christopher c'était le mec qui avait prit soin de moi il y a deux ans lors de mon accident de voiture, c'était on va dire mon infirmier attitré. Nous nous étions revus dans un bar, un soir ou il ressentait le besoin de se plonger dans la boisson pour passer sa journée difficile avec un peu plus d'aisance. Il m'avait alors avoué n'avoir jamais oublié ce qui m'était arrivé, je ne pensais pas que cela soit possible. Ils en voyaient tellement de toutes les couleurs, les cas défilaient par milliers dans la même journée. Pourtant le brun se souvenait de cette fameuse nuit, il se sentait même un peu mal à l'aise en ma compagnie mais ce n'était pas de sa faute. Il est devenu sans que je m'en rende réellement compte mon confident, le seul à qui j'arrive à débiter certaines paroles qui d'ordinaire restaient bloquées en moi. J'avais alors décidé de suivre ses conseils, de voir si le sport pouvait en quelque sorte nettoyé mon corps de toutes ses miasmes négatives. Vous sentez le scepticisme en moi ? En même temps même les psys n'avaient pas réussi à me faire aller mieux, mais cela était-il soit dit en passant possible ?  Mais bon comme on dit qui ne tente rien à rien.

Je me réveillais alors assez tôt ce matin, nous étions dimanche par conséquent je ne bossais pas. Je m'étais douché, avait mangé, avait sortit mon chiot puis lui avait ouvert la véranda pour qu'il puisse aller jouer dans le jardin quand il le souhaitait. Je m'étais vêtu d'un survêt que j'avais acheté, toutes nouvelles chaussures sportives nouées aux pieds. C'est partit ! Je pris ma voiture afin d'arriver à la plage, l'eau iodée, le bruit des vagues me facilitera la tâche. Ouais parce que je ne suis pas un sportif dans l'âme, je fais quelque pompe, quelque abdo mais ça s'arrête là ! Je débutais alors ma course commençant à buffer comme un bœuf rapidement. Je m'arrêtais alors pour reprendre ma respiration puis par la même occasion calmer le poing de côté qui venait de faire son apparition. C'est alors que je le vis arriver au loin, j'aurai pu le reconnaître entre mille... Je savais que Sean était un sportif mais je n'imaginais pas tomber sur lui... « Putain merde... » Je cherchais un coin pour me cacher mais on était à la plage, les chances de jouer à cache cache sont infimes. Je décidais alors aussi bêtement que cela puisse paraître de mettre ma capuche afin de cacher un minimum mon visage mais je doute que cela suffise, puis baissant la tête je repris ma course passant à côté de loin en sprintant légèrement. « Faite qu'il n'ait pas fait attention, faite qu'il n'ait pas fait attention » murmurais-je pour moi-même.


© Starseed



Quelque soit l'être bizarre que vous finissez par être, il y a des chances qu'il y ait toujours quelqu'un pour vous. À moins bien sur qu'il soit déjà passé à autre chose... Parce que quand il s'agit d'amour, même les êtres bizarre ne peuvent attendre éternellement.


Présence réduite du 23/10 au 6/11
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• Je suis très proche de mon grand frère avec qui j'aime discuter, boire une bière et regarder des matchs de hockey ou de football.

• Je suis également très proche de ma cousine Naelya. Elle est la seule personne a qui je peux tout dire sans craindre de me faire juger.

• Je suis ami avec Perry et Jazz.

• INSCRIS LE : 01/05/2017
• MESSAGE : 330 • POINTS : 430
• CÉLÉBRITÉ : Jared Padalecki
• CRÉDITS : vava : Winter Soldier
• DC : Kayla / Ophélie / Amsterdam
MessageSujet: Re: La fuite n'est plus une option [Sean]
Sam 13 Mai 2017 - 17:16

La fuite n'est
plus une option
Ezechiel ✧ Sean

Dimanche matin. Je me réveil à nouveau seul. Mon lit est bien vide sans elle. Joana est de nouveau absente. Son travail est très demandant tout comme le mien a vraie dire. Toutefois, une légère inquiétude s’installe dans mon esprit. Il me semble que ces derniers temps elle est plus distante avec moi. J’essaie de chasser cette idée de ma tête pour ne pas commencer à suspecter quelques choses qui ne seraient que le fruit de mon imagination. C’est tout de même ironique que lorsque j’étais avec Mila ce soit moi qui étais toujours absent et elle qui s’en plaignait. À présent, que c’est moi qui me trouve dans cette situation je me sens à mon tour délaissé. Je souris pour moi-même et me lève du lit pour aller faire un brin de toilette. Je surveille la météo. Le temps est splendide, aussi je décide, de sortir pour aller courir sur la plage. Je me prépare rapidement et j’attrape mon téléphone et mes écouteurs et je suis prêt pour la course. Je marche tranquille jusqu’à la plage de Kitsilano et une fois sur place je me mets à courir. Il est encore tôt, mais la plage commence déjà à se remplir de surfeur qui désire profiter des bonnes vagues du matin. Je regarde autour de moi, question de savoir si je ne reconnaîtrais pas Perry le copain de Kayla. Je sais que c’est un grand amateur de surf, mais ne le voyant pas je me dis qu’il a certainement mieux à faire s’il est en ville que de venir surfer un dimanche matin. Lui au moins, il a la chance d’avoir une copine présente pour lui. Je chasse cette idée de mon esprit et j’augmente le son de ma musique alors qu’une chanson d’AC/DC résonne dans mes oreilles et me poussent à courir plus rapidement.

Le jogging une excellente activité non seulement pour garder la forme, mais aussi pour me libérer de ma rage et de mon anxiété. Depuis tout petit, j’ai tendance à refouler mes émotions. J’ai du mal à exprimer verbalement mes émotions. Le sport me permet d’évacuer toutes ces merdes que j’accumule et qui ont parfois tendance à me bouffer les tripes. Et puis alors que je suis au maximum de mes capacités, voilà que je vois s’avancer vers moi en sens inverse une silhouette des plus familières. Au début, j’ai du mal à croire que ce soit bien lui, mais pas de doute, c’est bien Ezechiel. Je dois me retenir pour ne pas éclater de rire et chopper une crampe. Mon frère qui se met à la course. Bordel, il y a certainement une femme derrière tout ça parce que jamais mon frère ne se mettrait au sport si ce n’était pour attirer une femme dans on lit. Et puis alors que je me rapproche de lui, j’ai comme l’impression qu’il tente de fuir. Pourquoi? À cette distance, c’est impossible qu’il ne puisse pas m’avoir reconnu à son tour. Je me rapproche encore plus rapidement et je fonce directement sur lui. Pas question de le laisser filer. J’ai bien l’intention de lui tirer les vers du nez et pour quoi ne pas l’inviter à venir prendre le petit-déjeuner avec moi. Il me semble qu’il y a un moment que nous n’avons pas passé de temps ensemble. Juste lui et moi.

- Hey Dude a quel jeu tu joues? Ta peur de la compétition et c’est pour ça que tu cherches à te cacher?

Je prends mon souffle et je me mets à rire avant d’ajouter :

- Trop tard je t’ai démasqué Monsieur le « Nouveau Sportif ». J’avoue que j’ai encore du mal à croire que tu te sois mis à la course. C’est quoi son nom?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il a connu sa femme à vingt-cinq ans avant c'était un homme volage ♦️ Il a perdu sa virginité à seize ans ♦️ Il a perdu sa femme enceinte de cinq mois il y a de cela deux ans lors d'un accident de la route. Lui s'en est sortit avec seulement un traumatisme crânien et deux côtes cassées ♦️ Il vit très mal le départ de cette femme qu'il aimait plus que tout, surtout qu'il se croit responsable alors que c'est simplement parce qu'un crétin a grillé un feu rouge ♦️ Il est resté un an sans côtoyer de femme, mais il s'est dit que resté chaste ne ramènera pas sa femme, il a recommencé à être volage de peur de se poser et de perdre encore celle qui aime ♦️ La chérie de son frère a été beaucoup présente pour Ezechiel et l'est encore. Cela fait un mois qu'ils ont fait une connerie, ils ont couchés ensembles ♦️ Depuis Ezechiel ne sait pas quoi faire car cette nana, elle lui plait et en plus elle le comprend mieux que quiconque. Elle pourrait largement arriver à la cheville de sa défunte femme ♦️ Il ment à son frère même si celui-ci semble se méfier de sa complicité avec sa compagne ♦️ Ezechiel ignore si la jeune femme le quittera pour lui, il l'aimerait beaucoup mais en même temps il sait que cela ruinera sa relation fraternelle ♦️ Il a peur de perdre son frère avec toute cette histoire mais aussi cette femme qui le rend faible... Mais heureux quand elle est avec lui ♦️

GraceKaylaCheyhiaKayla & Teddy

RP pour plus tard :
James ☼ Ozalee ☼ Nola

• INSCRIS LE : 08/04/2017
• MESSAGE : 1276 • POINTS : 760
• CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
• CRÉDITS : TUMBLR & moi
• DC : Une brune au passé difficile
MessageSujet: Re: La fuite n'est plus une option [Sean]
Mar 16 Mai 2017 - 11:37

