Ma plus belle création (w/ georgia)



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Ma plus belle création (w/ georgia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/t164-noham-ackerley-vous-suggere-sa-page-instagram#788 http://western-bastards.forumactif.org/
friendship never ends


Célibataire depuis deux ans, rupture d'une relation de plus de dix ans • Père d'une petite fille de huit ans nommée Georgia • Possède un vieux chien "Biscuit" récupéré au chenil (race bobtail) & deux chats noirs (Plume & Boule) récupéré aussi au chenil • A récemment acheté une grande maison pour faire de la colocation. Ce n'est pas par manque de moyen, puisqu'il est très riche grâce à une application créé il y a cinq ans mais pour avoir de la compagnie • Sportif occasionnel • Membre d'associations pour la protection des animaux et bénévole dans un chenil

• INSCRIS LE : 19/03/2017
• MESSAGE : 1485 • POINTS : 3542
• CÉLÉBRITÉ : Travis Fimmel
• CRÉDITS : spleen.ocean (avatar) Tumblr (gifs) Beraberel (sign css)
• DC : Barbara Boschetti & Zeppelin Warhdenn & Clémentine Laviolette.
MessageSujet: Ma plus belle création (w/ georgia)
Dim 14 Mai 2017 - 14:25

ma plus belle création

ft. georgia + noham

Je descends de la voiture dans le quartier de Kitsilano pour récupérer Georgia chez sa maman. Breana m’a demandé de la récupérer exceptionnellement samedi matin au lieu de dimanche soir, car elle a un rendez-vous professionnel dans une autre ville et elle doit partir dès aujourd’hui. Je vais avoir ma fille un jour et demi de plus que d’habitude, de quoi me ravir. Je sonne pour les prévenir de ma présence, pénétrant dans le jardin pour rejoindre la petite maison. On m’ouvre la porte, Breana me faisant entrer avec un sourire. « Merci encore Noham. » « T’inquiètes, ça me fait plaisir de l’avoir plus longtemps. Et puis, je sais que tes imprévues sont obligatoires. » Elle sourit et je baisse les yeux sur ma petite fée qui arrive vers moi en courant. Je l’attrape pour la soulever dans les airs, un large sourire sur les lèvres. « Hi mon ange. Tu es prête ? » « Elle n’a pas déjeuné encore, elle a un peu traîné ce matin dans le lit. » Je souris, venant frotter mon nez contre le sien. « Elle mangera à la maison, hein, tu peux tenir ? » Breana s’éloigne pour récupérer sa valise et je lui souffle à l’oreille : « On ira acheter des céréales arc-en-ciel, mais chut. » Je lui fais un clin d’œil avant de la déposer au sol pour récupérer ses affaires et son cartable. Je la laisse embrasser sa mère, puis on quitte la maison pour aller jusqu’à la voiture. « On passe rapidement au supermarché, je n’ai pas eu le temps de faire les courses. Et j’ai une liste indécente de fruits et légumes à acheter pour Cheyhia. » Ma petite Gigi est toujours adorable, elle ne refuse rien. J’engage la voiture sur la route pour nous conduire vers le Wallmart le plus proche. Je laisse ma fille choisir la musique au niveau de la radio avec la télécommande, tandis qu’elle me raconte sa semaine avec maman.

Je me range sur le parking, sortant en claquant ma portière avant d’ouvrir celle de Gigi. « On va prendre un chariot. » On rentre dans le magasin pour commencer à faire les courses, on achète ce qui lui plait concernant son déjeuner le matin – les céréales arc-en-ciel – mais aussi pour ses goûters. Je prends tout ce qu’il y a sur la liste, que ce soit pour Cheyhia, Amos ou Mila, de quoi nous faire à manger pour la semaine puis on s’arrête au rayon jouet. « Va te choisir ce que tu veux mon cœur ! » dis-je à ma fille avec un clin d’œil. J’attends qu’elle revienne avec des livres de coloriages et je lève un sourcil : « C’est tout ce que tu veux ? Pas de poupée ou autre ? » J’attrape les livres pour les mettre dans le cadi. « Prends ce que tu as envie, tu le mérites parce que tu as été très sage à l’école maman m’a dit ! »

by beraberel


- i didn't choose you, my heart will -

!! RALENTISSEMENT JUSQU'AU 01/12 !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: Re: Ma plus belle création (w/ georgia)
Lun 15 Mai 2017 - 23:43

ma plus belle création

ft. georgia + noham

Je m’éveille en baillant à m’en décrocher la mâchoire. Un long bruit ressemblant à un fauve qui s’échappe de ma gorge. « Eh bien dis donc, tu as bien dormis ma puce. » Je tourne doucement la tête vers ma mère qui a passé sa tête par la porte de ma chambre entre-ouverte et qui ne tarde pas à entrer complètement pour venir ouvrir le volet de ma fenêtre, laissant pénétrer la lumière du soleil dans la petite pièce quasiment toute rose. « Tu as fait de beaux rêves au moins ? » Je la suis du regard tout en frottant mon point contre l’un de mes yeux, alors qu’elle vient s’asseoir sur le bout de mon lit, posant une main bienveillante sur l’une de mes jambes au-dessus de la couette. Je hoche enfin la tête tout en laissant retomber ma main sur le drap me redressant pour venir passer mes bras autour de son cou. « J’ai faim maman. » Dis-je en me reculant en peu, gardant pourtant mes bras autour de son cou. Elle fait mine de réfléchir et regarde finalement sa montre avant de porter ses yeux sur moi. « Il est tard déjà, papa va bientôt arriver tu devrais plutôt aller te préparer et tu mangeras avec lui, ça te va ? Où tu as une faim d’ogre ? » Je plisse le nez, me tords la bouche et je regarde le plafond tout en posant mon index sur mon menton jugeant de la grandeur de ma faim. « Non je peux attendre papa je crois. » Dis-je en reprenant une attitude normale tout en me débarrassant déjà de la couette qui gêne mes jambes pour sortir de mon lit. Je sors de mon lit et je cours jusqu’à ma commode en tirant le premier tiroir pour en prendre des vêtements, ma mère qui s’approche dans mon dos pour s’assurer de ce que je prends et surtout que je n’oublie rien. Je me stoppe et me retourne sur elle. « Maman tu auras le temps de me faire une tresse de princesse ? » Je la regarde mes yeux fraichement sortie du sommeil et pourtant déjà pétillant de malice. « Si tu n’y va pas maintenant, non ! » Je me mords la lèvre inférieure et je détale comme un lapin jusqu’à la salle de bain, mes vêtements dans les bras pour faire au plus vite, car aujourd’hui je veux ma tresse de princesse.

