AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 I Was Not Ready, But it's Fine [Allie & Chris]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Qui je suis
♦ 23 ans ♦ N'a jamais commencé l'Université ♦ Née à Vancouver ♦ Soeur de Jailynn ♦ Petite dernière de la famille Rhoades ♦ Un peu fo-folle ♦ À une personnalité débordante ♦ À visité plus d'une vingtaine de pays différents ♦ Traine avec des gens plus ou moins fréquentables ♦ N'arrive pas a avoir de relations stables ♦ Vis la vie comme s'il n'y avait pas de lendemain ♦

• INSCRIS LE : 15/05/2017
• MESSAGE : 72 • POINTS : 0
• CÉLÉBRITÉ : Britt Robertson
• CRÉDITS : bazzart\tumblr
MessageSujet: I Was Not Ready, But it's Fine [Allie & Chris]
Mar 16 Mai 2017 - 21:12

I Was Not Ready, But it's Fine
EXORDIUM.
    La nuit avait été longue. J’étais sortie en boite avec une vieille copine et oui on avait un peu abusé. J’avais pris plusieurs shots de vodka ainsi que quelques pilules qu’on m’avait proposées. Bref, j’étais complètement, comme on dit wasted. Nous avions dansé jusqu’à trois heures du matin et après nous avions terminé la nuit dans un bar afterhours. Tout cela avait été bien épuisant mais oh que nous nous étions amusées. Vers cinq heures du matin, nous avons quittées le bar pour se rendre chez elle et dormir un peu. Je dis là un peu parce que je commençais mon quart de travail à dix heures. C’est après moins de quatre heures de sommeil que je me suis réveillée dans l’appart de mon amie toujours saoule et un peu high, la journée allait être bien longue. Je me suis rhabillée avec les vêtements de la veille qui ne consistaient qu’en une jupe et un t-shirt noir, donc quand même convenable pour aller travailler. J’ai aussi enlevé tout le noir autour de mes yeux pour ne pas que ma soirée folle d’hier soir soit trop évidente. Je finis par laisser une note sur la table de la cuisine de mon amie pour ne pas qu’elle s’inquiète trop de mon départ et se levant et je sortis de son appart.

    Je montai dans le métro et y pris tout en écoutant de la musique. J’avais de la chance de pouvoir aller travailler après des grosses soirées comme celles d’hier. Ce n’était pas donné à tout le monde de pas avoir de hangover. Et même si je n’étais pas encore tout à fait sobre j’étais assez fonctionnelle.  C’est donc avec même cinq minutes d’avances que j’arrivai au travail sous le regard attentif de mon patron. Me connaissant depuis quelques temps déjà, il devait se douter de quelque chose, mais j’étais une bonne employée, il allait rien dire. J’enfilai mon tablier et me mis au travail. Je desservis une table, pris des commandes, en gros tout ce qu’une serveuse devait faire.
     
    Vers six heures, je terminai mon shift. J’étais épuisée et plus qu’heureuse d’avoir enfin terminé. Je me dirigeai vers la salle des employés afin de prendre mes affaires. J’enlevai mon tablier, le mis dans ma case tout en sortant mon sac et ressortis. En marchant vers la sortie, je tournai la tête vers mes collègues de travail et leur fis un petit signe de la main. «Bye, à demain…» La conne que j’étais avais continué à avancer alors que je ne regardais pas devant moi. Cela me valut une belle grosse collision avec l’un des clients. Je me retournai vivement, sur le point de m’excuser lorsque mes yeux croisèrent les siens. Ils ne m’étaient pas inconnus, je les connaissais plutôt bien même, pour les avoir regardés pendant deux ans. Devant moi se tenait l’homme à qui j’avais brisé le cœur et que j’espérais plus que tout au monde n’avoir jamais besoin de le recroiser. Fallait croire que la vie en avait décidé autrement.