La fuite n'est
plus une option
Ezechiel ✧ Sean

J'avoue que Christopher avait un poil raison, faire du sport nous permettait de nous vider la tête, puis par la suite nous étions tellement éreinté qu'il était difficile de pouvoir réellement penser. La seule dont je rêvais suite à mon entraînement, c'était une bonne douche, manger et me poser dans un coin avec un bouquin avant de tomber dans les bras de Morphée. Ce matin là, je décidais alors de prendre mon courage à deux mains et d'aller courir sur la plage, quelle ne fut pas cette idée qui traversa mon esprit. Je courrais tranquille, m'arrêtant à un moment pour faire passer mon poing de côté. Mon côté non sportif se ressentait dans ces instants un peu honteux du mec qui ne savait pas respirer convenablement pendant une course. C'est alors que je le vis au loin : Sean. Il m'était dur de ne pas reconnaître sa démarche, sa stature après tout c'était mon frère, même à moitié aveugle je le reconnaîtrais entre mille. Je faisais tout pour l'éviter depuis que j'avais couché avec Joana, mais là comme de par hasard je tombais sur lui. Je me frappais le front tout en me remémorant que c'était un sportif. Vous voyez au restaurant c'était le genre de mec à prendre une salade pour tortue alors que moi je prenais le hamburger du lion, voyez le genre ! Vainement mais sûrement, je mis ma capuche de survêt dans l'espoir que cela me sauve la mise puis me mis à courir le plus vite possible pour le dépasser d'une traite tout en priant pour qu'il ne me reconnaisse pas. Putain en vieillissant tu deviens de plus en plus con ou quoi Stampton hurlait ma conscience. Bien sûr que oui il verrait que c'est moi, mais l'espoir fait vivre.

Mais trop tard, ma crainte prit vie quand mon frère couru plus vite que moi et se planta devant moi, me forçant alors à piler sérieusement si je ne voulais pas l'emplafonner. - Hey Dude a quel jeu tu joues ? Ta peur de la compétition et c’est pour ça que tu cherches à te cacher ? C'est blague à deux balles m'avaient manquées, je dois bien l'avouer. Nous avions toujours été proches, bon au moment de l'adolescence se fut plus compliqué mais on ne vivait pas le chagrin de la même manière lui et moi. Inconsciemment je souriais, puis maintenant qu'il m'avait reconnu inutile de garder ma capuche sur la tête plus longtemps. « Ok tu m'as grillé ! Je ne voulais pas me taper la honte face à toi ! » je riais nerveusement, ben ouais j'allais pas lui balancer : mais non je me cache de toi parce que je me suis tapé ta copine en fait ! Son rire, c'est comme si je ne l'avais plus entendu depuis des millénaires, c'est alors que la culpabilité fit son apparition. Il semblait si heureux et moi j'allais tout détruire et pas que avec sa copine. Tout ça allait détruire aussi notre vie de famille, nos relation entre lui, moi, ma cousine et ma mère... - Trop tard je t’ai démasqué Monsieur le « Nouveau Sportif ». J’avoue que j’ai encore du mal à croire que tu te sois mis à la course. C’est quoi son nom ?

Je haussais les épaules, pas étonnant je n'ai jamais été quelqu'un qui aimait vraiment le sport, je m'étais toujours entretenu un minimum mais avec le sport de chambre *toussote*, les abdos et un peu de pompes rien de plus. Non c'était pas pour une fille c'est bien ça le pire, car je leur plaisais suffisamment avec ce corps là. D'ailleurs Joana aussi semblait en être satisfaite, non mais qu'est-ce que je dis moi... « Tu sais que j'en ai jamais eu besoin pour plaire à la gente féminine banane ! Non c'est juste que... Je sens que ça me fais du bien au moral voilà tout ! » Je ne parlais jamais de ce qui me chagrinais même avec mon frère malgré que nous soyons comme les doigts d'une main : unis ! Non c'est avec Chris que je pouvais en parler, je ne sais pas pourquoi mais c'est la personne en qui j'ai placé cette cette envie de confession sans avoir peur de jugement. « Et euh... Toi ça va le boulot ? Joana ? » Ouais je tâtais le terrain, surtout pour savoir s'il se doutais de quelque chose. Je savais pertinemment que la belle brune avait rien avoué sinon j'aurai déjà finis noyé dans la mer.


© Starseed



Quelque soit l'être bizarre que vous finissez par être, il y a des chances qu'il y ait toujours quelqu'un pour vous. À moins bien sur qu'il soit déjà passé à autre chose... Parce que quand il s'agit d'amour, même les êtres bizarre ne peuvent attendre éternellement.


Présence réduite du 23/10 au 6/11
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• Je suis très proche de mon grand frère avec qui j'aime discuter, boire une bière et regarder des matchs de hockey ou de football.

• Je suis également très proche de ma cousine Naelya. Elle est la seule personne a qui je peux tout dire sans craindre de me faire juger.

• Je suis ami avec Perry et Jazz.

• INSCRIS LE : 01/05/2017
• MESSAGE : 330 • POINTS : 430
• CÉLÉBRITÉ : Jared Padalecki
• CRÉDITS : vava : Winter Soldier
• DC : Kayla / Ophélie / Amsterdam
MessageSujet: Re: La fuite n'est plus une option [Sean]
Lun 22 Mai 2017 - 16:43

La fuite n'est
plus une option
Ezechiel ✧ Sean

Courir à travers la ville me permettait de faire de l’ordre dans ma tête. De me fixer des objectifs et de savoir où j’allais. Mon boulot me laissant peu de temps pour des réflexions personnels, j’avais besoin de cet espace bien à moi. Ce n’était pas seulement pour garder la forme que je pratiquais du sport. C’était un exutoire qui me permettait de relâcher la pression. Ce n’était pas d’hier que j’avais de saines habitudes de vie. Je n’étais pas un sain pour autant. Il m’arrivait de manger moi aussi de la malbouffe et boire un coup, mais ce n’était rien à comparer à mon frère. La surprise de le voir courir de si bonne heure est d’autant plus surprenante. Plus encore, pourquoi cherchait-il à me cacher ses nouvelles convictions? J’étais bien le dernier qui allait lui déconseiller de faire du sport alors pourquoi vouloir me fuir de la sorte. Intrigué par sa réaction, je n’allais pas le laisser se défiler si facilement.

« Ok tu m'as grillé! Je ne voulais pas me taper la honte face à toi! »

Je suis surpris par son commentaire et je me contente de lui sourire. J’ai vraiment du mal à croire qu’il est pris la décision de se prendre en main. Je lui fais donc un commentaire des plus machos ce à quoi il me répond du tac au tac qu’il n’a jamais eu besoin de se mettre en forme pour plaire aux dames.

- Touché! Seulement, tu as raison le sport y’a rien de mieux pour évacuer tout ce qui cloche dans la tête et te connaissant tu vas avoir besoin de courir plusieurs marathons pour nettoyer toutes les merdes que tu accumules entre tes deux oreilles!

Je lui donne un léger coup sur l’épaule. Signe de notre complicité entre frères. C’est un naturel entre nous de nous lancé constamment des vannes pour nous taquiner. J’adore mon grand frère. Depuis tout petit que nous nous taquinons de la sorte. Malgré tout ce qui nous différencie, il est et reste mon meilleur pote. Mon point d’ancrage dans la vie. Sans lui, je serais totalement perdue. Depuis quelque temps, j’ai l’impression que je le néglige à cause de mon boulot aussi, je me sens mal vis-à-vis de lui. De son côté, il ne fait jamais de reproche est je lui en suis reconnaissant.

Visiblement mal à l’aise, Ezechiel fuit mon regard et cela m’embête. Décidément son attitude commence à m’inquiéter. Et si ce changement subit avec un rapport avec sa santé. Et si c’était son docteur qui lui avait conseillé de faire du sport pour éviter de faire une attaque cardiaque. Je sens alors mon propre cœur pompé rapidement dans ma poitrine. La peur de le perdre me ronge. Je sais que je ne pourrais pas le supporter. Je me passe nerveusement une main dans le visage et les cheveux pour lui cacher mon inquiétude. De son côté, il cherche à meubler le lourd silence qui s’est installé entre nous.