Je sors seulement de la salle de bain, brosse et élastiques dans chaque main lorsque je vois ma maman ouvrir la porte à mon papa. J’en oublie alors ma tresse, pose ce que j’ai dans les mains sur la surface la plus proche et je cours dans les bras de mon père, heureuse de le voir. Lorsqu’il me demande si je suis prête je hoche la tête, ayant complètement oublié ma requête auprès de ma mère. Je rigole aux éclats lorsqu’il vient frotter son nez contre le mien et j’en fais de même, prenant le sens contraire au sien pour que le bout de nos nez se frotte. Mon regard s’illumine lorsqu’il me dit que j’aurais le droit à des céréales arc-en-ciel, lorsqu’il me dit chute je hoche la tête tout en me retenant de dire quoi que ce soit, tapant même dans mes mains sans faire de bruit et stoppant aussitôt que ma mère se retourne sur nous.  Je lui fais un gros bisou sur la joue au moment de quitter sa maison et je grimpe à l’arrière de la voiture, m’attachant seule, mais laissant mon père vérifier que ma ceinture est bien clipsée. « D’accords. » Dis-je lorsqu’il me dit que nous devons faire des courses pour la semaine et prendre des légumes pour Cheyhia. « Papa ? Ça veut dire quoi indécente ? » Demandais-je en regardant ses yeux dans le rétroviseur centrale de la voiture.

Une fois sur le parking, j’attends que la voiture soit à l’arrêt total et que mon papa descende pour détacher ma ceinture, attendant qu’il m’ouvre la portière. « Ouuiii, j’peux me mettre derrière papa ? Et tu me pousse avec !! » Je sautille à côté de lui alors que nous marchons vers la rangée de caddies. Lorsqu’il l’a détachée et que j’ai eu son accord je me hisse à l’aide de mes bras sur la barre qui permet de le tenir et le pousser, écartant les jambes pour poser chacun de mes pieds sur l’armature métallique devant chaque roue, m’agrippant fermement et attendant à présent que mon père pusse le chariot. Lorsque nous arrivons au niveau des céréales, je descendants du caddie pour aller chercher moi-même mon paquet de céréales arc-en-ciel et le lâche dans le chariot tout en chantonnant doucement la pub qui passe à la télévision pour ses fameuses céréales, mon papa me rejoignant sur la fin de la pub, ce qui me fait rire. Lorsque nous passons devant le rayon des jouets, mon papa me dit que puisque j’ai été sache, j’ai le droit a quelque chose. Je plisse un peu le front, réfléchissant quelques secondes avant de courir dans le rayon des jouets. Je le fais une fois en long, une fois en large, pour deux, trois… mais non. Rien ne me fait réellement envie et ne me semble indispensable. Les seuls choses qui m’attire vraiment, ce sont ces quelques cahiers de coloriage, un Disney, un avec des animaux et l’autre avec divers scènes. « Non papa, c’est tout ce que je veux ! » Je me pince un peu les lèvres en lui disant cela.

D’un geste de la main, je renvoie mes cheveux en arrière. « Dis papa, tu pourras me faire une tresse de princesse à la maison, maman a oublié de me la faire, elle avait promis ! » Je marche tranquillement en tenant le caddie d’une main, levant un peu la tête pour regarder mon père qui est beaucoup plus grand que moi, même penché sur le chariot. Lorsque nous arrivons aux rayons des fruits et des légumes, je lâche le chariot, sautillant un peu de côté et tapant un peu dans mes mains. « Papa, j’peux le faire s’il te plait ? Je peux mettre les légumes dans les sacs et les peser ? S’il te plait !! » Je le regardais à présent avec mes yeux de biches. Chaque fois que je faisais les courses avec Cheyhia, elle me laissait le faire et j’adorais ça.

by beraberel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/t164-noham-ackerley-vous-suggere-sa-page-instagram#788 http://western-bastards.forumactif.org/
friendship never ends


Célibataire depuis deux ans, rupture d'une relation de plus de dix ans • Père d'une petite fille de huit ans nommée Georgia • Possède un vieux chien "Biscuit" récupéré au chenil (race bobtail) & deux chats noirs (Plume & Boule) récupéré aussi au chenil • A récemment acheté une grande maison pour faire de la colocation. Ce n'est pas par manque de moyen, puisqu'il est très riche grâce à une application créé il y a cinq ans mais pour avoir de la compagnie • Sportif occasionnel • Membre d'associations pour la protection des animaux et bénévole dans un chenil

• INSCRIS LE : 19/03/2017
• MESSAGE : 1485 • POINTS : 3542
• CÉLÉBRITÉ : Travis Fimmel
• CRÉDITS : spleen.ocean (avatar) Tumblr (gifs) Beraberel (sign css)
• DC : Barbara Boschetti & Zeppelin Warhdenn & Clémentine Laviolette.
MessageSujet: Re: Ma plus belle création (w/ georgia)
Mer 24 Mai 2017 - 21:50

ma plus belle création

ft. georgia + noham

« Non papa, c’est tout ce que je veux ! » Ma tête remue, je suis à la fois surpris et fier de mon chaton. Georgia est une petite fille si gentille et adorable, pas capricieuse pour un sou même si elle utilise certains moyens pour obtenir parfois ce qu’elle veut sans, non plus, l’exiger comme un enfant trop gâté. Je passe mon index sur sa joue, la laissant mettre ses coloriages dans le caddie avant de me redresser. « Dis papa, tu pourras me faire une tresse de princesse à la maison, maman a oublié de me la faire, elle avait promis ! » Je souris. « Oui, bien sûr. » J’avoue, je suis doué pour tresser les cheveux autant de ma fille que de mes perruques. J’en possède une pour des reconstitutions de Vikings et je suis plutôt fier du rendu, à l’aide de nombreux tutoriels sur internet. Nous tournons à l’angle d’un rayon et arrivons vers les fruits et légumes. Mon petit chaton sautille à côté de moi, voulant m’aider dans la tâche et je ne refuse pas, un large sourire sur les lèvres. « Bien sûr chaton ! » On commence par les légumes et je sors une liste, donnant mes instructions à Gigi qui s’exécute avec brio, certainement fière de jouer la petite adulte à cet instant. « Bien, les fruits maintenant ! » Et on recommence, Gigi plaçant les fruits dans un sac en papier avant d’aller les faire peser. On quitte ce rayon peu après, passant par celui du bio pour récupérer des trucs de soja et de tofu pour la vegan. Au début, c’est compliqué, mais on finit par s’y habituer. Il nous aura fallu plus d’une heure pour faire les courses, au total. On quitte le magasin en poussant le caddie, Georgia les bras écartés alors que je cours. « Installe-toi en voiture, je range les courses ! » Je laisse ma fille faire ce que je lui dis, mettant les sacs dans le coffre. Puis, nous quittons le wallmart pour retourner en direction du domaine, à Shaughnessy.

