fais ta pub !
Kayla Taylor recherche du personnel pour le New Moon Café. Deux volontaires sont attendus ici.



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 hana-bi [fawn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


✄---------------------------------

C L A R A ☽ doubt that the stars are fire, doubt that the sun doth move his aides, doubt truth to be a liar, but never doubt i love.

+++

E D E N ☽ lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. .


+++

A R I A D N E ☽ lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. .




fawn + keith + clara + rose + eden + james




Spoiler:
 



• INSCRIS LE : 21/05/2017
• MESSAGE : 998 • POINTS : 2016
• CÉLÉBRITÉ : ezra miller
• CRÉDITS : bs (avatar) endlesslove (signature)
• DC : s.d.torrance (a.driver)
MessageSujet: Re: hana-bi [fawn]
Jeu 13 Juil 2017 - 15:33

Jasper abandonna définitivement la discussion avec Fawn. Même s’il aimait avoir raison et argumenter jusqu’à obtenir gain de cause, il estimait qu’il en avait assez donné. De toute évidence, ils étaient tous les deux buttés et comptaient rester sur leurs positions respectives et le nouvel argument de Fawn fut loin de convaincre Jasper. Elle confondait les noms avec les autres sortes de mots, si bien que la nuance ne pouvait pas être décelée. Il ne sut cependant pas comment réagir lors de son reproche vis à vis de la gente masculine. Il tentait de ne pas le prendre pour lui, mais étant de sexe masculin, il lui était difficile de ne pas se sentir agressé sur le moment même.

« Ouais si tu veux. Et oui, tu as tout à fait raison, d’où le ‘malheureusement’. Ne crois pas que ça m’enchante, loin de là. M’enfin, on parlait de quoi déjà ? »

De menstruation. Une simple discussion sur le cycle menstruel de la femme avait abouti à ce grand débat sans intérêt. C’en était presque drôle pensait-il, et ça arrivait souvent que tout soit poussé toujours si loin. Mais Jasper était déterminé à ne plus revenir dessus, il estimait que c’était une perte de temps et bien qu’il n’avait rien d’autre à faire, il préférait avoir des discussions plus… joyeuses.
Il leva les yeux une nouvelle fois vers le ciel suite à sa réaction sur les amis. A quoi bon discuter ? Ils avaient chacun leur point de vue. Alors il hocha la tête et en resta là également. Ca ne servait à rien et puis, il n’avait pas envie de faire comprendre que son point de vue était forcément meilleur que le siens. Des jugements, il ne pouvait ‘malheureusement’ pas s’empêcher d’en avoir mais il préférait laisser les gens penser comme ils le voulaient (enfin, dans la limite des choses bien sûr).

« Ok. D’accord. Chacun voit les choses comme il l’entend après tout. » répondit-il simplement comme pour mettre un point final à tout ça

Et il ne fit aucun commentaire sur son nouveau bougonnement sur le dessin du coquillage. Il préféra ranger ce qu’il y avait sur le comptoir en attendant que l’heure tourne pour aller manger. La discussion avait cependant tourné sur le paranormal et il riait intérieurement en constatant que tout était allé trop loin.

« Ma chérie, aucun dieu des Hommes n’est un bisounours tu sais, c’est la base même de toutes religions. Et toutes les forces inexplicables ne sont pas nécessairement des dieux. Mais tu sais quoi ? On s’en fou. Du moins, moi je m’en fou. »

La religion était un débat très lourd et auquel il ne voulait pas entrer. Sa famille était plutôt du genre croyante et Jasper s’était établit lui-même son idée de divinité qui était loin de ressembler à ce qui était écrit dans les livres. Mais là aussi, il pourrait essayer d’en parler longuement, car ce sujet le touchait beaucoup, mais avec Fawn, il s’interdisait à le faire. Déjà parce qu’il n’avait pas le temps pour ça, et aussi parce que ça n’aboutirait à rien, comme toutes les autres discussions précédentes.
Fawn réclama un verre d’eau afin qu’elle puisse consommer son médicament et Jasper alla lui chercher ce dernier. A son retour, il vit sa mère accompagnée de Jenny, s’apprêter à rentrer dans la boutique. Il tendit le verre à son interlocutrice.