« Et euh... Toi ça va le boulot? Joana? »

Je regarde rapidement l’heure sur ma montre et lui dit en guise de réponse : « Ta le temps pour venir prendre le petit-déj avec moi? C’est moi qui régale, ça nous permettra de discuter un peu… »

Je connais parfaitement les alentours et je connais un petit resto qui fait de bons petits déjeuners. Il y a un moment que je n’ai pas mangé en tête à tête avec mon frère et je crois qu’il s’agit d’un bon moment pour nous retrouver lui et moi. Je lui fais signe de me suivre et un coin de rue plus loin on prend place sur une petite terrasse. Le serveur nous apporte les menus et je me commande immédiatement un café au lait. Alors que je consulte, le menu rapidement, je réponds à sa question : « Hummm tu sais le boulot, c’est toujours pareil. J’ai plus de dossiers que je peux en traiter, mais je ne vais pas me plaindre, c’est ce que j’ai toujours rêvé de faire et toi? Les affaires sont bonnes? Aucun ennui avec le fisc? Tu n’hésites pas. Faut bien que je te sois utile à quelques choses. »

Le serveur revient vers nous pour prendre notre commande. Pour ma part, je prends une omelette au fromage accompagné de fruits et un verre de jus d’orange frais. Je laisse Ezechiel passé sa commande et puis j’ajoute : « Joana va bien, mais on ne se voit pas beaucoup en ce moment. Elle est très occupée à l’hôpital et moi je suis sur une grosse affaire. Et toi? Tu as rencontré quelqu’un dernièrement? »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il a connu sa femme à vingt-cinq ans avant c'était un homme volage ♦️ Il a perdu sa virginité à seize ans ♦️ Il a perdu sa femme enceinte de cinq mois il y a de cela deux ans lors d'un accident de la route. Lui s'en est sortit avec seulement un traumatisme crânien et deux côtes cassées ♦️ Il vit très mal le départ de cette femme qu'il aimait plus que tout, surtout qu'il se croit responsable alors que c'est simplement parce qu'un crétin a grillé un feu rouge ♦️ Il est resté un an sans côtoyer de femme, mais il s'est dit que resté chaste ne ramènera pas sa femme, il a recommencé à être volage de peur de se poser et de perdre encore celle qui aime ♦️ La chérie de son frère a été beaucoup présente pour Ezechiel et l'est encore. Cela fait un mois qu'ils ont fait une connerie, ils ont couchés ensembles ♦️ Depuis Ezechiel ne sait pas quoi faire car cette nana, elle lui plait et en plus elle le comprend mieux que quiconque. Elle pourrait largement arriver à la cheville de sa défunte femme ♦️ Il ment à son frère même si celui-ci semble se méfier de sa complicité avec sa compagne ♦️ Ezechiel ignore si la jeune femme le quittera pour lui, il l'aimerait beaucoup mais en même temps il sait que cela ruinera sa relation fraternelle ♦️ Il a peur de perdre son frère avec toute cette histoire mais aussi cette femme qui le rend faible... Mais heureux quand elle est avec lui ♦️

GraceKaylaCheyhiaKayla & Teddy

RP pour plus tard :
James ☼ Ozalee ☼ Nola

• INSCRIS LE : 08/04/2017
• MESSAGE : 1276 • POINTS : 760
• CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
• CRÉDITS : TUMBLR & moi
• DC : Une brune au passé difficile
MessageSujet: Re: La fuite n'est plus une option [Sean]
Ven 26 Mai 2017 - 14:52

La fuite n'est
plus une option
Ezechiel ✧ Sean

Il était stupide de penser que mon frère ne serait pas fichu de me reconnaître même emmitouflé de la sorte dans ma veste de sport. Déjà que le fuir n'était point évident mais lui faire face était encore pire... J'ignorais comment je pourrais lui mentir davantage, devais-je lui dire toute la vérité quitte à le perdre... Enfin du moins pour un temps, il finirait bien par me pardonner non ? Ce n'était qu'une femme. L'image de Joana me revint alors en tête, non ce n'était pas qu'un simple femme. Cependant m'ayant intercepté je ne pouvais plus faire marche arrière, je devais l'affronter pour aujourd'hui, il était peut-être temps d'avoir enfin des couilles. Mon frangin comme à son habitude me gère un peu des noises, mais gentiment. Nous avons toujours aimé nous taquiner, des fois ceux qui étaient avec nous pensaient vraiment que nous nous engueulions alors que pas du tout, nous étions comme ça. - Touché ! Seulement, tu as raison le sport y’a rien de mieux pour évacuer tout ce qui cloche dans la tête et te connaissant tu vas avoir besoin de courir plusieurs marathons pour nettoyer toutes les merdes que tu accumules entre tes deux oreilles ! Je le regardais en le fusillant du regard, merci bro de me rappeler que j'ai pas mal de soucis personnels dans ma vie et que j'ai merdé plus d'une fois dans ma jeunesse. « Euh monsieur le mangeur de salade on se calme oui ! Mais tu as raison a une époque si j'avais fais cela peut-être que j'aurai agis différemment » haussais-je les épaules, bien que je ne sois pas sûr que courir m'aurait évité d'être horrible avec mon frère ainsi que ma mère. C'est ma manière de fonctionner, je ne dis jamais ce qui me tracasse, j'encaisse et quand mon corps ne peut plus je devins infect, tel était la réalité des choses me concernant. Il me tapa alors gentiment l'épaule signe qu'il plaisantait mais je le savais pertinemment. Nous nous adorions, enfin à une époque se fut plus houleux entre nous, moi je faisais le con suite au décès de papa et lui ben... C’était l'enfant modèle qui ne blessait jamais maman. Ouais je dois avouer que des fois je lui en voulais de vivre aussi bien sa douleur, enfin... J'aurai aimé avoir la force de caractère de Sean, il souriait toujours, essayait toujours de bien faire malgré la douleur alors que moi je faisais toujours tout capoter. Y a rien qu'à voir avec Joana, comment  je pouvais agir de la sorte, comment pouvais-je prendre le risque de détruire le bonheur de mon frère à cause d'un moment de faiblesse. Beaucoup pense que je suis fort parce que je ne montre rien, que je continue de vivre comme si de rien n'était... Mais j'étais loin de l'être ! La culpabilité me rongeais, celle dû à la mort de ma femme, celle dû à la tromperie faite à mon frère. Il me souriait, me charriait comme d'habitude mais s'il savait, oh s'il savait je serais sûrement à l’hôpital en train de me faire recoudre je ne sais quoi.

Ça nous arrivait d'en venir aux mains, en fait on s'est tapé dessus une seule fois je crois. Quand Sean en avait marre que je blesse ma mère, s'en ai venu aux mains et nous avions finis tous les deux dans un état lamentable. Je me décidais alors à m'intéresser à lui, à son boulot, sa vie de couple. Bon la vie de couple j'avoue c'était pour tâter le terrain, sa seule réponse fut la suivante « T'as le temps pour venir prendre le petit-déj avec moi ? C’est moi qui régale, ça nous permettra de discuter un peu… » Merde, je pensais qu'il allait me répondre et que je pourrai ainsi mettre fin à notre discussion en prétextant un rendez-vous... Je fis cependant mine de regarder ma montre, Stampton prend tes couilles à deux mains et accepte bon sang de bois, hurlait ma conscience. Après tout qu'est-ce que je risquais vu que Joana était pas là, je ne me sentirai pas plus mal à l'aise que c'était déjà le cas. Après mon acceptation, mon frangin prit les devants. Je le suivais donc, visiblement il savait pertinemment où il comptait m'emmener manger. Nous arrivâmes alors rapidement à un petit endroit charmant, rustique au bord de la mer. Nous étions en terrasse l'air iodé faisait vraiment du bien, Chris avait eu raison de me conseiller de courir à la plage. les mouettes tournaient autour des gens dans l'espoir de chopper des miettes qui tomberaient au sol. « Hummm tu sais le boulot, c’est toujours pareil. J’ai plus de dossiers que je peux en traiter, mais je ne vais pas me plaindre, c’est ce que j’ai toujours rêvé de faire et toi ? Les affaires sont bonnes ? Aucun ennui avec le fisc ? Tu n’hésites pas. Faut bien que je te sois utile à quelques choses. » Mon frère me répondis, me sortant de ma torpeur nez dans le menu. Je l'imitais alors tout en répondant à ses inquisitions « Et bien je suis souvent débordé au boulot, mais j'aime également ce que je fais alors. Tu sais réparer des bagnole a toujours été une activité qui me relaxe alors... Et oui les affaires sont très bonnes, j'ai embauché des hommes donc c'est que je peux les payer » riais-je tout en ajoutant « Je préférerai éviter le fisc, ne t'inquiète pas je ne suis pas un bébé, je sais faire mes déclarations monsieur l'intelligent de la famille » souriais-je, je n'avais jamais envié la vie de mon frangin, tout simplement parce que rester assis derrière un bureau n'était clairement pas pour moi, je ne supportais pas de me sentir engoncer dans un endroit confiné.

Mon frère commanda alors quelque chose de très sain comme d'ordinaire, pour ma part je pris un café (ma vie !) puis du bacon avec des oeufs, de la salade et des tomates ainsi qu'une tarte à la pomme. Je vis alors le regard de mon frère posé sur moi « Quoi ! Y a de la salade avec des petites tomates ! » dis-je en haussant les épaules. Il déplorait le fait que je mange un peu trop gras par moment. « Joana va bien, mais on ne se voit pas beaucoup en ce moment. Elle est très occupée à l’hôpital et moi je suis sur une grosse affaire. Et toi ? Tu as rencontré quelqu’un dernièrement ? » Au moins comme ça elle n cafeterait pas ce que nous avions fais tous les deux il y a un petit peu plus d'un mois comme ça. « Son métier doit être exténuant, comme le tient et très prenant pour l'un et pour l'autre. Pas évident pour une relation de couple » Je toussotais alors avant d'ajouter, tout en remerciant le serveur qui venait de nous apporter nos commandes « Non j'ai personne ! J'ai pas vraiment le temps... » En réalité j'avais peur de m'attacher à quelqu'un d'autre, bien que cela arrivait contre mon gré et avec la femme qui lui appartenait. Je bus alors une gorgée de la boisson noire devant moi avant de m'attaquer à mon assiette.