Le temps de ranger les courses, j’installe Gigi dans le salon avec son bol de céréales devant le téléviseur. Cheyhia vient me retrouver en cuisine, m’aidant à ranger les courses avant de disparaître pour sortir. Je vais rejoindre mon chaton dans le salon, une brosse et un élastique dans la main après un rapide passage à l’étage pour les récupérer. « On fait cette tresse de princesse alors ? » Je vais sur le canapé, plaçant ma fille entre mes jambes avant de commencer. « Maman m’a dit que tu avais refusé d’aller chez une copine. Pourquoi ? Est-ce que tu ne l’aimes pas ? » D’après Breana, ce n’est rien, mais je préfère tout de même demander à Gigi. Si ça se trouve, elle n’aime pas cette petite fille et c’est la raison de son refus. Comme elle ne répond pas immédiatement, je pose mes mains sur ses épaules pour la faire basculer contre moi, glissant un doigt sous son menton pour qu’elle redresse son visage vers le mien. Elle me mire d’en bas, mais au moins, je peux voir ses grands yeux dont je suis amoureux. « Alors ? J’attends une réponse jeune fille. » Je souris légèrement, afin de lui montrer que je ne suis pas en colère. Mais j’aime participer au quotidien de ma fille, je veux tout partager avec elle et l’aider au maximum pour qu’elle ne soit pas perturbée durant son enfance. Notre séparation est déjà synonyme de choc pour Georgia… D’ailleurs, j’aimerai lui en parler. Peut-être aujourd’hui.

by beraberel


- i didn't choose you, my heart will -

!! RALENTISSEMENT JUSQU'AU 01/12 !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: Re: Ma plus belle création (w/ georgia)
Dim 4 Juin 2017 - 1:49

ma plus belle création

ft. georgia + noham

Je regarde mon père .me sourire lorsque je lui dis que je n’ai besoin de rien d’autre. Il faut dire que je me suffis d’un rien, même d’un simple bout de ficelle, des pâtes et je peux être lancée dans la création de bijoux maison. C’est en envoyant mes cheveux d’un mouvement de la main derrière mes épaules que je me rappelle que maman ne m’a pas fait ma tresse, je demande alors à papa s’il pourra me la faire une fois que nous seront rentré. Mes yeux s’écarquillent de joie et je me mets a sautiller sur mes pieds tout en tapant dans mes mains, avant de finalement me calmer alors que nous continuons d’évoluer dans le magasin. Nous en arrivons aux légumes et je demande à mon père si je peux mettre les légumes et les fruits dans les sacs, chose que Je fais chaque fois que je fais les courses avec Cheyhia. Je m’applique, faisant bien attention à ce que me dit la jeune femme chaque fois que je suis avec elle, pour bien choisir les légumes. Je tends chaque sac en papier que récupère mon père chaque fois que j’ai terminé pour les mettre dans notre chariot. Nous répétons l’opération pour les fruits, lorsque c’est un fruit que j’aime bien, je demande à papa si je peux en mettre un ou deux de plus pour moi. Toujours je demande, le respect de l’autorité des adultes est quelque chose que mes parents m’inculque depuis longtemps et qu’il ne me viendrait même pas à l’idée d’enfreindre. Je trottine à côté du caddie en le tenant d’une main, tandis que nous passons en caisse. Un fois les courses payées, nous retournons à la voiture. Mon père m’ouvrir la portière et me demande de m’installer et d’attacher ma ceinture. Ordre que j’exécute sans un mot, répondant d’un simple hochement de tête accompagnée d’un sourire.

De retour à la maison, mon papa me prépare un bol de céréale tout en m’allumant la télévision. J’avale mon bol de céréale arc-en-ciel en silence, alors que les dessins animés défilent sous mes yeux, un petit groupe de trois petites supers héros affrontant un méchant singe me captivant totalement. Je n’avais pas vu que mon père était revenu avant qu’il ne me propose d’enfin faire ma tresse. Large sourire qui étire mes lèvres d’enfant, je viens m’installer entre ses jambes. M’asseyant en tailleurs, mes genoux venant reposer sur les siens alors que je maintiens mes pieds en place en les gardant dans les mains. Le regard de nouveau sur l’écran de télévision, je ne bouge plus un cil pour que mon père me tresse les cheveux sans que je ne l’embête. Il me parle alors de maman qui lui a dit que je n’ai pas voulut aller chez une copine de mon école et me demande si je ne l’aime pas. Je ne bouge pas, même si je ne suis plus concentrée sur la télévision, je reste muette. Ayant surtout peur d’avoir fait une bêtise en ne voulant pas y aller ! Je sens alors les mains de mon père sur mes épaules et il me rapproche de lui, collant mon dos contre son buste. Ses doigts viennent remonter mon menton pour que je le regarde, même si ainsi, je le vois à l’envers. Je reste pourtant muette, même s’il me dit qu’il attend une réponse de ma part. Il sourit un peu, se qui me détends un peu. « Non c’est pas que je l’aime pas. » Je baisse la tête, venant regarder mes pieds, triturant mes chaussettes. « Le papa et la maman de Léa, ils se disputent tout le temps. J’ai juste plus envie d’y aller. » Je hausse les épaules sur ce qui était une conclusion, mon regard se relevant sur la télévision comme si cela pouvait clore le sujet.

