Retrouvailles inattendues dans un quartier sombre(PV EZ)



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Retrouvailles inattendues dans un quartier sombre(PV EZ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• INSCRIS LE : 09/06/2017
• MESSAGE : 55 • POINTS : 240
• CÉLÉBRITÉ : Sophia Bush
• CRÉDITS : Bazzart
• DC : Non
MessageSujet: Retrouvailles inattendues dans un quartier sombre(PV EZ)
Mar 27 Juin 2017 - 0:10



Retrouvailles inattendues dans un quartier sombre

Ezechiel Stampton

Le bar était bondé. L’ambiance était explosive. Quant à Grace, elle transportait un plateau rempli de mojito en se frayant un chemin dans une foule en délire. Le samedi, était toujours une épreuve pour la plupart des serveuses et la brunette acceptait toutes les heures supplémentaires inimaginables. Depuis qu’elle avait révélé à Sean qu’elle l’avait trompé cette dernière ne fermait plus l’œil de la nuit et se tuait littéralement à la tâche. En effet, sa culpabilité était incessante dans son esprit et à l’heure d’aujourd’hui, elle ne parvenait toujours pas à expliquer ce geste qui ne lui ressemblait tellement pas. En plus d’avoir ruiné une relation amoureuse épanouie, elle avait gâché une relation fraternelle et une amitié solide avec Ezechiel. Autant vous dire que la jeune femme qui avait déjà une piètre estime d’elle-même, avait l’impression de ne plus rien valoir.

-Tu es certaine de vouloir travailler aujourd’hui ? Lui demanda sa collègue alors qu’elle était arrivée en retard
-Oui, oui
-Grace tu as une mine affreuse…
-Je vais bien. Promis. Je peux travailler, lui répondit-elle en reniflant
-Bon, comme tu veux…


C’était vrai. La pauvre avait une mine atroce, à tel point qu’elle s’était forcée à mettre du fond de teint pour venir travailler, tentant vainement de dissimuler les immenses cernes noires qui encadraient ses yeux. Elle possédait un teint grisâtre et ses joues creuses ne faisaient que renforcer l’impression de maigreur de son visage. Depuis qu’elle avait rompu avec Sean, elle ne s’alimentait quasiment plus, ayant perdu quelques kilos, se contentant parfois d’une grande tasse de café et d’un morceau de pain pour la journée. Malheureusement, depuis quelques jours, elle se sentait particulièrement faible, fébrile même. Elle avait constamment froid contrastant avec ce magnifique mois de juin qui avait apporté les premiers rayons de soleil, si attendus. Elle se sentait moite, avait quelques absences au cours de la journée, était sujette à des vomissements, des maux de têtes et elle ne réussissait pas à réprimer d’innombrables quintes de toux. Etant une ancienne pédiatre, elle avait immédiatement reconnu les premiers symptômes et en prenant sa température ce matin là elle n’avait fait que confirmer ce qu’elle craignait : elle avait la grippe. Cela ne l’avait pourtant pas empêché de venir bosser…Tarée de Grace…

Alors qu’elle se faufilait parmi la foule, elle avait l’impression de marcher au ralenti alors que son corps lui réclamait de faire plus attention. La musique, qui produisait un brouhaha assourdissant, ne faisait que renforcer son mal de crâne et elle dut prendre sur elle pour ne pas masser ses tempes endolories. Un seul geste trahissant une mauvaise santé et elle pouvait être virer pour la soirée. Or, rentrer chez elle la terrifiait. Lorsqu’elle parvint enfin à la table de 12 personnes installées dans un carré VIP, elle sentit une sueur froide remontait le long de sa colonne vertébrale, alors qu’elle faisait les comptes et présentait le lecteur de carte bancaire.

-Bonne soirée, leur dit-elle d’une respiration saccadée en affichant un sourire de façade.


Sa respiration était entrecoupée et elle se dirigea à grands pas vers les toilettes alors qu’une nouvelle quinte de toux la submergeait. En aspergeant son visage d’eau fraiche, elle remarqua que son front était brûlant et prit plusieurs grandes inspirations. « Respires Grace, Respires ». Elle avala un caché d’aspirine qu’elle avait préalablement dissimulé dans la poche de son jean’s et sortit des lieux plus pâle que jamais. La soirée risquait d’être longue…


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il a connu sa femme à vingt-cinq ans avant c'était un homme volage ♦️ Il a perdu sa virginité à seize ans ♦️ Il a perdu sa femme enceinte de cinq mois il y a de cela deux ans lors d'un accident de la route. Lui s'en est sortit avec seulement un traumatisme crânien et deux côtes cassées ♦️ Il vit très mal le départ de cette femme qu'il aimait plus que tout, surtout qu'il se croit responsable alors que c'est simplement parce qu'un crétin a grillé un feu rouge ♦️ Il est resté un an sans côtoyer de femme, mais il s'est dit que resté chaste ne ramènera pas sa femme, il a recommencé à être volage de peur de se poser et de perdre encore celle qui aime ♦️ La chérie de son frère a été beaucoup présente pour Ezechiel et l'est encore. Cela fait un mois qu'ils ont fait une connerie, ils ont couchés ensembles ♦️ Depuis Ezechiel ne sait pas quoi faire car cette nana, elle lui plait et en plus elle le comprend mieux que quiconque. Elle pourrait largement arriver à la cheville de sa défunte femme ♦️ Il ment à son frère même si celui-ci semble se méfier de sa complicité avec sa compagne ♦️ Ezechiel ignore si la jeune femme le quittera pour lui, il l'aimerait beaucoup mais en même temps il sait que cela ruinera sa relation fraternelle ♦️ Il a peur de perdre son frère avec toute cette histoire mais aussi cette femme qui le rend faible... Mais heureux quand elle est avec lui ♦️

GraceKaylaCheyhiaKayla & Teddy

RP pour plus tard :
James ☼ Nola

• INSCRIS LE : 08/04/2017
• MESSAGE : 1336 • POINTS : 1720
• CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
• CRÉDITS : TUMBLR & TI
• DC : Une brune au passé difficile
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues dans un quartier sombre(PV EZ)
Dim 16 Juil 2017 - 21:33

Retrouvailles inattendues dans
un quartier sombre
Ezechiel ✧ Grace

Ce soir j'avais décidé d'aller dans un bar afin de noyer une fois de plus mon chagrin, j'en avais un peu marre des cauchemars qui ne cessaient de me hanter la nuit. Je ne pouvais décemment pas dormir sans avoir bu un peu... Voire beaucoup avant. Une fois une douche prise après ma sortie de boulot j'envisageais d'aller dans un certain bar, je ne le connaissais pas mais beaucoup de mes collègues m'en vantaient le mérite. Alors pour ne pas mourir con, j'optais pour essayer au moins une fois. Et si l'ambiance ne me conviendra pas ben écoutez je partirai voir ailleurs. Je pris alors mes clefs puis partis en direction de ce lieux dit. Je ne mis pas longtemps à arriver sur place étant donné qu'au final il n'était pas si loin de mon domicile. On pouvait aisément entendre la musique du dehors du bâtiment ainsi que la voix de certaines personnes, d'autres étaient en train de vomir leur tripes sur le trottoir. Je levais les yeux au ciel ravie de ne pas finir dans cet état quand j'avais décidé de prendre ne cuite. Je m'enfonçais dans la salle entre les tables, ainsi que les corps de certaines personnes qui se mouvaient au son de la musique.

J'aimais les endroits un peu reculés quand il s'agissait de bar, encore plus quand je ne le connaissais pas. Une sorte de repérage des lieux plus évident à faire au cas où. C'est alors qu'il me sembla la reconnaître au loin près d'une table entouré d'une douzaine de personnes. Mon coeur eut alors un dératé, devais-je filer pour qu'elle ne me remarque pas ? Mais alors que j’échafaudais un plan pour m'enfuir sans me faire voir, je la vis légèrement tanguer se dirigeant en quatrième vitesse vers les toilettes des femmes. J'ignore pourquoi mais mon premier réflexe fut de me lever afin de la suivre. Mais dure de circuler dans les méandres des corps et des tables. Le bar était malgré tout assez exiguë. Trop tard je me heurtais alors à la porte des toilettes, je n'allais tout de même pas entrer, bien que mon inquiétude commençait à prendre le pas sur mon raisonnement. C'est alors qu'elle sortis pâlotte « Tu devrais probablement rentrer chez toi si tu ne te sens pas bien »

C'est la première fois que je lui adressais la parole depuis cette fameuse nuit, en même temps je n'imaginais pas la croiser comme ça par hasard.  Ce soir j'agissais sous le joug de mon instinct, je n'avais pas pu me préparer alors ça venait naturellement. Je l'observais, voyant des gouttes de sueur sur son front. Je portais alors ma main à celle-ci avant de dire d'un ton autoritaire « Travailler dans ton état non mais ça va pas Grace ! Et si tu faisais un malaise ? » Mon regard était dur, comment allait-elle réagir face à moi.