© Starseed



Quelque soit l'être bizarre que vous finissez par être, il y a des chances qu'il y ait toujours quelqu'un pour vous. À moins bien sur qu'il soit déjà passé à autre chose... Parce que quand il s'agit d'amour, même les êtres bizarre ne peuvent attendre éternellement.


Présence réduite du 23/10 au 6/11
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• Je suis très proche de mon grand frère avec qui j'aime discuter, boire une bière et regarder des matchs de hockey ou de football.

• Je suis également très proche de ma cousine Naelya. Elle est la seule personne a qui je peux tout dire sans craindre de me faire juger.

• Je suis ami avec Perry et Jazz.

• INSCRIS LE : 01/05/2017
• MESSAGE : 330 • POINTS : 430
• CÉLÉBRITÉ : Jared Padalecki
• CRÉDITS : vava : Winter Soldier
• DC : Kayla / Ophélie / Amsterdam
MessageSujet: Re: La fuite n'est plus une option [Sean]
Sam 27 Mai 2017 - 14:45

La fuite n'est
plus une option
Ezechiel ✧ Sean

Assis face à face à une table de la terrasse d’un de mes bistrots préférés, j’essaie tant bien que mal de faire la conversation avec Ezechiel. Ce dernier me semble étrange. Tout d’abord, je tombe sur lui alors qu’il tente de me fuir et à présent alors qu’il est face à moi, il esquive toutes mes questions comme s’il cherchait à me cacher quelques choses. Comme si tout à coup, il avait peur de se confier à moi. Ne voulant pas le brusquer, je garde mon calme. Certes nous n’avons pas toujours été des confidents l’un pour l’autre, mais il reste mon frère. Mon seul frère, le seul avec qui j’ai tout partagé depuis que je suis au monde. Nous étions si complices lorsque nous étions enfants et puis papa est mort et tout a changé. Il s’est mis à faire des bêtises, il s’est rebellé et il a vécu sa peine de façon assez rock n’ roll alors que moi j’ai tout refoulé afin de me montrer fort et d’aider maman. Les choses se sont ensuite calmées, Ezechiel et moi nous nous sommes rapprochés de nouveau et puis j’ai quitté Vancouver pour aller étudier à Boston. La distance ne nous a pas aidés à devenir plus intimes l’un pour l’autre, mais j’ai toujours été là pour lui dans les moments importants. Après le terrible accident qui a coûté la vie de sa femme et de son enfant, mon frère n’a plus jamais été le même. Il n’en parle jamais du moins pas à moi, mais je sais au fond qu’il se croit toujours responsable de leur mort et que jamais il ne pourra se le pardonner. Je voudrais pouvoir l’aider, mais je ne sais comment m’y prendre.

Alors que nous attendons de passer notre commande, je le questionne sur son travail. Comme toujours, il rigole, se moque de moi et reste modeste sur ses accomplissements. Il devrait pourtant être fier de sa réussite. Il possède un garage qui a une formidable réputation et son chiffre d’affaires est des plus impressionnants pour une petite entreprise qu’il a montée tout seul. Une chose est certaine pour moi, je suis fier de lui et jamais je ne confierais ma voiture à un autre mécanicien que lui. Lorsque finalement un serveur vient vers nous pour prendre notre commande, je ne suis pas surpris d’entendre ce que mon frère a choisi. Comme toujours, il vient bousiller ses efforts en s’empiffrant de gras transe et de sucre. Sur ce sujet, jamais nous ne serons sur la même longueur d’onde, et ce malgré le fait qu’il m’arrive moi aussi de manger des trucs qui ne soit pas bio comme il le dit si bien. Ne voulant pas me disputer avec lui sur un sujet aussi insignifiant, je lui donne des nouvelles de Joana. À vraie dire, je n’ai pas grand-chose à lui dire puisque je n’ai pas vu ma copine depuis pratiquement une semaine. Notre emploi du temps étant surchargée par le travail nous n’arrivons à nous voir et comme elle habite à l’autre bout de la ville pour être plus près de son boulot cela ne nous facilite pas la vie. Dire qu’avant c’était Mila qui se plaignait de mes absences et de mon manque de temps pour elle et notre relation. Du coup, je commence à comprendre ce qu’elle pouvait vivre. Je lui expose la situation et lui demande en retour si de son côté, il a trouvé quelqu’un.

« Son métier doit être exténuant, comme le tient et très prenant pour l'un et pour l'autre. Pas évident pour une relation de couple »

C’est à ce moment que le serveur en profite pour nous apporter notre commande. J’ajoute un peu de lait dans mon café en écoutant la réponse de mon frère et je remercie le serveur d’un simple geste de la tête. Je prends une première bouchée de mon omelette et je lui réponds : « Non ce n’est pas facile, mais je me dis que ce sera probablement plus simple lorsqu’elle terminera sa résidence. Du moins, je l’espère… »

Je fais une légère pause alors qu’il me signifie n’avoir de son côté rencontré personne faute de temps. Excuse bidon selon moi. Je crois davantage qu’il ne fait aucun effort dans ce sens aussi, je ne peux m’empêcher de lui lancer : « Avec toutes les copines qu’a Kayla elle ne ta présenter un petit morceau qui te plaît? »

Parler des copines de Kayla, me fait penser à la meilleure d’entre elle. Mila. Ma Mila. Mon tout premier grand amour et celui que jamais je ne pourrai oublier. Depuis que nous sommes rencontrés au parc la semaine dernière, je ne suis plus sûre de rien. Je ne sais plus ce que je dois faire et quelle décision prendre. Le fait de ne pas voir Joana n’aide pas les choses et je ne peux m’empêcher de me questionner sur l’avenir de notre relation. Je prends une gorgée de mon jus de fruit et ajoute : « J’ai revu Mila la semaine dernière… elle n’a pas changé… en fait je dirais même qu’elle est encore plus belle… c’est dingue quand on y pense nous partageons pratiquement le même cercle d’ami et elle n’habite pas si loin de chez moi et je l’ai pratiquement pas croisé depuis un an. J’imagine que toi de ton côté tu l’as certainement vue plus souvent… enfin… ça m’a fait tout drôle de la revoir… »

Sachant combien Ezechiel aime Joana, j’hésite à lui faire part du fait que j’aime toujours mon ancienne copine. J’appréhende sa réaction. Le serveur revient alors vers nous pour réchauffer nos cafés et je lui dis : « Zech… je crois que je suis toujours amoureux d’elle… au départ, je ne voulais pas la quitter c’est elle qui a insisté et comme j’en avais marre de lui faire du mal, je l’ai laissée partir.  Ensuite, j’ai tout fait pour l’oublier et puis j’ai rencontré Jo… et si je m’étais trompé? »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il a connu sa femme à vingt-cinq ans avant c'était un homme volage ♦️ Il a perdu sa virginité à seize ans ♦️ Il a perdu sa femme enceinte de cinq mois il y a de cela deux ans lors d'un accident de la route. Lui s'en est sortit avec seulement un traumatisme crânien et deux côtes cassées ♦️ Il vit très mal le départ de cette femme qu'il aimait plus que tout, surtout qu'il se croit responsable alors que c'est simplement parce qu'un crétin a grillé un feu rouge ♦️ Il est resté un an sans côtoyer de femme, mais il s'est dit que resté chaste ne ramènera pas sa femme, il a recommencé à être volage de peur de se poser et de perdre encore celle qui aime ♦️ La chérie de son frère a été beaucoup présente pour Ezechiel et l'est encore. Cela fait un mois qu'ils ont fait une connerie, ils ont couchés ensembles ♦️ Depuis Ezechiel ne sait pas quoi faire car cette nana, elle lui plait et en plus elle le comprend mieux que quiconque. Elle pourrait largement arriver à la cheville de sa défunte femme ♦️ Il ment à son frère même si celui-ci semble se méfier de sa complicité avec sa compagne ♦️ Ezechiel ignore si la jeune femme le quittera pour lui, il l'aimerait beaucoup mais en même temps il sait que cela ruinera sa relation fraternelle ♦️ Il a peur de perdre son frère avec toute cette histoire mais aussi cette femme qui le rend faible... Mais heureux quand elle est avec lui ♦️

GraceKaylaCheyhiaKayla & Teddy

RP pour plus tard :
James ☼ Ozalee ☼ Nola

• INSCRIS LE : 08/04/2017
• MESSAGE : 1276 • POINTS : 760
• CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
• CRÉDITS : TUMBLR & moi
• DC : Une brune au passé difficile
MessageSujet: Re: La fuite n'est plus une option [Sean]
Jeu 1 Juin 2017 - 13:48