« Bon eh bien, je crois qu’on va pouvoir aller manger. » déclara-t-il le sourire aux lèvres. Pas qu’il n’aimait pas son boulot, mais il commençait à avoir faim.
Après quoi, il salua sa mère et sa collègue en leur souhaitant un bon courage avant de se diriger vers la sortie en laissant ouvertes les portes pour laisser passer Fawn.

[ce sera tout pour moi **]


    head in the dust ♒︎ Feeling used but I'm still missing you and I can't see the end of this. Just wanna feel your kiss against my lips and now all this time is passing by but I still can't seem to tell you why. © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/ En ligne
friendship never ends


♦️ Je vis avec un lapin, Bambi.
♦️ Je suis petite, à peine 1m55, je l'ai toujours assez mal vécut même si ma mère me disait toujours que ce qui est petit est mignon et qu'il n'y a que la mauvaise herbe qui pousse.
♦️ Je me suis déjà déguisée en mec et il parait que j'étais plutôt convaincante !
♦️ Je me suis déjà rendue dans une boutique de robe de mariées, pour tout essayer et finir par dire que je n'allais pas me marier à la vendeuse qui n'a pas apprécié.
♦️ Je me suis rasé le crâne quand j'étais au lycée, pour la lutte contre le cancer. En plus de mon "anorexie" de l'époque, tout le monde m'a crue malade, et j'en ai beaucoup joué, surtout auprès des profs, qui n'osaient pas me donner de mauvaises notes quand je ne faisais pas un devoir.
♦️ Je parle anglais, français, je me débrouille en latin et un tout petit peu d'espagnol, mais c'est pas assez pour moi, alors j'étudie pas mal les langues mortes, c'est une passion, comme les momies !
♦️ Je déteste ces gens qui viennent se plaindre d'un cheveux dans leurs assiettes, regardes mieux, tu as déjà une vache morte dans ton assiette, pourquoi tu m'emmerdes avec ce cheveux qui est peut être le tient en plus !
♦️ Je laisse mon père croire que je suis en étude de médecine. Je ne sais pas comment il a eu cette drôle d'idée. Tout comme je lui laisse croire que j'aime les femmes... Il aime penser que sa petite fille est différente. Je crois que c'est ma folle de mère qui lui a mit ses idées en tête.
♦️ Je n'aime pas tellement le café, mais je suis une accro du thé. Je suis difficile avec la nourriture, mais je pourrais me nourrir que de sushis et de sucreries !
♦️ Je me moque royalement de la mode, si je veux porter un pantalon jaune moutarde avec un haut vert pomme, un blouson rouge poivron et une casquette bleue marine, je le fais, okay ? Bon, je n'ai quand même pas si mauvais goût !
♦️ J'aime me disputer en rigolant, ou regarder les gens se disputer, c'est divertissant , le pop corn s'il vous plaît ?
♦️ J'ai perdu ma mère, enfin, c'est ce que je dis, pour vraie, elle est juste internée, elle ne s'est jamais remise de la mort de mon grand frère.
♦️ Je suis proche de ma cousine, Lia, et son frère, mon cousin du coup, de Anna, ma meilleure amie. Je hais ce type, celui qui a causé la mort de mon frère.
♦️ Je suis une nana très tactile, je n'ai aucun filtre quand je parle et je suis pas facile à vivre, faut le vouloir pour me supporter.

• INSCRIS LE : 22/05/2017
• MESSAGE : 230 • POINTS : 164
• CÉLÉBRITÉ : Nadia Esra
• CRÉDITS : moi et tumblr
• DC : la fille de l'océan Ophée, la mystérieuse Djalys
MessageSujet: Re: hana-bi [fawn]
Dim 16 Juil 2017 - 16:18

