Un cœur derrière cette carapace? ft.Jailynn



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Un cœur derrière cette carapace? ft.Jailynn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://forevertry79.tumblr.com/
friendship never ends


MY STORY
-------------------------------

25 ans ▲ Il est français ▲ Issus d'un milieu bourgeois - d'une ligné très réputée de Gasconne ▲ Il a une fleur de lys de tatoué derrière l'oreille droite (symbole de la royauté française) ▲ Il en a un autre sur l'omoplate qui a beaucoup de sens pour lui, un rose avec une date le long des épines en souvenir de son premier amour - elle s'appellait Rose ▲Il porte un lourd secret que seul David-James connait ▲ Il vit chez son oncle à Vancouver - ce dernier possède une grande agence de mode ▲ C'est un fêtard invétéré, il boit, fume et se drogue de temps à autre ▲ Il aime vivre la nuit, il ne se lève jamais avant midi ▲ Il aime les voitures de luxe ▲ C'est un coureur de jupons ▲ Il a vécu qu'une seule histoire d'amour digne de Roméo et Juliette avec la même fin tragique ▲ Il a parcouru le monde ▲ A vécu 2 ans en Angleterre pour passer un diplôme de psychologie - juste pour le plaisir de ses parents.



BFF & BROTHER
-------------------------------

DJ - A la vie, à la mort. Ami depuis notre plus tendre enfance, nous sommes inséparables. On a fait les quatre cent coups ensemble. David James connait mes moindres secrets, et même le plus grave. Il m'a suivi dans toutes mes aventures, celle d'Angleterre et aujourd'hui de Vancouver.


FRIEND... MAYBE MORE
-------------------------------

LYNA - Notre rencontre remonte déjà à plusieurs mois. Je l'ai entendu parler ma langue natale, et croyez-moi, son accent m'a bien fait rire. Je me suis gentiment moqué d'elle, et finalement nous avons sympathisé. Ces derniers temps, elle passe pas mal de temps avec DJ et moi, et je l'apprécie de plus en plus


BEST FRIEND
-------------------------------

NÉÏANA - On s'est rencontré à mon arrivée à Vancours, il y a trois ans. C'était lors d'une soirée, on s'est amusé ensemble. Un soirée, puis une autre, au final, on se retrouvait toujours au même moment au même endroit. On est tellement complice qu'une grande amitié est née entre nous. Je la considère comme ma meilleure amie, je peux me confier à elle... et surtout la protéger. J'insiste pour qu'elle tente sa chance dans l'agence de mode de mon oncle, mais elle est pas facile à convaincre!



==================
RP EN COURS
==================
NéïanaDavid JamesLynaMickey

• INSCRIS LE : 02/04/2017
• MESSAGE : 323 • POINTS : 912
• CÉLÉBRITÉ : Daniel Sharman
• CRÉDITS : FOREVERTRY
• DC : Aaron Philips
MessageSujet: Un cœur derrière cette carapace? ft.Jailynn
Ven 19 Mai 2017 - 17:43

Un cœur derrière cette carapace?
Jailynn x Charly

Je marchais, la tête haute, le regard perdu dans le vague alors que je sentais les regards se tourner sur moi. Que vous le croyez ou non, aujourd’hui je me fiche pas mal qu’une jolie demoiselle se retourne sur mon passage ! Non, j’ai la tête ailleurs… ou devrais-je dire, j’essaie de contenir tout ce stress qui m’envahie depuis mon réveil. J’ai rendez-vous avec Jailynn pour une séance photo, et son studio se trouve chez elle. Je suis tiraillé entre le fait de découvrir une part d’elle qu’elle s’acharne à cacher aux yeux du monde ; et qu’elle-même pourrait découvrir cette part de moi que je garde secrète. Pourquoi j’en fais tout un plat ? Cette fille ne s’intéresse même pas à moi, elle me déteste. Je suis sûr qu’elle n’ira pas chercher plus loin que son objectif, pour elle, je ne suis qu’un gosse de riche prétentieux et arrogant. D’ailleurs, j’ai été surpris qu’elle réponde à mon sms, qu’elle accepte ce nouvel essai. Finalement, j’avais peut être retenu son attention… j’avais peut être du talent pour devenir mannequin. Ou alors, elle allait profiter de cette « intimité » pour me ridiculiser, pour me faire payer ce temps que je lui ai fait perdre l’autre jour. De toute façon, il était trop tard pour reculer, j’étais arrivé devant son appartement. Je levais les yeux pour étudier la bâtisse, certes ce n’avait rien avoir avec mon luxueux loft mais le quartier semblait avoir un charme, et surtout, peuplé de jeune.

J’appuie sur l’interphone et patiente jusqu'à ce que Jailynn veuille bien me répondre. Elle m’invite à rentrer, et je deviens nerveux… je n’aime pas être en terrain inconnu. Je pousse la porte, et tente de garder mon aplomb. « Alors ma belle, tu invites souvent des inconnus dans ton studio privé ? Avoue c’est comme ça que t’emballe les mecs ? » Je la suis à l’intérieur de son appart, posant mon regard sur la décoration – histoire dans savoir plus sur elle. Mes yeux se posent un moment sur les photos, je cherche à découvrir qui elle est… quand soudain une photo m’attire. Elle est là, le sourire aux lèvres, avec un homme. Je cherche dans ma mémoire si je l’ai déjà vu dans les parages, mais sa tête ne me dit rien.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


Pas d'autre enjeu que de biaiser un peu
Les règles du jeu jusqu'au bouquet final ✻  Comme Indy j'ai cherché le Graal, la jeunesse éternelle. Le botox dans les veines. J'arrête de fumer et de boire chaque dimanche, chaque semaine. J'ai rechuté hier, Estomaqué par la beauté du spectacle. Je marche sur les braises sans le vouloir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: Re: Un cœur derrière cette carapace? ft.Jailynn
Dim 21 Mai 2017 - 10:42

Un cœur derrière cette carapace ?

