Un kiwi entre dans un bar... ~ feat. Isaiah



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Un kiwi entre dans un bar... ~ feat. Isaiah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: Un kiwi entre dans un bar... ~ feat. Isaiah
Dim 16 Juil 2017 - 1:52






img13

Un kiwi entre dans un bar...

feat. Isaiah







Le nez devant la glace, je me redonne un dernier coup de peigne. Sans être un Travolta, j’aime soigner les apparences, sans parler qu’avoir une mèche qui vous retombe devant les yeux n’est jamais très agréable. Et pour être tout à fait honnête, mon blue jean et mon t-shirt blanc me donnent bien plus un air de mauvais remake de la Fureur de Vivre que de la Fièvre du Samedi Soir. Je dis mauvais, parce que je n’ai certainement pas la prétention d’arriver à la cheville d’un James Dean ; Quoi que… allons, allons, laissons dormir mon ego pour le moment. Il sera toujours à temps de le réveiller plus tard. Je relis mes notes une dernière fois. Je fais le tour des phrases d’accroche que j’ai déjà testé en situation. Ce soir, je sors autant pour le plaisir que pour un intérêt professionnel.  C’est qu’il faut qu’ils soient crédibles, les personnages de mes romans. Et pour une fois, je vais m’essayer à jouer la carte du mauvais garçon. La bécane aidera, sans aucun doute.   « Je sors. Promis, j’éviterais de refaire le coup du dérapage en rentrant au petit matin. » Ma phrase ne s’adresse à personne et à tout le monde à la fois. Je n’attends pas de réponse, ni en descendant quatre à quatre l’escalier comme un gosse, ni en faisant sauter mes clefs dans ma paume et en rajustant mon casque sur mon avant-bras en passant la porte.

Je n’ai pas vraiment de plan, pas d’adresse précise. C’est pas comme si je prenais le temps d’étudier le guide du routard avant de me mettre en route. Ce sont les personnages qui m’intéressent, le reste n’est que décor. Tous les bars du monde se ressemblent, toutes les femmes sont différentes. Et si le premier pub sur ma route me fait ralentir un peu, les gambettes dénudées d’un groupe de demoiselles fumant en cercle à l’extérieur me font changer d’avis.  J’ai déjà trop souvent épuisé les conversations de ce genre de filles. Un peu d’originalité que diable ! Je poursuis mes recherches, sans trop faire attention au quartier dans lequel je me trouve. Il sera toujours temps de demander mon chemin au GPS demain. Le bar suivant a déjà quatre bécanes garées devant, mauvais point pour moi. D’une, je ne veux pas d’histoire, de deux… autant essayer d’avoir l’exclusivité de ce vice là pour la soirée. Le troisième est le bon. Vu de l’extérieur, il ressemble à ces petits bars new-yorkais où seuls les habitués osent entrer. Les touristes sont des imbéciles. Je dis pas qu’il a l’air mal fréquenté, au contraire, il a seulement l’air de manquer de publicité. La Harley trouve sa place devant l’entrée et cette fois je pense à l’antivol. Je n’ai pas oublié la mise en garde de l’agence de location à propos de la hotline surtaxée passée une certaine heure et puis… tout à fait entre nous, je perdrais toute crédibilité devant l’éventuelle conquête de ce soir si elle devait me ramener, non ?

J’ai toujours une main dans ma tignasse, à tenter de réparer les dégâts causés par le casque, lorsque je pousse la porte. L’intérieur est tout à fait à mon gout. Un long comptoir qui s’étire sur la gauche et où deux hommes et une femme sont déjà assis, chacun dans son coin quelle tristesse. Plusieurs tables sur la droite et au fond où quelques groupes discutent devant les restes d’un panier de frites ou d’un demi. Un billard et une cible de fléchettes. Le cliché parfait. Et parfait cliché à mon tour, je viens prendre place en bout de comptoir, coté billard, en remettant mon cuir en place et en passant une nouvelle main dans mes cheveux. Je suis d’ordinaire bien moins maniéré, mais je tente de mon mieux de me mettre dans la peau de mon prochain personnage. Cliché toujours, quand, le casque posé sur le comptoir, je commande un scotch en précisant que je ne veux qu’un seul glaçon, puis quand j’adresse un sourire faussement maladroit à la brunette au bar. Elle a tourné la tête en entendant mon accent. J’avais oublié ce détail mais qu’importe, les femmes aiment les accents. Du coin de l’œil, je m’assure d’avoir aussi en vue la table ou une rousse et une autre brune sirotent un mojito à la paille. Dans le même verre. La soirée ne manquera pas d’occasion de tester mon nouveau personnage…



@Redhairedmoira
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: Re: Un kiwi entre dans un bar... ~ feat. Isaiah
Ven 21 Juil 2017 - 19:27



Un kiwi entre dans un bar...