I used to believe in forever, but forever's too good to be true
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• INSCRIS LE : 24/04/2017
• MESSAGE : 129 • POINTS : 307
• CÉLÉBRITÉ : Nick Bateman
• CRÉDITS : Ploup
MessageSujet: Re: I Was Not Ready, But it's Fine [Allie & Chris]
Mer 17 Mai 2017 - 3:37

Ma semaine avait été assez étrange et pour une fois ce n’était pas seulement dû aux patients parfois étrange que je devais soigner, non. Tout le mérite allait à la jeune que j’avais rencontré le weekend passé et avec qui j’avais dû prétendre être son petit ami le temps d’une soirée. Dans le genre, c’était vraiment une première pour moi mais au final je ne regrettais pas. Ça m’avait rappelé ce que c’était d’avoir quelqu’un dans sa vie. Et même si ce fut bref, j’avais envie de me laisser une chance, une chance d’aimer à nouveau. Le regard un peu perdu j’avançais sur le trottoir main dans les poches. Pour une fois que j’avais une journée de congé j’en avais profité pour sortir de chez moi et prendre un peu l’air. J’avais même eu l’occasion de faire un petit jogging dans le parc, de rentrer chez moi me doucher et de faire du ménage. C’était rare que j’avais l’occasion d’être autant productif alors pour le coup j’avais décidé d’aller m’offrir un bon petit repas dans un resto que j’avais pas eu l’occasion d’essayer encore. À peine entré, une odeur délicieuse fit son chemin jusqu’à mes narines et dans les secondes qui suivirent je percutais une jeune femme que je n’avais moi-même pas remarqué.

J’allais pour m’excuser tendant le bras dans un geste naturel comme pour m’assurer qu’elle allait bien jusqu’à ce que nos regards se croisent. C’était impossible, ça pouvait pas être elle. J’étais soi en train d’halluciner soit en train de faire un horrible cauchemar. Oui, un cauchemar, parce que la fille qui se tenait devant moi était nulle autre qu’Alaska Rhoades, mon ex petite amie que j’avais eu la chance de retrouver occupé dans notre lit avec un autre mec. Rien que de repenser à cette scène je pouvais sentir mon cœur se serrer dans ma poitrine.. cette fille je l’avais vraiment aimé et c’est probablement la raison pour laquelle j’avais autant souffert de cette rupture. Je réalisais d’ailleurs que c’était toujours autant pénible de se trouver à proximité de celle-ci.  « Oh… toi.. » C’était totalement stupide comme réaction mais j’étais totalement bouche bée, incapable même de réaliser ce qui se passait.  « T’es de retour à Vancouver? » À peine les mots prononcés je commençais à me demander si elle avait bel et bien quitté la ville. Et plus j’y pensais plus j’avais l’impression qu’elle n’était jamais partie et que c’était juste moi, qui, dans mes rêves les plus fous, avait imaginé tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Qui je suis
♦ 23 ans ♦ N'a jamais commencé l'Université ♦ Née à Vancouver ♦ Soeur de Jailynn ♦ Petite dernière de la famille Rhoades ♦ Un peu fo-folle ♦ À une personnalité débordante ♦ À visité plus d'une vingtaine de pays différents ♦ Traine avec des gens plus ou moins fréquentables ♦ N'arrive pas a avoir de relations stables ♦ Vis la vie comme s'il n'y avait pas de lendemain ♦

• INSCRIS LE : 15/05/2017
• MESSAGE : 72 • POINTS : 0
• CÉLÉBRITÉ : Britt Robertson
• CRÉDITS : bazzart\tumblr
MessageSujet: Re: I Was Not Ready, But it's Fine [Allie & Chris]
Mer 17 Mai 2017 - 21:05

I Was Not Ready, But it's Fine
EXORDIUM.
    Je le regardais dans les yeux ne sachant pas vraiment quoi dire. Devant moi se tenait mon ex petit ami à qui j’avais brisé le cœur. Deux ans plus tard, je ne comprenais toujours pas ce qui c’était passé et la raison pour laquelle je l’avais trompé. Je m’en étais toujours voulu d’avoir fait cette connerie. J’avais mis un terme à cette relation qui aurait pu être parfaite. Parce que fallait l’avouer, Chris était un homme bien. Moi j’avais été la conne qui l’avait poussé à partir. Quant à moi, ma connerie m’avait complètement détruit et j’avais tout perdu et j’en étais tout autant perdue.