  • Jasper
  • Fawn
Faut pas me chercher !
Je parle de mes menstruations comme si il s'agissait d'une discution totalement banale. En tout cas pour moi, aucun sujet n'est vraiment tabou selon moi. On devrait pouvoir aborder tous les sujets facilement. Comme parler d'un ASTICOT qui joue avec un ABRICOT, tout cela pour parler de sexe sans utiliser les mots qui choquent, comme le pensent certaines personnes. Mais du sexe, c'est du sexe, on ne devrait pas se sentir gêné d'en parler. Alors oui, certains sujets semblent tabou, sans doute que si il y avait eu une mamie, elle m'aurait mal regardé pour ce que j'osais dire. Tout comme osé parler de ce sujet délicat du sexe faible. Jasper ne semble pas très content, sans doute est-ce parce que je lui tiens tête et qu'il n'en a pas l'habitude.
« On parlait de mes douleurs au bas ventre, mais on a dévié, un peu trop. »
Il me fait bien comprendre qu'il ne souhaite pas revenir sur le sujet. Un débat qu'il doit trouver sans intérêt, alors que dans le fond, un débat n'est jamais inutile. C'est un partage d'idées. Mais parfois, les gens ne sont pas assez ouvert aux autres idées. J'avoue moi-même faire l'AUTRUCHE et ne pas tellement écouter les gens sur ce fameux sujet de sexe faible. Mais je ne vais pas revenir dessus, on ne me fera pas changer d'avis de toute façon.

Jasper semble vraiment agacé par ce que je dis. Par mon opinion. Cela ne me fait aucun doute qu'il ne pense pas comme moi. Il ne semble pas ouvert à ce que je dis. Que m'importe son avis, libre à lui de penser comme il veut et se souffrir ensuite. C'est peut être bien parce qu'il est trop amical qu'il se fait tant avoir et que de nouveau il est prit pour cible. Je ne sais pas pourquoi cette fois, il est la cible de nouvelles personnes et cela ne me regarde pas. Mais sans doute qu'il aurait moins de problème si il se montrait un peu plus violent parfois, qu'amical. Les gens n'ont pas toujours été très tendre avec moi, j'ai souvent été la cible de moquerie. Mais étrangement, contrairement à mon frère qui se laissait faire, je montrait les crocs. Et quand on montre qu'on est pas simplement une victime, qu'on se défend, je peux vous dire que les gens ne s'amusent pas à deux fois à s'en prendre à la même personne. Ils se trouvent une autre victime. Je ne fais ni courbette, ni ARABESQUE pour me faire marcher sur les pieds tranquillement. Il y a peu de gens qui méritent vraiment qu'on leur accorde notre confiance. Je préfère m'entourer de gens franc, même si d'autres peuvent trouvé que la franchise est blessante. Si ils veulent se cacher derrière des mensonges, libre à eux.

Ma chérie ? Je rêve où il vient de m'appeler ma chérie ? J'arque un sourcil, écoutant cependant la suite sur le fameux dieu des Hommes qui n'est pas un bisounours. Mais là aussi, il ne veut pas s'attarder sur le sujet. Le bonhomme n'est pas très ouvert aux débats, il semblerait. De toute façon, je ne comprend pas le principe de croire en un Dieu, de ces guerres de religion que chacun justifie en disant que c'est pour leur dieu qu'ils agissent ainsi. Pensent-ils vraiment avoir raison en justifiant un acte cruel comme un meurtre en disant que c'est leur dieu qui les envoient ? Je trouve cela ridicule. Pour son soucis d'agression, il devrait songer à engager un AGENT DE SECURITE, le temps que ça se calme, si comme il le dit, tout les gens se sa famille sont visé. J'ai crue comprendre que la pharmacie était le commerce de la famille, elle doit donc être pas mal visée. Enfin, il fait bien comme il veut, en quoi ça me regarde. Tout comme si il veut faire de l'AVIRON ou apprendre à piloter un AVION, c'est sa vie. Gardant le silence, j'attends qu'il me donne un verre d'eau pour que je puisse prendre une pilule. Ça me soulagera. Ce ne sera pas instantané, mais au moins, je sais que dans quelques minutes, ça ira mieux.