© Starseed



Quelque soit l'être bizarre que vous finissez par être, il y a des chances qu'il y ait toujours quelqu'un pour vous. À moins bien sur qu'il soit déjà passé à autre chose... Parce que quand il s'agit d'amour, même les êtres bizarre ne peuvent attendre éternellement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• INSCRIS LE : 09/06/2017
• MESSAGE : 55 • POINTS : 240
• CÉLÉBRITÉ : Sophia Bush
• CRÉDITS : Bazzart
• DC : Non
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues dans un quartier sombre(PV EZ)
Mar 18 Juil 2017 - 10:02

Grace était sorti d’un pas lent des toilettes, empreinte à une fatigue profonde. « Tu devrais probablement rentrer chez toi si ne te sens pas bien ». Elle sursauta alors que cette voix grave la surprit à la sortie des lieux. Une voix qu’elle aurait pu reconnaître entre toutes. Son cœur se mit à tambouriner de manière affolée dans sa poitrine tandis qu’elle reculait d’un pas. Ezechiel se tenait adossé au mur la dévisageant d’un air grave. « Qu’est ce que…Qu’est ce que tu fais ici, bredouilla-t-elle confuse ». Il semblait aussi perplexe qu’elle de la trouver dans ce club. Il n’était pas du genre à fréquenter ce genre d’endroit et encore moins un lieu situé dans un quartier aussi malfamé.

C’était la première fois que les deux protagonistes se revoyaient depuis l’incident ? leur folle erreur ? Pour Grace ne plus parler à Ez qu’elle considérait comme son meilleur ami la rendait particulièrement malheureuse. En effet, leurs moments de complicité passés manquaient beaucoup à la jeune femme qui se sentait désespérément seule. Sous le choc de le revoir, appuyée contre le mur, elle ne bougea même pas alors qu’il s’approchait pour poser  sa main sur son front. Ce simple contact, qui pouvait paraître anodin, ramena automatiquement la jeune femme à cette fameuse nuit qu’elle tentait vainement d’oublier. Des flashs envahirent son esprit alors qu’elle revoyait Ez prendre son visage entre ses mains, ce soir là, pour l’embrasser avec douceur. Jamais ils ne s’étaient quittés du regard se livrant corps et âmes l’un à l’autre. La brunette avait caressé chaque parcelle du corps de Ezechiel à tel point qu’elle était capable rien qu’en fermant les yeux d’en dessiner les contours. Ce dernier avait, bien qu’alcoolisé, pris son temps pour apprivoiser la timide Grace. Il l’avait déshabillé avec lenteur, prudence et délicatesse alors qu’elle s’offrait à lui intégralement dévoilant des cicatrices visibles et invisibles. Leurs ébats avaient été marqués par un sentiment de souffrance comme s’ils cherchaient à répondre, l’un avec l’autre, l’un contre l’autre, aux maux qui rongeaient leur existence. Cet instant était gravé dans la mémoire de Grace. Si pour Ez, cela ne devait représenter que de la simple baise ou une partie de jambe en l’air, pour la jeune femme ce moment avait été véritablement unique.

A l’instant, elle était si près de lui qu’elle pouvait sentir son parfum musqué qui l’avait tant enivré. « Je vais bien, le rassura-t-elle ». On dit souvent que les cordonniers sont les plus mal chaussés. Même si elle le dissimulait aux yeux des autres, Grace restait médecin et négligeait malheureusement sa santé comme si elle était invincible. Malgré tout, elle demeurait peu convaincante avec sa respiration saccadée et son souffle court. De plus, la présence d’Ez ne faisait qu’augmenter sa température…
Un silence les enivra ou Grace percevait son regard scrutateur. Elle sentait sa gorge se nouait tellement la situation était inhabituelle et insupportable. D’ordinaire, les deux amis ne cessaient de se chamailler comme des enfants. Si cette fameuse nuit n’avait pas eu lieu, EZ aurait certainement fait une remarque sur les dangers potentiels que représentaient un club comme celui-ci. Aujourd’hui, il devait se foutre complétement d’elle-même si elle était étonnée par sa sollicitude. Elle aurait voulu dire quelque chose, s’excuser pour tout le mal qu’elle avait causé. A la place, elle restait muette, aucun son ne réussissant à franchir ses lèvres.

Dansant sur ses pieds mal à l’aise, la voix d’un jeune homme la sortit de cette situation délicate. « Hey ! La serveuse, il nous faut deux bouteilles de champ’ ici. » La brunette hocha la tête et déclara dans un soupir « Faut que j’y aille ». Mais alors qu’elle s’apprêtait à faire un pas, tout son corps se glaça, se raidit, un voile noire apparut devant ses yeux et elle se senti tituber en arrière dangereusement dans une chute qu’elle peinait à contrôler. Elle heurta le corps chaud et solide d’Ez qui la rattrapa de justesse et prit quelques secondes pour reprendre ses esprits, son cerveau endolori e essayant de se remettre de cette absence. D’un point de vue extérieure, le bras d’Ez la maintenait solidement, son avant-bras appuyé contre son ventre pour la faire tenir sur ses jambes flageolantes. Elle resta quelques instants appuyée contre lui, déglutissant, tentant de reprendre une respiration normale et luttant contre une incroyable nausée. « Emmènes moi dehors s’il te plait, le supplia-t-elle d’une voix à peine audible. Si mon patron me voit, il me vire ». En émettant cette requête, elle venait de perdre le peu de dignité qui lui restait, se sentant humiliée de solliciter son aide alors qu’elle savait qu’elle ne méritait plus rien venant de sa part…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il a connu sa femme à vingt-cinq ans avant c'était un homme volage ♦️ Il a perdu sa virginité à seize ans ♦️ Il a perdu sa femme enceinte de cinq mois il y a de cela deux ans lors d'un accident de la route. Lui s'en est sortit avec seulement un traumatisme crânien et deux côtes cassées ♦️ Il vit très mal le départ de cette femme qu'il aimait plus que tout, surtout qu'il se croit responsable alors que c'est simplement parce qu'un crétin a grillé un feu rouge ♦️ Il est resté un an sans côtoyer de femme, mais il s'est dit que resté chaste ne ramènera pas sa femme, il a recommencé à être volage de peur de se poser et de perdre encore celle qui aime ♦️ La chérie de son frère a été beaucoup présente pour Ezechiel et l'est encore. Cela fait un mois qu'ils ont fait une connerie, ils ont couchés ensembles ♦️ Depuis Ezechiel ne sait pas quoi faire car cette nana, elle lui plait et en plus elle le comprend mieux que quiconque. Elle pourrait largement arriver à la cheville de sa défunte femme ♦️ Il ment à son frère même si celui-ci semble se méfier de sa complicité avec sa compagne ♦️ Ezechiel ignore si la jeune femme le quittera pour lui, il l'aimerait beaucoup mais en même temps il sait que cela ruinera sa relation fraternelle ♦️ Il a peur de perdre son frère avec toute cette histoire mais aussi cette femme qui le rend faible... Mais heureux quand elle est avec lui ♦️

GraceKaylaCheyhiaKayla & Teddy

RP pour plus tard :
James ☼ Nola

• INSCRIS LE : 08/04/2017
• MESSAGE : 1336 • POINTS : 1720
• CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
• CRÉDITS : TUMBLR & TI
• DC : Une brune au passé difficile
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues dans un quartier sombre(PV EZ)
Mer 26 Juil 2017 - 13:33

Retrouvailles inattendues dans
un quartier sombre
Ezechiel ✧ Grace

Je ne pensais sérieusement pas la revoir un jour, surtout parce que je l'évitais depuis cette fameuse nuit ou nous nous étions offert l'un à l'autre. Chose que nous n'aurions pas dû étant donné qu'elle sortait avec mon frère, ce qui est par ailleurs toujours le cas. Cet endroit n'était pas fait pour elle, autant dire que je fus surpris de l'y voir travailler, mais ce qui m'inquiétais outre mesure c'était l'état dans lequel elle semblait être. De loin, je perçus très clairement que Grace ne se sentait pas bien. Je couru alors après elle afin de la rabrouer, mais trop tard ! La brune venait déjà de passer la porte des toilettes pour femme, mon inquiétude était-elle que je l'attendais au dehors afin de lui faire la morale. L'attente ne fut pas longue, elle fut glacée sur place suite à mes paroles. Je suppose que la jeune femme ne s'attendait pas du tout à me voir ici. « Qu’est ce que…Qu’est ce que tu fais ici ? » Elle était confuse très certainement mal à l'aise également, en tout cas cela était mon cas. Je me rappelais alors soudainement de notre ébat, tout me revenais en mémoire. Sa peau sous mes doigts ainsi que sa fragrance si enivrante, je fis un effort pour me contenir, posant tout simplement ma main sur son front chaud. « Et toi alors ? De un tu ne devrai pas travailler malade , de deux on ne peut pas dire que ce bar soit pour toi... Je doute que Sean soit ravit de savoir que tu bosses dans un bar plutôt malfamé... » Ma dernière phrase fut ponctuée de plus de colère que je ne le voudrai. Comment mon frère pouvait la laisser bosser ici et malade de surcroît. Je la scrutais de mon regard interrogateur attendant tout simplement une réponse, elle était blafarde, fatiguée cela se voyait comme le nez au milieu de la figure. « Je vais bien » Elle tentait de me rassurer mais en vain, je retournais alors m'adosser au mur derrière moi tout en la regardant « Je ne suis pas dupe Grace ! » Cela dit avais-je le droit de a juger alors que moi-même je me tuais à la tâche au boulot ? Bon en général mes collègues me gueulaient dessus pour que je prenne du repos, mais les trois quarts du temps je ne les écoutais pas. « La santé c'est sacré ! »