Aujourd’hui, c’était un jour particulier pour elle. Jailynn n’était pas du genre à permettre à n’importe qui d’entrer dans sa sphère privée. D’ordinaire, elle ne travaillait que pour des entreprises de grand renom, avec des mannequins professionnels et pour des collections de luxe. Dans son domaine, elle s’était fait un nom. Et si elle travaillait désormais pour une industrie assez importante, elle se permettait quelques travaux plus personnels. On pouvait le remarquer aux nombreuses images qui ornaient ses murs blancs ou sur son site Internet, là où elle exposait ses dernières photographies, prises à la volée ou de façon plus organisée. Quelques fois, même, des hommes et femmes ordinaires la contactaient pour des shootings plus intimistes et elle acceptait, de temps en temps, de se prêter au jeu. Son travail était réputé et elle gagnait très bien sa vie. Néanmoins, elle n’avait jamais osé « inviter » un membre de son entourage professionnel. Si les parfaits inconnus ne la dérangeaient pas tellement, dans le cadre où ils ne pouvaient pas interférer dans son univers, c’était très différent avec des gens qui la connaissaient. Parce que Jailynn avait toujours été des plus discrètes sur sa vie privée et elle tenait à ce que cela reste ainsi. Sauf que, devant la détresse subtile du regard de Charles De Castelmore, elle n’avait pas su résister. Il avait eu, un bref instant, une fragilité saisissante. Cela l’avait profondément troublée, au point où elle avait accepté de lui donner son adresse, afin d’organiser une séance en « tête-à-tête » bien que cela demeurait strictement professionnel.

Tandis qu’elle préparait le divers matériel nécessaire à son envie de shooting, dans une pièce assez grande et prévue à cet effet, elle entendit son interphone sonner. Elle regarda l’heure et constata que, pour une fois, le jeune homme était ponctuel. Cela l’étonna un peu, mais elle tâcha de ne pas l’exprimer et entreprit de lui ouvrir la porte d’entrée principale. Tandis qu’il montait sans doute les étages avec les escaliers – ou l’ascenseur – Jailynn se dirigea dans sa cuisine pour se verser une tasse de thé chaud. Elle l’avait préparé juste auparavant et aimait en boire pour se détendre. Un petit rituel pour se réfugier dans sa bulle. Elle entendit alors la présence de Charles et elle lui ouvrit la porte, comme il était de coutume. Et, en l’apercevant, elle se montra des plus courtoises. « Bonjour Charles. Entrez ! » Parce qu’elle avait eu une bonne éducation, Jailynn. De plus, elle n’oubliait pas qu’il était le neveu de son plus grand patron et que le contrarier pouvait détruire sa carrière. Malgré cela, ce n’était pas pour cette raison qu’elle avait cédé à sa demande. Elle souhaitait sincèrement aider le jeune homme qui se dressait devant elle. Une fois à l’intérieur, elle referma la porte et se dirigea vers sa cuisine, afin de boire sa tisane. Malheureusement, elle n’eut pas le temps de la porter à sa bouche que, déjà, il se montra irrespectueux. « Alors ma belle, tu invites souvent des inconnus dans ton studio privé? Avoue c’est comme ça que t’emballe les mecs? » Aussitôt, la bouche de Jailynn s’ouvre en forme de « O » et elle se retrouve abasourdie par son comportement. « Je vous demande pardon ? » Balbutie-t-elle, en reposant sa tasse sur le rebord de l’ilot central. Dès après, elle le fusille du regard. Oh non, elle n’apprécie pas du tout qu’on se paie sa tête. Pire encore alors qu’elle avait fait preuve d’une extrême gentillesse, compte tenu de la situation tendue entre eux.

Etant donné que Charles se trouvait chez elle, Jailynn ne put s’empêcher de s’emporter. L’insulter devant des clients était déjà bien ridicule, mais elle encaissait pour ne pas être discréditée. Mais là, ce n’était tout bonnement pas possible. « Ecoutez, c’est vous qui vouliez de cette séance, soi-disant parce que vous aimiez mon travail et pensiez que je pouvais voir votre potentiel. Mais tout ce que je vois, c’est le petit con arrogant que vous êtes. » Cracha-t-elle, en s’approchant du grand brun. Il faisait une bonne tête de plus qu’elle, mais peu importe. Cela ne démonta pas la blonde, qui sentait sa rancœur remonter à la surface. Et il était désormais hors de question de continuer sur cette lancée. « Si vous êtes venu juste pour me faire perdre mon temps, comme la dernière fois, je vous prierai de bien vouloir foutre le camp de chez moi. » Et, pour assurer ses dires, elle désigna la porte avec son bras. Evidemment, sa voix avait été plus forte. C’était, décidément, une invitation à s’en aller. Plus qu’une requête, Jailynn voulait vraiment que Charles s’en aille. Illico presto.