La fuite n'est
plus une option
Ezechiel ✧ Sean

On dit que les mensonges finissent toujours par nous rattraper, je pense très sincèrement qu'actuellement c'était ce qui était en train de m'arriver. pour cause je venais de tomber sur mon frère alors que je faisais tout pour l'éviter depuis un peu plus d'un mois maintenant. J'avais une fois de plus tenté de feinter la chose mais inutile d'en espérer des résultats, mon frère me connaissait plus que quiconque, alors impossible pour lui de ne pas me reconnaître malgré mon accoutrement plus que bizarre pour essayer de passer inaperçus. Il finit alors par m'entraîner dans un restaurant pour que nous puissions discuter autour d'un bon repas, je dois bien avouer que je ne me sens pas fier face à cette idée. Lui mentir commençais à devenir bien pesant pour moi, je me demandais si sa copine avait finit par cracher le morceau mais j'en doute sinon je serai déjà à l'hosto dans un état pitoyable, ou alors il attend que j'avoue avant de se lancer sur moi. Autant que faire ce peu, je slalom entre ses questions les évitant ou répondant le plus évasivement possible, ce qui finira par attirer son attention. Pour cause, mon frangin est loin d'être con ! Il finira bien par discerner que quelque chose ne va pas. Seulement je ne pouvais clairement pas lui dire que je m'étais tapé sa copine, même si c'était un moment de faiblesse c'est pas quelque chose qu'il pourrait me pardonner étant donné que moi-même je ne me pardonne pas mon geste. Quand nous étions enfants nous étions très proches, à faire les quatre-cent coups ensembles puis papas est mort, je suis devenu un peu plus révolté alors que Sean était le fils modèle. Cela n'a pas aidé notre relation car ma mère le voyait plus lui que moi au final, puis j'ai finis par me calmer jugeant que je ne pouvais pas les blesser plus que ce que j'avais déjà fait. Puis il a décidé de partir pour faire ces études, cela n'a point aidé pour que nous puissions retrouver notre complicité mais je ne le blâmais pas pour cela. Désormais, il pouvait vivre le métier qu'il voulait, ce n'était pas le cas de tout le monde.

Le serveur vient enfin vers nous afin de prendre nos commandes, à la fin de ma citation concernant la mienne je vois son regard de désarroi. Ben quoi j'avais quand même de la salade ainsi que des tomates dans tout cela, puis là honnêtement la course m'avait épuisé ! Il me dit alors que lui tout comme Joana on des planning plutôt chargés ce qui fait qu'ils ne se voient pas réellement en ce moment. Moi-même je ne la vois pas, ce qui en soit me convient très bien suite à notre écartade. Le serveur revient une deuxième fois vers nous afin de placer nos repas sur la table, nous le remercions puis nous attaquâmes à notre repas. « Non ce n’est pas facile, mais je me dis que ce sera probablement plus simple lorsqu’elle terminera sa résidence. Du moins, je l’espère… » Je pris une bouchée de mon bacon puis le regardait, il était fou d'elle c'est une évidence mais cette "distance" entre eux ne sera-t-elle pas un frein à leur relation comme à l'époque où il était avec Mila. « Seul l'avenir te le dira. Mais ça serait bien en effet que vous arriviez à vous voir un peu plus. » Je prend une gorgée de mon café chaud, le liquide brûlant coulant dans ma gorge me requinqua de suite. Mon frère me questionna alors pour savoir si j'avais une femme dans ma vie, et je lui répondis le plus simplement du monde que non. Une était dans mon esprit mais je ne devais pas la convoiter, tout simplement parce qu'elle n'était pas à moi. « Avec toutes les copines qu’a Kayla, elle ne t'as pas présenté un petit morceau qui te plais ? » Je regarde mon frangin un peu outré de ce qu'il dit, bien que je sois un mec qui court les femmes depuis pas mal d'année, je ne les considère jamais comme un morceau de viande. « Ce ne sont pas des morceaux de viande Sean, même si je ne veux pas me poser avec l'une d'elle. J'ai juste pas le temps et... Je ne veux pas vraiment revivre avec quelqu'un... »

J'attaquais alors ma salade pour éviter son regard inquisiteur. Je préférai de loin voir des femmes comme ça quand j'en ressentais le besoin plutôt que de m'attacher et souffrir de nouveau. La terrasse était blindée de monde, le pauvre serveur ne savait plus où donner de la tête parfois. La rue était remplie de vie, le soleil était beaucoup, mon regard se perdait dans les méandres des corps qui se mouvaient devant mes yeux quand mon frère me sortit de mes pensées. « J’ai revu Mila la semaine dernière… elle n’a pas changé… en fait je dirais même qu’elle est encore plus belle… c’est dingue quand on y pense nous partageons pratiquement le même cercle d’ami et elle n’habite pas si loin de chez moi et je l’ai pratiquement pas croisé depuis un an. J’imagine que toi de ton côté tu l’as certainement vue plus souvent… enfin… ça m’a fait tout drôle de la revoir… » Mila était l'ex de mon frère, ils allaient bien ensembles mais le fait qu'il ne soit pas dispo pour elle à mit un terme à leur relation. C'était la confidente de ma défunte femme, j'avais d'ailleurs connue celle-ci par le biais de Mila et la brune avait connu mon frère grâce à moi.« Oui c'est étonnant que tu ne l'ai pas croisé plus tôt, mais vous avez sûrement des horaires décalés, vous ne fréquentez peut-être pas les mêmes endroits au même moment. » Je bus une gorgée de mon nectar noir avant de continuer « Oui je la vois parfois quand le temps nous le permet. » Mais il est vrai que la voir me rappelais ma défunte femme bien que je ne lui en parle pas. Des souvenirs de quand elle était en vie me revenait en mémoire quand on allait manger chez Sean qui était en couple avec Mila à l'époque. « Puis qui n'aimerait pas la voir c'est un rayon de soleil cette nana » je souriais enfin pour la première fois depuis le début de cette rencontre.

Je pris une autre bouchée de plat manquant de m'étouffer suite aux dires de mon frère. « Zech… je crois que je suis toujours amoureux d’elle… au départ, je ne voulais pas la quitter c’est elle qui a insisté et comme j’en avais marre de lui faire du mal, je l’ai laissée partir. Ensuite, j’ai tout fait pour l’oublier et puis j’ai rencontré Jo… et si je m’étais trompé? » Je toussais alors longuement avant de réussir à reprendre ma respiration. On ne pouvait décemment pas le blâmer, oublier son premier amour était quasi impossible. Je fis la moue, ouvris la bouche puis la referma « Euh... ben... » Je dois bien avouer que cela m'arrangerai, s'il aimait toujours Mila qu'il retournait avec, je me sentirai moins coupable de mettre fait sa copine et peut-être que je pourrai... Non non je me mis une gifle mentalement, je ne pouvais pas penser ainsi ! « Écoutes, tu sais combien je suis nul en relation amoureuse, bon hormis... Bref j'ai eu qu'une femme alors les relations compliquées j'y connais rien moi... » Enfin connaissais rien serait plus exacte « Elle t'a proposé de la revoir ? » je ne savais pas où donner de la tête, au final mon frère pourrait finir dans la même position que moi actuellement.



© Starseed



Quelque soit l'être bizarre que vous finissez par être, il y a des chances qu'il y ait toujours quelqu'un pour vous. À moins bien sur qu'il soit déjà passé à autre chose... Parce que quand il s'agit d'amour, même les êtres bizarre ne peuvent attendre éternellement.


Présence réduite du 23/10 au 6/11
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• Je suis très proche de mon grand frère avec qui j'aime discuter, boire une bière et regarder des matchs de hockey ou de football.

• Je suis également très proche de ma cousine Naelya. Elle est la seule personne a qui je peux tout dire sans craindre de me faire juger.

• Je suis ami avec Perry et Jazz.

• INSCRIS LE : 01/05/2017
• MESSAGE : 330 • POINTS : 430
• CÉLÉBRITÉ : Jared Padalecki
• CRÉDITS : vava : Winter Soldier
• DC : Kayla / Ophélie / Amsterdam
MessageSujet: Re: La fuite n'est plus une option [Sean]
Dim 4 Juin 2017 - 14:42

La fuite n'est
plus une option
Ezechiel ✧ Sean

Ce n’était pas dans mes habitudes de parler de mes histoires de cœur avec Ezechiel, mais j’étais si mêlée dans ma tête que j’avais besoin d’avoir un avis extérieur sur la situation. Depuis des jours, que je jonglais avec mes sentiments. Je ne voulais faire de mal à personne. Ni Mila et encore moins Joana le méritaient. Elles étaient toutes deux des femmes fantastiques qui chacune à leur façon me rendaient heureux. De façon inexplicable, je les aimais toutes les deux pour différentes raisons, mais j’étais conscient que j’allais devoir faire un choix. Par respect pour elle et pour ma paix d’esprit, j’allais devoir trancher. Le fait qu’Ezechiel les connaît toutes les deux allaient peut-être m’aider quoique je le savais très proche de Joana et je me demandais dans quelle mesure cela pourrait influencer son avis.