A la recherche perpétuelle de l’inspiration, Isaiah arpente les rues de la ville dans l’espoir de trouver l’émotion, la scène qui activera son âme artistique. Il se laisse porter par son instinct, ses pas foulent les rues, les mains ancrées dans les poches de son manteau en cuir, le regard curieux tandis que la musique vient animer son périple. Il sourit, embrase une cigarette qu’il glisse entre ses lèvres. Il sent la nicotine envahir ses sens, savoure ce plaisir qu’il prend à fumer tout en découvrant sa fille sans s’en lasser. Il est d’humeur joviale, car sa journée s’est bien passée, mais il demeure désireux d’autre chose que d’une bonne nuit bien méritée. Il pourrait chercher à troubler le quotidien de cet homme qui l’obsède, mais il n’en fait rien, va juste se contenter de trouver une personne, homme ou femme qui saura satisfaire ses envies de luxure, sans qu’ils ne se prennent la tête. Un moment de plaisir sans conséquence et c’est ce qu’il affectionne particulièrement. Il pénètre donc dans un bar, s’installe sagement au bar pour commander un cocktail alcoolisé, mais au gout fruité. Il veut s’enivrer en savourant la saveur sucrée du mélange qu’on lui prépare. Ils discutent naturellement avec le barman, pas timide pour un sou, plaisante avec les uns et les autres sans chercher à cacher ses qualités. Il est devenu un bon vivant grâce à son noyau d’amis qu’il considère comme sa propre famille et a laissé derrière lui toute la douleur encore palpable liée à ses origines. Il n’est pas amer vis-à-vis de tout cela bien qu’il s’efforce de se détacher de tout cela. Les heures s’égrènent doucement et il enchaine de nombreux verres avant de laisser son regard errer sur les personnes qui tout comme lui savoure un verre, seul ou en compagnie. Son regard s’attarde sur les traits d’un homme dont il juge la beauté appréciable. Ses traits virils attirent son attention et il est persuadé qu’il dispose de formes alléchantes. Il le fixe avant attention, détaille son visage, ses épaules, sa taille avant de prendre la décision de le rejoindre. Ses pas le mènent vers lui et il vient naturellement s’asseoir à ses côtés, un verre entre les doigts, un sourire charmeur et amical figé sur ses lèvres. « Salut. On boit seul ? » Il questionne en venant ponctuer ses propos par un clin d’œil. « Un peu de compagnie n’est pas de refus, je suis sûr. » Il ajoute sans quitter son regard un seul instant. Il ne cherche pas spécialement à le séduire à cet instant, mais il est certain que sa nature le portera à le devenir s’il le sent réceptif et qu’une certaine alchimie se créée. Il verra bien.

(c) bang bang vancouver
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: Re: Un kiwi entre dans un bar... ~ feat. Isaiah
Mar 25 Juil 2017 - 7:10






img13

Un kiwi entre dans un bar...