Made by Neon Demon

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://forevertry79.tumblr.com/
friendship never ends


MY STORY
-------------------------------

25 ans ▲ Il est français ▲ Issus d'un milieu bourgeois - d'une ligné très réputée de Gasconne ▲ Il a une fleur de lys de tatoué derrière l'oreille droite (symbole de la royauté française) ▲ Il en a un autre sur l'omoplate qui a beaucoup de sens pour lui, un rose avec une date le long des épines en souvenir de son premier amour - elle s'appellait Rose ▲Il porte un lourd secret que seul David-James connait ▲ Il vit chez son oncle à Vancouver - ce dernier possède une grande agence de mode ▲ C'est un fêtard invétéré, il boit, fume et se drogue de temps à autre ▲ Il aime vivre la nuit, il ne se lève jamais avant midi ▲ Il aime les voitures de luxe ▲ C'est un coureur de jupons ▲ Il a vécu qu'une seule histoire d'amour digne de Roméo et Juliette avec la même fin tragique ▲ Il a parcouru le monde ▲ A vécu 2 ans en Angleterre pour passer un diplôme de psychologie - juste pour le plaisir de ses parents.



BFF & BROTHER
-------------------------------

DJ - A la vie, à la mort. Ami depuis notre plus tendre enfance, nous sommes inséparables. On a fait les quatre cent coups ensemble. David James connait mes moindres secrets, et même le plus grave. Il m'a suivi dans toutes mes aventures, celle d'Angleterre et aujourd'hui de Vancouver.


FRIEND... MAYBE MORE
-------------------------------

LYNA - Notre rencontre remonte déjà à plusieurs mois. Je l'ai entendu parler ma langue natale, et croyez-moi, son accent m'a bien fait rire. Je me suis gentiment moqué d'elle, et finalement nous avons sympathisé. Ces derniers temps, elle passe pas mal de temps avec DJ et moi, et je l'apprécie de plus en plus


BEST FRIEND
-------------------------------

NÉÏANA - On s'est rencontré à mon arrivée à Vancours, il y a trois ans. C'était lors d'une soirée, on s'est amusé ensemble. Un soirée, puis une autre, au final, on se retrouvait toujours au même moment au même endroit. On est tellement complice qu'une grande amitié est née entre nous. Je la considère comme ma meilleure amie, je peux me confier à elle... et surtout la protéger. J'insiste pour qu'elle tente sa chance dans l'agence de mode de mon oncle, mais elle est pas facile à convaincre!



==================
RP EN COURS
==================
NéïanaDavid JamesLynaMickey

• INSCRIS LE : 02/04/2017
• MESSAGE : 323 • POINTS : 912
• CÉLÉBRITÉ : Daniel Sharman
• CRÉDITS : FOREVERTRY
• DC : Aaron Philips
MessageSujet: Re: Un cœur derrière cette carapace? ft.Jailynn
Lun 5 Juin 2017 - 17:06

Un cœur derrière cette carapace?
Jailynn x Charly

J’étais hors de ma zone de confort, ma carapace habituellement indestructible commence à se fissurer au contacte de cette jolie blonde. Pourquoi il a fallu que je la croise, qu’elle capte mon attention – au lieu de n’être qu’une fille de passage comme toutes les autres. Depuis ce jour, j’ai un besoin de la voir, l’observer, d’apprendre le moindre détail sur elle – malheureusement elle est aussi hermétique à mes approches qu’un coffre fort. Alors oui, quand elle a accepté de me revoir une seconde fois pour faire des photos, j’ai saisi l’occasion… sauf que là, en bas de chez elle, je flippe comme un gosse. C’est bien la première fois que cela m’arrive ! Mais si je veux comprendre, si je veux mettre des mots sur ce qu’elle me fait ressentir, je dois franchir cette porte. Je sonne puis monte pour atteindre son appartement, je m’imagine son intérieur qui va s’avérer être totalement différent de  mon imagination. Elle m’accueille dans son charmant lieu de vie, et je lui souris avant de la saluer aussi. Pénétrant dans son salon ouvert, et agissant comme à mon habitude – c'est-à-dire comme un gros con – mes paroles prirent rapidement une tournure gênante. Je ne pus m’empêcher d’afficher un sourire lorsqu’elle s’emporte face à moi. Elle avait un sacré tempérament la petite blonde, et merde, elle me plaisait encore plus… Je devrais la prendre au mot, et quitter cet appartement avant de dérailler complètement. J’étais en sa compagnie depuis quoi… trois minutes ? Et j’étais complètement obnubilé par elle. Elle s’approcha de moi, brisant la distance entre nous, elle n’était qu’à seulement quelques centimètres de moi. Je penchais la tête pour la regarder dans les yeux, mais elle ne se démontait pas. Elle me demandait de quitter son appartement, tout en m’insultant de petit con arrogant. On en vient déjà au petit nom, j’adore ça… ouais, je sais, vous vous dite que je suis sado – j’aime que l’on me crie dessus. Non, ce que j’aime par-dessus tout, c’est qu’elle me résiste, qu’elle me repousse, même ! Elle s’arrête, son doigt pointé vers la porte. Je lève les mains pour plaider coupable, puis fini par dire pour me défendre : « Je plaide coupable. Je ne voulais pas être insultant, juste détendre l’atmosphère… apparemment tu n’aimes pas mon humour. Je le note. » Je rabaisse les mains, puis ajoute de nouveau : « promis, je vais me tenir à carreaux. Et s’il te plait, tutoie-moi… j’ai l’impression que tu parles de mon daron. » Oui, je suis un gosse de la haute société, je suis censé être poli et parler correctement ; mais j’ai vingt cinq bordel, par quarante. Je patiente quelques instants pour voir si elle toujours décidé à me virer de son appartement ou non.