C'est alors qu'au loin un gros de pecnots appelaient Grace afin d'avoir une bouteille de champagne, ben dis donc ils ont des tunes eux pensais-je pour moi-même. La brune s'excusa alors prête à aller leur emmener ce qu'il désiraient quand soudain elle vacilla en arrière. Sans réfléchir ni une ni deux, j'empoignais son bras, bloquant sa chute avec mon corps. Sentir le sien contre le mien me fit tressaillir, mais putain qu'est-ce qui ne va pas chez moi. « Hey... Je suis désolé mais tu ne vas pas bien. » Je devais vraiment lutter pour ne pas la ramener chez elle, mais je ne voulais pas lui créer de soucis avec son employeur, ni lui faire perdre son boulot. « Emmènes moi dehors s’il te plait. Si mon patron me voit, il me vire » Je fus scotché ! D'où on vire sa serveuse tout simplement parce qu'elle est malade. J'exauçais sa demande tout en gromelant tel l'ours mal léché que je suis « Tu parles d'un patron, ce lieu est définitivement pas pour toi. » Je lui aurai bien proposé de bosser pour moi en tant que secrétaire, mais bon je doute que cela le fasse... Je serai bien capable de réitéré l'expérience, et un ébat en plein dans son bureau ça ne le ferai pas, enfin un ébat tout court non plus ...

Nous sortîmes alors dehors pour que Grace puisse prendre un peu l'air, je la maintenais toujours de peur qu'elle tombe par terre. « L'air frais devrai te faire du bien » Je l'aidais à s'asseoir sur un banc devant le bar puis m'assis à mon tour à ses côtés. Mon coeur battait la chamade, cette proximité n'étais guère bon... J'avais du mal à garder les idées claires. Putain mais qu'est-ce que je foutais, ne me dites pas que je tombe amoureux car là franchement se serait le pompom... « Tu veux que j'appelle Sean pour qu'il vienne te chercher » Je pris mon téléphone en main prêt à l'appeler...


© Starseed



Quelque soit l'être bizarre que vous finissez par être, il y a des chances qu'il y ait toujours quelqu'un pour vous. À moins bien sur qu'il soit déjà passé à autre chose... Parce que quand il s'agit d'amour, même les êtres bizarre ne peuvent attendre éternellement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• INSCRIS LE : 09/06/2017
• MESSAGE : 55 • POINTS : 240
• CÉLÉBRITÉ : Sophia Bush
• CRÉDITS : Bazzart
• DC : Non
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues dans un quartier sombre(PV EZ)
Lun 31 Juil 2017 - 14:00

Elle se laissa guider à travers la foule en délire, protégée par les bras solides de Ez. Le vent frais qui caressait son visage fiévreux calma momentanément sa nausée sous jacente. « L’air frais devrait te faire du bien ». Elle hocha la tête timidement ayant légèrement honte de se dévoiler dans un tel état de faiblesse. Il l’aida à s’asseoir sur un banc et Grace respira de grande bouffée ayant l’impression de suffoquer, lutant contre la toux. Etais-ce la fièvre ou la simple présence de Ez qui la rendait si nerveuse ? Elle massa ses tempes d’un geste lent. Quelque chose ne tournait vraiment pas rond. A chaque fois que Ez lui adressait la parole, elle avait des flashs de leurs ébats. Pas facile d’avoir une conversation cohérente avec de telles idées. « Tu veux que j’appelle Sean pour qu’il vienne te chercher ? ». Elle sursauta en se redressant d’un bond « NON ! S’écria-t-elle en saisissant la main de Ez pour le bloquer dans son appel. « Non, reprit-elle d’une voix plus calme tout en baissant sa main, la glissant dans ses cheveux. C’est inutile. Lui et moi ne sommes plus ensembles ». Cette annonce fit l’effet d’une bombe et le visage de son meilleur ami se décompensa sous ses yeux. Elle était persuadée que Ez faisait exprès de parler de Sean pour qu’elle confirme leur rupture mais à le voir si stupéfait, elle avait un sérieux doute. Pour la première fois, elle recroisait le regard d’Ez qui avait l’air tout aussi perdu qu’elle. Des cernes encadraient ses jolis yeux, signe qu’il ne dormait pas plus qu’elle.
« Je ne comprends pas, tu n’es pas au courant ? Il n’est pas venu te voir ? » Vu la surprise sur son visage, la réponse paraissait plutôt évidente. Elle fut étonnée de découvrir que Sean n’en avait pas parlé à Ez alors qu’il débordait de colère. « Je ne supportais plus de lui mentir, avoua-t-elle d’une voix saccadée. Je ne pouvais pas continuer à le regarder dans les yeux alors que nous avons…Enfin tu vois. Je sais que pour toi cela ne représentait sans doute rien mais pour moi…C’est la première fois de toute ma vie que j’ai une relation d’un soir. Je ne l’aurais jamais fait si cela n’avait pas été toi. Je te le jure. Et maintenant à cause de moi, rien ne sera plus jamais comme avant. J’ai l’impression d’être la pire des salopes et ton frère ne méritait pas cela. Toi non plus… » Elle poussa un profond soupir livrant à la seule personne envers qui elle avait entièrement confiance tout ce qu’elle avait sur le cœur. Au fur et à mesure que les mots sortaient de sa bouche, elle avait l’impression qu’un poids énorme disparaissait de ses épaules. Elle prit sa tête entre ses mains sentant son cœur se serrer dans sa poitrine. « J’ai tout gâché, murmura-t-elle ».
Elle regrettait amèrement de ne pas avoir suivi la raison. D’ordinaire, quand elle s’installait dans une ville, elle ne se liait à personne se forçant à demeurer solitaire. Elle avait toujours considéré que se lier aux autres constituerait un trop gros risque pour elle ou ses proches. Avec une nouvelle identité dans chaque pays, elle s’était interdite de s’éterniser et d’avoir des contacts. Jusqu’à Sean. A présent, elle avait réussi à avoir des moments de bonheur et à mener un semblant de vie normale sans être rongée par la peur ou l’obsession que son ex-mari revienne. « Ca serait plus simple pour tout le monde si je quittais Vancouver, avoua-t-elle à voix haute. » Elle y avait déjà pensé. Elle avait déjà pris suffisamment de risques en restant plus d’un an au même endroit. Il était temps qu’elle parte. Cependant la perspective de quitter les amis, les connaissances qu’elle s’était faite, l’attristait profondément. Elle en avait tellement marre de devoir fuir et mentir. Elle se leva dans un sursaut « Je m’excuse, je ne devrais pas t’ennuyer avec cela…Je »

Alors qu’elle allait terminer sa phrase en lui indiquant qu’elle se sentait mieux. Le fait de se mettre debout ne fit que réveiller son estomac endolori. Une nouvelle nausée la submergea plus violente que la précédente et elle se précipita, en titubant, s’éloignant à grands pas d’Ez. Son estomac vide fut secoué de nombreux tremblements alors qu’elle vomissait le peu de contenu qui lui restait, s’appuyant tant bien que mal au mur de briques. « Putain de grippe, maugréa-t-elle en essuyant sa bouche avec le mouchoir glissé dans sa poche » Une méche de cheveux collait son front brûlant contrastant avec ses frissonnements qui attestaient qu’elle avait froid. Au top du Glamour la Grace. Si Ez avait encore envie de coucher avec elle après cela, aucun doute il était vraiment amoureux…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il a connu sa femme à vingt-cinq ans avant c'était un homme volage ♦️ Il a perdu sa virginité à seize ans ♦️ Il a perdu sa femme enceinte de cinq mois il y a de cela deux ans lors d'un accident de la route. Lui s'en est sortit avec seulement un traumatisme crânien et deux côtes cassées ♦️ Il vit très mal le départ de cette femme qu'il aimait plus que tout, surtout qu'il se croit responsable alors que c'est simplement parce qu'un crétin a grillé un feu rouge ♦️ Il est resté un an sans côtoyer de femme, mais il s'est dit que resté chaste ne ramènera pas sa femme, il a recommencé à être volage de peur de se poser et de perdre encore celle qui aime ♦️ La chérie de son frère a été beaucoup présente pour Ezechiel et l'est encore. Cela fait un mois qu'ils ont fait une connerie, ils ont couchés ensembles ♦️ Depuis Ezechiel ne sait pas quoi faire car cette nana, elle lui plait et en plus elle le comprend mieux que quiconque. Elle pourrait largement arriver à la cheville de sa défunte femme ♦️ Il ment à son frère même si celui-ci semble se méfier de sa complicité avec sa compagne ♦️ Ezechiel ignore si la jeune femme le quittera pour lui, il l'aimerait beaucoup mais en même temps il sait que cela ruinera sa relation fraternelle ♦️ Il a peur de perdre son frère avec toute cette histoire mais aussi cette femme qui le rend faible... Mais heureux quand elle est avec lui ♦️