by beraberel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/t164-noham-ackerley-vous-suggere-sa-page-instagram#788 http://western-bastards.forumactif.org/
friendship never ends


Célibataire depuis deux ans, rupture d'une relation de plus de dix ans • Père d'une petite fille de huit ans nommée Georgia • Possède un vieux chien "Biscuit" récupéré au chenil (race bobtail) & deux chats noirs (Plume & Boule) récupéré aussi au chenil • A récemment acheté une grande maison pour faire de la colocation. Ce n'est pas par manque de moyen, puisqu'il est très riche grâce à une application créé il y a cinq ans mais pour avoir de la compagnie • Sportif occasionnel • Membre d'associations pour la protection des animaux et bénévole dans un chenil

• INSCRIS LE : 19/03/2017
• MESSAGE : 1485 • POINTS : 3542
• CÉLÉBRITÉ : Travis Fimmel
• CRÉDITS : spleen.ocean (avatar) Tumblr (gifs) Beraberel (sign css)
• DC : Barbara Boschetti & Zeppelin Warhdenn & Clémentine Laviolette.
MessageSujet: Re: Ma plus belle création (w/ georgia)
Dim 4 Juin 2017 - 17:56

ma plus belle création

ft. georgia + noham

« Non c’est pas que je l’aime pas. » Je fronce légèrement des sourcils, attendant que ma petite coquine me réponde. « Le papa et la maman de Léa, ils se disputent tout le temps. J’ai juste plus envie d’y aller. » Oh. Je comprends mieux maintenant, cela me conforte également dans mon désir de la faire consulter une psychologue pour notre situation avec Breana. Nous sommes séparés depuis un an, donc l’habitude de la séparation n’est pas encore en place et ma petite fée peut encore me demander pourquoi je ne retourne pas auprès de maman. Je ne veux pas qu’elle pense que notre séparation est de sa faute ou qu’elle croit qu’on l’aimera moins. « Bien, nous en reparlerons tout à l’heure, d’accord. » Je dépose un baiser sur son front, la laissant regarder les dessins animés pendant que je vais dans la cuisine pour mettre son bol dans le lave-vaisselle. Je me prends un paquet de biscuit et je file dans mon bureau pour revoir quelques dossiers que j’ai ramenés du boulot, l’avantage de mon travail étant que je peux le faire sur n’importe quel ordinateur. Mais je ne veux pas que ce weekend soit exclusivement consacré à mon boulot, on va en profiter avec Georgia. Vers midi, je vais récupérer ma fille occupée à colorier devant les dessins animés et j’étire un sourire : « Tu veux qu’on aille manger en amoureux tous les deux ? » Elle redresse son nez et je lui fais un clin d’œil : « Que dirais-tu d’un fast-food même si maman ne veut pas et après, on ira à Playland, ça te va ? » Sa réaction ne me surprend pas et je l’encourage à rapidement enfiler ses chaussures tandis que je sors un chapeau du placard, si le soleil tape un peu trop fort. Les journées restent encore fraîches, mais je préfère rester vigilant. Quelques minutes après, nous voilà de nouveau dans la voiture pour nous diriger vers les quartiers d’Hastings-Sunrise où se trouve le parc d’attractions.

On s’arrête sur le chemin une fois qu’on est près d’un fast-food et on pénètre dans le restaurant pour passer commande. Les plateaux en mains, je nous place près d’une fenêtre avec un sourire : « Ça te fait plaisir mon cœur ? » Je passe mon pouce sur sa joue avec un sourire : « Faudra pas le dire à maman surtout, c’est pas bio tout ça. » Je soupire, déballant mon burger du papier tout en débutant le dialogue, la raison pour laquelle cette journée a lieu. Bon ce n’est pas la raison principale, j’aime passer du temps avec ma fille, chez moi et ailleurs, j’en ai les moyens. Mais… J’avais besoin d’un climat de joie pour parler d’un sujet déplaisant avec ma puce : « Pourquoi tu n’aimes pas que les parents se disputent ? Est-ce que ça te fait penser à maman et à moi ? Au fait que nous, on ne pourra plus jamais se disputer comme on ne vit plus ensemble ? »

by beraberel


- i didn't choose you, my heart will -

!! RALENTISSEMENT JUSQU'AU 01/12 !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: Re: Ma plus belle création (w/ georgia)
Lun 5 Juin 2017 - 0:48

ma plus belle création

ft. georgia + noham

Je ne suis pas très à l’aise de parler des raisons de mon refus d’aller chez une amie avec mon papa. Pourtant, je le fais quand même finissant par avouer que les parents de Léa sont toujours en train de se disputer, même lorsque je n’y vais pas, c’est Léa qui le dit. Je fixe de nouveau la télévision hochant simplement la tête lorsque mon père me dit que nous en parlerons plus tard. Le bleu de mes pupilles se pose sur lui le temps qu’il disparaisse de la pièce pour venir fixer à nouveau l’écran. Au bout de plusieurs minutes je vais chercher mes nouveaux cahiers de coloriage que papa à laissait dans la cuisine, remontant rapidement dans ma chambre pour récupérer mes crayons et venir dessiner un peu au calme toujours dans le salon. Télévision allumée qui capte mon attention par période charnière dans l’évolution de l’histoire des dessins animés qui continuent de défiler sur la chaine. Je bouge souvent, trouvant une meilleure position chaque fois, passant sur mes fesses, puis mes genoux, j’avais même essayé de rapprocher la table basse du canapé pour avoir les fesses confortablement installées mais la, table était trop basse pour que j’arrive à dessiner correctement, alors j’avais recommencé mon manège en reposant mes fesses sur le tapis, puis mes genoux. La voix de mon père me fait lever le nez de mon coloriage, ma main ne stoppant pas pour autant. Un sourire vient alors illuminer mon visage à la proposition. « Ouuuuiiiii ! » Je lâche mon crayon aussitôt déjà prête à me lever sur mes pieds lorsqu’il ajoute que nous allons au fast-food et qu’ensuite nous irons à Playland ! J’écarquille les yeux en sautant sur mes pieds, folle de joie à l’idée de ce programme et qu’en plus de faire tout cela avec mon papa. Je file à toute vitesse pour enfiler mes chaussures attendant mon père prêt de la voiture, prête bien avant lui.