En posant mon regard sur les photos, je capte à nouveau cette photo d’elle et un homme… elle a l’air si heureux sur celle-ci. J’ai remarqué qu’elle ne souriait pas souvent, qu’elle avait tendance à tout prendre au sérieux… tout comme ma mauvaise blague. « Pour me faire pardonner, je ferais tout ce que tu me demandes. Vas-y. » J’attendais sa réaction toute en continuant d’observer les clichés dispersés dans la pièce.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


Pas d'autre enjeu que de biaiser un peu
Les règles du jeu jusqu'au bouquet final ✻  Comme Indy j'ai cherché le Graal, la jeunesse éternelle. Le botox dans les veines. J'arrête de fumer et de boire chaque dimanche, chaque semaine. J'ai rechuté hier, Estomaqué par la beauté du spectacle. Je marche sur les braises sans le vouloir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: Re: Un cœur derrière cette carapace? ft.Jailynn
Mer 9 Aoû 2017 - 7:59

Un cœur derrière cette carapace ?

Elle était en colère, la jolie blonde aux yeux bleus. Elle le foudroyait du regard, lui, ce grand brun qui la tétanisait à chaque fois qu’il lui parlait. Parce que Jailynn n’avait aucune idée de ce à quoi s’attendre avec lui. Il essayait toujours de la pousser plus loin, plus fort. Comme s’il désirait la mettre loin de sa zone confortable, de ses petites habitudes. Elle en venait même à penser qu’il la défiait constamment. Pourtant, elle était incapable de déceler la raison de ce comportement si étrange. N’avait-il pas tout pour lui ? Il collectionnait les femmes, les belles voitures et les soirées luxueuses. Il n’avait nul besoin de la regarder, elle qui était si ordinaire. Etait-ce uniquement pour tenter de la mettre dans son lit ? Jailynn n’était pas idiote. Elle ne se laisserait pas avoir par les belles paroles d’une homme, aussi important dans l’entreprise pour laquelle elle bossait soit-il. Ceci dit, en y réfléchissant, il n’avait pas tellement de poids là-dedans. Il s’agissait uniquement de son lien de parenté qui mettait la pression à la jeune femme. Les décisions ne lui appartenaient en rien du tout. Néanmoins, il suffisait que l’homme se plaigne à son oncle pour que la carrière de Jailynn prenne fin prématurément. C’est pourquoi elle tenait, d’ordinaire, à satisfaire quelques caprices du jeune homme – dans le mesure du possible. Mais là, elle ne pouvait pas. Si bien qu’elle lui avait quémandé de s’en aller, si tant est qu’il pense sincèrement ses paroles précédentes. Il lève alors les mains, en signe de rémission. «  Je plaide coupable. Je ne voulais pas être insultant, juste détendre l’atmosphère… apparemment tu n’aimes pas mon humour. Je le note. » La blonde fronce les sourcils, croisant ses bras contre sa poitrine. Elle le jauge, l’observe. Elle ne comprend pas, effectivement, ce qu’il y avait de drôle dans ce qu’il a dit auparavant. Cela l’agace, profondément. Pour peu, elle lui sommerait de s’en aller malgré tout… s’il n’avait pas été un « De Castelmore ». « Promis, je vais me tenir à carreaux. Et s’il te plait, tutoie-moi… j’ai l’impression que tu parles de mon daron. » Ca, ce n’est pas une demande anodine pour Jailynn. Elle avait toujours instauré cette distance entre eux, afin d’éviter de se rendre plus proche du gouffre dans lequel il tentait de la faire tomber. Dans d’autres circonstances, elle aurait refusé. Malheureusement, la bonde n’est pas en position de force. Elle travaille pour l’entreprise de l’oncle de Charles et elle lui doit un minimum de respect. Alors, elle peut faire l’effort, non ? Elle soupire, volontairement. « Je… d’accord. » Jailynn ne peut pas faire mieux que cela. C’est au-dessus de ses forces. Alors, elle baisse sa garde et continue de le regarder – tandis que lui observe un peu son environnement. « Pour me faire pardonner, je ferais tout ce que tu me demandes. Vas-y. » La demoiselle fronce les sourcils. Elle le trouve bien insistant sur certaines décorations de la pièce. Elle refuse de comprendre ce qui l’intrigue et se contente de retrouver son professionnalisme. Aussitôt, elle lui fait signe de la main. « Très bien. Suis-moi. » Elle emboîte alors le pas, espérant que le jeune homme tienne sa promesse. Ils entrent dans une pièce plutôt vide, éclairé artificiellement. Autrement dit, c’est la salle de son studio de photographie. Dedans, il y a une porte-vêtements assez long. Elle se dirige vers ce dernier et attrape une chemise aux motifs particuliers. « J’ai emprunté quelques vêtements à un ami créateur. Tu peux enfiler ce haut, s’il te plaît ? » Demande-t-elle en lui tendant le bout de tissu. Elle sait pertinemment qu’il pourrait en profiter pour jouer de son corps dénudé – en haut – mais elle fait mine de ne pas s’en préoccuper. Du moins, tout du temps qu’il ne s’est pas dévêtu. « Ensuite, installe-toi sur le tabouret. Je vais en profiter pour faire quelques réglages. » Dit-elle, de façon stricte. Comme il l’a remarqué, Jailynn ne sourit pas beaucoup et n’a pas un grand humour. Qui en aurait, en même temps, dans sa situation ? Alors elle dirige, elle se montre distante et froide. Et elle laisse parler l’objectif à sa place.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://forevertry79.tumblr.com/
friendship never ends