GraceKaylaCheyhiaKayla & Teddy

RP pour plus tard :
James ☼ Nola

• INSCRIS LE : 08/04/2017
• MESSAGE : 1336 • POINTS : 1720
• CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
• CRÉDITS : TUMBLR & TI
• DC : Une brune au passé difficile
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues dans un quartier sombre(PV EZ)
Lun 31 Juil 2017 - 18:43

Retrouvailles inattendues dans
un quartier sombre
Ezechiel ✧ Grace

J'étais loin d'imaginer que la jeune femme pourrait bosser dans un endroit aussi mal famé. J'ai envie de penser que c'est le destin qui a finit par nous réunir pour se jouer de nous. J'ignorais pourquoi ce soir là j'avais décidé de dire oui aux demandes de mes collègues de passer la soirée dans ce taudis. Mais dans un sens je me dis que j'ai bien fais sinon qui prendrait soin de la nana pâlotte à mes côtés. Je la menais alors dehors afin que l'air frais lui fasse du bien, nous nous assîmes sur un banc, je la questionnais alors pour savoir si je devais appeler mon frère pour qu'il vienne la récupérer. « NON ! » Je faillis lâcher mon téléphone à cause de son cri mais également sa main qui avait expressément serré mon poignet pour m'empêcher d'utiliser mon téléphone. Je la regardais surpris, puis elle finit par lâcher la bombe « Non, c’est inutile. Lui et moi ne sommes plus ensembles » Je laissais alors tomber mes bras, regard dans le vide, complètement abasourdis. C'est alors que je pensais au pire, avait-il finit par savoir qu'on avait couchés ensembles, non impossible sinon il serait venu me casser la gueule. La brune semblait elle aussi surprise que je ne sache pas pour leur séparation « Je ne comprends pas, tu n’es pas au courant ? Il n’est pas venu te voir ? » Je secouais la tête négativement encore sous le choc, j'avais pu profiter de lui un cour week end mais voilà que dorénavant les événements allaient nous séparer. Je connaissais Sean mieux que lui, je savais comment il réagirait. « La dernière fois que je l'ai vu nous avons été péché au chalet familial et il ne m'a parlé de rien... » Je mis ma tête entre mes mains, sachant pertinemment pourquoi Grace me demandait cela. « Je ne supportais plus de lui mentir. Je ne pouvais pas continuer à le regarder dans les yeux alors que nous avons…Enfin tu vois. Je sais que pour toi cela ne représentait sans doute rien mais pour moi… C’est la première fois de toute ma vie que j’ai une relation d’un soir. Je ne l’aurais jamais fait si cela n’avait pas été toi. Je te le jure. Et maintenant à cause de moi, rien ne sera plus jamais comme avant. J’ai l’impression d’être la pire des salopes et ton frère ne méritait pas cela. Toi non plus… » C'est comme si je l'entendais en sourdine, pas du tout concentré sur ces excuses. Une douleur m'empoignais le coeur, je savais que dorénavant je n'avais plus de frère et cette idée me tuais à petit feu. Mais devais-je la blâmer pour cela, on a été tous les deux fautifs et c'est la seule à avoir été courageuse et à être honnête. Une parole me frappa alors de plein fouet "Je sais que pour toi cela ne représentait sans doute rien mais pour moi…" Est-ce que cette nuit représentait vraiment rien à mes yeux ? J'en sais rien je suis paumé... Ouais quand je suis près d'elle je perds les pédales mais est-ce que je ... je l'aime ? Pff impossible, je suis incapable d'aimer à nouveau et la copine de mon frère non mais sérieux ! Je serai un bâtard si c'était le cas, qui pouvait faire cela à son frangin.

« J’ai tout gâché » Je sortis alors de mes pensées, elle adoptait la même posture que moi. Je relevais alors mon visage vers le sien camouflé par ses mains « Je te rappelle qu'on est deux dans le même bateau, on est tous les deux fautifs... » C'est étonnant que je n'ai pas encore eu un appel de Sean en train de me sortir des insultes, ou qu'il ne se soit pas encore déplacé chez moi pour me fracasser la gueule. « Ça serait plus simple pour tout le monde si je quittais Vancouver, avoua-t-elle à voix haute. » Je sifflais entre mes dents tout en levant les yeux au ciel, la facilité n'est jamais la meilleure chose, la preuve... J'avais choisi le mensonge comme facilité ! « Ca ne changerait pas la donne... Tu as perdu un petit ami et moi un frère.. » Elle se leva alors d'un bond tout en s'excusant de m'ennuyer avec ça, mais malheureusement CA nous concernait tout les deux, je secouais alors la tête négativement en soupirant. C'est alors que la jeune femme s'écartait de moi rapidement allant dans un coin un peu plus reculé, d'instinct je me levais alors pour aller vers elle l'entendant maugréer « Putain de grippe » Sans chercher plus loin, je pris sa main puis la guidais à ma voiture « Hors de question que tu bosses dans cet état ! » Nous rentrâmes dans ma bagnole après que je lui ai dis de ne pas dégobiller dedans. Si elle avait besoin qu'elle me le dise je m'arrêterai.

Je pris alors la direction de ma demeure qui était la plus proche, de un elle prendrait un bain tiède pour baisser sa fièvre, de deux un dafalgan et de trois une bonne soupe et dodo. Je me garais sur le parking puis lui ouvris la porte pour qu'elle sorte. « J'ai une chambre d'amis, tu vas venir te requinquer là, hors de question que tu restes seule chez toi avec au moins quarante de fièvre. Je vais te faire couler un bain tiède pour baisser ta fièvre pendant que je fais un repas léger mais consistant. » Je ne lui laissais vraiment pas le choix, j'ouvris alors la porte de l'appartement puis sommait à Loki mon jeune chiot malinois de ne pas lui sauter dessus. Puis je partis en direction de la salle d'eau pour lui faire couler son bain, une fois fait je revins vers elle « Tu peux y aller, deuxième porte à droite, je t'ai aussi mis une chemise à moi qui devrait être assez longue. Désolé je n'ai pas gardé les vêtements de ma... Enfin si c'est trop court je devrai bien pouvoir trouver un truc... » Je partis alors en direction de ma cuisine mon chiot à mes trousses.


©️ Starseed



Quelque soit l'être bizarre que vous finissez par être, il y a des chances qu'il y ait toujours quelqu'un pour vous. À moins bien sur qu'il soit déjà passé à autre chose... Parce que quand il s'agit d'amour, même les êtres bizarre ne peuvent attendre éternellement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• INSCRIS LE : 09/06/2017
• MESSAGE : 55 • POINTS : 240
• CÉLÉBRITÉ : Sophia Bush
• CRÉDITS : Bazzart
• DC : Non
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues dans un quartier sombre(PV EZ)
Mar 1 Aoû 2017 - 16:24

Elle avait l'impression que son corps l'abandonnait littérallement. Il la saisit par la main "Non, laisses moi, je ne veux pas que tu me vois comme cela, le supplia-t-elle". Autant parler à un mur. "Hors de question que tu bosses dans cet état." Et pourquoi pas ? Il ne s'en doutait pas mais elle avait terriblement besoin d'argent. Elle n'avait connu aucun problème financier lorsqu'elle était pédiatre mais depuis qu'elle était en cavale, elle avait été contrainte de s'accomoder à toutes les situations. Trouver des boulots qui payaient en cash étaient rares et correspondaient souvent à des jobs peu reluisant. Néanmoins, si elle voulait rester discrète, elle ne pouvait se permettre d'ouvrir un compte bancaire.

Elle se glissa dans sa voiture, ne ressentant plus aucune nausée. " Je ne vais plus vomir, ne t'inquiète pas. Je sais à quel point tu y tiens à ta voiture" C'était un peu comme son enfant. Alors qu'ils roulaient, elle appella Rachelle sa collègue et manager pour lui indiquer qu'elle avait dû partir précipitamment ne se sentant pas bien. "Vu le nombre d'heures supplémentaires que tu fais pour le patron, il a intérêt à la fermer. Ne t'en fais pas, je lui parlerais. Reposes toi aussi longtemps qu'il le faudra". Soulagée, l'appel terminé, elle se câla un peu plus profondément dans son siége tandis qu'Ezechiel semblait fulminer qu'elle puisse encore envisager de travailler là bas. Silencieux, tous les deux plongeaient dans leurs pensées respectives, Grace se répétait inlassablement les paroles de Ez dans son esprit. Cela lui paraissait étrange de recevoir du soutien de sa part alors qu'elle se considérait comme entièrement fautive.