Une fois dans le restaurant je dis à papa ce que je veux, bien que je ne change jamais vraiment, c’est soit le menu enfant avec le jouet, soit un croque monsieur avec des nuggets et une boisson. Aujourd’hui c’est la deuxième option. Je laisse le plateau à papa, ayant trop peur de renverser les boissons pour demander à le prendre moi-même. Une fois ça m’est arrivé et j’ai pleuré, déçue de ne pas y être arrivée, mais surtout de la réaction des adultes face à mon échec, même si personne ne m’avais réellement grondé. Je me glisse sur la banquette en regardant le plateau, levant les yeux sur ceux de mon papa alors qu’il me demande si je suis heureuse. Un sourire vient étirer la commissure de mes lèvres. « Oui, j’aime bien quand on fait des trucs comme ça avec toi papou ! » Je hoche la tête, les yeux toujours levés sur lui alors qu’il me demande de ne rien dire à maman. « Promis. » Dis-je en imitant la fermeture d’une serrure avec une clé juste devant mes lèvres, jetant la clé par-dessus mon épaule.

J’attrape ma petite boite de nuggets, l’ouvrant devant moi et je prends également mon croque monsieur que je pose devant moi le temps de retirer le papier de ma paille. Faisant de même avec la paille de la boisson de mon père et me levant un peu pour aller glisser la paille dans son gobelet. Je me rassois correctement à ma place prenant mon croque monsieur le tirant du papier et croquant de bon cœur dedans alors que je pose mes yeux à travers la fenêtre pour regarder les enfants qui jouent sur l’air de jeu. Mon père prend à nouveau la parole et revient sur les parents de Léa qui se disputent. Il me parle alors de maman et lui, me rappelant que nous ne vivons plus tous les trois et que cela m’attriste beaucoup de ne plus avoir mes deux parents ensemble. Et surtout de ne pas comprendre pourquoi. Je baisse les yeux, comme chaque fois que je ne me sens pas bien ou que je m’attends à me prendre une ronflante. « Y a Théo qui à dit à Léa que ses parents aussi ils se disputaient tout le temps avant et après ils ont divorcé. » Je garde mon croque monsieur devant moi, ne mordant pas dedans à nouveau. Pas pour le moment. « C’est ça que vous avez fait avec maman ? Vous avez divorcé ? » Je le regarde, plissant un peu les sourcils pour essayer de mettre des mots sur les choses, pas sûr de comprendre le sens du mot divorcer.

by beraberel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/t164-noham-ackerley-vous-suggere-sa-page-instagram#788 http://western-bastards.forumactif.org/
friendship never ends


Célibataire depuis deux ans, rupture d'une relation de plus de dix ans • Père d'une petite fille de huit ans nommée Georgia • Possède un vieux chien "Biscuit" récupéré au chenil (race bobtail) & deux chats noirs (Plume & Boule) récupéré aussi au chenil • A récemment acheté une grande maison pour faire de la colocation. Ce n'est pas par manque de moyen, puisqu'il est très riche grâce à une application créé il y a cinq ans mais pour avoir de la compagnie • Sportif occasionnel • Membre d'associations pour la protection des animaux et bénévole dans un chenil

• INSCRIS LE : 19/03/2017
• MESSAGE : 1485 • POINTS : 3542
• CÉLÉBRITÉ : Travis Fimmel
• CRÉDITS : spleen.ocean (avatar) Tumblr (gifs) Beraberel (sign css)
• DC : Barbara Boschetti & Zeppelin Warhdenn & Clémentine Laviolette.
MessageSujet: Re: Ma plus belle création (w/ georgia)
Mar 6 Juin 2017 - 20:49

ma plus belle création

ft. georgia + noham

« Merci mon chat », dis-je lorsqu’elle glisse la paille dans mon gobelet de soda. Je l’observe avec un petit sourire, avant d’engager la conversation. J’observe la réaction de Gigi après mes quelques mots, son visage qui se baisse et son croque-monsieur toujours dans ses mains devant elle. « Y a Théo qui à dit à Léa que ses parents aussi ils se disputaient tout le temps avant et après ils ont divorcé. » Je fronce des sourcils, tentant de deviner où elle veut en venir. Après tout, Georgia est une petite fille très intelligente et réfléchie, mais le sujet est sensible et je sais, j’en suis certain même, qu’elle en souffre même si elle ne le montre pas toujours. Mais les questions qu’elle pose parfois m’indiquent qu’elle a toujours l’espoir au fond, que papa et maman se remettent ensemble. « C’est ça que vous avez fait avec maman ? Vous avez divorcé ? » Je me gratte la barbe, posant mon burger sur son emballage en cherchant mes mots. « Divorcer n’est pas le terme exact chaton. Et puis, est-ce que tu as déjà vu Maman et Papa se disputer ? Non. Avec Maman, on s’est aimé très fort pendant de très nombreuses années et on a eu le plus merveilleux des trésors, toi. Mais… » Je baisse les yeux sur ma boisson dont quelques gouttelettes d’eau glissent le long du gobelet. « Il arrive que dans certains couples – des gens qui sont ensemble – que certains finissent par ne plus être amoureux. Et c’est le cas avec Maman. On est plus amoureux l’un de l’autre. On est des amis maintenant, parce qu’on ne se dispute pas. » Je ne suis pas certain très d’être compréhensible, mais je ne suis pas psychologue moi. « Enfin… je me demande si ça ne serait pas bien pour toi, que tu ailles voir une dame ou un monsieur spécialisé avec qui tu pourras discuter de tout ça ? Tu sais, comme le faisait ton ami Bobby en Nouvelle-Zélande et qu’il allait voir sa psychologue. » J’observe ses grands yeux clairs, un sourire au coin des lèvres. « Je pense que ça te fera du bien, tu pourras lui poser toutes les questions que tu as dans ta tête et elle t’expliquera mieux que moi, avec des mots que tu comprendras plus facilement. Qu’est-ce que tu en dis ma puce ? » Je ne pense pas qu’elle sera contre, elle n’est pas assez mature pour voir le côté cliché des psychologues et la bêtise de dire : « Mais je ne suis pas fou ! »