MY STORY
-------------------------------

25 ans ▲ Il est français ▲ Issus d'un milieu bourgeois - d'une ligné très réputée de Gasconne ▲ Il a une fleur de lys de tatoué derrière l'oreille droite (symbole de la royauté française) ▲ Il en a un autre sur l'omoplate qui a beaucoup de sens pour lui, un rose avec une date le long des épines en souvenir de son premier amour - elle s'appellait Rose ▲Il porte un lourd secret que seul David-James connait ▲ Il vit chez son oncle à Vancouver - ce dernier possède une grande agence de mode ▲ C'est un fêtard invétéré, il boit, fume et se drogue de temps à autre ▲ Il aime vivre la nuit, il ne se lève jamais avant midi ▲ Il aime les voitures de luxe ▲ C'est un coureur de jupons ▲ Il a vécu qu'une seule histoire d'amour digne de Roméo et Juliette avec la même fin tragique ▲ Il a parcouru le monde ▲ A vécu 2 ans en Angleterre pour passer un diplôme de psychologie - juste pour le plaisir de ses parents.



BFF & BROTHER
-------------------------------

DJ - A la vie, à la mort. Ami depuis notre plus tendre enfance, nous sommes inséparables. On a fait les quatre cent coups ensemble. David James connait mes moindres secrets, et même le plus grave. Il m'a suivi dans toutes mes aventures, celle d'Angleterre et aujourd'hui de Vancouver.


FRIEND... MAYBE MORE
-------------------------------

LYNA - Notre rencontre remonte déjà à plusieurs mois. Je l'ai entendu parler ma langue natale, et croyez-moi, son accent m'a bien fait rire. Je me suis gentiment moqué d'elle, et finalement nous avons sympathisé. Ces derniers temps, elle passe pas mal de temps avec DJ et moi, et je l'apprécie de plus en plus


BEST FRIEND
-------------------------------

NÉÏANA - On s'est rencontré à mon arrivée à Vancours, il y a trois ans. C'était lors d'une soirée, on s'est amusé ensemble. Un soirée, puis une autre, au final, on se retrouvait toujours au même moment au même endroit. On est tellement complice qu'une grande amitié est née entre nous. Je la considère comme ma meilleure amie, je peux me confier à elle... et surtout la protéger. J'insiste pour qu'elle tente sa chance dans l'agence de mode de mon oncle, mais elle est pas facile à convaincre!



==================
RP EN COURS
==================
NéïanaDavid JamesLynaMickey

• INSCRIS LE : 02/04/2017
• MESSAGE : 323 • POINTS : 912
• CÉLÉBRITÉ : Daniel Sharman
• CRÉDITS : FOREVERTRY
• DC : Aaron Philips
MessageSujet: Re: Un cœur derrière cette carapace? ft.Jailynn
Ven 1 Sep 2017 - 18:13

Un cœur derrière cette carapace?
Jailynn x Charly

Jailynn avait du caractère, elle n’était pas cette petite blonde sans cervelle qui a fini photographe parce qu’elle n’était pas assez grande pour devenir mannequin. Non, je le sais – elle est intelligente, et bien plus cultivé que toutes les filles qui sont passées dans mon lit. Et je sais que c’est pour ça qu’elle m’attire, qu’elle m’obsède… parce qu’elle est tout ce que je désire – mais surtout tout ce que je m’interdis. Je ne veux pas m’attacher à elle et encore moins apprendre à la connaitre car je sais que je tomberais amoureux de cette femme si parfaite. Elle ne mérite pas qu’un mec aussi pourri que moi s’intéresse à elle… tout simplement. Et pourtant je suis là, dans son appartement – dans son cocon qui représente une partie importante d’elle – pourquoi suis-je là ? Je sais que j’ai déjà franchi une limite… et que maintenant je ne peux plus reculer… nuance, je ne veux plus reculer. Voilà pourquoi je m’excuse pour mon comportement et mon humour salace. J’espère qu’elle va changer d’avis, qu’elle ne me mettra pas à la porte de chez elle. Je la vois réfléchir, je sais qu’elle mène une bataille intérieur pour revenir sur ses paroles et qu’elle n’a qu’une envie, me voir quitter son appartement. Contre tout attente, elle m’indique de la suivre, ce que je fais sans broncher, ni ajouter une mauvaise blague de ma collection. Au passage, mon regard se pose sur la déco, sur les photos mais je préfère ne pas m’arrêter, ni poser de question.