Alors que la brunette suivait la route des yeux, elle se rendit compte que ce dernier se trompait de route. "Hé c'était cette sortie pour chez moi !"  J'ai une chambre d'amis, tu vas venir te requinquer là, hors de question que tu restes seule chez toi avec au moins quarante de fièvre. Je vais te faire couler un bain tiède pour baisser ta fièvre pendant que je fais un repas léger mais consistant. » C'était la première fois que quelqu'un prenait autant soin d'elle quand elle était malade. Même étant enfant, elle avait eu l'habitude de se débrouiller seule ses parents lui ayant inculqué que les enfants ne devaient pas déranger leurs parents sous aucun prétexte. "Je te remercie, murmura-t-elle résignée"

Lorsqu'ils arrivèrent chez Ez, elle fut ravie d'être accueuillie par Loki, un jeune chiot malinois. Elle s'abaissa avec lenteur pour le gratifier d'une caresse "Toi aussi tu m'as manqué". En se relevant maladroitement, ses joues se teintèrent de  rouge alors que ses souvenirs ne se firent que plus intenses posant son regard sur le canapé où Ez l'avait embrassé pour la première fois. Elle resta un petit instant, les yeux dans le vague tandis qu'elle percevait le bruit délicieux de l'eau qui coule en perspective d'un bain. Elle réprima une quinte de toux alors que Ez revenait plus déterminé que jamais : " Tu peux y aller, deuxième porte à droite, je t'ai aussi mis une chemise à moi qui devrait être assez longue. Désolé je n'ai pas gardé les vêtements de ma... Enfin si c'est trop court je devrai bien pouvoir trouver un truc..." "Merci beaucoup, cela ira très bien, le rassura-t-elle" Elle savait à quel point évoquer sa femme lui était pénible et ne se serait jamais permise de porter ses vêtements.

Elle s'avanca dans la chambre d'amis, passant d'un pas rapide devant la chambre du beau brun. Comme promis, elle trouva une chemise de nuit soigneusement disposé sur le lit et s'y assit quelques instants complètement lasse. Sa tête lui tournait et elle avait l'impression qu'une équipe de foot jouait avec son cerveau endolori. Frigorifiée, elle ne put résister à la tentation de s'enrouler dans la couette moelleuse dont une odeur délicate de draps propres s'y élevait. Juste quelques minutes avant d'aller au bain, avait elle pensé avant de s'endormir complètement.

"Le rêve qu'elle faisait était agréable. Elle était dans un jardin d'une magnifique maison de campagne, en compagnie de Sean et Ez qui riaient joyeusement comme au bon vieux temps. Une sonnerie vint rompre cette image idyllique d'amis se retrouvant banalement au cours d'une après-midi ensoleillé. Grace s'avanca dans le couloir et ouvrit avec lenteur la porte de la maison. Un homme se tenait debout sur le seuil ce qui fit automatiquement reculer la belle brune alors qu'elle reconnaissait sa silhouette "NON, s'écria-t-elle"

Ses yeux s'ouvrirent brusquement, son coeur battait à tout rompre dans sa poitrine, ses draps formaient une camisole épaisse autour de son corps moite. Elle se redressa d'un bond faisant tomber le gant de toilette humide qu'elle avait sur le visage. Elle prit un moment avant de comprendre qu'elle venait de rêver. ELle détailla la pièce du regard, encore légèrement perdue. Ah oui Ez l'avait ramené chez lui ! Elle remarqua qu'un plateau se trouvait sur la table de nuit, qu'une bassine était remplie d'eau au pied du lit, que des médicaments divers étaient éparpillés sur ce dernier et que Ez se trouvait endormi à quelques mètres d'elle sur un sofa. Pire, elle ne portait plus ses vêtements mais la grande chemise de Ez. Elle ne se souvenait plus s'être changée, ni avoir pris son bain...En consultant le réveil, elle remarqua qu'il était 10 heures. Elle venait de louper un épisode oÙ ? Elle entendit Ez remuer, signe qu'il s'apprêtait à se réveiller. Ce qu'elle ignorait c'est que le pauvre venait de passer la pire nuit de sa vie, entre convulsions, toux et fiévre. Mais surtout qu'elle lui avait révélé certains détails qu'elle conservait ordinairement secret, semant un profond doute chez le beau brun,  lorsqu'elle lui avait confié au cours de la nuit à moitié endormie: "Non, non, pas l'Hôpital, je t'en supplie il risque de me retrouver...".
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il a connu sa femme à vingt-cinq ans avant c'était un homme volage ♦️ Il a perdu sa virginité à seize ans ♦️ Il a perdu sa femme enceinte de cinq mois il y a de cela deux ans lors d'un accident de la route. Lui s'en est sortit avec seulement un traumatisme crânien et deux côtes cassées ♦️ Il vit très mal le départ de cette femme qu'il aimait plus que tout, surtout qu'il se croit responsable alors que c'est simplement parce qu'un crétin a grillé un feu rouge ♦️ Il est resté un an sans côtoyer de femme, mais il s'est dit que resté chaste ne ramènera pas sa femme, il a recommencé à être volage de peur de se poser et de perdre encore celle qui aime ♦️ La chérie de son frère a été beaucoup présente pour Ezechiel et l'est encore. Cela fait un mois qu'ils ont fait une connerie, ils ont couchés ensembles ♦️ Depuis Ezechiel ne sait pas quoi faire car cette nana, elle lui plait et en plus elle le comprend mieux que quiconque. Elle pourrait largement arriver à la cheville de sa défunte femme ♦️ Il ment à son frère même si celui-ci semble se méfier de sa complicité avec sa compagne ♦️ Ezechiel ignore si la jeune femme le quittera pour lui, il l'aimerait beaucoup mais en même temps il sait que cela ruinera sa relation fraternelle ♦️ Il a peur de perdre son frère avec toute cette histoire mais aussi cette femme qui le rend faible... Mais heureux quand elle est avec lui ♦️

GraceKaylaCheyhiaKayla & Teddy

RP pour plus tard :
James ☼ Nola

• INSCRIS LE : 08/04/2017
• MESSAGE : 1336 • POINTS : 1720
• CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
• CRÉDITS : TUMBLR & TI
• DC : Une brune au passé difficile
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues dans un quartier sombre(PV EZ)
Ven 4 Aoû 2017 - 14:28

Retrouvailles inattendues dans
un quartier sombre
Ezechiel ✧ Grace

Je l'avais ramené chez moi, j'ignore si cela était vraiment judicieux de ma part, mais je ne souhaitais pas qu'elle reste seule avec plus de quarante de fièvre et comme elle était séparée de Sean... Rien que cette idée me procurai comme un coup de poignard dans le cœur, bientôt mon frère viendrai me voir affirmant qu'il me détestait, me reniais à jamais de sa vie et cette sensation me fit un mal de chien. Mais pour le moment, je devais me concentrer sur l'état de la brunette. Nous arrivâmes alors chez moi, Loki vint lui faire la fête pendant ce temps j'allais préparer tout ce qui était nécessaire. La jeune femme partit alors en direction de la salle d'eau, je partis alors à mon tour dans la cuisine suivit de près par mon chiot, Loki s'attendait peut-être à un petit extra. Je commençais alors à cuisiner la tête ailleurs, je me demandais comment cela allait se passer avec Sean, combien de temps il me ferait la tête, est-ce qu'il me pardonnerait un jour. Puis tout d'un coup je réalisais que je n'entendais pas d'éclaboussures venant du bain que j'avais fais pour Grace. Je partis alors dans la direction de la salle d'eau puis la vit allongée sur un lit. J'allais la border avant de me rendre compte qu'elle était bouillante, mais genre vraiment... Des convulsions commencèrent alors. « Grace ! » Mais inutile, la jeune femme était dans les vapes dû à la fièvre. Seule solution la mettre dans un bain froid pour baisser impérativement la fièvre. Je couru alors dans le couloirs en direction de ma salle d'eau, l'eau du bain était encore un peu trop chaude, je fis alors couler l'eau froide. Puis une fois cela fait je pris la demoiselle dans mes bras afin de la glisser par la suite dans la baignoire. « Grace ! Si ça continue ça sera l'hosto et je préviendrai Sean... Au moins s'il me casse la gueule je serai sur place » J'essayais de rire un peu, surtout histoire de me rassurer et de ne pas trop paniquer mais c'est alors qu'elle me répondit complètement HS "Non, non, pas l'Hôpital, je t'en supplie il risque de me retrouver..." Mais de qui parlait-elle ? Clairement pas de mon frère, je cherchais dans ma mémoire mais elle ne m'avait jamais parlé de quelqu'un dont elle voulait se cacher. Une main sur son front je remarquais que le bain faisait son effet, je soupirais de soulagement. Je la laissais pendant une dizaine de minutes puis la sortis de là. Je l'a déshabillais alors pour la sécher et lui enfiler la chemise que je lui avais trouvé. Bien sûr je ne pouvais pas détourner les yeux pendant que je la déshabillais pour la re-habiller. C'est alors que des flashs de notre nuit me revient en mémoire, moi ôtant avec ardeur ses sous vêtements et ... Je secouais la tête énergiquement tentant de calmer tant mon coeur que mon entre-jambe, ben quoi je reste un homme hein ! Je la portais alors jusqu'à la chambre d'amis, allais par la suite mettre un gant frais sur son front.