feat. Isaiah







La rouquine semble m’avoir remarqué mais pas necessairement comme je l’aurais voulu. Sa copine et elle discutent dans leur coin en m’adressant des regards qui n’ont pas besoin de mots. Je suis déjà dans la catégorie « probablement lourdo » pour ces dames, insister ne me coutera rien de bon. Soit, il reste la brunette. La brunette dont la vue m’est soudain masquée par le jeune homme qui vient s’incruster à mes côtés.  Je vais pour lui répondre qu’en effet, je bois seul mais je surprends le pincement de lèvre d’une des deux pipelettes plus loin. Tient donc. Voilà qui change tout. Et si pour une fois j’observais le charme d’un autre de loin hein ? « Un peu de compagnie n’est jamais de refus. » que je réponds alors au nouveau venu en lui rendant son sourire. C’est en levant mon verre vers lui pour trinquer que je réalise ce qui a tiré la moue séductrice à la rouquine. Les phrases me viennent comme celles de mes romans pour décrire le brun ténébreux assis là. La fille de l’histoire se perdrait sans mal dans ces prunelles sombres emplies de mystère qui la déshabilleraient du regard. A moins qu’elle ne s’attarde sur ces pommettes saillantes ou cette mâchoire à la fois fine et anguleuse où elle voudrait sans aucun doute venir promener ses lèvres pour réclamer quelques attentions. Quoi qu’il lui viendrait certainement l’envie de venir s’emmêler les doigts dans les mèches charbonneuses de sa tignasse en se pendant à son cou ou en se lovant dans ses bras qu’elle devinerait puissants à travers sa veste. Bien d’autres choses me viennent à l’esprit et il me semble à présent évident que je tiens un personnage intéressant.

Me rendant rapidement compte que j’ai dû le fixer plus qu’il n’est correct de le faire le temps d’analyser tout le potentiel qu’il peut représenter, je reporte mon attention sur mon verre. Verre que je me fais un plaisir d’avaler d’une traite, trop heureux d’avoir trouvé mon bonheur sous la forme la plus inattendu qu’il soit. « Un autre. Et pour… enfin la même chose pour lui aussi. » que j’annonce au barman quand il s’approche comme je lui fait signe. Puis m’adressant à l’objet des convoitises des deux commères assises plus loin, je prends le temps de faire les choses un peu plus correctement. « Pardon, c’était pour le moins incorrect. J’aurais fait mieux si j’avais eu votre nom. » Je ricane maladroitement en lui tendant la main pour me présenter  « Mahé. » Je ponctue d’un petit rictus et d’un haussement d’épaule m’excusant déjà de l’originalité de mon prénom. C’est devenu un peu une habitude même s’ils sont au final plutôt rares, les gens qui s’en étonnent. J’attends qu’il se présente et que nos verres soient pleins pour reprendre. « Alors ? A quoi on boit ? » La plupart des gens boivent pour une raison particulière, et si la sienne est bonne, elle fera partie du personnage.




@Redhairedmoira
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: Re: Un kiwi entre dans un bar... ~ feat. Isaiah
Dim 30 Juil 2017 - 21:50



Un kiwi entre dans un bar...

Attiré par les traits charmants de cet homme, Isaiah se rapproche de lui pour créer le contact. Il n’a pas d’idées bien claires en tête, il se laisse juste entrainé par ses sens pour aller à la rencontre de nouvelles personnes. Il compte fleurette, papillonne à droite et à gauche le temps d’une conversation, d’une étreinte ou d’une nuit. Parfois il rencontre des esprits complexes, intéressants, auxquels il s’affectionne, sans réellement savoir pourquoi ou pour des raisons qui lui semblent évidentes à ce moment-là. Qu’importe, il tente sa chance, passe généralement de bons moments en leur compagnie et c’est tout ce qui a de l’importance. Il retrouve cet inconnu en adoptant une posture décontractée et charmeuse. Son potentiel compagnon semble accepter sa compagnie. Son sourire orne ses lèvres et il sent le regard du jeune homme le détailler avec attention. Cela ne lui déplait pas. Bien au contraire. Son sourire s’affermit tandis qu’il attend que le jeune inconnu ne commande un nouveau verre pour eux deux. Les présentations n’étant pas encore faite, il rit naturellement à la remarque du brun en venant lui tendre la main. « Isaiah. Ravi de te rencontrer. » Il déclare dans une poigne franche. « Je vois que nos parents ont cherché dans l’originalité pour nous deux. » Il sourit, rit de cette remarque qui se veut désinvolte. Cela n’a pas d’importance en réalité. Mahé lui propose de trinquer et il vient naturellement attraper son verre pour le cogner contre le sien. « A notre rencontre et à cette belle soirée ? » Il questionne avec un regard perçant, mais complice. « A nous ! » Et il boit une gorgée de son cocktail avant de reposer son verre et s’intéresser à son compagnon. w« Alors, qu’est-ce qui t’amène dans ce bar, Mahé ? C’est la première fois que je t’y croise. » Il déclare en faisant référence que pour sa part, il est un habitué des lieux. Il fait son curieux, car c’est toujours intéressant de découvrir l’histoire qui se cache sous les traits des gens. Il est toujours fasciné par la psychologie humaine, bien qu’il ne la saisisse pas toujours.