Je pénètre dans son studio photo, j’ai l’impression de me retrouver à l’agence – même si c’est plus minimaliste – il n’en reste pas moins professionnel. Je suis impressionné, j’avoue que je ne m’étais pas préparé à cela. Jailynn agit comme si j’étais l’un de ses modèles – je ne décèle aucune faille chez elle. Je ne l’intéresse pas, et je n’ai aucune chance qu’elle voit en moi – autre chose que le neveu arrogant de son boss. J’exécute ses demandes, et attrape la chemise qu’elle me tend. « J’aime beaucoup » dis-je pour retirer cette boule de stress logée dans ma trachée. Elle ne m’accorde pas vraiment un regard, elle se concentre sur son matériel. Je lui tourne le dos pour retirer mon polo, comme si soudain me mettre à nu devant elle était devenu gênant. Alors que je soulève mon haut, je dévoile une partie de moi… une trace indélébile de mon histoire à jamais gravé sur ma peau. Cette rose rouge tatoué sur mon omoplate gauche, et le long de ses épines, on peut y voir une date… cette date. J’enfile la chemise que Jailynn venait de me donner et me retourne tout en la boutonnant. Je m’installe sur le tabouret et relève le regard vers la jolie blonde. Il y a une sorte de tension palpable entre nous à présent. « Dis-moi ce que je dois faire. Je te l’ai dis, je veux faire ça bien. » Je ne sais pas si elle va me croire, ou si elle me prend toujours pour ce gosse de riche – ce parasite qui pollue son espace. J’essaie tout de même de détendre l’atmosphère… parce que là, je sais qu’aucune photo potable ne pourra sortir de cette séance si je suis aussi stressé. « Tu fais d’autres photos que des modèles de mode ? »


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


Pas d'autre enjeu que de biaiser un peu
Les règles du jeu jusqu'au bouquet final ✻  Comme Indy j'ai cherché le Graal, la jeunesse éternelle. Le botox dans les veines. J'arrête de fumer et de boire chaque dimanche, chaque semaine. J'ai rechuté hier, Estomaqué par la beauté du spectacle. Je marche sur les braises sans le vouloir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: Re: Un cœur derrière cette carapace? ft.Jailynn
Sam 2 Sep 2017 - 10:44

Un cœur derrière cette carapace ?

C’est une mauvaise idée. Une très mauvaise idée. C’est ce que Jailynn ne cesse de se répéter en boucle, dans son esprit tourmenté. Plus elle observe Charles se mouvoir dans son appartement, plus elle sent son coeur se serrer. Elle ne peut s’empêcher, tout comme lui, de poser son regard océan sur les photographies d’elle et de Sohaan. Une autre époque, remplie de bonheurs volés et d’instants magiques. Elle se sent si loin de cette plénitude d’autrefois. A la limite, elle ne reconnaît pas cette blonde sur les images arrachées par des amis, des touristes, des inconnus ou leurs familles. Pourtant, son souffle ne peut que s’estomper, jusqu’à devenir inexistant. Sohaan… il est dans son coeur. Pour toujours. Et l’anneau autour de son cou témoigne de son attachement si fort pour lui. Un amour que personne ne saurait briser. Alors, pourquoi craint-elle à ce point la venue de Charles ? Elle se refuse à l’admettre. Jailynn préfère s’inventer des histoires, des mensonges. C’est tellement plus simple que d’admettre qu’elle serait peut-être prête à passer à une autre étape de sa vie. C’est trop tôt, lui murmurent ses souvenirs d’antan.

Désormais, ils sont tous les deux dans cette pièce où elle a déjà travaillé, en dehors des heures de l’entreprise de la famille De Castelmore. Elle essaie de paraître le plus distant possible tout en gardant son professionnalisme. Elle est déjà dans les réglages de ses appareils lorsque Charles se manifeste, en parlant du tissu qu’elle a choisi pour lui. « J’aime beaucoup » Elle est étonnée d’entendre un compliment sortir de sa bouche. Alors, forcément, elle se radoucit légèrement. Comme si cela permettrait de briser la glace qu’elle aimait tant construire dans ses relations. « Contente que ça te plaise.  Je pourrai te donner son adresse. Il est très doué. » Dit-elle, en souriant un tout petit peu. Les émotions positives ne sont pas son grand fort, elle le sait bien. Pas depuis que son mari est décédé. Elle a perdu sa plus grande raison d’aimer la vie et de la célébrer. Depuis, elle oscille entre stoïcisme et contentement semi-invisible. Elle l’observe alors du coin de l’oeil, tandis qu’il défait son propre vêtement et laisse apparaître son dos. Pendant quelques secondes, elle reste interdite. Elle le regarde, comme ça, sans bouger. Elle en oublie même de respirer. Jailynn ne peut plus réfléchir. Elle voit des détails, dont ce fameux tatouage, mais également les muscles dessinés de son corps d’homme. Elle  a l’habitude – elle travaille avec des mannequins, après tout. Pourquoi ne peut-elle plus se mouvoir, dans ce cas ? Il enfile alors gentiment la chemise qu’elle a sélectionnée et, tandis qu’il est sur le point de se retourner pour la voir, elle réalise sa situation et s’empresse de recommencer à toucher à ses appareils photos et à la lumière artificielle.

Les secondes s’égrainent et la jeune femme demeure perturbée par ce qu’elle vient de vivre. Heureusement, Charles n’a rien remarqué. Il s’assied sur le tabouret, devant le voile noir. « Dis-moi ce que je dois faire. Je te l’ai dis, je veux faire ça bien. » Jailynn redresse alors son regard sur lui et ne peut que constater à quel point le tissu lui sied à merveille. Toutefois, il est tendu et cela se sent. Ses épaules sont rehaussées – signe de contractions musculaires – et son visage est particulièrement fermé. La blonde réfléchit à la meilleure approche possible. Elle sait qu’elle n’obtiendra aucune profondeur dans l’immédiat. Il faut déjà qu’il se sente plus en confiance. Alors, elle se décide de jouer sur une émotion positive. « Essaie de respirer calmement et de t’imaginer quelque chose de positif, dans ton esprit. Visualise bien cette image, tout en gardant les yeux ouverts... » Autrement dit, il doit la fixer sans pour autant réussir à analyser autre chose que cette pensée. Jailynn aimait rêver à un palmier, une plage et les bruits des vagues. Des endroits sublimes, qu’elle n’a jamais pu visiter. Ils voulaient, avec Sohaan. Malheureusement, il est tombé malade et les économies de la jeune femme ont sombré dans les traitements lourds. Elle pourrait, à présent. Sauf qu’elle n’en voit pas l’utilité. Pas sans lui.