     Je le regardais bouche-bée en plein milieu de mon lieu de travail. J’avais envie de rentrer sous terre et m’enfuir pour ne pas que mes collègues voient cette scène du moins gênante. J’aurais voulu m’enfuir et courir le plus loin possible. Tout cela m’était impossible. J’étais figée dans ce moment présent, clouée au sol et sans moyen possible de faire ce que je connaissais le mieux ; fuir. Je vis son regard qui avait totalement chaviré en me reconnaissant, tantôt calme maintenant rempli de chagrin. Il murmura deux mots qui ne firent que me poignarder en plein poitrine. C’était con, j’avais fait la bêtise, je ne comprenais pas pourquoi cela m’affectait autant. « T’es de retour à Vancouver ? » Mais je n’avais jamais quitté la ville. M’avait-il tant oublié qu’il pensait que j’avais complètement disparu de la carte ? J’étais resté ici dans ce trou perdu pendant deux ans, à travailler comme simple serveuse dans ce petit resto au coin de la rue. J’avais passé beaucoup de temps aussi dans le Downtown Eastside à faire des choses pas catholiques. Chris lui était probablement plus de genre à aller dans les quartiers bien placés et un peu plus riche que la moyenne. Pas étonnant qu’en deux ans nous ne nous soyons jamais croisés. Nous avons probablement vécu dans deux mondes complètement différents et franchement j’aurais bien aimé que cela reste ainsi.  

    Il me prit quelques instants avant de retrouvé le sens de la parole et pouvoir ainsi répondre à sa question. Je replaçai une mèche de cheveux derrière mon oreille et le regardai. Je levai la tête pour le regarder. J’avais toujours été minuscule à ses côtés, du haut de mes 5 pieds 3 je n’étais pas grand-chose à côté de cet homme de six pieds. « Je ne suis jamais partie » dis-je finalement au bout de quelques secondes qui me parurent une éternité. J’hésitais entre continuer la conversation ou attendre d’entendre sa réponse. Une partie de moi avais envie de tout savoir sur lui. Comment il allait, qu’étais-il devenu ? Mais une autre partie se rendais compte que ça me ferait probablement plus de mal que de bien. Qu’allais-je ressentir s’il me disait qu’il avait une nouvelle copine ou pire qu’il était marié !  Rapidement mon regard alla voir sa main gauche en quête d’une alliance. Quel ne fut pas mon soulagement de voir qu’il n’y avait pas de bague autour de son annulaire. Mais voyons qu’est-ce que ça pouvait bien me faire de toute façon s’il était marié ? Absolument rien ! Ce n’est pas comme si je pouvais revenir en arrière. Je reportai mon regard vers son visage question de voir sa réaction.




I used to believe in forever, but forever's too good to be true
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• INSCRIS LE : 24/04/2017
• MESSAGE : 129 • POINTS : 307
• CÉLÉBRITÉ : Nick Bateman
• CRÉDITS : Ploup
MessageSujet: Re: I Was Not Ready, But it's Fine [Allie & Chris]
Dim 21 Mai 2017 - 17:38

Le silence qui s’installa entre nous devenait de plus en plus malaisant. J’avais cette impression que tous les gens du restaurant avaient le regard rivé sur nous. J’enfouis mes mains dans mes poches jetant un petit regard autour de nous. Certains lisaient le journal et d’autres étaient en pleine conversation. J’étais probablement en train de paranoïer. J’observais Alaska replacer une mèche de ses cheveux comme je l’avais si souvent vue faire à l’époque où l’on formait un couple. Finalement sa voix brisa le silence me confirmant mon incertitude.  « Ah, pardon c’est qu’avec tout ce temps j’avais l’impression que tu étais peut-être partie. Enfin, on ne s’est pas vraiment recroisé avant aujourd’hui alors… » Qu’est-ce que je pouvais avoir l’air con quand je cherchais à m’expliquer. J’évitais son regard un moment le silence étant revenu entre nous. C’était lourd comme ambiance et je me sentais pris, ne sachant pas comment me sortir de là ne voulant pas empirer la situation entre nous.

Même si je lui en voulais encore pour ce qu’elle m’avait fait et même si j’aurais toute les raisons de monde de juste l’envoyer promener j’en étais incapable. J’étais pas ce genre de personne et je préférais de loin tenter de garder une bonne relation avec les gens, c’était beaucoup moins gênant quand on venait qu’à les recroiser par la suite. Je passais une main maladroite dans mes cheveux apercevant alors son nom inscrit sur un badge qu’elle portait toujours au niveau de sa poitrine.  « Tu travailles ici? » demandais-je alors en lui montrant le badge. Comme ça au moins elle saurait que j’étais en train de regarder son nom et non pas de regarder sa poitrine. Si elle travaillait ici depuis longtemps c’était tout de même normal que je ne l’ai pas vraiment recroisée depuis notre séparation. Je ne venais pratiquement jamais dans le coin et c’était la première fois que j’avais décidé d’essayer ce restaurant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Qui je suis
♦ 23 ans ♦ N'a jamais commencé l'Université ♦ Née à Vancouver ♦ Soeur de Jailynn ♦ Petite dernière de la famille Rhoades ♦ Un peu fo-folle ♦ À une personnalité débordante ♦ À visité plus d'une vingtaine de pays différents ♦ Traine avec des gens plus ou moins fréquentables ♦ N'arrive pas a avoir de relations stables ♦ Vis la vie comme s'il n'y avait pas de lendemain ♦