Repenser à la Nouvelle-Zélande un court instant, me donne envie de retourner sur les immenses plages là-bas. De faire du bateau avec mes parents ou mon frère comme avant, de me laisser prélasser au soleil en profitant de la chaleur. Je pense que je vais envisager des vacances au soleil prochainement. Je détourne le regard de ma fille lorsque j’entends un petit garçon pleurer, après avoir fait tomber sur cornet de glace sur le sol. Je grimace légèrement avant de revenir vers Gigi avec un petit sourire : « Tu te souviens de tonton Mahé, quand tu avais fait tomber ta glace, ce qu’il a fait ? » Je ris légèrement en me penchant légèrement en avant, pour imiter les pitreries de mon petit frère. Ce jour-là, Georgia avait été désespérée de faire tomber sa glace – bon elle avait quatre ans de moins aussi – et Mahé avait pris son propre cornet pour le mettre sur son front et se faire une corne comme les licornes. Les larmes de ma fille ont vite séché.

by beraberel


- i didn't choose you, my heart will -

!! RALENTISSEMENT JUSQU'AU 01/12 !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: Re: Ma plus belle création (w/ georgia)
Mar 13 Juin 2017 - 0:00

ma plus belle création

ft. georgia + noham

Je lève timidement les yeux sur mon papa alors que je le vois ce gratter la barbe l’air pensif. Il repose son hamburger et je l’imite avec mon croque-monsieur levant définitivement mes yeux océan sur lui. Les posant dans les siens qui sont aussi bleus que les miens. Je l’écoute attentivement, en silence, hochant un peu la tête. Je ne sais pas trop comment réagir à ce qu’il m’explique. Mais oui, lorsqu’il me dit que maman et lui se sont aimés longtemps, mais que maintenant ils ne s’aiment plus. Je baisse les yeux en venant cacher mes mains sous la table alors que je viens les frotter nerveusement contre le tissu de mon jean. Je hoche la tête lorsqu’il me dit qu’ils sont des amis maintenant parce qu’ils ne se disputent pas. Je hoche la tête, mais cela ne veut pas pour autant dire que je comprends. Comment ils peuvent ne plus s’aimer ? Ils sont mon papa et ma maman après tout… Je lève mes grands yeux vers lui lorsqu’il évoque le fait d’aller voir une dame ou un monsieur pour m’expliquer cela. Comment quelqu’un d’autre que mon papa et ma maman pourrait mieux m’expliquer qu’eux ? Lorsqu’il me demande mon avis, je hausse simplement des épaules en hochant un peu la tête. Après tout, s’il dit que je c’est mieux pour moi. Il doit forcément avoir raison ! Papa a toujours raison. Je me mords un peu la lèvre inférieure en posant mes yeux sur mon croque-monsieur.

Je remonte mes coudes sur la table, prenant un air plus détend à présent, venant prendre mon croque-monsieur pour mordre dedans alors que j’entends un petit garçon pleurer, pas très loin de notre table. Je garde mon sandwich suspendu devant mes lèvres alors que je mâchonne la bouchée que j’ai prise avant de l’avaler. Je croque à nouveau dedans en tournant mon regard sur mon père alors qu’il évoque un souvenir avec tonton Mahé. Je plisse un peu le front, cherchant dans mes souvenirs, ce fameux jour où j’avais fait comme ce petit garçon et que j’avais fait tomber mon cornet de glace, alors que nous étions à la mer. « Oui, il avait fait l’andouille ! » J’avais dit ça avec temps de naturel et surtout avec la spontanéité d’une enfant de mon âge. Un sourire était venu naitre sur mes lèvres alors que je revoyais la scène de mon tonton avec sa glace comme corne de licorne. « Même qu’il s’est pris les pieds dans mon ballon 'La petite Sirène' et qu’il a fini sur la serviette de plage de la dame à côté de nous et qu’il a mis plein de glace dessus. » Je regarde à nouveau ce petit garçon qui était toujours en train de pleurer pour sa glace perdue. « Tu crois qu’on doit appeler tonton Mahé pour qu’il fasse à nouveau la licorne pour ce petit garçon ? » Je regarde mon papa. « Je veux bien lui prête mon tonton, comme ça il arrêtera de pleurer, comme moi ! Du moment qu’il me le rend après, ça me dérange pas moi. » Je haussais une nouvelle fois les épaules en levant un peu les mains cette fois pour montrer à mon père que cela ne me dérangeait vraiment pas ! Je posais mon croque-monsieur, attirant ma boisson vers moi, glissant la paille entre mes lèvres pour boire une petite gorgée. Je prenais alors le petit pot de sauce pour mes nuggets, essayant de l’ouvrir, mais je n’y arrivais pas. « Tu peux me l’ouvrir s’il te plait papa ? » Demandais-je en lui tendant le petit pot du bout des doigts.

Je reprenais mon petit pot de sauce pour mes nuggets en remerciant mon père, posant le tout devant moi et trempant un bout de poulet pané délicatement dans la sauce, bien qu’en m’étant très peu. « Papa, on retournera un jour à Blenheim ? » Demandais-je soudain avant de mâchonner un bout de mon repas. Je m’étais bien adapté dans cette nouvelle ville, j’avais des amis à l’école et beaucoup d’adulte m’entouraient, c’était certain. Mais ce n’était tout de même pas pareil que la Nouvelle-Zélande, même si mes souvenirs étaient flous à présent. « Oh papa ! Maman elle t’a dit que j’avais mon gala pour la gym dans deux semaines ? » Oui, parfois il fallait arriver à me suivre, je pouvais passer d’un sujet à un autre, laissant toujours échapper ce qui traversait ma tête alors que je n’avais pas forcément fini ma phrase précédente parfois ! Mais il fallait dire que mon gala de gym me semblait soudain plus important que Blenheim. Mais c’était surtout que la présence de mes deux parents étaient la chose la plus importante à mes yeux, car je voulais les rendre fier de moi en leur montrant le fruit de mes efforts d’apprentissage durant cette année de gym.

by beraberel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/t164-noham-ackerley-vous-suggere-sa-page-instagram#788 http://western-bastards.forumactif.org/
friendship never ends


Célibataire depuis deux ans, rupture d'une relation de plus de dix ans • Père d'une petite fille de huit ans nommée Georgia • Possède un vieux chien "Biscuit" récupéré au chenil (race bobtail) & deux chats noirs (Plume & Boule) récupéré aussi au chenil • A récemment acheté une grande maison pour faire de la colocation. Ce n'est pas par manque de moyen, puisqu'il est très riche grâce à une application créé il y a cinq ans mais pour avoir de la compagnie • Sportif occasionnel • Membre d'associations pour la protection des animaux et bénévole dans un chenil