Je veillais longtemps sur elle, refusant de sombrer dans le sommeil, mais trop tard, je finis par m'endormir dans le fauteuil d'où je la guettais. Les rayons de soleil filtrant à travers les rideaux m'arrivaient en plein dans les yeux, je bougeais doucement tout en grognant un peu puis m'étirais avant d'ouvrir un oeil puis deux. Je vis alors Grace assise dans le lit, visiblement un peu déboussolée. J'allais rapidement vers elle, trop d'ailleurs je sentis la tête me tourner et m'assis rapidement au bord du lit tête dans les mains  « Hey ! Comment tu te sens ? » Mon visage se tournais vers elle puis je portais une main à son front  « Tu es encore un peu chaude mais ça devrait aller. Tu m'as fais un peur bleue hier... »Je m'allongeais sur le dos, tête sur mes yeux, heureusement pour moi je ne travaillais pas aujourd'hui. Je ne suis pas sûr que j'aurai tenu toute une journée sans m'endormir. « Au fait de qui as-tu peur comme ça ? » Je plongeais mon regard vert dans le sien. Cette révélation m'avait intrigué une bonne partie de la nuit.


© Starseed



Quelque soit l'être bizarre que vous finissez par être, il y a des chances qu'il y ait toujours quelqu'un pour vous. À moins bien sur qu'il soit déjà passé à autre chose... Parce que quand il s'agit d'amour, même les êtres bizarre ne peuvent attendre éternellement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• INSCRIS LE : 09/06/2017
• MESSAGE : 55 • POINTS : 240
• CÉLÉBRITÉ : Sophia Bush
• CRÉDITS : Bazzart
• DC : Non
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues dans un quartier sombre(PV EZ)
Mar 8 Aoû 2017 - 15:46

Grace était légèrement confuse, elle tentait de se remémorer les souvenirs de la veille, en vain. Ez se leva d’un bond en la voyant réveiller. Le pauvre, avait lui aussi les traits tirés, signe qu’il avait dû faire nuit blanche. Il vacilla et s’assit rapidement sur le lit hagard « Hey, comment tu te sens, lui demanda-t-il d’une voix rapide ne camouflant pas son inquiétude » « Beaucoup mieux, avoua la jeune femme se laissant complètement faire alors qu’il déposait une main sur son front » C’était vrai, ses maux de tête et ses nausées avaient complètement disparus. Bon, elle n’était pas encore prête à courir un marathon mais ce sommeil réparateur lui avait visiblement fait du bien.
Ez poussa un soupir soulagé en s’allongeant sur le dos, visiblement lessivé. « J’ai dormi longtemps ? Questionna la brunette mal à l’aise. Euh… Et…Tu m’as déshabillé ? ». Ses joues virèrent au rouge alors que Ez lui expliquait qu’elle avait fait des convulsions ce qui l’avait obligé à la déshabiller. Ayant déjà observé des convulsions thermiques quand elle était pédiatre, elle savait à quel point cela pouvait être impressionnant « Je suis désolée… ». Elle était gênée d’avoir causé autant de soucis et qu’il ait dû s’occuper d’elle sacrifiant une partie de sa soirée. « Tu devrais aller te coucher, tu dois être épuisé » Ezechiel semblait également de son avis sauf que le beau brun, ne voulant certainement plus quitter des yeux sa petite malade préférée, s’étendit encore davantage dans le lit, fermant les yeux, prêts à s’abandonner dans les bras de Morphée. « Je t’assure, tu peux retourner dans ton lit, tu seras certainement mieux ». Elle tira sur la couette mais il ne bougea pas d’un pouce et baissa les bras vaincus. Autant parler à un sourd.

Se levant maladroitement, elle se dirigea vers la salle de bain ayant envie de se rafraîchir et surtout de faire pipi (hé oui, nos persos sont humains après tout ). « Au fait, de qui tu as peur comme cela ? ». Elle se retourna brusquement, surprise par cette question « De quoi tu parles ? Lui demanda-t-elle ». Ez la fixait intensément, d’un œil scrutateur, le visage grave, soudainement sérieux. Il lui répéta la question tout en lui avouant qu’elle avait balancé une maudite phrase au cours de la nuit. Son cœur fit un bond. Elle se forca à ne pas détourner le regard, affichant un sourire de circonstances assez faux quand on la connaissait bien. « Voyons Ez, je n’ai peur de personne. Je devais certainement délirer à cause de la fièvre. Ne penses plus à ce que j’ai dit, moi-même je ne m’en souviens pas. Tout va bien, endors toi. » Nouveau sourire crispé avant de tourner les talons pour s’avancer vers la salle de bain adjacente oú elle s’y enferma. Une fois seule, elle expira tout l’air qu’elle avait gardé, son cœur battant à une vitesse folle dans sa poitrine tandis que le doute s’insinuait en elle. Avait-elle paru crédible ? Ez avait-il gobé son mensonge ? Elle se maudissait intérieurement que dans un tel état de faiblesse elle ait pu évoquer son ex. Si Ez avait le moindre doute, elle le connaissait suffisamment pour savoir qu’il ne lâcherait pas aussi facilement l’affaire. Même si Sean n’était pas au courant de tous les secrets de Grace, il avait deviné qu’elle avait été battue et était plutôt reconnaissante qu’il n’en ait pas touché un mot à son frère. La jeune femme restait très humiliée par cette période de sa vie et se sentait encore responsable du comportement de son ex-mari. De son mari, d’ailleurs. Elle secoua frénétiquement la tête. Si Ez le découvrait, elle était persuadé qu’il ne pourrait jamais plus la regarder de la même façon, pire qu’il la détesterait de lui avoir menti. Pourtant, lui mentir c’était aussi le protéger. Elle s’en voulait terriblement que cet homme, dont elle avait encore terriblement peur, ait eu une telle emprise sur sa vie actuelle…

Elle respira un grand coup, appuyée contre la porte en bois et décida d’aviser. Si elle restait trop longtemps dans la salle de bain, cela pouvait paraître encore plus suspect. Croisant son reflet dans le miroir, elle fut choquée de découvrir un visage creusé, un teint gris tirant sur le verdâtre et des yeux qui reflétaient clairement son angoisse. La chemise trop grande de Ez ne fit que renforcer sa maigreur. Elle poussa un profond soupir. Elle ne se baladait pas constamment avec une trousse à maquillage mais à présent, elle regrettait amèrement de ne pas en avoir apporter une. Elle élabora une tresse sur le côté, passa un gant de toilette humide sur son visage et pinça ses joues à plusieurs reprises pour leur redonner un peu de couleurs. Le résultat n’était pas garanti mais au moins elle ressemblait à quelque chose. Reprenant une profonde respiration, elle espérait sincèrement, en tournant la poignée pour sortir, que Ez l’ait cru, n’ayant pas véritablement la force de mentir à nouveau….
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il a connu sa femme à vingt-cinq ans avant c'était un homme volage ♦️ Il a perdu sa virginité à seize ans ♦️ Il a perdu sa femme enceinte de cinq mois il y a de cela deux ans lors d'un accident de la route. Lui s'en est sortit avec seulement un traumatisme crânien et deux côtes cassées ♦️ Il vit très mal le départ de cette femme qu'il aimait plus que tout, surtout qu'il se croit responsable alors que c'est simplement parce qu'un crétin a grillé un feu rouge ♦️ Il est resté un an sans côtoyer de femme, mais il s'est dit que resté chaste ne ramènera pas sa femme, il a recommencé à être volage de peur de se poser et de perdre encore celle qui aime ♦️ La chérie de son frère a été beaucoup présente pour Ezechiel et l'est encore. Cela fait un mois qu'ils ont fait une connerie, ils ont couchés ensembles ♦️ Depuis Ezechiel ne sait pas quoi faire car cette nana, elle lui plait et en plus elle le comprend mieux que quiconque. Elle pourrait largement arriver à la cheville de sa défunte femme ♦️ Il ment à son frère même si celui-ci semble se méfier de sa complicité avec sa compagne ♦️ Ezechiel ignore si la jeune femme le quittera pour lui, il l'aimerait beaucoup mais en même temps il sait que cela ruinera sa relation fraternelle ♦️ Il a peur de perdre son frère avec toute cette histoire mais aussi cette femme qui le rend faible... Mais heureux quand elle est avec lui ♦️