Il se réjouit de pouvoir enfin partir manger. Je doute que ce soit ma compagnie qui l'enchante tant, sans doute plus le fait qu'il puisse être enfin libre pour se remplir la pense. Je vois sa mère passer devant moi, me lancer un regard qui en dit long. J'ai mené la vie dure à son fils, elle doit sans doute se demander si je suis là pour faire des miennes encore. Elle a déjà fait mon AUDIENCE, je suis jugée d'avance quand je viens là. Seul Jasper semble avoir tourné la page. Je me dit qu'elle doit avoir peur en me voyant, d'autant plus avec cette histoire d'agression. Suivant sans rien ajouter, Jasper dehors, je me demande comment ça se passe à la maison. Sans doute que la gouvernante apprend à la petite à passer l'ASPIRATEUR. Cette gamine qui veut tout faire avec la dame. Ce que je trouve ridicule, je ne sais pas comment elle supporte l'enfant dans ses pattes toutes la journée. Encore une fois, les gens pourront dire que je suis une fille peu sympathique, mais je ne veux pas faire semblant. Je trouve cela ridicule. J'avance dans la rue, suivant Jasper, ne sachant pas où l'on va.
« Je te suis sans savoir où l'on va, tu as une idée ou bien tu avances jusqu'à trouver un endroit qui te donne envie ? »
Je n'ai jamais beaucoup d'ARGENT, ça me limitera rapidement dans mes envies.   
C'est pas mon jour le meilleur


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


✄---------------------------------

C L A R A ☽ doubt that the stars are fire, doubt that the sun doth move his aides, doubt truth to be a liar, but never doubt i love.

+++

E D E N ☽ lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. .


+++

A R I A D N E ☽ lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. .




fawn + keith + clara + rose + eden + james




Spoiler:
 



• INSCRIS LE : 21/05/2017
• MESSAGE : 998 • POINTS : 2016
• CÉLÉBRITÉ : ezra miller
• CRÉDITS : bs (avatar) endlesslove (signature)
• DC : s.d.torrance (a.driver)
MessageSujet: Re: hana-bi [fawn]
Jeu 3 Aoû 2017 - 20:22

Voilà, c’était cela. Ils avaient déviés un peu trop. Comme quoi, de si petites conversations pouvaient en faire naitre de grandes. Et Jasper n’avait pas envie de discuter ou quoique ce soit. En fait, il voulait juste avoir la paix. Ses histoires d’agression lui prenait déjà trop d’angoisse et de stress pour en ajouter plus avec des discussions inutiles. Ou peut-être ne l’étaient-elles pas, mais à ce stade, il s’en fichait pas mal. Il s’en fichait de tout. Il avait ainsi fait comprendre à Fawn qu’il n’avait pas envie de continuer. Si elle insistait, il ferait en sorte de continuer à mettre à terme la discussion, mais fort heureusement, ce n’était pas le cas.
Ils ne trouvèrent rien à dire de plus. Tant mieux. Le silence lui faisait du bien désormais. Jasper se sentait soudainement fatigué, comme si on lui avait aspiré son énergie. Ce n’était pas dû à Fawn, ou du moins, la grande partie étaient pour toutes les autres choses qui l’épuisaient. Il s’estimait heureux  d’être ‘fort’, du moins, de garder la tête haute et son sang froid. Sa mère commençait peu à peu à perdre les pédales. Elle pleurait presque tous les soirs et parfois, dans un coin de l’arrière boutique, à travers les rangées de médicaments. Il fallait faire quelque chose. Mais les gens qui faisaient ça étaient particulièrement intelligent et bien organisés. C’était une meute, il en était certain.

Il espérait ne pas rencontrer l’un des membres en sortant. Pour le moment, il ne l’avait encore jamais fais. Ils avaient beau essayé de trouver qui c’était, impossible de mettre la main dessus. Mais chaque soir, en quittant le boulot, il craignait de se retrouver menacé, de se faire physiquement et proprement agressé, tabassé ou quoique ce soit. Lorsqu’il était à l’extérieur, il y avait comme une épée de Damocles qui tournait au dessus de sa tête. Et pas que d’ailleurs. Il se mettait à imaginer toute la bande arriver et s’en prendre à eux. Au fond, il voulait se convaincre que ce n’était que son imagination, que ça n’ira pas plus loin que les projectiles que les murs de la boutiques recevaient, que les menaces et les insultes qu’ils se faisaient offrir de temps à autre, lorsque ces gens là n’avaient rien d’autres à faire. Non, Jasper était presque convaincu que ça n’arriverait pas. Parce qu’il avait une forte hypothèse sur la cause qui les poussaient à faire ça et que cette cause les empêchaient d’aller trop loin.
Le fait que Fawn soit présente le rassurait. Pourtant, en cas d’attaque, si jamais cela devait avoir lieu, elle ne pourrait rien faire. Mais le fait d’être accompagné était déjà mieux que d’être complètement seul.