• INSCRIS LE : 19/03/2017
• MESSAGE : 1485 • POINTS : 3542
• CÉLÉBRITÉ : Travis Fimmel
• CRÉDITS : spleen.ocean (avatar) Tumblr (gifs) Beraberel (sign css)
• DC : Barbara Boschetti & Zeppelin Warhdenn & Clémentine Laviolette.
MessageSujet: Re: Ma plus belle création (w/ georgia)
Mar 13 Juin 2017 - 15:08

ma plus belle création

ft. georgia + noham

Georgia ne semble pas contre l’idée d’une psychologue. Bien. Il me restera donc plus qu’à en discuter avec Breana à présent, même si je doute qu’elle soit contre. J’aborderai le sujet lorsqu’on se verra et qu’on sera que tous les deux, peut-être quand elle viendra chercher notre fille la semaine prochaine. Je lui demanderais de venir un peu avant, histoire qu’on en discute. Je l’observe avec un sourire avant qu’elle ne réagisse par rapport au petit garçon qui pleure. Elle se souvient bien de ce jour-là, puisqu’elle rappelle quelques détails. Mon frère faire l’andouille ? Non ! « Tu crois qu’on doit appeler tonton Mahé pour qu’il fasse à nouveau la licorne pour ce petit garçon ? » Je grimace. Ça fait loin pour mon frère. Sa réflexion d’après me fait encore plus sourire, je croise son regard océan avec tendresse. « Tonton est trop loin. Mais c’est gentil à toi de vouloir prêter ton tonton. Je suis certain que Mahé aimera beaucoup entendre ça. » Elle me tend son petit pot de sauce et je lui ouvre, lui faisant un clin d’œil avant de terminer mon burger. J’attaque mes frites en les trempant dans mon ketchup comme un gosse. « Papa, on retournera un jour à Blenheim ? » Je lève les yeux vers Georgia, cherchant quoi lui répondre. Dans cette question, est-ce qu’elle demande si on va retourner vivre là-bas ? Ou si on va y aller pour les vacances, pour revoir ses grands-parents ? Je me gratte la barbe, mais avant de pouvoir réagir, ma petite puce change de sujet pour parler de son gala de gym. « Mais bien sûr que je le sais. J’ai même mis une croix dans le calendrier pour ne pas rater ça ! » Je viens passer ma main sur son crâne : « Je ne raterai pas cette journée pour rien au monde ma puce. Je veux voir les progrès que tu as faits, comme tu ne voulais pas que j’assiste aux entraînements. Je ne sais même pas si tu sais faire une pirouette ou un grand écart moi ! » Je souris, lui faisant un clin d’œil.

Je termine ma dernière frite avant de m’adosser à ma chaise pour soupirer. Georgia n’a pas encore fini, mais nous avons le temps. « Tu sais pour Blenheim. On y retournera bien sûr, pour revoir Papy et Mamy, d’ailleurs, ils vont venir cet été chez papa donc tu pourras les voir quand tu resteras à la maison en août. Juillet, tu restes qu’avec maman. » Elle était déjà au courant. Un mois sans l’avoir avec moi, ça va être dur. « Mais maintenant, notre vie est ici, à Vancouver. Et on se fabriquera pleins de souvenirs comme là-bas, tu verras. Tu es heureuse ici non ? » Je souris à son mouvement de tête. « Alors, c’est parfait ! Allez, termine vite… les attractions nous attendent ! »

by beraberel


- i didn't choose you, my heart will -

!! RALENTISSEMENT JUSQU'AU 01/12 !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: Re: Ma plus belle création (w/ georgia)
Mar 13 Juin 2017 - 19:48

ma plus belle création

ft. georgia + noham

Je n’aime pas parler de la séparation de papa d’avec maman. En partie parce que je ne la comprends pas vraiment. Justement parce qu’ils ne se disputent pas comme les parents de Léa. Peut-être que pour moi, pour mon esprit d’enfant, les voir se disputer donnerait plus de sens à ce qu’essai de m’expliquer mon père. Mon attention est vite détourner sur ce petit garçon qui pleure alors que mon père me demande si je me souviens de ce qu’avait fait tonton Mahé pour moi dans la même situation. La première chose qui me vient en tête c’est de prêter mon tonton à ce petit garçon, mais papa me dit qu’il est trop loin pour ça. Je baisse les épaules en me rappelant que c’est vrai. Maintenant je peux voir Mahé uniquement par skype lorsque papa lance un appel ou lorsqu’il vient, chose qui n’arrive pas aussi souvent que je le voudrais. Je mâchonne mon morceau de poulet pané avec un peu de sauce pendant que je regarde sa main trempait quelques frites dans sa sauce. Lorsque j’ai fini mon nugget je prends à nouveau mon croque-monsieur pour mordre dedans. Mon regarde s’éveille de joie lorsqu’il me dit qu’il a même mis une croix sur son calendrier.  « Bah non, si tu viens, tu vas voir à chaque fois que je n’y arrive pas ! Et ça je veux pas. » Je hausse les épaules naturellement tout en me tordant un peu la lèvre, mordant une nouvelle fois dans mon sandwich. D’ailleurs il s’attend visiblement à ce que j’arrive à faire le grand écart ! Il va falloir que je travaille encore plus dur pour ne pas le décevoir. Je ne veux pas le décevoir !