GraceKaylaCheyhiaKayla & Teddy

RP pour plus tard :
James ☼ Nola

• INSCRIS LE : 08/04/2017
• MESSAGE : 1336 • POINTS : 1720
• CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
• CRÉDITS : TUMBLR & TI
• DC : Une brune au passé difficile
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues dans un quartier sombre(PV EZ)
Ven 11 Aoû 2017 - 12:51

Retrouvailles inattendues dans
un quartier sombre
Ezechiel ✧ Grace

La nuit avait été rude, j'avais peu dormis pour la simple et bonne raison que je veillais sur Grace. Bien qu'elle refuse que je la guide à l'hôpital, si celle-ci recommençait ses crises de je ne sais quoi, je n'y réfléchirai pas à deux fois. Les rayons filtrant dans ma chambre et m'arrivant en pleine face commençaient à me réveiller. Je m'étirai autant que faire ce peut dans l fauteuil où je m'étais installé puis ouvris difficilement les yeux à cause de la luminosité. Je vis alors que la jeune femme était assise dans mon lit, je la questionnait pour savoir comment elle se sentait, au vu de son visage je dirai mieux « Beaucoup mieux » Ma main posée sur son front j'acquiesçais, ouais j'avais réussi assez péniblement à lever mon séant du siège. Je m'allongeais cependant sur le lit, amorphe, le manque de sommeil commençait à avoir de répercussions sur mon corps. « J’ai dormi longtemps ? Euh… Et…Tu m’as déshabillé ? » Je tournais la tête vers elle plongeant mes yeux verts dans les siens « Hum je dirai bien dix heures de sommeil. Et oui j'ai été obligé. Tu étais secouée de spasmes pas le choix, c'était le bain d'eau gelée je n'allais tout de même pas te laisser avec des fringues mouillées. » Je remis mon bras sur mes yeux cachant une partie de mon visage puis ajoutais un peu gêné « Puis c'est pas la première fois que je te vois nue... » Je respirais profondément, nous pourrions penser que je dormais mais ce n'était point le cas, même si actuellement j'en avais envie. « Je suis désolée… » Je soupirais puis ajoutais « Tu n'as pas à t'excuser, bien que travailler malade n'a rien arrangé. » Mais c'est comme si elle ne m'écoutait pas vraiment au final puisqu'elle enchaîna instantanément « Tu devrais aller te coucher, tu dois être épuisé. Je t’assure, tu peux retourner dans ton lit, tu seras certainement mieux » Je la sentis tirer sur la couette pour me déloger du lit mais s'avoua rapidement vaincu quand elle vit que je n'avais point l'envie de bouger. En même temps c'est vrai j'avais grave la flemme de me lever pour aller sur un autre lit, celui-ci fera l'affaire le temps de reposer mes yeux.

Je sentis le lit bouger, signe que la jeune femme l'avait quitté, puis j'entendis qu'elle se dirigeait vers la salle de bain. Je jugeais alors que c'était le bon moment pour lui parler de ce qu'elle avait dit à moitié dans le coltard. Elle fit d'abord comme si elle ne voyait pas de quoi je parlais, je tournais alors la tête vers elle soudain plus grave tout en plantant mon regard dans le sien réitérant la question. « Voyons Ez, je n’ai peur de personne. Je devais certainement délirer à cause de la fièvre. Ne penses plus à ce que j’ai dit, moi-même je ne m’en souviens pas. Tout va bien, endors toi. » Je n'eu pas le temps de rétorquer étant donné que la jeune femme s'enferma dans la salle de bain, je grommelais tout en sentant clairement que c'était un gros mensonge pour ne pas m'inquiéter mais manque de pot je suis hyper doué pour ça. Je me levais alors puis me plantais devant la porte de la salle d'eau bras croisé, Grace n'allait pas s'en tirer comme ça. Je sentais qu'elle ne me disait pas tout, et surtout la vérité. Quand elle ouvrit la porte, je vis la surprise sur ses traits fatigués malades. « Alors ? » Je ne bougeais pas d'un poil stoïque, quelque peu dur alors que je ne voulais pas particulièrement l'être. Je tentais alors de me dé-raidir un peu puis lui dis « Tu sais que tu peux tout me dire, que je n'irai pas te juger. Après tout je suis loin d'être un saint. » Je replaçais un cheveux qui avait refusé de rejoindre ses compagnons dans la tresse improvisée. Mon regard se fit plus tendre, plus accueillant aux révélations « Bien sûr te forcer n'est pas mon but... Mais... Je suis juste inquiet pour toi, tu semblais vraiment apeurée et ce n'est pas pour rien ! » Je me poussais puis partis en direction de la cuisine « Je vais nous préparer le petit déj, il faut que tu manges un peu pour reprendre des forces on dirait un cadavre ! » Je souriais puis quittais les pièces pour aller préparer tout ça.


© Starseed



Quelque soit l'être bizarre que vous finissez par être, il y a des chances qu'il y ait toujours quelqu'un pour vous. À moins bien sur qu'il soit déjà passé à autre chose... Parce que quand il s'agit d'amour, même les êtres bizarre ne peuvent attendre éternellement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• INSCRIS LE : 09/06/2017
• MESSAGE : 55 • POINTS : 240
• CÉLÉBRITÉ : Sophia Bush
• CRÉDITS : Bazzart
• DC : Non
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues dans un quartier sombre(PV EZ)
Mer 16 Aoû 2017 - 8:38

Lorsque Grace sortit de la salle de bain, son esprit envahi par des pensées fugaces, elle sursauta à la vue de Ez qui l’attendait de pied ferme. Malheureusement pour elle, sa tentative de mensonges ne fonctionna pas et le beau brun, qui la connaissait bien, ne fut absolument pas dupe. « Alors, dit-il ? » en la regardant d’un œil déterminé. « Tu sais que tu peux tout me dire, que je n'irai pas te juger. Après tout je suis loin d'être un saint.”  Il replaça une méche rebelle qui s’échappait de la tresse de Grace avec douceur et bienveillance. « Bien sûr te forcer n'est pas mon but... Mais... Je suis juste inquiet pour toi, tu semblais vraiment apeurée et ce n'est pas pour rien ! » Ses paroles l’ébranlèrent au plus profond de son âme. Ses années de solitude s’abattirent sur elle et la réalité la frappa avec violence : elle n’était plus seule. Même si elle avait une fausse identité, elle faisait partie intégrante de la vie de Ez. Elle avait également eu de l’importance dans celle de Sean. Son souffle se bloqua, son cœur se serra touchée par la sollicitude de son ami. Elle avait tellement été habitué à fuir et à créer de la distance avec les autres qu’elle ne s’était jamais permise d’avoir un confident. Pourtant, aujourd’hui, elle ouvrait les yeux sur sa vie ayant la sensation de compter pour quelqu’un. Muette, elle regardait Ez s’éloigner se dirigeant vers la cuisine.

Elle prit quelques instants à réfléchir à ses paroles, déchirée entre se confier ou ne pas le faire. Ez avait toujours respecté son jardin secret notamment au sujet de ses cicatrices. La première fois qu’il avait parcouru son corps, il s’était longuement attardé sur ces dernières, dévisageant la jeune femme mise à nue devant lui, sans pour autant poser la moindre questions. Elle savait que s’il se permettait, aujourd’hui, d’en poser, c’est qu’il était terriblement inquiet. Elle se décida à le rejoindre d’un pas lent dans la cuisine. Elle s’appuya contre le mur du fond, le coin qu’elle estimait le plus reculé de lui, regardant Ez s’affairer dans ses préparations tout en chantonnant. « Il y a des choses que tu ignores sur ma vie Ezechiel, déclara-t-elle à voix haute manifestant sa présence. Des choses horribles qui se sont passées et m’ont laissé des marques plus profondes que tu ne le penses. Non, ne te retournes pas, s’il  te plait. Je crois que je n’arriverais pas à surmonter ton regard si tu te retournes…Et…Et ce que je vais te dire je ne l’ai jamais dit à personne, pas même à Sean… » Etais-ce la fatigue de ces derniers jours qui la faisaient se livrer ou avait-elle trouver en Ez celui qui parviendrait à effacer ces démons pour de jolis souvenirs ?