Lorsque vint le moment d’aller manger, Fawn lui demanda s’il avait une idée où ils pourraient manger. En fait, non, pas du tout. Jasper n’en avait pas la moindre idée. Aussi, il pensa à la première chose qui lui vint à l’esprit.

- On pourrait aller voir le traiteur viet’, c’est bon et pas cher.

Il faut dire que malgré les économies et leur très bon statut financier, Jasper préférait ne pas trop dépenser. Leur chiffre d’affaire était en chute libre et il se sentirait mal de faire des folies avec tout ça. Et en plus de cela, il adorait ça.

- Mais tu as peut-être d’autres envies ?

Tant que ça n’était pas le fast-food, il pouvait réfléchir à toutes sortes d’endroits.


    head in the dust ♒︎ Feeling used but I'm still missing you and I can't see the end of this. Just wanna feel your kiss against my lips and now all this time is passing by but I still can't seem to tell you why. © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/ En ligne
friendship never ends


♦️ Je vis avec un lapin, Bambi.
♦️ Je suis petite, à peine 1m55, je l'ai toujours assez mal vécut même si ma mère me disait toujours que ce qui est petit est mignon et qu'il n'y a que la mauvaise herbe qui pousse.
♦️ Je me suis déjà déguisée en mec et il parait que j'étais plutôt convaincante !
♦️ Je me suis déjà rendue dans une boutique de robe de mariées, pour tout essayer et finir par dire que je n'allais pas me marier à la vendeuse qui n'a pas apprécié.
♦️ Je me suis rasé le crâne quand j'étais au lycée, pour la lutte contre le cancer. En plus de mon "anorexie" de l'époque, tout le monde m'a crue malade, et j'en ai beaucoup joué, surtout auprès des profs, qui n'osaient pas me donner de mauvaises notes quand je ne faisais pas un devoir.
♦️ Je parle anglais, français, je me débrouille en latin et un tout petit peu d'espagnol, mais c'est pas assez pour moi, alors j'étudie pas mal les langues mortes, c'est une passion, comme les momies !
♦️ Je déteste ces gens qui viennent se plaindre d'un cheveux dans leurs assiettes, regardes mieux, tu as déjà une vache morte dans ton assiette, pourquoi tu m'emmerdes avec ce cheveux qui est peut être le tient en plus !
♦️ Je laisse mon père croire que je suis en étude de médecine. Je ne sais pas comment il a eu cette drôle d'idée. Tout comme je lui laisse croire que j'aime les femmes... Il aime penser que sa petite fille est différente. Je crois que c'est ma folle de mère qui lui a mit ses idées en tête.
♦️ Je n'aime pas tellement le café, mais je suis une accro du thé. Je suis difficile avec la nourriture, mais je pourrais me nourrir que de sushis et de sucreries !
♦️ Je me moque royalement de la mode, si je veux porter un pantalon jaune moutarde avec un haut vert pomme, un blouson rouge poivron et une casquette bleue marine, je le fais, okay ? Bon, je n'ai quand même pas si mauvais goût !
♦️ J'aime me disputer en rigolant, ou regarder les gens se disputer, c'est divertissant , le pop corn s'il vous plaît ?
♦️ J'ai perdu ma mère, enfin, c'est ce que je dis, pour vraie, elle est juste internée, elle ne s'est jamais remise de la mort de mon grand frère.
♦️ Je suis proche de ma cousine, Lia, et son frère, mon cousin du coup, de Anna, ma meilleure amie. Je hais ce type, celui qui a causé la mort de mon frère.
♦️ Je suis une nana très tactile, je n'ai aucun filtre quand je parle et je suis pas facile à vivre, faut le vouloir pour me supporter.