Elle regarde Charles, qui peine visiblement à suivre les consignes. Sans doute l’exercice est également difficile pour lui – autant qu’il le serait pour elle, dans le fond. Après tout, elle n’est pas la reine de la positive attitude. « Détends-toi… L’objectif ne va pas te manger. » Dit-elle en souriant, tandis qu’un premier flash sort de son appareil photo, qu’elle tient entre ses doigts. Elle s’agenouille, pour prendre des clichés dans différents angles. Cependant, Charles est dissipé. Probablement mal à l’aise. « Tu fais d’autres photos que des modèles de mode ? » La jeune femme s’arrête et le regarde, tandis qu’elle est à genoux devant lui. Elle fixe son regard, de ses yeux bleus, et se perd dans sa réflexion quelques instants. Elle se remémore les dernières fois, avec une pointe d’amertume et de tristesse lisible – pour ceux qui la connaissent bien. « J’en faisais, avant de travailler pour ton oncle. Et puis… j’ai arrêté. » Répond-t-elle. Jailynn estime que sa question n’est pas très personnelle et qu’elle peut très bien être professionnelle. Une raison futile, bien que cela la sécurise. Ainsi, elle pense que son comportement est légitime. Que c’est totalement anodin. Toutefois, elle doit admettre que si elle s’est lancée dans le domaine de la mode, c’est pour éviter de devoir jouer sur les émotions trop puissantes. Celles qu’on retrouve par hasard, dans les rues, les forêts, les endroits surpeuplés ou perdus. Il est plus facile de prendre en image des vêtements, de les sublimer, que de s’ouvrir au monde et de lui voler des sentiments qui pourraient la terrasser. Elle a tout arrêté, à la mort de Sohaan. Sa passion est devenue, petit à petit, son gagne-pain. Cela ne l’excite plus autant qu’avant, mais ça paie les factures sans lui demander trop d’investissement personnel. « Je n’ai plus le temps pour ça. Celles qui sont accrochées ici, ce sont les dernières que j’ai faites, il y a quelques années. » Dit-elle en désignant les photographies en face de Charles, accrochées dans d’énormes cadres en bois peint en noir. Il y a un portrait de Sohaan, de dos, où on aperçoit un peu son visage, en noir et blanc. Puis des perles d’eau, perdues sur des branchages dans une forêt dense. Des fleurs qui sont fanées, mais toujours magnifiques. Et tout un tas d’autres petites photographies, plus petites. Des petits bouts de Jailynn. De celle qu’elle était, autrefois.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://forevertry79.tumblr.com/
friendship never ends


MY STORY
-------------------------------

25 ans ▲ Il est français ▲ Issus d'un milieu bourgeois - d'une ligné très réputée de Gasconne ▲ Il a une fleur de lys de tatoué derrière l'oreille droite (symbole de la royauté française) ▲ Il en a un autre sur l'omoplate qui a beaucoup de sens pour lui, un rose avec une date le long des épines en souvenir de son premier amour - elle s'appellait Rose ▲Il porte un lourd secret que seul David-James connait ▲ Il vit chez son oncle à Vancouver - ce dernier possède une grande agence de mode ▲ C'est un fêtard invétéré, il boit, fume et se drogue de temps à autre ▲ Il aime vivre la nuit, il ne se lève jamais avant midi ▲ Il aime les voitures de luxe ▲ C'est un coureur de jupons ▲ Il a vécu qu'une seule histoire d'amour digne de Roméo et Juliette avec la même fin tragique ▲ Il a parcouru le monde ▲ A vécu 2 ans en Angleterre pour passer un diplôme de psychologie - juste pour le plaisir de ses parents.



BFF & BROTHER
-------------------------------

DJ - A la vie, à la mort. Ami depuis notre plus tendre enfance, nous sommes inséparables. On a fait les quatre cent coups ensemble. David James connait mes moindres secrets, et même le plus grave. Il m'a suivi dans toutes mes aventures, celle d'Angleterre et aujourd'hui de Vancouver.


FRIEND... MAYBE MORE
-------------------------------

LYNA - Notre rencontre remonte déjà à plusieurs mois. Je l'ai entendu parler ma langue natale, et croyez-moi, son accent m'a bien fait rire. Je me suis gentiment moqué d'elle, et finalement nous avons sympathisé. Ces derniers temps, elle passe pas mal de temps avec DJ et moi, et je l'apprécie de plus en plus


BEST FRIEND
-------------------------------

NÉÏANA - On s'est rencontré à mon arrivée à Vancours, il y a trois ans. C'était lors d'une soirée, on s'est amusé ensemble. Un soirée, puis une autre, au final, on se retrouvait toujours au même moment au même endroit. On est tellement complice qu'une grande amitié est née entre nous. Je la considère comme ma meilleure amie, je peux me confier à elle... et surtout la protéger. J'insiste pour qu'elle tente sa chance dans l'agence de mode de mon oncle, mais elle est pas facile à convaincre!