Sa voix était précipitée, chevrotante. Elle fixait inlassablement le dos de Ez, rassurée qu’il ne se retourne pas comme elle l’avait demandé. Prenant une grande inspiration, elle ne sut par où commencer. « La personne que j’ai mentionné était mon…mari ». Le silence régnait dans la pièce, seul le bruit de la nourriture en train de crépiter dans la poêle rythmé les paroles d’une Grace qui dévoilait, pour la première fois, une partie de son histoire à quelqu’un. « Je viens d’une famille très…Hum…Traditionnelle, peut-être trop traditionnelle, poursuivit-elle. Pour mes parents, le mariage est comme une relation d’affaire, une sorte de business pour amasser le plus d’argent. C’est comme cela que ma mère a épousé mon père et c’est aussi comme cela que je l’ai épousé…Lui. Pour toi, cela peut te paraître dingue mais pour moi, les mariages arrangés sont money courantes dans le milieu dans lequel j’ai grandi. Au départ, Henri » Elle trembla à l’évocation de ce nom, revoyant le visage hargneux de l’homme qui lui faisait si peur. « Henri était adorable. Vraiment. Serviable, aimant, gentleman.  Et puis au fur et à mesure, les choses se sont dégradées. » Elle marqua une pause, laissant sa phrase en suspens alors que les images qui marquaient ses cauchemars lui revenaient à l’esprit. Henri l’insultant. Henri la giflant. Henri la traînant sur le sol. Henri la prenant de force…Ses poumons se serrèrent. « Il me battait Ez…Murmura-t-elle d’une voix étranglée. Il me battait tout le temps…Me forcer à...Et je...Et…Et…Et j’étais prise au piège. Ma famille fermait les yeux. Je ne pouvait rien faire contre lui...Rien...Il..." Un tremblement la secoua littéralement alors que pour la première fois de sa vie, elle venait d’avouer à voix haute qu’elle avait été battue. Elle revivait chaque scène de violence et prit sa tête entre ses mains alors que les ténèbres l’envahissaient peu à peu. Son souffle devint court, victime d’une crise d’angoisse profond . Aucune larme ne roulait pourtant sur ses joues s’interdisant intérieurement de se laisser aller. Elle entendait distinctement la voix d’Henri résonner dans son esprit : Je te retrouverais petite Pute. Son cœur s’emballait, pleurant en silence comme on lui avait toujours appris. Incapable de continuer, elle se laissa glisser contre le mur de la cuisine, se recroquevillant sur elle-même, ses bras frêles attrapant ses genoux. 1…2…3…4…5, comptait-elle dans son esprit, pour essayer de reprendre sa respiration et de faire disparaître le monstre qui la hantait. En vain. Il était bien là, la menaçant tandis que les souvenirs de Grace se succédaient, la rendant fragile et vulnérable, menant une véritable lutte intérieure pour ne pas craquer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


Il a connu sa femme à vingt-cinq ans avant c'était un homme volage ♦️ Il a perdu sa virginité à seize ans ♦️ Il a perdu sa femme enceinte de cinq mois il y a de cela deux ans lors d'un accident de la route. Lui s'en est sortit avec seulement un traumatisme crânien et deux côtes cassées ♦️ Il vit très mal le départ de cette femme qu'il aimait plus que tout, surtout qu'il se croit responsable alors que c'est simplement parce qu'un crétin a grillé un feu rouge ♦️ Il est resté un an sans côtoyer de femme, mais il s'est dit que resté chaste ne ramènera pas sa femme, il a recommencé à être volage de peur de se poser et de perdre encore celle qui aime ♦️ La chérie de son frère a été beaucoup présente pour Ezechiel et l'est encore. Cela fait un mois qu'ils ont fait une connerie, ils ont couchés ensembles ♦️ Depuis Ezechiel ne sait pas quoi faire car cette nana, elle lui plait et en plus elle le comprend mieux que quiconque. Elle pourrait largement arriver à la cheville de sa défunte femme ♦️ Il ment à son frère même si celui-ci semble se méfier de sa complicité avec sa compagne ♦️ Ezechiel ignore si la jeune femme le quittera pour lui, il l'aimerait beaucoup mais en même temps il sait que cela ruinera sa relation fraternelle ♦️ Il a peur de perdre son frère avec toute cette histoire mais aussi cette femme qui le rend faible... Mais heureux quand elle est avec lui ♦️

GraceKaylaCheyhiaKayla & Teddy

RP pour plus tard :
James ☼ Nola

• INSCRIS LE : 08/04/2017
• MESSAGE : 1336 • POINTS : 1720
• CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
• CRÉDITS : TUMBLR & TI
• DC : Une brune au passé difficile
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues dans un quartier sombre(PV EZ)
Jeu 24 Aoû 2017 - 17:05

Retrouvailles inattendues dans
un quartier sombre
Ezechiel ✧ Grace

J'avais conscience que quelque chose n'allait pas, mais je n'avais pas le coeur à me battre avec Grace, j'avais déjà assez de soucis en tête. Mon inquiétude pour elle bien évidemment mais aussi le fait que je venais probablement de perdre mon frère. Je décidais alors de tourner les talons afin d'aller préparer le petit déjeuner pour nous deux, je chantonnais tentant de calmer ma nervosité, Loki à mes pieds. Il attendait probablement que quelque chose tombe au sol le grand morfal. C'est alors que j'entendis sa voix frêle remplit de tremblement émaner de derrière moi « Il y a des choses que tu ignores sur ma vie Ezechiel, des choses horribles qui se sont passées et m’ont laissé des marques plus profondes que tu ne le penses. Non, ne te retournes pas, s’il  te plait. Je crois que je n’arriverais pas à surmonter ton regard si tu te retournes…Et…Et ce que je vais te dire je ne l’ai jamais dit à personne, pas même à Sean… » Je restais alors de dos, prenant conscience que me dire cela relevait d'un combat avec elle-même. Peut-être avait-elle peur de voir de la pitié dans mes yeux, de la honte qui sait après tout j'ignore tout d'elle c'est vrai... Elle connait mon passé mais moi je ne connais pas le sien, auparavant je m'en fichais royalement puisque le plus important c'était ce qu'on construisait présentement dans notre amitié. Je continuais alors de préparer le repas tout en l'écoutant silencieusement « La personne que j’ai mentionné était mon…mari » Le silence s'abâtit dans la pièce mais il fut vite brisé par le couteau que je venais de lâcher sur le plan de travail, j'étais loin d'imaginer qu'elle était mariée... Sean le savait-il ? Non j'en doute puisqu'elle m'avait dit qu'il ignorait tout... Je me demande comment il vivrait la révélation, là il était sûr et certain qu'il l'aurait probablement quitté non ?

« Je viens d’une famille très…Hum…Traditionnelle, peut-être trop traditionnelle. Pour mes parents, le mariage est comme une relation d’affaire, une sorte de business pour amasser le plus d’argent. C’est comme cela que ma mère a épousé mon père et c’est aussi comme cela que je l’ai épousé…Lui. Pour toi, cela peut te paraître dingue mais pour moi, les mariages arrangés sont money courantes dans le milieu dans lequel j’ai grandi. Au départ, Henri » La jeune femme avait du mal à me parler mais je respectais son choix restant de dos pour lui faciliter la tâche. Je remerciais le fait d'être née dans une famille comme la mienne, je plaignais sans cesse les gens qui devaient supporter des mariages arrangés, après tout ça finissait rarement sur un amour réciproque ou sur un amour tout court ! « Henri était adorable. Vraiment. Serviable, aimant, gentleman.  Et puis au fur et à mesure, les choses se sont dégradées. » Je ne saurai dire pourquoi mais je me doutais que cela allait tourner au drama, je luttais contre l'envie de la prendre dans mes bras afin de la calmer. « Il me battait Ez… Il me battait tout le temps…Me forcer à...Et je...Et…Et…Et j’étais prise au piège. Ma famille fermait les yeux. Je ne pouvait rien faire contre lui...Rien...Il...» Et merde sans réfléchir j'éteignais le feu, déposais mes ustensiles puis allait vers elle « Chut c'est finit Grace, respire ok je suis là... Il ne te fera aucun mal tant que je suis là ok ! » Je la serrait contre moi mais la crise d'angoisse ne semblait pas passer. Valait mieux pas que je tombe sur cette enflure sinon je peux vous jurer qu'il serait mort. Sa respiration toujours saccadée je pris une grande initiative : je l'embrassais ! Ma main continuait de caresser ses cheveux puis je m'écartais d'elle doucement ravis de voir que ma technique marchait. « Ca va aller... Désolé j'ai lu quelque part que pour calmer une crise d'angoisse fallait retenir sa respiration, tu ne l'aurai pas fais de toi-même alors... En t'embrassant involontairement ton corps l'a fait... » Je l'observais avec douceur, un sourire sur les lèvres pour tenter de la rassurer, j'espérai vraiment que cela fonctionnerait. « Pourquoi me le dire à moi et pas à... Sean ? » Je me sentais un peu coupable d'en savoir plus que lui qui a été son compagnon pendant un peu plus d'un an.


© Starseed



Quelque soit l'être bizarre que vous finissez par être, il y a des chances qu'il y ait toujours quelqu'un pour vous. À moins bien sur qu'il soit déjà passé à autre chose... Parce que quand il s'agit d'amour, même les êtres bizarre ne peuvent attendre éternellement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
friendship never ends
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues dans un quartier sombre(PV EZ)

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles inattendues dans un quartier sombre(PV EZ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Des Retrouvailles inattendues ! Investigation au cœur des révolutionnaires !
» Des retrouvailles inattendues - 2013 [Katherine Pierce]
» Dans un coin sombre
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Des retrouvailles inattendues avec son cousin (pv Guillaume)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bang Bang Vancouver :: Confidential archives :: section souvenirs :: RP Terminés-