Je termine mon croque-monsieur, faisant une pause et essuyant le bout de mes doigts avec la petite serviette en papier que j’ai pris du petit tas sur la table. Je lève le regard sur les yeux océan de mon papa lorsqu’il revient sur Blenheim et la question que j’ai posé un peu plus tôt, que j’avais déjà oublié au détriment de mon gala de gym. Mon sourire s’élargit jusqu’à découvrir mes dents lorsqu’il évoque papy et mamy en m’annonçant qu’ils vont venir pour les grandes vacances qui arrivent à grands pas. Mais avec cette annonce, le rappel que je ne vais pas le voir pendant tout un mois entier me faire perdre un peu mon sourire. Pas que je n’aime pas être avec ma maman, mais un mois, c’est beaucoup trop long et j’ai l’impression que ça l’est encore plus lorsque l’on a huit ans ! Car les adultes n’arrêtent pas de dire que cela passera vite… « Pourquoi on est obligé de faire comme ça ? Je préfère comme là, au moins ont se voit plus souvent. » Je fais la moue en m’enfonçant sur ma chaise. Je hoche la tête lorsqu’il me demande si ici je suis heureuse après m’avoir dit que notre vie était ici à présent. J’avais un peu l’impression que ce qu’il arrivait aujourd’hui à mes parents, était aussi de la faute de cette ville. Est-ce que si nous étions restés à Blenheim ils auraient arrêté de s’aimer aussi ? Mon espoir d’enfant avait envie de dire que non. Je me redresse lorsqu’il me dit de vite terminer pour aller sur les attractions. Je prends alors un nouveau nugget que je trempe dans ma sauce avant de mordre dedans pour le couper en deux et la mâcher un peu plus rapidement, un peu rêveuse aussi. « Tu sais papa. » Dis-je en vidant ma bouche, levant les yeux sur lui une fois de plus. « Ça pourra pas être des souvenirs comme là-bas parce qu’on est plus jamais tous les trois avec maman. » Non, ça ne pourra plus jamais être comme là-bas… Je termine se nugget, attrapant le dernier et le plongeant déjà dans la sauce pour anticiper la fin de mon repas commençant déjà à rassembler les papiers à droites et à gauche en vue de tout mettre à la poubelle et ainsi laisser une table propre.

by beraberel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/t164-noham-ackerley-vous-suggere-sa-page-instagram#788 http://western-bastards.forumactif.org/
friendship never ends


Célibataire depuis deux ans, rupture d'une relation de plus de dix ans • Père d'une petite fille de huit ans nommée Georgia • Possède un vieux chien "Biscuit" récupéré au chenil (race bobtail) & deux chats noirs (Plume & Boule) récupéré aussi au chenil • A récemment acheté une grande maison pour faire de la colocation. Ce n'est pas par manque de moyen, puisqu'il est très riche grâce à une application créé il y a cinq ans mais pour avoir de la compagnie • Sportif occasionnel • Membre d'associations pour la protection des animaux et bénévole dans un chenil

• INSCRIS LE : 19/03/2017
• MESSAGE : 1485 • POINTS : 3542
• CÉLÉBRITÉ : Travis Fimmel
• CRÉDITS : spleen.ocean (avatar) Tumblr (gifs) Beraberel (sign css)
• DC : Barbara Boschetti & Zeppelin Warhdenn & Clémentine Laviolette.
MessageSujet: Re: Ma plus belle création (w/ georgia)
Mar 4 Juil 2017 - 11:01

ma plus belle création

ft. georgia + noham

« Pourquoi on est obligé de faire comme ça ? Je préfère comme là, au moins ont se voit plus souvent. » Je l’observe avec un petit sourire. « C’est ainsi que nous l’avons décidé avec maman. Elle veut t’avoir pour elle durant plusieurs semaines et partir en vacances. Je crois qu’elle veut t’emmener quelque part. Et moi, je t’aurais avec moi tout août, on aura papy et mamy à la maison. On ira se promener, on leur fera découvrir Vancouver et les environs. » Je souris légèrement, ayant hâte de revoir ma famille. J’avoue qu’ils me manquent beaucoup, ayant toujours été assez fusionnels avec eux. « Tu sais papa. » Je redresse la tête vers mon petit bout de femme, même si c’est encore une petite fille. Elle grandit si vite. D’ici à peine deux ans, elle aura dix ans. Et elle deviendra une adolescente. Peut-être qu’elle s’éloignera de moi au profit de sa mère, qui est une fille. Ou pas. « Ça pourra pas être des souvenirs comme là-bas parce qu’on est plus jamais tous les trois avec maman. » Je passe ma main sur ma barbe, réfléchissant à ce que je pourrais bien lui répondre. « Tu sais mon chaton… tous les souvenirs qu’on a sont uniques. Et il n’y en a pas un seul qui se ressemble. Alors oui, ça ne sera plus jamais comme avant parce que papa et maman ne seront plus ensemble. Mais, tu auras quand même des souvenirs avec papa, puis avec maman. C’est ça le plus important. Tu sais qu’il y a des enfants qui n’ont pas ta chance, qui aimeraient être à ta place, même avec une maman et un papa séparé. » Elle rassemble ses papiers sur la table et je souris. « Et puis, papa finira peut-être pas retomber amoureux et se remettre avec une fille. Une femme que tu apprécieras et tu auras de nouveau souvenir avec elle. Maman fera pareil de son côté. C’est… comme ça que la vie continue. » Oui, un psychologue est la meilleure solution. Je ne veux pas que cette séparation lui cause des problèmes émotionnels.

Elle débarrasse comme une grande, puis on retourne à la voiture pour se diriger vers le parc d’attractions Playland. Je me gare sur le parking, il va y avoir un peu de monde, mais qu’importe. On peut venir autant de fois qu’on veut ici et je ne vais pas me plaindre de payer cher sans pouvoir tout faire, j’ai de quoi revenir tous les jours pendant des années. J’attrape ma fille en riant, la soulevant sans difficulté pour l’emmener vers l’entrée comme un sac à patates sur l’épaule.  Je la dépose devant, lui donne les billets pour qu’elle paye. On arrive au guichet et je l’écoute s’adresser à la caissière. Elle nous tend nos tickets, donnant les horaires de fermeture et je la remercie avant qu’on entre dans le parc. « Allez mon chat, je te laisse le plan et c’est toi qui choisi tout ce qu’on fait. Moi, je te suis. » Je lui embrasse le front en lui donnant la carte puis je la laisse regarder, le temps de planifier notre après-midi. J’observe les boutiques, je vais certainement les dévaliser comme d’habitude.

by beraberel


HS:
 


- i didn't choose you, my heart will -

!! RALENTISSEMENT JUSQU'AU 01/12 !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
friendship never ends
MessageSujet: Re: Ma plus belle création (w/ georgia)

Revenir en haut Aller en bas
 

Ma plus belle création (w/ georgia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Règles de création de persos
» La boutique de création de Musika {Ouvert}
» BELLE TAPISSERIE
» Demande de création d'un club
» création persos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bang Bang Vancouver :: Confidential archives :: section souvenirs :: Rp Abandonnés-