AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Retrouvailles inattendues dans un quartier sombre(PV EZ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• INSCRIS LE : 09/06/2017
• MESSAGE : 13 • POINTS : 25
• CÉLÉBRITÉ : Sophia Bush
• CRÉDITS : Bazzart
• DC : Non
MessageSujet: Retrouvailles inattendues dans un quartier sombre(PV EZ)
Mar 27 Juin 2017 - 0:10



Retrouvailles inattendues dans un quartier sombre

Ezechiel Stampton

Le bar était bondé. L’ambiance était explosive. Quant à Grace, elle transportait un plateau rempli de mojito en se frayant un chemin dans une foule en délire. Le samedi, était toujours une épreuve pour la plupart des serveuses et la brunette acceptait toutes les heures supplémentaires inimaginables. Depuis qu’elle avait révélé à Sean qu’elle l’avait trompé cette dernière ne fermait plus l’œil de la nuit et se tuait littéralement à la tâche. En effet, sa culpabilité était incessante dans son esprit et à l’heure d’aujourd’hui, elle ne parvenait toujours pas à expliquer ce geste qui ne lui ressemblait tellement pas. En plus d’avoir ruiné une relation amoureuse épanouie, elle avait gâché une relation fraternelle et une amitié solide avec Ezechiel. Autant vous dire que la jeune femme qui avait déjà une piètre estime d’elle-même, avait l’impression de ne plus rien valoir.

-Tu es certaine de vouloir travailler aujourd’hui ? Lui demanda sa collègue alors qu’elle était arrivée en retard
-Oui, oui
-Grace tu as une mine affreuse…
-Je vais bien. Promis. Je peux travailler, lui répondit-elle en reniflant
-Bon, comme tu veux…


C’était vrai. La pauvre avait une mine atroce, à tel point qu’elle s’était forcée à mettre du fond de teint pour venir travailler, tentant vainement de dissimuler les immenses cernes noires qui encadraient ses yeux. Elle possédait un teint grisâtre et ses joues creuses ne faisaient que renforcer l’impression de maigreur de son visage. Depuis qu’elle avait rompu avec Sean, elle ne s’alimentait quasiment plus, ayant perdu quelques kilos, se contentant parfois d’une grande tasse de café et d’un morceau de pain pour la journée. Malheureusement, depuis quelques jours, elle se sentait particulièrement faible, fébrile même. Elle avait constamment froid contrastant avec ce magnifique mois de juin qui avait apporté les premiers rayons de soleil, si attendus. Elle se sentait moite, avait quelques absences au cours de la journée, était sujette à des vomissements, des maux de têtes et elle ne réussissait pas à réprimer d’innombrables quintes de toux. Etant une ancienne pédiatre, elle avait immédiatement reconnu les premiers symptômes et en prenant sa température ce matin là elle n’avait fait que confirmer ce qu’elle craignait : elle avait la grippe. Cela ne l’avait pourtant pas empêché de venir bosser…Tarée de Grace…

Alors qu’elle se faufilait parmi la foule, elle avait l’impression de marcher au ralenti alors que son corps lui réclamait de faire plus attention. La musique, qui produisait un brouhaha assourdissant, ne faisait que renforcer son mal de crâne et elle dut prendre sur elle pour ne pas masser ses tempes endolories. Un seul geste trahissant une mauvaise santé et elle pouvait être virer pour la soirée. Or, rentrer chez elle la terrifiait. Lorsqu’elle parvint enfin à la table de 12 personnes installées dans un carré VIP, elle sentit une sueur froide remontait le long de sa colonne vertébrale, alors qu’elle faisait les comptes et présentait le lecteur de carte bancaire.

-Bonne soirée, leur dit-elle d’une respiration saccadée en affichant un sourire de façade.


Sa respiration était entrecoupée et elle se dirigea à grands pas vers les toilettes alors qu’une nouvelle quinte de toux la submergeait. En aspergeant son visage d’eau fraiche, elle remarqua que son front était brûlant et prit plusieurs grandes inspirations. « Respires Grace, Respires ». Elle avala un caché d’aspirine qu’elle avait préalablement dissimulé dans la poche de son jean’s et sortit des lieux plus pâle que jamais. La soirée risquait d’être longue…


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


PerryChristopherSeanNaelyaGrace

• INSCRIS LE : 08/04/2017
• MESSAGE : 854 • POINTS : 293
• CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
• CRÉDITS : TUMBLR & schizophrenic
• DC : Non je ne suis pas schizo
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues dans un quartier sombre(PV EZ)
Dim 16 Juil 2017 - 21:33