Alors que le serveur réchauffe nos cafés, je me permets de le questionner sur sa propre vie sentimentale. Je sais qu’il n’a vu personne de façon suivie depuis la mort de sa femme. Je suis conscient que ce n’est pas une épreuve dont on se remet facilement, mais je n’imagine pas non plus mon frère vivre comme un moine pour le reste de ses jours. Sa réponse me laisse tout de même stoïque. Finalement, il n’est peut-être pas encore prêt à refaire sa vie avec une autre femme. Valait donc mieux éviter le sujet pour le moment. Je prends une gorgée de jus et je me décide alors à lui raconter mes propres mésaventures amoureuses. Étonnement, il ne semble pas surpris que je lui parle à nouveau de Mila, seulement je le sais aussi très attaché à Joana donc j’avais peur de sa réaction. Lorsque finalement je lui fais part du fait que je sois mélangée, il reste sans voix ne sachant pas quoi me répondre. Pour ma part, j’ai l’impression d’avoir fait un bond dans le passé et me retrouver à l’adolescence. Je sens stupide et empâté. Ce n’est pourtant pas si compliqué enfin moins que certains des dossiers que je dois réglé chaque jour, mais dès que je dois jongler avec mes sentiments c’est toujours très sensible et compliqué pour moi. J’ai toujours peur de blesser des gens, de les faire souffrir donc je prends la voie facile pour éviter les crises. C’est sans doute pour cette raison que je ne me suis pas battue à l’époque pour garder Mila.

« Écoutes, tu sais combien je suis nul en relation amoureuse, bon hormis... Bref j'ai eu qu'une femme alors les relations compliquées j'y connais rien moi... »

Je lui fais un sourire gêné et avale un peu de jus avant qu’il ne me demande si Mila a proposé de nous revoir. Non. C’était hors de propos enfin pas tant que je n’aurai pas fait mon choix.

- Non… ce n’est pas mon genre non plus de vouloir jouer sur deux tableaux. Il est indéniable qu’elle a toujours des sentiments pour moi également, mais je ne suis pas un salaud, je ne veux pas lui donner de faux espoirs. Le fait de l’avoir revu m’a secoué, mais cela ne change rien à mes sentiments pour Jo

Je fais une légère pause et je me gratte machinalement le fond de la tête et ajoute : « Comme si j’avais besoin de ça en ce moment… »

Je croque dans un morceau d’orange et j’essaie de profiter de cette rare occasion qui nous est offerte de nous retrouver seul à seul. C’est si rare et si précieux que cela me fait prendre conscience une fois de plus combien mon frère me manque. Je commence également à me demander si mon travail ne me bouffe pas toute ma vie. Depuis que j’ai commencé à travailler pour la firme, je n’ai plus de temps pour rien et je néglige ma famille qui est pourtant sacrée pour moi. Cela ne me rend pas fière aussi, je me décide de prendre une chance et je lance une invitation à Ezechiel.

- Dis qu’est-ce que tu dirais si on partait pour un week-end au chalet familial rien que toi et moi? Nous pourrions pêcher un peu et relaxer. Il y a un moment qu’on n’a pas passé du temps ensemble.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il a connu sa femme à vingt-cinq ans avant c'était un homme volage ♦️ Il a perdu sa virginité à seize ans ♦️ Il a perdu sa femme enceinte de cinq mois il y a de cela deux ans lors d'un accident de la route. Lui s'en est sortit avec seulement un traumatisme crânien et deux côtes cassées ♦️ Il vit très mal le départ de cette femme qu'il aimait plus que tout, surtout qu'il se croit responsable alors que c'est simplement parce qu'un crétin a grillé un feu rouge ♦️ Il est resté un an sans côtoyer de femme, mais il s'est dit que resté chaste ne ramènera pas sa femme, il a recommencé à être volage de peur de se poser et de perdre encore celle qui aime ♦️ La chérie de son frère a été beaucoup présente pour Ezechiel et l'est encore. Cela fait un mois qu'ils ont fait une connerie, ils ont couchés ensembles ♦️ Depuis Ezechiel ne sait pas quoi faire car cette nana, elle lui plait et en plus elle le comprend mieux que quiconque. Elle pourrait largement arriver à la cheville de sa défunte femme ♦️ Il ment à son frère même si celui-ci semble se méfier de sa complicité avec sa compagne ♦️ Ezechiel ignore si la jeune femme le quittera pour lui, il l'aimerait beaucoup mais en même temps il sait que cela ruinera sa relation fraternelle ♦️ Il a peur de perdre son frère avec toute cette histoire mais aussi cette femme qui le rend faible... Mais heureux quand elle est avec lui ♦️

GraceKaylaCheyhiaKayla & Teddy

RP pour plus tard :
James ☼ Ozalee ☼ Nola

• INSCRIS LE : 08/04/2017
• MESSAGE : 1276 • POINTS : 760
• CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
• CRÉDITS : TUMBLR & moi
• DC : Une brune au passé difficile
MessageSujet: Re: La fuite n'est plus une option [Sean]
Sam 10 Juin 2017 - 12:40

La fuite n'est
plus une option
Ezechiel ✧ Sean

Un déjeuner avec mon frère était déjà assez dur mais voilà que celui-ci me parlait désormais de ces histoires de couple. Enfin plutôt les emmerdes dans lesquelles il se fourrait, mais dans un sens cela pourrait mettre bénéfique vis à vis de sa copine. Peut-être que par la suite je pourrai vivre avec la femme qui semblait faire battre mon cœur. Mon frangin ne s'était jamais confier à moi vis à vis de ses copines, de ces complications amoureuses et tout ce qui s'en suit. En fait, nous ne nous confions pas sur grand chose tous les deux. Nous préférions faire les cons, regarder des matchs, boire de la bière ou se faire des blagues salaces mais sans plus. Le serveur vint vers nous afin de réchauffer nos boissons, mon regard toujours posé sur mon frère qui semblait abattus, réellement perdu par ce que son cœur ressentait actuellement. Je me suis toujours demandé si nous pouvions aimer deux personnes en même temps. Pour ma part cela ne m'étais jamais arrivé, je n'avais aimé qu'une seule femme et Dieu avait décidé de la rappeler trop vite auprès de lui. Bien que je ne crois pas au destin, à Dieu et toutes ses idioties, j’espérais que ma femme et mon bébé soient dans un endroit en paix. Bref je fus sortis de mes pensées par Sean qui me questionnait sur ma vie amoureuse, il pouvait vraiment être tenace comme mec, je fis en sorte que la discussion se termine vite, lui faisant clairement comprendre que je ne souhaitais pas en parler. Comme les trois quart du temps en fait, malgré deux ans de deuil c'est comme si c'était hier et que je refusais inévitablement le départ des deux personnes que j'aimais le plus au monde.

Je ne fus pas surpris que mon frère se sente ainsi partager entre Mila et sa copine actuelle, je connaissais ces sentiments vis à vis de son ex. Il avait beaucoup aimé Mila, ils étaient proches tous les deux, mais le fait que mon frère ne soit pas réellement disponible dans leur relation à finit par éloigner la jeune femme. Je restais sans voix, connaissant les deux jeunes femmes et ayant couché avec l'une d'entre elles, il m'étais difficile de trouver quoi dire à cette situation. Mais aussi à ne pas montrer que je pourrai être heureux qu'il se remette avec Mila pour que je puisse peut-être un jour me mettre avec cette belle brune qui me rendais bizarrement très heureux en sa présence. Je lui annonçais alors que malheureusement je ne pourrai pas vraiment l'aider, j'étais un piètre frère et encore plus un piètre conseiller vis à vis des histoires d'amour. Je n'avais jamais eu ce genre de problèmes, en effet plus jeune je courrais les filles puis par la suite je suis tombé sur LA femme qui faisait que je n'ai jamais été la tromper. Je n'ai même plus jamais regarder d'autres personnes du sexe opposé, seul ma femme comptait à mes yeux. Je questionnais alors le brun pour savoir si elle lui avait proposé une autre rencontre, je n'avais pas vu Mila depuis un petit moment, puis celle-ci ne m'avait parlé de rien par texto. - Non… ce n’est pas mon genre non plus de vouloir jouer sur deux tableaux. Il est indéniable qu’elle a toujours des sentiments pour moi également, mais je ne suis pas un salaud, je ne veux pas lui donner de faux espoirs. Le fait de l’avoir revu m’a secoué, mais cela ne change rien à mes sentiments pour Jo Il était indéniable que mon frangin était paumé, je pouvais le comprendre après tout c'était deux femmes diamétralement opposées mais qui aimaient toutes deux Sean et inversement visiblement. « Je pense... Enfin je crois qu'il est possible d'aimer deux personnes mais à un degrés différent... Il faut juste choisir celle avec qui tu te sens le mieux, le plus heureux, en fait celle que ton coeur désire le plus... Des fois la raison... Ben elle nous bloque ! » Je bus une longue gorgée de mon café réchauffé qui n'avait plus vraiment de goût. J'étais dans sa situation en quelque sorte, je suivais ma tête, mon raisonnement plutôt que mon cœur et pourquoi ? Pour ne pas perdre deux personnes qui m'étaient essentielles.