• INSCRIS LE : 15/05/2017
• MESSAGE : 72 • POINTS : 0
• CÉLÉBRITÉ : Britt Robertson
• CRÉDITS : bazzart\tumblr
MessageSujet: Re: I Was Not Ready, But it's Fine [Allie & Chris]
Mer 24 Mai 2017 - 18:20

I Was Not Ready, But it's Fine
EXORDIUM.
        Je regardais le jeune homme dans les yeux toujours aussi gênée. C’était fou à quel point je perdais tous mes moyens lorsque j’étais dans une situation différente. Moi qui était normalement le genre de fille à tout le temps parler et ne jamais me la fermer. Sa faisait une pause quoi. Après un long moment de silence, je lui répondis que je n’étais jamais partie. À voir sa tête, j’en compris qu’il pensait vraiment que j’avais disparue de la carte. Sa prouvait à quel point il pensait souvent à moi… Il finit par s’excuser disant qu’avec tout ce temps on ne s’était jamais recroisé et bla bla bla. C’est que Vancouver c’est pas une petite ville hein. Normal qu’on ne se soit jamais revu, nous n’avons pas le même genre de fréquentation. Je le vis détourner le regard lui aussi gêné. Bon au moins je n’étais pas la seule.

     Il regarda autour de lui pour finalement passer une main dans ses cheveux. Ah bon sang que je m’ennuyais de faire la même chose. J’adorais passer ma main dans ses cheveux qui sentaient toujours bon… ah mais quelle connerie j’avais fait que de le tromper. C’était d’ailleurs parce que je m’en voulais tellement que ma vie avait pris un coup après notre rupture. Mettons que je n’allais vraiment pas bien et encore à ce jour… c’était difficile. Je vis son regard s’arrêter sur ma poitrine. Oh mais là ! Il ose ! Il y a toujours bien des limites quand même. J’allais, je vous jure lui jeter mon poing à la figure. Ce n’aurait vraiment pas été bien vu par mes collègues de travail, mais là je laisse pas un mec regarder ma poitrine comme ça. Je levai mes yeux vers lui haussant les sourcils dans l’attente d’une explication, et elle était mieux d’être bonne parce que… « Tu travailles ici ? » dit-il en pointant le badge sur ma poitrine. Je me mis à rire. Mais quelle conne, il ne regardait pas ma poitrine mais mon badge. Que je pouvais être stupide parfois. Mon rire c’était transformé en un petit rire nerveux. Dire que j’avais failli lui balancer mon poing dans la figure… « Hum, oui, je travaille ici… » J’allais rajouté un commentaire, mais je me ravisai question de pas mettre encore plus de tensions entre nous. « D’ailleurs, t’es venu ici pour manger je suppose, tu veux quelque chose ? On pourrait aller s’asseoir à une table, discuter, parce que là en plein milieu du resto j’avoue que je me sens un peu observée. » Encore une fois j’avais parlé sans réfléchir. Et s’il n’avait pas envie de discuter plus que ça avec moi, je le comprendrais, j’aurais fait la même chose si c’était lui qui m’avait trompé. Je n’avais pas envie qu’il me donne une réponse négative. Fatiguée comme je l’étais je fonderais surement en larmes, ça pas avant d’avoir quitté le resto à l’abris de tous les regards. Mais merde, j’aurais du pour une fois réfléchir avant de parler….





I used to believe in forever, but forever's too good to be true
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• INSCRIS LE : 24/04/2017
• MESSAGE : 129 • POINTS : 307
• CÉLÉBRITÉ : Nick Bateman
• CRÉDITS : Ploup
MessageSujet: Re: I Was Not Ready, But it's Fine [Allie & Chris]
Ven 26 Mai 2017 - 3:10

Je n’avais tellement jamais eu de nouvelle d’Alaska qu’il m’avait fallu un petit moment pour faire le lien entre le badge qui se tenait sur sa poitrine et le restaurant où je venais tout juste de pénétrer. D’ailleurs j’avais probablement fixé bien trop longtemps sa poitrine puisque celle-ci m’observait d’un drôle d’air attendant probablement que je réagisse et/ou que je m’explique. Un rire s’échappa de ses lèvres lorsque j’eu expliqué mon point en lui pointant son badge. Celle-ci me confirma que c’était bien le cas et j’acquiesçais d’un signe de tête. C’était assez étrange de me retrouver ici, à l’endroit où elle travaille, alors qu’elle venait probablement tout juste de terminer son chiffre. Les chances qu’on se croise étaient assez minime. Je serais partie cinq minutes de mon appartement que je ne l’aurais jamais croisé.