Retrouvailles inattendues dans
un quartier sombre
Ezechiel ✧ Grace

Ce soir j'avais décidé d'aller dans un bar afin de noyer une fois de plus mon chagrin, j'en avais un peu marre des cauchemars qui ne cessaient de me hanter la nuit. Je ne pouvais décemment pas dormir sans avoir bu un peu... Voire beaucoup avant. Une fois une douche prise après ma sortie de boulot j'envisageais d'aller dans un certain bar, je ne le connaissais pas mais beaucoup de mes collègues m'en vantaient le mérite. Alors pour ne pas mourir con, j'optais pour essayer au moins une fois. Et si l'ambiance ne me conviendra pas ben écoutez je partirai voir ailleurs. Je pris alors mes clefs puis partis en direction de ce lieux dit. Je ne mis pas longtemps à arriver sur place étant donné qu'au final il n'était pas si loin de mon domicile. On pouvait aisément entendre la musique du dehors du bâtiment ainsi que la voix de certaines personnes, d'autres étaient en train de vomir leur tripes sur le trottoir. Je levais les yeux au ciel ravie de ne pas finir dans cet état quand j'avais décidé de prendre ne cuite. Je m'enfonçais dans la salle entre les tables, ainsi que les corps de certaines personnes qui se mouvaient au son de la musique.

J'aimais les endroits un peu reculés quand il s'agissait de bar, encore plus quand je ne le connaissais pas. Une sorte de repérage des lieux plus évident à faire au cas où. C'est alors qu'il me sembla la reconnaître au loin près d'une table entouré d'une douzaine de personnes. Mon coeur eut alors un dératé, devais-je filer pour qu'elle ne me remarque pas ? Mais alors que j’échafaudais un plan pour m'enfuir sans me faire voir, je la vis légèrement tanguer se dirigeant en quatrième vitesse vers les toilettes des femmes. J'ignore pourquoi mais mon premier réflexe fut de me lever afin de la suivre. Mais dure de circuler dans les méandres des corps et des tables. Le bar était malgré tout assez exiguë. Trop tard je me heurtais alors à la porte des toilettes, je n'allais tout de même pas entrer, bien que mon inquiétude commençait à prendre le pas sur mon raisonnement. C'est alors qu'elle sortis pâlotte « Tu devrais probablement rentrer chez toi si tu ne te sens pas bien »

C'est la première fois que je lui adressais la parole depuis cette fameuse nuit, en même temps je n'imaginais pas la croiser comme ça par hasard.  Ce soir j'agissais sous le joug de mon instinct, je n'avais pas pu me préparer alors ça venait naturellement. Je l'observais, voyant des gouttes de sueur sur son front. Je portais alors ma main à celle-ci avant de dire d'un ton autoritaire « Travailler dans ton état non mais ça va pas Grace ! Et si tu faisais un malaise ? » Mon regard était dur, comment allait-elle réagir face à moi.


© Starseed



Quelque soit l'être bizarre que vous finissez par être, il y a des chances qu'il y ait toujours quelqu'un pour vous. À moins bien sur qu'il soit déjà passé à autre chose... Parce que quand il s'agit d'amour, même les êtres bizarre ne peuvent attendre éternellement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://vancouver-rpg.forumactif.com/ http://vancouver-rpg.forumactif.com/
friendship never ends


• INSCRIS LE : 09/06/2017
• MESSAGE : 13 • POINTS : 25
• CÉLÉBRITÉ : Sophia Bush
• CRÉDITS : Bazzart
• DC : Non
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues dans un quartier sombre(PV EZ)
Mar 18 Juil 2017 - 10:02

Grace était sorti d’un pas lent des toilettes, empreinte à une fatigue profonde. « Tu devrais probablement rentrer chez toi si ne te sens pas bien ». Elle sursauta alors que cette voix grave la surprit à la sortie des lieux. Une voix qu’elle aurait pu reconnaître entre toutes. Son cœur se mit à tambouriner de manière affolée dans sa poitrine tandis qu’elle reculait d’un pas. Ezechiel se tenait adossé au mur la dévisageant d’un air grave. « Qu’est ce que…Qu’est ce que tu fais ici, bredouilla-t-elle confuse ». Il semblait aussi perplexe qu’elle de la trouver dans ce club. Il n’était pas du genre à fréquenter ce genre d’endroit et encore moins un lieu situé dans un quartier aussi malfamé.