(c) bang bang vancouver
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
friendship never ends
MessageSujet: Re: Un kiwi entre dans un bar... ~ feat. Isaiah
Dim 17 Sep 2017 - 15:11






img13

Un kiwi entre dans un bar...

feat. Isaiah







Trinquer à notre rencontre. Oui pourquoi pas. Après tout si ce n’est mon frère, ma nièce et leurs locataires, je ne connais pas un clampin dans cette ville. Et si ce gars a pour habitude d’écumer les bars, on risque de bien s’entendre. « A nous dans ce cas. » Les nouvelles rencontres sont souvent synonymes de nouvelles inspirations. Je voulais entendre sa réponse pour être fixé sur le personnage ? Et bien voilà qui est fait. Je l’imite en portant mon whisky à mes lèvres et j’écoute sa question avec attention. Retour de politesse. Ladite question est d’une banalité somme toute prévisible, mais elle n’en manque pas moins d’intérêt pour autant. Je pourrais lui répondre bien des choses, m’inventer une vie, lui raconter que je vis là depuis des années mais que je fréquente d’ordinaire d’autre quartiers, lui vendre une rupture douloureuse qui m’aurait poussée à venir noyer mon chagrin moi qui fuit les bars d’ordinaire. Je pourrais choisir là dedans mais je sais que plus un mensonge est proche de la vérité, plus il a de chances de passer. Et quoi que je pourrais m’inventer impliquant ma présence à Vancouver depuis longtemps risquerait de me trahir et… pour être franc, quel intérêt aurais-je à lui mentir.  A part sur ma profession j’entends. Ça c’est un secret que je compte bien continuer à garder.  Alors je fais confiance à mon imagination et ma verve pour pondre quelque chose de crédible sans m’éloigner de trop de ma réalité. « Ah ça, c’est pas surprenant vu que je n’ai atterri qu’en début de semaine. » Je m’autorise à ricaner bêtement de ma réponse avant de poursuivre. « J’ai pris un looooong congé pour voir du pays. Je sais pas combien de temps je vais rester là alors j’essaye d’en voir un maximum. Et puisqu’il parait que les deux choses à faire en priorité quand on veut découvrir un pays c’est de se perdre et de se jeter à corps perdu dans les habitudes des locaux… j’ai erré jusqu’à trouver un bar qui m’inspirait et me voilà. » SI on y réfléchi bien, je n’ai même pas eu besoin de lui mentir. Et s’il en vient à me demander ce que je fais dans la vie, histoire de justifier le congé, je pourrais toujours lui parler de journalisme. C’est pas si loin de la vérité. Mais je ne suis pas là pour parler de moi. C’est lui qui m’intéresse. Le personnage qu’il pourrait devenir, son caractère, ses habitudes, ses passions, des gouts aussi. C’est donc tout naturellement que je lui retourne la question. « Si tu t’étonnes de ne m’avoir jamais croisé ici, c’est que tu y viens souvent, je me trompe ? Pour les cocktails ? Ou pour les filles ? » Je ponctue ma phrase d’un signe discret en direction des pipelettes à leur table et d’un sourire amusé. Mon esprit passe déjà en mode enregistrement, tel un magnétophone prêt à saisir tout ce qu’il a à dire pour mieux le coucher sur papier en rentrant. Chaque détail compte.



@Redhairedmoira
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
friendship never ends
MessageSujet: Re: Un kiwi entre dans un bar... ~ feat. Isaiah

Revenir en haut Aller en bas
 

Un kiwi entre dans un bar... ~ feat. Isaiah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» «Quand une personne entre dans votre cœur, elle y reste pour toujours.» [Demon Murray]
» Retrouvaille entre frère et soeur feat Rebekah
» Perdue dans la brume... - Feat Asumi
» Petite soirée dans la clairière.. [Feat Nuage d'Ortie]
» Enlevez l'homme devant le labo de recherche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bang Bang Vancouver :: Confidential archives :: section souvenirs :: Rp Abandonnés-