Alaska poursuivit me proposant alors d’aller à une table pour pouvoir discuter et pour que je puisse aussi me commander à manger puisque c’était clairement le but de ma visite. J’étais un peu bouche bée, ne sachant pas trop quoi répondre sur le coup. De quoi est-ce qu’on allait bien pouvoir discuter. Peut-être qu’elle pourrait m’expliquer une nouvelle fois la raison pour laquelle je l’avais retrouvé nue dans notre lit avec un autre mec. Je secouais la tête sachant que ce n’était probablement pas la meilleure des idées de ramener cette histoire sur la table.  « Euh… oui. Enfin, pourquoi pas. » Le petit ange sur mon épaule avait répondu avant même que je n’ais terminé d’analyser la situation. Je tentais de faire abstraction à notre passé en me disant que ça ne pouvait pas être si terrible de se retrouver pour discuter. Peut-être même que ça nous permettrait d’arranger les choses entre nous, qui sait.  « T’avais faim toi aussi? Ou alors tu voulais peut-être aller ailleurs histoire de faire changement? » Après avoir terminé sa journée j’aurais compris qu’elle ne tienne pas à y rester pour manger. Personnellement c’était assez rare que je m’éternisais à l’hôpital. D’un autre côté je ne pouvais m’empêcher de penser que je n’aurais peut-être jamais l’occasion d’essayer ce restaurant. Après tout, si elle choisissait d’aller ailleurs je ne voyais pas le jour où j’allais revenir dans cette place. Enfin, tout dépendant de comment allait se terminer notre soirée.  « Je te laisse choisir, je n’ai pas vraiment de préférence. » ajoutais-je en haussant les épaules alors que mon attention se portait davantage sur les gens qui travaillaient dans la place. Connaissaient-ils le passé d’Alaska? Pouvaient-ils se douter que j’étais celui qu’elle avait trompé puis quitter?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Qui je suis
♦ 23 ans ♦ N'a jamais commencé l'Université ♦ Née à Vancouver ♦ Soeur de Jailynn ♦ Petite dernière de la famille Rhoades ♦ Un peu fo-folle ♦ À une personnalité débordante ♦ À visité plus d'une vingtaine de pays différents ♦ Traine avec des gens plus ou moins fréquentables ♦ N'arrive pas a avoir de relations stables ♦ Vis la vie comme s'il n'y avait pas de lendemain ♦

• INSCRIS LE : 15/05/2017
• MESSAGE : 72 • POINTS : 0
• CÉLÉBRITÉ : Britt Robertson
• CRÉDITS : bazzart\tumblr
MessageSujet: Re: I Was Not Ready, But it's Fine [Allie & Chris]
Mar 27 Juin 2017 - 3:07

J'avais demander a Chris s'il voulait rester un peu histoire de parler avec lui. J'avais envie de parler, d'avoir de ses nouvelles, de comprendre a quel point j'avais été conne de le laisser partir, de l'avoir tromper... Il me demanda alors si j'avais faim moi aussi ou si je voulais aller ailleurs, normal qu'il me le propose qui veut rester sur son lieu de travail après avoir terminer son shift. Mais la, je n'avais pas la motivation pour aller ailleurs et j'avoue que j'étais trop fatiguée pour aller quelque part d'autre. « On peut rester ici si tu veux » Je me dirigeai vers une table libre pas très loin de nous et j'attendis qu'il vienne me rejoindre.


I used to believe in forever, but forever's too good to be true
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
friendship never ends
MessageSujet: Re: I Was Not Ready, But it's Fine [Allie & Chris]

Revenir en haut Aller en bas
 

I Was Not Ready, But it's Fine [Allie & Chris]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Aristide Says He Is Ready to Return to Haiti, Too
» Tarte fine abricots/frangipane
» Caaat powaaaaaaaa! /ZBAF/ Prèz' de Fine Patte :
» Are you ready boots ? Start walkin' ! [D8]
» Fine fleur et fine lame, un détonnant mélange !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bang Bang Vancouver :: City of Vancouver :: nord ouest :: Downton-