==================
RP EN COURS
==================
NéïanaDavid JamesLynaMickey

• INSCRIS LE : 02/04/2017
• MESSAGE : 323 • POINTS : 912
• CÉLÉBRITÉ : Daniel Sharman
• CRÉDITS : FOREVERTRY
• DC : Aaron Philips
MessageSujet: Re: Un cœur derrière cette carapace? ft.Jailynn
Jeu 21 Sep 2017 - 17:02

Un cœur derrière cette carapace?
Jailynn x Charly

J’aimerais redevenir moi-même parfois, arrêté de me conduire comme un idiot et agir comme la personne que je suis au fond. Pourquoi m’être enfermé dans ce rôle qui me colle à la peau, depuis des années ? Pour éviter de souffrir, ou plutôt ne pas voir la réalité en face. L’amour fait mal, bien plus que je ne l’aurais pensé, et cette insouciance qui me définissait à cette époque à ruiner ce qui me tenait le plus à cœur. Il y a ce genre de personne que vous rencontrez pour la première fois, et vous vous dite que vous serez lié pour la vie. Ce fut le cas avec ma rencontre avec David James qui est mon meilleur ami depuis tant d’année, puis Rose… celle qui su faire battre ce cœur et l’éteindre en même temps. Et il y a eu Jailynn – cela faisait plus de cinq ans que je n’avais pas ressentie cela pour une personne. Elle m’est apparue comme un ange tombé du ciel, et je ne saurais décrire ce sentiment qui m’a traversé. J’ai eu peur, j’étais effrayé par la simple idée de retomber amoureux, de m’attacher à quelqu’un et d’être abandonné…une seconde fois. Pourtant je suis là, face à elle et dans son intimité. Une voix intérieure me dit qu’il est temps que j’arrête de jouer avec les autres, et que je finisse par devenir l’homme que je dois être.

Alors que Jailynn me tend une chemise d’un de ses amis créateurs, je prends le temps de l’observer et j’avoue à voix haute qu’elle me plait bien. J’aurais pensé que ma réflexion aurait été déformée par la jolie blonde, mais elle me propose de me mettre en contact avec lui. « Si je peux lui rendre service, ce sera avec plaisir. C’est vraiment quelques choses qui me plairaient, mettre en avant des talents qui mériteraient leur place sur les podiums. » Je me surprends moi-même à avouer à Jailynn ce projet qui me trotte en tête depuis quelques mois. J’en ai parlé à personne car j’ai peur de ne pas être prit au sérieux. Il faut dire qu’avec ma réputation de « je m’enfoutiste » - ce n’est pas demain la veille que l’on me prendra pour un vrai businessman. J’enfile la chemise, puis m’installe sur le tabouret installé pour moi. Je ne suis pas à l’aise, à vrai dire, face à l’objectif de la jeune femme, je suis tétanisé. C’est tellement plus simple pour moi de ne rien faire, d’agir comme si tout m’était dû et que l’argent n’était pas un problème. Je lui demande quelques conseils, et elle m’explique comment oublier ce qui m’entoure. J’essaie de mettre en application ses paroles, de m’imaginer d’autres paysages tandis qu’elle commence à me photographier. Mon regard se fixe sur les photos derrières elle, je lui demande alors si elle fait autre chose que des photos de mode, lui parler m’aide à oublier mon stress. Elle hésite un moment – comme si dévoiler une part d’elle était une épreuve. Elle fini par m’avouer qu’avant de travailler pour mon oncle, elle faisait des photos d’art, de paysage ou encore d’abstrait comme cette photo où la silhouette d’un homme se dessine dans un noir et blanc parfait. « Ces photos sont magnifiques, tu as beaucoup de talents. » Je me mords la lèvre inferieur, ne sachant pas où poser une limite à la confidence. Je ne veux pas être indiscret, mais j’ai envie den savoir plus sur elle… de comprendre pourquoi elle a arrêté ce genre de photo. Rien qu’en les regardant, je m’imagine une Jailynn bien différente de celle que j’ai fasse à moi – comme si quelque chose avait changé dans sa vie – une rupture ? « Ma préférence va à celle de cet homme en noir et blanc. Il y a tellement d’émotion qui se dégage de cette photo. Tu devais être inspiré par le modèle, je me trompe ? » J’ai peur d’aller trop loin dans mes questions, pourtant je brule d’envie d’en savoir plus… et égoïstement, j’aimerais être cet homme sur ce cadre. Cela doit être tellement agréable d’être la muse de quelqu’un.  J’ai cette impression que Jailynn n’est pas libre, et à la fois, je n’ai jamais vu d’homme à ces cotés – peu importe les circonstances.


✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.


Pas d'autre enjeu que de biaiser un peu
Les règles du jeu jusqu'au bouquet final ✻  Comme Indy j'ai cherché le Graal, la jeunesse éternelle. Le botox dans les veines. J'arrête de fumer et de boire chaque dimanche, chaque semaine. J'ai rechuté hier, Estomaqué par la beauté du spectacle. Je marche sur les braises sans le vouloir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
friendship never ends
MessageSujet: Re: Un cœur derrière cette carapace? ft.Jailynn

Revenir en haut Aller en bas
 

Un cœur derrière cette carapace? ft.Jailynn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Que se cache t-il derrière cette colère ?
» Mais qu'est-on allé faire dans cette galère ?
» Cette accalmie m'inquiète.
» quel est cette objet
» quelle est cette décoration militaire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bang Bang Vancouver :: Confidential archives :: section souvenirs :: Rp Abandonnés-