• INSCRIS LE : 22/05/2017
• MESSAGE : 230 • POINTS : 164
• CÉLÉBRITÉ : Nadia Esra
• CRÉDITS : moi et tumblr
• DC : la fille de l'océan Ophée, la mystérieuse Djalys
MessageSujet: Re: hana-bi [fawn]
Lun 7 Aoû 2017 - 0:46

  • Jasper
  • Fawn
Faut pas me chercher !
C’est l’heure du repas. Et je dois dire que j’ai une FANTASTIQUE faim de FOURMIS. Ouais, autant aller dire que je n’ai pas vraiment faim. Quelques envies, des chips, de la glaces, peut être que j’aurais d’autres envies de choses à grignoter au FIL de la journée. Le premier jour de ma période est toujours ainsi. Il paraît que c’est normal, un truc de fille. Passer cette mauvaise période que chacune trouve horrible à des degrés différent, ouvrir le FRIGO, vouloir se faire une tartine de FROMAGE et finir par manger des FRAISES parce que c’est comme ça une femme, ça ne sait pas se décider. C’est comme ça qu’elles sont vus et cette image est encore pire quand elles ont les anglais qui débarquent. La toute première fois que j’ai saigné, je me souviens, de ma maman qui m’a raconté une histoire pour m’expliquer tout cela. L’histoire d’une vilaine FÉE jalouse de la beauté d’une femme. Elle qu’on disait la plus belle avant la naissance de cette petite et pour se venger, lui lança un sort, celui de saigner tous les mois pour dégoûter les hommes et qu’ils se détournent d’elle. J’avais alors 11 ans et je me souviens encore de ce que je lui ai répondu, que c’était vraiment n’importe quand. Ma mère a toujours cet espoir que je puisse merveilleuse avec une de ses histoires merveilleuses qu’elle me racontait. Elle a toujours voulu que je sois un peu plus comme mon frère, à pouvoir rêver, la regarder les yeux pleins d’étoiles quand elle nous racontait tout cela. Alors que je n’étais juste que cette rabat joie, celle qui pensait à la réalité, aux preuves scientifiques. Cette fillette qui parlait d’avantage FUSÉE et étoiles ou planètes avec son papa astronaute que des contes de princesses qui attendent le prince charmant pour les sauver alors qu’elles peuvent s’en sortir seule.

Je reste silencieuse, repensant à tout cela pendant que je suis Jasper sur le chemin de son restaurant vietnamien.
« Je n’ai jamais mangé viet’, découvrir ça me va. »
Je suis quelqu’un de difficile au niveau de la nourriture, je veux toujours goûter avant de dire que je n’aime pas. Bon, si ça a l’aspect de la pâté pour chien, ou encore une odeur répugnante, c’est compliqué d’avoir envie de goûter le plat. Et je ne pense pas être le seule à agir ainsi. Et quand je n’ai pas envie, je n’ai pas envie, je ne fais pas semblant. En amitié c’est pareil. Alors aujourd’hui, si j’accompagne Jasper, ce n’est donc pas pour lui faire plaisir et faire semblant d’être son amie. J’ai envie d’apprendre à le connaître. Peut être pas pour me faire pardonner de l’avoir prit pour ce qu’il n’était pas, mais parce qu’il est un peu comme mon frère. Il est du genre pacifique qui se laisse faire.
« Tu manges souvent là ? »
Je demande, nous voyant arrivant devant la façade d’un restaurant qui semble sympathique mais FERMÉE. Pour des raisons de rénovation de la cuisine il semblerait, de ce que je peux lire sur la petite affiche collée sur la porte de l’entrée. J’espère qu’il n’avait pas une envie folle d’y manger.
« On peut manger là sinon, le FUNAMBULE ? Pour moi, ça revient au même, ici ou là, ou si tu connais un autre endroit. »
Pour moi c’est du pareil au même, je ne suis pas une professionnelle en cuisine, et si je suis difficile, c’est plus dans le fait que j’ai des goûts particuliers et non des difficultés à manger.
« Tout dépend aussi de la longueur de ta pause. »

C'est pas mon jour le meilleur


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
friendship never ends
MessageSujet: Re: hana-bi [fawn]

Revenir en haut Aller en bas
 

hana-bi [fawn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Fruit de l'éclosion / Hana Hana No Mi
» Ano Hi Mita Hana no Namae o Bokutachi wa Mada Shiranai
» Hana Uchiha - Genin
» Hana la gardevoir...
» Gothicmade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bang Bang Vancouver :: City of Vancouver :: nord ouest-