« Comme si j’avais besoin de ça en ce moment… » Nous étions beaucoup plus proches que nous pouvions le penser, du moins plus on vieillissait plus il s'avérait qu'on en venait à penser pareil à certains moments de notre vie. « Malheureusement la vie ne sait faire que ça te mettre des bâtons dans les roues » Je finis mon repas, cela faisait un moment que je ne lui avais pas parlé. Je me rendais alors compte que le fuir ne changerait pas la donne, j'ai fais le con et que je le fuis ou non ne changerait rien. Je devais faire face à ma culpabilité, continuer de la fermer et profiter de mon frère le temps que cela m'étais permis. J'avais conscience que rien ne restais caché longtemps et le fait que je puisse perdre un jour mon frère me faisais beaucoup de mal, c'est comme si on arrachait mon coeur, mon âme en deux. Il faisait partit de moi comme je faisais partit de lui : la famille c'est sacré ! - Dis qu’est-ce que tu dirais si on partait pour un week-end au chalet familial rien que toi et moi? Nous pourrions pêcher un peu et relaxer. Il y a un moment qu’on n’a pas passé du temps ensemble. Je souriais ayant finis mon repas je m'attardais sur mon jus de fruit que je n'avais pas encore bu. « C'est une idée ! Mais attention je te battrai encore à la pêche, je ramènerai les plus gros poissons ! » Je riais, ce son n'était pas sortit de mes lèvres depuis un moment, du moins pas un rire aussi franc que celui-ci, aussi vrai ! Ouais je devais continuer à lui mentir et c'était dur, mais peut-être que sa révélation 'aujourd'hui allégeait un peu le poids.


©️ Starseed


Spoiler:
 



Quelque soit l'être bizarre que vous finissez par être, il y a des chances qu'il y ait toujours quelqu'un pour vous. À moins bien sur qu'il soit déjà passé à autre chose... Parce que quand il s'agit d'amour, même les êtres bizarre ne peuvent attendre éternellement.


Présence réduite du 23/10 au 6/11
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• Je suis très proche de mon grand frère avec qui j'aime discuter, boire une bière et regarder des matchs de hockey ou de football.

• Je suis également très proche de ma cousine Naelya. Elle est la seule personne a qui je peux tout dire sans craindre de me faire juger.

• Je suis ami avec Perry et Jazz.

• INSCRIS LE : 01/05/2017
• MESSAGE : 330 • POINTS : 430
• CÉLÉBRITÉ : Jared Padalecki
• CRÉDITS : vava : Winter Soldier
• DC : Kayla / Ophélie / Amsterdam
MessageSujet: Re: La fuite n'est plus une option [Sean]
Dim 11 Juin 2017 - 16:55

La fuite n'est
plus une option
Ezechiel ✧ Sean

Je ne sais pas si c’est le fait d’en avoir parlé avec quelqu’un, mais je me sens déjà mieux. Depuis des jours, que passe et repasse dans ma tête un tas de questions. Que je pèse les pour et contre. Que je dresse des listes, mais je n’arrive pas à me décider. Si Naelya était dans le coin, je me serais confiée à elle, mais je sais qu’elle est très occupée en ce moment et je n’ai pas voulu la déranger avec mes histoires de cœur. Le fait d’exposer mes déboires à mon frère m’offre à la fois la possibilité de me rapprocher de lui et de tenter d’y voir plus clair. On ne sait jamais un avis extérieur pourrait peut-être m’aider à prendre une décision au sujet des deux femmes qui occupent mes pensées et mon cœur. Alors que je lui raconte mon problème, mon frère m’écoute avec attention. Pour une rare fois, nous avons une conversation d’adulte. Ce qui ma foi est un record pour nous. Ezechiel est de loin la personne qui me connaît le mieux. Il connaît également très bien Mila et Grace aussi s’il en est un qui peut m’aider à départager mes sentiments c’est bien lui, mais en voyant son visage se décomposer je comprends l’embarras dans lequel je viens de le mettre.

« Je pense... Enfin je crois qu'il est possible d'aimer deux personnes, mais à un degré différent... Il faut juste choisir celle avec qui tu te sens le mieux, le plus heureux, en fait celle que ton cœur désire le plus... Des fois la raison... Ben elle nous bloque! »

- Ouais… ce n’est pas simple du tout parce que je sais que je vais souffrir l’une d’elles!

Je me passe nerveusement une main dans le visage et les cheveux et j’avale le reste de mon café et je fais signe au serveur de revenir nous en servir. La réponse de mon frère ne m’aidait pas, mais ce n’était pas non plus à lui de trancher pour moi. J’allais devoir cesser de jouer au con et me décider avant de finir par les perdre toutes les deux. Épuisée par le manque de sommeil et par ma surcharge de travail, je n’avais pour le moment qu’une seule envie… tout plaquer pour partir loin de la ville et me ressourcer. Une idée me vint alors en tête et je lançai l’invitation à mon frère de partir pour quelques jours au chalet familial. Je le savais très occupé par ses affaires, mais j’espérais qu’il n’allait pas me dire non. J’avais vraiment besoin de me retrouver seul avec lui. À ma plus grande surprise, il me fit un large sourire et me dit : « C'est une idée! Mais attention je te battrai encore à la pêche, je ramènerai les plus gros poissons! »

Je me mis à rire de bon cœur. Quel bonheur que de retrouver ma complicité avec mon frère. Entre nous, il y a avait toujours eu de la compétition sur tous les sujets. Compétitif et mauvais perdant nous aimions nous mettre constamment au défi. Que ce soit dans le sport ou avec les filles, nous avions passé notre jeunesse à nous comparer. Longtemps, j’ai voulu être tout à fait comme lui. Lui, mon grand frère. Mon héros. Et puis notre père et mort et tout a changé. Aujourd’hui, nous sommes deux hommes forts différents, mais je suis heureux de voir que cette petite compétition qui était au cœur de nos jeux d’enfants n’est pas tout à fait morte.

- Hey ho, mais ce n’est pas la grosseur qui compte, mais bien la quantité! Tu vas devoir manger du poisson pour les 3 prochains mois avec tout ce que je vais prendre. Alors quand penses-tu pouvoir te libérer? Moi, je peux me libérer rapidement suffit que j’envoie un courriel et je parts. Je n’ai pas pris de véritables vacances depuis 1 an alors ils me doivent plusieurs jours…

En vérité, mes dernières véritables vacances remontaient au voyage au Mexique que j’avais fait avec Mila, il y a plus d’un an. Pas étonnant que je sois épuisé et a cran. J’avais définitivement besoin de ses quelques jours pour me changer les idées et faire le vide dans ma tête.

- Je peux aussi partir seul pour aller préparer le chalet et tu me rejoins dès que tu peux?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il a connu sa femme à vingt-cinq ans avant c'était un homme volage ♦️ Il a perdu sa virginité à seize ans ♦️ Il a perdu sa femme enceinte de cinq mois il y a de cela deux ans lors d'un accident de la route. Lui s'en est sortit avec seulement un traumatisme crânien et deux côtes cassées ♦️ Il vit très mal le départ de cette femme qu'il aimait plus que tout, surtout qu'il se croit responsable alors que c'est simplement parce qu'un crétin a grillé un feu rouge ♦️ Il est resté un an sans côtoyer de femme, mais il s'est dit que resté chaste ne ramènera pas sa femme, il a recommencé à être volage de peur de se poser et de perdre encore celle qui aime ♦️ La chérie de son frère a été beaucoup présente pour Ezechiel et l'est encore. Cela fait un mois qu'ils ont fait une connerie, ils ont couchés ensembles ♦️ Depuis Ezechiel ne sait pas quoi faire car cette nana, elle lui plait et en plus elle le comprend mieux que quiconque. Elle pourrait largement arriver à la cheville de sa défunte femme ♦️ Il ment à son frère même si celui-ci semble se méfier de sa complicité avec sa compagne ♦️ Ezechiel ignore si la jeune femme le quittera pour lui, il l'aimerait beaucoup mais en même temps il sait que cela ruinera sa relation fraternelle ♦️ Il a peur de perdre son frère avec toute cette histoire mais aussi cette femme qui le rend faible... Mais heureux quand elle est avec lui ♦️

GraceKaylaCheyhiaKayla & Teddy

RP pour plus tard :
James ☼ Ozalee ☼ Nola

• INSCRIS LE : 08/04/2017
• MESSAGE : 1276 • POINTS : 760
• CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
• CRÉDITS : TUMBLR & moi
• DC : Une brune au passé difficile
MessageSujet: Re: La fuite n'est plus une option [Sean]
Ven 23 Juin 2017 - 14:06

La fuite n'est
plus une option
Ezechiel ✧ Sean

Voilà que mon frère me faisait des petites confidences, c'était rare voire inexistant ce genre de choses entre nous, nous sommes plutôt doués pour nous disputer ou bien nous donner des défis à la mord moi le noeud. De plus, il se confiait vis à vis de sa vie amoureuse chose dont j'aimerai bien ne pas avoir les détails d'autant plus que je m'étais tapé sa copine. Visiblement il avait revu Mila et celle-ci ne le laissait pas indifférent, en même temps il est dur d'oublier son premier amour. Puis Mila est une fille adorable, je la connait bien nous sommes assez proches elle et moi. Sean me demanda alors une chose qui était impensable pour moi, des conseils ! Mais j'étais nul en conseils amoureux, j'avais été un homme volage jusqu'à mes vingt-cinq ans et après j'avais rencontré ma femme avec qui je suis resté jusqu'à ce que la vie nous sépare. Je lui conseillais alors de choisir la personne avec qui il était le plus heureux, celle que son cœur désirait ardemment. Bien sûr mon cœur à moi désirait Grace, j'espérais alors qu'il choisisse Mila. Je me rendis alors compte que j'étais extrêmement égoïste de penser ainsi. - Ouais… ce n’est pas simple du tout parce que je sais que je vais souffrir l’une d’elles ! Je soupirais malheureusement dans ces cas là... « Oui une des deux souffrira sur le coup mais elle retrouvera l'amour et toi tu seras heureux. De toute manière en amour on est jamais sûr de rien. » Moi-même quand j'étais avec ma femme j'étais pris de questionnement, nous sommes humains se remettre en question est normal pour nous. Bien que des fois j'aimerai que mon esprit cesse de vouloir se remettre en question mais qu'il se mette plutôt en stand by.