C’était la première fois que les deux protagonistes se revoyaient depuis l’incident ? leur folle erreur ? Pour Grace ne plus parler à Ez qu’elle considérait comme son meilleur ami la rendait particulièrement malheureuse. En effet, leurs moments de complicité passés manquaient beaucoup à la jeune femme qui se sentait désespérément seule. Sous le choc de le revoir, appuyée contre le mur, elle ne bougea même pas alors qu’il s’approchait pour poser  sa main sur son front. Ce simple contact, qui pouvait paraître anodin, ramena automatiquement la jeune femme à cette fameuse nuit qu’elle tentait vainement d’oublier. Des flashs envahirent son esprit alors qu’elle revoyait Ez prendre son visage entre ses mains, ce soir là, pour l’embrasser avec douceur. Jamais ils ne s’étaient quittés du regard se livrant corps et âmes l’un à l’autre. La brunette avait caressé chaque parcelle du corps de Ezechiel à tel point qu’elle était capable rien qu’en fermant les yeux d’en dessiner les contours. Ce dernier avait, bien qu’alcoolisé, pris son temps pour apprivoiser la timide Grace. Il l’avait déshabillé avec lenteur, prudence et délicatesse alors qu’elle s’offrait à lui intégralement dévoilant des cicatrices visibles et invisibles. Leurs ébats avaient été marqués par un sentiment de souffrance comme s’ils cherchaient à répondre, l’un avec l’autre, l’un contre l’autre, aux maux qui rongeaient leur existence. Cet instant était gravé dans la mémoire de Grace. Si pour Ez, cela ne devait représenter que de la simple baise ou une partie de jambe en l’air, pour la jeune femme ce moment avait été véritablement unique.

A l’instant, elle était si près de lui qu’elle pouvait sentir son parfum musqué qui l’avait tant enivré. « Je vais bien, le rassura-t-elle ». On dit souvent que les cordonniers sont les plus mal chaussés. Même si elle le dissimulait aux yeux des autres, Grace restait médecin et négligeait malheureusement sa santé comme si elle était invincible. Malgré tout, elle demeurait peu convaincante avec sa respiration saccadée et son souffle court. De plus, la présence d’Ez ne faisait qu’augmenter sa température…
Un silence les enivra ou Grace percevait son regard scrutateur. Elle sentait sa gorge se nouait tellement la situation était inhabituelle et insupportable. D’ordinaire, les deux amis ne cessaient de se chamailler comme des enfants. Si cette fameuse nuit n’avait pas eu lieu, EZ aurait certainement fait une remarque sur les dangers potentiels que représentaient un club comme celui-ci. Aujourd’hui, il devait se foutre complétement d’elle-même si elle était étonnée par sa sollicitude. Elle aurait voulu dire quelque chose, s’excuser pour tout le mal qu’elle avait causé. A la place, elle restait muette, aucun son ne réussissant à franchir ses lèvres.

Dansant sur ses pieds mal à l’aise, la voix d’un jeune homme la sortit de cette situation délicate. « Hey ! La serveuse, il nous faut deux bouteilles de champ’ ici. » La brunette hocha la tête et déclara dans un soupir « Faut que j’y aille ». Mais alors qu’elle s’apprêtait à faire un pas, tout son corps se glaça, se raidit, un voile noire apparut devant ses yeux et elle se senti tituber en arrière dangereusement dans une chute qu’elle peinait à contrôler. Elle heurta le corps chaud et solide d’Ez qui la rattrapa de justesse et prit quelques secondes pour reprendre ses esprits, son cerveau endolori e essayant de se remettre de cette absence. D’un point de vue extérieure, le bras d’Ez la maintenait solidement, son avant-bras appuyé contre son ventre pour la faire tenir sur ses jambes flageolantes. Elle resta quelques instants appuyée contre lui, déglutissant, tentant de reprendre une respiration normale et luttant contre une incroyable nausée. « Emmènes moi dehors s’il te plait, le supplia-t-elle d’une voix à peine audible. Si mon patron me voit, il me vire ». En émettant cette requête, elle venait de perdre le peu de dignité qui lui restait, se sentant humiliée de solliciter son aide alors qu’elle savait qu’elle ne méritait plus rien venant de sa part…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
friendship never ends
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues dans un quartier sombre(PV EZ)

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles inattendues dans un quartier sombre(PV EZ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des Retrouvailles inattendues ! Investigation au cœur des révolutionnaires !
» Des retrouvailles inattendues - 2013 [Katherine Pierce]
» Dans un coin sombre
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Des retrouvailles inattendues avec son cousin (pv Guillaume)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bang Bang Vancouver :: City of Vancouver :: nord est :: Downtown Eastside-