Mon frère semblait vraiment épuisé, c'est alors là que je me rendis compte que je devais cesser de le fuir et de prendre un peu plus mon rôle de grand frère au sérieux. Franchement sa mine faisait peur à voir, son boulot se passait-il aussi bien que cela. J'avais promis à papa de prendre soin de lui, de veiller sur lui et je fais quoi ? Je me tape sa nana ben ouais bravo Zech tu prends vachement soin de ton frère. Sean demanda au serveur de nous resservir un café puis il me proposa une chose qui nous ferait le plus grand bien, aller au chalet pour aller pécher et faire des choses ensembles que nous n'avions plus fait depuis un bail à cause de notre boulot.« Et je dis oui pas juste pour t'éclater en score de pèche mais aussi parce que tu sembles en avoir besoin. Tu as une tête cadavérique, tu es sûr que ça va au boulot ? Tu en fais pas trop hein ? » Malgré mon inquiétude pour mon petit frère j'étais content de pouvoir aller passer du temps avec lui. Quand nous étions petits nous étions inséparables, puis mon père et mort et cela à changé beaucoup de choses. Nous avons grandis et sommes devenus bien différents l'un de l'autre. Mais heureusement il y a encore des choses de notre enfance qui subsistent.

- Hey ho, mais ce n’est pas la grosseur qui compte, mais bien la quantité! Tu vas devoir manger du poisson pour les 3 prochains mois avec tout ce que je vais prendre. Alors quand penses-tu pouvoir te libérer? Moi, je peux me libérer rapidement suffit que j’envoie un courriel et je parts. Je n’ai pas pris de véritables vacances depuis 1 an alors ils me doivent plusieurs jours… Sa motivation me fit rire, je manquais par ailleurs de recracher le café que j'avais en bouche. Il était telle une pile électrique, j'avais l'impression de vraiment retrouver mon frangin face à ses cadeaux de noël, ou quand mon père pouvait nous emmener pécher, ou quand ma mère nous faisait notre tarte préférée. « Je ne travaillais déjà pas cette après-midi, mes gars veulent que je prenne du repos, alors je pense que je peux être libre dès demain sans faute. »

Je finis ma deuxième tasse de café, sentant que désormais j'avais masse envie de pisser. Je souriais en voyant la mine de mon frère un peu plus joviale avec des couleurs en prime. Il avait vraiment besoin de repos c'était sûr et certain. Et moi j'avais besoin de le retrouver d'arrêter de le fuir, car si un jour ça devait se savoir je sais que je le perdrai peut-être pour toujours, alors autant en profiter si au cas où cela doit s'ébruiter. - Je peux aussi partir seul pour aller préparer le chalet et tu me rejoins dès que tu peux ? Je fis non de la tête puis payais ma part vis à vis de l'addition que le serveur venait de nous donner. « On partira ensembles et on reviendra ensembles jeune homme »



© Starseed



Quelque soit l'être bizarre que vous finissez par être, il y a des chances qu'il y ait toujours quelqu'un pour vous. À moins bien sur qu'il soit déjà passé à autre chose... Parce que quand il s'agit d'amour, même les êtres bizarre ne peuvent attendre éternellement.


Présence réduite du 23/10 au 6/11
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• Je suis très proche de mon grand frère avec qui j'aime discuter, boire une bière et regarder des matchs de hockey ou de football.

• Je suis également très proche de ma cousine Naelya. Elle est la seule personne a qui je peux tout dire sans craindre de me faire juger.

• Je suis ami avec Perry et Jazz.

• INSCRIS LE : 01/05/2017
• MESSAGE : 330 • POINTS : 430
• CÉLÉBRITÉ : Jared Padalecki
• CRÉDITS : vava : Winter Soldier
• DC : Kayla / Ophélie / Amsterdam
MessageSujet: Re: La fuite n'est plus une option [Sean]
Dim 9 Juil 2017 - 15:05

La fuite n'est
plus une option
Ezechiel ✧ Sean

Certains grands penseurs et philosophes ont écrit que l’homme n’est pas fait pour vivre seul. Qu’il a besoin de sociabiliser pour se développer. Il a également besoin d’une autre personne près de lui pour l’aider à trouver son équilibre. Tout comme un animal, l’homme cherche désespérément une compagne. Il cherche sa femelle pour se reproduire et former un clan. Dit ainsi cela peut paraître assez brutal, mais cela explique pourtant une grande partie de nos problèmes à nous les hommes de mon espèce. Si seulement nous pouvions justement vivre normalement sans la présence de cette autre personne dans nos vies, les choses seraient ma foi des plus simples. Malheureusement, je ne suis pas différent des autres. J’ai moi aussi un cœur, j’ai des besoins et des envies. Je suis un être rempli de contradiction et même si j’arrive à m’occuper facilement de plusieurs dossiers différents dans mon quotidien, je n’arrive toujours pas à mon âge à départager mes sentiments quand il s’agit de mes affaires de cœur. Totalement perdu, j’écoute les paroles de mon frère qui sont ma foi pas très utiles, mais au moins je me sens moins seul. J’ai l’impression qu’il me comprend et cela me fait un bien fou. J’avale une gorgée de café et je me décide à lui proposer de partir quelques jours loin de la ville pour passer du bon temps ensemble. J’ai non seulement besoin de vacances, mais surtout j’ai besoin de partir loin de Mila et de Grace pour faire mon choix. Je m’attendais à ce qu’il refuse mon offre comme il l’a fait avec toutes mes propositions précédentes pour nos rapprochés un peu, mais à ma grande surprise voilà qu’il se met à me taquiner au sujet de son supposé talent sur la pêche. Évidemment, il ne perd pas non plus l’occasion pour me faire remarquer que j’ai une sale tête. Je grimace et termine mon café avant de lui répondre.

- Je te remercie de me rappeler que je n’ai pas pris de véritables vacances depuis plus d’un an! Tu sais tu n’es pas le seul a bossé comme un fou. Je ne fais rien de plus que mon job, c’est juste un peu plus demandant que je l’avais imaginé au départ.

En fait, c’est totalement faux ce que je viens de lui dire. C’est moi qui m’impose un rythme de travail de dingue parce que je veux devenir associé de la boîte rapidement, mais je n’ai nullement envie d’entrer dans ce genre de détail avec Ezechiel. Non seulement il ne comprendrait pas, mais nous ne sommes pas du tout pareil au sujet de notre quête de reconnaissance et de prestige social. Je me contente donc de lui faire un sourire forcé et je lui propose de partir pour le chalet avant lui afin de tout préparer. Ni une ni deux, il me répond : « On partira ensembles et on reviendra ensembles jeune homme »

- OK ok comme tu voudras Old Man! J’imagine que tu vas encore vouloir conduire pour t’y rendre dans ce qui te sert de moyen de transport. Je ne comprends pas que tes encore cette vielle bagnole!

Je fais référence ici à la veille Chevrolet Impala 1967 que mon père lui a léguée à sa mort et qui appartenait précédemment à notre grand-père. Cette voiture est ce que mon frère a de plus précieux au monde et il y tient comme à la prunelle de ses yeux. Je peux aisément comprendre son attachement, mais personnellement, j’aime les voitures plus modernes et ma foi moins polluantes. Sachant qu’il est bien inutile de tenter de le convaincre d’opter pour une voiture électrique je me contente de payer ma part de la facture et de laisser un excellent pourboire au serveur.

- Alors tu passes me prendre vers quelle heure?


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
friendship never ends
MessageSujet: Re: La fuite n'est plus une option [Sean]

Revenir en haut Aller en bas
 

La fuite n'est plus une option [Sean]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Sean Penn and Wyclef Jean: Hollywood, Hip Hop and Haiti
» La fuite du tyran
» Haïti : fuite des cerveaux la plus élevée au monde
» Down - JAY SEAN - LIL WAYNE
» Fuite glaciale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bang Bang Vancouver :: Confidential archives :: section souvenirs :: RP Terminés-